L'Église de Dieu Tout-Puissant App

Écoutez la voix de Dieu et accueillez le retour du Seigneur Jésus !

Nous invitons tous ceux qui cherchent la vérité à nous contacter.

Témoignages pour Christ des derniers jours

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Largeur de page

0 résultats de recherche

Aucun résultat trouvé

Question 28 : Vous attestez que le Seigneur Jésus est déjà revenu comme le Dieu Tout-Puissant incarné, qui exprime toute la vérité qui purifie et sauve l’humanité et qui fait l’œuvre du jugement en commençant par la maison de Dieu, alors comment devrions-nous discerner la voix de Dieu et comment devrions-nous confirmer que Dieu Tout-Puissant est bien le Seigneur Jésus qui est revenu ?

Réponse :

Cette question est très importante ! Afin d’accepter l’œuvre de Dieu des derniers jours et voir l’apparition de Dieu, nous devons savoir comment identifier la voix de Dieu. En fait, identifier la voix de Dieu signifie reconnaître les paroles et les déclarations de Dieu et connaître les caractéristiques des paroles du Créateur. Peu importe que ce soient les paroles de Dieu fait chair ou les déclarations de l’Esprit de Dieu, elles sont toutes des paroles prononcées d’en haut par Dieu à l’humanité. Voilà le ton et les caractéristiques des paroles de Dieu. L’autorité et l’identité de Dieu sont clairement manifestées. On peut dire que ceci est le moyen unique par lequel le Créateur parle. Les déclarations de Dieu, à chaque fois qu’Il se fait chair, couvrent à coup sûr de nombreux domaines. Elles concernent essentiellement les exigences et les réprimandes de Dieu vis-à-vis de l’homme, les paroles des décrets administratifs et des commandements de Dieu, Ses paroles du jugement et du châtiment et Sa révélation de l’humanité corrompue. Il y a également des prophéties et des promesses de Dieu à l’humanité, etc. Ces paroles sont toutes l’expression de la vérité, du chemin et de la vie. Elles sont toutes la manifestation de la nature de la vie de Dieu. Elles représentent le tempérament de Dieu et tout ce que Dieu a et est. Nous pouvons voir à partir des paroles exprimées par Dieu que les paroles de Dieu sont la vérité et qu’elles ont l’autorité et la puissance. Donc, si vous souhaitez déterminer si les paroles exprimées par Dieu Tout-Puissant sont la voix de Dieu, vous pouvez étudier les paroles du Seigneur Jésus et les paroles de Dieu Tout-Puissant. Vous pouvez les comparer et voir si elles sont exprimées par le même Esprit et si elles sont l’œuvre d’un même Dieu. Si leur origine est la même, alors cela prouve que les paroles de Dieu Tout-Puissant sont les déclarations de Dieu et que Dieu Tout-Puissant est l’apparition de Dieu. Regardons les paroles prononcées par l’Éternel Dieu à l’ère de la Loi et les paroles du Seigneur Jésus à l’ère de la Grâce. Elles étaient toutes l’expression directe du Saint-Esprit et, en plus, étaient l’œuvre d’un seul Dieu. Cela prouve que le Seigneur Jésus était l’apparition de l’Éternel Dieu, l’apparition du Créateur. Ceux qui ont lu la Bible savent que dans les paroles exprimées par le Seigneur Jésus pendant l’ère de la Grâce, il y avait des paroles sur les admonestations, des paroles sur les exigences de Dieu vis-à-vis de l’humanité et des paroles concernant les décrets administratifs de Dieu. Il y a aussi des paroles sur les prophéties et les promesses. Ces paroles étaient une étape complète de l’œuvre accomplie par Dieu pendant l’ère de la Grâce.

Les brebis de Dieu entendent Sa voix. Quand il s’agit de la manière d’identifier concrètement la voix de Dieu, tout devient clair si nous regardons les paroles du Seigneur Jésus. Premièrement, nous examinerons les exigences et les réprimandes du Seigneur Jésus envers l’homme. Par exemple, le Seigneur Jésus a dit : « Repentez-vous, car le royaume des cieux est proche » (Matthieu 4:17). « Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, et de toute ta pensée. C’est le premier et le plus grand commandement. Et voici le second, qui lui est semblable : Tu aimeras ton prochain comme toi-même. De ces deux commandements dépendent toute la loi et les prophètes » (Matthieu 22:37-40). Le Seigneur Jésus a dit également : « Heureux les pauvres en esprit, car le royaume des cieux est à eux ! […] Heureux ceux qui ont faim et soif de la justice, car ils seront rassasiés ! […] Heureux ceux qui sont persécutés pour la justice, car le royaume des cieux est à eux ! Heureux serez-vous, lorsqu’on vous outragera, qu’on vous persécutera et qu’on dira faussement de vous toute sorte de mal, à cause de moi. Réjouissez-vous et soyez dans l’allégresse, parce que votre récompense sera grande dans les cieux » (Matthieu 5:3, 6, 10-12).

Regardons ce que le Seigneur Jésus a dit au sujet des décrets administratifs. Matthieu 12:31-32, Le Seigneur Jésus a dit : « C’est pourquoi je vous dis : Tout péché et tout blasphème sera pardonné aux hommes, mais le blasphème contre l’Esprit ne sera point pardonné. Quiconque parlera contre le Fils de l’homme, il lui sera pardonné ; mais quiconque parlera contre le Saint Esprit, il ne lui sera pardonné ni dans ce siècle ni dans le siècle à venir. » Aussi, dans Matthieu 5:22, le Seigneur Jésus a dit : « Mais moi, je vous dis que quiconque se met en colère contre son frère mérite d’être puni par les juges ; que celui qui dira à son frère : Raca ! mérite d’être puni par le sanhédrin ; et que celui qui lui dira : Insensé ! mérite d’être puni par le feu de la géhenne. »

En plus de ces paroles de décrets administratifs, il y a aussi les paroles du Seigneur Jésus pour juger et démasquer les Pharisiens. Le Seigneur Jésus a dit : « Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites ! parce que vous fermez aux hommes le royaume des cieux ; vous n’y entrez pas vous-mêmes, et vous n’y laissez pas entrer ceux qui veulent entrer » (Matthieu 23:13). « Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites ! parce que vous courez la mer et la terre pour faire un prosélyte ; et, quand il l’est devenu, vous en faites un fils de la géhenne deux fois plus que vous » (Matthieu 23:15).

Le Seigneur Jésus a aussi énoncé des prophéties et fait des promesses à l’homme. En Jean 14:2-3, le Seigneur Jésus a dit : « Je vais vous préparer une place. Et, lorsque je m’en serai allé, et que je vous aurai préparé une place, je reviendrai, et je vous prendrai avec moi, afin que là où je suis vous y soyez aussi. » Il y a aussi Jean 12:47-48, où le Seigneur Jésus a dit aussi : « Si quelqu’un entend mes paroles et ne les garde point, ce n’est pas moi qui le juge ; car je suis venu non pour juger le monde, mais pour sauver le monde. Celui qui me rejette et qui ne reçoit pas mes paroles a son juge ; la parole que j’ai annoncée, c’est elle qui le jugera au dernier jour. » Il y a également Apocalypse 21:3-4 : « Voici le tabernacle de Dieu avec les hommes ! Il habitera avec eux, et ils seront son peuple, et Dieu lui-même sera avec eux. Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n’y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. »

À partir des diverses vérités exprimées par le Seigneur Jésus pendant l’ère de Grâce, nous pouvons voir que le Seigneur Jésus était l’apparition du Sauveur et que les paroles du Seigneur Jésus étaient les déclarations de Dieu pour toute humanité. Il exprimait directement le tempérament de Dieu et Sa volonté pour l’humanité, pour guider l’humanité, approvisionner l’humanité et racheter personnellement l’humanité. Cela représente parfaitement l’identité et l’autorité de Dieu Lui-même. Lire ces paroles nous fait immédiatement sentir qu’elles sont la vérité et possèdent de l’autorité et de la puissance. Ces paroles sont la voix de Dieu, elles sont les déclarations de Dieu pour l’humanité. Lors des derniers jours, le Seigneur Jésus est revenu : Dieu Tout-Puissant est venu accomplir l’œuvre du jugement des derniers jours. Il a inauguré l’ère du Règne et a mis fin à l’ère de la Grâce. En se basant sur l’œuvre de rédemption du Seigneur Jésus, Dieu Tout-Puissant a accompli l’œuvre du jugement commençant par la maison de Dieu et a exprimé toutes les vérités pour la purification et le salut de l’humanité. Les paroles exprimées par Dieu Tout-Puissant sont riches et tout à fait exhaustives. Tout comme Dieu Tout-Puissant dit : « Il est juste de dire que c’était la première fois depuis la création que Dieu s’était adressé à toute l’humanité. Jamais auparavant Dieu n’avait parlé à l’humanité créée avec autant de détails et de façon si systématique. Bien sûr, c’était aussi la première fois qu’Il avait tant parlé à toute l’humanité et pendant si longtemps. C’était tout à fait sans précédent. De plus, ces déclarations ont été le premier texte exprimé par Dieu pendant qu’Il demeurait au sein de l’humanité, dans lequel Il a exposé les hommes, les a guidés, les a jugés, et leur a parlé cœur à cœur et donc elles étaient aussi les premières déclarations dans lesquelles Dieu a fait connaître aux hommes Ses pas, le lieu de Sa demeure, le tempérament de Dieu, ce que Dieu a et est, les pensées de Dieu et Son souci de l’humanité. On peut dire que, depuis la création, elles ont été les premières déclarations que Dieu avait dites à l’humanité à partir du troisième ciel, et la première fois que Dieu avait utilisé Son identité propre pour apparaître et pour exprimer la voix de Son cœur à l’humanité à travers des paroles » (Introduction à « Paroles de Dieu à l’univers entier », dans La Parole apparaît dans la chair). Les paroles exprimées par Dieu Tout-Puissant ont une très grande portée et sont incomparablement riches. En elles, il y a principalement le jugement, la révélation de l’homme et les décrets administratifs et commandements de l’ère du Règne, ainsi que les admonestations, les exigences et les promesses de Dieu envers l’homme, et aussi des prophéties. Lisons d’abord plusieurs passages des paroles de Dieu sur les admonestations, et les exigences de Dieu envers l’homme ainsi que Son œuvre.

