Nous invitons tous ceux qui cherchent la vérité à nous contacter.

Collection de sermons – approvisionnement pour la vie

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Largeur de page

0 résultats de recherche

Aucun résultat trouvé

`

3 Les épreuves que l’on doit subir pour sa croyance en Dieu

Au sein de l’Église, nous entendons souvent des gens dire qu’ils ont subi de grandes épreuves en raison de leur croyance en Dieu. Certains disent qu’ils ont rejeté leur famille, abandonné leur travail et subi de nombreuses épreuves par amour de Dieu ; certains disent qu’ils ont été arrêtés, emprisonnés et ont enduré d’importantes humiliations par amour de Dieu ; certains disent qu’en consacrant leur jeunesse à Dieu, ils ont subi beaucoup d’épreuves ; certains disent qu’en servant Dieu, ils ont été beaucoup émondés et traités et ont subi beaucoup d’épreuves ; certains disent qu’ils ont subi beaucoup d’épreuves parce qu’ils aiment Dieu et ont abandonné le monde, gagnant beaucoup moins d’argent et passant leur modeste vie dans la pauvreté, et ainsi de suite. De plus, la plupart des gens pensent de cette manière, que toute la souffrance qu’ils ont endurée en croyant en Dieu est une souffrance endurée par amour de Dieu ; quiconque subit des épreuves en rendant témoignage à Dieu et en servant Dieu souffre en raison de son amour pour Dieu. Cela est tellement vrai que personne n’oserait nier ce point. Il semble que lorsque les gens croient en Dieu, la plupart d’entre eux subissent beaucoup d’épreuves, et ce n’est pas un mensonge. Mais il n’est pas évident qu’une transformation ait eu lieu dans les tempéraments de vie de ces gens. À partir de leurs paroles, actes et comportements, vous pouvez voir qu’ils ne possèdent aucune vérité et qu’ils n’ont pas non plus vécu la réalité que Dieu exige. Si vous vous associez à eux pendant quelques temps, vous pourrez voir leur corruption et leur misère, qui sont entièrement la forme originale du démon Satan. Cette question mérite qu’on y réfléchisse sérieusement. Si ces gens avaient véritablement subi ces épreuves par amour de Dieu, alors que de bonté et d’amour pour Dieu ces gens ont-ils dans leur cœur ! Quel grand changement s’est produit dans leur tempérament de vie ! Comment se fait-il que vous ne puissiez pas voir un changement dans leur tempérament de vie ? Pourquoi n’ont-ils même pas reçu un peu de la vérité en croyant pourtant en Dieu depuis de nombreuses années ? Pourquoi leur perspective sur les choses est la même que celle des non-croyants, et leur philosophie de la vie encore basée sur la traîtrise et la ruse de Satan ? C’est inimaginable ! En fait, si nous découvrons la vérité, c’est évident dès le premier coup d’œil. En croyant en Dieu, on ne souffre pas du tout pour Dieu. C’est vraiment comme c’est écrit dans la parole de Dieu : « Je surveille l’univers jour après jour, observant, et Je me cache humblement dans Ma demeure pour vivre la vie de l’homme, étudiant de près tous les actes de l’homme. Personne ne s’est jamais véritablement offert à Moi. Personne n’a jamais cherché la vérité. Personne n’a jamais été consciencieux envers Moi. Personne n’a jamais pris des résolutions devant Moi et a tenu à remplir son devoir. Personne n’a jamais permis que J’habite en lui. Personne n’a jamais tenu à Moi comme il le ferait de sa propre vie. Personne n’a jamais vu, concrètement dans la réalité, tout l’être de Ma divinité. Personne n’a jamais été disposé à être en contact avec le Dieu concret Lui-même. » Il semble que ce n’est pas chose facile que de croire en Dieu et d’obtenir la vérité. Quelles que soient les souffrances qu’une personne endure pour sa foi en Dieu, si elle ne le fait pas pour obtenir la vérité et recevoir le salut, quelle serait l’utilité de subir ces épreuves ? Mais les gens qui subissent des épreuves n’ont pas réalisé pour qui, en réalité, ils ont enduré ces souffrances ni dans quel but ils les ont endurées. Les gens croient que la souffrance qu’ils ont endurée en raison de leur foi en Dieu a uniquement été endurée par amour de Dieu. Pensez-vous qu’il est juste de l’exprimer ainsi ? Est-ce que cette façon de l’exprimer se base sur quelque chose de solide ? En fait, vous pouvez raisonnablement dire que pour qu’une personne soit capable d’endurer sincèrement et volontairement une telle souffrance sans se plaindre, c’est quelque chose que seule une personne qui a obtenu la vérité et a atteint une transformation de son tempérament de vie est capable de faire. Mais vous ne pouvez pas voir qu’elle a la vérité et vous ne vous pouvez pas non plus voir une transformation dans son tempérament de vie. Pourtant, les gens sont capables de continuer à se vanter sans vergogne et de dire : « toute cette souffrance a entièrement été endurée par amour de Dieu », laissant les gens croire qu’ils sont si formidables, vénérables et sains. Mais en fait, c’est tout le contraire. Ces personnes qui se vantent souvent devant les autres des souffrances qu’elles ont endurées pour Dieu sont toutes malhonnêtes, traîtres, égoïstes et méprisables, et de plus, elles ne sont bonnes qu’à faire semblant et à tromper Dieu. La chose étrange, c’est qu’il y a vraiment des personnes qui sont prêtes et disposées à accepter leur tromperie et à traiter ces « personnes qui ont enduré la souffrance » comme des idoles dignes d’être vénérées. Ces personnes qui ont enduré des épreuves pour Dieu se sont soudainement transformées en des personnes spirituelles. En fait, quelle que soit la façon dont les gens se vantent d’avoir souffert par amour de Dieu, Dieu n’admet pas ce fait. Il ne s’agit pour eux que de vœux pieux. Ce dont Dieu se souvient, ce sont les bonnes actions concrètes des gens ; ce que Dieu accepte, c’est une adoration véritable de Dieu ; ce que Dieu aime recevoir, c’est la véritable dévotion des gens. Seules les personnes qui recherchent véritablement la vérité et sont rendues parfaites, leur dévotion, leur dépense et la souffrance qu’elles ont endurée pour mener à bien la volonté de Dieu recevront l’acceptation de Dieu. À travers cela, vous pouvez voir que la souffrance que les gens devraient endurer lorsqu’ils croient en Dieu et la souffrance qu’ils endurent pour Dieu sont deux choses complètement distinctes. La souffrance qu’une personne endure lorsqu’elle croit en Dieu doit être complément endurée et c’est quelque chose que les gens devraient endurer, mais la souffrance endurée par amour de Dieu est quelque chose de complètement différent. Elle fait référence au moment où les gens, après avoir recherché la vérité et avoir été rendus parfaits, acceptent de manière formelle la commission de Dieu, souffrent à travers toutes sortes d’épreuves pour réaliser la volonté de Dieu, et sont encore capables d’être fidèles jusqu’à leur dernier souffle et capables de bien accomplir leur devoir. On peut également dire que ce n’est que lorsque les gens se dévouent entièrement à Dieu que ce genre de dévotion est libre de toutes sortes de contaminations corrompues et n’a aucune trace de transaction ou d’échange ni d’intentions ou de délibérations. Cette dévotion est une offre faite tout à fait volontairement et de bon cœur. Elle est effectuée fidèlement par amour de Dieu afin de mettre en œuvre la vérité et subir des épreuves pour rendre témoignage à Dieu et Le satisfaire afin d’accomplir ce qui a été confié par Dieu. Ce n’est que dans ce cas que l’on peut parler de subir des épreuves par amour de Dieu. En fait, être capable d’endurer la souffrance par amour de Dieu est une chose que quelqu’un ne peut entièrement atteindre qu’après avoir reçu le salut et avoir été rendu parfait. Si une personne n’a pas encore obtenu la vérité et que son tempérament de vie ne s’est pas encore transformé, elle n’est absolument pas capable d’endurer volontairement la souffrance par amour de Dieu. Comme les gens sont trop profondément corrompus, les pensées, points de vue, intentions et idées des gens résistent toutes à Dieu. La nature humaine conspire entièrement par amour d’elle-même et, même si une personne souhaite faire son devoir, elle ne le fait pas volontairement ou de bon cœur mais plutôt comme une sorte de tromperie. Elle n’a absolument aucune obéissance et encore moins de loyauté, alors comment pourrait-elle avoir un cœur qui aime véritablement Dieu ? Tout cela pour dire que l’humanité corrompue est remplie de résistance et de désobéissance, et quoi que les gens disent ou fassent, ce n’est que dans le but de conspirer pour leur propre intérêt. Ils subissent des épreuves en faveur de leurs propres intentions et objectifs, c’est cela la réalité. En ce qui concerne les états corrompus de l’humanité, les gens ne sont pas capables d’endurer des épreuves par amour de Dieu et ils ne méritent pas d’endurer des épreuves par amour de Dieu. Comme les gens ne croient pas en Dieu pour des intentions et des objectifs corrects, lorsqu’ils endurent des épreuves, cela est dicté par leurs intentions et objectifs. S’ils n’endurent pas les épreuves afin d’obtenir la vérité et recevoir le salut, peu importe combien ils souffrent, cela n’a rien à voir avec Dieu. Bien sûr, ils ne seront pas non plus en mesure d’avoir une transformation dans leur tempérament de vie.

