6. Qu’est-ce qu’une personne mauvaise ? Comment identifier les diverses personnes mauvaises ?

Paroles de Dieu concernées :

Ceux parmi les frères et sœurs qui épanchent toujours leur négativité sont les laquais de Satan et ils dérangent l’Église. Ces gens doivent un jour être expulsés et éliminés. Dans leur croyance en Dieu, si les gens n’ont pas en eux un cœur qui révère Dieu, s’ils n’ont pas un cœur obéissant vis-à-vis de Dieu, alors non seulement ils ne pourront pas faire de travail pour Lui, mais au contraire, ils deviendront ceux qui dérangent Son œuvre et qui Le défient. Croire en Dieu, mais ne pas Lui obéir ou Le révérer, et Le défier plutôt, est la plus grande disgrâce pour un croyant. Si le discours et la conduite d’un croyant sont toujours aussi désinvoltes et immodérés que ceux d’un incroyant, alors il est encore plus mauvais que l’incroyant ; il est le démon typique. Ceux qui, dans l’Église, épanchent leur conversation venimeuse, ceux qui, parmi les frères et sœurs, répandent des rumeurs, fomentent la disharmonie et forment des cliques, ceux-là devraient avoir été expulsés de l’Église. Cependant, parce qu’aujourd’hui est une ère différente de l’œuvre de Dieu, ces gens sont limités, car ils sont voués à une élimination certaine. Ceux qui ont été corrompus par Satan ont tous un tempérament corrompu. Certains n’ont rien d’autre qu’un tempérament corrompu, tandis que d’autres ne sont pas comme cela : non seulement ils ont un tempérament satanique corrompu, mais leur nature est également malveillante à l’extrême. Non seulement leurs paroles et leurs actes révèlent leur tempérament satanique corrompu, mais en outre, ces gens sont eux-mêmes le vrai diable Satan. Leur conduite interrompt et dérange l’œuvre de Dieu, elle perturbe l’entrée dans la vie des frères et sœurs, et elle nuit à la vie normale de l’Église. Tôt ou tard, ces loups déguisés en brebis doivent être chassés : il faut adopter une attitude impitoyable, une attitude de rejet à l’égard de ces laquais de Satan. Ce n’est qu’en faisant cela que l’on se tient du côté de Dieu, et ceux qui ne peuvent pas le faire sont en collusion avec Satan.

Extrait de « Avertissement à ceux qui ne pratiquent pas la vérité », dans La Parole apparaît dans la chair

Chaque Église a des membres qui dérangent l’Église ou interrompent l’œuvre de Dieu. Ce sont tous des Satan qui ont secrètement infiltré la maison de Dieu. Ces gens-là sont particulièrement bons à jouer la comédie : ils viennent devant Moi avec une grande révérence, en faisant des courbettes, vivant comme des chiens errants et consacrant « tout » à l’atteinte de leurs propres objectifs, mais quand ils sont devant les frères et sœurs, ils montrent la laideur de leur visage. Lorsqu’ils voient des gens pratiquer la vérité, ils les attaquent et les excluent, et lorsqu’ils voient des gens plus formidables qu’ils ne le sont eux-mêmes, ils les flattent et les adulent. Ils se conduisent n’importe comment dans l’Église. On peut dire que la majorité des Églises ont ce type de « brute », ce type de « marionnette » en leur sein. Ils se faufilent partout ensemble, se lancent mutuellement des clins d’œil et des signaux secrets et aucun d’entre eux ne pratique la vérité. Celui qui a le plus de venin est le « prince des démons », et celui qui a le plus grand prestige les conduit, portant haut leur drapeau. Ces gens perdent la tête dans l’Église, répandant leur négativité, déchaînant la mort, faisant ce qu’ils veulent, disant ce qu’ils veulent, et personne n’ose les arrêter. Ils sont remplis du tempérament de Satan. Dès lors qu’ils commencent à causer des perturbations, un air de mort entre dans l’Église. Ceux qui pratiquent la vérité dans l’Église sont rejetés, incapables de donner le meilleur d’eux-mêmes, alors que ceux qui perturbent l’Église et qui propagent la mort y saccagent tout ; en outre, la plupart des gens les suivent. Ces Églises sont gouvernées par Satan, tout simplement : le diable est leur roi. Si les gens de l’Église ne se lèvent pas et ne rejettent pas ces princes de démons, alors eux aussi seront ruinés tôt ou tard. Désormais, des mesures doivent être prises contre ce type d’Églises. Si ceux qui sont capables de pratiquer un peu de vérité ne cherchent pas, alors cette Église sera radiée. S’il n’y a personne dans une Église qui soit prêt à pratiquer la vérité, personne qui puisse témoigner de Dieu, alors cette Église devrait être totalement ostracisée et ses liens avec d’autres Églises doivent être coupés. On appelle cela « enterrer la mort » ; c’est ce que signifie chasser Satan. S’il y a plusieurs brutes locales dans une Église, qu’elles sont suivies par des « petites mouches » qui n’ont absolument aucun discernement, et que les gens d’Église sont toujours incapables de rejeter les liens et la manipulation de ces brutes après avoir vu la vérité, alors ces imbéciles seront éliminés à la fin. Ces petites mouches n’auront peut-être rien fait de terrible, mais elles sont encore plus rusées, encore plus astucieuses et évasives, et tous ceux qui sont comme cela seront éliminés. Aucun ne restera ! Ceux qui appartiennent à Satan seront rendus à Satan, tandis que ceux qui appartiennent à Dieu iront sûrement chercher la vérité : voilà qui est déterminé par leur nature. Que tous ceux qui suivent Satan périssent ! On n’aura aucune pitié pour de telles personnes. Que ceux qui cherchent la vérité la découvrent, et qu’ils prennent plaisir à la parole de Dieu autant que le cœur leur en dit. Dieu est juste ; Il ne fait montre de favoritisme envers personne. Si tu es un diable, alors tu seras incapable de pratiquer la vérité. Si tu es quelqu’un qui cherche la vérité, alors il est certain que tu ne seras pas fait prisonnier par Satan. Cela ne fait aucun doute.

