Nous invitons tous ceux qui cherchent la vérité à nous contacter.

Témoins de Christ des derniers jours

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Largeur de page

0 résultats de recherche

Aucun résultat trouvé

`

Question 36 : Les anciens et les pasteurs religieux détiennent le pouvoir dans le monde religieux et la plupart des gens leur obéissent et les suivent, c’est un fait. Vous dites que les anciens et les pasteurs religieux ne reconnaissent pas le fait que Dieu S’est incarné, qu’ils ne croient pas à la vérité exprimée par Dieu incarné et qu’ils empruntent le chemin des pharisiens, et nous sommes d’accord avec ce point. Mais pourquoi dites-vous que les anciens et les pasteurs religieux sont tous des pharisiens hypocrites, tous des antéchrists exposés par l’œuvre de Dieu dans les derniers jours et qu’ils vont sombrer dans la destruction à la fin ? Nous ne pouvons pas accepter ce point en ce moment. Veuillez échanger au sujet de votre base pour cette affirmation, à savoir que ces gens ne peuvent pas être sauvés et qu’ils doivent tous sombrer dans la destruction.

Réponse :

L’essence de la façon dont les hommes dans les cercles religieux défient Dieu ne peut être révélée et disséquée qu’après la venue du Christ incarné. Aucun humain corrompu ne peut découvrir la vérité et l’essence des cercles religieux défiant Dieu, parce que les humains corrompus n’ont pas de vérité. Ils ne peuvent qu’être contrôlés, troublés et manipulés par de faux bergers et des démons antéchrists pour qu’ils se joignent à eux pour faire le mal, et devenir serviteurs et complices de Satan dans la défiance de Dieu. C’est naturel. […] Voyons comment, pendant l’ère sde la Grâce, le Seigneur Jésus a révélé la vérité et l’essence de la façon dont les forces maléfiques antéchrists dans les cercles religieux ont toujours défié Dieu :

« Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites ! parce que vous fermez aux hommes le royaume des cieux ; vous n’y entrez pas vous-mêmes, et vous n’y laissez pas entrer ceux qui veulent entrer. Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites ! parce que vous dévorez les maisons des veuves, et que vous faites pour l’apparence de longues prières ; à cause de cela, vous serez jugés plus sévèrement.

Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites ! parce que vous courez la mer et la terre pour faire un prosélyte ; et, quand il l’est devenu, vous en faites un fils de la géhenne deux fois plus que vous.

Malheur à vous, conducteurs aveugles ! qui dites: Si quelqu’un jure par le temple, ce n’est rien ; mais, si quelqu’un jure par l’or du temple, il est engagé. Insensés et aveugles ! lequel est le plus grand, l’or, ou le temple qui sanctifie l’or ? Si quelqu’un, dites-vous encore, jure par l’autel, ce n’est rien ; mais, si quelqu’un jure par l’offrande qui est sur l’autel, il est engagé. Aveugles ! lequel est le plus grand, l’offrande, ou l’autel qui sanctifie l’offrande ? Celui qui jure par l’autel jure par l’autel et par tout ce qui est dessus ; celui qui jure par le temple jure par le temple et par celui qui l’habite ; et celui qui jure par le ciel jure par le trône de Dieu et par celui qui y est assis.

Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites ! parce que vous payez la dîme de la menthe, de l’aneth et du cumin, et que vous laissez ce qui est plus important dans la loi, la justice, la miséricorde et la fidélité: c’est là ce qu’il fallait pratiquer, sans négliger les autres choses. Conducteurs aveugles ! qui coulez le moucheron, et qui avalez le chameau.

Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites ! parce que vous nettoyez le dehors de la coupe et du plat, et qu’au dedans ils sont pleins de rapine et d’intempérance. Pharisien aveugle ! nettoie premièrement l’intérieur de la coupe et du plat, afin que l’extérieur aussi devienne net.

Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites ! parce que vous ressemblez à des sépulcres blanchis, qui paraissent beaux au dehors, et qui, au dedans, sont pleins d’ossements de morts et de toute espèce d’impuretés. Vous de même, au dehors, vous paraissez justes aux hommes, mais, au dedans, vous êtes pleins d’hypocrisie et d’iniquité.

Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites ! parce que vous bâtissez les tombeaux des prophètes et ornez les sépulcres des justes, et que vous dites: Si nous avions vécu du temps de nos pères, nous ne nous serions pas joints à eux pour répandre le sang des prophètes. Vous témoignez ainsi contre vous-mêmes que vous êtes les fils de ceux qui ont tué les prophètes. Comblez donc la mesure de vos pères. Serpents, race de vipères ! comment échapperez-vous au châtiment de la géhenne ?

C’est pourquoi, voici, je vous envoie des prophètes, des sages et des scribes. Vous tuerez et crucifierez les uns, vous battrez de verges les autres dans vos synagogues, et vous les persécuterez de ville en ville, afin que retombe sur vous tout le sang innocent répandu sur la terre, depuis le sang d’Abel le juste jusqu’au sang de Zacharie, fils de Barachie, que vous avez tué entre le temple et l’autel. Je vous le dis en vérité, tout cela retombera sur cette génération » (Matthieu 23:13-36).

Ce sont les paroles les plus connues du Seigneur Jésus durant l’ère de la Grâce qui révèlent et jugent les principaux sacrificateurs, les scribes et les pharisiens des cercles religieux judaïques.

À partir du fait que le Seigneur Jésus a prononcé « sept malédictions » qui ont révélé et disséqué les principaux sacrificateurs, les scribes et les pharisiens des cercles religieux pendant l’ère de la Loi, nous pouvons voir que la plupart des conducteurs religieux sont des pharisiens hypocrites et sont, depuis longtemps, des forces sataniques maléfiques opposées à Dieu. C’est déjà un fait incontestable.