Dieu Tout-Puissant dit : « Aujourd’hui, ceux qui ont un véritable amour pour Moi sont des gens bénis ; heureux ceux qui se soumettent à Moi, ils vont sûrement résider dans Mon royaume ; heureux ceux qui Me connaissent, ils vont sûrement détenir du pouvoir dans Mon royaume ; heureux ceux qui Me cherchent, ils vont sûrement échapper aux liens de Satan et jouir de Ma bénédiction ; heureux ceux qui peuvent renoncer à eux-mêmes, ils vont sûrement entrer en Ma possession et hériter de l’abondance de Mon royaume. Ceux qui se dévouent pour Moi, Je les célébrerai ; ceux qui se dépensent pour Moi, Je les embrasserai avec joie ; ceux qui Me font des offrandes, Je leur donnerai des jouissances. Ceux qui trouvent du plaisir dans Mes paroles, Je les bénirai ; ils seront sûrement les piliers qui soutiendront les poutres dans Mon royaume, ils jouiront sûrement d’une abondance sans pareille dans Ma maison, et personne ne peut se comparer à eux » (« Chapitre 19 » des paroles de Dieu à l’univers entier, dans La Parole apparaît dans la chair).

« Bien que Jésus ait abattu une œuvre immense parmi les hommes, Il n’a fait que parachever la rédemption de toute l’humanité et est devenu le sacrifice d’expiation de l’homme, et Il n’a pas débarrassé l’homme de tout son tempérament corrompu. Pour sauver entièrement l’homme de l’influence de Satan, Il n’a pas suffi que Jésus se livre en sacrifice d’expiation pour les péchés des hommes, mais il a fallu également que Dieu s’emploie davantage à débarrasser l’homme totalement de son tempérament, qui avait été corrompu par Satan. Et donc, après que l’homme a reçu le pardon de ses péchés, Dieu est redevenu chair pour conduire l’homme dans la nouvelle ère et a commencé l’œuvre du châtiment et du jugement, et cette œuvre a mené l’homme dans un domaine plus élevé. Tous ceux qui se soumettent à Sa domination jouiront d’une vérité supérieure et recevront de bien meilleures bénédictions. Ils vivront véritablement dans la lumière et gagneront la vérité, le chemin et la vie.

Si les gens restent dans l’ère de la Grâce, alors ils ne seront jamais libérés de leur tempérament corrompu, encore moins connaîtront-ils le tempérament inhérent de Dieu. Si les gens bénéficient toujours d’une abondance de grâce, mais n’ont pas emprunté le chemin de la vie qui leur permet de connaître Dieu et de satisfaire Dieu, alors ils ne gagneront jamais Dieu bien qu’ils croient en Lui. Quelle pitoyable forme de croyance est-ce ? » (La préface de La Parole apparaît dans la chair).

« Avant que les hommes aient été rachetés, Satan les avait déjà remplis de ses poisons et, après des milliers d’années de corruption par Satan, les hommes ont en eux une nature établie qui s’oppose à Dieu. Par conséquent, lorsque les hommes ont été rachetés, ce ne fut rien de plus qu’un cas de rédemption payant un prix élevé pour racheter l’homme alors que sa nature empoisonnée à l’intérieur n’était pas éliminée. L’homme qui est tellement souillé doit subir une transformation avant d’être digne de servir Dieu. Grâce à cette œuvre de jugement et de châtiment, les hommes prendront pleinement conscience de l’essence souillée et corrompue en eux-mêmes et ils pourront changer complètement et être purifiés. L’homme peut être digne de retourner devant le trône de Dieu seulement de cette manière » (« Le mystère de l’incarnation (4) », dans La Parole apparaît dans la chair).

« Personne ne cherche activement les traces de Dieu ni l’apparition de Dieu, et nul ne souhaite exister sous les soins et la protection de Dieu. Au contraire, les hommes sont prêts à compter sur la corrosivité de Satan, le malin, afin de s’adapter à ce monde et aux règles de l’existence que suit l’humanité méchante. À ce stade, le cœur et l’esprit de l’homme sont devenus le tribut offert à Satan et deviennent la subsistance de Satan. Plus encore, le cœur et l’esprit humains sont devenus le terrain de jeu idéal où Satan peut résider. De cette façon, l’homme perd inconsciemment sa compréhension des principes d’être humain, et de la valeur et du sens de l’existence humaine. Les lois de Dieu et l’alliance entre Dieu et l’homme disparaissent peu à peu dans le cœur de l’homme et celui-ci cesse de chercher Dieu ou de Lui prêter attention. Avec le temps, l’homme ne comprend plus pourquoi Dieu l’a créé, il ne comprend pas non plus les paroles qui sortent de la bouche de Dieu et tout ce qui vient de Dieu. Alors, l’homme commence à résister aux lois et aux décrets de Dieu, et son cœur et son esprit s’engourdissent… Dieu perd l’homme qu’Il a originellement créé et l’homme perd la racine de son commencement : c’est la tristesse de cette espèce humaine » (« Dieu est la source de la vie de l’homme », dans La Parole apparaît dans la chair).

« L’humanité s’est développée à travers des dizaines de milliers d’années d’histoire pour arriver là où elle en est aujourd’hui. Cependant, l’humanité de Ma création originelle a depuis longtemps sombré dans la dégénérescence. Elle a déjà cessé d’être ce que Je veux, et ainsi l’humanité, telle qu’elle apparaît à Mes yeux, ne mérite plus le nom d’humanité. Les hommes sont plutôt l’ordure de l’humanité que Satan a emmenée en captivité, les cadavres ambulants pourris dans lesquels vit Satan et desquels il se vêt. Les gens ne croient pas du tout en Mon existence et ils n’accueillent pas Ma venue. L’humanité répond à Mes demandes seulement à contrecœur, y accédant temporairement, et ne partage pas sincèrement les joies et les peines de la vie avec Moi. Puisque les gens Me voient comme impénétrable, à contrecœur ils prétendent Me sourire, adoptant une attitude de flatterie envers quelqu’un au pouvoir. C’est parce que les gens n’ont aucune connaissance de Mon œuvre, encore moins de Ma volonté dans le moment présent. Je serai honnête avec vous : quand le jour viendra, la souffrance de toute personne qui M’adore sera plus facile à supporter que la vôtre. Le degré de votre foi en Moi ne dépasse pas, en réalité, celui de Job. Même la foi des pharisiens juifs surpasse la vôtre, et donc, si le jour de feu survient, votre souffrance sera plus grave que celle des pharisiens lorsque Jésus les a réprimandés, que celle des deux cent cinquante chefs qui s’opposèrent à Moïse, et que celle de Sodome sous les flammes brûlantes de sa destruction » (« Ce que signifie un homme véritable », dans La Parole apparaît dans la chair).

« Après avoir été corrompu par Satan, l’homme a perdu son cœur qui craignait Dieu et a perdu la fonction qu’une créature de Dieu devrait avoir, devenant un ennemi qui désobéit à Dieu. L’homme a vécu sous le domaine de Satan et a suivi les ordres de Satan ; ainsi, Dieu n’avait aucun moyen d’œuvrer parmi Ses créatures et était d’autant plus incapable de gagner la crainte de Ses créatures. L’homme a été créé par Dieu et aurait dû adorer Dieu, mais l’homme en fait a tourné le dos à Dieu et a adoré Satan. Satan est devenu l’idole dans le cœur de l’homme. Ainsi, Dieu a perdu Sa place dans le cœur de l’homme, ce qui veut dire qu’Il a perdu le sens de Sa création de l’homme et alors, pour restaurer le sens de Sa création de l’homme, Il doit restaurer la ressemblance d’origine de l’homme et débarrasser l’homme de son tempérament corrompu. Pour récupérer l’homme de Satan, Il doit sauver l’homme du péché. Seulement de cette manière peut-Il restaurer progressivement la ressemblance originelle de l’homme et restaurer la fonction originelle de l’homme, et à la fin restaurer Son royaume. La destruction ultime de ces fils de la désobéissance sera également réalisée afin de permettre à l’homme de mieux adorer Dieu et de mieux vivre sur la terre. Puisque Dieu a créé l’homme, Il amènera l’homme à L’adorer ; puisqu’Il veut restaurer la fonction originelle de l’homme, Il la restaurera complètement et sans aucune adultération. Restaurer Son autorité signifie qu’Il amènera l’homme à L’adorer et à Lui obéir ; cela signifie qu’Il amènera l’homme à vivre à cause de Lui et détruira Ses ennemis par Son autorité ; cela signifie qu’Il fera que Son être entier réside au sein de l’humanité et sans aucune résistance de l’homme. Le royaume qu’Il veut établir est Son propre royaume. Il désire une humanité qui L’adore, qui Lui obéisse complètement et qui partage Sa gloire. S’Il ne sauve pas l’humanité corrompue, le sens de Sa création de l’homme se réduira à rien ; Il n’aura plus d’autorité parmi les hommes et Son royaume ne pourra plus exister sur la terre. S’Il ne détruit pas ces ennemis qui Lui désobéissent, Il ne pourra pas obtenir Sa gloire complète et Il ne pourra pas établir non plus Son royaume sur la terre. Voici les signes de l’achèvement de Son œuvre et les signes de l’achèvement de Sa grande réalisation : détruire complètement ceux parmi l’humanité qui Lui désobéissent et amener dans le repos les gens qui ont été rendus complets » (« Dieu et l’homme entreront dans le repos ensemble », dans La Parole apparaît dans la chair).

