Seuls ceux qui sont perfectionnés peuvent mener une vie riche de sens

En vérité, l’œuvre qui est réalisée maintenant a pour but d’amener les gens à renoncer à Satan, leur ancien ancêtre. Tous les jugements rendus par la parole visent à exposer le tempérament corrompu de l’humanité et à permettre aux gens de comprendre l’essence de la vie. Ces jugements répétés transpercent le cœur des hommes. Chaque jugement a un rapport direct avec leur destin et vise à blesser leur cœur afin qu’ils puissent abandonner toutes ces choses et, de ce fait, en arriver à connaître la vie, connaître ce monde souillé, connaître la sagesse et la toute-puissance de Dieu, et aussi connaître l’humanité corrompue par Satan. Plus l’homme reçoit ce genre de châtiment et de jugement, plus son cœur peut être blessé et plus son esprit peut se réveiller. Ce type de jugement vise à réveiller l’esprit de ce genre de personnes extrêmement corrompues et sérieusement dupées. L’homme n’a pas d’esprit, c’est-à-dire que son esprit est mort il y a longtemps et il ne sait pas que le ciel existe, ne sait pas qu’il y a un Dieu, et ne sait certainement pas qu’il lutte dans l’abîme de la mort ; comment pourrait-il savoir qu’il vit sur terre dans cet enfer diabolique ? Comment pourrait-il savoir que ce corps putride qui est le sien, par la corruption de Satan, est tombé dans l’Hadès ? Comment pourrait-il savoir que tout sur terre a longtemps été abîmé de façon irréparable par l’homme ? Et comment pourrait-il savoir que le Créateur est venu sur terre aujourd’hui et est à la recherche d’un groupe de personnes corrompues qu’Il peut sauver ? Même après que l’homme a subi toute sorte d’épurement et de jugement possibles, sa conscience endormie s’émeut à peine et demeure en fait pratiquement insensible. L’humanité est si dégénérée ! Bien que ce genre de jugement soit comme la grêle cruelle qui tombe du ciel, il est d’un grand bénéfice pour l’homme. Sans ce jugement, il n’y aurait aucun résultat et il serait absolument impossible de sauver les gens de l’abîme de la misère. Sans cette œuvre, il serait très difficile pour les gens de sortir de l’Hadès parce que leur cœur s’est arrêté de battre depuis longtemps et leur esprit est piétiné par Satan depuis longtemps. Vous sauver, vous qui avez sombré dans les plus grandes profondeurs de la dégénérescence, nécessite qu’on vous appelle vigoureusement, qu’on vous juge vigoureusement, et ce n’est qu’à ce moment-là que votre cœur endurci pourra se réveiller.