[…]

Les « sept malédictions » des pharisiens révélées par le Seigneur Jésus avaient déjà dévoilé que les ténèbres et la dépravation des cercles religieux ne sont pas différentes de celles du monde séculier. Ainsi, les hommes peuvent tout à fait voir que les actions des principaux sacrificateurs, des scribes et des pharisiens des cercles religieux ne servaient pas du tout Dieu, mais, plutôt, défiaient Dieu et s’opposaient à Dieu. Ils se tenaient en tant que prêtres et conducteurs à des postes pour servir Dieu, mais ils ne pratiquaient pas la vérité et la justice. Au contraire, ils ont accompli toutes sortes d’actes horribles, et ils ont même traité le Christ incarné comme un rival, Le condamnant, L’opprimant et Le clouant à la croix. Ayant commis ces grands péchés, comment pouvaient-ils ne pas subir la colère de Dieu ? C’est pourquoi Dieu les haïssait et était courroucé contre eux, et c’est pourquoi Il les révélait, les jugeait et les condamnait. C’est tout à fait naturel. Cela nous montre que Dieu ne permet à personne d’offenser Son juste tempérament. Pendant l’ère de la Grâce, Dieu avait déjà méprisé et haï les divers actes maléfiques contre la vérité et contre Lui-même, accomplis par ces principaux sacrificateurs, ces scribes et ces pharisiens des cercles religieux. Les révélations et les jugements impitoyables qu’Il a utilisés contre eux illustrent que Dieu est juste et saint. Dieu n’a jamais loué ceux qui, dans les cercles religieux, servent Dieu, mais Le défient. Dieu est devenu chair précisément pour venir au monde humain personnellement à la recherche de Ses brebis, pour secourir tous ceux qui aiment la vérité et peuvent entendre la voix de Dieu. Dieu choisit tous ceux qui veulent de tout cœur Dieu, et qui peuvent accepter la vérité. Au temps de la prédication du Seigneur Jésus, les principaux sacrificateurs, les scribes et les pharisiens des cercles religieux sont tous devenus des cibles de la condamnation et de l’élimination de Dieu. Cela révèle la justice et la sainteté de Dieu. Seul Dieu est aimable, bien-aimé, respectable et digne de confiance, et les conducteurs, les scribes et les pharisiens des cercles religieux étaient tous hypocrites, pleins de mensonges, de tromperie, d’idées obscures et de méchanceté. Ils étaient tous des vipères qui contrôlaient les hommes, les rendaient confus et défiaient Dieu. C’était précisément le genre de personnes qu’il fallait abandonner. Pendant l’ère de la Grâce, quand le Seigneur Jésus accomplissait Son œuvre rédemptrice, aucun des principaux sacrificateurs, des scribes ou des pharisiens judaïques ne s’était jamais présenté devant le Seigneur Jésus dans la repentance. De nombreux pharisiens n’ont pas non plus vraiment réfléchi et regretté leurs mauvaises actions après que le Seigneur Jésus eut été cloué à la croix et accompli Son œuvre rédemptrice. Si c’était le cas, cela ne concernait que quelques individus. Ces faits suffisent à prouver que les principaux sacrificateurs, les scribes et les pharisiens étaient tous des démons qui haïssaient la vérité et défiaient Dieu. Peu importe le mal qu’ils ont fait, y compris la crucifixion du Seigneur Jésus, ils n’ont jamais regretté leurs actions. Cette question suscite vraiment la réflexion. Ici, il n’est pas difficile de voir que la plupart des conducteurs dans les cercles religieux sont de faux bergers qui servent Dieu, mais tout en défiant Dieu. Ils sont vraiment l’incarnation du démon antéchrist-Satan. Pourtant, beaucoup d’hommes qui croient en Dieu les adorent et les suivent encore. C’est suffisant pour montrer que les humains sont totalement corrompus, et ils ont déjà été trompés par les mensonges et le péché. Satan a aveuglé leurs yeux. Bien qu’ils aient été ruinés par les démons, ils refusent toujours obstinément de changer, comme s’ils étaient déjà morts. Ainsi, nous pouvons voir à quel point l’œuvre de Dieu pour sauver ces humains profondément corrompus est difficile ! C’est une question clé sur laquelle tous les humains corrompus devraient réfléchir et reconnaître.

[…]

La Bible rapporte de nombreux cas où les principaux sacrificateurs, les scribes et les pharisiens judaïques défient et condamnent le Seigneur Jésus. Ici, les hommes peuvent constater que ces principaux sacrificateurs, ces scribes et ces pharisiens judaïques ne se concentraient que sur l’accomplissement de rites religieux ainsi que l’enseignement des règles et de l’obéissance aux lois. Cela suffit à montrer que ces principaux sacrificateurs, ces scribes et ces pharisiens ne pratiquaient aucune vérité et n’avaient pas de réalité du tout. Ils avaient une bonne connaissance de la Bible et étudiaient la loi, mais ils ne connaissaient pas du tout Dieu. La chose la plus détestable est qu’ils étaient même capables de tuer les prophètes et les justes. Non seulement ils ne se sont pas soumis au Christ, qui était devenu chair et exprimait des vérités, mais ils sont même allés jusqu’à Le condamner, Le capturer, Le piéger et Le tuer, se transformant en ennemis de Dieu. La haine de Dieu pour eux était donc profondément enracinée, et Il les a révélés, les a disséqués et les a condamnés. Bien plus, cela révèle que Dieu est un Dieu juste et saint. Il aime ceux qui font la justice et déteste ceux qui font le mal. Dieu n’a jamais loué les principaux sacrificateurs, les scribes et les pharisiens des cercles religieux judaïques. Dieu les a révélés, les a jugés et les a maudits. C’est un vrai fait reconnu par tous ceux qui croient au Seigneur Jésus. Si les hommes comprennent vraiment la Bible, pourquoi ne peuvent-ils pas utiliser les paroles du Seigneur Jésus pour reconnaître la vraie face hypocrite et rebelle contre Dieu des pasteurs et anciens contemporains dans les cercles religieux ? Pourquoi les hommes ne peuvent-ils pas se tenir aux côtés du Seigneur Jésus pour distinguer et abandonner l’ingrat groupe de vipères qui servent Dieu tout en Le défiant ? Si les hommes comprenaient vraiment la Bible, alors ils devraient être capables de voir un fait encore plus terrifiant : la plupart des conducteurs et pasteurs dans les cercles religieux d’aujourd’hui jouent les mêmes rôles que les principaux sacrificateurs, les scribes et pharisiens qui ont défié notre Seigneur Jésus durant l’ère de la Grâce. Ils défient toujours le Dieu Tout-Puissant qui s’est incarné dans les derniers jours, et leurs péchés sont encore plus grands que ceux des principaux sacrificateurs, des scribes et pharisiens qui ont défié le Seigneur Jésus. Ils détestent la vérité à l’extrême, et ils craignent profondément d’être aliénés quand les élus de Dieu accepteront le vrai chemin, se soumettront à l’œuvre de Dieu et seront gagnés par Dieu. Ils tordent même la vérité, déforment les faits, montent des coups et piègent, calomnient et condamnent, et, éhontément et volontairement, ils interprètent mal la Bible pour condamner le Christ et blasphémer contre l’œuvre du Saint-Esprit et les déclarations de Dieu. Pour sauver leurs propres postes et moyens d’existence, ils utilisent toutes sortes de ruses pour juger Dieu, blasphémer contre Dieu et défier Dieu. Leurs actions sont tout à fait identiques aux diverses astuces sataniques utilisées par les principaux sacrificateurs, les scribes et pharisiens judaïques pour défier le Seigneur Jésus. Ils marchent tous sur le chemin de l’antéchrist de l’opposition à Dieu. En observant les diverses formes de service apparent envers Dieu — mais en Lui résistant intérieurement — exécutées par la plupart des conducteurs et pasteurs des cercles religieux, nous pouvons voir qu’il y a principalement sept méfaits qui sont déjà en offense à Dieu. Ils seront certainement punis. Les sept méfaits commis par la plupart des pasteurs et conducteurs dans les cercles religieux sont énumérés ici :

