2. Satan est un ange déchu qui n’a jamais pu créer le ciel, la terre et toutes les choses, et qui n’a jamais pu surpasser l’autorité de Dieu

Paroles de Dieu concernées :

Avant que la terre n’existe, l’archange était le plus grand des anges du ciel. Il avait compétence sur tous les anges dans le ciel ; c’est l’autorité que Dieu lui avait conférée. À l’exception de Dieu, il était le plus grand des anges du ciel. Plus tard, après que Dieu eut créé l’humanité, l’archange a réalisé une plus grande trahison contre Dieu sur la terre. Je dis qu’il a trahi Dieu parce qu’il voulait gérer l’humanité et surpasser l’autorité de Dieu. C’est l’archange qui a poussé Ève à pécher, et il l’a fait parce qu’il voulait établir son royaume sur la terre et amener les humains à tourner le dos à Dieu et à obéir à l’archange plutôt. L’archange voyait que tellement de choses pouvaient lui obéir ; les anges le pouvaient, ainsi que le pouvaient les hommes sur la terre. Les oiseaux et les bêtes, les arbres, les forêts, les montagnes, les rivières et toutes choses sur la terre étaient sous la protection des humains – c’est-à-dire, Adam et Ève – alors qu’Adam et Ève obéissaient à l’archange. L’archange a donc voulu surpasser l’autorité de Dieu et trahir Dieu. Ensuite, il a conduit de nombreux anges dans une rébellion contre Dieu, qui sont plus tard devenus divers genres d’esprits impurs. Le développement de l’humanité à ce jour n’a-t-il pas été causé par la corruption de l’archange ? Les humains sont seulement aujourd’hui ce qu’ils sont parce que l’archange a trahi Dieu et a corrompu l’humanité. Ce travail d’étape en étape est loin d’être aussi abstrait et simple que les gens pourraient l’imaginer. Satan a orchestré sa trahison pour une raison, pourtant les gens sont incapables de comprendre un fait aussi simple. Pourquoi Dieu qui a créé les cieux, la terre et toutes choses a-t-Il aussi créé Satan ? Puisque Dieu méprise tant Satan et que Satan est Son ennemi, pourquoi a-t-Il créé Satan ? En créant Satan, ne créait-Il pas un ennemi ? Dieu n’a pas créé un ennemi en fait ; Il a plutôt créé un ange, et plus tard cet ange L’a trahi. Son statut avait tellement grandi qu’il voulait trahir Dieu. On pourrait dire que ce fut une coïncidence, mais ce fut aussi inévitable. C’est semblable au fait qu’une personne devra inévitablement mourir après avoir grandi jusqu’à un certain point ; les choses se sont simplement développées jusqu’à ce stade.

Extrait de « Tu dois savoir comment l’humanité entière s’est développée jusqu’à ce jour », dans La Parole apparaît dans la chair

