1. Qu’est-ce qu’un changement de tempérament ? Comment se manifeste-t-il ?

Paroles de Dieu concernées :

Que signifie une transformation de tempérament ? Elle se produit quand quelqu’un qui aime la vérité, pendant qu’il fait l’expérience de la parole de Dieu, accepte le jugement et le châtiment de Ses paroles et subit toutes sortes de souffrances et d’épurements. Une telle personne est débarrassée des poisons sataniques intérieurs et échappe complètement à ses tempéraments corrompus, de sorte qu’elle peut se soumettre aux paroles de Dieu et à toutes Ses orchestrations et arrangements et ne plus jamais se rebeller contre Lui ou Lui résister. C’est cela une transformation de tempérament. […] La transformation du tempérament signifie qu’un homme, parce qu’il aime et peut accepter la vérité, parvient enfin à connaître sa nature désobéissante qui s’oppose à Dieu ; il comprend que l’homme est trop profondément corrompu, il reconnaît l’absurdité et la duplicité de l’homme, il reconnaît la pauvreté et la misère de l’homme et en vient enfin à comprendre la nature et l’essence de l’homme. En sachant tout cela, il devient capable de se nier et de s’abandonner complètement, de vivre selon la parole de Dieu et de pratiquer la vérité en toutes choses. C’est quelqu’un qui connaît Dieu ; c’est quelqu’un dont le tempérament s’est transformé.

Extrait de « Comment connaître la nature de l’homme », dans Récits des entretiens de Christ

Une transformation dans le tempérament se réfère principalement à la transformation dans la nature d’une personne. Ce qui constitue la nature d’une personne n’est pas quelque chose de visible à partir des comportements extérieurs ; cela implique directement la valeur et la signification de son existence. C’est-à-dire que cela implique directement le point de vue sur la vie et les valeurs d’une personne, les choses qui sont dans les profondeurs de son âme et son essence. Si une personne ne peut accepter la vérité, elle ne subira aucune transformation dans ces aspects. C’est seulement en expérimentant l’œuvre de Dieu, en entrant pleinement dans la vérité, en changeant ses valeurs et perspectives au sujet de l’existence et de la vie, en alignant ses points de vue sur ceux de Dieu, et en devenant capable de se soumettre et de se dévouer complètement à Dieu, que l’on peut dire que son tempérament a été transformé. Il peut sembler que tu fasses des efforts, tu es peut-être résilient face à des difficultés, capable de réaliser les arrangements de travail du supérieur, ou d’aller partout où on te dit d’aller, mais ce ne sont que des changements de comportement mineurs, et ils ne sont pas suffisants pour être considérés comme la transformation de ton tempérament. Tu es peut-être capable de parcourir de nombreux chemins, de subir de nombreuses difficultés et d’endurer une grande humiliation ; tu sens peut-être que tu es très proche de Dieu, et le Saint-Esprit est peut-être en train d’œuvrer en toi, mais quand Dieu te demande de faire quelque chose qui n’est pas conforme à tes idées, tu ne te soumets pas forcément ; au contraire, tu pourrais chercher des excuses, te rebellant contre Dieu et Lui résistant, au point même que tu critiques Dieu et te révoltes contre Lui. Ce serait un problème sérieux ! Cela montrerait que tu as toujours une nature qui résiste à Dieu et que tu n’as subi absolument aucune transformation.

Extrait de « Ce que vous devriez savoir sur la transformation de votre tempérament », dans Récits des entretiens de Christ

Une transformation dans le tempérament n’est pas un changement dans le comportement. Ce n’est pas non plus un changement extérieur feint ni une altération temporaire motivée par le zèle. Au contraire, c’est une véritable transformation du tempérament qui entraîne un changement de comportement. Un tel changement de comportement est différent des changements démontrés dans le comportement et les actions d’une personne. Une transformation du tempérament signifie que tu as compris et expérimenté la vérité, qui est devenue ta vie. Par le passé, tu comprenais la vérité à ce sujet, mais tu étais incapable de la mettre en pratique. La vérité était, pour toi, simplement une doctrine qui ne tenait pas. À présent que ton tempérament s’est transformé, non seulement tu comprends la vérité, mais tu pratiques aussi conformément à celle-ci. Désormais, tu es capable de renoncer aux choses qui te tenaient à cœur par le passé, à celles que tu faisais volontiers, à tes fantaisies personnelles et à tes notions. Désormais, tu es capable de renoncer aux choses auxquelles tu étais incapable de renoncer par le passé. C’est une transformation du tempérament et aussi le processus de transformation de ton tempérament.

