3. La nature et les conséquences du problème qu’il y a à reconnaître Dieu seulement, sans reconnaître la vérité

Paroles de Dieu concernées :

Toute personne qui ne croit pas en Dieu incarné – c’est-à-dire toute personne qui ne croit pas à l’œuvre et à la parole du Dieu visible et ne croit pas au Dieu visible, et à la place adore le Dieu invisible dans le ciel – n’a pas Dieu dans son cœur. De telles gens sont rebelles et résistent à Dieu. Ils manquent d’humanité, pour ne rien dire de la vérité. De plus, ces gens ne peuvent pas croire au Dieu visible et tangible, et pourtant ils considèrent le Dieu invisible et intangible comme très crédible et très réjouissant. Ils ne cherchent pas la vérité réelle, ni la véritable essence de la vie, encore moins la volonté de Dieu. Au contraire, ils cherchent l’excitation. Ce qui leur permet davantage de satisfaire leurs propres désirs, sans aucun doute, ce sont leurs croyances et leurs quêtes. Ils croient en Dieu seulement pour satisfaire leurs propres désirs et non pour chercher la vérité. De telles gens ne sont-ils pas des malfaiteurs ? Ils ont extrêmement confiance en eux-mêmes et ils ne croient aucunement que Dieu dans le ciel détruira de telles « bonnes gens » comme eux. Au lieu de cela, ils croient que Dieu leur permettra de rester et en plus les récompensera généreusement pour avoir fait beaucoup de choses pour Dieu et avoir fait preuve de grande « loyauté » envers Lui. S’ils devaient aussi suivre le Dieu visible, dès que leurs désirs ne seraient pas satisfaits, ils contre-attaqueraient Dieu immédiatement ou se mettraient en colère. Ils démontrent qu’ils sont de vils petits chiens qui ne cherchent toujours qu’à satisfaire leurs propres désirs ; ils ne sont pas intègres dans la poursuite de la vérité. De telles gens sont les soi-disant méchants qui suivent Christ. Ces gens qui ne cherchent pas la vérité ne peuvent absolument pas croire à la vérité et sont d’autant plus incapables de percevoir la fin à venir de l’humanité, car ils ne croient pas toute œuvre ou toute parole du Dieu visible ; ils sont également incapables de croire en la destination future de l’humanité. Par conséquent, même s’ils suivent le Dieu visible, ils commettent encore le mal et ne cherchent pas du tout la vérité, ni ne pratiquent la vérité que Je requiers. Ces gens qui ne croient pas qu’ils seront détruits sont exactement, à l’inverse, les mêmes gens qui seront détruits. Ils se croient tous si intelligents et ils pensent qu’ils pratiquent eux-mêmes la vérité. Ils considèrent leur mauvaise conduite comme la vérité et donc la chérissent. De telles gens méchants sont très confiants en eux-mêmes ; ils prennent la vérité pour doctrine et leurs actes abominables pour vérité, mais à la fin ils ne peuvent récolter que ce qu’ils ont semé. Plus les gens ont confiance en eux-mêmes et plus férocement arrogants ils sont, plus la vérité leur échappe ; plus les gens croient au Dieu du ciel, plus ils résistent à Dieu. Ces gens seront punis. Avant que l’humanité entre dans le repos, qu’un type de gens soient punis ou récompensés sera déterminé par leur recherche de la vérité, leur connaissance de Dieu, leur soumission au Dieu visible. Ceux qui ont servi le Dieu visible et néanmoins ne Le connaissent pas ou ne Lui sont pas soumis n’ont pas la vérité. De telles gens sont des malfaiteurs et les malfaiteurs seront sans aucun doute l’objet de la punition ; en outre, ils seront punis selon leur mauvaise conduite. Il revient aux humains de croire en Dieu et Dieu est également digne de leur obéissance. Ceux qui croient seulement au Dieu vague et invisible ne croient pas en Dieu et sont incapables de se soumettre à Dieu. Si ces gens n’arrivent toujours pas à croire au Dieu visible quand Son œuvre de la conquête sera terminée et continuent à désobéir et à résister au Dieu qui est visible dans la chair, ces « vaguistes », sans aucun doute, deviendront des objets de la destruction. C’est exactement comme certains parmi vous qui reconnaissent verbalement Dieu incarné, mais ne peuvent pas pratiquer la vérité de la soumission à Dieu incarné ; ils deviendront finalement l’objet de l’élimination et de la destruction. En outre, toute personne qui reconnaît verbalement le Dieu visible, mangeant et buvant la vérité qu’Il exprime tout en cherchant le Dieu vague et invisible, à plus forte raison, sera détruite dans l’avenir. Aucune de ces personnes ne pourra rester jusqu’au temps du repos qui viendra après que Dieu aura achevé Son œuvre ; aucun individu semblable à de telles gens ne pourra non plus rester dans ce temps du repos.