1. Ils ne font que des rituels religieux qui maintiennent et proclament l’héritage et les doctrines de l’humanité, mais ils abandonnent les commandements de Dieu. Ils n’enseignent jamais aux hommes à se soumettre à Dieu, à Le connaître ou à écouter Ses paroles. Ils ne parlent pas du tout de la réalité de la vérité, et n’utilisent jamais les paroles de Dieu pour révéler les ténèbres dans les cercles religieux pour faire connaître aux hommes l’ère du mal.

2. Ils ne vénèrent pas du tout Dieu. Ils n’ont pas de place pour Dieu dans leur cœur, mais ils consomment de façon avide et sournoise les offrandes à Dieu. Ils ne peuvent pas véritablement servir Dieu, mais ils utilisent les offrandes à Dieu comme moyen de subsistance, et ils invitent et forcent souvent les hommes à faire des dons pour qu’ils puissent vivre plus luxueusement, se faisant de vrais vampires et parasites.

3. Ils courent la terre et la mer pour attirer les hommes dans leur Église, et une fois qu’ils le font, les hommes sont troublés et contrôlés et deviennent des esclaves. Ils ne donnent pas aux hommes le libre choix, et ils ne permettent pas aux hommes de chercher le vrai chemin, de chercher l’apparition et l’œuvre de Dieu, ce qui les réduit à être des enfants de l’enfer. C’est l’aveugle qui conduit l’aveugle, et tous tomberont dans la fosse.

4. Dans leur prédication, ils volent souvent la gloire de Dieu pour s’exhiber et rendent témoignage d’eux-mêmes pour amener ces derniers à les imiter, les admirer et les suivre, les rendant idolâtres afin de les piéger et les contrôler. Ils ne témoignent jamais honnêtement et sincèrement de Dieu et n’honorent jamais Dieu comme étant grand, afin que les hommes se soumettent à Dieu et L’adorent.

5. Ils haïssent la vérité, et sont particulièrement jaloux des hommes qui poursuivent et comprennent la vérité : ils les répriment, les rejettent et les condamnent. Ils permettent bien aux hommes de les adorer et de les suivre, mais empêchent les hommes d’accepter le Christ, et ils barricadent les églises parce qu’ils ont peur des hommes qui témoignent de l’œuvre de Dieu dans les derniers jours.

6. Pour sauver leurs propres postes et moyens d’existence, ils vont jusqu’à inventer toutes sortes de rumeurs et de mensonges pour calomnier, condamner et blasphémer le Christ des derniers jours, Dieu Tout-Puissant. Ils remplissent tout de leurs ténèbres, et ils préféreraient même une lutte acharnée contre Dieu jusqu’à la fin. Il est évident qu’ils ne servent pas Dieu, mais plutôt leurs propres postes et moyens d’existence.

7. Ils n’admettent pas le fait de l’incarnation de Dieu ni ne croient à la parole et à l’œuvre du Dieu incarné dans les derniers jours. Cela suffit à prouver qu’ils ont tous la nature et l’essence des antéchrists qu’est la haine de la vérité. Ils suivent le chemin de l’antéchrist qui est de servir Dieu, mais en Le défiant et en s’opposant à Lui.

Ces sept méfaits des forces antéchrists dans les cercles religieux qui défient Dieu sont des faits ouvertement reconnus par tous les croyants en Dieu. Ces sept méfaits commis dans les cercles religieux d’aujourd’hui ont presque exactement les mêmes caractéristiques que les « sept malheurs » par lesquels notre Seigneur Jésus a révélé et jugé les pharisiens. C’est suffisant pour prouver que les conducteurs religieux ont, pendant longtemps, toujours semblé servir Dieu, mais ont en fait défié Dieu et parcouru le chemin de l’antéchrist. Ces faits ont également révélé qu’ils ont tous la nature satanique et l’essence de la haine de la vérité et de la défiance envers Dieu. C’est pourquoi ils peuvent devenir les forces hostiles au Christ des derniers jours : ils conduisent les cercles religieux aux ténèbres et au mal. Ceci accomplit la prophétie du livre biblique de l’Apocalypse selon laquelle les cercles religieux sont « la grande prostituée » et « Babylone la grande ». Maintenant, certaines personnes qui aiment Dieu et désirent ardemment l’apparition de Dieu ont déjà découvert la nature et l’essence antéchrist de ces pharisiens modernes, et ont commencé à quitter les cercles religieux pour chercher les traces de pas de l’œuvre de Dieu. Bien que ces « pharisiens » des cercles religieux soient bien conscients que toutes les paroles exprimées par le Christ des derniers jours sont des vérités, des jugements et des châtiments contre les hommes corrompus, ils ont néanmoins choisi d’adopter une attitude de défi, de jugement, de condamnation et d’opposition à Dieu à cause de leur haine de la vérité. Ils ont principalement aussi commis le péché odieux de blasphémer le Saint-Esprit et l’œuvre de Dieu. Les trois principales manifestations de ce péché sont énumérées ci-dessous :

1. Ils inventent des mensonges pour calomnier la chair de Dieu. C’est un grave blasphème contre Dieu.

2. Ils traitent les paroles de Dieu comme des paroles humaines, et ils disent qu’il y a de mauvais esprits dans les paroles de Dieu qui envoûtent les hommes quand ils les regardent. C’est un grave blasphème contre Dieu.

3. Ils décrivent l’œuvre de Dieu au cours des derniers jours comme le travail des mauvais esprits, ce qui revient à dire que l’œuvre du Saint-Esprit est le travail des mauvais esprits. C’est un blasphème contre Dieu.

