2. Comment l’œuvre de jugement de Dieu dans les derniers jours purifie et sauve l’humanité

Versets bibliques pour référence :

« Si quelqu’un entend mes paroles et ne les garde point, ce n’est pas moi qui le juge ; car je suis venu non pour juger le monde, mais pour sauver le monde. Celui qui me rejette et qui ne reçoit pas mes paroles a son juge ; la parole que j’ai annoncée, c’est elle qui le jugera au dernier jour » (Jean 12:47-48).

« J’ai encore beaucoup de choses à vous dire, mais vous ne pouvez pas les porter maintenant. Quand le consolateur sera venu, l’Esprit de vérité, il vous conduira dans toute la vérité ; car il ne parlera pas de lui-même, mais il dira tout ce qu’il aura entendu, et il vous annoncera les choses à venir » (Jean 16:12-13).

« Sanctifie-les par ta vérité : ta parole est la vérité. Comme tu m’as envoyé dans le monde, je les ai aussi envoyés dans le monde. Et je me sanctifie moi-même pour eux, afin qu’eux aussi soient sanctifiés par la vérité » (Jean 17:17-19).

Paroles de Dieu concernées :

L’œuvre de Dieu dans l’incarnation actuelle consiste à exprimer Son tempérament, principalement à travers le châtiment et le jugement. En utilisant cela comme fondement, Il édifie l’homme avec plus de vérité et lui révèle plus de manières de pratiquer, réalisant ainsi Son objectif de conquérir l’homme et de le sauver de son propre tempérament corrompu. C’est ce qui sous-tend l’œuvre de Dieu à l’ère du Règne.

Extrait de la préface de La Parole apparaît dans la chair

Christ des derniers jours utilise une variété de vérités pour enseigner à l’homme, exposer l’essence de l’homme et disséquer les mots et les actes de l’homme. Ces paroles comprennent diverses vérités, telles que le devoir de l’homme, comment l’homme doit obéir à Dieu, comment l’homme doit être fidèle à Dieu, comment l’homme doit vivre une humanité normale, ainsi que la sagesse et le tempérament de Dieu, et ainsi de suite. Ces paroles sont toutes axées sur l’essence de l’homme et son tempérament corrompu. En particulier, les paroles qui exposent comment l’homme rejette Dieu sont prononcées au sujet de la manière dont l’homme est une incarnation de Satan et une force ennemie contre Dieu. En entreprenant Son œuvre de jugement, Dieu ne fait pas que préciser ce qu’est la nature de l’homme par quelques mots ; Il l’expose, le traite et l’émonde à long terme. Toutes ces différentes méthodes d’exposition, de traitement et d’émondage ne peuvent pas être remplacées par des mots ordinaires, mais par la vérité dont l’homme est totalement dépourvu. Seules des méthodes comme celles-ci peuvent être qualifiées de jugement ; c’est seulement par un jugement de ce genre que l’homme peut être maîtrisé et entièrement convaincu au sujet de Dieu, et acquérir de surcroît une vraie connaissance de Dieu. Ce que l’œuvre du jugement apporte, c’est la compréhension par l’homme du vrai visage de Dieu et la vérité sur sa propre rébellion. L’œuvre du jugement permet à l’homme de mieux comprendre la volonté de Dieu, le but de l’œuvre de Dieu et les mystères qui lui sont incompréhensibles. Cela permet également à l’homme de reconnaître et de connaître son essence corrompue et les racines de sa corruption, ainsi que de découvrir la laideur de l’homme. Ces effets sont tous causés par l’œuvre du jugement, car l’essence de cette œuvre est en fait l’œuvre d’ouverture de la vérité, du chemin et de la vie de Dieu à tous ceux qui ont foi en Lui. Ce travail est l’œuvre du jugement faite par Dieu.

