L'Église de Dieu Tout-Puissant App

Écoutez la voix de Dieu et accueillez le retour du Seigneur Jésus !

Nous invitons tous ceux qui cherchent la vérité à nous contacter.

Témoignages pour Christ des derniers jours

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Largeur de page

0 résultats de recherche

Aucun résultat trouvé

39. Quelles sont les différences entre un changement dans le tempérament et un bon comportement ?

Paroles de Dieu concernées :

Une transformation dans le tempérament se réfère principalement à une transformation dans la nature des gens. Ce qui constitue la nature d’une personne n’est pas quelque chose de visible à partir des comportements extérieurs ; cela implique directement la valeur et la signification de son existence. C’est-à-dire que cela implique directement les points de vue sur la vie et les valeurs d’une personne, les choses profondes dans son âme et son essence. Si les gens ne pouvaient pas accepter la vérité, ils n’auraient aucune transformation dans ces aspects. C’est seulement si les gens ont expérimenté l’œuvre de Dieu et sont pleinement entrés dans la vérité, ont changé leurs valeurs et leurs perspectives au sujet de l’existence et de la vie, en alignant leurs points de vue sur ceux de Dieu, et sont devenus capables de se soumettre et de se dévouer complètement à Dieu, que l’on peut dire que leurs tempéraments ont changé. Il peut sembler que tu fasses des efforts, tu es peut-être résilient face à des difficultés, capable de réaliser les arrangements de travail du supérieur, ou d’aller partout où on te dit d’aller, mais ces choses ne sont que de petits changements dans ton comportement, et ce n’est pas suffisant pour constituer une transformation dans ton tempérament. Tu peux peut-être parcourir de nombreux chemins, subir de nombreuses difficultés et endurer une grande humiliation ; tu sens peut-être que tu es très près de Dieu et le Saint-Esprit est peut-être en train d’œuvrer en toi, mais quand Dieu te demande de faire quelque chose qui n’est pas conforme à tes idées, tu ne te soumets toujours pas, mais tu cherches des excuses et te rebelles contre Dieu et Lui résistes, au point même que tu critiques Dieu et tu te révoltes contre Lui. C’est un problème sérieux ! Cela montre que tu as toujours une nature qui s’oppose à Dieu et que tu n’as subi absolument aucune transformation.

Extrait de « Ce que vous devriez savoir sur la transformation de votre tempérament », dans Récits des entretiens de Christ

Que savez-vous au sujet des changements dans le tempérament ? Les essences des changements de tempérament et des changements de comportement sont différentes et les changements de pratique sont également différents : ils sont tous d’essence différente. La plupart des gens mettent particulièrement l’accent sur le comportement dans leur croyance en Dieu, ce qui a pour corollaire de laisser s’opérer des changements dans leur comportement. Après avoir cru en Dieu, ils cessent de se disputer avec les autres, de se battre avec leurs prochains et de les insulter, ils cessent de fumer et de boire, ils ne volent aucun bien public – que ce soit un clou ou une planche de bois – et ils vont même jusqu’à ne pas porter plainte devant les tribunaux lorsqu’ils subissent des dommages ou sont lésés. Il ne fait pas de doute que certains changements se produisent dans leur comportement. Parce qu’après avoir cru en Dieu, accepter le vrai chemin leur fait se sentir particulièrement bien, et parce qu’ils ont aussi goûté à la grâce de l’œuvre du Saint-Esprit, ils sont particulièrement fervents, et il n’y a même rien qu’ils ne puissent abandonner ou faire. Pourtant, après avoir cru pendant trois, cinq, dix ou trente ans, parce qu’il n’y a pas eu de changement dans leur tempérament de vie, à la fin ils retombent dans de vieilles habitudes, leur arrogance et leur dédain grandissent et ils commencent à se battre pour le pouvoir et les avantages, ils convoitent l’argent de l’Église, ils font tout ce qui sert leurs intérêts, ils sont assoiffés de statuts et de plaisirs et ils deviennent des parasites de la maison de Dieu. La plupart des dirigeants, en particulier, sont abandonnés. Et que prouvent ces faits ? Des changements qui s’opèrent seulement dans le comportement ne sont pas durables. S’il n’y a pas de changement dans le tempérament de vie des individus, alors tôt ou tard leur côté méchant se manifestera. Parce que la source des changements dans leur comportement est de la ferveur, couplée à l’époque avec une certaine œuvre accomplie par le Saint-Esprit, il leur est extrêmement facile de devenir fervents, ou de faire preuve de bonté pour un temps. Comme disent les non-croyants : « Faire une bonne action est facile, ce qui est difficile, c’est de faire de bonnes actions toute sa vie. » Les gens sont incapables de faire de bonnes actions toute leur vie. Leur comportement est guidé par la vie ; ce qu’est leur vie, leur comportement l’est aussi, et il n’y a que ce qui est révélé naturellement qui représente la vie et la nature de l’individu. Les choses qui sont fausses ne peuvent pas durer. Quand Dieu travaille pour sauver l’homme, ce n’est pas pour le parer d’un bon comportement – l’œuvre de Dieu vise à changer les tempéraments des individus, pour les faire renaître et devenir de nouvelles personnes. Ainsi, le jugement, le châtiment, les épreuves et le raffinement que Dieu fait subir à l’homme visent tous à changer son tempérament, afin qu’il en arrive à une obéissance et à une fidélité absolues envers Dieu et Lui voue un culte normal. C’est le but visé par l’œuvre de Dieu. Bien se comporter n’est pas la même chose qu’obéir à Dieu, cela équivaut encore moins à être compatible avec Christ. Les changements de comportement sont fondés sur la doctrine et nés de la ferveur – ils ne sont pas basés sur la vraie connaissance de Dieu, ni sur la vérité, et ils reposent encore moins sur la direction du Saint-Esprit. Même s’il y a des moments où une partie de ce que font les hommes est guidée par le Saint-Esprit, ce n’est pas l’expression de la vie, et c’est encore moins le fait de connaître Dieu ; le comportement d’un individu a beau être bon, il ne prouve nullement qu’il obéisse à Dieu, ou qu’il mette la vérité en pratique. Les changements de comportement sont une illusion momentanée, ils sont la manifestation du zèle et ne sont pas l’expression de la vie. […]

