Nous invitons tous ceux qui cherchent la vérité à nous contacter.

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Largeur de page

0 résultats de recherche

Aucun résultat trouvé

`

Pour servir Dieu, on doit apprendre à discerner toutes sortes de gens

Servir Dieu, c’est guider les élus de Dieu dans la réalité des paroles de Dieu, en s’appuyant sur les paroles de Dieu et conformément à Ses exigences. Celui qui comprend progressivement la vérité et acquiert une connaissance de Dieu en faisant l’expérience de l’œuvre de Dieu sera en mesure d’exalter souvent Dieu, de Lui rendre témoignage, d’aider les gens à être nourris et édifiés et de les conduire sur le droit chemin dans leur foi en Dieu. C’est comme ça qu’on accomplit son devoir et qu’on sert Dieu. Parmi ceux qui croient en Dieu, seuls ceux qui recherchent la vérité et ont faim des paroles de Dieu sont susceptibles d’emprunter le droit chemin dans leur foi en Dieu et être sauvés par Lui. Par conséquent, ceux qui servent Dieu doivent avoir une vue claire au sujet de qui recherchent la vérité, acceptent les paroles de Dieu et sont en mesure de recevoir l’œuvre du Saint-Esprit, d’être sauvés et rendus parfaits par Dieu, de ceux qui n’aiment pas les paroles de Dieu et qui haïssent et rejettent la vérité, et qui finiront par perdre l’œuvre du Saint-Esprit et par être éliminés. L’œuvre de Dieu dans les derniers jours est l’œuvre qui met fin à une ère, mais c’est aussi celle qui dévoile toutes sortes de gens. Ainsi, quand Dieu aura mis tous les hommes avec ceux de leur catégorie, Il emploiera cela pour déterminer leur destin. À travers les paroles de Dieu, on comprend qui sont ceux que Dieu sauvera, ceux qu’Il rendra parfaits, ceux qu’Il punira, et ceux qu’Il condamnera et maudira. De même, on sait aussi selon quels principes et avec quelle sagesse on pourra discerner ces différentes catégories de personnes, et ce qu’on fera avec chacune d’entre elles afin de se conformer à la volonté de Dieu. De ce fait, on dispose maintenant de tous les principes pratiques sur la façon de servir Dieu. Ceux qui servent Dieu ne peuvent être qu’en parfait accord avec l’œuvre du Saint-Esprit s’ils comprennent les principes pratiques sur la façon de traiter les différentes catégories de personnes. Celui qui ne serait pas capable de discerner ces gens pourrait facilement choisir et employer ceux qui ne conviennent pas, ce qui affectera certainement l’œuvre du Saint-Esprit et retardera l’entrée des élus de Dieu dans la vie. C’est la manifestation pafaite d’une perturbation de l’œuvre de Dieu. Il est donc très important d’appendre à discerner les différentes catégories de personnes. Ça implique qu’on ait des éléments précis de référence pour tous ceux qui croient en Dieu. Par conséquent, comment peut-on différencier ? La chose principale est encore de différentier entre les diverses catégories de personnes sur la base de la façon dont elles traitent les paroles de Dieu, ce qui revient à les différencier en fonction de leurs attitudes envers la vérité. Les différencier de cette manière est absolument conforme aux principes de Dieu qui consistent à sauver les hommes. Bien que beaucoup de gens croient en Dieu, peu d’entre eux recherchent la vérité. On peut aussi dire que peu de gens ont une bonne humanité. Les gens de bien sont affables, aiment ce qui est positif et sont désireux de rechercher la vérité et la justice, c’est pourquoi ils peuvent être sauvés par Dieu. Les méchants sont aussi une minorité, mais à cause de leur nature mauvaise et cupide, ils sont capables de commettre toutes sortes de mauvaises actions. Satan a complètement pris possession de ces gens qui n’ont rien de positif en eux. Ils n’ont même pas de conscience ni de raison. Par conséquent, ils haïssent et détestent la vérité au plus haut point et sont hostiles envers ce qui est positif, c’est pourquoi ils n’ont aucun espoir d’être sauvés. Une fois qu’on a fait la distinction entre les gens de bien et les méchants, il reste ceux avec une mauvaise humanité. On ne peut pas dire de ces gens qu’ils sont bons ou méchants ; on peut seulement dire d’eux qu’ils sont de mauvaise humanité. Ces gens font partie eux aussi de la congrégation de la maison de Dieu. On peut généralement classer les hommes corrompus dans ces trois catégories. Ceux qu’on appelle des « gens de bien » peuvent être sauvés alors que « les gens de mauvaise humanité » correspondent à ceux qui peuvent encore être sauvés s’ils recherchent la vérité et obéissent à l’œuvre de Dieu. Parmi ceux de mauvaise humanité, ils sont peu nombreux à pouvoir être sauvés. Les méchants ne peuvent pas être sauvés parce qu’ils n’aiment pas la vérité et haïssent ce qui est positif. Voilà pourquoi ils ont pour destin d’être éliminés et annihilés. Je donnerai ensuite quelques explications auxquelles vous pourrez vous référer plus tard sur la façon de différencier les gens de bien, les gens mauvais et les méchants avec une grande certitude.