Extrait de « Le Christ réalise l’œuvre du jugement avec la vérité », dans La Parole apparaît dans la chair

Aujourd’hui, Dieu est devenu chair principalement pour achever l’œuvre de « la Parole apparaissant dans la chair », pour utiliser la parole pour perfectionner l’homme et pour faire en sorte que l’homme accepte le traitement de la parole et l’épurement par la parole. Par Ses paroles, Il fait en sorte que tu reçoives le soutien et la vie ; dans Ses paroles, tu vois Son œuvre et Ses actes. Dieu utilise la parole pour te châtier et t’épurer, et donc, si tu endures des difficultés, c’est aussi à cause de la parole de Dieu. Aujourd’hui, Dieu n’œuvre pas avec des faits, mais avec des paroles. Ce n’est qu’après la venue de Sa parole que le Saint-Esprit peut travailler en toi et te faire endurer de la souffrance et sentir de la douceur. Seule la parole de Dieu peut te conduire dans la réalité et seule la parole de Dieu peut te perfectionner. Et donc, à tout le moins, tu dois comprendre ceci : l’œuvre accomplie par Dieu au cours des derniers jours est principalement l’utilisation de Sa parole pour perfectionner tous les gens et pour guider l’homme. Toute l’œuvre qu’Il fait est par la parole ; Il n’utilise pas des faits pour te châtier. Parfois, des gens résistent à Dieu. Dieu ne te cause pas un grand inconfort, ta chair n’est pas châtiée et tu n’endures pas de difficultés non plus, mais dès que Sa parole se présente à toi et qu’elle t’épure, tu ne le supportes pas. N’est-ce pas ainsi ? À l’époque des exécutants, Dieu a dit de jeter l’homme dans l’abîme. L’homme est-il vraiment tombé dans l’abîme ? Par la simple utilisation de paroles pour épurer l’homme, l’homme est tombé dans l’abîme. Et donc, pendant les derniers jours, quand Dieu Se fait chair, Il utilise principalement la parole pour tout accomplir et tout clarifier. Seulement par Ses paroles peux-tu voir ce qu’Il est ; seulement par Ses paroles peux-tu voir qu’Il est Dieu Lui-même. Lorsque Dieu incarné vient sur terre, Il ne fait aucune autre œuvre que celle de prononcer des paroles – aucun besoin de faits alors ; les paroles suffisent. En effet, Il est venu principalement pour faire cette œuvre, pour permettre à l’homme de contempler Sa puissance et Sa suprématie dans Ses paroles, pour permettre à l’homme de voir dans Ses paroles Sa manière de Se cacher humblement, et pour permettre à l’homme de Le connaître complètement dans Ses paroles. Dans Ses paroles se trouvent tout ce qu’Il a, tout ce qu’Il est, Sa sagesse et Sa splendeur. Ainsi, tu es amené à voir les nombreuses méthodes que Dieu utilise quand Il prononce Ses paroles. La plus grande partie de l’œuvre de Dieu pendant tout ce temps a été le soutien, la révélation et le traitement de l’homme. Il ne maudit pas les gens à la légère, et même quand Il le fait, c’est par la parole qu’Il les maudit. Et donc, en cette ère de Dieu fait chair, ne t’attends pas à voir Dieu guérir les malades ou chasser des démons encore une fois. Et cesse de chercher constamment des signes, c’est inutile ! Ces signes ne peuvent pas perfectionner l’homme ! Pour parler clairement : aujourd’hui, le vrai Dieu Lui-même de la chair n’agit pas ; Il parle seulement. C’est la vérité ! Il utilise des paroles pour te perfectionner et utilise des paroles pour te nourrir et t’abreuver. Il utilise aussi des paroles pour œuvrer et Il utilise des paroles au lieu des faits pour te faire connaître Sa réalité. Si tu peux percevoir cette manière d’œuvrer de Dieu, alors il est difficile d’être négatif. Au lieu de te concentrer sur des choses qui sont négatives, tu devrais te concentrer uniquement sur ce qui est positif, ce qui veut dire que peu importe si oui ou non les paroles de Dieu sont accomplies, ou si oui ou non il y a des faits, Dieu fait en sorte que l’homme gagne la vie par Ses paroles, et c’est le plus grand de tous les signes ; et plus encore, c’est un fait incontestable. Cela constitue la base la plus solide à partir de laquelle en arriver à connaître Dieu ; c’est même un plus grand signe que les signes. Seules ces paroles peuvent perfectionner l’homme.

