L'Église de Dieu Tout-Puissant App

Écoutez la voix de Dieu et accueillez le retour du Seigneur Jésus !

Nous invitons tous ceux qui cherchent la vérité à nous contacter.

Témoignages d'expériences devant le siège du jugement de Christ

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Largeur de page

0 résultats de recherche

Aucun résultat trouvé

33. Un virage salutaire sur le chemin de la foi en Dieu

Par Zhuanbian, ville de Shanghai

Bien que je suivais Dieu depuis de nombreuses années, je n’avais pratiquement fait aucun progrès concernant mon entrée dans la vie, et cela m’angoissait beaucoup. Particulièrement quand j’ai écouté l’enregistrement d’une prédication sur l’entrée dans la vie et que j’ai entendu le frère du supérieur parler aux frères et sœurs, j’ai été rempli d’anxiété en l’entendant dire ce genre de chose : « Vous croyez maintenant en Dieu et avez goûté la douceur de la recherche de la vérité. Vous avez commencé à entrer sur le bon chemin et êtes emplis de foi dans votre recherche du salut. » Je me suis dit : « Ces gens croient en Dieu depuis si peu de temps, pourtant ils sont déjà entrés et sont emplis de foi au sujet de leur salut. Quant à moi, cela fait si longtemps que je crois en Dieu et, pourtant, je n’ai toujours pas obtenu la vérité et mon tempérament dans la vie n’a subi pas le moindre changement, sans parler de mon entrée dans le bon chemin. Atteindre le salut est plus facile à dire qu’à faire ! » J’ai réfléchi à ce que celui-ci avait enseigné au sujet de la vérité qui peut résoudre toutes les corruptions de l’homme, mais je n’en n’avais absolument jamais fait l’expérience. Je ressentais même que la vérité pouvait résoudre les corruptions des autres, mais pas les miennes, donc j’ai perdu la foi dans ma recherche de la vérité et du salut. Même si j’étais conscient du fait que ma condition n’était pas bonne, il n’y avait aucun moyen pour moi d’y échapper, donc je ne pouvais qu’implorer Dieu de me venir en aide. Ensuite, Ses paroles m’ont éclairé, me permettant de voir les raisons pour lesquelles j’avais cru en Dieu pendant tant d’années et n’avais pourtant pas progressé dans la vie et mon tempérament n’avait subi aucun changement. Dieu m’a aussi mis sur le chemin de la mise en pratique de la vérité et de l’entrée dans la vérité.

Les paroles de Dieu disent : « La croissance dans la vie de l’homme et les changements dans son tempérament sont tous réalisés en entrant dans la réalité et, plus encore, en entrant à travers des expériences détaillées » (« La différence entre le ministère du Dieu incarné et le devoir de l'homme », dans La Parole apparaît dans la chair). « Si tu ne te concentres que sur la connaissance de théories et ne vis que dans les cérémonies religieuses sans aller en profondeur dans la réalité, sans entrer dans la vie quotidienne, alors tu n’entreras jamais dans la réalité, tu ne te connaîtras jamais, tu ne connaîtras jamais la vérité ou Dieu, et tu seras toujours aveugle et ignorant » (« Réflexion sur la vie d’église et la vie quotidienne », dans La Parole apparaît dans la chair). C’est uniquement par l’éclairage des paroles de Dieu que j’ai compris que mon tempérament n’avait pas changé malgré mes nombreuses années de croyance en Lui, et c’était principalement dû au fait que, lorsque je lisais les paroles de Dieu, je me concentrais uniquement sur la compréhension littérale, le sens théorique, et n’avais qu’une compréhension intellectuelle. Je n’étais pas concentré sur le fait de mettre la vérité en pratique ni d’entrer dans la réalité, ni n’étais-je concentré sur l’expérimentation des paroles de Dieu à travers une expérience pratique. En repensant à ces années de croyance en Dieu, quel que soit l’aspect de la vérité, je ne recherchais jamais à en avoir une compréhension plus profonde ni à atteindre une compréhension de l’essence de la vérité, je planifiais encore moins d’entrer dans une pratique détaillée grâce à laquelle j’aurais pu obtenir un aspect de la vérité. Au lieu de cela, je pensais qu’il suffisait d’avoir une connaissance et une compréhension théoriques. Par exemple, dans la vie réelle, je me suis toujours battu pour la gloire et le gain, j’ai toujours voulu faire en sorte que les autres m’écoutent, me respectent et m’approuvent. Après avoir révélé ces corruptions, j’ai simplement réfléchi pendant un moment, et j’ai prié devant Dieu, reconnaissant ma propre corruption et sachant que c’était une expression d’arrogance, et rien de plus. Le résultat était que, peu importe le nombre de fois où j’ai ressenti des remords ou confessé mes péchés devant Dieu, j’étais condamné à répéter les mêmes vieilles erreurs. Dans l’environnement arrangé par Dieu, grâce à la prière et à la recherche, je suis parvenu à savoir que Dieu utilisait cet environnement pour traiter ma corruption. Cependant, après être parvenu à cette compréhension, j’ai simplement reconnu que toutes les épreuves et tous les raffinements de Dieu, tout le traitement et l’émondage que Dieu m’accordait représentaient Son salut, Son amour, que le cœur de Dieu est toujours bon. Mais je n’ai jamais accordé aucune attention à la pratique de la vérité pour résoudre ma propre corruption. Il en est résulté que, malgré des difficultés, je n’avais, au final, absolument pas changé. Après avoir entendu la prédication, j’ai ressenti que ces enseignements étaient, en effet, ce dont j’avais besoin, qu’ils m’avaient permis de comprendre la vérité que je n’avais pas comprise auparavant. Mais je n’ai fait que me souvenir du contenu de l’enseignement dans ma tête sans y prêter attention par la suite, ce qui fait que cette petite parcelle de compréhension a disparu au bout d’un moment, et je n’ai rien obtenu du tout.

