3. Quelles sont les différences entre la fin des exécutants et celle des élus de Dieu ?

Paroles de Dieu concernées :

À l’heure actuelle, la plupart des gens (c’est-à-dire tous les gens, sauf les fils premiers-nés) sont dans cette condition. Je dis ces choses si clairement et ces gens n’ont aucune réaction et se soucient toujours de leurs plaisirs charnels ; ils mangent et puis ils dorment ; ils dorment et puis ils mangent, et ils ne réfléchissent pas à Mes paroles. Même s’ils sont énergisés, ce n’est que pour un moment, et ensuite ils restent les mêmes qu’ils étaient, complètement inchangés, comme s’ils ne M’écoutaient pas du tout. Ils sont les humains irresponsables typiques qui n’ont pas de fardeaux – les parasites les plus évidents. Plus tard, Je vais les rejeter un par un. Ne t’inquiète pas ! Un par un, Je vais les renvoyer dans l’abîme. Le Saint-Esprit n’a jamais œuvré en de telles personnes, et tout ce qu’elles font découlent des dons qu’elles ont reçus. Quand Je parle de ce don, Je veux dire que c’est une personne sans vie, qui est Mon exécutant. Je ne veux aucune d’elles et Je vais les éliminer, mais pour l’instant elles sont encore un peu utiles. Vous qui êtes des exécutants, écoutez ! Ne pense pas que Je te favorise parce que Je t’utilise. Ce n’est pas si facile. Si tu veux que Je te favorise, alors tu dois être l’un de ceux que J’approuve et que Je perfectionne personnellement. C’est le genre de personne que J’aime. Même si les gens disent que J’ai commis une erreur, Je ne reviendrai jamais sur Mon opinion. Le sais-tu ? Ceux qui rendent service sont du bétail et des chevaux. Comment peuvent-ils être Mes fils premiers-nés ? Ne serait-ce pas un non-sens ? Ne serait-ce pas une violation des lois de la nature ? Ceux qui ont Ma vie, Ma qualité, ceux-là sont Mes fils premiers-nés. C’est une chose raisonnable, personne ne peut le réfuter. Il doit en être ainsi, sinon personne ne pourrait jouer le rôle, personne ne pourrait substituer. Ce n’est pas une question réglée par l’émotion, car Je suis le Dieu juste Lui-même ; Je suis le Dieu saint Lui-même ; Je suis le Dieu majestueux Lui-même, que l’on ne peut offenser !

Extrait du Chapitre 102 des « Déclarations de Christ au commencement », dans La Parole apparaît dans la chair

Quand l’œuvre de Dieu sera terminée, si une personne s’est débarrassée du titre d’« exécutant », s’est défaite de cette appellation et a renoncé à cette condition, il y a lieu de s’en féliciter, n’est-ce pas ? Qu’est-ce que cela signifie ? Cela signifie que cet individu, aux yeux de Dieu, n’est plus un béotien ni un incroyant, qu’il est maintenant un membre de la maison de Dieu et de Son royaume. Un membre de la maison et du royaume de Dieu, d’où vient ce titre ? Comment l’obtient-on ? Tu l’obtiens quand tu as payé un prix et que par la compréhension de la vérité, tu as poursuivi la vérité et tu es arrivé à un certain niveau de changement dans ton tempérament : tu peux maintenant te soumettre à Dieu et Le révérer, et tu es devenu un membre de Sa maison. Comme Job et Pierre, tu n’as plus à subir la persécution et la corruption de Satan. Tu peux vivre libre dans la maison de Dieu et dans Son royaume, et tu n’as plus besoin de lutter contre ton tempérament corrompu : aux yeux de Dieu, tu es une vraie créature et un humain véritable. Cela veut dire que les jours difficiles d’une personne corrompue par Satan appartiennent définitivement au passé : le temps de la paix, de la joie et du bonheur est arrivé, un temps dans lequel la personne peut vivre dans la lumière du visage du Créateur et vivre aux côtés de Dieu. C’est là quelque chose dont on peut se féliciter, n’est-ce pas ? (Oui.) Cependant, les autres, à la fin, ne se sont toujours pas débarrassés de l’appellation d’« exécutants », et au moment où l’œuvre de Dieu est conclue, ils ne se sont toujours pas débarrassés du titre d’« exécutants », de cette « couronne de lauriers » qu’ils portent sur leur tête. Qu’est-ce que cela signifie ? Cela signifie qu’aux yeux de Dieu, ils resteront des incroyants. Pourquoi est-ce que cela signifie ces deux choses ? La raison à cela réside dans le fait que ces gens-là ne pratiquent pas la vérité, n’ont pas changé leur tempérament et ne peuvent pas se soumettre à Dieu, et encore moins Le révérer. En conséquence, ils n’auront aucun rôle à jouer dans Sa maison et Son royaume. N’y ayant aucun rôle, où demeureront-ils ? Ils demeureront hors du royaume de Dieu. Ces gens seront toujours appelés « exécutants », ce qui veut dire que Dieu ne les verra pas comme Ses disciples et qu’ils ne seront pas devenus des membres de Sa maison. Cela veut dire aussi qu’ils ne peuvent jamais obtenir Ses bénédictions ni Sa grâce. Bien sûr, cela signifie également qu’ils n’auront jamais la possibilité de partager avec Lui les bonnes grâces de Son royaume, ni d’obtenir la paix et la joie. De telles opportunités auront disparu. Donc, pour eux, est-ce que ce sera un moment joyeux à célébrer, ou un moment tragique ? Ce sera un moment tragique. Quant à la manière dont ils seront traités en dehors de la maison et du royaume de Dieu alors qu’ils porteront ce titre d’« exécutants », c’est quelque chose qui viendra plus tard, et nous n’en parlerons pas pour l’instant. En un mot, la manière dont ils seront traités sera extrêmement différente de la manière dont seront traités les gens dans le royaume de Dieu : elle sera différente en termes de statut et de traitement qu’ils recevront et selon tous les autres aspects. Le fait que ces gens-là n’aient pas accédé à la vérité ni réalisé un changement dans leur tempérament quand Dieu œuvrait et apportait le salut à l’humanité ne les rend-il pas pitoyables ? Ils sont vraiment pitoyables ! Ce sont là des choses qui ont été dites au sujet du titre d’« exécutants ».