Extrait de « Tout est accompli par la parole de Dieu », dans La Parole apparaît dans la chair

Dans les derniers jours, Dieu utilise principalement la parole pour perfectionner l’homme. Il n’utilise pas les signes et les prodiges pour opprimer l’homme ou pour le convaincre ; cela ne peut pas démontrer clairement le pouvoir de Dieu. Si Dieu ne manifestait que des signes et des prodiges, alors il serait impossible de démontrer clairement la réalité de Dieu, et donc impossible de perfectionner l’homme. Dieu ne perfectionne pas l’homme par des signes et des prodiges, mais Il utilise la parole pour abreuver et guider l’homme, et ensuite l’obéissance parfaite de l’homme et la connaissance que l’homme a de Dieu sont réalisées. Tel est le but de l’œuvre qu’Il fait et des paroles qu’Il prononce. Dieu n’utilise pas des signes et des prodiges pour perfectionner l’homme. Il utilise des paroles et de nombreuses différentes méthodes de travail pour perfectionner l’homme. Que ce soit l’épurement, le traitement, l’émondage ou la fourniture des paroles, Dieu parle selon de nombreux points de vue différents pour perfectionner l’homme et pour donner à l’homme une plus grande connaissance de l’œuvre, de la sagesse et de la splendeur de Dieu. […] J’ai déjà dit qu’un groupe de vainqueurs venant de l’est a été gagné, des vainqueurs qui viennent de la grande tribulation. Quel est le sens de ces paroles ? Elles veulent dire que ces gens qui ont été gagnés ont seulement véritablement obéi après avoir subi le jugement et le châtiment, le traitement et l’émondage, et toutes sortes d’épurement. La foi de ces gens n’est pas vague et abstraite, mais réelle. Ils n’ont pas vu de signes, de prodiges, ni de miracles ; ils ne parlent pas de lettres et de doctrines abstruses, ni d’intuitions profondes. À la place, ils ont la réalité, ils ont des paroles de Dieu, ils ont une vraie connaissance de la réalité de Dieu. Un tel groupe n’est-il pas plus en mesure de démontrer clairement la puissance de Dieu ?

Extrait de « Tout est accompli par la parole de Dieu », dans La Parole apparaît dans la chair

Pendant les derniers jours, le Dieu incarné est venu principalement pour prononcer Ses paroles. Il parle du point de vue de l’Esprit, du point de vue de l’homme et du point de vue d’une troisième personne ; Il parle de différentes façons, utilisant une façon pour une période de temps, et Il utilise la méthode orale pour changer les notions de l’homme et supprimer du cœur de l’homme l’image du Dieu vague. C’est l’œuvre principale accomplie par Dieu. Parce que l’homme croit que Dieu est venu guérir les malades, chasser les démons, accomplir des miracles et accorder des bénédictions matérielles à l’homme, Dieu réalise cette étape de l’œuvre – l’œuvre du châtiment et du jugement – afin de supprimer de telles choses des notions de l’homme, afin que l’homme puisse connaître la réalité et la normalité de Dieu, et que l’image de Jésus puisse être retirée de son cœur et remplacée par une nouvelle image de Dieu. Aussitôt que l’image que l’homme a de Dieu devient vieille, alors elle devient une idole. Quand Jésus est venu et a réalisé cette étape de l’œuvre, Il ne représentait pas Dieu dans Sa totalité. Il a opéré quelques signes et prodiges, prononcé quelques paroles et a finalement été crucifié. Il représentait une partie de Dieu. Il ne pouvait pas représenter tout ce qui est de Dieu, mais au contraire, Il représentait Dieu en réalisant une partie de l’œuvre de Dieu. C’est parce que Dieu est si grand et si merveilleux, et qu’Il est insondable, et parce que Dieu ne réalise qu’une partie de Son œuvre à chaque ère. L’œuvre accomplie par Dieu pendant cette ère est principalement l’approvisionnement des paroles pour la vie de l’homme ; l’exposition du tempérament corrompu et l’essence-nature de l’homme ; la suppression des notions religieuses, de la pensée féodale, de la pensée dépassée, et la connaissance et la culture de l’homme. Toutes ces choses doivent être purifiées par l’exposition aux paroles de Dieu. Dans les derniers jours, Dieu utilise des paroles, pas des signes et des prodiges, pour rendre l’homme parfait. Il utilise Ses paroles pour exposer l’homme, pour juger l’homme, pour châtier l’homme et pour rendre l’homme parfait, de sorte que, dans les paroles de Dieu, l’homme en vient à réaliser la sagesse et la beauté de Dieu et à comprendre le tempérament de Dieu, de manière à ce que, par les paroles de Dieu, l’homme voie les actes de Dieu.