Les hommes dans tous les cercles religieux répandent des blasphèmes graves contre Dieu de ces trois façons. S’ils étaient vraiment des hommes qui vénèrent Dieu, ils n’oseraient absolument pas dire de telles choses. Lorsqu’on se rappelle des jours de prédication de notre Seigneur Jésus, à cette époque, il y avait des religieux qui disaient que le Seigneur Jésus utilisait Béelzébul, le roi des démons, pour chasser les démons. C’est vraiment commettre le péché du blasphème contre le Saint-Esprit. Le Seigneur Jésus a dit, « C’est pourquoi je vous dis: Tout péché et tout blasphème sera pardonné aux hommes, mais le blasphème contre l’Esprit ne sera point pardonné » (Matthieu 12:31). Dans les cercles religieux d’aujourd’hui, la plupart des conducteurs et pasteurs sortent et répandent des rumeurs et des calomnies qui blasphèment le Saint-Esprit. Quels que soient leurs buts et leurs intentions, ils ont déjà commis le péché du blasphème contre le Saint-Esprit. Ceux qui vénèrent vraiment Dieu n’oseraient jamais parler avec insouciance sans avoir mené une enquête détaillée sur le vrai chemin, mais ils décident arbitrairement que l’Éclair Oriental est le travail de mauvais esprits, et que les hommes sont trompés quand ils entendent son message. C’est vraiment ridicule ! […] La plupart des pasteurs et conducteurs dans les cercles religieux ont déjà été révélés comme étant précisément ceux qui marchent sur le chemin de l’antéchrist. Pour conserver leur statut et leurs moyens de subsistance, ils luttent désespérément contre le Christ jusqu’à la fin. Leur cœur est dur, ils n’ont pas de regrets, et ils pensent que Dieu finira par parvenir à un compromis avec eux, à la manière dont le Seigneur Jésus a traité Paul à l’ère de la Grâce. Ils pensent que Dieu Se révélera et les appellera du ciel. Clouer Dieu sur la croix et vouloir ensuite recevoir la pitié de Dieu est déjà honteux à l’extrême. Ils sont insensés et intransigeants jusqu’à la mort, affichant des attitudes « héroïques et inébranlables » typiques de l’héroïsme des dynasties religieuses. Ceci accomplit la prophétie de la Lettre aux Hébreux dans la Bible : « Car, si nous péchons volontairement après avoir reçu la connaissance de la vérité, il ne reste plus de sacrifice pour les péchés, mais une attente terrible du jugement et l’ardeur d’un feu qui dévorera les rebelles » (Hébreux 10 10:26-27).

… Voici un moment clé pour répandre l’Évangile du royaume. Beaucoup d’hommes, lorsqu’ils explorent le vrai chemin, sont abasourdis et troublés par les mensonges et les rumeurs des démons antéchrists dans les cercles religieux. Ils sont troublés par les erreurs et les hérésies du grand dragon rouge, alors ils n’osent pas accepter le vrai chemin. Beaucoup d’hommes, lorsqu’ils explorent le vrai chemin, sont gênés et troublés par les conducteurs et pasteurs dans les cercles religieux, de sorte qu’ils ne peuvent pas venir devant Dieu. Leurs vies sont alors ruinées et étouffées par les conducteurs religieux, les pasteurs et le grand dragon rouge. Pour les pasteurs et les conducteurs dans les cercles religieux, se battre avec Dieu sur Ses élus est dépravation au point d’être ennemis de Dieu. Ils ne donnent pas aux élus de Dieu le droit d’enquêter sur le vrai chemin ou de choisir librement. Ce méfait suffit à expliquer qu’ils sont, comme le grand dragon rouge, des démons qui éradiquent des vies et se gavent d’âmes humaines. Ils ont déjà commis ce péché odieux d’offenser Dieu. Le fait qu’ils peuvent si sauvagement empêcher les gens d’accepter le vrai chemin et de retourner à Dieu ne les dévoile-t-il pas comme complices et alliés de Satan ? La dette de sang qu’ils doivent aux humains doit être payée en entier. Dieu les récompensera en fonction de leurs propres actions, et c’est la raison fondamentale pour laquelle Dieu ne se révèle pas et n’œuvre pas dans les cercles religieux dans Son incarnation au cours des derniers jours. La manière dont le Seigneur Jésus haïssait, révélait, jugeait les principaux sacrificateurs, les scribes et pharisiens des cercles religieux, est la même dont Dieu Tout-Puissant dans les derniers jours hait, révèle, juge et condamne les pasteurs et les anciens des cercles religieux modernes qui parcourent le chemin de l’antéchrist. Vous pouvez voir que lorsque Dieu est apparu dans la chair pour œuvrer de nouveau, bien que Son nom ait changé, Son tempérament et Son essence n’ont pas changé. Dieu est toujours Dieu, les humains sont toujours humains, et Satan est toujours l’ennemi de Dieu. Ce sont des vérités immuables. Les hommes doivent clairement voir l’essence et la vérité des cercles religieux qui servent Dieu tout en défiant Dieu, afin de pouvoir accepter le vrai chemin, obéir à l’œuvre de Dieu dans les derniers jours, et atteindre le salut de Dieu. C’est une question d’urgence et ne peut pas être retardée, car le jour de Dieu arrive. Dieu Tout-Puissant dit : « Ce que vous devriez comprendre, c’est ceci : l’œuvre de Dieu n’attend jamais ceux qui ne peuvent pas marcher à Son rythme et le juste tempérament de Dieu ne montre de miséricorde pour aucun homme » (« Le Christ réalise l’œuvre du jugement avec la vérité », La Parole apparaît dans la chair).