Qui sont les gens de bien ? Tous les hommes ayant été corrompus par Satan, il n’existe pas véritablement de gens justes ou bons, si bien que les « gens de bien » qu’on est en train d’évoquer ont une bonté toute relative. Les gens de bien ont plutôt bon cœur, ils adorent la vérité, désirent ardemment la lumière, aiment l’équité et la justice, méprisent ce qui est mauvais, et ont un peu de conscience et de raison. Voilà pourquoi ils veulent croire en Dieu et rechercher la vérité. Les gens de bien ont une certaine forme d’innocence et d’honnêteté, ils montrent de l’enthousiasme face aux autres, de l’empathie, ils aspirent à être charitables et à aider les autres, ils ne profitent pas des autres et, en outre, ne leur extorquent pas de l’argent. Les gens de bien ne cherchent jamais à blesser les autres, mais ce sont eux qui, au contraire, sont victimes de gens qui les blessent, les trompent et les maltraitent. Les gens de bien ont évidemment des tempéraments corrompus et peuvent montrer toutes sortes de corruptions, mais s’ils font quelque chose de mal, ils auront mauvaise conscience, et s’ils font quelque chose qui offense Dieu, ils en souffriront et le regretteront, et auront le sentiment de ne pas supporter de rester en vie plus longtemps. Les gens de bien qui recherchent la vérité verront leurs pensées et leurs actions se transformer plus vite, et s’ils sont capables d’accepter le jugement et le châtiment de Dieu, de même que Son émondage et Son traitement, il est certain qu’ils parviendront à un changement dans leur tempérament de vie. Les gens de bien se laissent facilement tromper et ont un côté niais parce qu’ils sont totalement honnêtes et innocents, mais ils se conformeront à la volonté de Dieu s’ils parviennent à agir avec principe et sagesse. Si les gens de bien recherchent la vérité avec détermination et se consacrent à de justes causes, ils seront certainement capables d’être utilisés par Dieu, d’atteindre la perfection et de devenir des gens justes bénis de Dieu.

Qui sont les méchants ? Les méchants sont possédés par Satan et ont complètement perdu leur humanité. Ils n’ont ni conscience, ni raison et ne connaissent pas la honte. La nature des méchants est celle des démons : quels que soient les méfaits qu’ils commettent, leur cœur est toujours à son aise et ils n’ont aucun regret. Ils sont capables de toutes sortes de méfaits pour atteindre leurs buts et ambitions personnels. Les méchants détestent sans aucun doute la vérité et méprisent ce qui est positif, si bien qu’il n’y a aucune chance que quiconque les dissuade. Les méchants ont pour principe essentiel lorsqu’ils agissent de rechercher leur intérêt et de faire tout ce qui leur plaît. Ils n’empruntent jamais le bon chemin et sont le genre de personnes destinées à aller à leur perte et à être détruites. C’est déterminé par leur nature démoniaque. Même si des méchants se glissent dans la maison de Dieu, ils sont malgré tout destinés à être éliminés et annihilés.