Votre chair, vos désirs extravagants, votre cupidité et votre luxure sont trop profondément enracinés en vous. Ces choses contrôlent votre cœur de façon si constante que vous êtes incapables de vous libérer du joug de ces pensées féodales et dégénérées. Vous n’aspirez ni à changer votre situation actuelle ni à échapper à l’influence des ténèbres. Vous êtes tout simplement liés par ces choses. Même si vous savez tous que cette vie est si douloureuse et ce monde des hommes si sombre, absolument aucun d’entre vous n’a pourtant le courage de changer sa vie. Vous n’avez qu’une envie, c’est de fuir les réalités de cette vie, d’acquérir la transcendance de l’âme et de vivre dans un environnement paisible, heureux, et qui ressemble au paradis. Vous n’êtes pas disposés à endurer des difficultés pour changer votre vie actuelle ; vous n’êtes pas prêts non plus à rechercher, par ce jugement et ce châtiment, la vie dans laquelle vous devriez entrer. Au contraire, vous faites des rêves entièrement irréalistes au sujet de ce monde merveilleux au-delà de la chair. La vie dont vous rêvez est celle à laquelle vous pouvez accéder sans effort, sans subir une quelconque douleur. C’est totalement irréaliste ! Car votre souhait n’est pas de mener une vie riche de sens dans la chair et d’acquérir la vérité tout au long de la vie, c’est-à-dire de vivre pour la vérité et de défendre la justice. Ce n’est pas ce que vous qualifieriez de vie rayonnante et éblouissante. Vous avez le sentiment que ce ne serait pas une vie prestigieuse ou riche de sens. Selon vous, vivre une telle vie semblerait une injustice ! Même si vous acceptez ce châtiment aujourd’hui, il n’en demeure pas moins que vous ne cherchez pas à obtenir la vérité ou à vivre la vérité dans le présent, mais plutôt à être en mesure de mener, plus tard, une vie heureuse au-delà de la chair. Vous ne cherchez pas la vérité, vous ne défendez pas non plus la vérité et vous ne vivez certainement pas pour la vérité. Vous ne cherchez pas l’entrée aujourd’hui, mais vous pensez plutôt à l’avenir et à ce qui pourrait advenir. Vous regardez le ciel bleu, versez des larmes d’amertume et espérez être emmenés au ciel un jour. Ne savez-vous pas que votre façon de penser est déjà déconnectée de la réalité ? Tu continues de croire que le Sauveur de bonté et de compassion infinies viendra certainement un jour te prendre avec Lui, toi qui as enduré des difficultés et des souffrances dans ce monde, et qu’Il va certainement vouloir te venger, toi qui as été victimisé et opprimé. N’es-tu pas rempli de péchés ? Es-tu la seule personne qui a souffert dans ce monde ? Tu es tombé dans le domaine de Satan toi-même et tu as souffert. Dieu doit-Il vraiment toujours te venger ? Ceux qui sont incapables de satisfaire les exigences de Dieu, ne sont-ils pas tous des ennemis de Dieu ? Ceux qui ne croient pas en Dieu incarné, ne sont-ils pas des antéchrists ? À quoi servent tes bonnes actions ? Peuvent-elles remplacer un cœur qui adore Dieu ? Tu ne peux pas recevoir la bénédiction de Dieu en faisant simplement quelques bonnes actions, et Dieu ne vengera pas les torts qui t’ont été causés simplement parce que tu as été victimisé et opprimé. Ceux qui croient en Dieu et pourtant ne connaissent pas Dieu, mais qui font de bonnes actions, ne sont-ils pas aussi tous châtiés ? Tu crois simplement en Dieu, tu veux simplement que Dieu répare et venge les torts que tu as subis, et tu veux que Dieu te donne ta chance, ta chance de pouvoir finalement garder la tête haute. Mais, tu refuses de prêter attention à la vérité et tu n’as pas non plus soif de vivre dans la vérité. Tu es encore moins capable de sortir de cette vie difficile et vide. Au contraire, pendant que tu vis ta vie dans la chair et ta vie de péché, tu attends avec impatience que Dieu remédie à tes griefs et dissipe une partie du brouillard de ton existence. Mais est-ce possible ? Si tu détiens la vérité, tu peux suivre Dieu. Si tu détiens la vie, tu peux être une manifestation de la parole de Dieu. Si tu as la vie, tu peux jouir de la bénédiction de Dieu. Ceux qui détiennent la vérité peuvent jouir de la bénédiction de Dieu. Dieu assure la réparation pour ceux qui L’aiment sans réserve et endurent des difficultés et des souffrances, mais pas pour ceux qui ne font que s’aimer eux-mêmes et qui sont devenus les proies des tromperies de Satan. Comment peut-il y avoir de la bonté en ceux qui n’aiment pas la vérité ? Comment peut-il y avoir de la justice en ceux qui n’aiment que la chair ? Justice et bonté ne se réfèrent-elles pas toutes deux à la vérité ? Ne sont-elles pas réservées à ceux qui aiment Dieu sans réserve ? Ceux qui n’aiment pas la vérité et qui ne sont que des cadavres putrides, tous ceux-là n’entretiennent-ils pas le mal ? Ceux qui sont incapables de vivre la vérité, ne sont-ils pas tous des ennemis de la vérité ? Et qu’en est-il de vous ?