« Tu sais seulement que Jésus descendra dans les derniers jours, mais comment exactement descendra-t-Il ? Un pécheur comme toi, toi qui viens d’être racheté, qui n’as pas été transformé ou perfectionné par Dieu, peux-tu être selon le cœur de Dieu ? Quant à toi, toi qui es encore ton vieil homme, il est vrai que tu as été sauvé par Jésus, et que tu n’es pas compté comme un pécheur à cause du salut de Dieu, mais cela ne prouve pas que tu ne sois pas un pécheur et ne sois pas impur. Comment peux-tu être saint si tu n’as pas été transformé ? À l’intérieur, tu es assailli par l’impureté, l’égoïsme et la bassesse, mais tu souhaites toujours descendre avec Jésus. La chance te sourirait à ce point ! Tu as raté une étape dans ta foi en Dieu : tu as simplement été racheté, mais n’as pas été transformé. Pour que tu sois selon le cœur de Dieu, Dieu doit personnellement te transformer et te purifier ; si tu es seulement racheté, tu seras incapable d’atteindre la sainteté. De cette façon, tu ne seras pas qualifié pour partager les bénédictions de Dieu, car tu as raté une étape de l’œuvre de la gestion de l’homme par Dieu, qui est l’étape clé de la transformation et du perfectionnement. Et donc toi, un pécheur qui vient d’être racheté, tu es incapable de recevoir directement l’héritage de Dieu » (« Concernant les appellations et l’identité », dans La Parole apparaît dans la chair).

« Tu dois savoir quel genre de personnes Je désire ; ceux qui sont impurs ne sont pas autorisés à entrer dans le royaume, ceux qui sont impurs ne sont pas autorisés à souiller la terre sainte. Bien que tu aies beaucoup travaillé et que tu aies travaillé pendant de nombreuses années, à la fin si tu es toujours déplorablement dégoûtant, il est intolérable pour la loi du ciel que tu veuilles entrer dans Mon royaume ! Depuis la fondation du monde jusqu’à ce jour, Je n’ai jamais offert un accès facile à Mon royaume à ceux qui cherchent à s’attirer Mes faveurs. C’est une loi céleste, et personne ne peut la transgresser ! Tu dois chercher la vie. Aujourd’hui, ceux qui seront perfectionnés sont comme Pierre : Ce sont ceux qui cherchent les changements dans leur propre tempérament et sont désireux de rendre témoignage à Dieu et de remplir leur devoir en tant que créature de Dieu. Seuls ceux-là seront perfectionnés. Si tu ne penses qu’aux récompenses et ne cherches pas à changer ton propre tempérament de vie, alors tous tes efforts seront en vain – et c’est une vérité immuable ! » (« Succès ou échec dépendent du chemin que l’homme emprunte », dans La Parole apparaît dans la chair).

En ce qui concerne de l’œuvre du jugement de Dieu Tout-Puissant à l’ère du Règne, lisons plusieurs passages des paroles de Dieu Tout-Puissant. Dieu Tout-Puissant dit : « Dans les derniers jours, le Christ utilise une variété de vérités pour enseigner à l’homme, exposer l’essence de l’homme et disséquer ses mots et ses actes. Ces paroles comprennent diverses vérités, telles que le devoir de l’homme, comment l’homme doit obéir à Dieu, comment l’homme doit être fidèle à Dieu, comment l’homme doit vivre l’humanité normale, ainsi que la sagesse et le tempérament de Dieu, et ainsi de suite. Ces paroles sont toutes axées sur l’essence de l’homme et son tempérament corrompu. En particulier, ces paroles qui exposent comment l’homme rejette Dieu sont prononcées au sujet de la manière dont l’homme est une incarnation de Satan et une force ennemie contre Dieu. En entreprenant Son œuvre de jugement, Dieu ne fait pas que préciser ce qu’est la nature de l’homme par quelques mots seulement ; Il l’expose, le traite et l’émonde à long terme. Ces méthodes d’exposer, de traiter et d’émonder ne peuvent pas être substituées par des mots ordinaires, mais par la vérité que l’homme ne possède pas du tout. Seules les méthodes de ce genre sont considérées comme un jugement ; c’est seulement par un jugement de ce genre que l’homme peut être maîtrisé et forcé à se soumettre totalement à Dieu, et acquérir de surcroît une vraie connaissance de Dieu. Ce que l’œuvre du jugement apporte c’est la compréhension par l’homme du vrai visage de Dieu et la vérité sur sa propre rébellion. L’œuvre du jugement permet à l’homme de mieux comprendre la volonté de Dieu, le but de l’œuvre de Dieu et les mystères qui lui sont incompréhensibles. Cela permet également à l’homme de reconnaître et de connaître son essence corrompue et les racines de sa corruption, ainsi que de découvrir la laideur de l’homme. Ces effets sont tous causés par l’œuvre du jugement, car l’essence de cette œuvre est en fait l’œuvre d’ouverture de la vérité, du chemin et de la vie de Dieu à tous ceux qui ont foi en Lui. Ce travail est l’œuvre du jugement faite par Dieu » (« Le Christ réalise l’œuvre du jugement avec la vérité », dans La Parole apparaît dans la chair).

« Dieu accomplit l’œuvre du jugement et du châtiment afin que l’homme Le connaisse et pour Son témoignage. Sans le jugement du tempérament corrompu de l’homme par Dieu, l’homme ne connaitrait pas Son tempérament juste qui ne tolère aucune offense, et ne pourrait pas non plus convertir son ancienne connaissance de Dieu en une connaissance nouvelle. Pour le bien de Son témoignage et pour le bien de Sa gestion, Il expose Sa totalité au grand jour, permettant ainsi à l’homme, par la manifestation de Dieu, d’acquérir la connaissance de Dieu, de changer son tempérament et de rendre un témoignage retentissant en faveur de Dieu. Le changement dans le tempérament de l’homme est réalisé par de nombreux genres différents de l’œuvre Dieu ; sans ces changements dans son tempérament, l’homme serait incapable de rendre témoignage à Dieu et d’être selon le cœur de Dieu. Les changements dans le tempérament de l’homme signifient que l’homme s’est libéré de l’esclavage de Satan et de l’influence des ténèbres, et qu’il est vraiment devenu un modèle et un exemple de l’œuvre de Dieu, un témoin de Dieu et un homme selon le cœur de Dieu » (« Seuls ceux qui connaissent Dieu peuvent rendre témoignage à Dieu », dans La Parole apparaît dans la chair).

« Dans Son œuvre finale de la conclusion de l’ère, le tempérament de Dieu est le châtiment et le jugement, par lesquels Il révèle tout ce qui est injuste, afin de juger tous les peuples publiquement et de perfectionner ceux qui L’aiment d’un cœur sincère. Seul un tel tempérament peut mener l’ère à sa fin. Les derniers jours sont déjà arrivés. Toutes les choses de la création seront classées selon leur genre et seront divisées en différentes catégories selon leur nature. C’est le temps où Dieu révèle la fin et la destination de l’humanité. Si l’homme ne subit pas le châtiment et le jugement, alors il n’y aura aucun moyen d’exposer sa désobéissance et son injustice. Ce n’est que par le châtiment et le jugement que l’issue de toute création peut être révélée. L’homme affiche ses vraies couleurs seulement quand il est châtié et jugé. Le mal sera placé avec le mal, le bien avec le bien et l’humanité tout entière sera classée selon son espèce. Par le châtiment et le jugement, l’issue de toute création sera révélée, de sorte que le mal pourra être puni et le bien récompensé, et tous les gens seront alors soumis à la domination de Dieu. Toute cette œuvre doit être réalisée à travers un châtiment et un jugement justes. Parce que la corruption de l’homme a atteint son apogée et que sa désobéissance s’est excessivement aggravée, seul le tempérament juste de Dieu, qui est principalement composé du châtiment et du jugement et qui est révélé au cours des derniers jours, peut complètement transformer l’homme et le rendre complet. Seul ce tempérament peut exposer le mal et donc punir sévèrement tous les injustes. […] Pendant les derniers jours, seul un jugement juste peut classer l’homme en fonction de son espèce et amener l’homme dans un nouveau domaine. De cette façon, toute l’ère est menée à sa fin par le juste tempérament de jugement et de châtiment de Dieu » (« La vision de l’œuvre de Dieu (3) », dans La Parole apparaît dans la chair).