Nous pouvons voir dans la Bible une vérité que, pendant l’ère de la Grâce, non seulement le Seigneur Jésus n’a pas appelé les grands prêtres, les scribes et les pharisiens des cercles religieux, mais au contraire, Il les a révélés et jugés. En particulier, tous ceux qui étaient impliqués dans la crucifixion du Seigneur Jésus ont été sévèrement punis, et tous ont souffert de terribles destins. C’est un fait reconnu par tous. Quelqu’un pense-t-il que Dieu Tout-Puissant qui vient à l’ère du Règne peut avoir pitié et pardonner aux forces antéchrist dans les cercles religieux ? Absolument pas, parce que Dieu est juste et saint, et Dieu ne permet à personne d’offenser Son tempérament. Dieu Tout-Puissant a déjà décidé de leurs fins, et a clairement révélé le fait impie que la plupart des pasteurs et des conducteurs dans les cercles religieux d’aujourd’hui résistent à Dieu. Voyons ce que Dieu Tout-Puissant dit : « Voulez-vous savoir ce qui a poussé les Pharisiens à s’opposer à Jésus ? Voulez-vous connaître l’essence des Pharisiens ? Ils étaient remplis de fantasmes sur le Messie. De plus, ils croyaient seulement que le Messie viendrait, mais ne cherchaient pas la vérité de la vie. Et ainsi, encore aujourd’hui, ils attendent encore le Messie, car ils n’ont aucune connaissance de la voie de la vie, et ne savent pas ce qui est le chemin de la vérité. Comment, dites-Moi, ces gens insensés, têtus et ignorants pourraient-ils obtenir la bénédiction de Dieu ? Comment pourraient-ils voir le Messie ? Ils se sont opposés à Jésus parce qu’ils ne connaissaient pas la direction de l’œuvre du Saint-Esprit, parce qu’ils ne connaissaient pas le chemin de la vérité dont Jésus a parlé et, en outre, parce qu’ils ne comprenaient pas le Messie. Et puisqu’ils n’avaient jamais vu le Messie et n’avaient jamais été en compagnie du Messie, ils ont commis l’erreur de rendre un hommage vide au nom du Messie tout en s’opposant à l’essence du Messie par tous les moyens. Ces Pharisiens en essence étaient têtus, arrogants et n’obéissaient pas à la vérité. Le principe de leur croyance en Dieu est : quelle que soit la profondeur de Ta prédication, quelle que soit la hauteur de Ton autorité, Tu n’es Christ que si Tu es appelé le Messie. Ces opinions ne sont-elles pas absurdes et ridicules ? Je vous demande encore : n’est-il pas extrêmement facile pour vous de commettre les erreurs des premiers Pharisiens étant donné que vous n’avez pas la moindre connaissance de Jésus ? Peux-tu discerner le chemin de la vérité ? Peux-tu vraiment garantir que tu ne t’opposeras pas à Christ ? Peux-tu suivre l’œuvre du Saint-Esprit ? Si tu ne sais pas si tu vas t’opposer à Christ, alors Je dis que tu vis déjà à deux doigts de la mort. Ceux qui ne connaissaient pas le Messie étaient tous capables de s’opposer à Jésus, de rejeter Jésus, de Le calomnier. Les gens qui ne comprennent pas Jésus sont tous capables de Le renier et de Le vilipender. De plus, ils sont capables de voir le retour de Jésus comme la tromperie de Satan, et plus de personnes vont condamner le fait que Jésus redevienne chair. Est-ce que tout cela ne vous fait pas peur ? Ce à quoi vous faites face sera un blasphème contre le Saint-Esprit, la ruine des paroles du Saint-Esprit aux Églises et la répudiation de tout ce qui est exprimé par Jésus. Que pouvez-vous gagner de Jésus si vous êtes si embrouillés ? Comment pouvez-vous comprendre l’œuvre de Jésus quand Il revient dans la chair sur une nuée blanche si vous refusez obstinément de vous rendre compte de vos erreurs ? Je vous dis ceci : les gens qui n’acceptent pas la vérité, mais attendent aveuglément l’arrivée de Jésus sur des nuées blanches, blasphèmeront certainement contre le Saint-Esprit, et c’est l’espèce qui sera détruite. Vous aspirez seulement à recevoir la grâce de Jésus et vous voulez simplement profiter du royaume bienheureux du ciel, pourtant vous n’avez jamais obéi aux paroles de Jésus et vous n’avez jamais reçu la vérité exprimée par Jésus quand Il revient dans la chair. Qu’offrirez-vous en échange pour le fait que Jésus revient sur une nuée blanche ? Est-ce la sincérité par laquelle vous commettez inlassablement des péchés et puis les avouez sans cesse ? Qu’offrirez-vous en sacrifice à Jésus qui revient sur une nuée blanche ? Est-ce les années de travail par lesquelles vous vous exaltez ? Qu’offrirez-vous pour que Jésus qui revient ait confiance en vous ? Est-ce votre nature arrogante qui n’obéit à aucune vérité ? » (« Tu verras le corps spirituel de Jésus lorsque Dieu aura renouvelé le ciel et la terre », La Parole apparaît dans la chair).

« Combien d’entre eux cherchent la vérité et suivent la justice ? Ils sont tous des animaux comme les porcs et les chiens menant un vol de mouches puantes vers un tas de fumier, branlant la tête et provoquant le désordre.[1] Ils croient que leur roi de l’enfer est le plus grand des rois, sans se rendre compte qu’ils ne sont rien de plus que des mouches sur de la pourriture. Non seulement cela, ils font aussi des remarques diffamatoires contre l’existence de Dieu faisant confiance à leurs porcs et leurs chiens de parents. Les mouches minuscules pensent que leurs parents sont gros comme des cétacés à dents.[2] Ne se rendent-ils pas compte qu’ils sont très petits, mais que leurs parents sont des cochons et des chiens impurs un milliard de fois plus grand qu’eux-mêmes ? Inconscients de leur propre bassesse, ils se déchaînent, provoqués par l’odeur putride de ces porcs et de ces chiens, et ont l’idée délirante de procréer des générations futures. Cela est absolument sans vergogne ! Avec des ailes vertes sur le dos (ce qui se réfère à leur prétention de croire en Dieu), ils deviennent vaniteux et se vantent partout de leur propre beauté et de leur attrait, rejetant secrètement leurs impuretés sur l’homme. Et ils sont même suffisants, comme si une paire d’ailes à couleurs de l’arc-en-ciel pouvait camoufler leurs propres impuretés, et ainsi ils persécutent l’existence du vrai Dieu (ce qui se réfère à la vraie histoire du monde religieux). L’homme ignore que les ailes de la mouche sont belles et féériques, mais qu’après tout il ne s’agit pas plus que d’une mouche minuscule qui est pleine de saletés et couverte de germes. Avec la force de leurs porcs et de leurs chiens de parents, ils se déchaînent à travers le pays (cela fait référence aux autorités religieuses qui persécutent Dieu sur la base d’un fort soutien du pays et qui trahit le vrai Dieu et la vérité) avec une férocité écrasante. C’est comme si les fantômes des pharisiens juifs étaient revenus avec Dieu à la nation du grand dragon rouge, de retour à leur ancien nid. Ils ont à nouveau commencé leur travail de persécution, poursuivant leur travail qui chevauche plusieurs milliers d’années. Il est certain que ce groupe de dégénérés périra sur la terre à la fin ! Il semble qu’après plusieurs millénaires, les esprits impurs sont devenus encore plus rusés et sournois. Ils pensent constamment à des moyens de saper secrètement l’œuvre de Dieu. Ils sont astucieux et rusés, et souhaitent reproduire dans leur patrie la tragédie de plusieurs milliers d’années passées. Cela provoque presque Dieu à émettre un grand cri et à retourner au troisième ciel pour les anéantir » (« L’œuvre et l’entrée (7) », La Parole apparaît dans la chair).