Si tu peux fuir ces influences des ténèbres et te séparer de ces choses impures, si tu peux devenir saint, tu détiendras la vérité. Cela ne signifie pas que ta nature a changé, mais seulement que tu es capable de mettre la vérité en pratique et que tu es capable d’abandonner la chair. C’est cette qualité que possèdent ceux qui ont été purifiés. L’objectif principal de l’œuvre de la conquête est de purifier l’humanité de telle sorte que l’homme puisse détenir la vérité, parce que l’homme ne comprend que trop peu la vérité ! Mener l’œuvre de la conquête auprès de telles personnes revêt la plus grande importance. Vous êtes tous tombés sous l’influence des ténèbres et en êtes profondément blessés. Le but de cette œuvre est alors de vous permettre de connaître la nature humaine et ainsi de vivre la vérité. Tous les êtres créés devraient accepter d’être perfectionnés. Si l’œuvre de cette étape consistait seulement à perfectionner les gens, alors elle pourrait être réalisée en Grande-Bretagne, en Amérique ou en Israël ; elle pourrait être réalisée dans le peuple de n’importe quelle nation. Mais l’œuvre de la conquête est sélective. La première étape de l’œuvre de la conquête est de court terme ; en outre, elle sera utilisée pour humilier Satan et conquérir l’univers tout entier. Telle est l’œuvre initiale de la conquête. On peut dire que toute créature qui croit en Dieu peut être perfectionnée, car être perfectionné est quelque chose que l’on peut obtenir seulement après un changement à long terme. Mais être conquis est différent. Le spécimen et modèle pour la conquête doit être celui qui traîne le pas le plus loin derrière, vivant dans l’obscurité la plus profonde ; il doit être aussi le plus dégradé, le plus réticent à reconnaître Dieu et le plus désobéissant envers Dieu. C’est exactement le genre de personne qui peut témoigner d’avoir été conquis. L’objectif principal de l’œuvre de la conquête est de vaincre Satan, alors que l’objectif principal dans le perfectionnement des gens, c’est de gagner les gens. C’est de permettre aux gens de témoigner, après avoir été conquis, que cette œuvre de la conquête a été réalisée ici, chez des gens comme vous. Le but est d’avoir des gens qui rendent témoignage après avoir été conquis. Ces personnes conquises seront utilisées pour atteindre l’objectif visant à humilier Satan. Alors, quelle est la principale méthode de conquête ? Châtiment, jugement, malédictions et révélations, en utilisant un tempérament juste pour conquérir les gens, afin qu’ils soient profondément convaincus en raison du tempérament juste de Dieu. Utiliser la réalité et l’autorité de la parole pour conquérir les gens et les convaincre entièrement, c’est ce que signifie être conquis. Ceux qui ont été perfectionnés ne sont pas seulement capables de parvenir à l’obéissance après avoir été conquis, mais ils sont également en mesure d’avoir connaissance de l’œuvre du jugement, de changer leur tempérament et de connaître Dieu. Ils font l’expérience de la voie de l’amour de Dieu et sont remplis de la vérité. Ils apprennent à faire l’expérience de l’œuvre de Dieu, sont capables de souffrir pour Dieu et ont leur propre volonté. Ceux qui sont perfectionnés ont une compréhension réelle de la vérité grâce à