Les gens peuvent bien se comporter, mais cela ne signifie pas nécessairement qu’ils détiennent la vérité. La ferveur des individus ne peut que leur faire se conformer à la doctrine et suivre la réglementation ; les gens qui ne détiennent pas la vérité n’ont aucun moyen de résoudre des problèmes essentiels, et la doctrine ne peut pas se substituer à la vérité. Ceux qui ont connu un changement dans leur tempérament ont compris la vérité, ils discernent toutes les questions, ils savent comment agir en accord avec la volonté de Dieu, comment agir en accord avec les principes de la vérité, comment agir pour satisfaire Dieu et ils comprennent la nature de la corruption qu’ils révèlent. Lorsque leurs propres idées et conceptions sont révélées, ils sont capables d’avoir du discernement et de renoncer à la chair. C’est ainsi qu’un changement dans le tempérament est exprimé. La principale chose à propos d’un changement dans le tempérament, c’est qu’ils ont la vérité en eux et la comprennent parfaitement, et lorsqu’ils agissent, ils mettent la vérité en pratique avec une certaine précision et leur corruption n’est pas révélée aussi souvent.

Extrait de « La différence entre les changements externes et les changements dans le tempérament », dans Récits des entretiens de Christ

Ceux qui ne possèdent pas la vérité n’ont connu absolument aucun changement dans leur tempérament. Cela ne signifie pas que les gens qui sont mûrs et chevronnés dans leur humanité feront nécessairement l’expérience d’un changement de tempérament ; cela se réfère principalement aux cas où une partie des poisons sataniques dans la nature des gens change en raison de leur connaissance de Dieu et de leur compréhension de la vérité. C’est-à-dire que ces personnes sont purifiées de ces poisons et que la vérité exprimée par Dieu prend racine en elles, devient leur vie et devient le fondement de leur existence. Alors seulement, elles deviennent des personnes nouvelles et, de ce fait, leur tempérament change. Un changement dans le tempérament ne signifie pas que les tempéraments extérieurs des gens sont plus faibles qu’auparavant, qu’ils étaient arrogants, mais s’expriment maintenant raisonnablement, ou qu’ils n’écoutaient personne, mais peuvent maintenant écouter les autres ; on ne peut pas dire que de tels changements extérieurs sont des transformations du tempérament. Bien sûr, les changements dans le tempérament incluent bien ces situations, mais le plus essentiel, c’est que leur vie intérieure a changé. La vérité exprimée par Dieu devient leur vie même, les poisons sataniques en eux ont été éliminés, leurs perspectives ont complètement changé et elles ne correspondent en rien à celles du monde. Ils voient clairement les ruses et les poisons du grand dragon rouge ; ils ont saisi la véritable essence de la vie. Ainsi, leurs valeurs de la vie ont changé ; il s’agit du changement le plus fondamental et de l’essence d’un changement dans le tempérament.

