L'Église de Dieu Tout-Puissant App

Écoutez la voix de Dieu et accueillez le retour du Seigneur Jésus !

Nous invitons tous ceux qui cherchent la vérité à nous contacter.

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Largeur de page

0 résultats de recherche

Aucun résultat trouvé

Comment découvrir l’essence d’une personne et les principes de mise en œuvre

Comment nous pouvons découvrir l’essence d’une personne

Alors, comment au juste pouvons-nous découvrir l’essence d’une personne ? La chose la plus taboue que vous puissiez faire est de vous baser sur un seul cas de corruption ou un seul cas de transgression et ensuite déclarer la personne coupable. Le type de transgression n’importe même pas. Vous devez d’abord examiner le comportement habituel de la personne, et non un seul cas. Je donne un exemple. Un individu a faim, et puis, parce qu’il a faim, il vole un sac de nourriture. N’est-ce pas un vol ? Il n’y a pas de doute que c’est un vol. Cependant, vous ne pouvez pas simplement le déclarer coupable et dire : « Tu es un voleur. » Pour décider si quelqu’un est vraiment un voleur ou non, vous ne pouvez pas vous baser sur un seul cas de vol. À la place, vous devez considérer l’humanité et la nature de la personne pour le décider. Si cet individu n’avait pas faim, s’il y avait une abondance de nourriture dans la maison de cet individu et s’il volait toujours des choses aux autres, alors on pourrait déterminer assez facilement que l’essence de cet individu, sa nature, est celle d’un voleur. Si cet individu peut voler dans n’importe quelle situation et ne peut vraiment pas s’empêcher de voler, alors cet individu aime tout simplement voler, même s’ilvole quelque chose et ensuite le jette aussitôt. Si quelqu’un est harcelé au point de ne plus pouvoir le supporter, puis il prend un couteau et tue la personne qui le harcèle, seriez-vous en mesure de dire que la nature, l’essence de cet homme est celle d’un meurtrier ? Cet homme était harcelé et non seulement harcelé, mais harcelé par une personne malveillante, méchante. Comment appelle-t-on cela quand quelqu’un tue une autre personne dans ce genre de situation insupportable ? Tuer un ennemi. Alors, pourriez-vous déclarer cette personne coupable d’avoir péché en disant : « Tu es un meurtrier. Tu es un démon. Tu n’es qu’une sorte de serpent venimeux » ? Est-il bien de dire ces choses ? Parler de cette manière révèle quel genre de problème ? Vous portez un jugement sur d’autres personnes. C’est convaincre les autres en ce qui concerne le péché. Un dirigeant de l’Église s’entretient de manière très sévère avec une autre personne de l’Église, qui a une mauvaise humanité. Pendant que le dirigeant a affaire à cette personne, il la critique par principe. Cette personne ne peut pas le supporter, alors elle porte une accusation contre le dirigeant, disant : « Tu supprimes les gens. Tu es un antéchrist. » Est-ce bien ? Cela s’appelle une application aveugle des règles. Cela s’appelle porter un jugement sur une personne. C’est ce qu’on appelle convaincre une personne en ce qui concerne le péché. Ne se fier qu’à quelques problèmes de ce type suffit-il à convaincre quelqu’un en ce qui concerne son état d’antéchrist ? Seuls ceux qui dérangent et interrompent l’œuvre de Dieu sont des antéchrists. Ne se fier qu’à un cas de transgression et déclarer ensuite que la nature de quelqu’un est celle d’un antéchrist, cela s’appelle une répression des dirigeants et des ouvriers et une attaque contre eux. Quand les gens parlent, ils doivent avoir une base réelle sur laquelle fonder ce qu’ils disent. Les principes et les normes d’identification des antéchrists sont très clairement énoncés dans les arrangements de travail. Les faux dirigeants sont-ils des antéchrists ? Les gens qui n’ont pas l’œuvre du Saint-Esprit en eux peuvent être classés en plusieurs types de situations. Si tel individu est à la recherche de la vérité et qu’il n’a toujours pas atteint la vérité, qu’il est incapable d’utiliser la vérité pour résoudre un problème et qu’il est simplement en train d’être formé et édifié dans l’Église, et puis vous l’appelez un antéchrist, ne traitez-vous pas cet individu de manière injuste ? Si tel faux dirigeant fait toute sorte de mal et n’est pas du tout un chercheur de la vérité, n’est-ce pas ce que signifie être un antéchrist ? Oui. Vous devez pouvoir identifier les gens, mais vous devez le faire en considérant l’essence de la personne. C’est seulement de cette manière que nous ne ferons pas d’erreur de jugement, l’erreur de convaincre les gens en ce qui concerne le péché. Comprenez-vous ? Si quelqu’un a commis l’adultère, pouvez-vous dire à cet individu : « Tu as toujours été débauché, donc nous devrions t’expulser » ? Est-ce bien de le faire ? Cela appartient à la catégorie du jugement et le jugement signifie déclarer les gens coupables de péché. Vous ne pouvez pas juger quelqu’un sur la base d’un seul cas de péché. Vous devez les juger sur la base de leur style de vie habituel. Si tel individu peut commettre ces péchés à maintes reprises, cela signifie que l’essence et la nature de cet individu sont problématiques. Vous devez considérer les choses et les gens selon leur nature et leur essence. Ce n’est que de cette manière que votre jugement sera conforme à la vérité et à la parole de Dieu. Par conséquent, si des gens qui connaissent vraiment la vérité voient que d’autres personnes ont commis des transgressions, même s’ils le voient de leurs propres yeux, ils ne les jugent pas. Si cet individu qui connait réellement la vérité a un cœur aimant, il aidera la personne et