« Comprends-tu maintenant ce qu’est le jugement et ce qu’est la vérité ? Si tu as compris, alors Je t’exhorte à te soumettre docilement au jugement, sinon tu n’auras jamais l’occasion d’être loué par Dieu ou d’être amené par Lui dans Son royaume. Ceux qui n’acceptent que le jugement, mais ne peuvent jamais être purifiés, c’est-à-dire ceux qui fuient au milieu de l’œuvre du jugement, seront à jamais détestés et rejetés par Dieu. Leurs péchés sont plus nombreux et plus graves que ceux des pharisiens, car ils ont trahi Dieu et sont rebelles à Dieu. De tels hommes qui ne sont même pas dignes de faire du service recevront une punition plus sévère, une punition qui est en plus éternelle. Dieu n’épargnera aucun traître qui a déjà fait preuve de loyauté par des paroles, mais qui L’a ensuite trahi. De tels hommes recevront la rétribution par la punition de l’esprit, de l’âme et du corps. N’est-ce pas précisément une révélation du tempérament juste de Dieu ? N’est-ce pas le but de Dieu en jugeant l’homme et en le révélant ? Dieu réserve tous ceux qui accomplissent toutes sortes de mauvaises actions au temps du jugement dans un endroit infesté de mauvais esprits, laissant ces mauvais esprits détruire leurs corps charnels à leur gré. Leurs corps dégagent la puanteur des cadavres et telle est leur rétribution appropriée. Dieu écrit dans leur livre de souvenir tous les péchés de ces faux croyants déloyaux, ces faux apôtres et faux ouvriers ; puis, au bon moment, Il les jette au milieu des esprits impurs, laissant ces esprits impurs souiller leur corps entier à leur gré, afin qu’ils ne se réincarnent jamais et ne voient plus jamais la lumière. Ces hypocrites qui ont fait du service à un certain moment, mais qui sont incapables de rester loyaux jusqu’à la fin sont comptés parmi les méchants par Dieu, de sorte qu’ils marchent dans le conseil des méchants et en viennent à faire partie de leur populace désordonnée ; à la fin, Dieu les anéantira. Dieu rejette et ne prête pas attention à ceux qui n’ont jamais été fidèles au Christ ou qui n’ont consacré aucun effort, et les anéantira tous lors des changements d’ère. Ils n’existeront plus sur la terre, et encore moins gagneront un passage dans le royaume de Dieu. Ceux qui n’ont jamais été sincères envers Dieu, mais qui sont forcés par les circonstances de traiter avec Lui machinalement, sont comptés parmi ceux qui font du service pour Son peuple. Seul un petit nombre de tels hommes peuvent survivre, tandis que la majorité périra avec ceux qui ne sont même pas qualifiés pour faire du service. Finalement, Dieu amènera dans Son royaume tous ceux qui ont le même esprit que Dieu, le peuple et les fils de Dieu, ainsi que ceux qui sont prédestinés par Dieu à être des sacrificateurs. Tel est le distillat que Dieu a obtenu par Son œuvre. Quant à ceux qui ne peuvent pas être inclus dans aucune des catégories établies par Dieu, ils seront comptés parmi les non-croyants. Et vous pouvez sûrement imaginer ce que sera leur fin. Je vous ai déjà dit tout ce que Je devrais dire ; la route que vous choisirez relève de votre décision. Ce que vous devriez comprendre, c’est ceci : l’œuvre de Dieu n’attend jamais ceux qui ne peuvent pas marcher à Son rythme et le juste tempérament de Dieu ne montre de miséricorde pour aucun homme » (« Le Christ réalise l’œuvre du jugement avec la vérité », dans La Parole apparaît dans la chair).

Lisons deux passages des décrets administratifs émis par Dieu Tout-Puissant à l’ère du Règne.

« Les dix décrets administratifs qui doivent être respectés par les élus de Dieu à l’ère du Règne

L’homme ne doit pas se magnifier ni s’exalter. Il doit adorer et exalter Dieu.

Tu dois faire tout ce qui est bénéfique à l’œuvre de Dieu, et rien qui soit néfaste aux intérêts de l’œuvre de Dieu. Tu dois défendre le nom de Dieu, le témoignage de Dieu et l’œuvre de Dieu.

L’argent, les objets matériels et tous les biens de la maison de Dieu sont les offrandes qui doivent être données par l’homme. Seuls le sacrificateur et Dieu peuvent jouir de ces offrandes, car les offrandes de l’homme sont pour la jouissance de Dieu, Dieu ne partage ces offrandes qu’avec le sacrificateur, et personne d’autre n’est qualifié ou n’a le droit de jouir d’aucune partie d’entre elles. Toutes les offrandes de l’homme (y compris l’argent et les choses ont on peut jouir matériellement) sont données à Dieu, non à l’homme. Et ainsi, l’homme ne doit pas jouir de ces choses ; si l’homme devait en jouir, alors il volerait des offrandes. Quiconque fait cela est un Judas, car, en plus d’être un traître, Judas s’est aussi servi de l’argent qui était mis dans la bourse.

L’homme a un tempérament corrompu et, de plus, il possède des émotions. En tant que tel, il est absolument interdit à deux membres du sexe opposé de travailler ensemble en servant Dieu. Quiconque est découvert le faisant sera expulsé, sans exception – et personne n’est exempt.

  • Tu ne jugeras pas Dieu et tu ne discuteras pas légèrement de choses relatives à Dieu. Tu dois faire ce que l’homme doit faire et parler comme l’homme doit parler, et ne pas dépasser tes limites ni les transgresser. Veille sur ta langue et fais attention à tes propres pas. Tout cela t’empêchera de faire quelque chose qui offense le tempérament de Dieu.
  • Tu dois faire ce qui doit être fait par l’homme, remplir tes obligations, t’acquitter de tes responsabilités, et tenir à ton devoir. Puisque tu crois en Dieu, tu dois apporter ta contribution à l’œuvre de Dieu ; si tu ne le fais pas, alors tu es inapte à manger et boire les paroles de Dieu et tu es inapte à vivre dans la maison de Dieu.

    En ce qui concerne le travail et les affaires de l’Église, en dehors de l’obéissance à Dieu, en tout tu dois suivre les instructions de l’homme qui est utilisé par le Saint-Esprit. Même la moindre infraction est inacceptable. Tu dois être absolu dans ta conformité et ne dois pas analyser le bien ou le mal ; ce qui est bien ou mal n’a rien à voir avec toi. Tu ne dois te préoccuper que de l’obéissance totale.

    Les gens qui croient en Dieu doivent obéir à Dieu et L’adorer. Tu ne dois exalter ou admirer aucune personne ; tu ne dois pas donner la première place à Dieu, la deuxième place aux personnes que tu admires et la troisième place à toi-même. Personne ne devrait occuper une place dans ton cœur, et tu ne devrais pas considérer les gens – en particulier ceux que tu vénères – comme étant à égalité avec Dieu, comme s’ils étaient Ses égaux. Cela est intolérable pour Dieu.

    Tes pensées devraient être tournées vers le travail de l’Église. Tu dois mettre de côté les perspectives de ta propre chair, être décisif sur les questions familiales, te consacrer entièrement à l’œuvre de Dieu, et mettre l’œuvre de Dieu en premier et ta propre vie en second lieu. C’est la décence d’un saint.

    Ceux de ta famille qui n’ont pas la foi (tes enfants, ton mari ou ton épouse, tes sœurs ou tes parents, etc.) ne devraient pas être forcés à se joindre à l’Église. La maison de Dieu ne manque pas de membres et il n’est pas nécessaire d’ajouter à son nombre avec des gens qui n’ont aucune utilité. Tous ceux qui ne croient pas volontiers ne doivent pas être conduits dans l’Église. Ce décret s’adresse à tous. À ce sujet, vous devez vous observer les uns les autres, vous surveiller et vous le rappeler et personne ne peut le violer. Même quand les parents qui n’ont pas la foi se joignent à l’Église à contrecœur, il ne faut pas leur donner de livres ni un nouveau nom ; ces gens ne sont pas de la maison de Dieu, et leur entrée dans l’Église doit être arrêtée par tous les moyens nécessaires. S’il survient du trouble dans l’Église en raison de l’invasion des démons, alors tu seras toi-même expulsé ou des restrictions seront placées sur toi. En bref, tout le monde a une responsabilité à ce sujet, mais tu ne dois pas être imprudent ou l’utiliser pour régler des problèmes personnels » (« Les dix décrets administratifs qui doivent être respectés par les élus de Dieu à l’ère du Règne », dans La Parole apparaît dans la chair).

    « Je répandrai Ma colère sur ses nations, promulguant ouvertement Mes décrets administratifs dans tout l’univers, et imposant un châtiment à quiconque les viole :

    Quand Je tourne Mon visage vers l’univers pour parler, toute l’humanité entend Ma voix, et alors voit toutes les œuvres que J’ai réalisées dans l’univers. Ceux qui vont à l’encontre de Ma volonté, c’est-à-dire ceux qui s’opposent à Moi par les actes de l’homme, tomberont sous Mon châtiment. Je prendrai la multitude d’étoiles dans les cieux et les renouvellerai, et grâce à Moi le soleil et la lune seront renouvelés – les cieux ne seront plus comme ils étaient ; la myriade de choses sur la terre sera renouvelée. Tout deviendra complet par Mes paroles. Les nombreuses nations de l’univers seront réparties de nouveau et remplacées par Ma nation, de sorte que les nations sur la terre disparaîtront à jamais et deviendront une nation qui Me vénère ; toutes les nations de la terre seront détruites et cesseront d’exister. Parmi les êtres humains dans l’univers, tous ceux qui appartiennent au diable seront exterminés ; tous ceux qui adorent Satan seront ravagés par Mon feu ardent – c’est-à-dire, à l’exception de ceux qui sont maintenant dans le courant, le reste sera réduit en cendres. Quand Je châtierai les nombreux peuples, ceux du monde religieux reviendront, à divers degrés, à Mon royaume, vaincu par Mes œuvres, parce qu’ils auront vu l’avènement du Saint monté sur une nuée blanche. Tous les hommes suivront leur propre genre, et recevront des châtiments variant selon ce qu’ils ont fait. Ceux qui se sont dressés contre Moi périront tous ; quant à ceux dont les actions sur la terre ne M’ont pas impliqué, à cause de la manière dont ils se sont acquittés, ils continueront d’exister sur la terre sous la gouvernance de Mes fils et de Mon peuple. Je me révélerai à la myriade de peuples et à la myriade de nations, retentissant de Ma propre voix sur la terre pour proclamer l’accomplissement de Ma grande œuvre afin que tous les hommes puissent la voir de leurs propres yeux » (« Chapitre 26 » des paroles de Dieu à l’univers entier, dans La Parole apparaît dans la chair).