Dieu a enduré de grandes souffrances dans le but de sauver l’humanité et c’est un fait véritable qui est évident pour tous. L’humanité corrompue n’a pas encore complètement reçu le salut, n’est toujours pas possédée par la vérité et une transformation dans son tempérament de vie ne s’est pas opérée, comment pourrait-elle donc sincèrement endurer la souffrance par amour de Dieu ? Pour ne parler que des faits, nous devrions dire que toute la souffrance endurée par le peuple dans sa foi en Dieu est endurée pour qu’il reçoive le salut en croyant en Dieu et pour qu’il recherche la vérité. Toutefois, tous les gens ajoutent quelque chose à cela. Certains le font pour obtenir la vie éternelle et ne pas descendre en enfer ; certains le font pour obtenir la bénédiction de Dieu et ne pas être confrontés à des catastrophes ; certains le font à fin d’éloigner les désastres et d’éviter une fin destructrice. En croyant en Dieu, les gens interpolent tous leurs intentions et désirs personnels, ainsi, les intentions et objectifs des gens en matière de souffrance ne sont pas tous identiques. Mais il y a certaines personnes qui endurent la souffrance en faisant le mal et le péché, ce qui est une toute autre question. Endurer la souffrance en faisant le mal et en péchant, c’est agir à l’encontre de vos propres intérêts et récolter ce que vous semez. Ce genre de souffrance n’a rien à voir avec les gens qui croient en Dieu et qui recherchent la vérité, et qu’importe ce qu’une personne est capable d’endurer, il ne s’y trouve aucune signification. Si vous faites trop de mal, vous ne ferez que ruiner votre propre vie et accélérer votre perdition. Je vois qu’il y a certaines personnes qui font un travail de direction depuis de nombreuses années, mais pendant tout ce temps d’accomplissement de leur devoir, elles ont été superficielles et trompeuses. Elles se donnent du mal pour profiter avidement des avantages de leur position et elles convoitent les plaisirs de la chair. Elles n’ont rien à échanger sur la connaissance de la vérité, et pourtant, elles limitent les frères et sœurs à tous égards, se tenant dans une position éminente en faisant la leçon aux gens tout en profitant et tirant parti d’eux de toutes les façons possibles. Une fois éliminées, elles se refusent d’être d’accord avec cela et, dans leur cœur, elles continuent de penser qu’elles ont accompli plusieurs années de travail et enduré beaucoup d’épreuves, elles se plaignent donc beaucoup. Elles racontent toujours aux gens l’injustice à laquelle elles ont fait face, et se vantent des années de travail qu’elles ont accomplies et de la souffrance qu’elles ont endurée. Ce faisant, elles ont obtenu la sympathie et la charité des autres. Ces personnes dégénérées qui ont été éliminées de leur position sont en fait très capables de tromper certaines personnes, et il y a des gens qui pleurent des larmes de sympathie pour elles et expriment leurs griefs en leur nom, et qui pensent même que la maison de Dieu est injuste. Il semble qu’elles pensent également que Dieu est injuste. Cela est suffisant pour prouver qu’il est difficile pour la nature satanique des gens d’accepter la vérité. Même lorsqu’ils ont été traités et émondés, ou qu’ils ont été écartés de leur poste, ils préfèreraient mourir que de se soumettre. Ils font leur maximum pour tromper les gens. Les gens qui n’ont pas la vérité sont bien sûrs incapables de résister à la tromperie de l’ennemi et ont en fait accepté leurs paroles fausses. En raison de cela, le poison de croire que « la maison de Dieu est injuste et Dieu aussi est injuste » a pris racine dans leur cœur, et les racines de l’infortune sont ainsi posées. Ceci a posé des entraves et des obstructions sur le chemin de leurs recherches futures. De nombreux préjugés naissent parce que les gens n’ont pas la vérité et qu’ils ont cru aux mensonges de Satan. Il semble facile de croire en les mensonges de Satan et de s’égarer si l’on n’a pas la vérité, et c’est un défaut fatal pour les gens. Il est très facile pour l’humanité corrompue d’accepter les mensonges et la négativité de Satan, mais très difficile d’accepter la parole de Dieu et de croire en ce qui est conforme à la vérité. Bien sûr, s’il était facile pour les gens de croire en la parole de Dieu et d’être capable d’obéir à l’œuvre de Dieu, ces difficultés n’existeraient pas. Parmi ceux qui croient en Dieu, ceux qui endurent la souffrance par intérêt pour leurs propres intentions et objectifs, sont trop nombreux. Si en fin de compte ils ne sont toujours pas capables d’accepter les paroles de jugement et de châtiment de Dieu envers l’homme ainsi que le traitement et l’émondage par la famille de Dieu, cela montre qu’ils refusent d’accepter la vérité, qu’ils sont du type antéchrist et sont une cible destinée à être éliminée.