Extrait de « Avertissement à ceux qui ne pratiquent pas la vérité », dans La Parole apparaît dans la chair

Ceux qui ne cherchent pas à progresser souhaitent toujours que les autres soient aussi négatifs et indolents qu’eux-mêmes. Ceux qui ne pratiquent pas la vérité sont jaloux de ceux qui la pratiquent, et essayent toujours de tromper ceux qui ont l’esprit confus et manquent de discernement. Les choses que ces gens profèrent peuvent faire en sorte que tu dégénères, périclites, sois dans un état anormal et rempli d’obscurité. Elles font que tu te distancies de Dieu, que tu chéris la chair et que tu es complaisant envers toi-même. Ceux qui n’aiment pas la vérité et qui sont toujours superficiels vis-à-vis de Dieu sont dépourvus de connaissance d’eux-mêmes, et leur tempérament pousse les gens à commettre des péchés et à défier Dieu. Ils ne pratiquent pas la vérité et ne permettent pas aux autres de la pratiquer non plus. Ils chérissent le péché et n’ont aucun dégoût d’eux-mêmes. Ils ne se connaissent pas et empêchent les autres de se connaître, et ils empêchent les autres de désirer la vérité. Ceux qu’ils trompent ne peuvent pas voir la lumière. Ils tombent dans les ténèbres ; ils ne se connaissent pas, ne sont pas au clair au sujet de la vérité et deviennent de plus en plus éloignés de Dieu. Ils ne pratiquent pas la vérité et empêchent les autres de pratiquer la vérité, amenant tous ces gens stupides devant eux. Plutôt que de dire qu’ils croient en Dieu, ils feraient mieux de dire qu’ils croient en leurs ancêtres ou qu’ils croient aux idoles de leur cœur. Il serait préférable que ces gens qui prétendent suivre Dieu ouvrent les yeux et regardent de plus près pour voir exactement en qui ils croient : est-ce vraiment en Dieu que tu crois ou en Satan ? Si tu sais que tu ne crois pas en Dieu, mais en tes propres idoles, alors mieux vaudrait ne pas prétendre que tu es croyant. Si tu ne sais vraiment pas en qui tu crois, alors, encore une fois, mieux vaudrait ne pas prétendre que tu es croyant. Le dire serait un blasphème ! Personne ne t’oblige à croire en Dieu. Ne dites pas que vous croyez en Moi ; J’ai suffisamment entendu ces paroles et Je ne veux plus les entendre, parce que ce en quoi vous croyez, ce sont les idoles de votre cœur et les brutes locales parmi vous. Ceux qui secouent la tête quand ils entendent la vérité, qui ont un large sourire quand ils entendent parler de la mort, sont la progéniture de Satan et ils sont ceux qui seront éliminés. Dans l’Église, beaucoup de gens n’ont pas de discernement. Quand quelque chose de trompeur se produit, contre toute attente, ils se tiennent du côté de Satan ; ils se sentent même lésés quand ils sont appelés les laquais de Satan. On pourrait dire qu’ils n’ont aucun discernement, mais ils se tiennent toujours du côté où ne se trouve pas la vérité, ils ne se tiennent jamais du côté de la vérité au moment critique, ils ne se dressent jamais pour défendre la vérité. Manquent-ils vraiment de discernement ? Pourquoi, contre toute attente, prennent-ils le parti de Satan ? Pourquoi ne disent-ils jamais un mot juste et raisonnable en faveur de la vérité ? Cette situation est-elle vraiment le résultat de leur confusion momentanée ? Moins les gens ont de discernement, moins ils sont capables de se tenir du côté de la