l’aidera à connaitre la nature de cette transgression et son essence. Il l’aidera à savoir cela et à se repentir. Il ne la jugera pas ni ne la convaincra en ce qui concerne le péché. C’est ainsi que les personnes qui connaissent la vérité traitent les autres. C’est ce que signifie avoir un cœur vrai et aimant. Ils voient qu’une personne a commis des transgressions, que la corruption de cette personne est révélée et ils ne massacrent pas cette personne immédiatement, mais adoptent plutôt un cœur aimant pour expliquer les choses à cette personne et l’aider à comprendre l’essence de ses transgressions et à avoir un cœur de repentance, puis, à la fin, une vraie repentance. C’est la différence entre la façon dont les gens sont traités et les problèmes résolus par ceux qui comprennent la vérité et ceux qui ne la comprennent pas. Ils apprennent tous à être humains et jouissent tous de la grâce de Dieu, mais pourquoi y a-t-il une si grande différence ? Ce n’est pas bien de ne pas chercher la vérité ! Si vous ne comprenez pas la vérité, vous devriez parler moins et chercher davantage. C’est le genre de raisonnement que les gens normaux devraient posséder. Ne convainquez pas aveuglément les gens en ce qui concerne le péché et ne les critiquez pas par principe chaque fois que survient un problème. Vous impliquez-vous dans la révolution culturelle ? Vous impliquez-vous dans le mouvement de rectification ? Est-il important de comprendre la vérité ? Vous ne pourrez pas clairement discerner quoi que ce soit si vous n’avez pas la vérité. Vous ne ferez toujours que parler aveuglément. Quelle est la première chose que vous devez faire lorsque vous rencontrez un problème et que vous n’avez pas la vérité ? Vous devez avoir du sens. Vous devez vous taire, parler moins et chercher plus. Que direz-vous sinon des mots ignorants si vous ne découvrez pas d’abord la vérité et l’essence du problème ? Taisez-vous tout simplement, d’accord ? Si quelqu’un n’a pas la vérité et continue quand même à parler avec ignorance, cette personne a-t-elle du sens ? De plus, ne croyez-vous pas que c’est trop arrogant ? Ne pensez-vous pas que c’est le genre de personne qui a une aversion pour l’obéissance en général ? Elle pense toujours qu’elle ne se trompe pas, qu’elle est plus forte que les autres. Voilà ce qu’est l’arrogance. En général, lorsque quelqu’un qui comprend la vérité voit quelqu’un d’autre ou voit quelque chose se passer, il n’en parle pas facilement. Il pense que lorsqu’il devra offrir de l’aide, alors il partagera la vérité avec cette personne et l’aidera à la comprendre. Il ne parle pas jusqu’à ce que ce soit vraiment le temps de parler, et il ne juge pas non plus, mais ces choses ne sont-elles pas communes ? Vous pensiez que si vous voyiez quelque chose, il y avait un problème, et si vous ne voyiez rien, il n’y avait pas de problème. Avant d’entrer complètement dans la réalité de la vérité, les élus de Dieu n’ont que des problèmes. Même si vous ne voyez aucun problème, ils ont quand même des problèmes. Ils pourraient même avoir beaucoup de problèmes. Vous ne pouvez tout simplement pas les voir. Normalement, quand je vais quelque part, la première chose que je fais, c’est de laisser les frères et sœurs parler des problèmes qu’ils pourraient avoir. Beaucoup de gens ne soulèvent aucun problème, alors je leur dis : « Vous n’avez soulevé aucun problème. Avez-vous des problèmes ? » « Oui. » « Alors, si vous avez des problèmes, pourquoi n’en avez-vous mentionné aucun ? » « Nous ne les avons pas vus. » « N’avoir toujours rien vu ne signifie pas qu’il n’y ait pas de problèmes. Et si je soulevais des problèmes ? Je vais soulever des problèmes que vous n’avez pas encore vus. » Puis, au moment où je soulève le problème, ils commencent à se dire : « Ouah, c’est un problème grave. Comment pourrais-je ne pas avoir vu ce problème avant ? » Si vous n’avez pas la vérité, serez-vous capables de voir ces problèmes ? Toute l’humanité a été corrompue au maximum par Satan. Qui n’a pas de corruption à l’intérieur, qui doit encore être révélée ? Qui n’a commis aucune transgression ? Si vous pouvez voir clairement ce fait, alors pourquoi jugez-vous aveuglément ? Vous ne pouvez pas vous fier uniquement à ce que vous pouvez voir de vos yeux ; vous devez considérer les choses en vous fondant sur la vérité. Il y a beaucoup de choses que vous n’avez pas vues. Vous pensiez que la façon dont les gens se comportent devant vous est la façon dont ils se comporteront toujours et dont ils se sont toujours comportés. Non, vous devez apprendre à considérer les choses et les gens à partir de leur essence. Après m’avoir signalé des problèmes, certaines personnes demandent également : « Quel genre de personnes nos dirigeants et nos ouvriers sont-ils de toute façon ? » Alors, je leur dis : « Vos dirigeants et vos ouvriers n’ont pas la vérité, ils n’ont pas la réalité de la vérité. C’est ce que je sais. Et je sais aussi ce dont ils sont capables. » En ce moment, les gens reçoivent seulement une chance de se repentir et de pratiquer. S’ils ne se sont toujours pas repentis après une, deux, trois ou quatre années et qu’ils ne cherchent toujours pas la vérité, alors, et alors seulement, vous pourrez déterminer ce qu’est la nature de ces gens : ils sont de faux dirigeants. N’est-ce pas vrai ? En ce moment, ils ne font que s’exercer et ils ne connaissent pas encore la vérité. S’ils s’exercent bien et progressent constamment, ils sont capables de rester debout. Au cours de la formation, si ces gens ne cherchent toujours pas la vérité et qu’ils n’ont acquis aucune croissance après