1. Ce qu’est une personne honnête et pourquoi Dieu exige que les gens soient honnêtes ?

Paroles de Dieu concernées :

Vous devez savoir que Dieu aime ceux qui sont honnêtes. En substance, Dieu est fidèle, et ainsi Ses paroles sont toujours fiables ; Ses actions, en plus, sont irréprochables et incontestables, ce qui explique pourquoi Dieu aime ceux qui sont absolument honnêtes avec Lui. L’honnêteté signifie donner son cœur à Dieu, être sincère avec Dieu en toutes choses, être ouvert avec Lui en toutes choses, ne jamais cacher les faits, ne pas essayer de tromper les supérieurs ni les inférieurs à soi et ne pas faire des choses simplement pour s’attirer la faveur de Dieu. Bref, être honnête, c’est être pur dans ses actions et ses paroles et ne tromper ni Dieu ni l’homme. Ce que Je dis est très simple, mais pour vous, c’est doublement pénible. Beaucoup préféreraient être condamnés à l’enfer plutôt que de parler et d’agir honnêtement. Il n’est guère étonnant que J’aie d’autres traitements en réserve pour ceux qui sont malhonnêtes. Bien sûr, Je comprends tout à fait combien il vous est difficile d’être honnêtes. Parce que vous êtes tous tellement astucieux, tellement doués pour évaluer les gens avec votre propre petite règle graduée que cela rend Mon œuvre beaucoup plus simple. Et puisque chacun de vous étreint ses secrets sur son sein, eh bien, Je vais vous envoyer, un par un, dans le désastre pour être « éduqués » par le feu, afin que par la suite vous puissiez devenir fermement résolus à croire en Mes paroles. Finalement, J’arracherai de votre bouche les paroles : « Dieu est un Dieu fidèle », après quoi vous vous frapperez la poitrine et vous vous lamenterez : « Sournois est le cœur de l’homme ! » Quel sera votre état d’esprit à ce moment-là ? J’imagine que vous ne serez pas aussi triomphants que vous l’êtes maintenant. Et encore moins serez-vous « aussi profonds et abscons » que vous l’êtes maintenant. En présence de Dieu, certains sont formels et appropriés, ils se donnent beaucoup de mal pour « bien se comporter », mais ils montrent les crocs et sortent les griffes en présence de l’Esprit. Compteriez-vous de tels hommes parmi les rangs des honnêtes ? Si tu es un hypocrite, quelqu’un qui est doué en « rapports interpersonnels », alors Je dis que tu es certainement quelqu’un qui essaie de prendre Dieu à la légère. Si tes paroles sont truffées d’excuses et de justifications sans valeur, alors Je dis que tu es quelqu’un qui déteste mettre la vérité en pratique. Si tu as reçu beaucoup de confidences que tu hésites à partager, si tu es très peu enclin à dévoiler tes secrets, tes difficultés, devant les autres pour chercher le chemin de la lumière, alors Je dis que tu es quelqu’un qui n’atteindra pas facilement le salut et qui ne sortira pas facilement des ténèbres. Si la recherche du chemin de la vérité te plaît bien, alors tu es quelqu’un qui demeure toujours dans la lumière. Si tu es très heureux d’être un exécutant dans la maison de Dieu, travaillant avec application et consciencieusement dans l’obscurité, donnant toujours et ne prenant jamais, alors Je dis que tu es un saint loyal, parce que tu ne cherches pas de récompense et es simplement une personne honnête. Si tu es prêt à être franc, si tu es prêt à te dépenser totalement, si tu es capable de sacrifier ta vie pour Dieu et de tenir ferme dans ton témoignage, si tu es honnête au point où tu ne sais que satisfaire Dieu et ne sais pas penser à toi ou prendre pour toi-même, alors Je dis que des gens pareils sont ceux qui sont nourris dans la lumière et qui vivront pour toujours dans le royaume.