leur expérience de la parole de Dieu. Ceux qui sont conquis connaissent la vérité, mais n’ont pas accepté le sens réel de la vérité. Après avoir été conquis, ils obéissent, mais leur obéissance est entièrement le résultat du jugement qu’ils ont reçu. Ils n’ont absolument aucune compréhension de la signification réelle de nombreuses vérités. Ils reconnaissent la vérité verbalement, mais ils ne sont pas entrés dans la vérité ; ils comprennent la vérité, mais ils n’ont pas fait l’expérience de la vérité. L’œuvre réalisée en ceux qui sont rendus parfaits comprend les châtiments et les jugements, ainsi que le soutien de la vie. Une personne qui valorise l’entrée dans la vérité est une personne à perfectionner. La différence entre ceux qui doivent être rendus parfaits et ceux qui sont conquis réside dans leur entrée ou non dans la vérité. Ceux qui comprennent la vérité, qui sont entrés dans la vérité et qui vivent la vérité sont rendus parfaits ; ceux qui ne comprennent pas la vérité, n’entrent pas dans la vérité, c’est-à-dire, ceux qui ne vivent pas la vérité, sont des gens qui ne peuvent pas être perfectionnés. Si des gens de ce type sont maintenant capables d’obéir complètement, alors ils sont conquis. Si ceux qui sont conquis ne cherchent pas la vérité – s’ils suivent, mais ne vivent pas la vérité, s’ils perçoivent et entendent parler de la vérité, mais ne valorisent pas le fait de vivre la vérité –, ils ne peuvent pas être perfectionnés. Les gens qui sont à perfectionner pratiquent la vérité sur le chemin de la perfection, selon les exigences de Dieu. Ainsi, ils accomplissent la volonté de Dieu et ils sont perfectionnés. Quiconque suit l’œuvre de la conquête jusqu’à la fin, avant qu’elle ne soit terminée, est une personne conquise, mais elle ne peut pas être considérée comme perfectionnée. « Ceux qui sont perfectionnés » désigne les hommes qui sont en mesure de poursuivre la vérité et d’être gagnés par Dieu, une fois l’œuvre de la conquête achevée. Cela désigne ceux qui, au terme de l’œuvre de la conquête, restent fermes dans la tribulation et vivent la vérité. Ce qui distingue le fait d’être conquis du fait d’être perfectionné, ce sont les différences dans les étapes de l’œuvre et les différences dans le degré suivant lequel les gens comprennent la vérité et y entrent. Tous ceux qui ne sont pas engagés dans la voie de la perfection, c’est-à-dire, ceux qui ne possèdent pas la vérité, seront finalement toujours éliminés. Seuls ceux qui possèdent la vérité et qui vivent la vérité peuvent être complètement gagnés par Dieu. Autrement dit, ceux qui vivent à l’image de Pierre sont perfectionnés, tandis que tous les autres sont conquis. L’œuvre réalisée sur tous ceux qui sont conquis consiste en des malédictions, des châtiments et la manifestation de la colère, et ce qui leur revient, c’est la justice et les malédictions. Travailler en une telle personne, c’est révéler sans cérémonie ni politesse, révéler le tempérament corrompu en elle afin qu’elle le reconnaisse elle-même et en soit pleinement convaincue. Une fois que l’homme devient complètement obéissant, l’œuvre de la conquête prend fin. Même si la plupart des gens ne cherchent toujours pas à comprendre la vérité, l’œuvre de la conquête aura pris fin.

