2. Si les signes et les prodiges peuvent sauver l’humanité

Paroles de Dieu concernées :

Dans le plan de Dieu, qui s’étend sur plusieurs milliers d’années, deux parties de l’œuvre s’accomplissent dans la chair : la première est l’œuvre de la crucifixion, pour laquelle Il gagne de la gloire ; l’autre est l’œuvre de la conquête et de la perfection dans les derniers jours, pour laquelle Il gagnera de la gloire. Telle est la gestion de Dieu. Ne considérez donc pas l’œuvre de Dieu, ou la mission que Dieu vous a confiée, comme une tâche aisée. Vous êtes tous les héritiers du poids de l’immense et éternelle gloire de Dieu, et cela a été spécialement ordonné par Dieu. Des deux parties de Sa gloire, l’une se manifeste en vous ; l’intégralité d’une partie de la gloire de Dieu vous est accordée afin qu’elle puisse être votre héritage. Telle est l’exaltation de Dieu à votre égard, et tel est le plan qu’Il a prédéterminé depuis longtemps. Étant donné la grandeur de l’œuvre accomplie par Dieu dans le pays où réside le grand dragon rouge, si cette œuvre avait été accomplie ailleurs, elle aurait depuis longtemps porté de grands fruits et aurait été facilement acceptée par l’homme. De plus, cette œuvre serait beaucoup trop facile à accepter pour le clergé de l’Occident qui croit en Dieu, car l’étape de l’œuvre de Jésus sert de précédent. C’est pourquoi Dieu ne pourrait pas accomplir cette étape de l’œuvre de gain de gloire en un autre lieu ; lorsque l’œuvre est soutenue par le peuple et reconnue par les nations, la gloire de Dieu ne saurait s’y imposer. Et c’est précisément la signification extraordinaire qu’a cette étape de l’œuvre dans ce pays. Parmi vous, il n’y a pas une seule personne qui reçoive la protection de la loi ; au contraire, vous êtes sanctionnés par la loi. Et, plus problématique encore, les gens ne vous comprennent pas : que ce soit votre famille, vos parents, vos amis ou vos collègues, aucun d’entre eux ne vous comprend. Lorsque Dieu vous « abandonne », il est impossible pour vous de continuer à vivre sur la terre. Cependant, même ainsi, les gens ne peuvent pas supporter d’être éloignés de Dieu ; voilà la signification de la conquête des hommes par Dieu, voilà ce qu’est la gloire de Dieu. Votre héritage aujourd’hui dépasse celui des apôtres et des prophètes à travers les âges, et est même supérieur à celui de Moïse et de Pierre. Les bénédictions ne s’obtiennent pas en un jour ou deux ; elles doivent être gagnées par un grand sacrifice. En d’autres termes, vous devez posséder un amour qui a subi l’épurement, vous devez posséder une grande foi et vous devez détenir les nombreuses vérités que Dieu vous commande d’atteindre ; en outre, vous devez vous tourner vers la justice et ne jamais être intimidés ou évasifs, et vous devez éprouver pour Dieu un amour constant jusqu’à la mort. Vous devez faire preuve de détermination, opérer des changements dans votre tempérament de vie, vous guérir de votre corruption, accepter toutes les orchestrations de Dieu sans vous plaindre et être obéissants, même jusqu’à la mort. Voilà ce que vous devez atteindre, voilà le but ultime de l’œuvre de Dieu, voilà ce que Dieu demande de ce groupe de personnes. Puisqu’Il vous accorde des choses, Il vous demandera sûrement quelque chose en retour, et Il exigera certainement de vous des choses appropriées. Il y a donc une raison à toute l’œuvre de Dieu, une raison qui explique pourquoi, à maintes et maintes reprises, Dieu accomplit une œuvre qui