Extrait de « Trois admonitions », dans La Parole apparaît dans la chair

Je me délecte en ceux qui ne se méfient pas des autres et J’aime beaucoup aussi ceux qui acceptent volontiers la vérité ; envers ces deux genres de gens, Je manifeste une grande sollicitude, car, à Mes yeux, ce sont des gens honnêtes. Si tu es malhonnête, alors tu seras méfiant et suspicieux à propos de tous les gens et de toutes choses, et ainsi ta foi en Moi sera bâtie sur un fondement de suspicion. Je ne pourrais jamais reconnaître une telle foi. Manquant d’une foi sincère, tu es encore plus dépourvu d’un amour réel. Et si tu es enclin à douter de Dieu et à t’interroger à Son sujet quand bon te semble, alors, sans l’ombre d’un doute, tu es le plus malhonnête de tous les gens. Tu te demandes si Dieu peut être comme l’homme : pécheur impardonnable, de caractère mesquin, dénué d’équité et de raison, privé du sens de la justice, livré à des tactiques vicieuses, sournois et trompeur, ainsi que réjoui par le mal et les ténèbres, etc. Si les gens ont de telles pensées, n’est-ce pas parce qu’ils manquent de la moindre connaissance de Dieu ? Une telle foi n’est rien d’autre que pécheresse ! De plus, certains même croient que ceux qui Me plaisent sont les flatteurs et les flagorneurs et que ceux qui n’ont pas ces qualités ne seront pas les bienvenus et perdront leur place dans la maison de Dieu. Est-ce tout le savoir que vous avez acquis après toutes ces années ? Est-ce ce que vous avez gagné ? Or votre connaissance à Mon sujet ne s’arrête pas à ces incompréhensions ; pires encore sont votre blasphème à l’encontre de l’Esprit de Dieu et votre diffamation des cieux. C’est pourquoi Je dis qu’une telle foi que la vôtre ne fera que vous éloigner davantage de Moi et être dans une opposition plus grande contre Moi.

Extrait de « Comment connaître le Dieu sur terre », dans La Parole apparaît dans la chair

Tout ce temps, J’ai gardé pour l’homme une norme stricte. Si votre loyauté est motivée par des intentions et des conditions, alors Je préférerais Me passer d’une telle loyauté, car Je déteste violemment ceux qui Me trompent par leurs intentions et M’extorquent par leurs conditions. Je souhaite seulement que l’homme Me soit absolument loyal, et qu’il fasse toute chose pour un seul mot et afin de prouver un seul mot : « foi ». Je méprise votre usage de flatteries pour tenter de Me réjouir, car Je vous ai toujours traités avec sincérité, aussi souhaiterais-Je que vous aussi, vous Me traitiez avec une vraie foi.

Extrait de « Es-tu quelqu’un qui croit véritablement en Dieu ? », dans La Parole apparaît dans la chair

Quelles sont les expressions d’une personne honnête ? Le cœur de la question, c’est de pratiquer la vérité en toutes choses. Si tu prétends être honnête, mais que tu relègues tout le temps les paroles de Dieu dans un coin de ton esprit et fais tout ce que tu veux, s’agit-il alors de l’expression d’une personne honnête ? Tu dis : « Mon calibre est faible, mais je suis honnête de cœur. » Cependant, lorsqu’un devoir t’incombe, tu as peur de souffrir et tu crains, si tu ne l’accomplis pas bien, de devoir en assumer la responsabilité, et donc tu présentes des excuses pour t’en exonérer et tu conseilles aux autres de le faire. Est-ce ainsi qu’une personne honnête s’exprime ? Clairement, non. Alors, comment doit se comporter une personne honnête ? Elle doit accepter et obéir, puis être totalement dévouée en accomplissant ses devoirs de son mieux, en s’efforçant de satisfaire la volonté de Dieu. Cela se manifeste de plusieurs manières. D’une part, tu dois accepter ton devoir avec honnêteté, ne penser à rien d’autre et ne pas être hésitant. Ne manigance pas pour ton propre profit. C’est une expression d’honnêteté. Un autre moyen consiste à y mettre toutes tes forces et tout ton cœur. Tu dis : « Je peux le faire. Je vais tout mettre en œuvre et consacrer cela complètement à Dieu. » N’est-ce pas une expression d’honnêteté ? Tu consacres tout ce que tu as et tout ce que tu peux faire : c’est une expression d’honnêteté. Si tu n’es pas prêt à mettre en jeu tout ce que tu as, si tu le gardes caché et mets de côté, si tu agis à la dérobée, te dérobes à ton devoir et fais en sorte que quelqu’un d’autre le fasse parce que tu as peur d’avoir à assumer les conséquences d’un travail mal fait, est-ce là de l’honnêteté ? Non. Être une personne honnête, par conséquent, n’est pas seulement une question de désir que l’on a. Si tu ne le mets pas en pratique quand il t’arrive des choses, alors tu n’es pas une personne honnête. Quand tu rencontres des problèmes, tu dois pratiquer la vérité et avoir des expressions pratiques. C’est la seule façon d’être une personne honnête et seules ces expressions-là sont celles d’un cœur honnête. Certains pensent que pour être une personne honnête, il suffit de dire la vérité et de ne pas raconter de mensonges, rien de plus. La définition de l’honnêteté est-elle vraiment aussi étroite ? Absolument pas. Tu dois mettre ton cœur à nu et l’offrir à Dieu ; voilà l’attitude qu’une personne honnête devrait avoir. Par conséquent, l’honnêteté est vraiment très précieuse. Qu’est-ce qui est sous-entendu ici ? Que ce cœur est capable de contrôler ton comportement et tes états. Ce cœur est tellement précieux. Si tu as de ce genre d’honnêteté, alors tu devrais vivre dans ce genre d’état, manifester ce genre de comportement et avoir ce genre de dépense.