vérité. Qu’est-ce que cela montre ? Cela ne montre-t-il pas que ceux qui n’ont pas de discernement aiment le mal ? Cela n’indique-t-il pas que ceux qui n’ont pas de discernement sont la progéniture fidèle de Satan ? Pourquoi est-ce qu’ils sont toujours capables de se tenir du côté de Satan et de parler le même langage que lui ? Chacune de leurs paroles, de leurs actions et des expressions de leur visage suffit amplement à prouver qu’ils ne sont en rien des amoureux de la vérité, mais plutôt des gens qui détestent la vérité. Qu’ils puissent se tenir du côté de Satan prouve largement que Satan aime vraiment ces diables minables qui se battent pour le bien de Satan toute leur vie. Tous ces faits ne sont-ils pas très clairs ? Si tu es vraiment quelqu’un qui aime la vérité, alors pourquoi n’as-tu aucun respect pour ceux qui pratiquent la vérité, et pourquoi est-ce que tu suis immédiatement ceux qui ne pratiquent pas la vérité dès qu’ils te regardent ? D’où vient ce genre de problème ? Je Me moque que tu aies du discernement ou non. Je Me moque du prix que tu as payé. Je Me moque de la puissance de tes forces et Je Me moque que tu sois une brute locale ou un conducteur porte-étendard. Si tes forces sont grandes, cela ne se produit que par la force de Satan. Si ton prestige est élevé, alors c’est simplement parce que trop nombreux sont ceux qui, autour de toi, ne pratiquent pas la vérité. Si tu n’as pas été expulsé, c’est parce que l’heure n’est pas venue pour l’œuvre d’expulsion, mais l’heure est venue pour l’œuvre d’élimination. Il n’y a pas d’urgence à t’expulser maintenant. J’attends simplement le jour où Je te punirai après que tu auras été éliminé. Quiconque ne pratique pas la vérité sera éliminé !

Extrait de « Avertissement à ceux qui ne pratiquent pas la vérité », dans La Parole apparaît dans la chair

Dans leur croyance en Dieu, si les gens n’ont pas en eux un cœur qui révère Dieu, s’ils n’ont pas un cœur obéissant vis-à-vis de Dieu, alors non seulement ils ne pourront pas faire de travail pour Lui, mais au contraire, ils deviendront ceux qui dérangent Son œuvre et qui Le défient. Croire en Dieu, mais ne pas Lui obéir ou Le révérer, et Le défier plutôt, est la plus grande disgrâce pour un croyant. Si le discours et la conduite d’un croyant sont toujours aussi désinvoltes et immodérés que ceux d’un incroyant, alors il est encore plus mauvais que l’incroyant ; il est le démon typique.

Extrait de « Avertissement à ceux qui ne pratiquent pas la vérité », dans La Parole apparaît dans la chair

Il est possible que tu n’aies jamais maudit personne ni rien fait de mal de toutes tes années de croyance, mais que tu sois incapable de dire la vérité, d’agir honnêtement ou d’obéir à la parole du Christ dans ton association avec Lui. dans ce cas, Je dis que tu es la personne la plus retorse et sinistre du monde. Si tu es particulièrement cordial et dévoué envers les membres de ta famille, tes amis, ta femme (ou ton mari), tes fils et filles et tes parents, sans jamais profiter des autres, mais que tu ne peux jamais être compatible et en harmonie avec le Christ, alors Je dirais quand même que tu es mauvais et plein de ruse, quand bien même tu offrirais tout ce que tu possèdes pour venir en aide à tes prochains ou prendrais bien soin de ton père, de ta mère et de ton foyer.