Sur quel fondement les gens vivaient-ils auparavant ? Tous les hommes vivent pour eux-mêmes. Chacun pour soi, Dieu pour tous : tel est, en résumé, la nature de l’homme. Les gens croient en Dieu pour eux-mêmes ; ils abandonnent des choses, se dépensent pour Dieu et sont fidèles à Dieu, mais toujours est-il qu’ils font toutes ces choses pour eux-mêmes. En somme, tout cela est fait dans le but d’obtenir des bénédictions pour eux-mêmes. Dans le monde, tout est destiné au profit personnel. On croit en Dieu pour obtenir des bénédictions, et c’est pour obtenir des bénédictions que l’on abandonne tout et que l’on peut supporter beaucoup de souffrances. Tout cela est une preuve empirique de la nature corrompue de l’homme. Pourtant, ceux qui ont un changement dans leur tempérament sont différents. Ils ont le sentiment que les hommes devraient vivre dans le but de satisfaire Dieu, de bien accomplir leur devoir et de vivre une vie riche de sens, de sorte que, même lorsqu’ils mourront, ils se sentiront satisfaits et n’auront pas le moindre regret ; ils n’auront pas vécu en vain. Être capable d’adorer, de satisfaire Dieu et de Lui obéir est le fondement d’un humain, et c’est le devoir impérieux des hommes conformément aux principes immuables du Ciel et de la terre. Dans le cas contraire, ils ne seraient pas dignes d’être appelés des humains ; leur vie serait vide et dénuée de sens. Si nous comparons ces deux types de situations, nous constatons que dans la deuxième, le tempérament de la personne a changé, et puisque son tempérament de vie a changé, sa conception de la vie a certainement changé. Dotée de valeurs différentes, elle ne vivra plus jamais pour elle-même et sa croyance en Dieu n’aura plus jamais pour objectif d’obtenir des bénédictions pour elle-même. Elle sera en mesure de dire : « Maintenant que je connais Dieu, qu’est-ce que la mort pour moi ? Connaître Dieu m’a permis de vivre une vie riche de sens. Je n’ai pas vécu en vain et je mourrai sans avoir de regrets ; je ne me plains de rien. » Cela n’est-il pas une nouvelle conception de la vie ? Par conséquent, la principale cause d’un changement dans le tempérament de vie de quelqu’un, c’est qu’il ait la vérité en lui et qu’il ait la connaissance de Dieu ; sa conception de la vie change et ses valeurs ne sont pas les mêmes qu’auparavant. Le changement commence de l’intérieur et de sa propre vie ; ce n’est certainement pas un simple changement extérieur. Depuis qu’ils croient en Dieu, certains nouveaux croyants ont quitté le monde séculier ; lorsqu’ils rencontrent des incroyants, ils ont peu de choses à dire et ils contactent rarement leurs proches et amis incroyants. Les incroyants disent : « Cette personne a changé. » Alors les croyants pensent : « Mon tempérament a réellement changé, car les incroyants disent que j’ai changé. » En fait, leur tempérament a-t-il réellement changé ? Ce ne sont que de simples changements extérieurs. Il n’y a pas eu de changement dans leur vie, et leur nature satanique demeure enracinée en eux, parfaitement intacte. Parfois, les hommes sont saisis par la ferveur en raison de l’œuvre du Saint-Esprit ; certains changements extérieurs surviennent et ils réalisent quelques bonnes actions. Mais cela est différent des changements dans le tempérament. Tu es dépourvu de la vérité, ta conception des choses n’a pas changé – elle est même identique à celle des incroyants – et tes valeurs et ta conception de la vie n’ont pas changé. Tu n’as même pas un cœur qui révère Dieu, ce qui est le strict minimum que tu devrais posséder. Rien ne pourrait être plus éloigné des changements dans ton tempérament.