deux ou trois années, ils seront lentement éliminés. Pour reprendre un proverbe des non-croyants, ils ont émergé par eux-mêmes et maintenant ils périssent par eux-mêmes. Un aspect de l’œuvre de Dieu, c’est de sauver les gens, de les perfectionner, mais en même temps, c’est d’exposer et d’éliminer les gens. À la fin, quiconque est manifestement un méchant, un antéchrist, un mauvais esprit ou un esprit impur sera expulsé ; il sera rejeté. Ainsi, l’œuvre de Dieu est comme une grosse vague qui survient et filtre le sable qui constitue le peuple de Dieu. Un groupe de personnes se joint à l’Église et fait l’expérience de l’œuvre de Dieu pendant un certain temps. Il y a des gens qui cherchaient la vérité et qui restent fermes, et il y en a qui ne cherchaient pas la vérité. Ils faisaient continuellement le mal et, donc, ils ont été éliminés. Ensuite, un autre groupe de gens arrive et quelques-uns d’entre eux restent. Les autres sont éliminées. Puis, un autre groupe arrive. Encore une fois, de ce groupe, certains restent et les autres sont éliminés. C’est ce que signifie Dieu venant et filtrant le mal du milieu de Son peuple. Ne vous contentez pas d’observer pour voir si les membres de l’assemblée de l’Église sont confortablement assis en ce moment. Qui peut dire si ces personnes auront disparu ou non dans deux, trois, cinq ou six ans ? Certains seront éclipsés du milieu des autres. Tous ceux qui restent sont les bons. Ils croient vraiment. Ils poursuivent la vérité. Ils sont loyaux à Dieu. Ils obéissent à Dieu. Ceux qui ont disparu ont été éliminés. Simplement, ils ont disparu sous les yeux de Dieu, tout comme l’eau qui s’évapore au soleil. Voir les choses de cette façon, si les gens n’ont pas la vérité, ils n’ont aucun moyen de rester debout. Comment alors devrions-nous considérer les gens au juste ? Il n’y a aucun doute que nous devons chercher la vérité et considérer les gens selon la parole de Dieu. Ne vous contentez pas d’appliquer des règles. Ne fondez pas votre opinion sur un seul exemple du comportement d’une personne. Vous devez considérer les gens en fonction de leur nature, de leur essence. Laissez-moi donner un exemple. Disons qu’il y ait une personne qui cherche la vérité. Avant que cette personne n’ait atteint la vérité, dans ses efforts pour accomplir son devoir, n’y aura-t-il pas des impuretés ? Il y aura certainement beaucoup d’impuretés. Premièrement, elle se fie à son propre zèle et son propre enthousiasme. Deuxièmement, elle se fie à ses propres notions. Troisièmement, elle fait encore preuve de beaucoup de corruption et a de nombreuses intentions fausses. Par conséquent, il est inévitable qu’elle fasse des choses qui dérangent et interrompent. Mais, quelle différence essentielle y a-t-il lorsque quelqu’un qui cherche la vérité dérange ou interrompt et lorsqu’un antéchrist ou un méchant le fait ? Certaines gens se fient à leurs propres notions et leur propre imagination pour faire leur travail. Ils ne sont pas conscients qu’ils dérangent ou interrompent l’œuvre de Dieu. Ils font un mauvais travail avec de bonnes intentions. C’est parce qu’ils n’ont pas la vérité qu’ils ne peuvent pas discerner le problème clairement. Puis ils pensent même que ce qu’ils font est bien, ce qui les amène à déranger et interrompre l’œuvre de Dieu involontairement. Cet antéchrist, ce diable est bien préparé pour faire son travail, car il apporte également les tromperies de Satan et cause consciemment ces perturbations afin d’atteindre son objectif. Par exemple, un individu essaie de se défendre, mais finit par aller trop loin et tue son attaquant durant une légitime défense imparfaite. Ensuite, un autre individu se trouvant dans une situation similaire prend consciemment une arme à feu ou un couteau pour tuer l’autre personne. Y a-t-il une différence entre ces deux personnes ? Il y a une différence ; nous devons donc être capables de voir la différence. Nous devons pouvoir faire la distinction entre les deux. La loi ne parle pas de cette différence. Si vous avez tué quelqu’un de cette manière, on vous condamnera simplement pour homicide. Il y a des gens qui disent que dans la loi il y a quelque chose qui s’appelle la légitime défense imparfaite. Ajouter cela fait une grande différence. Qui sait combien de personnes ont dit quelques bons mots en faveur de quelqu’un d’autre pour le défendre en ayant recours à cette partie de la loi ? Qui sait combien d’argent a été payé pour de si bons mots au pays du grand dragon rouge ? N’est-ce pas la vérité ? Mais dans la maison de Dieu, nous considérons les gens et traitons les gens selon la vérité. Nous n’avons pas besoin de dépenser d’argent. Nous devons faire les choses selon la vérité. C’est le principe pour les gens qui vivent et travaillent dans le royaume de Dieu. C’est ce que Dieu a ordonné. C’est l’exigence de Dieu. C’est ainsi que nous devons faire les choses. Ce ne devrait pas être quelque chose influencé par les émotions. Ainsi, le royaume de Dieu est un endroit où Dieu détient l’autorité ultime, où la parole de Dieu possède l’autorité ultime, et c’est seulement là que l’équité et la justice peuvent vraiment être reflétées et manifestées. La loi est-elle conforme à la vérité ? La loi ne parle même pas de la conscience ou de la vérité. Ainsi, l’équité et la justice ne peuvent être ni reflétées ni manifestées dans un pays qui se fonde sur la loi pour gouverner son peuple. N’est-ce pas vrai ? Par conséquent, le plus important, c’est que nous vivions notre vie en agissant conformément aux principes de la vérité. Si nous faisons cela, il n’y a aucun risque d’échec.