Extrait de « Connaître l’œuvre de Dieu aujourd’hui », dans La Parole apparaît dans la chair

Bien que Mes paroles puissent être sévères, elles sont toutes dites pour le salut de l’homme, car Je ne fais que parler et Je ne punis pas la chair de l’homme. Ces paroles amènent l’homme à vivre dans la lumière, à savoir que la lumière existe, à savoir que la lumière est précieuse, plus encore à savoir combien ces paroles sont bénéfiques pour lui et à savoir que Dieu est le salut. Bien que J’aie dit de nombreuses paroles de châtiment et de jugement, ce qu’elles représentent ne s’est pas traduit par des actes contre vous. Je suis venu faire Mon œuvre, dire Mes paroles et, bien que Mes paroles puissent être strictes, elles sont prononcées pour juger votre corruption et votre rébellion. La raison pour laquelle Je fais cela, c’est toujours de sauver l’homme du domaine de Satan ; J’utilise Mes paroles pour sauver l’homme. Mon but n’est pas de nuire à l’homme avec Mes paroles. Mes paroles sont sévères afin d’obtenir des résultats dans Mon œuvre. C’est seulement par un travail comme celui-ci que l’homme peut arriver à se connaître et à se libérer de son tempérament rebelle. La plus grande signification de l’œuvre des paroles est de permettre aux gens de mettre la vérité en pratique après l’avoir comprise, de réaliser des changements dans leur tempérament et d’acquérir la connaissance d’eux-mêmes et de l’œuvre de Dieu. Seule l’œuvre effectuée en prononçant des paroles rend possible la communication entre Dieu et l’homme, et seules les paroles peuvent expliquer la vérité. Travailler de cette façon est le meilleur moyen de conquérir l’homme ; aucune autre méthode que les paroles ne peut donner aux gens une meilleure compréhension de la vérité et de l’œuvre de Dieu. Ainsi, dans Sa dernière étape d’œuvre, Dieu parle à l’homme pour lui dévoiler toutes les vérités et les mystères qu’il ne comprend pas encore, lui permettant d’obtenir de Dieu le vrai chemin et la vie, satisfaisant ainsi Sa volonté. Le but de l’œuvre de Dieu sur les hommes, c’est de les rendre capables de satisfaire Sa volonté, et ce, en vue de leur apporter le salut. Par conséquent, pendant qu’Il sauve les hommes, Il ne fait pas l’œuvre de les punir. Tandis qu’Il apporte à l’homme le salut, Dieu ne punit pas le mal ni ne récompense le bien, et Il ne révèle pas non plus les destinations des divers types de gens. Ce n’est que lorsque la dernière étape de Son œuvre sera achevée qu’Il accomplira l’œuvre de punir le mal et de récompenser le bien, et alors seulement Il révélera la fin de toutes les sortes de gens. Ceux qui seront punis seront ceux qui ne pourront vraiment pas être sauvés, tandis que ceux qui seront sauvés seront ceux qui auront obtenu le salut de Dieu pendant le temps où Il sauve l’homme. Tandis que l’œuvre de salut de Dieu se réalise, tous ceux qui peuvent être sauvés le seront autant que possible et aucun d’entre eux ne sera rejeté, car le but de l’œuvre de Dieu est de sauver l’homme. Tous ceux qui seront incapables de réaliser un changement dans leur tempérament durant la période du salut de l’homme par Dieu, ainsi que tous ceux qui seront incapables de se soumettre complètement à Lui seront voués à la punition. Cette étape de l’œuvre, l’œuvre par les paroles, révèlera à l’homme toutes les voies et tous les mystères qu’il ne comprend pas, afin qu’il puisse comprendre la volonté de Dieu et Ses exigences à son égard, et afin qu’il ait les prérequis pour mettre les paroles de Dieu en pratique et réaliser des changements dans son tempérament. Dieu n’utilise que des paroles pour faire Son œuvre et ne punit pas les gens parce qu’ils sont un peu rebelles ; c’est parce que maintenant, c’est le temps de l’œuvre du salut. Si tous ceux qui agissent de manière rebelle étaient punis, personne n’aurait la possibilité d’être sauvé ; tout le monde serait puni et tomberait dans l’Hadès. Le but des paroles qui jugent les hommes est de leur permettre de se connaître et de se soumettre à Dieu ; ce n’est pas pour les punir par un tel jugement.