Extrait de « La différence entre les changements externes et les changements dans le tempérament », dans Récits des entretiens de Christ

Extraits de sermons et d’échanges pour référence :

Dans le monde religieux, il y a beaucoup de personnes dévotes qui disent : « Nous avons changé en raison de notre foi en le Seigneur Jésus. Nous sommes capables de nous dépenser pour le Seigneur, de faire du travail pour le Seigneur, d’endurer la prison pour le Seigneur et de ne pas renier Son nom. Nous sommes capables de faire plein de choses vertueuses, de faire la charité, de donner pour aider les pauvres. Ce sont de gros changements ! Nous sommes donc qualifiés pour être amenés dans le royaume des cieux. » Que pensez-vous de ces paroles ? Avez-vous un quelconque discernement quand il s’agit de ces paroles ? Qu’est-ce que cela signifie être purifié ? Pensez-vous que si votre comportement a changé et que vous faites de bonnes œuvres, alors vous avez été purifiés ? Quelqu’un dit : « J’ai tout abandonné. J’ai abandonné mon emploi, ma famille et les désirs de la chair en vue de me dépenser pour Dieu. Est-ce l’équivalent d’une purification ? » Même si vous avez fait tout cela, ce n’est pas une preuve valable que vous avez été purifié. Alors, quel est l’élément clé ? En quel aspect pouvez-vous obtenir une purification qui puisse être considérée comme une purification réelle ? La purification du tempérament satanique qui résiste à Dieu représente une vraie purification. Quelles sont les manifestations d’un tempérament satanique qui résiste à Dieu ? Les manifestations les plus évidentes chez une personne sont l’arrogance, la vanité, la suffisance et l’orgueil, ainsi que la malhonnêteté, la perfidie, les mensonges, les tromperies et l’hypocrisie. Quand ces tempéraments sataniques ne font plus partie de la personne, alors elle a vraiment été purifiée. Il a été dit qu’il y avait douze manifestations clés dans le tempérament satanique de l’homme, comme par exemple : se considérer comme le plus honorable ; laisser prospérer ceux qui se soumettent à moi et périr ceux qui me résistent ; penser que Dieu seul vous est supérieur, ne vous soumettre à personne d’autre, n’avoir aucune considération pour autrui ; créer un royaume indépendant une fois que vous avez le pouvoir ; vouloir être le seul détenteur du pouvoir et le maître de toute chose et décider les choses entièrement seul. Toutes ces manifestations sont des tempéraments sataniques. Ces tempéraments sataniques doivent être purifiés avant qu’un homme connaisse un changement dans son tempérament de vie. Un changement dans son tempérament de vie est une renaissance parce que son essence a changé. Avant, quand on lui donnait du pouvoir, il était capable de créer son propre royaume indépendant. À présent, quand on lui donne du pouvoir, il sert Dieu, porte témoignage à Dieu et devient un serviteur pour les élus de Dieu. N’est-ce pas un véritable changement ? Avant, il se mettait en valeur dans toutes les situations et voulait que les autres personnes aient une haute estime de lui et l’adorent. À présent, il porte témoignage à Dieu en tout lieu et ne se met pas en valeur. Peu importe comment les gens le traitent, cela ne le dérange pas. Peu importe comment les gens font des commentaires sur lui, cela ne le dérange pas. Il s’en moque. Il se concentre seulement sur le fait d’exalter Dieu, de porter témoignage à Dieu, aide les autres à acquérir une compréhension de Dieu et aide les autres à obéir en la présence de Dieu. N’est-ce pas là un changement dans le tempérament de vie ? « Je traiterai les frères et sœurs avec amour. Je serai compatissant envers les autres dans toute situation. Je ne penserai pas à moi et j’apporterai des avantages aux autres. J’aiderai les autres à avancer dans la vie et assumerai mes propres responsabilités. J’aiderai les autres à comprendre la vérité et à obtenir la vérité. » Voilà ce que signifie aimer les autres comme vous-même ! Quand il est question de Satan, vous pouvez le discerner, avoir des principes, tracer une ligne de démarcation avec lui et révéler complètement les maux de Satan, de sorte que les élus de Dieu seront épargnés du tort qu’il cause. C’est cela protéger les élus de Dieu et c’est encore plus aimer les autres comme vous-même. De plus, vous devriez aimer ce que Dieu aime et détester ce que Dieu déteste. Ce que Dieu déteste, ce sont les antéchrists, les esprits mauvais et les personnes méchantes. Cela signifie que nous devons aussi détester les antéchrists, les esprits mauvais et les personnes méchantes. Nous devons nous tenir du côté de Dieu. Nous ne pouvons pas faire de compromis avec eux. Dieu aime ceux qu’Il veut sauver et bénir. Pour ces gens-là, nous devons être responsables, les traiter avec amour, les aider, les guider, subvenir à leurs besoins et les soutenir. N’est-ce pas là un changement dans son tempérament de vie ? De plus, quand vous avez commis quelques transgressions ou erreurs, ou négligé les principes en faisant quelque chose, vous pouvez accepter les critiques, les reproches, le traitement et l’émondage des frères et sœurs ; vous pouvez traiter toutes ces choses correctement et les recevoir de Dieu, ne nourrir aucune haine et chercher la vérité pour résoudre votre propre corruption. N’est-ce pas un changement dans votre tempérament de vie ? Si, c’en est un. […]