Extrait de « Ceux qui sont incompatibles avec Christ sont sûrement les adversaires de Dieu », dans La Parole apparaît dans la chair

Que signifie avoir bon cœur ? Seuls ceux qui aiment la vérité et ce qui est positif ont bon cœur. Les mauvais aiment-ils ce qui est positif ? Les mauvais aiment les choses diaboliques, vicieuses et malicieuses ; ils aiment tout ce qui est lié aux choses négatives. Dès qu’on évoque ce qui est positif – lorsqu’on leur dit que quelque chose est bénéfique pour les gens, que cela vient de Dieu – ils n’aiment pas ce qu’ils entendent et s’en désintéressent. Puisqu’il en est ainsi, il n’y a aucun moyen qu’ils soient sauvés. Peu importe à quel point la vérité est bien exprimée, peu importe à quel point ce chemin est vrai, leur intérêt ne peut être éveillé – mais si l’on parle de manger, boire, s’amuser, forniquer, jouer, voler, piller, ils se réveillent soudain. Il s’agit d’une disposition vicieuse et diabolique, il n’y a aucune bonté dans leur cœur, et ils sont donc incapables d’aimer ce qui est positif. Comment considèrent-ils ce qui est positif, dans leur cœur ? Avec dédain. Ils méprisent le positif et le tourneront en dérision. Si on leur parle d’être honnêtes, ils pensent : « Les gens honnêtes ne font que souffrir. Je ne vais pas être honnête. Tu es insensé d’être honnête, regarde combien il t’est difficile d’accomplir ton devoir. Tu n’as jamais pensé à te garder une issue, tu n’as jamais considéré ta santé. Qui s’occupera de toi quand tu seras épuisé de surmenage ? » Certains disent : « Nous devons nous garder une issue; nous ne pouvons pas continuer à travailler aveuglément à la sueur de notre front. Nous devons nous préparer une issue, et nous pourrons ainsi faire seulement un semblant d’effort. » S’exprimer dans le sens de leur pensée les rend heureux, mais si l’on parle d’obéissance absolue, de s’accroître pieusement et d’accomplir son devoir, de pratiquer la vérité, de toute chose qui est contraire à leurs intérêts, cela les rend hostiles, ils détestent cela, et ils font la sourde oreille. Des gens comme cela ne sont-ils pas vicieux ? Il n’y a que de la malveillance dans leur cœur. Dès qu’on mentionne la vérité et la pratique de la vérité, si cela empiète sur leurs propres intérêts, ils deviennent réticents, ils ne veulent pas en entendre parler : « À longueur de journée, on ne parle que de vérité, de principes de pratique et d’honnêteté. Être honnête peut-il mettre du pain sur la table ? Est-ce que je peux gagner ma vie en étant honnête ? Je peux en tirer profit en mentant. » De quelle logique s’agit-il ? Il s’agit d’une « logique de brigand ». Ce tempérament n’est-il pas malveillant ? Ce genre de personne a-t-elle le cœur doux ? (Non.) Ce genre de personne ne peut pas gagner la vérité. Le peu qu’ils donnent a un objectif : s’accroître puis abandonner. Ils ont pensé à tout : ils se dévoueront pour une part, et recevront dix parts en retour. Il n’y a que cela qui leur semble raisonnable. De quel genre de disposition s’agit-il ? Il s’agit de méchanceté et de perversité.