Trois domaines dans lesquels nous voyons principalement l’essence d’une personne

Donc, selon les exigences de la parole de Dieu, lorsque nous considérons quelqu’un, nous devons considérer son essence. Quels sont les principaux domaines que nous devons prendre en compte lorsque l’on cherche à voir l’essence d’une personne ? Premièrement, nous devons vérifier s’il s’agit d’une personne qui cherche la vérité ou non. C’est très important. Deuxièmement, nous devons voir si cette personne possède ou non une humanité normale, c’est-à-dire si elle a un sens, une raison et une conscience ou non. C’est crucial. Troisièmement, nous devons voir quelles sont la nature et les caractéristiques de cette personne. Il y a des gens qui ont un bon cœur avec de bonnes intentions et qui traitent les autres de manière bien intentionnée. Il y a des gens qui aiment parler et se fient à leur zèle pour traiter les autres avec bonté et douceur. Il y a d’autres gens qui n’aiment pas parler et qui se cachent, mais ils aiment faire des choses concrètes et sont capables de résoudre de vrais problèmes. Il y a des gens qui ont tendance à tromper les autres et il n’y a rien de vrai dans ce qu’ils disent. Il y a des gens qui aiment fanfaronner et d’autres qui cachent leurs talents. Ce sont les différentes caractéristiques de la nature des gens. Après avoir examiné ces trois aspects, vous serez en mesure de discerner l’essence de la personne et ensuite vous saurez comment traiter cette personne. Or, pour ces gens qui cherchent la vérité, quelles sont leurs manifestations ? Premièrement, ils aiment lire la parole de Dieu. Ils mangent et boivent souvent la parole de Dieu. En outre, ils sont disposés à échanger sur la vérité. Deuxièmement, confrontés à de nombreuses choses et aux choses difficiles à discerner, ils peuvent chercher la vérité et ne pas dépendre des idées ou de l’imagination des hommes pour régler des problèmes. Troisièmement, lorsque leur corruption est exposée, ou s’ils sont traités ou émondés, ils sont capables d’accepter la vérité. Pouvoir accepter la vérité est une chose extraordinaire. Ce n’est que si l’on peut accepter la vérité et oser admettre ses propres erreurs que l’on peut vraiment se repentir. Ceux qui sont incapables d’accepter la vérité ne pourront pas vraiment se repentir même s’ils admettent leurs erreurs. Donc, si vous êtes capables de voir clairement ce que signifie la vérité de la recherche de la vérité et que vous utilisez ce principe de la vérité pour évaluer des personnes et s’il s’agit de personnes qui cherchent la vérité, alors c’est beaucoup plus facile de s’en occuper. Cette personne devrait être formée à la foi et, lorsqu’elle commet une transgression, elle devrait avoir la possibilité de se repentir. Alors, lorsque vous élisez des dirigeants ou des ouvriers, vous devez les choisir. C’est le point le plus important. Il y a encore des gens qui ne reconnaissent pas leur péché, peu importe le mal qu’ils ont fait. Si vous exposez leur péché, ils essaieront de se défendre, d’éviter la critique, d’en discuter habilement ou de nier carrément les revendications, suggérant diverses raisons pour lesquelles ils ne l’ont pas fait. Des gens de ce type cherchent-ils la vérité ? Ont-ils vraiment fait l’expérience de l’œuvre de Dieu ? Ce genre de chose peut être reconnue. Lorsque vous rencontrez des gens de ce type, vous devez simplement les éliminer et les expulser. S’ils sont des dirigeants ou des ouvriers, ils devraient être démis de leurs fonctions et avoir ensuite une seconde chance. Ils peuvent rentrer chez eux et continuer la vie normale de l’Église. Mais s’ils ne se repentent toujours pas en vivant la vie de l’Église et qu’ils ne cherchent pas la vérité, ils peuvent être jetés dehors et expulsés de l’Église. C’est simplement comme cela que vous gérez une situation de ce genre. N’est-ce pas vrai ? Le deuxième aspect que vous devez examiner lorsque vous essayez de voir l’essence d’une personne, c’est de vérifier si cette personne a une humanité normale ou non. Bien que toute l’humanité soit pareille dans sa profonde corruption, il y a encore des gens qui ont un peu d’humanité en eux et d’autres gens qui n’ont même pas un peu d’humanité en eux. Y a-t-il une différence entre ces deux groupes de gens ? Alors, quels aspects sont différents entre quelqu’un qui possède un petit peu d’humanité et quelqu’un qui ne possède pas d’humanité du tout ? Les aspects qui diffèrent le plus se rapportent au sens, à la raison et à la conscience. Ceux qui ont ces qualités possèdent un peu d’humanité. Ceux qui n’ont pas de conscience ont perdu leur humanité. Les gens qui n’ont pas de conscience ne valent pas mieux que le bétail sans âme. Pour utiliser les mots des incroyants, ces gens ne sont que des bêtes. N’est-ce pas la vérité ? Peu importe le mal qu’ils ont commis ou le sérieux de leurs transgressions, et, quels que soient les efforts que vous déployez pour composer avec eux, soulignant constamment leurs transgressions et essayant d’amener ces gens à confesser, ils ne répondront tout simplement pas et préféreraient mourir plutôt que de confesser. Des gens de ce genre ont-ils une âme ? Où est l’âme des gens s’ils n’ont pas de conscience ? Où est leur âme ? Vous pouvez le déterminer selon qu’ils ont une conscience ou non. Ils n’ont même pas un petit peu de conscience. Ils ont fait tellement de mal, causé tellement de tort aux gens, mais ils ne se sentent pas redevables envers eux et ne versent même pas une larme. Une personne de ce genre a-t-elle encore une conscience ? A-t-elle encore son humanité ? Est-il correct de déterminer si l’on a de l’humanité ou pas de cette façon ? C’est tout à fait correct ! Donc, maintenant nous devons considérer les gens selon leur nature, leur essence. Êtes-vous capables maintenant de le faire ? Si vous considérez les gens selon ces trois aspects, vous pourrez les discerner. Y a-t-il encore quelque chose que vous ne pourrez pas voir clairement ? Eh bien, si les gens peuvent comprendre les principes de la vérité, ils seront alors en mesure de discerner la vérité au sujet de la personne. S’ils ne possèdent pas les principes de la vérité, ils ne pourront pas l’aider. C’est un fait. Si vous avez vraiment compris la vérité, si vous avez vraiment compris la parole de Dieu et que vous considérez les gens en vous fiant à la vérité, alors vous pourrez presque tout voir. Ensuite, si vous comprenez la vérité clairement à un point tel que vous avez complètement saisi la vérité, que vous avez réellement atteint la vérité, vous serez alors en mesure de bien discerner l’essence d’une personne et ce sera très clair.