Parce que les anges étaient particulièrement fragiles et n’avaient aucune capacité qui vaille la peine d’être mentionnée, ils sont devenus arrogants aussitôt qu’ils ont reçu de l’autorité. C’est particulièrement vrai de l’archange dont le statut était supérieur à celui de tout autre ange. Un roi parmi les anges, Il était à la tête de millions d’anges et, sous l’Éternel, son autorité dépassait celle de tous les autres anges. Il voulait faire ci et ça et conduire les anges parmi les humains afin de contrôler le monde. Dieu a dit qu’Il était Lui-même chargé de l’univers, mais l’archange a prétendu qu’il était chargé de l’univers et dès lors, l’archange a trahi Dieu. Dans le ciel, Dieu avait créé un autre monde et l’archange a voulu contrôler ce monde et aussi descendre dans le royaume des mortels. Dieu pouvait-Il le lui permettre ? Ainsi, Il a chassé l’archange et l’a envoyé dans les airs. Depuis que l’archange a corrompu les humains, Dieu a fait la guerre à l’archange dans le but de les sauver ; Il a utilisé ces six millénaires pour le vaincre. Votre conception d’un Dieu tout-puissant est incompatible avec l’œuvre que Dieu réalise actuellement ; elle n’est pas du tout pratique et absolument une fausseté ! En fait, Dieu n’a déclaré que l’archange était Son ennemi qu’après qu’il L’eut trahi. C’est uniquement à cause de sa trahison que l’archange a foulé l’humanité aux pieds après son arrivée dans le monde des mortels, et c’est pour cette raison que l’humanité s’est développée jusqu’à ce stade. À la suite de cela, Dieu a juré à Satan : « Je vais te vaincre et apporter le salut à tous les humains que J’ai créés. » Satan était sceptique au premier abord et a répliqué : « Que peux-Tu me faire honnêtement ? Peux-Tu réellement me chasser dans les airs ? Peux-Tu véritablement me vaincre ? » Après que Dieu l’a chassé en l’air, Il n’y a plus prêté attention et plus tard a commencé à sauver l’humanité et à réaliser Sa propre œuvre, malgré les dérangements continus de Satan. Satan pouvait faire ci et ça, mais c’était entièrement grâce au pouvoir que Dieu lui avait déjà conféré ; il a apporté ces choses dans les airs et les a gardées avec lui jusqu’à ce jour. En chassant l’archange dans les airs, Dieu ne lui a pas enlevé son autorité, et ainsi Satan a continué à corrompre l’humanité. Dieu, d’un autre côté, a commencé à sauver l’humanité que Satan avait corrompue peu après qu’elle fut créée. Dieu n’a pas révélé Ses actes alors qu’Il était au ciel ; cependant, avant la création de la terre, Il a permis aux gens dans le monde qu’Il avait créé dans le ciel de voir Ses actes et ainsi a conduit ces gens au-dessus du ciel. Il leur a donné sagesse et intelligence et a amené ces gens à vivre dans ce monde. Naturellement, personne parmi vous n’a jamais entendu parler de cela avant. Plus tard, après que Dieu eut créé les humains, l’archange a commencé à les corrompre ; sur la terre, l’humanité tout entière est tombée dans le chaos. C’est seulement à ce moment-là que Dieu a commencé Sa guerre contre Satan, et c’est seulement à ce moment que les gens ont commencé à voir Ses actes. Au début, de tels actes avaient été cachés à l’humanité. Après que Satan eut été chassé dans les airs, il a fait ses propres affaires, et Dieu a continué à faire Sa propre œuvre, menant inlassablement la guerre contre Satan, sans cesse jusqu’aux derniers jours. Maintenant, le temps est venu où Satan doit être détruit. Au commencement, Dieu lui a donné l’autorité, et plus tard, Il l’a chassé dans les airs, mais il est resté rebelle. Après cela, sur la terre, il a corrompu l’humanité, mais Dieu était là gérant l’humanité. Dieu utilise Sa gestion des humains pour vaincre Satan. En corrompant les gens, Satan met un terme à leur destin et perturbe l’œuvre de Dieu. D’un autre côté, l’œuvre