établit des normes élevées et des exigences rigoureuses. C’est pourquoi vous devez être emplis de foi en Dieu. En bref, toute l’œuvre de Dieu est accomplie pour vous, pour que vous puissiez devenir dignes de recevoir Son héritage. Ce n’est pas tant pour la gloire propre de Dieu, mais pour votre salut et pour amener à la perfection ce groupe de personnes si profondément affligées sur la terre impure. Vous devez comprendre la volonté de Dieu. Ainsi, J’exhorte les masses d’ignorants dépourvus de perspicacité et de raison : ne défiez pas Dieu et ne résistez plus. Dieu a déjà subi des souffrances qu’aucun homme n’a jamais endurées et, il y a longtemps, a enduré à la place de l’homme une humiliation encore plus grande. À quoi d’autre êtes-vous attachés ? Qu’est-ce qui pourrait être plus important que la volonté de Dieu ? Qu’est-ce qui pourrait être au-dessus de l’amour de Dieu ? Il est déjà assez difficile pour Dieu d’accomplir Son œuvre sur cette terre impure ; si, en plus de cela, l’homme commet des transgressions sciemment et délibérément, l’œuvre de Dieu devra être prolongée. En bref, cela n’est pas dans l’intérêt de quiconque et ne profite à personne. Dieu n’est pas lié par le temps ; Son œuvre et Sa gloire passent avant tout. Par conséquent, Il est prêt à payer le prix de Son œuvre, quel qu’il soit et quel que soit le temps nécessaire. Tel est le tempérament de Dieu : Il ne Se reposera pas tant que Son œuvre ne sera pas achevée. Et Son œuvre ne sera achevée que le jour où Il aura remporté la seconde partie de Sa gloire. Si, dans tout l’univers, Dieu n’achève pas la deuxième partie de Son œuvre de gain de gloire, Son jour ne viendra jamais, Sa main ne quittera jamais Son peuple élu, Sa gloire ne descendra jamais sur Israël et Son plan ne sera jamais accompli. Vous devez être capables de voir la volonté de Dieu, et vous devez voir que l’œuvre de Dieu n’est pas aussi simple que la création des cieux, de la terre et de toutes choses. Car l’œuvre d’aujourd’hui est la transformation de ceux qui ont été corrompus, qui sont engourdis au plus haut degré, et la purification de ceux qui ont été créés puis modelés par Satan. Il ne s’agit pas de la création d’Adam et Ève, et moins encore de celle de la lumière ou de toutes les plantes et de tous les animaux. Dieu purifie les choses qui ont été corrompues par Satan, puis les regagne ; elles deviennent des choses qui Lui appartiennent, et elles deviennent Sa gloire. Ce n’est pas ce que l’homme imagine, ce n’est pas aussi simple que la création des cieux et de la terre et de tout ce qui s’y trouve, ou que l’œuvre consistant à maudire Satan dans l’abîme ; il s’agit plutôt d’une œuvre de transformation de l’homme, de transformation des choses qui sont négatives et qui ne Lui appartiennent pas en choses qui sont positives et qui Lui appartiennent. Telle est la vérité qui se cache derrière cette étape de l’œuvre de Dieu. Vous devez le comprendre et éviter de trop simplifier les choses. L’œuvre de Dieu n’est pas une œuvre ordinaire. Sa splendeur et Sa sagesse échappent à l’esprit de l’homme. Dieu ne crée pas toutes choses à ce stade de l’œuvre, mais Il ne les détruit pas non plus. Au lieu de cela, Il transforme toutes les choses qu’Il a créées et purifie toutes les choses qui ont été souillées par Satan. Et c’est ainsi que Dieu Se lance dans une grande entreprise, qui est toute la signification de l’œuvre de Dieu. Vois-tu dans ces paroles que l’œuvre de Dieu est vraiment très simple ?