Il y a des critères à respecter si tu dois être perfectionné. Grâce à ta détermination, ta persévérance, ta conscience et ta quête, tu seras en mesure de faire l’expérience de la vie et de satisfaire la volonté de Dieu. C’est là ton entrée et ce qui est exigé sur le chemin du perfectionnement. L’œuvre du perfectionnement peut être réalisée sur tout le monde. Quiconque poursuit Dieu peut être perfectionné et a la possibilité et les capacités d’être perfectionné. Ici, il n’y a pas de règle fixe. Ce que l’on poursuit détermine si l’on peut être perfectionné ou non. Les gens qui aiment la vérité et sont capables de vivre la vérité sont certainement en mesure d’être perfectionnés. Les gens qui n’aiment pas la vérité ne sont pas loués par Dieu ; ils n’ont pas la vie que Dieu exige et ils ne peuvent pas être perfectionnés. L’œuvre du perfectionnement ne vise qu’à faire gagner les gens et ne fait pas partie de l’œuvre du combat contre Satan ; l’œuvre de la conquête ne vise qu’à combattre Satan, ce qui signifie utiliser la conquête de l’homme pour vaincre Satan. L’œuvre de la conquête est l’œuvre principale, la toute dernière œuvre qui ait jamais été réalisée de tous les temps. On peut dire que l’objectif de cette étape de l’œuvre, c’est principalement de conquérir tous les hommes afin de vaincre Satan. L’œuvre du perfectionnement des hommes n’est pas une œuvre nouvelle. La quintessence de l’objectif de toute l’œuvre pendant la période où Dieu œuvre dans la chair est la conquête des hommes. C’est comme au temps de l’ère de la Grâce quand la rédemption de toute l’humanité à travers la crucifixion constituait l’œuvre principale. « Gagner les hommes » venait en complément de l’œuvre dans la chair et n’était réalisé qu’après la crucifixion. Quand Jésus est venu et a réalisé Son œuvre, Son objectif était surtout d’utiliser Sa crucifixion pour triompher de l’esclavage de la mort et de l’Hadès, triompher de l’influence de Satan, c’est-à-dire de vaincre Satan. Ce fut seulement après la crucifixion de Jésus que Pierre s’est engagé petit à petit sur le chemin du perfectionnement. Bien sûr, Pierre était de ceux qui suivaient Jésus pendant que Jésus œuvrait, mais il n’a pas été perfectionné à cette époque-là. Au contraire, c’est après que Jésus eut achevé Son œuvre que Pierre a compris progressivement la vérité et a été alors perfectionné. Dieu incarné vient sur terre seulement pour parachever une étape clé, cruciale de l’œuvre dans un laps de temps court, non pour vivre longtemps parmi les hommes sur terre dans l’intention de les perfectionner. Il ne réalise pas cette œuvre. Il n’attend pas que l’homme soit complètement perfectionné pour achever Son œuvre. Ce n’est pas là le but et la signification de Son incarnation. Il vient juste pour effectuer l’œuvre du salut de l’humanité, à court terme, et non pour réaliser l’œuvre à très long terme du perfectionnement de l’humanité. L’œuvre du salut de l’humanité est représentative, apte à lancer une nouvelle ère. Elle peut être achevée dans un court laps de temps. Mais perfectionner l’humanité exige que l’homme soit élevé jusqu’à un certain niveau ; une telle œuvre exige beaucoup de temps. Cette œuvre doit être réalisée par l’Esprit de Dieu, mais elle est réalisée sur la base de la vérité énoncée au cours de l’œuvre dans la chair. Elle est également réalisée en incitant les apôtres à accomplir une œuvre pastorale à long terme afin d’atteindre Son objectif du perfectionnement de l’humanité. Dieu incarné ne réalise pas cette œuvre. Il ne parle que de la voie de la vie afin que les gens comprennent, et Il ne fait que donner la vérité à l’humanité, plutôt que d’accompagner continuellement l’homme dans la pratique de la vérité, parce que cela ne relève pas de Son ministère. Ainsi, Il ne va pas accompagner l’homme jusqu’au jour où l’homme comprendra complètement la vérité et obtiendra complètement la vérité. Son œuvre dans la chair s’achève lorsque l’homme entre formellement dans le droit chemin de la croyance en Dieu, lorsque l’homme s’engage dans le droit chemin le conduisant à être rendu parfait, et aussi, bien entendu, lorsqu’Il aura complètement vaincu Satan et triomphé du monde. Il ne Se soucie pas de l’entrée ou non de l’homme dans la vérité à ce moment-là, et Il ne Se soucie pas non plus de la vie de l’homme, à savoir si elle est merveilleuse ou minuscule. Rien de cela ne relève de ce qu’Il devrait gérer en étant de chair ; rien de cela ne relève du ministère de Dieu incarné. Une fois qu’Il terminera l’œuvre qu’Il a prévue, Son œuvre dans la chair s’achèvera aussi. Donc, l’œuvre que le Dieu incarné accomplit est uniquement l’œuvre que l’Esprit de Dieu ne peut pas accomplir directement. En outre, c’est l’œuvre du salut à court terme, et non pas une œuvre qu’Il accomplira à long terme sur terre.