Extrait de « Tu devrais mettre de côté les bénédictions du statut et comprendre la volonté de Dieu d’apporter le salut à l’homme », dans La Parole apparaît dans la chair

Par quel moyen le perfectionnement de l’homme par Dieu est-il réalisé ? Il est réalisé par le biais de Son tempérament juste. Le tempérament de Dieu est principalement composé de justice, de colère, de majesté, de jugement et de malédiction, et Il perfectionne l’homme principalement par le biais de Son jugement. Certaines personnes ne comprennent pas, et demandent pourquoi Dieu est seulement capable de perfectionner l’homme par le jugement et la malédiction. Ils disent : « Si Dieu devait maudire l’homme, l’homme ne devrait-il pas mourir ? Si Dieu devait juger l’homme, l’homme ne serait-il pas condamné ? Alors, comment peut-il encore être perfectionné ? » Telles sont les paroles des hommes qui ne connaissent pas l’œuvre de Dieu. Ce que Dieu maudit, c’est la désobéissance de l’homme, et ce qu’Il juge, ce sont les péchés de l’homme. Bien que Ses paroles soient dures et implacables, Il expose tout ce qui est dans l’homme, et par ces paroles sévères, Il expose ce qui est essentiel dans l’homme. Mais par un tel jugement, Il offre à l’homme une profonde connaissance de l’essence de la chair, et ainsi, l’homme se soumet face à Dieu. La chair de l’homme relève du péché et de Satan, elle est désobéissante et fait l’objet du châtiment de Dieu. Ainsi, pour permettre à l’homme de se connaître lui-même, les paroles du jugement de Dieu doivent s’abattre sur lui, et il faut y employer toutes sortes d’épurement ; c’est seulement alors que l’œuvre de Dieu peut être efficace.

Extrait de « Ce n’est qu’en vivant des épreuves douloureuses que tu peux connaître la beauté de Dieu », dans La Parole apparaît dans la chair

Dieu a de nombreux moyens de perfectionner l’homme. Il se sert de toutes sortes d’environnements pour traiter le tempérament corrompu de l’homme, et Il utilise diverses choses pour mettre l’homme à nu ; d’un côté, Il traite l’homme, d’un autre côté, Il met l’homme à nu, et d’un autre côté, Il révèle l’homme, creusant et révélant les « mystères » des profondeurs du cœur de l’homme, et montrant à l’homme sa propre nature en dévoilant plusieurs de ses états. Dieu perfectionne l’homme par des méthodes diverses, par la révélation, le traitement, l’épurement et le châtiment, afin que l’homme sache que Dieu est concret.

