4. Les façons dont la toute-puissance et la sagesse de Dieu se révèlent principalement

Paroles de Dieu concernées :

Depuis que Dieu a commencé la création de toutes choses, Sa puissance a commencé à être exprimée et révélée, car Dieu a utilisé des paroles pour créer toutes choses. Indépendamment de la façon dont Il les a créées, indépendamment de la raison pour laquelle Il les a créées, toutes choses sont venues à l’existence, ont tenu bon et ont existé à cause des paroles de Dieu ; c’est l’unique autorité du Créateur. Avant que l’humanité n’apparaisse dans le monde, le Créateur a utilisé Sa puissance et Son autorité pour créer toutes choses pour l’humanité et a employé Ses méthodes uniques pour préparer un environnement de vie approprié pour l’humanité. Tout ce qu’Il a fait était en préparation pour l’humanité qui allait bientôt recevoir Son souffle. Autrement dit, avant la création de l’humanité, l’autorité de Dieu était manifestée dans toutes les créatures différentes de l’humanité, dans des choses aussi grandes que les cieux, les luminaires, les mers et la terre, et dans celles aussi petites que les animaux et les oiseaux, ainsi que dans toutes sortes d’insectes et de micro-organismes, y compris diverses bactéries invisibles à l’œil nu. Chacune a reçu la vie par les paroles du Créateur, chacune a proliféré à cause des paroles du Créateur et chacune a vécu sous la souveraineté du Créateur à cause de Ses paroles. Bien qu’elles n’aient pas reçu le souffle du Créateur, elles manifestaient quand même, par leurs différentes formes et structures, la vitalité de la vie que le Créateur leur avait accordée ; bien qu’elles n’aient pas reçu la capacité de parler donnée à l’humanité par le Créateur, chacune a reçu une manière d’exprimer sa vie qui lui a été accordée par le Créateur et qui différait du langage de l’homme. L’autorité du Créateur donne non seulement la vitalité de la vie à des objets matériels apparemment statiques afin qu’ils ne disparaissent jamais, mais Il donne aussi l’instinct de reproduction et de multiplication à tous les êtres vivants afin qu’ils ne s’éteignent jamais et afin que, génération après génération, ils transmettent les lois et les principes de survie dont le Créateur les a dotés. La manière dont le Créateur exerce Son autorité n’adhère pas de manière rigide à un micro- ou un macro-point de vue et n’est limitée à aucune forme ; Il est capable de commander les opérations de l’univers et de détenir la souveraineté sur la vie et la mort de toutes choses et, de plus, Il est capable de manipuler toutes choses afin qu’elles Le servent ; Il peut gérer tout le fonctionnement des montagnes, des rivières et des lacs, et diriger toutes choses qu’ils contiennent et, en plus de cela, Il est capable de fournir ce qui est nécessaire à toutes choses. C’est la manifestation de l’autorité unique du Créateur parmi toutes choses en dehors de l’humanité. Une telle manifestation n’est pas pour la durée d’une vie seulement ; elle ne cessera jamais ni ne se reposera, et elle ne peut être altérée ou endommagée par rien ni personne, et rien ni personne ne peut y ajouter quoi que ce soit ou en réduire quoi que ce soit, car nul n’est en mesure de remplacer l’identité du Créateur et, par conséquent, l’autorité du Créateur ne peut être remplacée par aucun être créé ; elle est inaccessible à tout être non créé.