Extrait de « Dieu et l’homme entreront dans le repos ensemble », dans La Parole apparaît dans la chair

Je vis aujourd’hui sur terre, et je vis parmi les hommes. Les gens font l’expérience de Mon œuvre et observent Mes déclarations, et Je mets entre les mains de chacun de Mes disciples toutes les vérités afin qu’ils puissent recevoir de Moi la vie et ainsi avoir une voie à suivre. Car Je suis Dieu, Celui qui donne la vie. Au cours des nombreuses années de Mon œuvre, les gens ont gagné beaucoup de choses et renoncé à beaucoup de choses, mais Je continue à dire qu’ils ne croient pas vraiment en Moi. Car les gens se contentent de reconnaître verbalement que Je suis Dieu tout en étant en désaccord avec les vérités que Je proclame et, qui plus est, ils ne pratiquent pas les vérités comme Je le leur demande. Autrement dit, les gens ne reconnaissent que l’existence de Dieu, pas celle de la vérité ; ils ne reconnaissent que l’existence de Dieu, non celle de la vie ; ils ne reconnaissent que le nom de Dieu, pas Sa substance. Je les méprise en raison de leur zèle, car ils ont juste recours à des paroles qui sonnent bien pour Me tromper, aucun ne M’adore en vérité. Vos paroles contiennent la tentation du serpent ; de plus, elles sont d’une extrême prétention, véritable proclamation de l’archange. Bien plus, vos actes sont minables, semblables à des guenilles, à tel point que c’en est honteux ; vos désirs immodérés et vos intentions avides offensent l’oreille. Vous êtes tous devenus des mites dans Ma maison, objets de Mon exécration et de Mon rejet. Car aucun d’entre vous n’aime la vérité ; non, vous désirez être bénis, aller au Ciel et contempler la magnifique vision du Christ exerçant Son pouvoir sur terre. Mais ne vous êtes-vous jamais demandé comment des êtres comme vous, si profondément corrompus, qui n’ont pas la moindre idée de ce qu’est Dieu, pourraient être dignes de marcher à la suite de Dieu ? Comment pourriez-vous monter au Ciel ? Comment pourriez-vous être dignes de voir des scènes d’une telle magnificence, d’une splendeur sans précédent ?

Extrait de « Il y a beaucoup d’appelés, mais peu d’élus », dans La Parole apparaît dans la chair

Vos nombreuses années de comportement devant Moi M’ont donné une réponse sans précédent, et la question à cette réponse est : « Quelle est l’attitude de l’homme envers la vérité et le vrai Dieu ? » Les efforts que J’ai consacrés à l’homme prouvent que Mon essence est d’aimer l’homme, et chaque action de l’homme devant Moi prouve que l’essence de l’homme est d’abhorrer la vérité et de s’opposer à Moi. En tout temps, Je M’inquiète de tous ceux qui Me suivent, mais en aucun temps ceux qui Me suivent ne peuvent recevoir Mes paroles ; ils ne sont même pas capables d’accepter Mes suggestions. C’est ce qui M’attriste surtout. Personne n’a jamais pu Me comprendre et, d’ailleurs, personne n’a jamais pu M’accepter non plus, même si Mon attitude est sincère et que Mes paroles sont douces. Tous s’efforcent d’accomplir le travail que Je leur ai confié conformément à leurs propres idées ; ils ne cherchent pas Mes intentions, sans parler de demander ce que J’attends d’eux. Ils prétendent toujours Me servir loyalement, tout en se rebellant contre Moi. Plusieurs croient que les vérités qui leur sont inacceptables ou qu’ils ne peuvent pas pratiquer ne sont pas des vérités. Chez de tels hommes, Mes vérités deviennent quelque chose qui est nié et rejeté. En même temps, les gens Me reconnaissent comme Dieu en parole, mais croient aussi que Je suis un étranger qui n’est pas la vérité, le chemin ou la vie. Personne ne connaît cette vérité : Mes paroles sont la vérité éternellement immuable. Je suis le soutien de vie pour l’homme et le seul guide pour l’humanité. La valeur et le sens de Mes paroles ne sont pas déterminés par le fait qu’elles soient ou non reconnues ou acceptées par l’humanité, mais par la substance des mots eux-mêmes. Même si aucune personne sur cette terre ne peut recevoir Mes paroles, la valeur de Mes paroles et l’aide qu’elles apportent à l’humanité sont inestimables pour n’importe quel homme. Par conséquent, face aux nombreux hommes qui s’insurgent contre Mes paroles, les réfutent ou les méprisent totalement, Ma position consiste seulement en ceci : que le temps et les faits soient Mes témoins et montrent que Mes paroles sont la vérité, le chemin et la vie. Qu’ils montrent que tout ce que J’ai dit est juste, que c’est ce dont l’homme devrait être muni et, de plus, ce que l’homme devrait accepter. Je ferai connaître ce fait à tous ceux qui Me suivent : ceux qui ne peuvent pas accepter pleinement Mes paroles, ceux qui ne peuvent pas pratiquer Mes paroles, ceux qui ne peuvent pas trouver un but dans Mes paroles et ceux qui ne peuvent pas recevoir le salut à cause de Mes paroles sont ceux qui ont été condamnés par Mes paroles et, en plus, ont perdu Mon salut et Mon bâton ne s’éloignera jamais d’eux.