Quelles épreuves doivent être endurées lorsqu’on croit en Dieu ? Quelles sont les épreuves, après tout, qu’une personne doit endurer dans sa foi en Dieu ? De quoi souffre-t-on pour obtenir la vie et la vérité, et pour recevoir le salut ? De quoi souffre-t-on lorsque l’on commet des actes malveillants ? De quoi souffre-t-on pour son propre bien ? De quoi souffre-t-on par amour de Dieu ? Ces choses doivent toutes être clairement différenciées, chaque élément l’un de l’autre, et il ne faut pas les confondre les uns avec les autres. Il est facile pour les gens confus et absurdes d’être bouleversés et de transformer la souffrance qui doit être endurée lorsqu’on croit en Dieu en une souffrance qui doit être endurée pour Dieu et en raison de son amour pour Dieu. Comment peuvent-ils placer une couronne aussi formidable que celle-ci sur leur propre tête et ne pas sentir leur visage rougir d’embarras ? Dire une telle chose est injuste envers Dieu. Lorsque vous croyez en Dieu, vous ne devriez pas tromper Dieu. Lorsque Dieu œuvre, ou parle, il le fait toujours de façon pratique et réaliste, en distinguant clairement le vrai du faux ; les gens devraient donc faire preuve de raison à l’égard de Dieu et faire de leur mieux pour chercher à comprendre la vérité à partir de la parole de Dieu. Il n’est pas trop tard pour parler après avoir compris la vérité réelle de la question. S’ils endurent la souffrance pour éviter les désastres ou pour obtenir des bénédictions à l’avenir, ils ne devraient pas dire qu’ils souffrent par amour de Dieu ; s’ils ont enduré beaucoup d’épreuves en s’efforçant d’atteindre des postes de direction dans la maison de Dieu afin d’obtenir une position d’influence, ils ne devraient pas dire qu’ils souffrent par amour de Dieu ; s’ils ont beaucoup souffert en montrant en spectacle le fait de faire leur devoir ou en causant le chaos et des troubles, et s’ils ont été traités durement ou écartés de leur position, ils ne peuvent pas non plus transformer cela en quelque chose qui a été enduré dans le but de rechercher la vérité. Les épreuves endurées en raison de leur croyance en Dieu revêtent de nombreux aspects, et tous les types de souffrance ne sont pas les mêmes, et les types et les états des personnes qui endurent les épreuves ne sont pas non plus les mêmes. Par conséquent, la souffrance endurée par chaque personne est différente et il existe un principe pour les différencier. On doit apprendre le discernement lorsqu’il est question d’endurer des épreuves en raison de sa foi en Dieu. De cette manière, on parlera sans confondre le bien et le mal ou le noir et le blanc. Dans ce qui suit, je vais échanger sur certaines des épreuves qui doivent être endurées lorsqu’on croit en Dieu.