Extrait de « Dieu Lui-même, l’Unique I », dans La Parole apparaît dans la chair

Avant que cette humanité ne naisse, le cosmos – toutes les planètes et toutes les étoiles du firmament – existait déjà. Sur le plan macro, ces corps célestes ont eu une orbite régulière, sous le contrôle de Dieu, pendant toute leur existence, peu importe le nombre d’années que cela a duré. Quelle planète va où, à quel moment particulier ; quelle planète effectue quelle tâche, et quand ; quelle planète tourne autour de quelle orbite et quand elle disparaît ou est remplacée – toutes ces choses se déroulent sans la moindre erreur. Les positions des planètes et les distances entre elles suivent toutes des schémas stricts qui peuvent tous être décrits par des données précises ; les trajectoires qu’elles parcourent, la vitesse et les schémas de leurs orbites, les moments où elles sont en différentes positions, tout cela peut être quantifié avec précision et décrit par des lois particulières. Depuis la nuit des temps, les planètes suivent ces lois, sans le moindre écart. Aucune puissance ne peut modifier ou perturber leurs orbites ou les schémas qu’elles suivent. Parce que les lois particulières qui régissent leur mouvement et les données précises qui les décrivent sont prédestinées par l’autorité du Créateur, elles obéissent d’elles-mêmes à ces lois, sous la souveraineté et le contrôle du Créateur. Au niveau macro, il n’est pas difficile à l’homme de découvrir des schémas, des données et des lois ou des phénomènes étranges et inexplicables. Bien que l’humanité ne reconnaisse pas que Dieu existe, qu’elle n’accepte pas non plus le fait que le Créateur ait fait toutes choses et qu’Il ait la domination sur toutes choses, et bien qu’elle ne reconnaisse pas non plus l’existence de l’autorité du Créateur, les scientifiques, les astronomes et les physiciens humains trouvent néanmoins de plus en plus que l’existence de toutes choses dans l’univers, les principes et les schémas qui dictent leurs mouvements sont tous régis et contrôlés par une sombre énergie invisible et vaste. Cela oblige l’homme à accepter et à reconnaître qu’il existe un Être Puissant qui orchestre tout au milieu de ces schémas de mouvement. Sa puissance est extraordinaire et, bien que personne ne puisse voir Son vrai visage, Il gouverne et contrôle tout à chaque instant. Aucun homme ou aucune force ne peut surpasser Sa souveraineté. Devant ce fait, l’homme doit reconnaître que les lois qui régissent l’existence de toutes les choses ne peuvent pas être contrôlées par les humains, elles ne peuvent être changées par personne ; il doit aussi admettre que les êtres humains ne peuvent pas comprendre pleinement ces lois et qu’elles ne sont pas d’origine naturelle, mais sont dictées par un Souverain. Elles sont toutes des expressions de l’autorité de Dieu que l’humanité peut percevoir à un niveau macro.

Au niveau micro, toutes les montagnes et les rivières, tous les lacs, toutes les mers et les étendues de terre que l’homme perçoit sur la terre, toutes les saisons qu’il connaît, toutes les choses qui peuplent la terre, y compris les plantes, les animaux, les micro-organismes et les humains sont soumis à la souveraineté et au contrôle de Dieu. Sous la souveraineté et le contrôle de Dieu, toutes choses naissent ou disparaissent conformément à Ses pensées ; des lois apparaissent qui régissent leur existence, et elles croissent et se multiplient conformément à elles. Aucun être humain ou aucune chose n’est au-dessus de ces lois. Pourquoi cela ? La seule réponse est la suivante : c’est en raison de l’autorité de Dieu. Ou, en d’autres termes, c’est à cause des pensées de Dieu et des paroles de Dieu ; à cause des actions personnelles de Dieu Lui-même. Cela veut dire que c’est l’autorité de Dieu et la pensée de Dieu qui produisent ces lois qui sont reformulées et changées conformément à Ses pensées, et ces reformulations et changements se produisent ou disparaissent tous en raison de Son plan.

Extrait de « Dieu Lui-même, l’Unique III », dans La Parole apparaît dans la chair

Après avoir lu : « Abraham deviendra certainement une nation grande et puissante, et en lui seront bénies toutes les nations de la terre » dans Genèse 18:18, pouvez-vous sentir l’autorité de Dieu ? Pouvez-vous avoir une impression de l’aspect extraordinaire du Créateur ? Pouvez-vous avoir une impression de la suprématie du Créateur ? Les paroles de Dieu sont certaines. Dieu ne dit pas de telles paroles à cause de Sa confiance dans le succès ni afin qu’elles représentent cette confiance ; elles sont, au contraire, la preuve de l’autorité des déclarations de Dieu et un ordre qui accomplit les paroles de Dieu. Il y a deux expressions auxquelles vous devriez prêter attention ici. Quand Dieu dit « Abraham deviendra certainement une nation grande et puissante, et en lui seront bénies toutes les nations de la terre », y a-t-il un élément d’ambiguïté dans ces paroles ? Y a-t-il un élément d’inquiétude ? Y a-t-il un élément de peur ? À cause des mots « certainement » et « seront » dans les déclarations de Dieu, ces éléments qui sont particuliers à l’homme et se manifestent souvent chez lui n’ont jamais eu aucun rapport avec le Créateur. Personne n’oserait employer de tels mots en souhaitant du bien aux autres, personne n’oserait bénir quelqu’un d’autre avec une certitude telle qu’il lui donnerait une grande et puissante nation ou lui promettrait que toutes les nations de la terre seraient bénies en lui. Plus les paroles de Dieu sont certaines, plus elles prouvent quelque chose, et quel est ce quelque chose ? Elles prouvent que Dieu a une telle autorité, que Son autorité peut accomplir ces choses et que leur accomplissement est inévitable. Dieu était certain dans Son cœur, sans la moindre hésitation, de tout ce qu’Il a accordé à Abraham comme bénédiction. De plus, tout cela s’accomplirait conformément à Ses paroles, et aucune force ne serait capable de modifier, d’obstruer, de perturber ou de déranger son accomplissement. Indépendamment de ce qui s’est passé d’autre, rien ne pouvait abroger ou influencer la réalisation et l’accomplissement des paroles de Dieu. C’est la puissance même des paroles déclarées par la bouche du Créateur et l’autorité du Créateur qui ne tolère pas le refus de l’homme ! Ayant lu ces paroles, as-tu encore des doutes ? Ces paroles ont été prononcées par la bouche de Dieu, et il y a de la puissance, de la majesté et de l’autorité dans les paroles de Dieu. Une telle puissance et une telle autorité, et l’inévitabilité de l’accomplissement des faits, ne sont accessibles à aucun être créé ou non créé et aucun être créé ou non créé ne peut les surpasser. Seul le Créateur peut converser avec l’humanité avec un tel ton et une telle intonation, et les faits ont prouvé que Ses promesses ne sont pas des paroles vides ou des vantardises futiles, mais sont l’expression d’une autorité unique que personne, aucun événement ni aucun objet ne peut surpasser.