Extrait de « Vous devriez considérer vos actions », dans La Parole apparaît dans la chair

Dieu a réalisé toute cette œuvre, et les hommes en ont fait l’expérience et ont vu de leurs propres yeux toutes ces étapes de l’œuvre de Dieu. Quelle que soit la manière dont les gens la considèrent, l’œuvre accomplie par Dieu et les paroles qu’Il prononce sont incontestables et ne doivent pas être mises en doute par l’homme. Qu’importe à quel point ce corps charnel est ordinaire et normal, à quel point il peut paraître banal pour les gens, ils doivent quand même accepter les paroles de Dieu comme étant la vérité. Certains disent : « Parce que Ta chair est si insignifiante et ordinaire, parce que la personne que Tu es est tellement incapable d’inspirer en nous l’obéissance ou l’admiration et ne peut pas nous être plus profitable, nous devrions Te traiter comme une personne ordinaire. » Que penser d’une telle opinion ? D’autres disent : « Parce qu’il y a des choses que Tu as faites qui nous ont laissés dubitatifs, nous ont donné des notions et nous sont incompréhensibles, et parce que Tu as dit des choses qui sont inacceptables pour nous, Tu ne peux pas représenter le Dieu du ciel. Nous devons donc Te combattre jusqu’au bout. Si Tu nous demandes de répandre l’Évangile, nous ne le ferons pas, si Tu nous demandes d’accomplir notre devoir, nous ne le ferons pas, et si Tu nous demandes d’accepter Tes paroles comme étant la vie et la vérité, nous ne le ferons pas. Nous combattrons jusqu’au bout la personne que Tu es : voyons ce que Tu peux nous faire. » Dans le cœur de ces gens qui n’acceptent pas du tout la vérité, il y a mille – dix mille – raisons de nier l’œuvre de Dieu, de nier que les paroles de Dieu sont la vérité, de nier Sa chair incarnée. Mais il y a une chose qui n’est peut-être pas si claire pour eux : peu importe la quantité de raisons qu’ils ont, s’ils n’acceptent pas ces vérités, ils ne seront pas sauvés. Si tu n’acceptes pas la personne que Je suis ou l’œuvre de Dieu, et ne reconnais pas ces paroles de Dieu, ce n’est pas grave, mais si tu ne considères pas ces paroles comme étant la vérité et les mets en pratique, Je te le dis en toute honnêteté : tu ne seras jamais sauvé et tu ne franchiras jamais la porte du royaume des cieux. Car si tu contournes ces paroles de Dieu, ces vérités et cette personne qui œuvre, ce Christ, alors peu importe la quantité de doctrine que tu comprends ou la quantité de travail que tu as réalisée, tu ne recevras rien ; tu n’es qu’un déchet. Peu importe l’étendard sous lequel tu accomplis ton devoir, le nom sous lequel tu crois en Dieu, tu ne peux pas être sauvé. Or, si tu ne peux pas être sauvé, quelles bénédictions peux-tu recevoir ? Certains rivalisent avec le Dieu du ciel, d’autres rivalisent avec le Dieu sur terre, certains contestent les paroles de Dieu et d’autres contestent la vérité – mais ils ne contestent jamais leur propre destination. N’est-ce pas abject ? Ces vauriens sont tellement odieux, ils sont tous méchants. Ce sont tous des non-croyants, des opportunistes, des gens sans vergogne, et c’est là l’essence des antéchrists.