À l’évidence, j’ai compris que je n’avais absolument pas recherché la vérité. J’avais cru en Dieu pendant de nombreuses années mais n’avais jamais fait aucun effort pour mettre la vérité en pratique ou entrer dans la réalité, au point que je n’avais, jusque-là, toujours pas obtenu la vérité, ni n’étais parvenu à aucun changement dans mon tempérament. C’était entièrement la révélation du tempérament juste de Dieu, comme Dieu l’avait dit il y a longtemps : « Tu dois consacrer des efforts à vivre les paroles de Dieu afin qu’elle puisse être réalisée dans ta pratique. Si tu n’as qu’une connaissance doctrinale, alors ta foi en Dieu sera réduite à néant. C’est seulement si ensuite tu pratiques aussi et vis Sa parole que ta foi peut être considérée comme complète et en accord avec la volonté de Dieu » (« Tu devrais vivre pour la vérité puisque tu crois en Dieu », dans La Parole apparaît dans la chair). Dieu est juste. Dieu n’a jamais traité qui que ce soit de manière injuste, et Il n’a jamais donné à l’homme sans raison, encore moins a-t-Il donné à l’homme sans condition. Je ne pratique pas la vérité, je n’ai fait aucun effort pour vivre Ses paroles, si bien qu’aujourd’hui, je dois récolter ce que j’ai semé. À ce moment-là, je ne n’ai pu m’empêcher de ressentir d’immenses remords, regrettant amèrement que, malgré mon expérience de l’œuvre de Dieu, j’ai manqué ma propre entrée, de sorte que, aujourd’hui, je n’avais toujours aucun résultat par rapport à ma croyance et que n’étais vraiment pas à la hauteur du salut de Dieu. Et pourtant, je ne souhaitais pas continuer à dégénérer de cette façon, mais je désirais plutôt repartir à zéro, faire des efforts dans ma pratique et mettre en application sur moi-même les paroles de Dieu.

Par la suite, j’ai commencé à m’entraîner à pratiquer la vérité et à entrer dans la réalité. Je n’étais plus comme je l’avais été lorsque je voulais que les autres m’écoutent, me respectent et m’approuvent, je priais et me confessais simplement à Dieu. Au lieu de cela, je venais devant Dieu pour rechercher la vérité, cherchant des paroles de Dieu à boire et à manger qui seraient précisément liées à ce problème, et acceptant le jugement et le châtiment des paroles de Dieu, résolvant ma propre corruption de cette façon. Quand j’ai pratiqué et suis entré de cette manière, Dieu m’a témoigné une grâce spéciale qui m’a permis de comprendre que j’avais été en compétition avec Dieu pour Sa position, poussant les gens à m’adorer comme si j’étais leur ancêtre, ou m’adorer comme si j’étais Dieu. J’ai vu que j’étais Satan, le diable, avec une nature et une essence complètement semblable à celle du grand dragon rouge, et un dégoût et une haine pour ma propre nature ont surgi en moi inconsciemment. Puis, je me suis équipé de la vérité au sujet de l’élévation de Dieu, du témoignage en faveur de Dieu, et en réalité je m’entraînais pour l’entrée. Grâce à cette pratique, j’ai vu encore plus clairement ma laideur et mon caractère répugnant se dresser et dire aux gens ce qu’ils devaient savoir. Je me dégoutais et me maudissais encore plus, puis j’ai désiré abandonner la chair et pratiquer la vérité afin de satisfaire Dieu. Après m’être entraîné de cette manière pendant un moment, j’ai découvert que les expressions de mon propre tempérament arrogant ont fortement diminué.