Extrait de « Dieu Lui-même, l’Unique I », dans La Parole apparaît dans la chair

Regardons le passage suivant des Écritures : « Ayant dit cela, il cria d’une voix forte : Lazare, sors ! Et le mort sortit… » Quand le Seigneur Jésus a fait cela, Il a dit juste une chose : « Lazare, sors ! » Lazare sortit alors de sa tombe. Ce miracle se réalisa par seulement quelques paroles proférées par le Seigneur. À ce moment-là, le Seigneur Jésus ne dressa pas un autel et Il n’accomplit aucune autre action. Il dit juste une chose. Devrait-on appeler cela un miracle ou un ordre ? Ou bien était-ce un genre de sorcellerie ? De prime abord, il semble qu’on pourrait appeler cela un miracle et si tu le regardes d’un point de vue moderne, bien sûr que tu pourrais encore l’appeler un miracle. Toutefois, on ne pourrait absolument pas considérer cela comme une sorte de magie censée ramener une âme d’entre les morts et ce n’était surtout pas de la sorcellerie d’aucune sorte. Il est juste de dire que ce miracle était la démonstration la plus normale et la plus infime de l’autorité du Créateur. C’est l’autorité et le pouvoir de Dieu. Dieu a l’autorité de faire mourir une personne, de faire en sorte que son esprit quitte le corps et retourne à Hadès ou à quelque autre lieu où elle devrait aller. Le moment de la mort d’une personne et le lieu où elle se rend après la mort, cela est déterminé par Dieu. Il peut prendre ces décisions n’importe quand et n’importe où, sans limites de la part des humains, des évènements, des objets, de l’espace ou de la géographie. S’Il veut le faire, Il peut le faire, car toute chose et tout être vivant sont placés sous Son règne et toute chose prolifère, existe et meurt selon Sa parole et Son autorité. Il peut ressusciter un mort et c’est aussi quelque chose qu’Il peut accomplir n’importe quand et n’importe où. C’est l’autorité que seul le Créateur possède.

Lorsque le Seigneur Jésus faisait des choses comme ramener Lazare d’entre les morts, Son but était d’apporter une preuve aux humains et à Satan et de faire savoir aux humains et à Satan que tout ce qui concerne l’humanité, la vie et la mort des hommes sont déterminés par Dieu et que même s’Il était devenu chair, Il restait aux commandes du monde physique qui peut être vu, comme du monde spirituel que les hommes ne peuvent pas voir. C’était pour faire savoir aux humains et à Satan que tout ce qui concerne l’humanité n’est pas sous le commandement de Satan. C’était une révélation et une démonstration de l’autorité de Dieu et c’était aussi une manière pour Dieu d’adresser un message à toutes choses : la vie et la mort des hommes sont entre les mains de Dieu. La résurrection de Lazare par le Seigneur Jésus était un des moyens pour le Créateur d’enseigner et d’instruire les hommes. C’était une action concrète par laquelle Il a employé Son aptitude et Son pouvoir pour instruire et soutenir l’humanité. C’était pour le Créateur un moyen, sans utiliser de paroles, de permettre aux hommes de voir la vérité : Il est aux commandes de toutes choses. C’était une façon pour Lui de dire aux hommes par le biais d’actions concrètes qu’il n’existe pas de salut autrement que par Lui. Ce moyen silencieux par lequel Il a instruit l’humanité dure toujours ; il est indélébile et il a provoqué au cœur des êtres humains un choc et un éclairage qui ne s’éteindra jamais. La résurrection de Lazare a glorifié Dieu ; elle a un profond impact sur chacun des fidèles de Dieu. En chaque personne qui comprend pleinement cet évènement, elle enracine la compréhension, la vision que seul Dieu peut ordonner la vie et la mort des hommes. […]