Extrait de « Ce que vous devriez savoir sur la transformation de votre tempérament », dans Récits des entretiens de Christ

En cherchant à changer ton tempérament, tu dois atteindre un certain stade dans ta compréhension de toi-même où tu peux découvrir les poisons sataniques dans ta propre nature. Tu dois savoir ce que signifie défier Dieu, ainsi que ce que signifie se rebeller contre Dieu, et tu dois apprendre à te conduire en conformité avec la vérité en toute chose. Tu dois également acquérir une certaine compréhension de la volonté de Dieu et de Ses exigences envers l’humanité. Tu dois être doué d’une conscience et d’une raison devant Dieu. Tu ne dois pas parler avec vantardise ni tromper Dieu, et tu ne dois plus rien faire pour résister à Dieu. Ainsi, tu auras changé ton tempérament. Ceux dont le tempérament a été transformé ressentent une révérence pour Dieu au fond de leur cœur et leur rébellion contre Dieu s’atténue progressivement. De plus, dans l’accomplissement de leurs devoirs, ils n’ont plus besoin que les autres s’inquiètent pour eux, pas plus que le Saint-Esprit n’a toujours besoin d’accomplir sur eux un travail de discipline. Ils peuvent fondamentalement se soumettre à Dieu et ils considèrent les choses selon la vérité. Tout cela revient à être devenu compatible avec Dieu.

Extrait de « Seulement en cherchant la vérité peux-tu obtenir des changements dans ton tempérament », dans Récits des entretiens de Christ

Le tempérament de l’homme change avec les paroles actuelles du Saint-Esprit ; si tu tiens toujours à tes anciennes expériences et tes règles du passé, alors ton tempérament ne peut pas changer. Si les paroles du Saint-Esprit aujourd’hui demandent que tous les hommes entrent dans une vie d’humanité normale, mais que tu continues à te concentrer sur les choses externes et que tu es troublé au sujet de la réalité et ne la prends pas au sérieux, alors tu es quelqu’un qui n’a pas réussi à marcher au même pas que l’œuvre du Saint-Esprit, quelqu’un qui n’est pas entré sur le chemin où le Saint-Esprit conduit. Que ton tempérament puisse changer ou non dépend de savoir si, oui ou non, tu es au diapason des paroles actuelles du Saint-Esprit et si, oui ou non, tu as une vraie connaissance. C’est différent de ce que vous compreniez auparavant. Ce que tu comprenais d’un changement de tempérament avant, c’était que toi, qui juges facilement, as cessé de parler sans réfléchir, par la discipline de Dieu ; mais cela n’est qu’un aspect du changement. En ce moment, le point le plus critique, c’est de suivre la direction du Saint-Esprit. Suis tout ce que Dieu dit et obéis à tout ce qu’Il dit. Les hommes ne peuvent pas changer leur propre tempérament ; ils doivent subir le jugement, le châtiment, la souffrance et l’épurement des paroles de Dieu, ou être traités, disciplinés et émondés par Ses paroles. C’est alors seulement qu’ils peuvent atteindre l’obéissance et la fidélité à Dieu, et ne plus être négligents à Son égard. C’est sous l’épurement des paroles de Dieu que le tempérament des gens change. C’est seulement par l’exposition, le jugement, la discipline et le traitement de Ses paroles qu’ils n’oseront plus agir imprudemment, mais à la place deviendront calmes et posés. Le point le plus important, c’est qu’ils sont capables de se soumettre aux paroles actuelles de Dieu et à Son œuvre et, même si ce n’est pas conforme aux notions humaines, ils peuvent mettre ces dernières de côté et se soumettre délibérément. Quand on parlait d’un changement de tempérament dans le passé, il s’agissait avant tout de renoncer à soi-même, de laisser souffrir la chair, de discipliner son corps et de se débarrasser des préférences charnelles : c’est un type de changement de tempérament. Aujourd’hui, tout le monde sait que l’expression réelle d’un changement de tempérament, c’est d’obéir aux paroles actuelles de Dieu et de vraiment connaître Sa nouvelle œuvre. De cette façon, la compréhension antérieure de Dieu qu’avaient les hommes, et qui était influencée par leurs notions, peut être expurgée et ils peuvent en arriver à vraiment connaître Dieu et à vraiment Lui obéir : cela seul est une expression authentique d’un changement de tempérament.