Extrait de « On ne peut être vraiment heureux qu’en étant une personne honnête », dans Récits des entretiens de Christ des derniers jours

Si tu crois en Dieu depuis de nombreuses années et que, plus les gens entrent en contact avec toi, plus ils te trouvent honnête – honnête dans tes paroles, honnête avec les autres et honnête dans l’accomplissement de tes devoirs, autrement dit, tu es une personne limpide et transparente, transparente dans tes paroles et tes actes – et si, à travers ce que tu dis et fais, à travers les opinions que tu exprimes, à travers les devoirs que tu accomplis et à travers ton attitude honnête quand tu parles aux autres, les autres peuvent y voir clair dans ton cœur, ton caractère, ton tempérament et ta quête, ainsi que dans tes aspirations et tes objectifs les plus secrets, et constater que tu es une personne honnête, alors tu es une personne honnête. Si tu as cru en Dieu et accompli ton devoir pendant un certain temps, mais que les gens ont l’impression que tu n’es pas transparent dans ton discours et que tu ne peux pas donner exactement tes opinions, que quand tu fais les choses, ils ne peuvent pas voir ton cœur ou tes intentions et tes objectifs les plus secrets ; si tu es une personne secrète, très douée pour te dissimuler, pour donner le change, pour te déguiser et pour exagérer tes mérites ; si d’autres personnes, après t’avoir côtoyé plusieurs années, ne peuvent toujours pas y voir clair dans ton cœur, mais peuvent seulement avoir une idée de ton humeur et de ton caractère et savoir si tu es d’humeur explosive ou si tu es flegmatique, ou si tu dis oui à tout ; si elles ne peuvent voir que ton caractère, mais ne peuvent pas voir quelle est l’essence de ton tempérament le plus profond, alors tu vas avoir des ennuis. Qu’est-ce que cela prouve ? Cela prouve que ton cœur est toujours contrôlé par Satan, que tu n’as pas gagné la moindre parcelle de vérité et que ton tempérament corrompu n’a pas été purifié du tout. Il est très difficile pour une telle personne d’être sauvée. Malgré le fait qu’elle soit évasive, qu’elle parle mieux que les autres, qu’elle soit intelligente, qu’elle ait l’esprit vif et qu’elle soit douée pour les relations interpersonnelles, ceux qui travaillent avec elle ont toujours un sentiment d’incertitude, de manque de fiabilité et de confiance, le sentiment qu’on ne peut pas compter sur elle. Ceux qui travaillent avec elle ont l’impression qu’il semble y avoir plus que ce que l’on voit, quelque chose d’impénétrable. Ce n’est pas un vrai croyant en Dieu.

Extrait de « Seule l’honnêteté permet de vivre avec une véritable humanité », dans Récits des entretiens de Christ des derniers jours