Extrait de « L’œuvre de Dieu est-elle aussi simple que l’homme l’imagine ? », dans La Parole apparaît dans la chair

Dans les derniers jours, Dieu utilise principalement la parole pour perfectionner l’homme. Il n’utilise pas les signes et les prodiges pour opprimer l’homme ou pour le convaincre ; cela ne peut pas démontrer clairement le pouvoir de Dieu. Si Dieu ne manifestait que des signes et des prodiges, alors il serait impossible de démontrer clairement la réalité de Dieu, et donc impossible de perfectionner l’homme. Dieu ne perfectionne pas l’homme par des signes et des prodiges, mais Il utilise la parole pour abreuver et guider l’homme, et ensuite l’obéissance parfaite de l’homme et la connaissance que l’homme a de Dieu sont réalisées. Tel est le but de l’œuvre qu’Il fait et des paroles qu’Il prononce. Dieu n’utilise pas des signes et des prodiges pour perfectionner l’homme. Il utilise des paroles et de nombreuses différentes méthodes de travail pour perfectionner l’homme. Que ce soit l’épurement, le traitement, l’émondage ou la fourniture des paroles, Dieu parle selon de nombreux points de vue différents pour perfectionner l’homme et pour donner à l’homme une plus grande connaissance de l’œuvre, de la sagesse et de la splendeur de Dieu. Quand l’homme aura été rendu complet au moment où Dieu conclura l’ère aux derniers jours, alors il sera qualifié pour voir des signes et des prodiges. Quand tu connaîtras Dieu et seras capable d’obéir à Dieu, peu importe ce qu’Il fait, tu n’auras plus de notions à Son sujet quand tu verras des signes et des prodiges. À l’heure actuelle, tu es corrompu et incapable d’obéissance complète à Dieu. Penses-tu être qualifié pour voir des signes et des prodiges dans cet état ? Lorsque Dieu montre des signes et des prodiges, c’est alors que Dieu punit l’homme, et aussi quand les ères changent et, en outre, à la conclusion de l’ère. Quand Dieu fait Son œuvre normalement, Il ne montre pas de signes et de prodiges. Montrer des signes et des prodiges est d’une simplicité risible pour Lui, mais tel n’est pas le principe de l’œuvre de Dieu ni le but de Dieu dans Sa gestion de l’homme. Si l’homme voyait des signes et des prodiges, et si le corps spirituel de Dieu devait être manifesté à l’homme, tous les gens croiraient en Dieu, n’est-ce pas ? J’ai déjà dit qu’un groupe de vainqueurs venant de l’est a été gagné, des vainqueurs qui viennent de la grande tribulation. Quel est le sens de ces paroles ? Elles veulent dire que ces gens qui ont été gagnés ont seulement véritablement obéi après avoir subi le jugement et le châtiment, le traitement et l’émondage, et toutes sortes d’épurement. La foi de ces gens n’est pas vague et abstraite, mais réelle. Ils n’ont pas vu de signes, de prodiges, ni de miracles ; ils ne parlent pas de lettres et de doctrines abstruses, ni d’intuitions profondes. À la place, ils ont la réalité, ils ont des paroles de Dieu, ils ont une vraie connaissance de la réalité de Dieu. Un tel groupe n’est-il pas plus en mesure de démontrer clairement la puissance de Dieu ? L’œuvre de Dieu dans les derniers jours est une œuvre réelle. Au cours de l’ère de Jésus, Il n’est pas venu pour perfectionner l’homme, mais pour racheter l’homme, et Il a donc fait des miracles pour que les gens Le suivent. Car Il est venu principalement pour achever l’œuvre de la crucifixion, et montrer des signes ne faisait pas partie de Son ministère. De tels signes et prodiges étaient faits pour rendre Son œuvre efficace ; ils étaient un surcroît de travail et ne représentent pas l’œuvre de l’ensemble de l’ère. Au cours de l’ère de la Loi de l’Ancien Testament, Dieu a aussi montré des signes et des prodiges, mais l’œuvre que Dieu fait aujourd’hui est une œuvre réelle, et Il ne montrerait certainement pas de signes ni de prodiges aujourd’hui. S’Il montrait des signes et des prodiges, Son œuvre réelle serait jetée dans le désordre et Il serait incapable de faire plus de travail. Si Dieu utilisait la parole pour perfectionner l’homme, mais montrait également des signes et des prodiges, alors pourrait-on clairement démontrer si oui ou non l’homme croit en Lui ? Donc, Dieu n’agit pas ainsi. La religion occupe trop de place dans l’homme ; Dieu est venu au cours des derniers jours pour expulser toutes les notions religieuses et les choses surnaturelles dans l’homme, et faire en sorte que l’homme connaisse la réalité de Dieu. Il est venu pour supprimer une image d’un Dieu qui est abstraite et fantaisiste, une image d’un Dieu qui, en d’autres termes, n’existe pas du tout. Et donc, maintenant, la seule chose qui importe est que tu aies une connaissance de la réalité ! La vérité l’emporte sur tout. Jusqu’à quel point possèdes-tu la vérité aujourd’hui ? Tout ce qui montre des signes et des prodiges, est-ce que c’est Dieu ? Les mauvais esprits peuvent aussi montrer des signes et des prodiges ; sont-ils tous Dieu ? Dans sa foi en Dieu, l’homme cherche la vérité, il poursuit la vie, et non des signes et des prodiges. Tel devrait être le but de tous ceux qui croient en Dieu.