Le changement de comportement dont on parle dans le monde religieux peut-il représenter un changement dans le tempérament de vie ? Tout le monde dit que non. Pourquoi ? La raison principale est que l’on résiste encore à Dieu. C’est exactement comme les pharisiens qui, extérieurement, étaient très pieux. Ils priaient souvent, ils expliquaient l’Écriture et ils suivaient très bien les règles de la loi. On peut dire qu’extérieurement, ils étaient irréprochables. Les gens n’étaient capables de déceler aucune faute. Cependant, pourquoi étaient-ils encore capables de résister à Christ et de Le condamner ? Qu’est-ce que cela indique ? Même si les gens semblent bons, s’ils n’ont pas la vérité et, ainsi, ne connaissaient pas Dieu, ils continueront de résister à Dieu. Extérieurement, ils étaient si bons, mais pourquoi est-ce que cela ne compte pas comme un changement dans le tempérament de vie ? C’est parce que leur tempérament corrompu n’avait pas changé du tout et qu’ils étaient encore arrogants, vaniteux et surtout suffisants. Ils croyaient en leurs propres connaissances et compréhension des Écritures et en leurs propres théories sur les Écritures. Ils croyaient qu’ils comprenaient tout et qu’ils étaient meilleurs que les autres. C’est pourquoi, lorsque le monde religieux entend dire que le Christ des derniers jours a exprimé toute la vérité, ils Le condamnent même s’ils savent que c’est la vérité.

Extrait de « Sermons et échange sur l’entrée dans la vie, Volume 138 »

Précédent : Quelles personnes Dieu sauve-t-Il ? Quelles personnes élimine-t-Il ?

Suivant : Sur quelle base Dieu détermine-t-Il l’issue finale d’une personne ?

Contenu connexe

  • Le rapport entre chacune des trois étapes de l’œuvre de Dieu

    De l’œuvre de l’Éternel à celle de Jésus et de l’œuvre de Jésus à celle de l’étape actuelle, ces trois étapes couvrent toute la portée de la gestion de Dieu et tout cela est le travail d’un seul Esprit. Depuis qu’Il a créé le monde, Dieu a toujours géré l’humanité. Il est le Commencement et la Fin, Il est le Premier et le Dernier et Il est celui qui commence une ère et celui qui amène l’ère à sa fin. Les trois étapes de travail, à différentes ères et dans différents endroits, sont sûrement réalisées par un seul Esprit. Tous ceux qui séparent ces trois étapes s’opposent à Dieu.

  • Les croyants doivent être capables de discerner entre les faux bergers et les antéchrists pour rejeter la religion et retourner à Dieu

    4. Les croyants doivent être capables de discerner entre les faux bergers et les antéchrists pour rejeter la religion et retourner à Dieu Versets bib…

  • Qu’est-ce que la véritable prière ?

    Paroles de Dieu concernées : Qu’est-ce que ça veut dire de prier véritablement ? Cela signifie dire les paroles de ton cœur à Dieu et communier avec…

  • Le Seigneur Jésus Lui-même a prophétisé que Dieu s’incarnerait dans les derniers jours et apparaîtrait comme le Fils de l’homme pour œuvrer

    « Je me retournai pour connaître quelle était la voix qui me parlait. Et, après m’être retourné, je vis sept chandeliers d’or, et, au milieu des sept chandeliers, quelqu’un qui ressemblait à un fils d’homme, vêtu d’une longue robe, et ayant une ceinture d’or sur la poitrine. Sa tête et ses cheveux étaient blancs comme de la laine blanche, comme de la neige ; ses yeux étaient comme une flamme de feu ; ses pieds étaient semblables à de l’airain ardent, comme s’il eût été embrasé dans une fournaise ; et sa voix était comme le bruit de grandes eaux. Il avait dans sa main droite sept étoiles. De sa bouche sortait une épée aiguë, à deux tranchants ; et son visage était comme le soleil lorsqu’il brille dans sa force » (Apocalypse 1:12-16).