Extrait de « Pourquoi le monde religieux a toujours opposé de la résistance à Dieu tout en Le servant » dans Collection de sermons —approvisionnement pour la vie

Pensez à l’ère de la Grâce, quand l’humanité profondément corrompue a cloué le Seigneur Jésus à la croix. Quelle était exactement la nature de leur action ? Être capable de se tourner du Seigneur Jésus, qui a répandu le chemin du royaume des cieux, vers le diable, et dire en plus qu’il était nécessaire de clouer le Seigneur Jésus à la croix, qu’ils ont préféré libérer un voleur et crucifier le Seigneur Jésus : Une humanité aussi corrompue n’était-elle pas démoniaque ? Seuls les démons pourraient haïr Dieu au point d’être en querelle mortelle avec Dieu. Les principaux sacrificateurs, les scribes et tant de disciples — qui à cette époque criaient à l’unisson que le Seigneur Jésus devait être crucifié — ne pouvaient être qu’une foule de démons qui haïssaient Dieu, n’est-ce pas ? Maintenant, la plupart des pasteurs et conducteurs de la communauté religieuse, ainsi que de nombreux croyants, ne condamnent-ils pas aussi d’une seule voix Dieu Tout-Puissant ? Ne sont-ils pas des démons qui s’opposent à Dieu ? Maintenant en particulier, quand le grand dragon rouge résiste follement et condamne l’œuvre de Dieu, la communauté religieuse prend aussi le parti du grand dragon rouge, et agit main dans la main avec lui pour résister à Dieu, condamner Dieu et blasphémer Dieu. La race humaine qui porte ainsi témoignage à la communauté religieuse et le grand dragon rouge sont unis dans le camp de Satan. La communauté religieuse s’est transformée il y a longtemps en complice de Satan, ce qui révèle bien que l’essence du « service à Dieu » de la communauté religieuse est, en fait, de résister à Dieu ; ce qui prouve tout à fait les paroles du Seigneur Jésus qui a révélé et jugé les pharisiens. C’est précisément l’essence même de la corruption et du mal de la communauté religieuse d’aujourd’hui. La résistance à Dieu de la communauté religieuse aujourd’hui égale ou supérieure à celle de la communauté religieuse au temps du Seigneur Jésus. Ils sont un groupe démoniaque s’opposant au Christ que Dieu a rejeté et condamné, et ils appartiennent complètement aux forces maléfiques de Satan. De là, il est évident que la corruption de l’espèce humaine a atteint un extrême où elle peut réellement une fois de plus crucifier le Christ qui, dans les derniers jours, délivre la vérité et rend jugement. Cela suffit à montrer que la race humaine a été si corrompue par Satan qu’elle s’est transformée en démons. […] Le jugement et le châtiment de Dieu dans les derniers jours constituent l’œuvre visant à mettre fin au destin de Satan. Est-il probable que Dieu fera preuve de clémence envers ces antéchrists démoniaques de la communauté religieuse qui est en querelle mortelle avec le vrai Dieu incarné des derniers jours ? Tout le monde peut attendre et voir quel spectacle ce sera quand les nations et les peuples du monde verront l’apparition publique de Dieu. Pourquoi les peuples se lamenteront-ils ? La vérité sera alors dévoilée au grand jour !

Extrait de « Comment connaître l’œuvre du jugement et du châtiment de Dieu dans les derniers jours » dans Collection de sermons — approvisionnement pour la vie

10. Le jugement de Jésus par les pharisiens

(Marc 3:21-22) Les parents de Jésus, ayant appris ce qui se passait, vinrent pour se saisir de lui ; car ils disaient: Il est hors de sens. Et les scribes, qui étaient descendus de Jérusalem, dirent: Il est possédé de Béelzébul ; c’est par le prince des démons qu’il chasse les démons.

11. Le reproche de Jésus aux pharisiens

(Matthieu 12:31-32) C’est pourquoi je vous dis: Tout péché et tout blasphème sera pardonné aux hommes, mais le blasphème contre l’Esprit ne sera point pardonné. Quiconque parlera contre le Fils de l’homme, il lui sera pardonné ; mais quiconque parlera contre le Saint Esprit, il ne lui sera pardonné ni dans ce siècle ni dans le siècle à venir.

(Matthieu 23:13-15) Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites ! parce que vous fermez aux hommes le royaume des cieux ; vous n’y entrez pas vous-mêmes, et vous n’y laissez pas entrer ceux qui veulent entrer. Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites ! parce que vous dévorez les maisons des veuves, et que vous faites pour l’apparence de longues prières ; à cause de cela, vous serez jugés plus sévèrement. Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites ! parce que vous courez la mer et la terre pour faire un prosélyte ; et, quand il l’est devenu, vous en faites un fils de la géhenne deux fois plus que vous.

Il y a deux passages séparés au-dessus, regardons d’abord le premier : Le jugement de Jésus par les pharisiens.