    Nous allons lire d’autres passages des prophéties de Dieu Tout-Puissant et de Sa promesse à l’homme. « Dans le royaume, les innombrables choses de la création commencent à revivre et à retrouver leur force vitale. En raison des changements de l’état de la terre, les frontières entre une terre et une autre commencent également à se déplacer. Jadis, J’ai prophétisé : quand la terre sera divisée de la terre, et que la terre s’unira avec la terre, ce sera le temps où Je ferai voler les nations en mille morceaux. À ce moment-là, Je renouvellerai toute la création et repartirai l’univers tout entier, mettant ainsi l’univers en ordre, transformant son ancien état en un nouveau. C’est cela Mon plan. Ce sont Mes œuvres. Quand les nations et les peuples du monde retourneront devant Mon trône, Je prendrai alors toute l’abondance du ciel et Je la conférerai au monde des hommes, afin que, grâce à Moi, elle déborde d’une abondance incomparable » (« Chapitre 26 » des paroles de Dieu à l’univers entier, dans La Parole apparaît dans la chair).

    « Tandis que Mes paroles sont consommées, le royaume est progressivement formé sur la terre et l’homme retourne peu à peu à la normalité, et donc le royaume dans Mon cœur est établi sur terre. Dans le royaume, tout le peuple de Dieu retrouve la vie de l’homme normal. Fini l’hiver glacial, remplacé par un monde de villes de printemps qui dure toute l’année. Les gens n’ont plus à souffrir le sombre et misérable monde de l’homme, ni de supporter la froideur austère du monde de l’homme. Les gens ne se battent pas entre eux, les pays ne vont pas à la guerre les uns contre les autres, le carnage est fini à jamais, ainsi que le sang qu’il faisait couler ; toute la terre est remplie de bonheur et la chaleur entre les hommes imprègne tous les lieux » (« Chapitre 20 » des paroles de Dieu à l’univers entier, dans La Parole apparaît dans la chair).

    « Quand les gens auront été restaurés à leur ressemblance originelle, quand les gens pourront accomplir leurs tâches respectives, garder leur propre place et obéir à tous les arrangements de Dieu, Dieu se sera acquis sur la terre un groupe de gens qui L’adorent et Il aura également établi sur la terre un royaume qui L’adore. Il aura la victoire éternelle sur la terre et ceux qui s’opposeront à Lui périront pour toute l’éternité. Cela restaurera Son dessein originel pour la création de l’homme ; cela restaurera Son dessein pour la création de toutes choses, et cela restaurera également Son autorité sur la terre, Son autorité sur toutes choses et Son autorité sur Ses ennemis. Voici les signes de Sa victoire totale : désormais l’humanité entrera dans le repos et entrera dans une vie qui suit la bonne voie. Dieu aussi entrera dans le repos éternel avec l’homme et entrera dans une vie éternelle partagée par Dieu et l’homme. La souillure et la désobéissance sur la terre disparaîtront, de même que les lamentations sur la terre. Tout ce qui sur la terre s’oppose à Dieu n’existera pas. Seuls Dieu et ceux qu’Il a sauvés resteront ; Sa création seule restera » (« Dieu et l’homme entreront dans le repos ensemble », dans La Parole apparaît dans la chair).

    Maintenant que nous avons entendu les paroles de Dieu Tout-Puissant, nous avons vu que Dieu Tout-Puissant et le Seigneur Jésus sont un et même. Ils sont tous les deux Dieux incarnés qui se tient élevé et parle à l’humanité. Ce qu’Ils manifestent tous les deux, c’est le tempérament de Dieu et Son essence sainte. Et en cela, ils démontrent parfaitement l’autorité et l’identité de Dieu. Selon les paroles du Seigneur Jésus sur le jugement et la révélation des pharisiens et les paroles de Dieu Tout-Puissant sur le jugement et la révélation de l’humanité corrompue, nous voyons que Dieu hait le mal et méprise la corruption de l’humanité. Nous voyons le tempérament juste et saint de Dieu, et de plus, que Dieu observe le fond du cœur de l’homme. La corruption de l’humanité Lui est aussi familière que le dos de Sa main. À partir des admonestations et des exigences du Seigneur Jésus et de Dieu Tout-Puissant vis-à-vis de l’humanité, nous voyons les attentes de Dieu envers l’humanité, Dieu aime ceux qui sont honnêtes et Il bénit en particulier ceux qui se consacrent vraiment à Lui. Cela nous montre l’intérêt de Dieu et le salut de l’humanité. À partir des promesses du Seigneur Jésus et de Dieu Tout-Puissant pour l’humanité, nous voyons l’amour de Dieu pour l’humanité, et de plus, nous voyons l’autorité et la puissance avec lesquelles Dieu commande le destin de l’humanité et règne sur toutes choses. Les paroles du Seigneur Jésus et de Dieu Tout-Puissant sont semblables, à la fois dans le ton et la manière de parler, elles sont toutes les deux l’expression du tempérament de Dieu. Cela démontre parfaitement l’identité et l’essence de Dieu. Réfléchissons : qui, à part le Créateur, pourrait exprimer des paroles à l’humanité tout entière ? Qui pourrait exprimer directement la volonté de Dieu et faire des demandes à l’humanité ? Qui pourrait décider de la fin de l’homme ? Qui pourrait contrôler sa vie et sa mort ? Qui pourrait contrôler les étoiles dans l’univers et dominer toutes les choses ? À part Dieu, qui pourrait voir clairement la vérité de l’essence de l’humanité corrompue ? Et qui pourrait révéler le tempérament satanique caché dans le fond de notre cœur ? Qui pourrait accomplir l’œuvre du jugement de Dieu des derniers jours et nous sauver entièrement de l’influence de Satan ? Seul le Créateur possède cette autorité et cette puissance ! Les paroles de Dieu Tout-Puissant démontrent parfaitement l’autorité et l’identité uniques de Dieu. Après avoir entendu les paroles de Dieu Tout-Puissant, nous sentons tous une telle confirmation dans notre cœur : ces paroles sont toutes exprimées par Dieu, elles sont la voix de Dieu. Ce sont toutes les vérités exprimées par le Créateur durant l’œuvre du jugement lors des derniers jours. Dans notre cœur, naît immédiatement la véritable révérence de Dieu. Après avoir lu les paroles de Dieu Tout-Puissant, avez-vous le même sentiment ? Cela prouve suffisamment que les paroles de Dieu Tout-Puissant et les paroles du Seigneur Jésus proviennent de la même source. Elles sont toutes les deux l’expression d’un même Esprit. Elles sont les déclarations d’un seul Dieu envers l’humanité dans les différentes ères. Durant les derniers jours, Dieu Tout-Puissant fait l’œuvre du jugement commençant par la maison de Dieu basée sur le fondement de l’œuvre de rédemption du Seigneur Jésus. Dieu Tout-Puissant exprime toutes les vérités pour le salut et la purification de l’humanité, révèle tous les mystères du plan de gestion de Dieu pour le salut de l’humanité et nous parle clairement de la substance des divers aspects de la vérité. Ils nous ouvrent les yeux et nous convainquent. La parole et l’œuvre de Dieu Tout-Puissant ont accompli et réalisé toutes les prophéties du Seigneur Jésus. Dans toutes les paroles exprimées par Dieu Tout-Puissant pour l’œuvre de jugement des derniers jours, nous reconnaissons la voix de Dieu et assurons que Dieu Tout-Puissant est le retour du Seigneur Jésus, le seul vrai Dieu qui a créé les cieux, la terre et toutes les choses, vient accomplir l’œuvre du jugement dans les derniers jours. Il vient pour mettre fin au règne de Satan sur la terre, à l’ère du mal et des ténèbres, et inaugure le règne de Dieu sur la terre, l’ère du Règne millénaire. Et cela réalise notre beau souhait d’entrer dans le royaume des cieux.

    Extrait de « Questions et réponses classiques sur l’évangile du royaume »

    Comment entendons-nous la voix de Dieu ? La supériorité de nos qualités ou l’étendue de notre expérience n’ont aucune importance pour cela. Ayant foi au Seigneur Jésus, que ressentons-nous lorsque nous entendons nombre de Ses paroles ? Bien que nous n’ayons aucune expérience ni connaissance des paroles du Seigneur, à l’instant même où nous les entendons, nous sentons qu’elles sont la vérité, qu’elles sont investies de pouvoir et d’autorité. Comment ce sentiment survient-il ? Est-il le fruit de notre expérience ? C’est le fruit de notre inspiration et de notre intuition. Cela suffit à prouver que les personnes qui possèdent un cœur et un esprit peuvent toutes sentir que les paroles de Dieu sont investies de pouvoir et d’autorité ; voilà ce que c’est que d’entendre la voix de Dieu. Qui plus est, la principale différence entre la voix de Dieu et celle de l’homme réside dans le fait que la voix de Dieu est la vérité et qu’elle est investie de pouvoir et d’autorité ; nous le sentons dès que nous l’entendons. Que nous puissions ou non l’exprimer par des paroles, le sentiment est clair. Il est plus facile de discerner la voix de l’homme ou de Satan ; à peine l’avons-nous entendue que nous sentons qu’elle est un raisonnement humain, un concept humain qui peut être saisi et compris. Nous ne sentons pas le moindre pouvoir ou la moindre autorité dans les paroles de l’homme, et nous pouvons encore moins confirmer qu’il s’agit de la vérité. Voilà la principale différence entre les paroles de Dieu et les paroles de l’homme. Par exemple, vous voyez que les paroles du Seigneur Jésus sont investies de pouvoir et d’autorité ; dès que vous les entendez, vous pouvez confirmer qu’elles sont la vérité, qu’elles sont profondes, mystérieuses et au-delà de la mesure de l’homme. Regardons les paroles des apôtres dans la Bible. Elles sont loin d’être à la hauteur des paroles du Seigneur Jésus. Bien que ce qu’ils disent soit aussi vrai, toutefois, leurs paroles ne détiennent ni autorité ni pouvoir. Elles sont simplement correctes et bénéfiques pour les gens. N’est-ce pas la différence entre les paroles des apôtres et les paroles du Seigneur Jésus ? Est-ce que n’importe quel homme pourrait prononcer les paroles qu’a prononcées le Seigneur Jésus ? Aucun ne le pourrait. Cela confirme que les paroles du Seigneur Jésus sont la voix de Dieu. Est-ce que n’importe quel croyant au Seigneur Jésus pourrait prononcer les paroles que les apôtres ont prononcées. Il y en a que nous pourrions dire nous aussi. Cela ne les distingue-t-il pas ? N’est-il pas facile de faire la distinction entre la voix de Dieu et la voix de l’homme ?