Qui sont les gens de mauvaise humanité ? Les gens de mauvaise humanité ne peuvent être classés ni comme des gens de bien, ni comme des méchants. Cette catégorie comprend les gens trompeurs, cupides, terriblement avides, vils de caractère, réfractaires à la raison ou qui détestent la vérité, et ceux qui sont toujours agités par le vent, qui semblent exécuter l’œuvre de Dieu mais qui s’y opposent secrètement, qui agissent d’une façon très réservée, qui aiment être des instigateurs de discorde ou de dispute, qui aiment causer du tort aux gens et les fustiger, qui n’ont ni conscience ni raison, qui croient en Dieu mais n’accomplissent pas de bon cœur leur devoir, ou qui cherchent constamment à tirer bénéfice de la maison de Dieu… Ces gens ont des arrière-pensées quand ils accomplissent leurs devoirs et agissent aussi avec négligence. On peut dire que tous ceux qui n’aiment pas ce qui est positif et détestent la vérité peuvent être considérés comme des gens de mauvaise humanité. Comme ces gens ne recherchent pas la vérité, ils ne parviennent à aucun changement, même lorsqu’ils croient en Dieu depuis de nombreuses années. Ils n’ont pas du tout de place pour Dieu dans leur cœur, et encore moins de crainte de Dieu. Les gens comme ça croient en Dieu simplement parce qu’ils y sont poussés par la motivation des bénédictions qu’ils vont recevoir, et l’accomplissement de leurs devoirs n’est qu’une transaction à leurs yeux. Lorsque ces gens sont expulsées de la maison de Dieu, ils sont pris d’un accès de rage honteuse, vocifèrent leurs récriminations et font même des choses irréfléchies parce qu’ils pensent qu’ils n’ont plus d’espoir. Mais parmi les gens qui ont une humanité mauvaise, certains croient vraiment en Dieu. S’ils sont disposés à rechercher la vérité et à exprimer un sincère repentir, ils ont encore la possibilité d’être sauvés à la fin. Il y a aussi des imbéciles qui s’accrochent à leur désir d’être bénis et qui ne croient pas en Dieu tant qu’ils ne reçoivent pas de bénédictions. Ce sont des gens qui sont susceptibles de quitter la maison de Dieu à tout moment et qui seront certainement expulsés. Comme on l’a constaté, il existe bien des gens qui ont une mauvaise humanité mais qui accomplissent leurs devoirs fidèlement, à tel point qu’ils sont heureux de servir Dieu jusqu’à la fin de leurs jours. Ces gens peuvent eux aussi être sauvés par Dieu et survivre après avoir reçu Sa grâce. C’est bien entendu une bénédiction qui est capitale. Les faits montrent que si quelqu’un de mauvaise humanité croit vraiment en Dieu, qu’il est prêt à en payer le prix, qu’il accomplit de bonnes actions, qu’il se repent de ses mauvaises habitudes et qu’il se montre loyal jusqu’au bout, il sera alors sans doute sauvé par Dieu. Tous ceux qui croient réellement en Dieu et recherchent la vérité remplissent les conditions requises pour être sauvés par Dieu. Si quelqu’un ayant une mauvaise humanité recherche la vérité, il pourra alors être rendu parfait par Dieu parce que Dieu ne fait pas de favoritisme.

La maison de Dieu ne choisit que des gens qui ont une humanité relativement bonne pour les employer et les cultiver, soit des gens qui aiment ce qui est positif et qui recherchent la vérité. Ces gens peuvent avoir transgressé les règles ou accompli de mauvaises actions dans le passé, mais s’ils expriment un sincère repentir et si leur tempérament de vie, leurs pensées et leurs actions continuent de se renouveler et de se transformer en acceptant l’œuvre de Dieu, Dieu ne leur tiendra pas rigueur de leurs transgressions passées. Ce sont précisément les gens qui recherchent la vérité et qui expriment leur repentir que la maison de Dieu choisit d’employer. Ce sont précisément ceux qui recherchent la vérité et qui obéissent réellement à l’œuvre de Dieu qui sont rendus parfaits par Dieu. Si dans votre croyance en Dieu vous ne recherchez pas la vérité, alors même s’il semble que vous ne transgressez pas, vous n’êtes pas encore véritablement une bonne personne. Ceux qui ne recherchent pas la vérité n’ont certainement pas de sens de la justice, ni ne peuvent aimer ce que Dieu aime où haïr ce que Dieu haït. Ils ne peuvent absolument pas se tenir aux côtés de Dieu, encore moins être compatible avec Lui. Alors comment ceux qui n’ont pas le sens de la justice peuvent-ils être qualifiés de bonnes personnes ? Non seulement ceux qui sont décrits par des personnes ordinaires comme des gens qui ne savent pas dire “non”, n’ont pas le sens de la justice, mais ils n’ont pas non plus de buts dans la vie. Ce sont simplement des personnes qui ne veulent jamais offenser qui que ce soit, donc qu’elle est leur valeur ? Une personne véritablement bonne c’est quelqu’un qui aime les choses positives, qui recherche la vérité et désire profondément la lumière, quelqu’un qui peut distinguer le bien du mal et dont les buts dans la vie sont corrects ; c’est uniquement ce type de personne que Dieu aime. Tous ceux qui n’aiment pas ce qui est positif et qui ne désirent pas rechercher la vérité sont des gens qui n’ont ni conscience ni raison, on ne peut donc bien évidemment pas dire que ce sont des gens de bien. D’un autre côté, seuls ceux qui recherchent la vérité et aspirent à la lumière peuvent obéir à l’œuvre de Dieu et être rendus parfaits par Lui. Seuls ceux qui peuvent être sauvés par Dieu peuvent être qualifiés de gens de bien.

