Nous invitons tous ceux qui cherchent la vérité à nous contacter.

Suivre l’Agneau et chanter de nouvelles chansons

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Largeur de page

0 résultats de recherche

Aucun résultat trouvé

`

Reviens à la maison, mon bébé !

I

Tu étais simple et naïf ;

tu étais plein d’idéaux.

Ce sourire radieux illuminait ton visage.

Un jeune dormant profondément

dans les bras de sa mère

et l’entourant à gauche et à droite.

Tu étais la fierté et joie de ta mère,

elle était ton rocher, ton appui.

Maintenant, ce jeune s’est peu à peu éloigné,

et on ne peut plus voir son sourire lumineux

ni entendre la beauté de son chant.

Mon bébé, où es-tu ?

N’entends-tu donc pas ta maman pleurer ?

Reviens à la maison, mon bébé !

Reviens à la maison, mon bébé !

Qui peut sauver mon bébé ?

Qui peut le ramener à la maison ?

 

Il est si seul et si désarmé ;

il a perdu son innocence première

jeté ses idéaux en chemin.

Il a l’air si épuisé

et le son de sa voix est si lugubre ;

il n’est plus la fierté de sa maman,

et elle n’est plus son rocher, son appui.

Mon bébé, qui t’a volé ton cœur ?

Oh ! Mon bébé, qui a détruit tes rêves ?

Qui t’a pris des bras de ta maman ?

Mon bébé, où es-tu ?

N’entends-tu donc pas ta maman pleurer ?

Reviens à la maison, mon bébé !

Reviens à la maison, mon bébé !

Qui peut sauver mon bébé ?

Qui peut le ramener à la maison ?

Reviens à la maison, mon enfant !

Ta maman t’attend.

 

Précédent:Dieu Tout-Puissant, le Premier et le Dernier

Vous aimerez peut-être également