Extrait de « Tu ne peux chercher la vérité que lorsque tu te connais », dans Récits des entretiens de Christ

Comment les antichrists et les méchants s’entendent-ils ? En général, ils rient et plaisantent, ils se flattent et échangent des faveurs. Les méchants affluent partout où se trouvent les antichrists ; ils sont toujours ensemble, comme des mouches qui suivent la puanteur. Aucun travail sérieux n’est réalisé lorsqu’ils sont en compagnie les uns des autres ; ils se contentent de cancaner sur qui a mal parlé ou qui a critiqué les dirigeants, ou alors, s’ils voient des gens qui leur déplaisent, ils envisagent de les mettre à la porte. Tout ce dont ils parlent, c’est de la manière de faire passer un mauvais moment aux autres. De quoi d’autre parlent-ils ? Ils discutent de la manière de prendre position contre le supérieur, de la manière de savoir à l’avance si quelqu’un prévoit de signaler un problème chez eux et de ce qu’il faut faire une fois qu’ils sont au courant. Tels sont les sujets abordés par cette bande de méchants. Jamais, lorsqu’ils sont ensemble, ils ne communiquent au sujet des frères et sœurs qui pourraient être faibles ou négatifs, manquer de conviction en accomplissant leurs devoirs ou avoir été trompés pour une raison quelconque, ni de la meilleure façon d’aider et de soutenir ces frères et sœurs, ni des domaines dans lesquels l’église pourrait faire mieux. Lorsqu’ils sont ensemble, les antichrists ne discutent pas des moyens et des méthodes pour résoudre ces problèmes ; ils ne parlent pas de ces questions. Ils ne font que cancaner sur les personnes qui sont en désaccord avec eux, sur celles qui constituent une menace pour leur statut, sur celles qui vont signaler un problème à leur sujet et sur celles qui sont en contact avec les supérieurs. Après avoir discuté de quelque chose, les antichrists vont ensuite le diffuser dans toutes les églises, et leur intrusion va semer le désordre dans ces dernières. Tout le monde est alors pris de panique, et les frères et sœurs finissent par se méfier et être jaloux les uns des autres, se déchirant et s’exposant mutuellement—réalisant ainsi les objectifs des antichrists. C’est ainsi que les antichrists dirigent les églises. Si les méchants font ce qu’ils disent, les antichrists les protègent. Si les méchants ne font pas ce qu’ils disent, alors ils sont les premiers à être traités. Si ces méchants suivent les antichrists, s’ils peuvent être recrutés et entraînés, alors les antichrists en feront des complices et des informateurs pour commettre des actes maléfiques à leur place. Ils placeront ces méchants parmi leurs frères et sœurs pour découvrir qui les a critiqués derrière leur dos, qui s’est plaint d’eux, qui a une idée des paroles de Dieu et veut faire preuve de discernement à leur sujet et à propos de certaines choses qui pourraient les faire apparaître tels qu’ils sont vraiment, qui, en dessous d’eux, prévoit de les dénoncer et qui veut souvent être en contact avec les supérieurs. Ils gardent spécifiquement un œil sur ces choses, et ensuite, lorsqu’ils sont tous ensemble, ils débattent de contre-mesures, en réfléchissant chaque jour à qui ils peuvent expulser, puis en faisant paraître cette expulsion officielle en la soumettant à un vote. C’est ce que font les antichrists ; c’est ainsi qu’ils dirigent les églises. Dans les endroits où se trouvent des antichrists et des méchants, les églises dégagent des vapeurs nauséabondes. Cela s’appelle « le diable est aux commandes ». Peut-il arriver quoi que ce soit de bon si le diable est aux commandes ? Il ne peut qu’apporter la désolation aux élus de Dieu.

Extrait de « Pour les dirigeants et les ouvriers, choisir un chemin est de la plus haute importance (3) », dans Récits des entretiens de Christ

Précédent: 5. Qu’est-ce qu’un non croyant ?

Suivant: 7. Qu’est-ce que suivre Dieu ? Qu’est-ce que suivre l’homme ?

Nous sommes déjà dans les derniers jours. Savez-vous comment faire pour accueillir le Seigneur et être enlevés jusqu’au royaume des cieux? Contactez-nous dès maintenant pour en discuter.

Contenu connexe

4. La nature du problème qu’il y a à ne pas accepter le nouveau nom de Dieu

Dans chaque période de temps, Dieu commencera un nouveau travail, et dans chaque période, un nouveau départ sera offert à l’homme. Si l’homme ne s’en tient qu’aux vérités que « l’Éternel est Dieu » et que « Jésus est Christ », qui sont des vérités qui s’appliquent uniquement à une seule ère, alors l’homme ne suivra jamais le travail du Saint-Esprit et sera toujours incapable de bénéficier du travail du Saint-Esprit.

Paramètres

  • Texte
  • Thèmes

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Interligne

Largeur de page

Contenu

Chercher

  • Rechercher ce texte
  • Rechercher ce livre