Communiquons ensuite sur la manière dont s’expriment les gens qui recherchent la vérité.

1. En lisant les paroles de Dieu, ceux qui cherchent la vérité peuvent comparer leur propre condition de corruption aux paroles de Dieu. Leur échange au sujet des paroles de Dieu n’est pas fait simplement pour parler de la compréhension des paroles de Dieu, mais pour parler également de la compréhension d’eux-mêmes. Peu importe la corruption qui est exprimée, ils peuvent la révéler au grand jour afin que les frères et sœurs atteignent quelque chose de concret, tout en résolvant en même temps leur propre corruption. C’est aussi la meilleure méthode pour mener les gens vers la parole de Dieu. Les gens arrogants et vaniteux sont incapables d’accomplir ça, pas plus que les gens malhonnêtes ; seuls les gens honnêtes, innocents et ouverts sont capables de dire qu’ils se connaissent. C’est l’aspect le plus important quand on veut discerner si quelqu’un est en mesure d’accepter la vérité et d’entrer dans la réalité ou pas. C’est la méthode pratique la plus sûre pour révéler les gens. Les gens qui n’ont pas la vraie connaissance d’eux-mêmes sont sûrement dépourvus de réalité. Si un dirigeant ou un ouvrier évoque rarement la connaissance de soi et communique peu simplement et ouvertement sur sa propre corruption et ses propres transgressions, ça suffit à montrer qu’il est arrogant, vaniteux, malhonnête et hypocrite, et qu’il est sans aucun doute dénué de réalité. Tous ceux qui ne parlent que du sens littéral et qui sont déconnectés de la réalité ne méritent pas d’être des guides dans la famille de Dieu. Ce type de guides et d’ouvriers devraient être remplacés.

2. Ceux qui recherchent la vérité acceptent le jugement et le châtiment des paroles de Dieu et acceptent d’être émondés et traités. Ils comprennent que le jugement et le châtiment de Dieu sont parfaitement justes et qu’ils peuvent sauver et transformer totalement les gens. Il n’est pas facile pour ceux qui n’ont pas été émondés et traités de se connaître. C’est seulement en acceptant d’être émondé et traité qu’on acceptera véritablement l’œuvre de Dieu. C’est seulement en vivant encore plus intensément le jugement et le châtiment des paroles de Dieu qu’on obtiendra plus de vérités encore. Tous ceux qui recherchent la vérité sont en mesure de comprendre et d’expérimenter qu’accepter le jugement et le châtiment ainsi que l’émondage et le traitement de Dieu, est le plus grand honneur qu’on puisse leur faire, et à tout point de vue une exaltation de Dieu. Voilà pourquoi ils sont capables de chérir les paroles de jugement de Dieu dans lesquelles ils voient un sens, un but, ainsi qu’un chemin de lumière dans leur vie. Si les hommes corrompus ne font pas l’expérience du jugement et du châtiment de Dieu et s’ils n’acceptent pas d’être émondés et traités par Lui, ils ne verront jamais leur tempérament changer. Mieux on comprend la vérité et plus on mesure la valeur du jugement et du châtiment de Dieu, et la nécessité d’être émondé et traité par Lui. Tous ceux qui n’acceptent pas le jugement et le châtiment des paroles de Dieu et ceux qui n’acceptent pas d’être émondés et traités sont des gens qui n’aiment pas la vérité. Ils sont terriblement arrogants, vaniteux et satisfaits d’eux-mêmes. S’ils ne se repentent pas, il est certain qu’ils seront éliminés.

