L'Église de Dieu Tout-Puissant App.

Écoutez la voix de Dieu et accueillez le retour du Seigneur Jésus !

Nous invitons tous ceux qui cherchent la vérité à nous contacter.

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Largeur de page

0 résultats de recherche

Aucun résultat trouvé

`

Les quatre grandes urgences qui doivent être résolues dès qu’elles sont identifiées

La responsabilité fondamentale des dirigeants et des ouvriers de l’Église est de guider les élus de Dieu pour qu’ils mangent et boivent les paroles de Dieu, qu’ils comprennent la vérité et qu’ils entrent dans la réalité. Quand un dirigeant ou un ouvrier de l’Église ne parvient pas à avoir une vision claire de ce que Dieu lui confie et se conduit mal, il agit mal et résiste à Dieu. L’issue en est très dangereuse. Voilà pourquoi les dirigeants et les diacres d’Église doivent bien comprendre quelle est leur responsabilité fondamentale et doivent résoudre ces quatre grandes urgences dès qu’elles sont identifiées. C’est seulement en agissant ainsi qu’ils seront de bons dirigeants plein d’égards pour les élus de Dieu.

1. Lorsque les frères et les sœurs de l’Église n’ont pas de textes des paroles de Dieu à lire ni de cantiques à écouter, ça peut gravement affecter l’entrée dans la vie des élus de Dieu. C’est vraiment un problème majeur qui doit être résolu rapidement et dans la plus grande urgence.

2. Lorsqu’il manque un dirigeant d’Église apte à permettre aux gens de manger et boire comme il convient les paroles de Dieu, les élus de Dieu se retrouvent incapables de comprendre la vérité et d’entrer dans la réalité. C’est vraiment un problème majeur qui doit être résolu rapidement et dans la plus grande urgence.

3. Lorsqu’on permet aux antéchrists et aux malfaiteurs de troubler les gens, et lorsque des mauvais esprits sont à l’œuvre au sein de l’Église pour tromper les gens, ça met en danger les élus de Dieu au point qu’ils sont incapables de se libérer. C’est vraiment un problème majeur qui doit être résolu rapidement et dans la plus grande urgence.

4. Lorsqu’une Église aspire à prêcher la bonne nouvelle mais n’a personne qui puisse remplir cette mission parce qu’il n’y a personne dans l’Église qui sache prêcher la bonne nouvelle ni rendre témoignage à Dieu, cela signifie que l’Église n’est pas en mesure d’attirer de nouveaux membres qui devraient se joindre grâce au prêche. C’est vraiment un problème majeur qui doit être résolu rapidement et dans la plus grande urgence.

Si l’une de ces quatre grandes urgences existe dans une Église donnée, les dirigeants et les ouvriers de cette Église doivent résoudre le problème dès que possible. Si, à l’échelle locale, une Église ne parvient pas à trouver une solution au problème, elle doit le faire remonter à sa hiérarchie le plus tôt possible. C’est quelque chose que les dirigeants et les ouvriers doivent faire à tous les niveaux de l’église. Si l’une de ces quatre grandes urgences est identifiée mais n’est pas résolue dans les meilleurs délais, c’est un manquement grave au devoir. Quand une église se retrouve confrontée pendant longtemps à l’une de ces quatre grandes urgences sans la traiter, alors c’est la preuve que son dirigeant est un faux Christ ou un antéchrist, et il faut le signaler et le remplacer. Les élus de Dieu doivent rejeter les faux dirigeants, les faux ouvriers et les antéchrists. Ça ne se discute pas. Si on apprend qu’un dirigeant ou un ouvrier donné a accompli beaucoup de mauvaises actions, ou même des actions inexprimables, il est alors absolument certain que leur auteur est un faux dirigeant, un méchant et un démon qui doit être maudit. Les élus de Dieu doivent le rejeter et le maudire. Ceux qui continuent de suivre un tel démon auront trahi Dieu et seront éliminés.

Le 4 avril 2005

Précédent:Principes de pratique de la vie d’Église

Suivant:Le minimum de raison qu’il faut avoir quand on sert Dieu

Vous aimerez peut-être également