Extrait de « Les gens dont les tempéraments ont changé sont ceux qui sont entrés dans la réalité des paroles de Dieu », dans La Parole apparaît dans la chair

Les changements de tempérament ont quelques caractéristiques. L’une d’elles est d’être capable d’accepter la vérité et de se soumettre à ce qui est juste et conforme à la vérité. Peu importe qui te donne des suggestions – que cette personne soit jeune ou âgée, qu’il y ait une bonne entente ou des rancœurs entre vous – tant que ce que cette personne dit est correct, conforme à la vérité et bénéfique à l’œuvre de la maison de Dieu, alors tu peux l’entendre et l’accepter et ne pas être touché par un quelconque autre facteur. Voilà la première caractéristique. Une autre caractéristique est d’être capable de chercher la vérité chaque fois que tu rencontres un problème. Par exemple, si tu rencontres un problème nouveau que personne ne comprend totalement, tu peux chercher la vérité, voir ce que tu devrais faire pour rendre cette affaire conforme aux principes de la vérité et répondre aux exigences de Dieu. Une autre caractéristique est l’acquisition de la capacité d’être attentif à la volonté de Dieu. La façon dont tu devrais être attentif à Sa volonté dépend du devoir que tu accomplis et des exigences que Dieu a envers toi en ce qui concerne ton devoir. Être capable de le mener à bien, conformément à ce que Dieu exige, agir dans le but de satisfaire Dieu, et agir avec responsabilité et fidélité, tout cela, ce sont des moyens d’être attentif à la volonté de Dieu. Si tu ne sais pas comment être attentif à la volonté de Dieu dans ce que tu es en train de faire, tu dois rechercher quelque peu afin d’accomplir cela et de Le satisfaire. Si tu peux mettre ces trois principes en pratique, évaluer la manière dont tu vis effectivement selon eux et trouver un chemin de pratique, alors tu règleras les problèmes d’une manière fondée sur des principes. Peu importe ce que tu rencontres et peu importe les problèmes que tu as à traiter, tu dois toujours rechercher quels sont les principes selon lesquels tu devrais pratiquer, quels détails ceux-ci incluent et comment ils devraient être pratiqués, de sorte que tu n’enfreignes pas les principes. Une fois que tu auras une compréhension claire de ces choses-là, tu seras naturellement capable de pratiquer la vérité.

Extrait de « Seule la pratique de la vérité peut rejeter les liens d’un tempérament corrompu », dans Récits des entretiens de Christ

Les gens peuvent bien se comporter, mais cela ne signifie pas nécessairement qu’ils détiennent la vérité. Avoir de la ferveur ne peut que les faire se conformer à la doctrine et suivre des règles ; ceux qui ne détiennent pas la vérité n’ont aucun moyen de résoudre des problèmes essentiels, et la doctrine ne peut pas non plus se substituer à la vérité. Les gens qui ont connu un changement dans leur tempérament sont différents : ils ont compris la vérité, ils discernent toutes les questions, ils savent comment agir en accord avec la volonté de Dieu, comment agir en accord avec le principe-vérité et comment agir pour satisfaire Dieu, et ils comprennent la nature de la corruption qu’ils manifestent. Lorsque leurs propres idées et notions sont révélées, ils sont capables d’avoir du discernement et de renoncer à la chair. C’est ainsi qu’un changement dans le tempérament est exprimé. La principale chose à propos des gens qui ont réalisé un changement dans leur tempérament, c’est qu’ils en sont arrivés à comprendre clairement la vérité, et lorsqu’ils agissent, ils mettent la vérité en pratique avec une certaine précision et ne révèlent pas une corruption aussi souvent. En général, ceux dont le tempérament s’est transformé semblent être tout à fait raisonnables et avoir du discernement et, du fait de leur compréhension de la vérité, la suffisance et l’arrogance ne sont pas révélées autant. Ils peuvent percer à jour et discerner en grande partie la corruption qui a été révélée en eux, de sorte qu’ils ne deviennent pas arrogants. Ils peuvent avoir une compréhension mesurée de ce qu’est la place de l’homme, de la manière de se comporter raisonnablement, de la manière d’être dévoué, de ce qu’il faut dire et ne pas dire, et de ce qu’il faut faire à quelle personne. C’est pourquoi on dit que les gens comme ça sont relativement raisonnables. Ceux qui ont connu un changement dans leur tempérament vivent vraiment la ressemblance d’un humain et ils ont la vérité. Ils sont toujours à même de dire et de voir les choses conformément à la vérité et ils suivent les principes dans tout ce qu’ils font ; ils ne sont soumis à l’influence de personne, d’aucun sujet ni d’aucune chose et ils ont tous leurs propres opinions et peuvent faire respecter le principe-vérité. Leur tempérament est relativement stable, ils ne changent pas d’avis comme de chemise et, peu importent les circonstances, ils savent comment faire leurs devoirs correctement et comment se comporter pour satisfaire Dieu. Ceux dont le tempérament a réellement changé ne sont pas centrés sur ce qu’il faut faire pour bien paraître à un niveau superficiel ; ils ont accédé à une clarté interne sur ce qu’il faut faire pour satisfaire Dieu. Par conséquent, en apparence, il se peut qu’ils ne semblent pas aussi enthousiastes ou qu’ils ne semblent pas avoir fait quelque chose de très grand, mais tout ce qu’ils font a un sens et une valeur et débouche sur des résultats pratiques. Ceux dont le tempérament a changé sont certains de posséder une abondante vérité, et cela peut être confirmé par leurs perspectives sur les choses et leurs actions fondées sur des principes. Ceux qui ne possèdent pas la vérité n’ont réalisé absolument aucun changement dans leur tempérament. Changer dans son tempérament ne veut pas dire avoir une humanité mûre et chevronnée : cela se réfère principalement aux cas où une partie des poisons sataniques dans la nature de la personne change en raison de la connaissance de Dieu et de la compréhension de la vérité qu’elle a acquise. C’est-à-dire que ces personnes sont purifiées de ces poisons et que la vérité exprimée par Dieu prend racine chez de telles personnes, devient leur vie et devient le fondement même de leur existence. Alors seulement, elles deviennent des personnes nouvelles et, de ce fait, connaissent une transformation de leur tempérament. Une transformation du tempérament ne signifie pas que les tempéraments extérieurs des gens sont plus faibles qu’auparavant, qu’ils étaient arrogants mais peuvent maintenant communiquer raisonnablement, ou qu’ils n’écoutaient personne, mais peuvent maintenant écouter les autres ; on ne peut pas dire que de tels changements extérieurs sont des transformations du tempérament. Bien sûr, les transformations du tempérament incluent bien ces situations, mais le plus essentiel, c’est qu’intérieurement leur vie a changé. La vérité exprimée par Dieu devient leur vie même, les poisons sataniques en eux ont été éliminés et leurs perspectives ont complètement changé – et elles ne correspondent en rien à celles du monde. Ces personnes peuvent voir clairement les ruses et les poisons du grand dragon rouge pour ce qu’ils sont ; ils ont saisi la véritable essence de la vie. De ce fait, leurs valeurs de la vie ont changé, et il s’agit du type de transformation le plus fondamental et de l’essence d’un changement dans le tempérament.