    Lisons quelques passages des paroles de Dieu Tout-Puissant et voyons si Ses paroles sont la vérité et la voix de Dieu. Dieu Tout-Puissant dit : « À travers tout l’univers, J’accomplis Mon œuvre et, à l’Est, le tonnerre retentit sans fin, ébranlant toutes nations et confessions. C’est Ma voix qui a guidé tous les hommes vers le présent. Je ferai en sorte que tous les hommes soient conquis par Ma voix, qu’ils tombent dans ce courant et se soumettent devant Moi, car il y a longtemps que J’ai repris Ma gloire et que Je l’ai fait jaillir de nouveau à l’Est. Qui ne désire pas voir Ma gloire ? Qui n’attend pas impatiemment Mon retour ? Qui n’a pas soif de Ma réapparition ? Qui ne se languit pas de Ma beauté ? Qui ne viendrait pas à la lumière ? Qui ne contemplerait pas la richesse de Canaan ? Qui ne désire pas le retour du Rédempteur ? Qui n’adore pas le Grand Tout-Puissant ? Ma voix se diffusera sur toute la terre ; Je souhaite, devant Mes élus, leur adresser davantage de paroles. Comme les puissants tonnerres qui ébranlent les montagnes et les rivières, J’adresse Mes paroles à l’univers entier et à l’humanité. Par conséquent, les paroles de Ma bouche sont devenues le trésor de l’homme, et tous les hommes chérissent Mes paroles. L’éclair jaillit de l’Est jusque dans l’Ouest. Mes paroles sont telles que l’homme répugne à les abandonner. En même temps, il les trouve impénétrables, mais se réjouit en elles d’autant plus. Comme un enfant nouveau-né, tous les hommes sont heureux et joyeux et célèbrent Ma venue. Par Ma voix, Je ferai venir tous les hommes devant Moi. Dès lors, J’entrerai officiellement dans la race des hommes de sorte qu’ils viendront Me vénérer. Avec la gloire qui émane de Moi et les paroles de Ma bouche, Je ferai en sorte que tous les hommes viennent devant Moi et voient que l’éclair brille de l’Est et que Je suis aussi descendu sur le “Mont des Oliviers” qui est à l’Est. Ils verront que Je suis sur terre depuis longtemps déjà, non plus comme le Fils des Juifs, mais comme l’Éclair Oriental. Car Je suis ressuscité depuis longtemps et J’ai quitté le sein de l’humanité, puis Je me suis à nouveau manifesté dans la gloire parmi les hommes. Je suis Celui à qui un culte a été rendu pendant des siècles avant aujourd’hui et Je suis aussi le nourrisson délaissé par les Israélites pendant des siècles avant aujourd’hui. De plus, Je suis le Dieu tout-puissant resplendissant de gloire de l’ère présente ! Que tous viennent devant Mon trône et voient Ma face glorieuse, entendent Ma voix et contemplent Mes actions. Telle est l’intégralité de Ma volonté ; c’est la fin et l’apogée de Mon plan, ainsi que l’objet de Ma gestion. Que toutes les nations Me vénèrent, que toute langue Me reconnaisse, que tout homme mette sa foi en Moi, et que tout peuple se soumette à Moi ! » (« Les sept tonnerres grondent – prophétisant que l’Évangile du Règne se répandra à travers tout l’univers », dans La Parole apparaît dans la chair).

    « Quand Je tourne Mon visage vers l’univers pour parler, toute l’humanité entend Ma voix, et alors voit toutes les œuvres que J’ai réalisées dans l’univers. Ceux qui vont à l’encontre de Ma volonté, c’est-à-dire ceux qui s’opposent à Moi par les actes de l’homme, tomberont sous Mon châtiment. Je prendrai la multitude d’étoiles dans les cieux et les renouvellerai, et grâce à Moi le soleil et la lune seront renouvelés – les cieux ne seront plus comme ils étaient ; la myriade de choses sur la terre sera renouvelée. Tout deviendra complet par Mes paroles. Les nombreuses nations de l’univers seront réparties de nouveau et remplacées par Ma nation, de sorte que les nations sur la terre disparaîtront à jamais et deviendront une nation qui Me vénère ; toutes les nations de la terre seront détruites et cesseront d’exister. Parmi les êtres humains dans l’univers, tous ceux qui appartiennent au diable seront exterminés ; tous ceux qui adorent Satan seront ravagés par Mon feu ardent – c’est-à-dire, à l’exception de ceux qui sont maintenant dans le courant, le reste sera réduit en cendres. Quand Je châtierai les nombreux peuples, ceux du monde religieux reviendront, à divers degrés, à Mon royaume, vaincu par Mes œuvres, parce qu’ils auront vu l’avènement du Saint monté sur une nuée blanche. Tous les hommes suivront leur propre genre, et recevront des châtiments variant selon ce qu’ils ont fait. Ceux qui se sont dressés contre Moi périront tous ; quant à ceux dont les actions sur la terre ne M’ont pas impliqué, à cause de la manière dont ils se sont acquittés, ils continueront d’exister sur la terre sous la gouvernance de Mes fils et de Mon peuple. Je me révélerai à la myriade de peuples et à la myriade de nations, retentissant de Ma propre voix sur la terre pour proclamer l’accomplissement de Ma grande œuvre afin que tous les hommes puissent la voir de leurs propres yeux.

    […] Quand J’ai créé le monde, J’ai façonné toutes choses selon leur espèce, en formant visiblement chaque chose selon son espèce. Comme la fin de Mon plan de gestion approche, Je vais restaurer l’ancien état de la création, Je vais tout ramener à sa forme originelle, changeant tout en profondeur, de sorte que tout reviendra à l’intérieur de Mon plan. Le temps est venu ! La dernière étape de Mon plan est sur le point d’être accomplie. Ah, vieux monde impur ! Tu t’effondreras sûrement sous Mes paroles ! Tu seras certainement réduit à néant par Mon plan ! Ah, myriade de choses de la création ! Vous obtiendrez toutes une vie nouvelle dans Mes paroles, vous avez maintenant un Seigneur Suprême ! Ah, nouveau monde pur et sans tache ! Tu renaîtras sûrement dans Ma gloire ! Ah, Montagne de Sion ! Ne te tais plus. Je suis revenu en triomphe ! Du milieu de la création, Je scrute toute la terre. Sur terre, l’homme a commencé une nouvelle vie et a gagné un nouvel espoir. Ah, Mon peuple ! Comment ne peux-tu pas revenir à la vie grâce à Ma lumière ? Comment ne peux-tu pas sauter de joie sous Ma direction ? Les terres crient de joie, les eaux font de la cacophonie avec un rire joyeux ! Ah ! Israël ressuscité ! Comment peux-tu ne pas sentir la fierté à cause de Ma prédestination ? Qui a pleuré ? Qui a gémi ? L’Israël d’autrefois a cessé d’être et l’Israël d’aujourd’hui s’est levé, droit et imposant dans le monde, s’est levé dans le cœur de tous les hommes. L’Israël d’aujourd’hui atteindra sûrement la source de l’existence à travers Mon peuple ! Ah, Égypte haineuse ! Sûrement tu ne t’opposes pas encore à Moi ? Comment peux-tu profiter de Ma miséricorde et essayer d’échapper à Mon châtiment ? Comment peux-tu ne pas exister dans Mon châtiment ? Tous ceux que J’aime vivront sûrement pour l’éternité, et tous ceux qui se dressent contre Moi seront certainement châtiés par Moi pour l’éternité. Car Je suis un Dieu jaloux, Je n’épargnerai pas les hommes à la légère pour tout ce qu’ils ont fait. Je veillerai sur toute la terre et, apparaissant à l’Orient avec justice, majesté, colère et châtiment, Je me révélerai aux myriades des hôtes de l’humanité ! » (« Chapitre 26 » des paroles de Dieu à l’univers entier, dans La Parole apparaît dans la chair).