Premièrement, lorsqu’on croit en Dieu, endurer des épreuves dans la parole de Dieu comprend les épreuves du jugement et du châtiment, ainsi que celles de l’émondage et du traitement, et des épreuves et raffinements. Ce sont des épreuves qui doivent être endurées lorsqu’on croit en Dieu. Le jugement de Dieu d’une humanité corrompue se fait entièrement parce que l’humanité a déjà été corrompue à l’extrême par Satan. En résistant et en attaquant Dieu, l’humanité a atteint le niveau auquel elle est l’ennemi de Dieu. Non seulement a-t-elle cloué Jésus sur la croix, mais elle est également capable de clouer le Christ incarné des derniers jours sur la croix. L’humanité est coupable des crimes les plus odieux et a offensé le tempérament de Dieu, et l’humanité a déjà atteint un niveau de corruption qu’il est presque impossible de racheter. Ceci a conduit Dieu à utiliser les méthodes du jugement et du châtiment afin de sauver l’humanité. Comme ce sont des paroles de jugement et de châtiment, elles sont bien sûr très sévères, sans aucune sensibilité envers les sentiments des gens et vont droit à l’essentiel. Ce qu’elles permettent aux gens de voir et d’expérimenter est le tempérament droit et majestueux de Dieu qui ne tolère aucune offense. En étant remplie du tempérament de Satan, l’humanité corrompue se sent bien entendu mal à l’aise et peinée lorsqu’elle voit les paroles de jugement et de châtiment de Dieu. Souvenez-vous que lorsque Jésus est venu pour faire Son œuvre, Il est venu plein de grâce pour absoudre les péchés des gens, pour guérir les malades et chasser les démons, pour ressusciter les morts et pour accorder tant de grâce aux gens. Et pourtant, Il a été cloué sur la croix par cette humanité malveillante et corrompue. Il n’est pas possible d’émouvoir ou de persuader les gens par rapport à leur façon de traiter l’œuvre de Dieu. Lorsque Dieu, qui est plein de grâce, est venu à eux, ils L’ont cloué sur la croix. Dieu vient apporter le jugement et le châtiment pour sauver les gens, et tout comme auparavant, ils Le déclarent coupable de crimes et L’abandonnent. Heureusement, la société moderne n’emploie plus la condamnation par crucifixion, mais Dieu souffre encore de la persécution, d’être accusé et d’être abandonné, et Sa souffrance n’est en aucune manière inférieure à celle qu’a endurée le Seigneur Jésus. Vous pouvez voir quel degré élevé de méchanceté a atteint l’humanité corrompue ! Par conséquent, cela a conduit au fait que, pour croire en Dieu et recevoir le salut, on doit endurer de nombreuses épreuves, et cela est complètement déterminé par l’essence corrompue et méchante de l’humanité, et c’est le fruit mauvais de la corruption et de l’empoisonnement de l’humanité par Satan. S’ils rejettent les paroles de jugement et de châtiment de Dieu, les gens n’auront aucun moyen de recevoir le salut. Ce n’est qu’en passant par toute la souffrance dans la parole de Dieu que l’on peut obtenir la vérité par l’œuvre de Dieu et recevoir le salut. De nombreuses personnes ont des préjugés suite à la lecture des paroles sévères du jugement de Dieu, et elles en arrivent à leurs propres conclusions et accusations. Elles font preuve de résistance et de trahison, et c’est entièrement une expression du tempérament diabolique et corrompu des gens. Lorsque Dieu expose la corruption des gens, c’est complètement en conformité avec la vérité réelle de la chose. C’est exprimé complètement sur la base des faits, sans absolument aucune exagération, et si les gens sont incapables de l’accepter, cela prouve qu’il existe des problèmes dans leur nature. Les gens aiment entendre des paroles de bénédictions, de compliments et de louange, mais le tempérament de Dieu est juste, et Dieu ne peut absolument pas aller à l’encontre de la vérité dans Son discours. L’humanité corrompue veut recevoir le salut mais veut également entendre des paroles de bénédictions ; c’est juste laisser libre cours à ses fantasmes. Il apparaît clairement que l’humanité est vaine et superficielle, ainsi que méchante, elle veut donc obtenir le salut de Dieu alors même qu’elle résiste à Dieu. Elle veut obtenir la vérité pour sauver la face à tout prix, mais semble ignorer que si elle n’est pas capable d’accepter le jugement et châtiment de Dieu, elle ne peut pas être sauvée. Par conséquent, endurer des épreuves dans la parole de Dieu est devenu un genre d’épreuve qui doit être enduré afin de croire en Dieu et de recevoir le salut. Les gens n’endurent pas cette souffrance par amour de Dieu, mais ils l’endurent pour recevoir le salut pour eux-mêmes. Peu importe l’étendue de ce genre de souffrances qu’une personne endure, il n’y a pas de quoi s’en vanter. Cela est causé par la corruption des gens qui est trop profonde, il n’y a personne d’autre à blâmer, et encore moins à se plaindre de Dieu. Comme Dieu est venu pour sauver l’humanité, qu’importe la sévérité des paroles, tout cela provient de l’amour de Dieu visant à sauver les gens. En fait, ce n’est que lorsque vous êtes capable de souffrir davantage de douleurs dans la parole de Dieu que vous serez capable d’obtenir davantage de vérité et d’obtenir une transformation dans votre tempérament de vie. Lorsque les gens obtiennent la vérité dans la parole de Dieu, ils ne peuvent ressentir aucune douleur, mais au contraire, ils ressentent la douceur de la parole de Dieu, et ne peuvent pas se séparer de la parole de Dieu. C’est tout simplement comme cela était écrit dans les temps anciens : « Les bons médicaments ont un goût amer mais ils guérissent la maladie ; un conseil loyal peut être désagréable à entendre, mais il aide dans la pratique. » Lorsque les gens aiment véritablement la parole de Dieu, la parole de Dieu devient alors leur vie et ils ne peuvent plus s’en séparer après cela. Dieu sauve les gens de cette manière en utilisant les méthodes de jugement et de châtiment. Quiconque est capable d’endurer des épreuves dans la parole de Dieu sera capable d’obtenir la vérité et de recevoir le salut dans la parole de Dieu. Ces gens qui ont toujours des préjugés sur la parole de Dieu et refusent d’accepter la vérité, et qui ne sont pas prêts à endurer des épreuves dans la parole de Dieu, seront éliminés. Par conséquent, quelles que soient les souffrances que vous endurez dans la parole de Dieu, ce sont toutes des souffrances que vous devriez endurer pour votre croyance en Dieu. Tout cela a une certaine signification et vous ne pouvez pas dire que c’est enduré pour Dieu ni par amour de Dieu. C’est plutôt une souffrance qui doit être endurée afin d’atteindre le salut de Dieu. Si, en croyant en Dieu, vous n’êtes vraiment pas capable d’endurer des épreuves dans la parole de Dieu, alors vous ne pouvez vraiment plus être sauvé.