Dans le traitement des autres et le règlement des problèmes, vous ne pourrez agir avec principes que si vous êtes capables de discerner l’essence d’une personne

Si une personne est capable d’utiliser la vérité pour discerner l’essence de quelqu’un d’autre, les perspectives d’une telle personne sur les choses ont changé. Elle a des principes quand elle considère les gens et quand elle prend les affaires en main. Elle a des principes dans son traitement des autres et sa gestion des problèmes. Alors, une telle personne a-t-elle la vérité ? Oui, elle a la vérité. Certaines gens ne peuvent pas discerner l’essence d’une personne. Si on leur demande de décrire une autre personne, ils disent simplement quelque chose de superficiel, comme ce que cette personne a fait l’autre jour ou ce que d’autres ont dit à son sujet. Puis je leur demande : « Qu’en pensez-vous ? » Alors ils se taisent et n’ont rien à dire. Vous avez seulement entendu ce que d’autres personnes ont dit. Mais que pensez-vous ? Avez-vous vérifié le problème ? Est-ce vraiment la façon dont vous l’avez entendu ? Ils ne font que fixer les yeux et ne peuvent pas parler clairement. À quoi sert-il de parler seulement de questions externes ? Des gens de ce genre ont-ils la vérité ? Ils ne peuvent rien discerner clairement. Ils répètent simplement ce que tout le monde dit. Ils suivent simplement ce que disent les autres. Est-ce que tout ce que disent les gens qui n’ont pas la vérité est exact ? Il y a des dirigeants et des ouvriers qui n’ont pas une position. Ils répètent simplement ce que disent leurs frères et sœurs subalternes. Ils considèrent les choses de la même façon que les frères et sœurs les considèrent. Ils jugent les gens tout comme les frères et sœurs les jugent. Ils déclarent que la nature d’une personne correspond exactement à ce que les frères et sœurs déterminent. Mais ne pouvez-vous pas faire une petite enquête vous-mêmes puisque vous êtes des dirigeants ou des ouvriers ? Si vous portez des jugements sur une personne uniquement en fonction de ce que vous entendez au sujet de cette personne ou si vous décidez nettement de la nature de quelqu’un en fonction de ce que vous entendez, ne vous est-il pas facile de faire du tort à quelqu’un ? C’est ce que l’on appelle suivre le troupeau et, ce faisant, il est très facile de faire du tort aux autres. Supposons que deux personnes se disputent. Les incroyants disent que si vous vous disputez, vous ne direz rien de bon. Peu importe à quel point il peut être désagréable à l’autre personne de l’entendre, vous le dites quand même, même au point de maudire et de condamner l’autre personne. À ce moment-là, même incriminer l’autre personne est correct. La déclarer coupable de péché est correct. La juger est correct. Il n’y a absolument rien à s’inquiéter, n’est-ce pas ? Pouvez-vous vous fier à ce que les autres disent quand ils se disputent ? Non, vous ne le pouvez pas. Les dirigeants et les ouvriers ne peuvent pas considérer les gens uniquement en se fiant à ce qu’ils se sont dit. Vous devez être vous-mêmes en contact avec les gens, examiner le problème, le vérifier et le comprendre. Essayez de contacter leur famille, leurs amis, leurs connaissances, ceux qui connaissent le mieux ces gens, ceux qui savent vraiment qui ils sont. Vous devez mener une enquête approfondie afin de comprendre et de vérifier les choses. Alors seulement, après tout cela, vous pourrez déterminer avec certitude le type de gens qu’ils sont et ce qu’est le problème. C’est la responsabilité des dirigeants et des ouvriers. S’il y a des gens qui disent : « Oh, nous avons un ami de l’évangile ici, mais il n’est pas très impressionnant. » Alors, vous diriez immédiatement : « S’il n’est pas très impressionnant, nous ne lui prêcherons pas. » Est-ce approprié ? Cette personne est-elle vraiment comme ça ? Si c’est vraiment le cas que cette personne n’est pas digne qu’on lui prêche l’Évangile, c’est correct que vous l’abandonniez. Si cette personne a des préjugés vis-à-vis de l’autre personne et dit que l’on ne peut pas lui prêcher l’Évangile et que vous l’abandonnez quand même parce que vous avez écouté un point de vue partial, ne causez-vous pas de tort à cette personne ? Est-ce que c’est là considérer les choses et régler des problèmes en fonction de l’essence d’une personne ? Il y a un dirigeant qui a offensé un frère. Ce frère l’a ensuite jugé et vous n’essayez pas de comprendre le problème. À la place, vous décidez que ce dirigeant est un faux dirigeant ou un antéchrist en vous fiant seulement au jugement de ce frère, et vous retirez donc ce dirigeant et le remplacez. Est-ce raisonnable ? Ne pratiquez jamais l’écoute sélective. Tout