Dans la Bible, le jugement que les pharisiens ont porté contre Jésus Lui-même et les choses qu’Il a faites était : « car ils disaient: Il est hors de sens. […] Il est possédé de Béelzébul ; c’est par le prince des démons qu’il chasse les démons » (Marc 3:21-22). Le jugement du Seigneur Jésus par les scribes et les pharisiens n’étaient pas une répétition ou une imagination de choses inventées, c’était leur conclusion sur le Seigneur Jésus qui résultait de ce qu’ils avaient vu et entendu de Ses actions. Bien que leur conclusion fût proférée ostensiblement au nom de la justice et apparût aux yeux des gens comme bien fondée, il leur était difficile, même à eux, de contenir l’arrogance avec laquelle ils jugèrent le Seigneur Jésus. L’énergie frénétique de leur haine pour le Seigneur Jésus révélait leurs propres ambitions déchainées et leurs expressions méchantes et sataniques, aussi bien que leur nature maléfique qui résistait à Dieu. Les propos qu’ils tinrent lors du jugement du Seigneur Jésus étaient motivés par leurs ambitions déchainées, leur jalousie, la nature ignoble et malveillante de leur hostilité envers Dieu et la vérité. Ils ne firent pas d’enquête sur l’origine des actions du Seigneur Jésus ni sur le fond même de ce qu’Il avait dit ou fait, mais ils attaquèrent et discréditèrent aveuglément, impatiemment, de manière folle et avec une méchanceté délibérée ce qu’Il avait fait. C’était au point qu’ils discréditèrent sans discernement Son Esprit, c’est-à-dire le Saint-Esprit, l’Esprit de Dieu. C’est ce qu’ils entendaient quand ils dirent : « Il est hors de sens », « Béelzébul et le prince des démons ». Donc ils affirmèrent que l’Esprit de Dieu était Béelzébul et le prince des démons. Ils accusèrent l’œuvre de la chair revêtue par l’Esprit de Dieu d’être de la folie. Non seulement ils blasphémèrent contre l’Esprit de Dieu en le disant être Béelzébul et le prince des démons, mais ils condamnèrent l’œuvre de Dieu. Ils condamnèrent le Seigneur Jésus Christ et blasphémèrent contre Lui. L’essence de leur résistance et de leur blasphème contre Dieu était tout à fait la même que l’essence de Satan et que la résistance et le blasphème du diable contre Dieu. Ils ne représentaient pas seulement les hommes corrompus, mais plus que cela, ils étaient l’incarnation de Satan. Ils étaient un canal pour Satan parmi les hommes et ils étaient les complices et les messagers de Satan. L’essence de leur blasphème et de leur dénigrement du Seigneur Jésus Christ provenait de leur lutte contre Dieu pour le statut, de leur compétition avec Dieu, de leur mise à l’épreuve éternelle de Dieu. L’essence de leur résistance à Dieu et de leur attitude d’hostilité envers Lui, ainsi que leurs paroles et leurs pensées blasphémaient l’Esprit de Dieu et Le mettaient en colère. Donc Dieu porta un jugement sensé sur ce qu’ils avaient dit et fait et décréta que leurs actes constituaient le péché de blasphème contre le Saint-Esprit. Ce péché est impardonnable à la fois dans ce monde et dans celui qui suit, tout comme il est dit dans le passage suivant des Écritures : « le blasphème contre l’Esprit ne sera point pardonné » et « quiconque parlera contre le Saint Esprit, il ne lui sera pardonné ni dans ce siècle ni dans le siècle à venir. » Aujourd’hui, discutons du véritable sens de ces paroles de Dieu, « il ne lui sera pardonné ni dans ce siècle ni dans le siècle à venir », c’est-à-dire en démystifiant la manière avec laquelle Dieu accomplit ces paroles : « il ne lui sera pardonné ni dans ce siècle ni dans le siècle à venir ».

Tout ce dont nous avons parlé est en lien avec le tempérament de Dieu et avec Son attitude envers le peuple, les objets et les choses. Naturellement les deux passages précédents ne font pas exception. Avez-vous remarqué quelque chose dans ces deux passages des Écritures ? Certains disent qu’ils y voient la colère de Dieu. D’autres disent qu’ils y voient l’aspect du tempérament de Dieu qui ne tolère pas l’offense des hommes et que si des hommes font quelque chose qui soit blasphématoire contre Dieu, ils n’obtiendront pas Son pardon. En dépit du fait que les gens voient et perçoivent la colère de Dieu et Son intolérance de l’offense des hommes dans ces deux passages, ils ne comprennent toujours vraiment pas Son attitude. Ces deux passages contiennent un sous-entendu au sujet de l’attitude véritable de Dieu et de Son approche envers ceux qui blasphèment contre Lui et qui Le mettent en colère. Ce passage des Écritures renferme le vrai sens de Son attitude et de Sa démarche : « quiconque parlera contre le Saint Esprit, il ne lui sera pardonné ni dans ce siècle ni dans le siècle à venir. » Quand quelqu’un blasphème contre Dieu, quand il Le met en colère, Il prononce un verdict et ce verdict constitue Son résultat final. Il est décrit ainsi dans la Bible « C’est pourquoi je vous dis: Tout péché et tout blasphème sera pardonné aux hommes, mais le blasphème contre l’Esprit ne sera point pardonné » (Matt 12:31), et « Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites ! » (Matt 23:13). Toutefois, est-il écrit dans la Bible quel a été le résultat pour ces scribes et ces pharisiens, ainsi que pour ces personnes qui ont dit qu’Il était fou après que le Seigneur Jésus a proféré ces choses ? Est-il écrit s’ils ont reçu une punition ? Il est certain qu’il n’y en eut pas. Disant ici qu’il n’y en eut pas ne signifie pas que ce ne fut pas écrit, mais en fait il n’y eut pas de résultat qui put être perçu par les yeux des hommes. Ce « il n’y en eut pas » élucide une question, c’est-à-dire, l’attitude et les principes de Dieu pour gérer certaines choses. Le traitement de Dieu destiné aux gens qui blasphèment contre Lui ou qui Lui résistent, ou même ceux qui Le calomnient, ceux qui L’attaquent intentionnellement, Le calomnient et Le maudissent, n’est pas de fermer les yeux ou de faire la sourde oreille. Il a une attitude claire avec eux. Il méprise ces gens et, dans Son cœur, Il les condamne. Il déclare même ouvertement la fin qu’Il leur destine de sorte que les gens savent qu’Il a une attitude claire envers ceux qui blasphèment contre Lui, qu’ils savent comment Il déterminera leur fin. Toutefois, après que Dieu a dit ces choses, les gens pouvaient toujours rarement voir la vérité au sujet du traitement de ces gens par Dieu et ils ne pouvaient pas comprendre les principes à la base de la fin établie par Dieu, de Son verdict sur eux. C’est-à-dire que les hommes ne peuvent pas voir l’attitude et les méthodes particulières que Dieu emploie pour traiter avec eux. Cela est en rapport avec les principes de Dieu pour accomplir les choses. Dieu utilise l’apparition de faits pour s’occuper du comportement méchant de certaines personnes. C’est-à-dire qu’Il ne déclare pas leurs péchés et ne détermine pas leur fin, mais plutôt qu’Il utilise directement l’apparition de faits pour qu’ils soient punis et qu’ils reçoivent la rétribution qui leur est due. Quand ces faits arrivent, c’est la chair des gens qui endure la punition ; tout cela est clairement visible aux yeux humains. Lorsque Dieu s’occupe du comportement méchant de certaines personnes, Dieu les maudit simplement en paroles, mais en même temps la colère de Dieu s’abat sur eux et il se peut que le châtiment qu’ils reçoivent ne se remarque pas, mais ce genre de résultat peut être même plus grave que les résultats de punition et de mort que les gens peuvent voir. En effet, dans les circonstances que Dieu a choisies pour ne pas sauver ce type de personne, pour ne pas démontrer de miséricorde ou de tolérance envers eux, pour ne pas leur donner d’autres opportunités, Son attitude à leur égard est de les laisser de côté. Quelle est la signification de « laisser de côté » ? Le sens de cette expression en elle-même est de laisser quelque chose de côté, de ne plus en tenir compte. Ici, quand Dieu « laisse de côté », l’expression a deux interprétations : la première est qu’Il livre la vie de cette personne et tout ce qui la concerne à Satan pour qu’il s’en occupe. Dieu ne sera plus responsable de cette vie et ne s’en occupera plus. Que cette personne soit folle ou stupide, qu’elle soit vivante ou morte ou encore que sa punition soit d’aller en enfer, Dieu n’aura plus rien à voir avec cela. Ceci signifie que cette créature n’aura plus de relation avec le Créateur. La deuxième interprétation est que Dieu a décidé que Lui-même veut faire quelque chose avec cette personne, de Ses propres mains. Il est possible qu’il emploie le service de ce type de personne ou qu’Il utilise ce type de personne comme faire-valoir. Il est possible qu’Il s’occupe de ce type de personne d’une façon spéciale, qu’Il la traite de manière particulière, tout comme Paul. C’est le principe et l’attitude du cœur de Dieu qui déterminent la manière avec laquelle Il va s’occuper de ce genre de personne. Donc lorsque quelqu’un résiste à Dieu, Le calomnie et blasphème contre Lui, s’il irrite Son tempérament ou atteint la limite établie par Dieu, les conséquences sont inimaginables. La conséquence la plus grave est que Dieu livre la vie de cet individu et tout ce qui la concerne à Satan, une fois pour toutes. Il ne sera pas pardonné pour le reste de l’éternité. Cela veut dire que cet individu est devenu un aliment pour Satan, un jouet dans sa main et que dorénavant Dieu n’a plus rien à voir avec lui. Pouvez-vous imaginer quel genre de malheur ce fut lorsque Satan tenta Job ? Malgré la condition sous laquelle il ne pouvait attenter à la vie de Job, celui-ci souffrit énormément. Et n’est-ce pas encore plus difficile d’imaginer les ravages que Satan pourrait produire sur une personne qui a été livrée à Satan, qui est totalement prisonnière de ses griffes, qui a entièrement perdu la bienveillance et la miséricorde de Dieu, qui n’est plus sous le règne du Créateur, qui a été privé du droit de L’adorer et d’être une créature protégée par le règne de Dieu, dont la relation avec le Seigneur de la création a été complètement coupée ? La persécution de Job par Satan était quelque chose qui pouvait être vu par les hommes, mais si Dieu livre la vie d’une personne à Satan, les conséquences seront inimaginables. C’est comme quelqu’un qui renaît en vache ou en âne, ou encore comme une personne qui est possédée par des esprits impurs, diaboliques, etc. C’est le résultat, la fin de quelqu’un que Dieu a livré à Satan. De l’extérieur, il semble que ces personnes qui ont ridiculisé, calomnié, condamné et blasphémé le Seigneur Jésus n’ont pas subi de conséquences. Cependant, la vérité est que Dieu adopte une attitude pour traiter chaque chose. Il peut ne pas employer un langage clair pour expliquer aux gens comment Il va traiter chaque type d’individu. Parfois Il ne parle pas directement, mais Il agit directement. Le fait qu’Il n’en parle pas ne signifie pas qu’il n’y a pas un résultat ; il est même possible que le résultat soit même plus sérieux. Selon les apparences, il semble que Dieu ne révèle pas à certaines personnes Son attitude ; en fait, Dieu n’a pas voulu leur prêter attention pendant longtemps. Il ne veut plus les voir. À cause des choses qu’elles ont faites, de leur comportement, à cause de leur nature et de leur essence, Dieu désire seulement qu’elles disparaissent de Sa vue, veut les livrer directement à Satan, donner leur esprit, leur âme et leur corps à Satan, permettre à Satan de faire ce qu’il veut. On voit clairement à quel point Dieu les hait, à quel point Il est dégoûté d’elles. Si une personne irrite Dieu au point que Dieu ne veut plus la revoir, qu’Il la laissera tomber complètement, au point que Dieu ne veut plus s’en occuper Lui-même, s’Il en arrive au point de la livrer à Satan pour qu’il en fasse ce qu’il veut, de permettre à Satan de la contrôler, de la dévorer et de la traiter n’importe comment, cette personne est complètement finie. Son droit d’être un humain a été révoqué définitivement et son droit en tant que créature est arrivé à sa fin. N’est-ce pas la sanction la plus sévère ?