Extrait de « Pour les dirigeants et les ouvriers, choisir un chemin est de la plus haute importance (14) », dans Récits des entretiens de Christ

Votre fidélité n’est qu’en parole, votre connaissance est simplement intellectuelle et conceptuelle, vos labeurs visent seulement à recevoir des bénédictions du ciel et donc, à quoi votre foi doit-elle ressembler ? Même aujourd’hui, vous faites toujours la sourde oreille à chaque parole de vérité. Vous ne savez pas ce qu’est Dieu, vous ne savez pas ce qu’est Christ, vous ne savez pas comment craindre l’Éternel, vous ne savez pas comment entrer dans l’œuvre du Saint-Esprit, et vous ne savez pas comment distinguer l’œuvre de Dieu Lui-même et les supercheries de l’homme. Tu ne sais que condamner toute parole de vérité exprimée par Dieu qui ne se conforme pas à tes pensées. Où est ton humilité ? Où est ton obéissance ? Où est ta fidélité ? Où est ton désir de chercher la vérité ? Où est ta révérence pour Dieu ? Je vous le dis, ceux qui croient en Dieu à cause des signes sont sûrement la catégorie qui sera détruite. Ceux qui sont incapables de recevoir les paroles de Jésus qui est revenu dans la chair sont sûrement la lignée de l’enfer, les descendants de l’archange, la catégorie qui sera soumise à la destruction éternelle. Beaucoup de gens ne se soucient peut-être pas de ce que Je dis, mais Je veux toujours dire à chaque soi-disant saint qui suit Jésus que, quand vous verrez Jésus descendre du ciel sur une nuée blanche de vos propres yeux, ce sera l’apparition publique du Soleil de justice. Peut-être que ce sera un moment de grande excitation pour toi, mais tu dois savoir que le moment où tu seras témoin de la descente de Jésus du ciel est aussi le moment où tu descendras en enfer pour être puni. Ce sera le temps de la fin du plan de gestion de Dieu et ce sera quand Dieu récompensera le bien et punira les méchants. Car le jugement de Dieu aura pris fin avant que l’homme ne voie de signes, quand il n’y aura que l’expression de la vérité. Ceux qui acceptent la vérité et ne cherchent pas des signes, et donc ont été purifiés, iront devant le trône de Dieu et seront étreints par le Créateur. Seuls ceux qui persistent à croire que « le Jésus qui ne monte pas sur une nuée blanche est un faux Christ » seront soumis au châtiment éternel, car ils ne croient qu’au Jésus qui manifeste des signes, mais ne reconnaissent pas le Jésus qui proclame le jugement sévère et libère la vraie voie de la vie. Et donc, il est certain que Jésus S’occupera d’eux quand Il reviendra ouvertement sur une nuée blanche. Ils sont trop têtus, trop confiants en eux-mêmes, trop arrogants. Comment ces dégénérés pourraient-ils être récompensés par Jésus ? Le retour de Jésus est un grand salut pour ceux qui sont capables d’accepter la vérité, mais un signe de condamnation pour ceux qui sont incapables d’accepter la vérité. Vous devriez choisir votre propre chemin, et ne devriez pas blasphémer contre le Saint-Esprit et rejeter la vérité. Vous ne devriez pas être quelqu’un d’ignorant et d’arrogant, mais quelqu’un qui obéit à la direction du Saint-Esprit, qui désire et cherche la vérité ; ce n’est que de cette manière que vous en profiterez. Je vous conseille de suivre le chemin de la croyance en Dieu avec soin. Ne tirez pas de conclusions hâtives ; de plus, ne soyez pas désinvoltes et irréfléchis dans votre croyance en Dieu. Vous devriez savoir, tout au moins, que ceux qui croient en Dieu devraient être humbles et révérencieux. Ceux qui ont entendu la vérité et qui, pourtant, la dédaignent, sont stupides et ignorants. Ceux qui ont entendu la vérité et qui, pourtant, tirent négligemment des conclusions ou la condamnent, sont assaillis par l’arrogance. Aucune personne qui croit en Jésus n’est apte à maudire ou à condamner les autres. Vous devriez tous être des personnes dotées de bon sens et qui acceptent la vérité. Peut-être que, ayant entendu la voie de la vérité et ayant lu la parole de la vie, tu crois que seulement un dix millième de ces paroles est conforme à tes convictions et à la Bible, et que tu devrais continuer à chercher dans les paroles de ce dix millième. Je te conseille encore d’être humble, de ne pas être trop confiant et de ne pas t’exalter trop hautement. Avec ton cœur qui ne voue qu’une si petite révérence à Dieu, tu recevras une lumière plus vive. Si tu examines attentivement et que tu réfléchis constamment à ces paroles, tu comprendras si elles sont ou non la vérité et si, oui ou non, elles sont la vie. Peut-être que, ayant seulement lu quelques phrases, certaines personnes vont aveuglément condamner ces paroles, disant : « Ce n’est rien de plus qu’un éclairage du Saint-Esprit », ou « C’est un faux Christ venu pour tromper les gens. » Ceux qui disent de telles choses sont aveuglés par l’ignorance ! Tu comprends trop peu de l’œuvre et de la sagesse de Dieu, et Je te conseille de recommencer à zéro ! Vous ne devez pas aveuglément condamner les paroles exprimées par Dieu à cause de l’apparition de faux Christs au cours des derniers jours et ne pas être quelqu’un qui blasphème contre le Saint-Esprit parce que vous craignez d’être trompés. Ne serait-ce pas vraiment dommage ? Si, après un examen approfondi, tu crois toujours que ces paroles ne sont pas la vérité, ne sont pas le chemin, et ne sont pas l’expression de Dieu, alors tu seras finalement puni et ne recevras pas de bénédictions. Si tu ne peux pas accepter une telle vérité dite si ouvertement et si clairement, alors n’es-tu pas impropre au salut de Dieu ? N’es-tu pas quelqu’un qui n’est pas assez béni pour se présenter à nouveau devant le trône de Dieu ?