de Dieu est le salut de l’humanité. Quelle étape de l’œuvre que Dieu fait ne vise pas à sauver l’humanité ? Quelle étape ne vise pas à purifier les gens, à les amener à se comporter selon la justice et à vivre comme des gens qui peuvent être aimés ? Satan, cependant, ne fait pas cela. Il corrompt l’humanité ; il continue de réaliser son travail visant à corrompre l’humanité à travers l’univers. Bien sûr, Dieu aussi accomplit Sa propre œuvre, ne S’intéressant aucunement à Satan. Quelle que soit l’autorité que possède Satan, cette autorité lui a encore été donnée par Dieu ; Dieu ne lui a pas simplement donné toute Son autorité, et donc, peu importe ce que Satan fait, il ne peut jamais dépasser Dieu et restera toujours à la portée de Dieu. Dieu n’a révélé aucun de Ses actes quand Il était au ciel. Il a simplement donné à Satan une petite parcelle d’autorité et lui a permis d’exercer un contrôle sur les autres anges. Par conséquent, peu importe ce que Satan fait, il ne peut pas dépasser l’autorité de Dieu parce que l’autorité que Dieu lui a conférée au départ est limitée. Alors que Dieu œuvre, Satan dérange. Dans les derniers jours, ses dérangements seront terminés ; de même, l’œuvre de Dieu sera aussi terminée, et le genre d’êtres humains que Dieu désire rendre complets seront rendus complets. Dieu dirige les gens positivement ; Sa vie est une eau vive, incommensurable et infinie. Satan a corrompu l’homme jusqu’à un certain degré ; à la fin, l’eau vive de la vie rendra l’homme complet, et il sera impossible à Satan de s’en mêler et de mener à bien son travail. Ainsi, Dieu pourra gagner ces personnes entièrement. Même maintenant, Satan refuse toujours de l’accepter ; il se dresse constamment contre Dieu, mais Dieu ne lui prête aucune attention. Dieu a dit : « Je vaincrai toutes les forces obscures de Satan et toutes les influences ténébreuses. » C’est l’œuvre qui doit être faite maintenant dans la chair, et c’est aussi ce qui donne sens au fait de devenir chair, c’est-à-dire qu’il s’agit d’achever la phase de l’œuvre consistant à vaincre Satan dans les derniers jours et de raser toutes les choses qui appartiennent à Satan. La victoire de Dieu sur Satan est inévitable ! En fait, Satan a déjà échoué il y a bien longtemps. Lorsque l’Évangile a commencé à se répandre dans tout le pays du grand dragon rouge, c’est-à-dire, quand Dieu incarné a commencé Son œuvre et que cette œuvre a été mise en mouvement, Satan a été complètement vaincu, car le but précis de l’incarnation était de vaincre Satan. Dès que Satan a vu que Dieu était redevenu chair et avait commencé à réaliser Son œuvre, qu’aucune force ne pouvait arrêter, il est par conséquent devenu stupéfait à la vue de cette œuvre et n’a pas osé faire plus de malices. Au début, Satan avait pensé qu’il était lui aussi doté d’une abondante sagesse et il a interrompu et perturbé l’œuvre de Dieu ; toutefois, il ne s’attendait pas à ce que Dieu devienne chair encore une fois ou que Dieu, dans Son œuvre, utilise l’esprit de rébellion de Satan pour servir à exposer et à juger l’humanité, et par là même conquérir les humains et vaincre Satan. Dieu est plus sage que Satan et Son œuvre le dépasse de loin. Par conséquent, comme Je l’ai dit auparavant : « L’œuvre que Je fais est menée en réponse aux ruses de Satan. À la fin, Je vais révéler Ma toute-puissance et l’impuissance de Satan. » Dieu accomplira Son œuvre en avant-garde tandis que Satan suivra derrière, jusqu’à ce qu’à la fin, il soit finalement détruit – il ne saura même pas ce qui est arrivé ! Il ne découvrira la vérité qu’une fois qu’il aura déjà été brisé et écrasé, et à ce moment-là, il aura déjà été incinéré dans l’étang de feu. Ne sera-t-il pas alors complètement convaincu ? Car Satan n’aura alors plus de complots à mettre en pratique !