Extrait de « Pour les dirigeants et les ouvriers, choisir un chemin est de la plus haute importance (17) », dans Récits des entretiens de Christ

Les exécutants aussi doivent être loyaux. Quelles que soient tes origines ou la raison pour laquelle Dieu t’a choisi, tu dois être loyal à Dieu, à toutes commissions que Dieu te confie, à l’œuvre dont tu es responsable et aux devoirs que tu accomplis. Pour les exécutants qui sont capables d’être loyaux et de satisfaire Dieu, quelle sera la fin ? Ils pourront rester. Est-ce une bénédiction d’être un exécutant qui reste ? Que signifie rester ? Quelle est la signification de cette bénédiction ? Selon le statut, ils ne ressemblent pas aux élus de Dieu, ils semblent différents. Mais en fait, ce dont ils jouissent dans cette vie n’est-il pas égal à ce dont les élus de Dieu jouissent ? À tout le moins, c’est égal dans cette vie. Vous ne niez pas cela, n’est-ce pas ? […] Si tu peux être un exécutant loyal capable de servir jusqu’à l’extrême et que tu peux honorer la commission que Dieu te confie, alors tu vivras une vie qui a de la valeur. Si tu peux faire cela, tu pourras rester. Si tu y mets un peu plus d’efforts et t’efforces un peu plus, si tu peux redoubler d’efforts pour connaître Dieu, si tu peux exprimer un peu de connaissance de Dieu, si tu peux Lui rendre témoignage et, en plus, si tu peux comprendre quelque chose de Sa volonté, coopérer à l’œuvre de Dieu et être un peu soucieux des intentions de Dieu, alors, en tant qu’exécutant, tu connaîtras un changement de fortune. Et que sera ce changement de fortune ? Tu ne seras plus capable simplement de rester. Selon ta conduite, tes aspirations personnelles et tes poursuites, Dieu fera de toi l’un des élus. Tel sera ton changement de fortune. Pour les exécutants, quelle est la meilleure chose à ce sujet ? C’est qu’ils peuvent devenir élus de Dieu. S’il en est ainsi, cela signifie qu’ils ne se réincarneront plus en animal comme les incroyants. Cela est-il bon ? Ça l’est, et c’est aussi une bonne nouvelle. Cela veut dire que les exécutants peuvent être modelés. Il n’est pas vrai que, pour un exécutant, une fois que Dieu l’a prédestiné à servir, il le fera pour toujours ; ce n’est pas nécessairement le cas. Dieu S’en occupera et répondra de lui de la façon qui correspond à la conduite individuelle de cette personne.