Par le passé, dans les relations interpersonnelles normales, je savais que je devais faire preuve de tolérance, de patience, user de sagesse, avoir des principes et être une personne honnête. Mais en réalité, je n’étais jamais entré dans ces cinq aspects. C’est pourquoi, quand je fréquentais les frères et sœurs, j’avais souvent des préjugés envers eux pour des raisons absurdes ou parce qu’ils révélaient leur corruption, au point qu’il était impossible que je m’entende avec eux. Maintenant, j’emploie ma compréhension passée dans la vraie vie pour m’entraîner et pratiquer. Quand je suis méchant envers les autres à cause de l’expression de leur corruption, je prie Dieu et recherche la vérité, demandant comment je devrais comprendre le problème rencontré, et comment je devrais pratiquer et entrer dans les paroles de Dieu. Sous la direction de Dieu, j’ai compris que chacun est maintenant à la recherche de changement, donc il y aura forcément des expressions de corruption, que peut-être un tel n’est pas au courant de la corruption qu’il révèle, ou peut-être qu’il est dominé involontairement par sa propre nature et ne fait pas exprès d’agir envers moi de cette manière. C’était exactement la même chose quand mon tempérament habituellement arrogant dégoûtait les autres et que je n’en n’avais pas conscience. C’est tout le mal qui est fait à l’homme par Satan. C’est Satan qui devrait être haï, et l’on ne devrait pas se forger d’opinion à l’égard des frères ou des sœurs. Lorsque je pensais comme cela, le ressentiment et la rancune que j’avais conservés en moi ont disparu à la vitesse de l’éclair, et ont été remplacés par de la haine pour Satan, et de la compassion et du pardon pour mes frères et sœurs, au point même de vouloir trouver de bonnes occasions d’aider les autres. Quand j’ai volontairement essayé d’aider les autres, j’ai découvert que ma relation avec eux devenait beaucoup plus amicale et j’ai goûté au bonheur qui vient en aidant les autres.

Quand je me suis entraîné à entrer dans les paroles de Dieu et à pratiquer la vérité, j’ai non seulement obtenu une expérience pratique et une entrée dans tous les aspects de la vérité, mais j’ai également vu les œuvres merveilleuses de Dieu. J’ai ressenti la direction et l’aide de Dieu, et j’ai goûté à l’assurance, la paix et la joie que la pratique de la vérité avait apportées à mon cœur. Je sentais qu’il n’y avait rien de vide dans la vie, qu’il y avait une leçon à apprendre chaque jour, qu’il y avait de nouveaux points de vue et de nouvelles compréhensions chaque jour, que je pouvais voir Dieu me sauver chaque jour, et je ressentais que rechercher la vérité était si important, que la vérité pouvait vraiment sauver et changer les gens !

Une fois que j’ai acquis cette part d’expérience et de compréhension personnelles, j’ai senti que mon propre cheminement sur la voie de la foi en Dieu avait pris une tournure positive et que, jamais plus, je n’aurais l’impression que le salut était hors de ma portée. Je crois que, tant que je travaille avec Dieu, que, continuellement, je m’équipe de la vérité, pratique la vérité et y entre, j’atteindrai certainement un changement dans mon tempérament corrompu. Je crois que l’œuvre de Dieu peut sauver l’homme et que les paroles de Dieu peuvent changer l’homme : j’ai cette foi parce que j’y ai déjà goûté. À partir d’aujourd’hui, je désire rechercher la vérité et pratiquer la vérité en ayant les pieds bien ancrés au sol. Je désire que Dieu continue de me guider, pour me permettre de réaliser bientôt un changement dans mon tempérament, pour vivre à la manière d’un homme vrai afin de témoigner de Dieu, de témoigner de l’œuvre de Dieu visant à me sauver, de témoigner du pouvoir de Dieu à sauver l’homme et de témoigner des actions merveilleuses de Dieu !

Précédent : La persécution et l’adversité m’ont aidée à grandir

Suivant : Pourquoi n’ai-je pas changé en tant d’années de foi ?

Contenu connexe

  • S’affranchir de ses entraves

    Par Momo, ville de Hefei, province d’Anhui Avant de croire en Dieu, quoi que je fasse, je ne voulais jamais prendre de retard. J’étais prête à accep…

  • La seule façon d’éviter les catastrophes

    Par Chaotuo, ville de Xiaogan, province du Hubei Depuis le tremblement de terre du 12 mai, au Sichuan, j’ai toujours craint et redouté d’être un jou…

  • J’ai expérimenté le salut de Dieu

    Par Cheng Hao, ville de Yongzhou, province de Hunan Le devoir que ma femme et moi accomplissons dans l’église est celui de prêcher l’Évangile. Il y …

  • La jeunesse sans regret

    L’amour” se réfère à une émotion pure sans tache quand vous utilisez votre cœur pour aimer, sentir et être attentionné.