Deuxièmement, la souffrance que les gens endurent lorsqu’ils accomplissent leur devoir est une souffrance qui doit être endurée en raison de leur croyance en Dieu. Endurer des épreuves en accomplissant son devoir de croire en Dieu indique avant tout la souffrance endurée lors de l’émondage et du traitement pour avoir accompli son devoir juste pour la forme. C’est entièrement parce que les gens sont trop profondément corrompus et, en faisant leur devoir, ils sont incapables de considérer le cœur de Dieu, encore moins de satisfaire Dieu. Lorsqu’ils accomplissent leur devoir, ils maintiennent toujours leurs propres intentions et objectifs, ils se dépensent à sans compter en complotant pour leur propre intérêt. Ils n’ont pas la volonté de mettre en avant la loyauté par amour de Dieu. Si les gens gagnaient un salaire pour l’accomplissement de leur devoir, ils ne le ressentiraient pas comme une épreuve. Mais comme c’est quelque chose qu’ils sont obligés de faire, quoi qu’ils fassent, ils se sentent maltraités. Par conséquent, lorsque les gens font leur devoir, ils choisissent de le faire juste pour la forme et de tromper Dieu. Lorsque les gens font des choses pour leur propre bien, ils les prennent très au sérieux, mais lorsqu’ils font leur devoir pour la maison de Dieu, ils ne le font que pour la forme. Cela veut donc dire que les gens qui font leur devoir sont destinés à passer par l’émondage et le traitement, et ce n’est qu’alors qu’ils peuvent changer et ressembler à un homme. En fait, la souffrance endurée lorsque l’on fait son devoir n’est pas vraiment importante, car ce dont les gens souffrent lorsqu’ils font ce qu’ils doivent faire pour survivre est bien plus important et plus épuisant. L’humanité n’a pas trouvé que c’était si épuisant ou difficile, et tout travail accompli dans la maison de Dieu est plus facile et plus agréable qu’un travail accompli dans le monde. Ajoutez à cela que les gens sont capables de ne travailler que pour la forme, ils ne sont donc pas épuisés. De ce fait, le devoir d’une personne en lui-même n’épuise pas la personne en question, mais elle en jouit en fait, et elle en tire une certaine tranquillité d’esprit et elle a l’espoir de recevoir le salut. Mais comme la corruption de l’humanité est trop profonde, et qu’elle n’accomplit son devoir que pour la forme, après avoir été confrontée au traitement et à l’émondage, l’humanité pense que faire son devoir est une chose qui lui fait endurer beaucoup d’épreuves. Parce qu’après qu’une personne a été traitée, sa mentalité corrompue n’est plus équilibrée et il se peut qu’elle se plaigne. De cette façon, elle se soumet à un certain raffinage, et c’est cela l’épreuve dont elle souffre lorsqu’elle fait son devoir. En fait, les personnes qui font leur devoir ont-elles un certain poids ? Est-ce que cela vaut la peine de le mentionner ? Parfois, ce que l’on gagne à faire en sorte que les gens fassent leur devoir est compensé par ce qui est perdu. Certaines personnes qui font leur devoir sont des personnes pour lesquelles la maison de Dieu dépense de l’argent en les employant ou, en d’autres termes, des personnes que la maison de Dieu échange pour de l’argent. Si quelqu’un endure quelques épreuves, de quoi peut-il se vanter ? Il est gratifiant qu’après que les gens ont été émondés et traités plusieurs fois, ils vivent réellement des changements. Après cela, lorsque ces personnes font leur devoir, elles ne le font plus uniquement que pour la forme et, dans leur cœur, elles ressentent que cela ne va pas marcher si elles ne sont pas émondées et traitées. Elles ne peuvent arrêter de travailler que pour la forme en ne se fiant qu’à elles-mêmes, elles doivent donc avoir quelqu’un qui les émonde et qui les traite. C’est l’expérience et la connaissance partagées par la plupart des gens qui font leur devoir. C’est une souffrance qui doit être endurée lorsque l’on fait son devoir, ainsi que lorsqu’on croit en Dieu, et tout ceci est causé par la corruption des gens. Par conséquent, la souffrance endurée lorsque l’on fait son devoir est une souffrance qui doit être endurée lorsque l’on croit en Dieu, et vous ne pouvez pas dire que c’est une souffrance par amour de Dieu. La souffrance endurée lorsqu’on croit en Dieu est bénéfique pour la recherche de la vérité, ainsi que pour transformer son tempérament de vie, et c’est la façon de croire en Dieu et de recevoir le salut. Si vous croyez en Dieu et que vous ne faites pas votre devoir, votre progrès dans la vie sera très lent. Il ne sera pas facile d’obtenir la vérité, il est donc très important d’être capable d’accepter l’émondage et le traitement lorsque vous accomplissez votre devoir.

Troisièmement, les différents types d’épreuves et de raffinements que les gens doivent endurer lorsqu’ils croient en Dieu sont des épreuves qui doivent être endurées lorsqu’on croit en Dieu. Bien sûr, le fait de devoir endurer ce genre d’épreuves et de raffinements provient également du tempérament corrompu des gens. Si les gens n’avaient pas ce tempérament corrompu, ils ne subiraient pas ces épreuves, et Dieu ne soumettrait pas non plus les gens à ces épreuves et raffinements. Au début, les gens vivaient l’épreuve des exécutants, l’épreuve de l’ère du châtiment et l’épreuve de la mort. Tous les gens subissaient de nombreuses épreuves, et ce n’est qu’alors qu’ils entraient sur le droit chemin de la croyance en Dieu. Ensuite, certains ont enduré les épreuves du raffinement par rapport à leurs préjugés sur Dieu ; certains ont enduré les épreuves du raffinement par rapport au jour de Dieu ; certains ont enduré les épreuves en rapport avec leur avenir ; certains ont subi des difficultés car elles ont rencontré des épreuves et catastrophes. Ces difficultés proviennent également toutes du fait que les gens sont trop profondément corrompus, ils résistent trop à Dieu, ils sont trop attachés au fait de recevoir des bénédictions, et leurs exigences, demandes et désirs individuels de la part de Dieu sont trop nombreux. Lorsque l’humanité corrompue accepte l’œuvre de Dieu, il y a toujours des intentions, désirs, préjugés et demandes égoïstes qui y sont mélangés. Subir ces épreuves est inévitable, et ces épreuves ne sont pas imposées aux gens par Dieu. Ce sont entièrement des épreuves que les gens devraient endurer en raison de la nature corrompue de l’humanité et qui lui sont destinées. Par conséquent, personne ne peut échapper à ces épreuves et c’est une souffrance que l’humanité corrompue doit endurer lorsqu’elle croit en Dieu afin de recevoir le salut. Ce n’est pas du tout une souffrance endurée par amour de Dieu, et ce n’est pas non plus une souffrance que les gens endurent volontairement par leur propre intérêt. C’est uniquement une souffrance que la nature corrompue de l’humanité est destinée à endurer. C’est comme la souffrance endurée par un glouton qui n’est pas en mesure de manger des mets délicieux, ou par quelqu’un qui est très futile et superficiel qui n’est pas en mesure de porter de beaux vêtements. C’est la souffrance endurée lorsque les gens sont incapables de combler leurs désirs ou d’atteindre leurs objectifs, et c’est une souffrance qui est destinée à être endurée parce que la nature de l’homme est si méchante. Ce n’est fondamentalement rien que Dieu n’ait imposé aux gens. De ce fait, quelles que soient les souffrances dues aux épreuves et raffinements, il n’y a pas de quoi s’en vanter. Ce sont toutes des souffrances qui devraient être endurées entièrement par souci d’être sauvé et d’échapper à la corruption, et qui doivent être endurées lorsqu’on croit en Dieu. On ne peut pas dire qu’on a souffert pour Dieu, encore moins par amour de Dieu. Les souffrances endurées lors de toutes sortes d’épreuves et de raffinements lorsqu’on croit en Dieu sont très bénéfiques et même indispensables pour que les gens puissent entrer dans la vérité et que leur tempérament puisse changer.