    Lorsque nous lisons les paroles de Dieu Tout-Puissant, nous éprouvons tous les mêmes sentiments ; nous pouvons tous sentir que c’est Dieu qui parle à l’humanité ! À part Dieu, qui pourrait s’adresser à toute l’humanité ? Qui pourrait exprimer à l’humanité l’intention de Dieu de sauver l’humanité ? Qui pourrait déclarer de manière aussi claire à toute l’humanité le plan de Dieu pour Son œuvre des derniers jours et la fin et la destination de l’humanité ? Qui pourrait déclarer solennellement les décrets administratifs de Dieu à l’univers entier ? À part Dieu, personne ne le pourrait. Dieu Tout-Puissant s’adresse à toute l’humanité et permet à l’homme de ressentir le pouvoir et l’autorité des paroles de Dieu ; les paroles de Dieu Tout-Puissant sont l’expression directe de Dieu, elles sont la voix de Dieu ! Nous pouvons prendre toutes les paroles prononcées par Dieu Tout-Puissant comme si elles étaient adressées à toute l’humanité par Dieu depuis le troisième ciel ; ici, Dieu Tout-Puissant parle à l’humanité en tant que Créateur, manifestant à l’humanité Son tempérament de justice et de majesté, qui ne saurait être offensé. Lorsque les brebis de Dieu entendent les paroles de Dieu Tout-Puissant, bien qu’elles n’en comprennent pas la vérité au début et bien qu’elles n’en aient aucune expérience, elles ressentent que chaque parole de Dieu Tout-Puissant est investie de pouvoir et d’autorité et peuvent affirmer qu’elles sont la voix de Dieu et les propos directs du Saint-Esprit. Les élus de Dieu n’ont besoin que d’entendre les paroles de Dieu pour affirmer qu’il s’agit de Sa voix. Pourquoi ces pasteurs et anciens des cercles religieux peuvent-ils condamner Dieu Tout-Puissant ? Quant à ces divers antéchrists qui ne reconnaissent pas l’incarnation de Dieu et n’admettent pas que Dieu puisse dire la vérité, bien qu’ils voient toutes les vérités énoncées par Dieu et qu’ils ressentent que Ses paroles sont investies de pouvoir et d’autorité, ils ne croient toujours pas que Dieu puisse s’exprimer ainsi et n’admettent pas que tout ce que dit Dieu est la vérité. Quel est le problème ici ? Pouvez-vous le dire ? Dieu Tout-Puissant incarné dans les derniers jours s’adresse à toute l’humanité, mais combien d’entre nous peuvent entendre la voix de Dieu ? Il y a à présent de nombreuses personnes dans les cercles religieux qui voient que Dieu Tout-Puissant s’exprime mais qui ne peuvent pas reconnaître qu’il s’agit de la voix de Dieu ; ils traitent même les paroles prononcées par Dieu comme des paroles humaines, et vont jusqu’à utiliser des conceptions humaines pour Le juger, Le calomnier et Le condamner. Ces personnes ont-elles un cœur qui craint Dieu ? Ne sont-elles pas pareilles aux pharisiens du passé ? Elles haïssent toutes la vérité et condamnent Dieu. Les paroles de Dieu sont investies d’une si grande autorité, d’un si grand pouvoir, et elles n’entendent pas le moins du monde que ces paroles sont la voix de Dieu. De telles personnes peuvent-elles être les brebis de Dieu ? Leur cœur est aveuglé ; bien qu’ils entendent, elles ne savent pas et bien qu’elles voient, elles ne parviennent pas à comprendre. Comment de telles personnes pourraient-elles même être dignes d’être enlevées ? Dieu Tout-Puissant incarné dans les derniers jours a énoncé la vérité et a démasqué tous les gens des cercles religieux : les vrais croyants et les imposteurs, les amoureux de la vérité et ceux qui la haïssent, les vierges sages et les vierges folles sont naturellement divisés, chacun avec les siens. Comme le dit Dieu Tout-Puissant : « Tous les méchants seront châtiés par les paroles dans la bouche de Dieu, tous les justes seront bénis par les paroles dans Sa bouche » (« Le Règne Millénaire est arrivé », dans La Parole apparaît dans la chair). Ainsi, ceux qui peuvent entendre la voix de Dieu ont rencontré le retour du Seigneur, ont été enlevés devant le trône de Dieu et participent au festin des noces de l’Agneau. Ces gens sont les vierges sages et les plus heureux des hommes.

    Pour entendre la voix de Dieu, vous devez écouter avec cœur et esprit, en communion profonde. Les paroles de Dieu sont la vérité, elles sont investies de pouvoir et d’autorité ; ceux qui possèdent un cœur et un esprit peuvent sans nul doute le sentir. De nombreuses personnes, qui ne lisent les paroles de Dieu Tout-Puissant que depuis quelques jours, peuvent affirmer qu’il s’agit de la voix de Dieu et de Ses paroles. Chaque fois que Dieu s’incarne, Il vient réaliser une étape de Son œuvre ; contrairement aux prophètes qui, conformément aux instructions de Dieu, ne transmettent que quelques paroles dans un contexte particulier. Lorsque Dieu s’incarne afin d’accomplir une étape de Son œuvre, Il doit prononcer de nombreuses paroles ; Il doit exprimer des vérités, dévoiler des mystères et énoncer des prophéties. Cela prend des années ou même des décennies. Par exemple, pour réaliser l’œuvre du salut, le Seigneur Jésus a commencé par prêcher : « Repentez-vous, car le royaume des cieux est proche » (Matthieu 4:17), et a appris à l’homme comment se confesser, comment se repentir, pardonner, endurer et comment souffrir et porter sa croix, et toutes autres choses qui constituent le chemin que doit suivre l’homme à l’ère de la Grâce. Le Seigneur Jésus a montré le tempérament d’amour et de pitié de Dieu, et révélé également les mystères du royaume des cieux, ainsi que les conditions auxquelles nous pouvons y accéder ; ce n’est qu’après Sa crucifixion, Sa résurrection et Son ascension au ciel que l’œuvre de rédemption de Dieu a été accomplie. Les paroles prononcées par le Seigneur Jésus sont toutes les vérités dont Dieu a fait don à l’humanité durant Son œuvre de rédemption. Dans les derniers jours, Dieu Tout-Puissant est venu et a prononcé toutes les vérités qui purifient et sauvent l’humanité. Il a accompli l’œuvre du jugement en commençant par la maison de Dieu et a révélé à l’humanité Son tempérament inhérent, dont la justice est la valeur fondamentale. Il a déployé tous les grands mystères de Son plan de gestion qui s’étale sur une période de six mille ans ; Il a inauguré l’ère du Règne et a mis un terme à l’ère de la Grâce. Les paroles de Dieu Tout-Puissant sont l’épanchement naturel de l’essence de la vie de Dieu et l’expression de Son tempérament ; il s’agit d’une étape complète de l’œuvre de la parole accomplie par Dieu dans les derniers jours afin de purifier et de sauver totalement l’humanité. Lisons quelques paroles de Dieu Tout-Puissant, et écoutons s’il s’agit de la vérité et si elles ont pouvoir et autorité ?

    Dieu Tout-Puissant dit : « Quand Dieu devient chair cette fois, Son œuvre consiste à exprimer Son tempérament, principalement à travers le châtiment et le jugement. En utilisant cela comme fondement, Il édifie l’homme avec plus de vérité, révèle plus de méthodes pratiques et réalise ainsi Son objectif de conquérir l’homme et de le sauver de son tempérament corrompu. C’est ce qui sous-tend l’œuvre de Dieu à l’ère du Règne » (La préface de La Parole apparaît dans la chair).

    « Dans les derniers jours, le Christ utilise une variété de vérités pour enseigner à l’homme, exposer l’essence de l’homme et disséquer ses mots et ses actes. Ces paroles comprennent diverses vérités, telles que le devoir de l’homme, comment l’homme doit obéir à Dieu, comment l’homme doit être fidèle à Dieu, comment l’homme doit vivre l’humanité normale, ainsi que la sagesse et le tempérament de Dieu, et ainsi de suite. Ces paroles sont toutes axées sur l’essence de l’homme et son tempérament corrompu. En particulier, ces paroles qui exposent comment l’homme rejette Dieu sont prononcées au sujet de la manière dont l’homme est une incarnation de Satan et une force ennemie contre Dieu. En entreprenant Son œuvre de jugement, Dieu ne fait pas que préciser ce qu’est la nature de l’homme par quelques mots seulement ; Il l’expose, le traite et l’émonde à long terme. Ces méthodes d’exposer, de traiter et d’émonder ne peuvent pas être substituées par des mots ordinaires, mais par la vérité que l’homme ne possède pas du tout. Seules les méthodes de ce genre sont considérées comme un jugement ; c’est seulement par un jugement de ce genre que l’homme peut être maîtrisé et forcé à se soumettre totalement à Dieu, et acquérir de surcroît une vraie connaissance de Dieu. Ce que l’œuvre du jugement apporte c’est la compréhension par l’homme du vrai visage de Dieu et la vérité sur sa propre rébellion. L’œuvre du jugement permet à l’homme de mieux comprendre la volonté de Dieu, le but de l’œuvre de Dieu et les mystères qui lui sont incompréhensibles. Cela permet également à l’homme de reconnaître et de connaître son essence corrompue et les racines de sa corruption, ainsi que de découvrir la laideur de l’homme. Ces effets sont tous causés par l’œuvre du jugement, car l’essence de cette œuvre est en fait l’œuvre d’ouverture de la vérité, du chemin et de la vie de Dieu à tous ceux qui ont foi en Lui. Ce travail est l’œuvre du jugement faite par Dieu » (« Le Christ réalise l’œuvre du jugement avec la vérité », dans La Parole apparaît dans la chair).

    « Les derniers jours sont déjà arrivés. Toutes les choses de la création seront classées selon leur genre et seront divisées en différentes catégories selon leur nature. C’est le temps où Dieu révèle la fin et la destination de l’humanité. Si l’homme ne subit pas le châtiment et le jugement, alors il n’y aura aucun moyen d’exposer sa désobéissance et son injustice. Ce n’est que par le châtiment et le jugement que l’issue de toute création peut être révélée. L’homme affiche ses vraies couleurs seulement quand il est châtié et jugé. Le mal sera placé avec le mal, le bien avec le bien et l’humanité tout entière sera classée selon son espèce. Par le châtiment et le jugement, l’issue de toute création sera révélée, de sorte que le mal pourra être puni et le bien récompensé, et tous les gens seront alors soumis à la domination de Dieu. Toute cette œuvre doit être réalisée à travers un châtiment et un jugement justes. Parce que la corruption de l’homme a atteint son apogée et que sa désobéissance s’est excessivement aggravée, seul le tempérament juste de Dieu, qui est principalement composé du châtiment et du jugement et qui est révélé au cours des derniers jours, peut complètement transformer l’homme et le rendre complet. Seul ce tempérament peut exposer le mal et donc punir sévèrement tous les injustes. […] Pendant les derniers jours, seul un jugement juste peut classer l’homme en fonction de son espèce et amener l’homme dans un nouveau domaine. De cette façon, toute l’ère est menée à sa fin par le juste tempérament de jugement et de châtiment de Dieu » (« La vision de l’œuvre de Dieu (3) », dans La Parole apparaît dans la chair).