Extrait de « La différence entre les changements externes et les changements dans le tempérament », dans Récits des entretiens de Christ

Quand les gens connaissent des expériences jusqu’à ce qu’arrive le jour où leur vision de la vie et la signification et la base de leur existence ont entièrement changé, où ils ont été transformés jusqu’à la moelle et sont devenus quelqu’un d’autre, cela n’est-il pas incroyable ? C’est un grand changement, un changement qui ébranle la terre. Ce n’est que lorsque tu ne t’intéresseras plus à la réputation et à la fortune, au statut, à l’argent, au plaisir, au pouvoir et à la gloire du monde, et que tu pourras facilement y renoncer, que tu ressembleras à un être humain. Ceux qui finiront par être rendus complets sont un groupe tel que celui-là ; ils vivent pour la vérité, vivent pour Dieu et vivent pour ce qui est juste. Voilà la ressemblance à un véritable être humain.

Extrait de « Comprendre les similitudes et les différences dans la nature humaine », dans Récits des entretiens de Christ

Précédent: 4. Pourquoi ne peut-on en arriver à craindre Dieu et à s’éloigner du mal qu’en connaissant Dieu ?

Suivant: 2. Quelles sont les différences entre un changement de tempérament et un bon comportement ?

Contenu connexe

1. Pourquoi le Seigneur Jésus a maudit les pharisiens et ce qu’était l’essence des pharisiens

« Pourquoi transgressez-vous le commandement de Dieu au profit de votre tradition ? Car Dieu a dit : Honore ton père et ta mère ; et : Celui qui maudira son père ou sa mère sera puni de mort. Mais vous, vous dites : Celui qui dira à son père ou à sa mère : Ce dont j’aurais pu t’assister est une offrande à Dieu, n’est pas tenu d’honorer son père ou sa mère. Vous annulez ainsi la parole de Dieu au profit de votre tradition. Hypocrites, Ésaïe a bien prophétisé sur vous, quand il a dit : Ce peuple m’honore des lèvres, Mais son cœur est éloigné de moi. C’est en vain qu’ils m’honorent, en enseignant des préceptes qui sont des commandements d’hommes » (Matthieu 15:3-9).

Paramètres

  • Texte
  • Thèmes

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Interligne

Largeur de page

Contenu

Chercher

  • Rechercher ce texte
  • Rechercher ce livre