Tout ce qui précède est une explication détaillée des paroles : « il ne lui sera pardonné ni dans ce siècle ni dans le siècle à venir ». Et c’est aussi un simple commentaire de ces passages des Écritures. Je pense que vous les comprenez maintenant !

Extrait de « L’œuvre de Dieu, le tempérament de Dieu et Dieu Lui-même III », La Parole apparaît dans la chair

Notes de bas de page :

[1] « provoquant le désordre » se réfère à la façon dont les hommes qui sont démoniaques sèment le désordre, obstruant l’œuvre de Dieu et s’y opposant.

[2] « des cétacés à dents » est utilisé d’une façon moqueuse. C’est une métaphore au sujet des mouches qui sont si petites que les cochons et les chiens leur apparaissent aussi gros que des cétacés.

Précédent:Question 35 : La plupart des gens dans le monde religieux croient que les anciens et les pasteurs ont été choisis et établis par le Seigneur, et qu’ils servent tous le Seigneur dans les églises religieuses ; si nous suivons les anciens et les pasteurs et leur obéissons, nous suivons le Seigneur et Lui obéissons. Quant à ce que signifie exactement obéir à l’homme et suivre l’homme, et ce que signifie exactement obéir à Dieu et suivre Dieu, la plupart des gens ne comprennent pas cet aspect de la vérité, veuillez donc échanger à ce sujet pour nous.

Suivant:Question 40 : Dieu Tout-Puissant, Christ des derniers jours, exprime la vérité et accomplit Son œuvre de jugement pour purifier et sauver l’humanité, et pourtant Il rencontre le défi téméraire et la répression brutale à la fois du monde religieux et du gouvernement communiste chinois qui mobilisent même tous leurs médias et leurs forces armées pour condamner Christ, blasphémer contre Lui, Le capturer et L’exterminer. Quand le Seigneur Jésus est né, le roi Hérode apprit que le « roi d’Israël » était né et il fit tuer tous les enfants mâles de moins de deux ans à Bethléem ; il préférait tuer injustement dix mille bébés plutôt que de laisser vivre Christ. Dieu S’est incarné pour sauver l’humanité, alors pourquoi le monde religieux et le gouvernement athée condamnent-ils férocement l’apparition et l’œuvre de Dieu et blasphèment-ils contre elles aussi férocement ? Pourquoi s’arrogent-t-ils le pouvoir de tout le pays et n’épargnent-ils aucun effort pour clouer Christ sur la croix ? Pourquoi l’humanité est-elle si méchante et pourquoi les hommes haïssent-ils Dieu et s’opposent-ils à Lui ?

Vous aimerez peut-être également