Extrait de « Tout est accompli par la parole de Dieu », dans La Parole apparaît dans la chair

Dans l’œuvre des derniers jours, la parole est plus puissante que la manifestation des signes et des prodiges, et l’autorité de la parole surpasse celle des signes et des prodiges. La parole révèle tous les tempéraments corrompus profondément enfouis dans le cœur de l’homme. Tu es incapable de les reconnaître par toi-même. Quand ils te seront exposés par la parole, tu les découvriras naturellement ; tu ne pourras pas les nier et tu seras tout à fait convaincu. N’est-ce pas l’autorité de la parole ? C’est le résultat de l’œuvre de la parole aujourd’hui. Par conséquent, les hommes ne peuvent pas être complètement sauvés de leurs péchés par la guérison de la maladie et l’expulsion des démons, et ne peuvent pas non plus être rendus entièrement complets par la manifestation de signes et de prodiges. L’autorité de guérir et de chasser les démons ne donne aux hommes que la grâce, mais la chair des hommes appartient toujours à Satan et le tempérament satanique corrompu reste encore dans l’homme. En d’autres termes, ce qui n’a pas été purifié se rattache encore au péché et à l’infamie. Ce n’est qu’après avoir été purifié par le biais des paroles que l’homme peut être gagné par Dieu et être sanctifié.

Extrait de « Le mystère de l’incarnation (4) », dans La Parole apparaît dans la chair