Extrait de « Seuls ceux qui se concentrent sur la pratique peuvent être perfectionnés », dans La Parole apparaît dans la chair

L’œuvre qui est réalisée maintenant a pour but d’amener les gens à renoncer à Satan, leur ancien ancêtre. Tous les jugements rendus par la parole visent à exposer le tempérament corrompu de l’humanité et à permettre aux gens de comprendre l’essence de la vie. Ces jugements répétés transpercent le cœur des hommes. Chaque jugement a un rapport direct avec leur destin et vise à blesser leur cœur afin qu’ils puissent abandonner toutes ces choses et, de ce fait, en arriver à connaître la vie, connaître ce monde souillé, connaître la sagesse et la toute-puissance de Dieu, et aussi connaître l’humanité corrompue par Satan. Plus l’homme reçoit ce genre de châtiment et de jugement, plus son cœur peut être blessé et plus son esprit peut se réveiller. Ce type de jugement vise à réveiller l’esprit de ce genre de personnes extrêmement corrompues et sérieusement dupées. L’homme n’a pas d’esprit, c’est-à-dire que son esprit est mort il y a longtemps et il ne sait pas que le ciel existe, ne sait pas qu’il y a un Dieu, et ne sait certainement pas qu’il lutte dans l’abîme de la mort ; comment pourrait-il savoir qu’il vit sur terre dans cet enfer diabolique ? Comment pourrait-il savoir que ce corps putride qui est le sien, par la corruption de Satan, est tombé dans l’Hadès ? Comment pourrait-il savoir que tout sur terre a longtemps été abîmé de façon irréparable par l’homme ? Et comment pourrait-il savoir que le Créateur est venu sur terre aujourd’hui et est à la recherche d’un groupe de personnes corrompues qu’Il peut sauver ? Même après que l’homme a subi toute sorte d’épurement et de jugement possibles, sa conscience endormie s’émeut à peine et demeure en fait pratiquement insensible. L’humanité est si dégénérée ! Bien que ce genre de jugement soit comme la grêle cruelle qui tombe du ciel, il est d’un grand bénéfice pour l’homme. Sans ce jugement, il n’y aurait aucun résultat et il serait absolument impossible de sauver les gens de l’abîme de la misère. Sans cette œuvre, il serait très difficile pour les gens de sortir de l’Hadès parce que leur cœur s’est arrêté de battre depuis longtemps et leur esprit est piétiné par Satan depuis longtemps. Vous sauver, vous qui avez sombré dans les plus grandes profondeurs de la dégénérescence, nécessite qu’on vous appelle vigoureusement, qu’on vous juge vigoureusement, et ce n’est qu’à ce moment-là que votre cœur endurci pourra se réveiller.

Extrait de « Seuls ceux qui sont perfectionnés peuvent mener une vie riche de sens », dans La Parole apparaît dans la chair

Tu dois savoir que la perfection, l’achèvement et le gain de l’homme par Dieu n’ont rien apporté d’autre que des épées et des coups pour sa chair, ainsi que des souffrances infinies, la brûlure par le feu, le jugement impitoyable, le châtiment et les malédictions, ainsi que des épreuves sans bornes. Telle est l’histoire vraie et telle est la vérité au sujet de l’œuvre de gestion de l’homme. Cependant, toutes ces choses sont dirigées contre la chair de l’homme, et toutes les flèches de l’hostilité visent sans pitié la chair de l’homme (car l’homme est innocent). Tout cela est réalisé au nom de Sa gloire et de Son témoignage, et pour Sa gestion. C’est parce que Son œuvre n’est pas uniquement pour le bien de l’humanité, mais aussi pour l’ensemble du plan et pour accomplir Sa volonté originale quand Il a créé l’humanité. Par conséquent, peut-être que quatre-vingt-dix pour cent de ce dont les hommes font l’expérience est constitué de souffrances et d’épreuves du feu, et il y a très peu de jours heureux et doux, voire aucun, après lesquels la chair de l’homme a langui. Les hommes sont encore plus incapables de profiter de moments de bonheur dans la chair en passant de beaux moments avec Dieu. La chair est souillée, donc, ce que voit la chair de l’homme ou ce dont elle bénéficie n’est rien d’autre que le châtiment de Dieu, que l’homme trouve désavantageux, comme si le bon sens lui faisait défaut. C’est parce que Dieu manifestera Son tempérament de justice qui n’est pas apprécié par l’homme, ne tolère pas les offenses de l’homme et a en horreur Ses adversaires. Dieu révèle ouvertement l’ensemble de Son tempérament par tout moyen nécessaire, concluant ainsi l’œuvre de Sa guerre de six mille ans contre Satan – l’œuvre du salut de toute l’humanité et la destruction du Satan d’antan !