Pourquoi Dieu a-t-Il toujours insisté sur le fait que les gens doivent être honnêtes ? Parce que c’est si important, et que c’est directement lié à la possibilité d’être sauvé ou non. Certains disent : « Je suis arrogant, satisfait de moi, je m’emporte facilement, je montre souvent ma nature, je suis superficiel et vaniteux, j’adore faire rire les gens, je recherche sans cesse l’approbation d’autrui… » Ce ne sont là que des broutilles. N’en parle pas à tout bout de champ. Peu importe ton tempérament ou ta personnalité, tant que tu parviens à être honnête comme Dieu le demande, tu peux être sauvé. Alors, qu’en pensez-vous ? Est-il important de se montrer honnête ? C’est la chose la plus importante et, par conséquent, dans le passage des paroles de Dieu « Trois admonitions », Dieu parle de l’honnêteté. Mais si, dans d’autres textes, Dieu parle de la façon de vivre dans l’esprit, de la façon de vivre une vie spirituelle normale ou de la façon de vivre une vie de l’église appropriée, ou de la façon de vivre une humanité normale, Il ne dit nulle part aux gens de manière explicite quel genre de personne ils doivent être, ni comment pratiquer. Néanmoins, en parlant de l’honnêteté, Il indique un chemin aux gens et leur dit comment la mettre en pratique, très explicitement. Dieu dit : « Si tu as reçu beaucoup de confidences que tu hésites à partager, si tu es très peu enclin à dévoiler tes secrets, tes difficultés, devant les autres pour chercher le chemin de la lumière, alors Je dis que tu es quelqu’un qui n’atteindra pas facilement le salut. » Être honnête est lié au fait d’atteindre le salut. Qu’en dites-vous ? Être honnête est-il important ? (Oui.) Ce que Dieu souhaite, ce sont des gens honnêtes. Si tu es capable de mensonges et de tromperie, tu es une personne fourbe, malhonnête et sinistre, et non une personne honnête. Si tu n’es pas une personne honnête, alors il est impossible que Dieu te sauve et tu n’as aucune chance non plus d’être sauvé. Tu ne t’es pas transformé en personne honnête et tu dis que tu es déjà très pieux, que tu n’es pas arrogant ni satisfait de toi-même, que tu es tout à fait capable de payer un prix, ou que tu peux répandre l’Évangile et amener beaucoup de gens devant Dieu. Mais tu n’es pas honnête, tu es encore déloyal et tu n’as pas changé du tout. Peux-tu être sauvé ? (Non.) Et donc, ces paroles de Dieu nous rappellent à tous que, pour être sauvés, nous devons avant tout être honnêtes conformément aux paroles et aux exigences de Dieu. Nous devons nous ouvrir, révéler notre tempérament corrompu, être capables de révéler nos motivations et nos secrets et chercher le chemin de la lumière.

Extrait de « La pratique la plus fondamentale pour être une personne honnête », dans Récits des entretiens de Christ des derniers jours

Que Dieu demande aux gens d’être honnêtes prouve qu’Il déteste véritablement les trompeurs et qu’Il n’aime pas les gens trompeurs, ce qui signifie qu’Il n’aime pas leurs actions, leur tempérament et leurs motivations ; et cela veut dire qu’Il n’aime pas la façon dont ils font les choses. Par conséquent, si nous voulons plaire à Dieu, nous devons d’abord changer nos actions et la façon dont nous existons. Auparavant, nous comptions sur les mensonges, la prétention et la fausseté pour vivre en société, les utilisant comme notre capital et comme la base existentielle, la vie et le fondement par lesquels nous vivions. C’était quelque chose que Dieu méprisait. Parmi les non-croyants du monde, si tu ne sais pas comment être manipulateur ou trompeur, alors il pourrait t’être difficile de tenir bon. Tu pourrais seulement dire des mensonges, t’adonner à la ruse et employer des méthodes de connivence insidieuses pour te protéger et te camoufler afin d’obtenir une vie meilleure. Dans la maison de Dieu, c’est précisément l’inverse : plus tu es trompeur et plus tu as recours à une manipulation sophistiquée pour faire semblant et te mettre en valeur, moins tu es capable de tenir bon, et plus Dieu te méprise et te rejette. Dieu a prédestiné ceci : seuls les gens honnêtes peuvent faire partie du royaume des cieux. Si tu n’es pas honnête et si dans ta vie, ta pratique n’est pas orientée vers l’honnêteté et que tu ne révèles pas ton vrai visage, alors tu n’auras jamais aucune chance de gagner l’œuvre ou la louange de Dieu.

Extrait de « La pratique la plus fondamentale pour être une personne honnête », dans Récits des entretiens de Christ des derniers jours

Dieu dit aux gens de ne pas être malhonnêtes, mais honnêtes, de parler et d’agir honnêtement. Si Dieu dit cela, c’est pour permettre aux gens de posséder une véritable ressemblance humaine, de façon à ne pas ressembler à Satan, qui parle comme un serpent rampant sur le sol, toujours équivoque et dissimulant la vérité des choses. Plus précisément, Il le dit pour que les gens, tant dans leurs paroles que dans leurs actes, puissent vivre une vie digne et droite, sans côté obscur, sans rien de honteux, avec un cœur pur, ce qui est à l’extérieur étant en harmonie avec ce qui est à l’intérieur ; ces gens-là disent ce qu’ils pensent dans leur cœur et ne trompent personne, ne trompent pas Dieu, ne cachent rien, leur cœur étant semblable à une terre pure. C’est l’objectif de Dieu lorsqu’Il réclame que les gens soient honnêtes.