Extrait de « Tu dois savoir comment l’humanité entière s’est développée jusqu’à ce jour », dans La Parole apparaît dans la chair

L’identité particulière de Satan a amené beaucoup de gens à démontrer un fort intérêt à ses manifestations de divers aspects. Il y a même beaucoup de gens insensés qui croient que Satan aussi a de l’autorité, comme Dieu, car Satan est capable de faire des miracles et est capable de faire des choses qui sont impossibles pour l’humanité. Ainsi, en plus d’adorer Dieu, l’humanité réserve aussi une place à Satan dans son cœur et adore même Satan comme Dieu. Ces gens sont à la fois pitoyables et détestables. Ils sont pitoyables à cause de leur ignorance et détestables à cause de leur hérésie et de leur essence intrinsèquement mauvaise. À ce stade, Je pense qu’il est nécessaire de vous informer de ce qu’est l’autorité, de ce qu’elle symbolise et de ce qu’elle représente. En général, Dieu Lui-même est autorité, Son autorité symbolise la suprématie et l’essence de Dieu et l’autorité de Dieu Lui-même représente le statut et l’identité de Dieu. Puisqu’il en est ainsi, Satan ose-t-il dire qu’il est lui-même Dieu ? Satan ose-t-il dire qu’il a créé toutes choses et qu’il détient la souveraineté sur toutes choses ? Bien sûr que non ! Car il est incapable de créer toutes choses ; à ce jour, il n’a jamais rien fait qui ait été créé par Dieu et n’a jamais créé quelque chose qui ait la vie. Parce qu’il n’a pas l’autorité de Dieu, il ne pourra jamais posséder le statut et l’identité de Dieu, et cela est déterminé par son essence. A-t-il la même puissance que Dieu ? Bien sûr que non ! Qu’appelons-nous les actes de Satan et les miracles démontrés par Satan ? Est-ce la puissance ? Peut-on l’appeler autorité ? Bien sûr que non ! Satan dirige la marée du mal et bouleverse, perturbe et interrompt tous les aspects de l’œuvre de Dieu. Au cours des quelques millénaires écoulés, en plus de corrompre et d’abuser l’humanité, de séduire et de tromper l’homme pour qu’il se déprave et rejette Dieu, de sorte que l’homme se dirige vers la vallée de l’ombre de la mort, Satan a-t-il fait quoi que ce soit qui méritât la moindre commémoration, recommandation, amour de l’homme ? Si Satan possédait l’autorité et la puissance, l’humanité aurait-elle été corrompue par lui ? Si Satan possédait l’autorité et la puissance, l’humanité aurait-elle subi du tort par lui ? Si Satan possédait la puissance et l’autorité, l’humanité aurait-elle abandonné Dieu et se serait-elle tournée vers la mort ? Puisque Satan n’a ni autorité ni puissance, que devrions-nous conclure sur l’essence de tout ce qu’il fait ? Il y a ceux qui définissent tout ce que fait Satan comme une simple tromperie, mais Je crois que cette définition n’est pas si appropriée. Les mauvaises actions de sa corruption de l’humanité sont-elles de simples tromperies ? La force maléfique avec laquelle Satan a abusé Job et son désir féroce de l’abuser et de le dévorer ne pouvaient pas être acquis par de simples tromperies. Quand on y repense, en un instant, les troupeaux et le bétail de Job, éparpillés à travers les collines et les montagnes, ont été enlevés ; en un instant, la grande fortune de Job a disparu. Cela aurait-il pu être réalisé par simple tromperie ? La nature de tout ce que fait Satan correspond à des termes négatifs tels que perturber, interrompre, détruire, nuire, mal, malice et ténèbres, et ainsi l’apparition de tout ce qui est injuste et mal est inextricablement liée aux actes de Satan, et est inséparable de l’essence diabolique de Satan. Peu importe à quel point Satan est puissant, peu importe à quel point il est audacieux et ambitieux, peu importe à quel point il est habile à infliger des dommages, peu importe l’ampleur des techniques avec lesquelles il corrompt et séduit l’homme, peu importe à quel point les stratagèmes et les plans avec lesquels il intimide l’homme sont rusés, peu importe à quel point la forme dans laquelle il existe est changeable, il n’a jamais été capable de créer une seule chose vivante, n’a jamais été capable d’établir des lois ou des règles pour l’existence de toutes choses et n’a jamais été capable de régner et de contrôler n’importe quel objet, qu’il soit animé ou inanimé. Dans le cosmos et le firmament, il n’y a pas une seule personne ou un seul objet qui soit né de lui ou qui existe à cause de lui ; il n’y a pas une seule personne ou un seul objet qui soit dirigé par lui ou contrôlé par lui. Au contraire, non seulement il doit vivre sous la domination de Dieu, mais il doit de plus obéir à tous les ordres et commandements de Dieu. Sans la permission de Dieu, il est difficile pour Satan de toucher même une goutte d’eau ou un grain de sable sur la terre ; sans la permission de Dieu, Satan n’a même pas la liberté de déplacer les fourmis sur la terre, et encore moins l’humanité qui a été créée par Dieu. Aux yeux de Dieu, Satan est inférieur aux lys des montagnes, aux oiseaux qui volent dans les airs, aux poissons dans la mer et aux asticots sur la terre. Son rôle parmi toutes choses est de servir toutes choses, de servir l’humanité et de servir l’œuvre de Dieu et Son plan de gestion. Peu importe à quel point sa nature est malveillante et son essence, mauvaise, la seule chose qu’il puisse faire est de se conformer consciencieusement à sa fonction : être au service de Dieu et fournir un contrepoint à Dieu. Telles sont l’essence et la position de Satan. Son essence n’a pas de rapport avec la vie, avec la puissance, avec l’autorité ; elle est simplement un jouet entre les mains de Dieu, juste une machine au service de Dieu !