doit faire l’objet d’une enquête appropriée, d’une vérification et d’une collecte de preuves auprès de plusieurs personnes avant de porter un jugement sur la nature de quelqu’un. C’est ce que signifie traiter les gens selon leur essence. Ce n’est que de cette manière que nous pourrons traiter les gens de manière équitable et raisonnable. Ce n’est que si les dirigeants et les ouvriers résolvent les problèmes en utilisant la vérité et traitent les gens de manière équitable et raisonnable qu’ils sont de vrais dirigeants et ouvriers et des dirigeants et des ouvriers que Dieu reconnait. Les dirigeants ou les ouvriers qui sont incapables d’utiliser la vérité pour résoudre des problèmes, qui pratiquent toujours une écoute sélective, qui ne peuvent pas discerner la véritable essence de qui que ce soit, mais qui ne disent que des sottises et pensent qu’ils ont tout compris clairement et qu’ils savent tout n’ont pas la réalité de la vérité. Ils ne sont pas aptes à être utilisés par Dieu et Dieu ne les reconnait pas. Ce sont des méchants. S’ils ne se repentent pas, s’ils ne cherchent pas la vérité, ils seront alors ceux qui seront éliminés. Je demande à certaines personnes : « Comment cette personne est-elle vraiment ? Avez-vous examiné le problème et vérifié les choses ? Si vous n’avez pas vérifié les choses par une enquête, tout simplement, vous jugez aveuglément les gens. Ne faites-vous pas que causer du tort aux gens en faisant cela ? » Si un dirigeant est incapable de traiter les gens équitablement et raisonnablement et s’il est incapable de traiter les gens impartialement, les élus de Dieu le soutiendront-ils ? Les élus de Dieu seront-ils capables de l’admirer ? Il n’est pas du tout une personne normale. Qui pourra l’admirer ? Y a-t-il beaucoup de gens dans l’Église qui aiment disputer et juger les autres ? Oui. Comment ce problème peut-il être résolu ? Il peut être résolu en utilisant la vérité. Prenez la parole de Dieu et lisez-la ! Lisez-la plusieurs fois. Parlez-en avec les autres croyants. Ensuite, prenez quelques exemples et examinez-les, permettant à chacun de déterminer s’ils ne font que juger les autres ou non. Ensuite, si le fait de juger les autres apparait encore chez quelqu’un, vous pouvez alors commencer à émonder et à traiter cet individu. S’il ne l’accepte pas lorsqu’une seule personne le traite, alors tout le monde peut le traiter. Comment le voyez-vous ? C’est ce que signifie résoudre des problèmes en utilisant la vérité. Quelle est la bonne façon de gérer les choses dans la maison de Dieu ? C’est d’utiliser la vérité. Nous utilisons la vérité pour résoudre des problèmes. Ensuite, une fois le problème résolu, si vous ne vous repentez pas, vous serez alors émondés et traités. Ensuite, si vous ne vous repentez toujours pas, vous serez abandonnés. Ce sont les étapes pour résoudre les problèmes en utilisant la vérité. Vous ne pouvez pas simplement résoudre le problème après une étape. Le processus doit être divisé en deux, trois, voire même quatre étapes différentes. Alors vous pourrez résoudre le problème en profondeur. Ceux qui sont enclins à observer les règles ont-ils la réalité de la vérité ? Ceux qui sont enclins à appliquer les règles ont-ils la réalité de la vérité en eux ? Les gens qui ne cherchent pas la vérité ou n’enquêtent pas sur la vérité et qui se disputent et argumentent aveuglément quand les choses se présentent à eux ont-ils la vérité ? Lorsqu’ils voient un cas de transgression, de corruption exposée ou de comportement répréhensible chez quelqu’un, ils sont prêts à convaincre l’individu en ce qui concerne le péché. Ils utilisent la parole de Dieu pour convaincre l’individu en ce qui concerne le péché et pour le critiquer par principe. Des gens de ce genre ont-ils la vérité ? C’est particulièrement vrai de ceux qui sont rapides à juger les autres. Ils ouvrent la bouche et commencent immédiatement à juger les gens. Juger des gens de cette façon, n’est-ce pas comme une attaque ? N’est-ce pas simplement la même chose qu’accuser quelqu’un faussement ? Ne faites-vous pas du mal à cette personne en faisant cela ? Quelle est la nature du problème de ces gens qui jugent les autres ? N’est-ce pas l’arrogance ? N’est-ce pas la malveillance et la malice ? Un aspect est l’arrogance parce qu’ils pensent qu’ils sont meilleurs que les autres, qu’ils sont supérieurs aux autres, que les autres ne sont pas à leur hauteur. Il y a aussi un aspect qui ressemble à de la malice. Quand cette personne juge les autres, qu’est-ce que ça signifie ? N’est-ce pas comme vouloir prendre un bâton et frapper l’autre personne à mort ? N’est-ce pas ce que signifie la malice ? Dieu sauve les gens en plénitude. Pour