Aujourd’hui, il doit être clair pour vous tous qu’au cours des derniers jours, c’est principalement le fait de « la Parole faite chair » qui sera accompli par Dieu. À travers Son œuvre réelle sur terre, Il fait en sorte que l’homme Le connaisse et entre en relation avec Lui, et voie Ses actes réels. Il fait en sorte que l’homme se rende compte clairement qu’Il est capable de manifester des signes et des prodiges et qu’il y a aussi des moments où Il n’est pas capable de le faire ; cela dépend de l’ère. À partir de cela, tu peux te rendre compte que Dieu n’est pas incapable de manifester des signes et des prodiges, mais, qu’au contraire, Il change Sa façon de travailler selon l’œuvre qui doit être réalisée et selon l’ère. Au stade actuel de l’œuvre, Il ne manifeste pas de signes et de prodiges ; s’Il a pu manifester des signes et des prodiges dans l’ère de Jésus, c’est parce que Son œuvre à cette ère était différente. Dieu ne fait pas cette œuvre aujourd’hui, et certaines personnes Le croient incapable de manifester des signes et des prodiges, ou encore, elles pensent que s’Il ne manifeste pas de signes et de prodiges, alors Il n’est pas Dieu. N’est-ce pas là une erreur ? Dieu est capable de manifester des signes et des prodiges, mais Il œuvre dans une ère différente, et donc Il ne fait pas ce genre d’œuvre. Comme c’est une ère différente, et que c’est une étape différente de l’œuvre de Dieu, les actions clairement révélées par Dieu sont également différentes. La croyance de l’homme en Dieu n’est pas la croyance en des signes et des prodiges ni la croyance aux miracles, mais la croyance en Son œuvre réelle au cours de la nouvelle ère. L’homme arrive à connaître Dieu par la façon dont Dieu œuvre, et cette connaissance suscite en l’homme la croyance en Dieu, c’est-à-dire la croyance dans l’œuvre et les actes de Dieu. Dans cette étape de l’œuvre, Dieu parle principalement. N’attends pas de voir des signes et des prodiges ; tu n’en verras aucun ! En effet, tu n’es pas né pendant l’ère de la Grâce. Si tu l’étais, tu aurais vu des signes et des prodiges, mais tu es né pendant les derniers jours, et donc tu ne peux voir que la réalité et la normalité de Dieu. Ne t’attends pas à voir Jésus le surnaturel pendant les derniers jours. Tu n’es capable de voir que le Dieu incarné concret, qui n’est pas différent de tout être humain normal. Dans chaque ère, Dieu montre clairement différentes actions. Dans chaque ère, Il montre clairement une partie des actes de Dieu, et l’œuvre de chaque ère représente une partie du tempérament de Dieu et une partie des actions de Dieu. Les actions qu’Il révèle varient avec l’ère dans laquelle Il œuvre, mais elles donnent toutes à l’homme une connaissance de Dieu qui est plus profonde, une croyance en Dieu qui est plus vraie et plus terre-à-terre. L’homme croit en Dieu en raison de tous les actes de Dieu, parce que Dieu est si merveilleux, si grand, parce qu’Il est tout-puissant et insondable. Si tu crois en Dieu parce qu’Il est capable d’opérer des signes et des prodiges et qu’Il peut guérir les malades et chasser les démons, alors tu fais fausse route et certaines personnes te diront : « Les mauvais esprits ne sont-ils pas également en mesure de réaliser de telles choses ? » N’est-ce pas là une confusion entre l’image de Dieu et l’image de Satan ? Aujourd’hui, la croyance de l’homme en Dieu se fonde sur les nombreuses actions de Dieu, la grande quantité de travail qu’Il accomplit et les nombreuses manières par lesquelles Il parle. Dieu utilise Ses paroles pour conquérir l’homme et le rendre parfait. L’homme croit en Dieu à cause de Ses nombreuses actions, non parce qu’Il est capable de manifester des signes et des prodiges ; les gens n’en viennent à comprendre Dieu qu’en témoignant de Ses actes. Seulement en connaissant les actions concrètes de Dieu, comment Il œuvre, les méthodes sages qu’Il utilise, comment Il parle et comment Il rend l’homme parfait – seulement en connaissant ces aspects –, peux-tu saisir la réalité de Dieu et comprendre Son tempérament, en connaissant ce qu’Il aime, ce qu’Il déteste, et comment Il travaille dans l’homme, en comprenant tout ce que Dieu aime et n’aime pas, tu peux distinguer ce qui est positif de ce qui est négatif, et à travers ta connaissance de Dieu il y a du progrès dans ta vie. En bref, tu dois acquérir une connaissance de l’œuvre de Dieu, et tu dois maintenir clairement tes vues concernant ta foi en Dieu.

Extrait de « Connaître l’œuvre de Dieu aujourd’hui », dans La Parole apparaît dans la chair

Précédent: 1. Comment discerner un faux Christ et quelles sont ses caractéristiques

Suivant: 3. Comment reconnaître la vérité et qui peut vraiment l’exprimer

Voulez-vous accueillir le Seigneur pour devenir la personne la plus chanceuse du monde ? Contactez-nous pour trouver le chemin.

Contenu connexe

6. Comment savoir que Christ est la vérité, le chemin et la vie

« … de même Christ, qui s’est offert une seul fois pour porter les péchés de plusieurs, apparaîtra sans péché une seconde fois à ceux qui l’attendent pour leur salut » (Hébreux 9:28). « Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu » (Jean 1:1).

3. Comment reconnaître la vérité et qui peut vraiment l’exprimer

Dans chaque période de temps, Dieu commencera un nouveau travail, et dans chaque période, un nouveau départ sera offert à l’homme. Si l’homme ne s’en tient qu’aux vérités que « l’Éternel est Dieu » et que « Jésus est Christ », qui sont des vérités qui s’appliquent uniquement à une seule ère, alors l’homme ne suivra jamais le travail du Saint-Esprit et sera toujours incapable de bénéficier du travail du Saint-Esprit.

1. Comment connaître l’essence divine de Christ

« Jésus lui dit : Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi. Si vous me connaissiez, vous connaîtriez aussi mon Père. Et dès maintenant vous le connaissez, et vous l’avez vu » (Jean 14:6-7).

Paramètres

  • Texte
  • Thèmes

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Interligne

Largeur de page

Contenu

Chercher

  • Rechercher ce texte
  • Rechercher ce livre