Extrait de « Dieu Lui-même, l’Unique I », dans La Parole apparaît dans la chair

Satan n’a jamais osé transgresser l’autorité de Dieu et, de plus, a toujours écouté et obéi aux ordres et aux commandements spécifiques de Dieu, n’osant jamais les défier et, bien sûr, n’osant pas modifier librement aucun des ordres de Dieu. Telles sont les limites que Dieu a établies pour Satan, et donc, Satan n’a jamais osé franchir ces limites. N’est-ce pas la force de l’autorité de Dieu ? N’est-ce pas un témoignage de l’autorité de Dieu ? Satan a une compréhension beaucoup plus claire que l’humanité de la manière de se comporter devant Dieu et de voir Dieu et, ainsi, dans le monde spirituel, Satan voit le statut et l’autorité de Dieu très clairement et a une profonde appréciation de la force de l’autorité de Dieu et des principes qui fondent l’exercice de Son autorité. Il n’ose pas du tout les ignorer, ni n’ose les violer d’aucune façon, ni faire quoi que ce soit qui transgresse l’autorité de Dieu, et il n’ose pas défier la colère de Dieu d’aucune façon. Bien qu’il soit mauvais et arrogant de nature, Satan n’a jamais osé franchir les frontières et les limites établies par Dieu. Pendant des millions d’années, il s’est strictement conformé à ces limites, s’est conformé à tous les commandements et à tous les ordres donnés par Dieu, et n’a jamais osé outrepasser la marque. Bien qu’il soit malveillant, Satan est beaucoup plus sage que l’humanité corrompue ; il connaît l’identité du Créateur et connaît ses propres limites. Des actions « dociles » de Satan, on peut voir que l’autorité et la puissance de Dieu sont des édits célestes qui ne peuvent pas être transgressés par Satan, et que c’est précisément à cause de l’unicité et de l’autorité de Dieu que toutes choses changent et se propagent de façon ordonnée, que l’humanité peut vivre et se multiplier dans le cours établi par Dieu, sans que personne ni aucun objet ne soient capables de bouleverser cet ordre ou de changer cette loi, car ils viennent tous des mains du Créateur et de l’ordre et de l’autorité du Créateur.