ceux qui se repentent, il fait tout Son possible pour les sauver. Il sauve les gens grâce à Sa grande patience. Ensuite, ceux qui ne seront pas sauvés, les antéchrists et les méchants, Il les déclare coupables, les rejette et les expulse. Mais vous, vous vous accrochez aux transgressions que d’autres gens ont commises et vous les jugez immédiatement. Vous convainquez d’autres gens en ce qui concerne le péché et vous voulez les expulser pour libérer votre colère. C’est de la malice. Vous persécutez les autres. Vous faites de fausses accusations contre les autres. Des gens de ce genre ont-ils de l’amour ? Non seulement ils n’ont pas d’amour, mais ils adoptent un comportement peu scrupuleux et sont pleins de malice. Vous n’êtes pas si acharnés contre les antéchrists, n’est-ce pas ? Si vous pouvez déclarer coupables les antéchrists, les méchants, les mauvais esprits et les esprits impurs, et que vous êtes capables de les expulser et de vous en débarrasser, alors cela reflète-t-il votre véritable amour pour les élus de Dieu et votre véritable protection à leur égard. Mais vous êtes silencieux au sujet des antéchrists et vous prétendez être sourds et muets. Lorsque les élus de Dieu commettent des transgressions, vous devenez une figure imposante et vous affichez votre grand pouvoir. N’avez-vous pas tort de faire cela ? Quel pouvoir pouvez-vous déployer envers les gens honnêtes ? Les gens honnêtes sont-ils faciles à harceler ? Les antéchrists ont des épines sur tout le corps. Pourquoi avez-vous peur de les toucher ? Pourquoi avez-vous peur d’offenser les antéchrists ? Simplement, c’est clairement harceler les faibles et craindre les forts. Vous ne faites que traîner une existence ignoble. Vous n’êtes que des parasites. Si vous avez effectivement du pouvoir, utilisez-le pour affronter les antéchrists et les méchants. Arrêtez de vous imposer en prétendant être puissant dans la maison de Dieu. Il y a des dirigeants et des ouvriers dans l’Église qui ne cessent de souligner les transgressions que ces frères et sœurs relativement honnêtes ont commises et ne lâchent pas, leur causant tant de difficultés qu’ils les font pleurer. Ils ne communiquent pas la vérité avec un cœur aimant et n’aident ni ne soutiennent patiemment les autres afin qu’ils puissent réellement se connaitre eux-mêmes et avoir un cœur repentant. Au lieu de cela, ils donnent du fil à retordre aux gens jusqu’à ce qu’ils pleurent, et ils s’éloignent simplement des méchants, essayant de les éviter. Ces gens sont-ils vraiment des dirigeants ou des ouvriers ? Si vous êtes des bergers des brebis de Dieu et que vous voyez un loup venir, mais que vous ne faites que vous enfuir et vous cacher, sacrifiant les brebis, êtes-vous de bons bergers ? Un berger est censé protéger et prendre soin des brebis. Pourquoi vous enfuyez-vous et vous cachez-vous quand vous voyez le loup venir ? Quand vous voyez un antéchrist, un méchant, un mauvais esprit ou un esprit impur, et que vous allez vous cacher parce que vous avez peur de les offenser, êtes-vous aptes à servir comme dirigeants ou ouvriers dans l’Église ? Vous êtes de faux dirigeants, de faux ouvriers. C’est pourquoi vous n’osez pas affronter ou combattre les antéchrists ou les méchants. Vous n’osez pas les expulser de l’Église. Les gens de ce genre ne sont que des gens qui essaient de ne jamais offenser qui que ce soit. Ils ont trahi Dieu et ils ne sont nullement loyaux à Dieu. Ils servent tous comme gardiens de Satan. En ce moment, chaque district pastoral est occupé à expulser les antéchrists, les méchants, les mauvais esprits et les esprits impurs. Mais, il y a des dirigeants et des ouvriers qui sont incapables de faire le vrai travail. Ils ne peuvent tout simplement pas faire la bonne chose et, à la place, ils se consacrent totalement à un travail inutile. Ils n’accomplissent pas le travail le plus important. Quel genre de problème est-ce ? Intérieurement, ils nourrissent certaines intentions. Ils ont peur d’offenser les gens. Les gens de ce genre ne sont pas loyaux à Dieu. Si quelqu’un n’est pas loyal à Dieu en général, il ne sera certainement pas loyal à Dieu lorsqu’il s’agira de faire son propre devoir. De telles gens peuvent-ils être rendus parfaits ? Dieu peut-Il perfectionner de telles gens ? Ils ne sont pas d’un seul cœur avec Dieu. Quelle serait l’utilité de perfectionner de telles gens ? Dès qu’un travail a commencé, ils se détournent de Dieu et Le trahissent. Ce sont tous des traitres et des trompeurs. Dieu perfectionnera-t-Il vraiment un traitre de ce genre ? Dieu ne perfectionne pas les traitres. Dieu perfectionne ceux qui Lui sont loyaux. Seuls ceux qui Lui sont loyaux sont les vrais vainqueurs.