Extrait de « L’homme est le plus grand bénéficiaire du plan de gestion de Dieu », dans Récits des entretiens de Christ des derniers jours

Ce n’est qu’en cherchant à être honnêtes que les gens peuvent savoir à quel point ils sont profondément corrompus et s’ils ressemblent ou non quelque peu à des humains ; ce n’est qu’en pratiquant l’honnêteté qu’ils peuvent prendre conscience du nombre de mensonges qu’ils racontent et à quel point leur supercherie et leur malhonnêteté sont profondément dissimulées. Ce n’est qu’en faisant l’expérience de la pratique de l’honnêteté que les gens peuvent découvrir petit à petit la vérité au sujet de leur propre corruption et reconnaître leur propre essence naturelle, et ce n’est qu’alors que leurs tempéraments corrompus peuvent être constamment purifiés. Ce n’est qu’au cours de la purification constante de leurs tempéraments corrompus que les gens seront capables de gagner la vérité. Prenez votre temps pour faire l’expérience de ces paroles. Dieu ne perfectionne pas ceux qui sont fourbes. Si ton cœur n’est pas honnête – si tu n’es pas une personne honnête – alors tu ne seras jamais gagné par Dieu. De même, tu ne gagneras jamais la vérité et seras également incapable de gagner Dieu. Si tu ne peux gagner Dieu et que tu ne comprends pas la vérité, alors qu’est-ce que cela signifie ? Cela signifie que tu es hostile à Dieu, que tu es incompatible avec Lui et qu’Il n’est pas ton Dieu. Et si Dieu n’est pas ton Dieu, alors tu ne peux atteindre le salut. Si tu ne peux atteindre le salut, tu seras à jamais un ennemi juré de Dieu et ton destin sera déterminé. Ainsi, si les gens souhaitent être sauvés, alors ils doivent commencer par être honnêtes. Il y a un signe qui marque ceux qui seront finalement gagnés par Dieu. Sais-tu ce que c’est ? Il est écrit dans l’Apocalypse, dans la Bible : « Et dans leur bouche il ne s’est point trouvé de mensonge, car ils sont irrépréhensibles. » Qui représente ce « ils » ? Ce sont ceux qui sont perfectionnés et gagnés par Dieu, et qui sont sauvés. Comment Dieu décrit-Il ces gens-là ? Quelles sont les caractéristiques et les expressions de leurs actions ? (Ils sont sans taches. Ils ne racontent pas de mensonges.) Vous devriez tous comprendre et saisir ce que ne pas raconter de mensonge signifie : cela signifie être honnête. Que signifie être sans taches ? Comment Dieu définit-Il quelqu’un qui est sans taches ? Ceux qui sont sans taches sont capables de craindre Dieu et de s’éloigner du mal ; ce sont eux qui peuvent suivre la voie de Dieu. De telles personnes sont parfaites aux yeux de Dieu ; elles sont sans taches.

Extrait de « Six indicateurs de progrès dans la vie », dans Récits des entretiens de Christ des derniers jours

Précédent: 4. Quels sont les principes de la pratique d’une personne honnête

Suivant: 2. Ce qu’est une personne malhonnête et comment elle se manifeste

Voulez-vous accueillir le Seigneur pour devenir la personne la plus chanceuse du monde ? Contactez-nous pour trouver le chemin.

Contenu connexe

2. Comment l’œuvre de jugement de Dieu dans les derniers jours purifie et sauve l’humanité

« Car c’est le moment où le jugement va commencer par la maison de Dieu » (1 Pierre 4:17). « Puis je vis un grand trône blanc, et celui qui était assis dessus. La terre et le ciel s’enfuirent devant sa face, et il ne fut plus trouvé de place pour eux. Et je vis les morts, les grands et les petits, qui se tenaient devant le trône. Des livres furent ouverts. Et un autre livre fut ouvert, celui qui est le livre de vie. Et les morts furent jugés selon leurs œuvres, d’après ce qui était écrit dans ces livres. La mer rendit les morts qui étaient en elle, la mort et le séjour des morts rendirent les morts qui étaient en eux ; et chacun fut jugé selon ses œuvres. Et la mort et le séjour des morts furent jetés dans l’étang de feu. C’est la seconde mort, l’étang de feu. Quiconque ne fut pas trouvé écrit dans le livre de vie fut jeté dans l’étang de feu » (Apocalypse 20:11-15).

Paramètres

  • Texte
  • Thèmes

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Interligne

Largeur de page

Contenu

Chercher

  • Rechercher ce texte
  • Rechercher ce livre

Contactez-nous par WhatsApp