    « Comprends-tu maintenant ce qu’est le jugement et ce qu’est la vérité ? Si tu as compris, alors Je t’exhorte à te soumettre docilement au jugement, sinon tu n’auras jamais l’occasion d’être loué par Dieu ou d’être amené par Lui dans Son royaume. Ceux qui n’acceptent que le jugement, mais ne peuvent jamais être purifiés, c’est-à-dire ceux qui fuient au milieu de l’œuvre du jugement, seront à jamais détestés et rejetés par Dieu. Leurs péchés sont plus nombreux et plus graves que ceux des pharisiens, car ils ont trahi Dieu et sont rebelles à Dieu. De tels hommes qui ne sont même pas dignes de faire du service recevront une punition plus sévère, une punition qui est en plus éternelle. Dieu n’épargnera aucun traître qui a déjà fait preuve de loyauté par des paroles, mais qui L’a ensuite trahi. De tels hommes recevront la rétribution par la punition de l’esprit, de l’âme et du corps. N’est-ce pas précisément une révélation du tempérament juste de Dieu ? N’est-ce pas le but de Dieu en jugeant l’homme et en le révélant ? Dieu réserve tous ceux qui accomplissent toutes sortes de mauvaises actions au temps du jugement dans un endroit infesté de mauvais esprits, laissant ces mauvais esprits détruire leurs corps charnels à leur gré. Leurs corps dégagent la puanteur des cadavres et telle est leur rétribution appropriée. Dieu écrit dans leur livre de souvenir tous les péchés de ces faux croyants déloyaux, ces faux apôtres et faux ouvriers ; puis, au bon moment, Il les jette au milieu des esprits impurs, laissant ces esprits impurs souiller leur corps entier à leur gré, afin qu’ils ne se réincarnent jamais et ne voient plus jamais la lumière. Ces hypocrites qui ont fait du service à un certain moment, mais qui sont incapables de rester loyaux jusqu’à la fin sont comptés parmi les méchants par Dieu, de sorte qu’ils marchent dans le conseil des méchants et en viennent à faire partie de leur populace désordonnée ; à la fin, Dieu les anéantira. Dieu rejette et ne prête pas attention à ceux qui n’ont jamais été fidèles au Christ ou qui n’ont consacré aucun effort, et les anéantira tous lors des changements d’ère. Ils n’existeront plus sur la terre, et encore moins gagneront un passage dans le royaume de Dieu. Ceux qui n’ont jamais été sincères envers Dieu, mais qui sont forcés par les circonstances de traiter avec Lui machinalement, sont comptés parmi ceux qui font du service pour Son peuple. Seul un petit nombre de tels hommes peuvent survivre, tandis que la majorité périra avec ceux qui ne sont même pas qualifiés pour faire du service. Finalement, Dieu amènera dans Son royaume tous ceux qui ont le même esprit que Dieu, le peuple et les fils de Dieu, ainsi que ceux qui sont prédestinés par Dieu à être des sacrificateurs. Tel est le distillat que Dieu a obtenu par Son œuvre. Quant à ceux qui ne peuvent pas être inclus dans aucune des catégories établies par Dieu, ils seront comptés parmi les non-croyants. Et vous pouvez sûrement imaginer ce que sera leur fin. Je vous ai déjà dit tout ce que Je devrais dire ; la route que vous choisirez relève de votre décision. Ce que vous devriez comprendre, c’est ceci : l’œuvre de Dieu n’attend jamais ceux qui ne peuvent pas marcher à Son rythme et le juste tempérament de Dieu ne montre de miséricorde pour aucun homme » (« Le Christ réalise l’œuvre du jugement avec la vérité », dans La Parole apparaît dans la chair).

    Après avoir lu les paroles de Dieu Tout-Puissant, ne savons-nous pas tous plus clairement comment Dieu accomplit Son œuvre du jugement dans les derniers jours ? Si Dieu ne révélait pas et n’affirmait pas cela ouvertement, comment pourrions-nous le comprendre ? Dans les derniers jours, Dieu Tout-Puissant exprime la vérité et accomplit Son œuvre de jugement. Ses paroles révèlent l’essence et le véritable état de profonde corruption de l’humanité ; elles démasquent totalement toutes les manifestations de la résistance de l’homme à Dieu et du tempérament satanique qui l’imprègne et elles présentent à l’humanité le tempérament de sainteté et de justice de Dieu, que rien ne saurait offenser. Les gens voient la manifestation et l’œuvre de Dieu, retournent vers Dieu les uns après les autres et acceptent le salut de Dieu.

    […]

    À partir du jugement des paroles de Dieu Tout-Puissant, nous avons reconnu en nous la nature de Satan qui résiste à Dieu et se rebelle contre Lui et nous avons vu notre suffisance, notre arrogance et notre hypocrisie, et nous voyons qu’en toutes choses, nous trahissons notre tempérament satanique. Quand bien même nous nous sommes dépensés un peu pour Dieu, avons souffert un peu et payé un prix de peu de valeur, nous exploitons Dieu et nous faisons des affaires avec Lui pour obtenir des récompenses et entrer dans le royaume des cieux ; nous traitons Dieu sans conscience ni raison, même sans un minimum d’amour ou d’obéissance. Ressemblons-nous à des humains quand nous vivons comme cela ? Nous sommes simplement devenus des fantômes vivants, des bêtes ; nous avons vu notre propre laideur sordide et notre cœur est en grande douleur à cause de cela et rempli de honte. Par la révélation et le jugement des paroles de Dieu, nous voyons que Dieu voit toutes choses et nous craignons et tremblons dans notre cœur lorsque nous ressentons Son immense sainteté, Sa justice et que Son tempérament ne saurait être offensé. Nous ressentons qu’en raison de notre appartenance à l’espèce de Satan, nous sentons trop de honte pour regarder Dieu, nous ne sommes pas dignes de vivre devant Lui ; puis nous nous jetons par terre, nous pleurons amèrement de regret, nous nous maudissons même et nous nous giflons nous-mêmes priant que Dieu nous juge plus sévèrement, nous purifie et nous transforme ; nous ne désirons plus vivre en ayant le tempérament de Satan. Nous commençons à pratiquer la vérité et à chercher la vérité. Sans le savoir, nous avons expérimenté beaucoup de choses, avons compris certaines vérités et avons acquis une certaine vraie connaissance de Dieu. Un changement se produit dans notre manière de voir les choses. Un changement commence à se produire dans notre tempérament de vie et dans notre cœur surgissent une vraie crainte de Dieu et une vraie obéissance à Dieu. Nous n’essayons plus de faire des affaires avec Dieu, nous pouvons fidèlement collaborer en retournant à Dieu Son amour et commençons à vivre comme de vrais humains. Ayant parcouru ce chemin, nous sentons vraiment que s’il n’y avait pas eu le jugement et le châtiment des paroles de Dieu, nous n’aurions pas vu la réalité de notre profonde corruption par Satan, nous n’aurions jamais connu la source de nos pêchés contre Dieu et de notre résistance envers Dieu, et nous aurions encore moins su comment nous libérer des entraves du péché et de son joug pour en arriver à avoir la crainte de Dieu et l’obéissance à Dieu. Nous sentons que sans le strict jugement des paroles de Dieu, nous ne pourrions pas connaître Son tempérament juste et majestueux que rien ne saurait offenser ; et nous ne pourrions pas non plus nourrir un cœur qui craint Dieu ni devenir quelqu’un qui craint Dieu et s’éloigne du mal. C’est un fait. Si Dieu ne s’incarnait pas, qui pourrait accomplir l’œuvre du jugement dans les derniers jours ? Qui pourrait montrer à l’homme le tempérament saint et juste de Dieu, qui ne saurait être offensé ? Si Dieu ne s’incarnait pas, qui donc pourrait exprimer des paroles investies d’un tel pouvoir et d’une telle autorité afin de nous juger, de nous purifier et de nous sauver de la profonde corruption du péché ? Les paroles et l’œuvre de Dieu Tout-Puissant montrent totalement Son statut et Son identité en tant que Dieu, et montrent qu’Il est le Créateur et la manifestation de l’unique Dieu véritable ! Nous avons reconnu la voix de Dieu dans le discours de Dieu Tout-Puissant et vu la manifestation de Dieu.

    Extrait de « Questions et réponses classiques sur l’évangile du royaume »

    Précédent : Question 27 : Pendant deux mille ans, la croyance de l’homme dans le Seigneur a été basée sur la Bible et la venue du Seigneur Jésus n’a pas annulé l’Ancien Testament de la Bible. Après que Dieu Tout-Puissant aura fait Son œuvre de jugement dans les derniers jours, tous ceux qui acceptent Dieu Tout-Puissant se concentreront sur le fait de manger et de boire les paroles de Dieu Tout-Puissant et liront rarement la Bible. Ce que je voudrais poursuivre, c’est la question suivante : après avoir accepté l’œuvre de Dieu Tout-Puissant dans les derniers jours, quelle est exactement la bonne approche de la Bible qu’il faut-il adopter et comment l’utiliser ? Sur quoi doit être basée la croyance en Dieu pour pouvoir marcher sur le chemin de la croyance en Dieu et pour atteindre le salut de Dieu ?

    Suivant : Question 31 : À cette époque, lorsque le Seigneur Jésus est venu faire Son œuvre, les pharisiens juifs L’ont férocement défié et condamné et L’ont cloué sur la croix. Quand Dieu Tout-Puissant des derniers jours vient faire Son œuvre, les anciens et les pasteurs religieux aussi Le défient et Le condamnent férocement, clouant Dieu une fois de plus sur une croix. Pourquoi les pharisiens juifs et les anciens et les pasteurs religieux détestent-ils tellement la vérité et s’opposent-ils ainsi à Christ ? Quelle est exactement leur essence inhérente ?

    Contenu connexe