Augmenter votre calibre ne relève pas de Mon œuvre. Je vous demande de le faire seulement parce que votre calibre est trop faible. En vérité, cela ne fait pas partie de l’œuvre du perfectionnement ; au contraire, c’est une œuvre supplémentaire réalisée en vous. L’œuvre qui s’accomplit en vous aujourd’hui est faite en fonction de ce dont vous avez besoin. Elle est individualisée, elle n’est pas un chemin sur lequel doivent entrer tous ceux qui sont rendus parfaits. Parce que votre calibre est inférieur à tous ceux qui ont été rendus parfaits dans le passé, lorsque cette œuvre est faite en vous, il y a trop d’obstacles. Je suis ici parmi vous pour faire cette œuvre supplémentaire parce que les cibles de perfection sont différentes. Essentiellement, quand Dieu vient sur terre, Il reste à l’intérieur de Sa propre autorité et accomplit Son œuvre, ne Se souciant guère d’autres affaires sans rapport. Il ne S’implique pas dans les affaires familiales ni ne prend part à la vie des gens. Il est tout à fait indifférent à ces futilités ; elles ne font pas partie de Son ministère. Mais votre calibre est tellement plus bas que ce que J’ai exigé – de fait, il n’y a absolument aucune comparaison – qu’il impose d’énormes obstacles à l’œuvre à accomplir. De plus, cette œuvre doit être réalisée parmi les Chinois. Vous êtes si insuffisamment instruits que Je n’ai pas d’autre choix que de le mentionner et de vous demander de vous instruire. Je vous ai dit que c’est une œuvre supplémentaire, mais c’est aussi quelque chose que vous devez obtenir, quelque chose qui vous aidera à être perfectionnés. En vérité, vous devriez naturellement posséder une éducation, des connaissances de base sur votre propre conduite et des connaissances de base sur la vie ; Je ne devrais pas avoir à vous parler de ces choses. Mais, puisque vous ne disposez pas de ces choses, Je n’ai pas d’autre choix que de vous les inculquer après votre naissance dans le monde. Même si vous avez plusieurs notions à Mon sujet, Je continue d’exiger ceci de votre part : Je continue d’exiger que vous éleviez votre calibre. Je n’ai pas l’intention de venir faire cette œuvre, parce que Mon œuvre consiste simplement à vous conquérir, simplement à obtenir votre entière conviction en vous jugeant, indiquant ainsi la voie de la vie dans laquelle vous devez entrer. En d’autres termes, votre niveau d’instruction et votre connaissance de la vie n’auraient absolument rien à voir avec Moi si ce n’était le fait que Je doive vous conquérir avec Ma parole. Tout cela vient en sus pour garantir des résultats dans l’œuvre de la conquête et pour parvenir à votre perfection ultérieure. Ce n’est pas une étape de l’œuvre de la conquête. Parce que vous êtes de faible calibre, et que vous êtes paresseux et négligents, stupides et lents d’esprit, stupides et idiots – parce que vous êtes excessivement anormaux –, Je vous demande tout d’abord d’élever votre calibre. Quiconque veut être perfectionné doit remplir certains critères. Pour être perfectionné, il faut avoir un esprit clair et sobre, et être prêt à mener une vie riche de sens. Si tu es quelqu’un qui ne veut pas mener une vie vide, quelqu’un qui recherche la vérité, quelqu’un qui est sérieux en tout ce qu’il fait et quelqu’un d’une humanité exceptionnellement normale, alors tu réponds aux conditions pour être rendu parfait.