Extrait de « Le dessein de la gestion de l’humanité », dans La Parole apparaît dans la chair

Dieu utilise Son jugement pour perfectionner l’homme, Il a aimé l’homme et sauvé l’homme. Mais que contient Son amour ? Il contient jugement, majesté, colère et malédiction. Bien que Dieu ait maudit l’homme dans le passé, Il n’a pas complètement jeté l’homme dans l’abîme, mais Il a utilisé ce moyen pour épurer la foi de l’homme ; Il n’a pas mis l’homme à mort, mais a agi pour perfectionner l’homme. L’essence de la chair appartient à Satan, Dieu l’a très bien dit, mais les faits accomplis par Dieu ne sont pas réalisés selon Ses paroles. Il te maudit pour que tu puisses L’aimer et pour que tu connaisses l’essence de la chair ; Il te châtie pour que tu sois éveillé, pour te permettre de connaître tes faiblesses et de connaître la totale indignité de l’homme. Ainsi, les malédictions de Dieu, Son jugement, Sa majesté et Sa colère, tout cela contribue à perfectionner l’homme. Tout ce que Dieu fait aujourd’hui, ainsi que le tempérament juste qu’Il met en évidence en vous, tout cela contribue à perfectionner l’homme, et tel est l’amour de Dieu.

Extrait de « Ce n’est qu’en vivant des épreuves douloureuses que tu peux connaître la beauté de Dieu », dans La Parole apparaît dans la chair

Chacune des paroles de Dieu frappe l’un de nos points vitaux, nous laissant blessés et remplis de terreur. Il expose nos notions, nos imaginations et notre tempérament corrompu. De tous nos faits et dires, jusqu’à la moindre de nos pensées et de nos idées, notre essence-nature est révélée dans Ses paroles, nous mettant dans un état de peur et de tremblements, sans nulle part où cacher notre honte. Il nous parle de toutes nos actions et de toutes nos intentions, une à une, de tous nos buts, l’un après l’autre, et même du tempérament corrompu que nous-mêmes n’avons pas découvert. Nous nous sentons alors exposés dans toute notre misérable imperfection et, surtout, complètement convaincus. Il nous juge pour nous être opposés à Lui et nous châtie pour avoir blasphémé contre Lui et pour L’avoir condamné. Il nous fait sentir qu’à Ses yeux, nous n’avons pas la moindre qualité, que nous sommes le Satan vivant. Nos espoirs s’envolent ; nous n’osons plus formuler auprès de Lui une seule exigence déraisonnable ni nourrir aucun projet Le concernant, et même nos rêves disparaissent du jour au lendemain. C’est un fait qu’aucun de nous ne peut imaginer et qu’aucun de nous ne peut accepter. En l’espace d’un instant, nous perdons notre équilibre interne et ne savons pas comment continuer sur la route qui s’étend devant nous ni comment persister dans nos croyances. On dirait que notre foi est retournée à la case départ et que nous n’avons jamais rencontré le Seigneur Jésus ni appris à Le connaître. Tout, sous nos yeux, nous remplit de perplexité et nous fait osciller de manière indécise. Nous sommes consternés, nous sommes déçus et, au fond de notre cœur, il y a une rage et un déshonneur irrépressibles. Nous essayons de les évacuer, de trouver une solution et, plus encore, de continuer à attendre notre Sauveur Jésus pour que nous puissions épancher notre cœur auprès de Lui. Bien qu’il y ait des fois où nous donnons l’impression d’être paisibles, ni hautains ni humbles, nous sommes affligés d’un sentiment de perte dans notre cœur que nous n’avons jamais ressenti auparavant. Bien que nous puissions parfois sembler d’un calme inhabituel, notre esprit tourmenté s’agite comme une mer houleuse. Son jugement et Son châtiment nous ont dépouillés de tous nos espoirs et de tous nos rêves, mettant fin à nos désirs extravagants et nous rendant peu enclins à croire qu’Il est notre Sauveur et qu’Il est capable de nous sauver. Son jugement et Son châtiment ont creusé entre Lui et nous un fossé si profond que personne ne veut simplement essayer de traverser. C’est la première fois de notre vie que Son jugement et Son châtiment nous font subir un tel revers, une humiliation aussi grande. Son jugement et Son châtiment nous ont fait vraiment apprécier l’honneur de Dieu et Son intolérance vis-à-vis de l’offense de l’homme, à côté desquels nous sommes extrêmement méprisables et impurs. Son jugement et Son châtiment nous ont fait comprendre, pour la première fois, à quel point nous sommes arrogants et prétentieux et à quel point l’homme ne sera jamais l’égal de Dieu ni sur un pied d’égalité avec Lui. Son jugement et Son châtiment nous ont fait aspirer à ne plus vivre dans un tel tempérament corrompu, à nous débarrasser de cette essence-nature aussi vite que possible et à cesser d’être ignobles et détestables pour Lui. Son jugement et Son châtiment nous ont rendus heureux d’obéir à Ses paroles : nous ne nous rebellons plus contre Ses orchestrations et Ses arrangements. Son jugement et Son châtiment nous ont donné, une fois de plus, le désir de survivre et, grâce à eux, nous sommes heureux de L’accepter comme notre Sauveur… Nous sommes sortis de l’œuvre de la conquête, de l’enfer, de la vallée de l’ombre de la mort… Dieu Tout-Puissant nous a gagnés, nous, ce groupe de gens ! Il a triomphé de Satan et vaincu Ses nombreux ennemis !