Alors, comment pouvons-nous découvrir l’essence d’une personne ? Dans le troupeau, il y a des gens qui sont bons et des gens qui sont méchants. La plupart des gens n’ont pas une bonne humanité, mais les gens dont l’humanité n’est pas bonne peuvent également être sauvés. Ce qui rend bons les gens qui sont bons, ce n’est pas qu’ils ne commettent pas de transgressions ou que leur corruption n’est pas exposée, mais c’est qu’ils peuvent chercher la vérité. Ils peuvent accepter le traitement et l’émondage. Ils peuvent obéir à l’œuvre de Dieu. Peu importe qui dit ce qui est juste ou qui dit la vérité, ils peuvent l’accepter. Ils peuvent se dépenser pour Dieu et faire leur devoir. Ils peuvent payer le prix. Ils peuvent accepter les épreuves. C’est ce qui fait qu’une bonne personne est bonne. Les bonnes personnes sont plus honnêtes, leur cœur est plus doux et elles n’ont pas un cœur qui cherche à blesser les autres. Peu importe ce que vous leur faites ou ce que vous leur dites, il n’y aura pas de problèmes du tout. Elles ne vous feront pas de mal. Elles sont de bonnes personnes. Les gens sans une bonne humanité peuvent recevoir le salut. Ils peuvent être sauvés. Mais une fois que les conditions et l’environnement le permettent, ils peuvent faire le mal, alors vous devez être sur vos gardes. Vous ne pouvez pas établir une relation profonde avec eux. Une fois que vous établissez une telle relation avec eux, c’est une chose abominable, une chose détestable. Voilà à quoi ressemble une personne dont l’humanité n’est pas bonne. Ensuite, au sujet des méchants, il va sans dire qu’ils ont en eux-mêmes la capacité d’accomplir toute sorte de mal. Ils ont un cœur particulièrement sinistre, trompeur et méchant. Ils n’acceptent pas du tout la vérité. Ils n’aiment que le mal. Ce sont des méchants. Donc, c’est ce que signifie considérer les choses selon l’essence d’une personne. Vous commencez par considérer l’essence de la personne pour voir si elle est une bonne personne, une mauvaise personne, une méchante personne, un antéchrist, un mauvais esprit ou un esprit impur. Triez-les en différents types. Alors, vous saurez comment traiter différentes personnes en vous fiant aux principes de la vérité. C’est le problème qui doit être résolu lorsque vous examinez une personne et que vous traitez cette personne selon sa nature et son essence.

Précédent:Ce n’est qu’en cherchant la vérité pour devenir une personne qui obéit à Dieu que vous serez vraiment sauvés

Suivant:Le chemin à emprunter pour entrer dans la vie et parvenir à un changement de tempérament