Quatrièmement, lorsqu’on croit en Dieu, on doit endurer toutes sortes de souffrances de persécution et de tribulation. On doit également endurer le fait d’être abandonné par d’autres gens, et que des membres de votre famille prennent leurs distances, et on doit même endurer la souffrance de la séparation de sa famille. Ces difficultés sont également causées par le fait que l’humanité est trop profondément corrompue. Ce monde est sombre et méchant, la nation contraint les gens et le gouvernement persécute les gens. Il ne permet aux gens que de suivre des voies malveillantes et ne permet pas aux gens de suivre le véritable chemin. L’humanité est corrompue et méchante de cette façon, et c’est une réalité que personne ne peut changer. Par conséquent, lorsqu’elle cherche à obtenir la vérité et à recevoir le salut dans les pays où les démons exercent le pouvoir, une personne est destinée à vivre persécutions et tribulations en raison de sa foi en Dieu. Si elle n’est pas capable d’endurer cette souffrance, alors il n’y a aucune façon pour elle de croire en Dieu. Dans ce monde méchant, les gens doivent non seulement endurer les persécutions tribulations parce qu’elle croit en Dieu, mais les persécutions et tribulations souffertes par Dieu pour sauver l’humanité corrompue sont encore plus importantes. Ceux à quoi Dieu est confronté, c’est l’abandon, la condamnation et la persécution par l’ensemble du pouvoir politique du grand dragon rouge ainsi que par l’humanité méchante. Il y a également la contrariété, la résistance et la tromperie du peuple élu de Dieu. Quelle grande souffrance a enduré Dieu ! Qui est capable de comprendre le cœur de Dieu ? Qui apporte à Dieu une quelconque consolation ? Lorsqu’une personne endure certaines souffrances et estime qu’elle a réussi quelque chose, et qu’il semble qu’elle soit qualifiée pour demander des bénédictions, et qualifiée pour qu’on lui accorde quelque chose, y a-t-il un peu de raison dans cette personne ? A-t-elle fini d’endurer les difficultés qu’elle doit subir parce qu’elle croit en Dieu ? Qu’a-t-elle véritablement obtenu de la vérité ? Son tempérament a-t-il changé ? A-t-elle maintenant reçu le salut ? Comme vous avez vu la férocité avec laquelle le grand dragon rouge et l’humanité corrompue résistent, persécutent et traquent Dieu, vous devriez encore davantage respecter le cœur de Dieu et obéir à l’œuvre de Dieu. Vous devriez également renforcer votre volonté, et être loyal jusqu’à la mort dans la recherche de la vérité, la fidélité à Dieu et l’obtention du salut de Dieu. Ceignez votre ceinture et ayez la volonté de mépriser totalement votre vie. Ce n’est qu’alors que vous pouvez vraiment suivre Dieu. Croire en Dieu semble s’apparenter à « porter un cercueil », mais en parler de cette façon n’est en fait pas excessif. Dans les villes démoniaques régies par des diables, croire en Dieu et recevoir le salut est vraiment si difficile. Si lorsque vous croyez en Dieu vous êtes capable de rechercher la vérité et d’accepter calmement la mort, alors vous recevrez le salut et échapperez aux afflictions de Satan ; si vous avez peur du danger, tout en étant un déserteur et en trahissant Dieu, cela ne fait pas de doute que vous mourrez. Personne n’est capable d’échapper à cette souffrance dans la mesure où c’est une souffrance qui doit être endurée lorsqu’on croit en Dieu. Quelle que soit votre capacité à endurer cet aspect de la souffrance, vous pouvez uniquement dire qu’il s’agit de souffrance que vous devez endurer pour recevoir le salut. Vous ne pouvez pas dire que c’est une souffrance endurée pour Dieu, et vous ne pouvez pas non plus dire qu’elle est endurée par amour de Dieu. La souffrance qui consiste à endurer les persécutions et tribulations peut raffiner la foi et la loyauté des gens, et peut leur permettre de connaître avec plus d’authenticité l’amour de Dieu, sauveur de l’humanité. Elle peut également permettre aux gens de connaître la nature méchante du grand dragon rouge, et de reconnaître clairement les ténèbres mauvais du monde, et voir le fait et la vérité que la corruption de l’humanité est trop profonde, qu’il est l’ennemi de Dieu et qu’il estime le mal. De plus, cela encourage les gens à rechercher la vérité, trahir le grand dragon rouge, rejeter la corruption et en arriver au point où ils reçoivent le salut de Dieu. Endurer tous genres de souffrances de la persécution et de la tribulation, c’est le merveilleux témoignage des gens.