Extrait de « Voir l’apparition de Dieu dans Son jugement et Son châtiment », dans La Parole apparaît dans la chair

Précédent: 1. Pourquoi Dieu a encore besoin de faire l’œuvre de jugement dans les derniers jours alors que le Seigneur Jésus a racheté l’humanité

Suivant: 3. L’œuvre de jugement de Dieu dans les derniers jours est l’œuvre de jugement qui vient du grand trône blanc

Voulez-vous accueillir le Seigneur pour devenir la personne la plus chanceuse du monde ? Contactez-nous pour trouver le chemin.

Contenu connexe

3. La nature et les conséquences du problème qu’il y a à reconnaître Dieu seulement, sans reconnaître la vérité

« Vous avez pour père le diable, et vous voulez accomplir les désirs de votre père. Il a été meurtrier dès le commencement, et il ne se tient pas dans la vérité, parce qu’il n’y a pas de vérité en lui. Lorsqu’il profère le mensonge, il parle de son propre fonds ; car il est menteur et le père du mensonge. Et moi, parce que je dis la vérité, vous ne me croyez pas. […] Celui qui est de Dieu, écoute les paroles de Dieu ; vous n’écoutez pas, parce que vous n’êtes pas de Dieu » (Jean 8:44-47).

3. Le rapport entre les trois étapes de l’œuvre de Dieu

De l’œuvre de l’Éternel à celle de Jésus et de l’œuvre de Jésus à celle de l’étape actuelle, ces trois étapes couvrent toute la portée de la gestion de Dieu et tout cela est le travail d’un seul Esprit. Depuis qu’Il a créé le monde, Dieu a toujours géré l’humanité. Il est le Commencement et la Fin, Il est le Premier et le Dernier et Il est celui qui commence une ère et celui qui amène l’ère à sa fin. Les trois étapes de travail, à différentes ères et dans différents endroits, sont sûrement réalisées par un seul Esprit. Tous ceux qui séparent ces trois étapes s’opposent à Dieu.

Paramètres

  • Texte
  • Thèmes

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Interligne

Largeur de page

Contenu

Chercher

  • Rechercher ce texte
  • Rechercher ce livre