Extrait de « Dieu Lui-même, l’Unique I », dans La Parole apparaît dans la chair

Bien que Satan ait regardé Job avec des yeux avides, sans la permission de Dieu, il n’a pas osé toucher un seul poil du corps de Job. Bien que Satan soit intrinsèquement mauvais et cruel, après que Dieu lui a donné Son ordre, il n’avait d’autre choix que de se conformer à l’ordre de Dieu. Ainsi, même si Satan était aussi frénétique qu’un loup parmi les brebis quand il est allé vers Job, il n’a pas osé oublier les limites que Dieu lui avait fixées, n’a pas osé violer les ordres de Dieu et, dans tout ce qu’il a fait, Satan n’a pas osé dévier des principes et des limites des paroles de Dieu. N’est-ce pas un fait ? De cela, on peut voir que Satan n’ose contrevenir à aucune des paroles de l’Éternel Dieu. Pour Satan, toute parole de la bouche de Dieu est un ordre, une loi céleste et une expression de l’autorité de Dieu, car derrière chaque parole de Dieu, la punition de Dieu pour ceux qui violent les ordres de Dieu et ceux qui désobéissent aux lois célestes et s’y opposent est sous-entendue. Satan sait clairement que s’il viole les ordres de Dieu, alors il doit accepter les conséquences au fait d’avoir transgressé l’autorité de Dieu et de s’être opposé aux lois célestes. Et quelles sont ces conséquences exactement ? Inutile de dire qu’elles sont une punition de la part de Dieu. Les actions de Satan envers Job étaient simplement un microcosme de sa corruption de l’homme et, quand Satan accomplissait ces actions, les limites que Dieu fixait et les ordres qu’Il donnait à Satan n’étaient qu’un microcosme des principes derrière tout ce qu’Il fait. En outre, le rôle et la position de Satan dans cette affaire étaient simplement un microcosme de son rôle et de sa position dans l’œuvre de la gestion de Dieu, et l’obéissance complète de Satan à Dieu dans sa tentation de Job n’était qu’un microcosme de la manière dont Satan n’a pas osé présenter la moindre opposition à Dieu dans l’œuvre de la gestion de Dieu. Quel avertissement ces microcosmes vous donnent-ils ? Parmi toutes choses, y compris Satan, aucune personne ou aucune chose ne peuvent transgresser les lois et les édits célestes établis par le Créateur, et aucune personne ou aucune chose n’osent violer ces lois et ces édits célestes, car aucune personne ou aucun objet ne peuvent modifier la punition que le Créateur inflige à ceux qui leur désobéissent, ni ne peuvent y échapper. Seul le Créateur peut établir des lois et des édits célestes, seul le Créateur a la puissance de les mettre en œuvre et seule la puissance du Créateur ne peut être transgressée par aucune personne ou aucune chose. C’est l’autorité unique du Créateur, et cette autorité est suprême parmi toutes choses, et donc il est impossible de dire que « Dieu est le plus grand et Satan est le numéro deux ». À l’exception du Créateur qui possède l’autorité unique, il n’y a pas d’autre Dieu !

Extrait de « Dieu Lui-même, l’Unique I », dans La Parole apparaît dans la chair

Bien que les compétences et les capacités de Satan soient plus grandes que celles de l’homme, bien qu’il puisse faire des choses inaccessibles à l’homme, peu importe si tu envies ce que fait Satan ou y aspires, peu importe si tu détestes ou es dégoûté par ces choses, peu importe si tu peux les voir ou non, et peu importe ce que Satan peut accomplir ou combien de personnes il peut tromper en faisant en sorte qu’elles l’adorent et le sanctifient, et peu importe comment tu le définis, tu ne peux absolument pas dire qu’il a l’autorité et la puissance de Dieu. Tu devrais savoir que Dieu est Dieu, qu’il n’y a qu’un seul Dieu et, de plus, tu devrais savoir que seul Dieu a l’autorité, que seul Dieu a la puissance de contrôler et de gouverner toutes choses. Juste parce que Satan a la capacité de tromper les gens et peut personnifier Dieu, imiter les signes et les miracles faits par Dieu et a fait des choses semblables à Dieu, tu crois à tort que Dieu n’est pas unique, qu’il y a plusieurs dieux, que ces différents dieux ont simplement des compétences plus ou moins grandes et qu’il y a des différences dans l’étendue du pouvoir qu’ils exercent. Tu ranges leur grandeur dans l’ordre de leur arrivée et selon leur âge, tu crois à tort qu’il y a d’autres divinités en plus de Dieu et tu penses que la puissance et l’autorité de Dieu ne sont pas uniques. Si tu as de telles idées, si tu ne reconnais pas l’unicité de Dieu, ne crois pas que seul Dieu possède l’autorité, et si tu adhères seulement au polythéisme, alors Je dis que tu es l’ordure des créatures, tu es la véritable incarnation de Satan et tu es absolument une mauvaise personne ! Comprends-tu ce que J’essaie de t’enseigner en disant ces mots ? Peu importe l’heure, le lieu ou ton milieu, tu ne dois pas confondre Dieu avec une autre personne, une autre chose ou un autre objet. Peu importe à quel point tu sens que l’autorité et l’essence de Dieu Lui-même sont inconnaissables et inaccessibles, peu importe à quel point les actes et les paroles de Satan sont en accord avec ta notion et ton imagination, peu importe combien ils te satisfont, ne sois pas insensé, ne confonds pas ces concepts, ne nie pas l’existence de Dieu, ne nie pas l’identité et le statut de Dieu, ne mets pas Dieu à la porte pour inviter Satan à remplacer le Dieu dans ton cœur et être ton Dieu. Je n’ai aucun doute que vous êtes capables d’imaginer les conséquences qu’il y a à agir ainsi !