Les aspects principaux des difficultés qui devraient être endurées lorsqu’on croit en Dieu sont ces quatre aspects. Quelles que soient les souffrances endurées en raison de ces quatre aspects, vous pouvez dire qu’ils souffrent tous ce qui doit être souffert dans le but de recevoir le salut pour eux-mêmes. Vous ne pouvez absolument pas dire qu’ils souffrent pour Dieu ou par amour de Dieu. Dans leur discours, les gens devraient être justes et raisonnables, et toute souffrance qu’ils endurent pour eux-mêmes, quel qu’en soit le moment, est faite pour leur propre bien. En disant cela ainsi, leur cœur se sentira solide et paisible. Si les gens parlent des souffrances endurées pour leur propre bien comme si elles ont été endurées pour Dieu, le rappeler souvent à Dieu et exiger la bénédiction de Dieu, c’est dire un mensonge. Cela révèle la trahison des gens et qu’ils trompent Dieu, et ce sont uniquement ces personnes qui n’ont absolument aucune honte qui parlent de cette façon. En fait, quel que soit le degré de trahison d’une personne, elle ne peut pas tromper Dieu. Si Dieu parle, elle sera à nouveau humiliée. Si une personne possède véritablement la raison, elle devrait parler en se basant sur la vérité et les faits. Quelles que soient les souffrances qu’elle a endurées, elle ne sera pas capable de dire que c’était pour Dieu ou pour l’amour de Dieu. Si elle place la couronne sur sa tête dès qu’elle le peut, c’est quelque chose qui est extrêmement honteux. Si une personne est véritablement capable de souffrir pour Dieu, alors il s’agirait définitivement d’une personne rendue parfaite, et ce serait définitivement une personne qui appartient à Dieu. Si quelqu’un souffre par amour de Dieu, alors il doit s’agir d’une personne qui aime véritablement Dieu et ce serait bien sûr une personne qui sera rendue parfaite par Dieu. Sinon il n’y aurait personne qui mériterait cet honneur.

Qu’une personne corresponde vraiment aux standards de la souffrance de difficultés par amour de Dieu, cela devrait être déterminé par Dieu, parce que Dieu observe les profondeurs du cœur des personnes. Seul Dieu sait pour qui elles se dépêchent et se fatiguent jusqu’à leur moelle et leur sang. Vous pouvez le décrire de la façon suivante : quiconque porte souvent témoignage de ses souffrances causées par des épreuves est quelqu’un qui n’a pas la vérité. C’est une personne extrêmement stupide et entièrement dépourvue de raison, et seules les personnes qui sont complètement sans scrupule pourraient se vanter et se révéler elles-mêmes de cette manière en la présence d’autres personnes, afin d’obtenir leurs admiration et sympathie. C’est plus ou moins la même nature que celle de Satan qui trompe les gens. Lorsqu’elle croit en Dieu, une personne doit chercher à connaître Dieu et chercher à aimer Dieu véritablement. Tout cela fait partie de la recherche de la vérité. C’est bien si une personne aspire à souffrir des difficultés pour Dieu, mais cela doit être atteint en recherchant la vérité. Si une personne a enduré toutes les difficultés qui doivent être subies lorsqu’on croit en Dieu, à ce moment-là, elle recevra le salut et pourra être rendue parfaite par Dieu ; à ce moment-là, tous les gens connaîtraient Dieu, et leur relation à Dieu et leur statut par rapport à Dieu seraient corrigés. Si une personne peut véritablement aimer Dieu et obéir à Dieu, ce n’est qu’alors qu’elle sera capable d’endurer véritablement les difficultés pour Dieu et par amour de Dieu. À ce moment-là, Dieu la reconnaîtra également et la jugera acceptable. L’œuvre de Dieu des derniers jours est une œuvre qui vise à sauver les gens et les rendre parfaits. Dans les grandes épreuves vécues dans les dernières années, si les gens ont un témoignage d’amour pour Dieu et de loyauté envers Dieu, ils recevront naturellement l’approbation de Dieu et seront jugés acceptables par Dieu. À la lumière de la stature actuelle des gens, les épreuves qui doivent être endurées en vertu de la croyance en Dieu n’ont pas été entièrement endurées ! Les gens sont très loin de recevoir le salut, leur propre corruption ne peut pas être résolue et il est difficile de dire s’ils seront capables de survivre. Ils feraient mieux de rechercher d’urgence la vérité et de chercher à recevoir le salut, et de ne pas dire ces choses déraisonnables et de faire ces choses déraisonnables. Ils devraient mettre l’accent sur le prix à payer pour rechercher et obtenir la vérité, ainsi qu’endurer davantage de souffrance de jugement et de châtiment, d’émondage et de traitement, et d’épreuves et de raffinements. C’est un grand avantage pour les gens d’avoir leur tempérament transformé et de recevoir le salut. C’est une souffrance que les gens doivent endurer lorsqu’ils croient en Dieu et recherchent la vérité, et s’ils sont incapables d’endurer ces épreuves, alors ils n’ont aucun moyen d’obtenir la vérité et d’atteindre le salut.

