L'Église de Dieu Tout-Puissant App

Écoutez la voix de Dieu et accueillez le retour du Seigneur Jésus !

Nous invitons tous ceux qui cherchent la vérité à nous contacter.

Suivre l’Agneau et chanter de nouvelles chansons

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Largeur de page

0 résultats de recherche

Aucun résultat trouvé

92. Compter les grâces de Dieu fait couler mes larmes

La rapidité

92. Compter les grâces de Dieu fait couler mes larmes

I

Compter les grâces de Dieu fait couler mes larmes.

Les lèvres closes, sanglots dans ma gorge.

Quand j’étais affamé, épuisé,

Tu m’as donné la meilleure nourriture.

Quand j’étais blessé, déprimé,

dénigré et abandonné,

Ta main essuya les larmes de ma joue,

et ce fut Toi qui me consolas.

Oh Dieu, oh Dieu, oh Dieu, oh Dieu !

Quand je grelottais dans le froid,

oh Dieu, oh Dieu, oh Dieu, oh Dieu !

Tu fus Celui qui me réchauffa.

Lors des épreuves si dures pour moi,

Tu m’accordas Ta miséricorde.

II

Quand j’étais si seul et perdu,

Tes paroles soulagèrent, consolèrent.

Quand je fus diminué par des maux,

Tu pourvus et me montras la guérison.

Quand j’étais si fier et si vain,

Ta punition ne fut pas retenue.

Quand je fus humilié et trompé,

Ton exemple m’encouragea.

Oh Dieu, oh Dieu, oh Dieu, oh Dieu !

J’étais dans le noir, j’ai perdu espoir,

oh Dieu, oh Dieu, oh Dieu, oh Dieu !

Tes paroles m’éclairèrent de lumière.

Je ne savais par où aller,

alors Tu éclairas le chemin.

III

Quand je fus avalé par la mer,

Tu m’attrapas depuis le bateau.

Quand je fus siégé par Satan,

Ton épée me libéra de son étreinte.

Je triomphai à Tes côtés et Tu me souris aussi.

Il y a beaucoup de paroles dans mon cœur.

Mon cœur ne peut s’éloigner d’où Tu es.

Oh Dieu, oh Dieu, oh Dieu, oh Dieu !

Grâce de Dieu massive comme les montagnes.

Oh Dieu, oh Dieu, oh Dieu, oh Dieu !

Ma vie entière ne peut rembourser.

Ta grâce est si profonde.

Pour la décrire, pas assez d’encre.

Précédent:Résolus à demeurer totalement dévoué à Dieu

Suivant:L’amour de Dieu demeure toujours parmi les hommes