Cependant, il y a des exécutants qui sont incapables de servir jusqu’au bout ; il y a ceux qui, au cours de leur service, abandonnent à mi-chemin et renient Dieu, ainsi que les gens qui commettent de multiples méfaits. Il y a même ceux qui causent des torts énormes et entraînent des pertes considérables à l’œuvre de Dieu, et il y a même des exécutants qui maudissent Dieu, et ainsi de suite. Qu’indiquent ces conséquences irrémédiables ? N’importe lequel de ces actes mauvais signifiera la fin de leurs services. Parce que ta conduite pendant ton service a été extrêmement médiocre et parce que tu es allé trop loin, quand Dieu verra que ton service n’est pas à la hauteur, Il te dépouillera de ton droit de servir. Il ne te permettra plus de servir ; Il te retirera de Sa vue et de la maison de Dieu. Est-ce que tu ne veux pas servir ? Ne désires-tu pas constamment faire le mal ? N’es-tu pas sans arrêt infidèle ? Eh bien, il y a une solution facile : on te dépouillera de ton droit de servir. Pour Dieu, dépouiller un exécutant de son droit de servir signifie que la fin de cet exécutant a été proclamée et qu’il n’aura plus le droit de servir Dieu. Dieu n’aura plus besoin de son service, et, peu importe les belles choses que pourrait dire l’exécutant, ses paroles seront vaines. Quand les choses en arrivent à ce point, la situation est devenue irrémédiable ; de tels exécutants ne pourront pas revenir en arrière. Or comment Dieu traite-t-Il de tels exécutants ? Est-ce qu’Il les dépouille tout simplement de leur service ? Non. Est-ce qu’Il les empêche tout simplement de rester ? Ou est-ce qu’Il les met de côté et attend qu’ils changent ? Non. Dieu n’est pas si tendre à l’endroit des exécutants, vraiment. Si quelqu’un a ce genre d’attitude en servant Dieu, en raison de cette attitude, Dieu le dépouillera de son droit de servir, et une fois de plus l’enverra parmi les incroyants. Or quel est le sort d’un exécutant qui a été renvoyé parmi les incroyants ? C’est le même que celui des incroyants : il se réincarnera en animal et recevra la même punition que les incroyants dans le monde spirituel. En plus, Dieu ne S’intéressera pas personnellement à sa punition, car une telle personne n’a plus aucune pertinence dans l’œuvre de Dieu. Ce n’est pas seulement la fin de leur vie de foi en Dieu, mais aussi la fin de leur propre destin, ainsi que la proclamation de leur destin. Donc si les exécutants ne servent pas bien, ils devront en assumer les conséquences eux-mêmes. Si les exécutants sont incapables de servir jusqu’au bout ou sont dépouillés de leur droit de servir à mi-chemin, alors ils seront jetés parmi les incroyants et, si cela arrive, ils seront traités comme du bétail, comme des gens sans intelligence ni rationalité. Quand Je le dis de cette manière, vous comprenez, n’est-ce pas ?

Extrait de « Dieu Lui-même, l’Unique X », dans La Parole apparaît dans la chair

Dans l’avenir, les gens qui vont survivre dans un état de repos auront tous enduré le jour de la tribulation et aussi témoigné pour Dieu ; ils seront tous des gens qui auront fait leur devoir et se seront volontairement soumis à Dieu. Ceux qui souhaitent simplement profiter de l’occasion d’exécuter du service pour éviter de pratiquer la vérité ne pourront pas rester. Dieu a des normes appropriées pour l’arrangement de la fin de tout individu ; Il ne prend pas tout simplement ces décisions en fonction des paroles et de la conduite des gens ni en fonction de leur comportement sur une seule période donnée. Il n’aura absolument aucune indulgence pour la mauvaise conduite des gens parce qu’ils L’auront servi dans le passé, et ne les épargnera pas non plus de la mort parce qu’ils se seront dépensés pour Lui une fois. Personne ne peut échapper à la rétribution pour sa méchanceté, et personne ne peut dissimuler sa mauvaise conduite et ainsi échapper à la tourmente de la destruction. Si les gens peuvent vraiment faire leur propre devoir, cela signifie qu’ils sont éternellement fidèles à Dieu et ne cherchent pas de récompenses, indépendamment du fait qu’ils reçoivent des bénédictions ou subissent un malheur. Si les gens sont fidèles à Dieu quand ils voient des bénédictions, mais perdent leur fidélité quand ils ne peuvent pas voir de bénédictions, et qu’à la fin ils sont encore incapables de témoigner pour Dieu ou de faire le devoir qui leur incombe, ils seront toujours l’objet de la destruction même s’ils ont déjà rendu service à Dieu fidèlement. En bref, les méchants ne peuvent pas survivre éternellement ni entrer dans le repos ; seuls les justes sont les maîtres du repos.

Extrait de « Dieu et l’homme entreront dans le repos ensemble », dans La Parole apparaît dans la chair

Précédent: 2. Que sont les exécutants ? Comment se manifestent-ils ?

Suivant: 4. Pourquoi certaines personnes qui ont renoncé à tout et se sont dépensées pour Dieu deviennent-elles des exécutants ?

Nous sommes déjà dans les derniers jours. Savez-vous comment faire pour accueillir le Seigneur et être enlevés jusqu’au royaume des cieux? Contactez-nous dès maintenant pour en discuter.

Contenu connexe

2. Pourquoi on dit que « le Dieu trine » est l’expression la plus absurde

Après que la vérité de Jésus fait chair est advenue, l’homme a cru ceci : ce n’est pas seulement le Père qui est au ciel, mais également le Fils et même l’Esprit. C’est la pensée conventionnelle de croire qu’il existe un tel Dieu au ciel : une Trinité qui comprend le Père, le Fils, et le Saint-Esprit, tous en un.

Paramètres

  • Texte
  • Thèmes

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Interligne

Largeur de page

Contenu

Chercher

  • Rechercher ce texte
  • Rechercher ce livre