Il y a un autre genre très spécial de souffrance qui est de subir la souffrance de la punition et de l’élimination, et il y a beaucoup de gens qui vont endurer ce genre de souffrance. Ces gens doivent certainement avoir une très mauvaise humanité et un tempérament méchant pour subir ce sort. Ce genre de souffrance revient à récolter ce que vous semez et à ne demander qu’à être humilié, et ce genre de souffrance porte la marque des gens malveillants. Ce n’est en fait pas une souffrance qui doit être endurée lorsqu’on croit en Dieu, et ne peut absolument pas être listée parmi ces épreuves que l’on doit subir lorsqu’on croit en Dieu. Si, dans la famille de Dieu, ces personnes qui ont été éliminées et expulsées sont capables de se vanter des souffrances qu’elles ont endurées, et qu’elles disent que la famille de Dieu est injuste et que Dieu ne comprend pas les gens, et certaines d’entre elles disent même que « la famille de Dieu se débarrasse des gens dès que leur utilité est épuisée » et que « s’associer à un roi, c’est comme s’associer à un tigre », cela serait alors fausser délibérément les faits. Si elles sont capables de violer la réalité des faits et de déformer délibérément la vérité lorsqu’elles parlent, elles sont le genre de personnes qui sont définitivement des antéchrists, des serviteurs du mauvais et des démons. Seuls des gens comme eux pourraient être aussi imperméables à la raison. En fait, comme pour quiconque est expulsé en raison de ses divers actes malveillants, le service qu’ils ont apporté a été neutralisé par les pertes qu’ils ont causées. La ruine qu’ils ont causée pour la famille de Dieu est si importante, et les bouleversements qu’ils ont apportées au peuple élu de Dieu sont si importants, et ils ont sérieusement entravé l’entrée dans la vie du peuple élu de Dieu et les ont éconduits sur le mauvais chemin. Il n’y a aucun moyen d’évaluer les dégâts qu’ils ont causés en termes de pertes financières. Mais ils paraissent agir de manière rationnelle, ils peuvent attaquer en premier bien qu’ils aient tort et riposter en dépit de leur culpabilité. Ils font vraiment partie de la couvée des vipères et des démons. Dieu traite les exécutants loyaux de manière particulièrement bienveillante et leur permet d’être capables de survivre. Quelle grande miséricorde ! Pour ceux dont le service n’est pas au niveau, ou qui font un service contre leur volonté, ou qui n’ont pas été capables de faire un service jusqu’à la fin, ils seront naturellement éliminés. Si un âne se comporte bien, alors aucun de ses propriétaires ne voudrait l’égorger. Ce ne sont que les ânes démoniaques et méchants, qui ruent inopinément et mordent les gens au hasard lorsqu’ils font tourner la meule, qui causent toujours la destruction et des perturbations, et qui causent davantage de mal que de bien, qui sont égorgés. Les gens malveillants qui ne peuvent être sauvés doivent tout simplement être bannis par la famille de Dieu. Ils ont le droit de croire en Dieu à la maison et tout ira bien tant qu’ils ne dérangent personne. La famille de Dieu traite toujours les gens de façon équitable, et le traitement de Dieu de toute personne est entièrement juste. C’est indéniable. L’humanité corrompue n’a pas d’humanité, à tel point qu’elle est insensible. L’humanité traite Dieu trop injustement et Satan le diable est trop réactionnaire. Il ose s’opposer à Dieu et est hostile à Dieu. Si les gens sont capables de croire les mensonges d’une personne malveillante et le discours démoniaque de Satan, et de douter de la justice de Dieu et de la façon équitable selon laquelle la famille de Dieu traite les gens, cette personne est un parfait idiot, et appartient complètement à Satan. Ils sont certainement mauvais. Les gens qui comprennent la vérité et qui ont le sens de la justice sont capables de distinguer le discours démoniaque de Satan qui trompe les gens. Ils sont capables de se fier à la vérité pour exposer les manigances et les conspirations des personnes malveillantes, et pour se protéger eux-mêmes de la tromperie. À tous les égards, l’œuvre de Dieu révèle les gens et, à tout moment, le discours de Dieu révèle les gens. La question de subir des épreuves pour sa foi en Dieu est également quelque chose qui révèle les gens. Si les gens malveillants accomplissent leur devoir et subissent des épreuves, alors ce sera une très bonne chose pour eux, ils voudront désespérément l’annoncer pour que tout le monde soit au courant. Mais ce que sont leurs intentions et leurs manigances, et le genre de tempérament dont ils font preuve, est parfaitement clair. En fait, ce qui est important ce n’est pas l’étendue de la souffrance qu’une personne endure en raison de sa foi en Dieu. Ce qui est crucial, c’est si elle obtient la vérité. Si elle n’obtient pas la vérité et qu’il n’y a aucune transformation dans son tempérament de vie, alors peu importe l’importance de la souffrance qu’elle endure car celle-ci est dénuée de sens. La chose cruciale, c’est l’obtention de la vérité et c’est ce qui est le plus important. Les gens qui comprennent vraiment la vérité ne font pas attention à l’importance de leur souffrance et ils ne trouvent pas qu’ils souffrent. Parce qu’ils ne mettent que l’accent sur la compréhension de la vérité et sur l’accomplissement correct de leur devoir pour satisfaire Dieu en urgence. Tant qu’ils tiennent compte de l’intention de Dieu et qu’ils sont capables de satisfaire Dieu, ils seront libérés dans leur cœur. Tant qu’ils peuvent parvenir à la véritable obéissance à Dieu et qu’ils sont arrivés au stade de recevoir le salut, c’est le plus grand bonheur dans la vie d’une personne.

Si les gens qui croient en Dieu ne sont pas sûrs de la nature des souffrances qui doivent être endurées en raison de leur croyance en Dieu, et quelles doivent être les épreuves réellement endurées pour recevoir le salut pour eux-mêmes et lesquelles sont souffertes par amour de Dieu, alors il sera facile pour eux de faire des choses stupides. Il est encore plus facile d’être égaré par Satan, de suivre les gens malveillants qui jugent Dieu, Lui résistent et blasphèment contre Dieu. Tant que nous voyons clairement la vraie réalité des choses, alors nous serons capables de nous sentir soulagés tout en subissant des épreuves. Nous serons également capables d’être obéissants en la présence de Dieu, et d’éviter définitivement de proférer des paroles absurdes qui résistent à Dieu et portent des jugements sur Dieu et qui blessent le cœur de Dieu. En même temps, nous serons capables de traiter correctement toute la souffrance que nous endurons nous-mêmes. N’est-ce pas cela obtenir le meilleur des deux mondes ? Les gens qui sont véritablement consciencieux et raisonnables devraient réfléchir davantage à la souffrance que Dieu endure pour nous sauver, et toutes les persécutions et tribulations que Dieu subit innocemment, et toutes les calomnies, humiliations, condamnations et tout l’abandon qu’Il subit innocemment en raison de l’humanité corrompue, toute la résistance, tous les jugements et blasphèmes qu’Il subit innocemment de la part des gens qui croient en Lui, et combien Il souffre innocemment même de la part des gens qui Le servent uniquement pour la forme tout en Le trompant. En même temps, alors que le peuple élu de Dieu mange, boit et profite de Lui, il continue d’avoir des préjugés le faisant résister dans son cœur. Il essaie de conclure une affaire avec Lui et d’avoir des exigences de Sa part… Qui a jamais compris le cœur de Dieu ? Qui a jamais sympathisé avec Dieu ? Qui a jamais été prévenant envers le cœur de Dieu ? Qui a jamais fait des efforts pour être loyal à Dieu afin de Le réconforter ? Dieu n’endure-t-Il pas encore des difficultés tous les jours ? Dieu subit toutes sortes de tourments et d’afflictions pour sauver l’humanité, et pourtant, qui peut le savoir et le comprendre complètement ? Qui est capable de subir des épreuves pour réconforter Dieu ? Par amour pour qui Pierre a-t-il été volontairement crucifié à l’envers ? Quel était l’état du cœur de Pierre ? Vous devriez bien y réfléchir et vous trouverez la réponse en vous.

Le 1er février 2006

Précédent:Seuls ceux qui acquièrent la vérité et entrent dans la réalité sont véritablement sauvés

Suivant:Les quatre étapes de l’expérience de la vie pour être sauvé et rendu parfait

Vous aimerez peut-être également