Extrait de « Dieu Lui-même, l’Unique I », dans La Parole apparaît dans la chair

Précédent: 1. Dieu est le Seigneur de la création, Son autorité est unique

Suivant: 3. Aucun ange ne pourrait jamais être appelé Dieu, car il ne pourrait jamais créer le ciel, la terre et toutes les choses

Voulez-vous accueillir le Seigneur pour devenir la personne la plus chanceuse du monde ? Contactez-nous pour trouver le chemin.

Contenu connexe

4. Comment connaître la signification de l’œuvre de jugement de Dieu dans les derniers jours

« Parce que tu as gardé la parole de la persévérance en moi, je te garderai aussi à l’heure de la tentation qui va venir sur le monde entier, pour éprouver les habitants de la terre. Je viens bientôt. Retiens ce que tu as, afin que personne ne prenne ta couronne. Celui qui vaincra, je ferai de lui une colonne dans le temple de mon Dieu, et il n’en sortira plus ; j’écrirai sur lui le nom de mon Dieu, et le nom de la ville de mon Dieu, de la nouvelle Jérusalem qui descend du ciel d’auprès de mon Dieu, et mon nom nouveau » (Apocalypse 3:10-12).

2. Ce qu’est vraiment être enlevé et comment on peut être élevé devant le trône de Dieu

« Au milieu de la nuit, on cria : Voici l’époux, allez à sa rencontre ! Alors toutes ces vierges se réveillèrent, et préparèrent leurs lampes. Les folles dirent aux sages : Donnez-nous de votre huile, car nos lampes s’éteignent. Les sages répondirent : Non ; il n’y en aurait pas assez pour nous et pour vous ; allez plutôt chez ceux qui en vendent, et achetez-en pour vous. Pendant qu’elles allaient en acheter, l’époux arriva ; celles qui étaient prêtes entrèrent avec lui dans la salle des noces, et la porte fut fermée » (Matthieu 25:6-10).

3. Les différences entre la vie de l’Église à l’ère de la Grâce et à l’ère du Règne

« Pendant qu’ils mangeaient, Jésus prit du pain ; et, après avoir rendu grâces, il le rompit, et le donna aux disciples, en disant : Prenez, mangez, ceci est mon corps. Il prit ensuite une coupe ; et, après avoir rendu grâces, il la leur donna, en disant : Buvez-en tous ; car ceci est mon sang, le sang de l’alliance, qui est répandu pour plusieurs, pour la rémission des péchés » (Matthieu 26:26-28).

Paramètres

  • Texte
  • Thèmes

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Interligne

Largeur de page

Contenu

Chercher

  • Rechercher ce texte
  • Rechercher ce livre

Contactez-nous par WhatsApp