3. Lorsque ceux qui recherchent la vérité ont leurs propres conceptions sur Dieu, ils peuvent se mettre en quête de la vérité pour les résoudre et ils peuvent se servir des paroles de Dieu pour traiter leurs conceptions et leurs pensées. Même s’ils ne parviennent pas à comprendre entièrement la vérité, ils croient malgré tout que Dieu est la vérité et renient leurs propres conceptions et pensées. Par ailleurs, les gens qui sont terriblement arrogants, vaniteux, suffisants et satisfaits d’eux-mêmes pensent toujours qu’ils ont raison et ne sont pas disposés à laisser tomber leurs propres conceptions et pensées. À leurs yeux, Dieu n’a pas forcément toujours raison et peut faire des erreurs. Ça montre à quel point ces gens sont idiots et absurdes. Ils se permettent de juger et de condamner Dieu, montrant ainsi sans le moindre doute que leur nature qui résiste et trahit Dieu n’a pas du tout changé. Tous ceux qui sont incapables de résoudre leurs conceptions au bout d’un long moment sont des gens terriblement arrogants et irrationnels. Ce sont des gens qui croient en Dieu depuis de nombreuses années mais qui n’ont pas gagné la vérité ; ce sont des gens qui n’ont pas de vie. Ils se sont déjà mués en antéchrists et il est certain qu’ils seront punis. Dans l’œuvre de Dieu incarné, il est normal que les croyants aient des conceptions. C’est parce que les gens ne détiennent pas la vérité et ne voient les choses que sous l’angle de doctrines, de conceptions et de leurs imaginations. Mais l’œuvre de Dieu bat systématiquement en brèche leurs conceptions, et ils ne peuvent pas non plus nier que Dieu est la vérité, si bien que lorsqu’ils gagnent une véritable connaissance de Dieu, leurs conceptions s’écroulent sur elles-mêmes. Aucune de ces idées ne peut être soutenue, si bien que ceux qui ont des conceptions connaîtront la honte de l’échec tôt ou tard. Pourquoi ceux qui recherchent la vérité ont de moins en moins de conceptions ? C’est parce qu’elles s’opposent à la vérité. La vérité est l’ennemi juré des conceptions. Dès que les gens auront compris la vérité, ils n’auront plus de conceptions. Celui qui a des conceptions montre qu’il ne comprend toujours pas la vérité. Voilà pourquoi les gens qui recherchent la vérité ont de moins en moins de conceptions et seront tous purifiés à la fin. Ceux qui continuent à s’accrocher à ces conceptions dont ils regorgent sans chercher à se servir de la vérité pour les résoudre sont des imbéciles qui ne comprennent absolument rien à la spiritualité. Ils sont incapables de voir les choses sous un autre angle et aussi d’envisager les problèmes avec impartialité grâce aux paroles de Dieu. Ceux qui ne détiennent pas la vérité envisagent donc les problèmes de façon absurde, ils n’ont que les points de vue et les opinions des hommes corrompus à proposer. Comment pourrait-on garder ces gens au service de Dieu ? La maison de Dieu n’emploierait jamais ces gens.

4. Ceux qui recherchent la vérité accomplissent leur devoir conformément aux exigences de Dieu et n’agissent pas négligemment. Ceux qui recherchent la vérité sont toujours reconnaissants envers Dieu, ils veulent accomplir leur devoir comme il le faut afin de rendre à Dieu Son amour, et haïssent la corruption qui est en eux. Ils pensent qu’ils devraient arrêter de blesser Dieu et de Le faire souffrir. Ils pensent qu’ils doivent bien accomplir leur devoir pour réconforter le cœur de Dieu, et sont donc en mesure de trouver la volonté de bien accomplir leur devoir afin de Le satisfaire. Les gens qui recherchent la vérité accomplissent de bon gré leur devoir quelle que soit la souffrance qu’ils endurent. Quelles que soient les difficultés qu’ils rencontrent, ils restent positifs, ils n’abandonnent pas et ne se dérobent pas devant elles. Au contraire, ils s’attachent à se servir de la vérité pour résoudre leurs problèmes et s’appuient sur Dieu pour y faire face. Ils sont capables d’accepter d’être émondés et traités lorsque la corruption se manifeste pour faire en sorte de mieux accomplir encore leur devoir afin de mener à bien la tâche qui leur a été confiée par Dieu et d’acquérir cette maturité dans la vie à travers l’accomplissement de son devoir. Tous ceux qui recherchent la vérité accomplissent leurs devoirs loyalement et sont attentifs aux intentions de Dieu. Ces gens sont soucieux de ce dont Dieu est soucieux, et pensent à ce à quoi Dieu pense. Ils traitent chacune de ces choses sérieusement et cherchent à servir la volonté de Dieu. Ce sont des gens qui cherchent à gagner le cœur de Dieu. Tous ceux qui accomplissent leurs devoirs fidèlement craignent Dieu et sont des gens que la maison de Dieu choisit d’employer. Tous ceux qui n’accomplissent pas leurs devoirs fidèlement et agissent toujours négligemment sont des gens qui n’ont ni conscience ni raison. L’Église ne devrait pas promouvoir ni employer des gens comme ça.