Cette œuvre réalisée parmi vous s’accomplit en vous suivant l’œuvre qui doit être réalisée. Après la conquête de ces gens, un groupe de personnes sera rendu parfait. Par conséquent, une grande partie de l’œuvre actuelle est également en préparation dans le but de vous perfectionner, car nombreux sont ceux qui, assoiffés de vérité, peuvent être perfectionnés. Si l’œuvre de la conquête était réalisée en vous et que, par la suite, aucune autre œuvre n’était faite, alors, certains qui aspirent à la vérité ne pourraient pas l’acquérir, n’est-ce pas ? L’œuvre actuelle a pour ambition d’ouvrir une voie pour perfectionner les gens plus tard. Bien que Mon œuvre ne soit que l’œuvre de la conquête, la voie de la vie dont Je parle est néanmoins une préparation pour perfectionner les gens plus tard. L’œuvre qui vient après la conquête se focalise sur le perfectionnement des gens, et la conquête est faite afin de jeter les bases pour l’œuvre du perfectionnement. L’homme ne peut être perfectionné qu’après avoir été conquis. En ce moment, la tâche principale est de conquérir ; plus tard, ceux qui cherchent la vérité et y aspirent seront perfectionnés. Être perfectionné nécessite que les individus présentent des aspects positifs à l’entrée. Est-ce que tu as un cœur qui aime Dieu ? Quelle a été la profondeur de ton expérience en marchant dans cette voie ? Quel est le degré de pureté de ton amour envers Dieu ? Quelle est l’exactitude de ta pratique de la vérité ? Pour être perfectionné, il faut avoir des connaissances rudimentaires sur tous les aspects de l’humanité. C’est une exigence de base. Tous ceux qui ne peuvent pas être perfectionnés après avoir été conquis deviennent des objets de service et seront finalement toujours jetés dans l’étang de feu et de soufre, et tomberont toujours dans l’abîme, parce que leur tempérament n’a pas changé et qu’ils continuent d’appartenir à Satan. Si un homme n’a pas les conditions requises pour la perfection, alors il est inutile, il est un déchet, un outil, quelque chose qui ne peut pas résister à l’épreuve du feu ! Actuellement, quelle est la grandeur de ton amour pour Dieu ? À quel point te détestes-tu toi-même ? À quel point connais-tu réellement Satan ? Avez-vous renforcé votre détermination ? Votre vie dans votre humanité est-elle bien réglée ? Votre vie a-t-elle changé ? Menez-vous une nouvelle vie ? Les perspectives de votre vie ont-elles changé ? Si ces choses n’ont pas changé, tu ne peux pas être perfectionné même si tu ne te retires pas ; au contraire, tu as seulement été conquis. Quand ce sera le moment de te mettre à l’épreuve, tu manqueras de vérité, ton humanité sera anormale et tu seras aussi insignifiant qu’une bête de somme. Ta seule réussite serait d’avoir été conquis, tu serais seulement un objet que J’ai conquis. Exactement comme cet âne qui, une fois qu’il a goûté au fouet du maître, devient craintif et a peur d’agir chaque fois qu’il voit le maître, tu serais simplement un âne qui a été conquis. Si ces aspects positifs manquent à une personne et qu’elle est plutôt passive et craintive, timide et hésitante en toutes choses, incapable de discerner clairement quoi que ce soit, incapable d’accepter la vérité, sans jamais un chemin pour pratiquer, plus encore, sans un cœur qui aime Dieu – si une personne ne sait pas comment aimer Dieu, comment mener une vie riche de sens, ou comment être une vraie personne –, comment une telle personne peut-elle rendre témoignage à Dieu ? Cela montrerait que ta vie a peu de valeur et que tu n’es qu’un âne conquis. Tu serais conquis, mais cela signifierait simplement que tu as renoncé au grand dragon rouge et que tu as refusé de te soumettre à son domaine ; cela signifierait que tu crois qu’il y a un Dieu, que tu veux obéir à tous les plans de Dieu et que tu n’as aucune plainte. Par contre, concernant les aspects positifs, es-tu capable de vivre la parole de Dieu et de manifester Dieu ? Si tu n’as aucun de ces aspects, cela signifie que tu n’as pas été gagné par Dieu et que tu n’es qu’un âne conquis. Il n’y a rien de désirable en toi et le Saint-Esprit n’œuvre pas en toi. Ton humanité est trop absente ; il est impossible que Dieu t’utilise. Tu dois être accepté par Dieu et être cent fois mieux que les bêtes incrédules et que les morts-vivants : seuls ceux qui accèdent à ce niveau sont qualifiés pour être perfectionnés. Pour être apte à être utilisé par Dieu, il faut avoir de l’humanité et une conscience. Ce n’est que lorsque vous aurez été perfectionnés que vous pourrez être considérés comme des humains. Seuls ceux qui sont perfectionnés vivent une vie riche de sens. Seules de telles personnes peuvent témoigner de Dieu de façon encore plus retentissante.

Précédent: Concernant les appellations et l’identité

Suivant: Comment l’homme qui a délimité Dieu dans ses notions peut-il recevoir les révélations de Dieu ?

Nous sommes déjà dans les derniers jours. Savez-vous comment faire pour accueillir le Seigneur et être enlevés jusqu’au royaume des cieux? Contactez-nous dès maintenant pour en discuter.
Contactez-nous
Contactez-nous par Whatsapp

Contenu connexe

Chapitre 11

Toute personne dans l’humanité devrait accepter d’être examinée par Mon Esprit, devrait inspecter minutieusement chacune de ses paroles et...

Paramètres

  • Texte
  • Thèmes

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Interligne

Largeur de page

Contenu

Chercher

  • Rechercher ce texte
  • Rechercher ce livre