Extrait de « Quand tu verras le corps spirituel de Jésus, Dieu aura renouvelé le ciel et la terre », dans La Parole apparaît dans la chair

Ceux qui souhaitent obtenir la vie sans compter sur la vérité prêchée par le Christ sont les gens les plus ridicules de la terre, et ceux qui n’acceptent pas le chemin de vie apporté par le Christ sont perdus dans l’imaginaire. Et donc, Je dis que ceux qui n’acceptent pas le Christ des derniers jours seront à jamais méprisés par Dieu. Le Christ est la porte d’entrée de l’homme dans le royaume au cours des derniers jours, et il n’y a personne qui puisse Le contourner. Nul ne peut être rendu parfait par Dieu si ce n’est par le Christ. Tu crois en Dieu, et tu dois donc accepter Ses paroles et obéir à Son chemin. Tu ne peux pas simplement penser à obtenir des bénédictions tout en étant incapable de recevoir la vérité et incapable d’accepter l’approvisionnement de la vie. Le Christ vient au cours des derniers jours pour que tous ceux qui croient vraiment en Lui puissent être approvisionnés de la vie. Son œuvre sert à terminer l’ancienne ère et à entrer dans la nouvelle, et Son œuvre est le chemin qui doit être pris par tous ceux qui entreraient dans la nouvelle ère. Si tu n’es pas capable de Le reconnaître, mais Le condamnes plutôt, blasphèmes contre Lui ou même Le persécutes, alors tu es condamné à brûler pour l’éternité et à ne jamais entrer dans le royaume de Dieu. Car ce Christ est Lui-même l’expression du Saint-Esprit, l’expression de Dieu, Celui qui a été chargé par Dieu de réaliser Son œuvre sur la terre. Et donc, Je dis que si tu ne peux pas accepter tout ce qui est fait par le Christ des derniers jours, alors tu blasphèmes contre le Saint-Esprit. La rétribution qui doit être subie par ceux qui blasphèment contre le Saint-Esprit est évidente pour tous. Je te dis aussi que si tu résistes au Christ des derniers jours, si tu rejettes Christ des derniers jours, il n’y aura personne d’autre pour en supporter les conséquences à ta place. En outre, à partir de ce jour, tu n’auras pas d’autre chance de gagner l’approbation de Dieu ; même si tu essayes de te racheter, tu ne verras plus jamais le visage de Dieu. Car Celui contre qui tu résistes n’est pas un homme, Celui que tu rejettes n’est pas un être chétif, mais le Christ. Sais-tu quelles en seront les conséquences ? Tu n’auras pas commis une petite erreur, mais un crime odieux. Et donc, Je conseille à chacun de ne pas montrer les crocs devant la vérité ou de faire des critiques imprudentes, car seule la vérité peut t’apporter la vie, et rien que la vérité peut te permettre de renaître et de revoir le visage de Dieu.

Extrait de « Seul le Christ des derniers jours peut montrer à l’homme le chemin de la vie éternelle », dans La Parole apparaît dans la chair

Précédent: 2. Si Christ est le Fils de Dieu ou Dieu Lui-même

Suivant: 1. Ce qu’est connaître Dieu et si une compréhension de la connaissance biblique et de la théorie théologique compte comme connaissance de Dieu

Contenu connexe

Paramètres

  • Texte
  • Thèmes

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Interligne

Largeur de page

Contenu

Chercher

  • Rechercher ce texte
  • Rechercher ce livre