Voilà les quatre manifestations de la recherche de la vérité. Celui qui s’équipe de ces quatre manifestations est quelqu’un qui recherche la vérité, quelqu’un dont la foi en Dieu est réelle, qui obéit à l’œuvre de Dieu et qui sera sans doute rendu parfait par Dieu. Ce sont les quatre critères sur lesquels s’appuie la maison de Dieu pour employer les hommes. Celui qui accomplit sa tâche depuis des années sans toutefois exprimer ces quatre manifestations montre que c’est quelqu’un qui ne recherche pas du tout la vérité, mais que c’est un opportuniste, un non-croyant et un malfaiteur, et qu’il doit être expulsé. Quiconque exprime ces quatre manifestations doit être promu et occuper un poste plus important. Les quatre manifestations de la recherche de la vérité sont les critères selon lesquels les dirigeants et les ouvriers de la maison de Dieu sont évalués, elles représentent aussi le chemin de la pratique et de l’entrée pour les élus de Dieu d’expérimenter l’œuvre de Dieu. Les gens doivent inévitablement être différenciés quant à leur entrée selon ces quelques aspects liés à leur expérience, mais ils garderont espoir et seront la personne adéquate aussi longtemps qu’ils ont cette entrée, quel que soit l’aspect dans lequel c’est accompli. Ces gens doivent être soutenus et cultivés comme il le faut. Celui qui fait son travail sans parvenir à se conformer à ces quatre critères montre que c’est quelqu’un qui n’aime pas la vérité, qui n’a pas la réalité qu’un croyant doit avoir et qui est hypocrite, et qu’il n’est pas celui qu’il faut. L’Église ne doit jamais plus le promouvoir ou l’employer et doit le remplacer sans délai.

Servir Dieu nécessite d’être capable de discerner différentes espèces de gens. Ça nécessite surtout de voir clairement lesquelles croient en Dieu et peuvent être sauvées, lesquelles croient en Dieu mais ne peuvent pas être sauvées, lesquelles sont destinées à être éliminées, lesquelles peuvent accomplir un service dans l’œuvre de Dieu et lesquelles peuvent rendre service et survivre. Les gens qui savent discerner ces quelques types de personnes et comprendre comment les traiter seront capables de comprendre les intentions de Dieu et de savoir comment les coordonner avec l’œuvre de Dieu. Ceux qui sont vraiment attentifs aux intentions de Dieu seront capables d’atteindre l’objectif principal d’approvisionner et d’abreuver le type de personnes qui croient vraiment en Dieu et recherchent la vérité, et de soutenir et d’aider les personnes qui accomplissent leur devoir et rendent service au sein de l’œuvre de Dieu. Quant à tous ceux qui croient en Dieu mais n’accomplissent pas volontiers leur devoir, ceux qui ne recherchent pas la vérité et qui peuvent même faire le mal pour perturber la vie de l’Église, mettez-les de côté et occupez-vous d’eux quand une occasion favorable se présentera. Travailler de cette manière est conforme à la volonté de Dieu. Pour servir Dieu, il est donc nécessaire d’être capable de discerner ces quelques types de personnes. C’est très important pour se coordonner avec l’œuvre de Dieu et accomplir son devoir correctement.

Le 21 mai 2005

Précédent:Questions de principe qui doivent être comprises pour servir Dieu

Vous aimerez peut-être également