Lorsque le Seigneur Jésus ramena Lazare de la mort, Il ne dit que quelques mots : « Lazare, sors ! » Il ne dit rien d’autre que cela. Alors, que démontrent ces mots ? Ils démontrent que Dieu peut accomplir n’importe quoi par la parole, même la résurrection d’un homme mort. Quand Dieu créa toutes choses, lorsqu’Il créa le monde, Il le fit avec des paroles, des ordres qu’Il prononça, des paroles d’autorité et, de cette façon, toutes choses furent créées et, ainsi, ce fut accompli. Ces quelques paroles prononcées par le Seigneur Jésus étaient tout comme les paroles dites par Dieu quand Il créa les cieux et la terre et toutes choses ; de la même manière, elles contenaient l’autorité de Dieu et le pouvoir du Créateur. Toutes choses furent créées et tinrent bon grâce à des paroles de la bouche du Créateur, tout comme Lazare qui sortit de sa tombe grâce aux paroles prononcées par la bouche du Seigneur Jésus. C’était l’autorité de Dieu, manifestée et réalisée dans Sa chair incarnée. Ce genre d’autorité et d’habileté appartiennent au Créateur et au Fils de l’homme dans lequel le Créateur fut réalisé. C’est la compréhension enseignée aux hommes par Dieu ramenant Lazare de la mort.

Extrait de « L’œuvre de Dieu, le tempérament de Dieu et Dieu Lui-même III », dans La Parole apparaît dans la chair

Je maintiens ce que J’ai dit, et ce que Je maintiens, J’en assure toujours l’achèvement et personne ne peut le changer ; c’est absolu. Que ce soient des paroles que J’ai dites dans le passé ou des paroles que Je dirai dans l’avenir, Je les ferai toutes devenir réalité, l’une après l’autre, et Je permettrai à toute l’humanité de les voir se réaliser. Cela est le principe qui soutient Mes paroles et Mon œuvre. […] Pour tout ce qui se produit dans l’univers, J’ai toujours le dernier mot. Y a-t-il quelque chose qui ne soit pas dans Mes mains ? Tout ce que Je dis est accompli et qui, parmi les êtres humains, peut changer Ma pensée ? Serait-il possible que ce soit l’alliance que J’ai établie sur la terre ? Rien ne peut empêcher Mon plan de progresser ; Je suis tout aussi présent dans Mon œuvre que dans le plan de Ma gestion. Qui, parmi les êtres humains, peut s’y immiscer ? N’est-ce pas Moi qui ai personnellement fait ces arrangements ? L’entrée dans ce domaine aujourd’hui ne s’écarte pas de Mon plan ni de ce que J’ai prévu ; cela a été tout déterminé par Moi il y a longtemps. Qui parmi vous peut imaginer cette étape de Mon plan ? Mon peuple écoutera assurément Ma voix et chacun de ceux qui M’aiment sincèrement retournera assurément devant Mon trône.

Extrait du Chapitre 1 des « Paroles de Dieu à l’univers entier », dans La Parole apparaît dans la chair

À l’ère du Règne, Dieu utilise des paroles pour inaugurer l’ère nouvelle, pour changer Ses moyens d’œuvrer et pour faire l’œuvre de l’ère entière. Tel est le principe qui guide l’œuvre de Dieu à l’ère de la Parole. Il est devenu chair pour parler selon des perspectives différentes afin que l’homme puisse vraiment voir Dieu qui est la Parole qui apparaît dans la chair, et contempler Sa sagesse et Sa merveille. Cette œuvre est faite pour mieux atteindre les objectifs de conquérir l’homme, de perfectionner l’homme et d’éliminer l’homme. C’est le vrai sens de l’utilisation des paroles pour l’œuvre à l’ère de la Parole. Par ces paroles, l’homme apprend à connaître l’œuvre de Dieu, le tempérament de Dieu, l’essence de l’homme et ce en quoi l’homme doit entrer. Par des paroles, l’œuvre que Dieu veut faire à l’ère de la Parole est accomplie dans sa totalité. Par ces paroles, les gens sont exposés, éliminés et éprouvés. Les gens ont vu les paroles de Dieu, ont entendu ces paroles et ont reconnu l’existence de ces paroles. En conséquence, ils croient en l’existence de Dieu, en la toute-puissance et en la sagesse de Dieu, ainsi qu’en l’amour de Dieu pour l’homme et en Son désir de sauver l’homme. Le mot « paroles » peut être simple et ordinaire, mais les paroles qui sortent de la bouche de Dieu incarné ébranlent l’univers, transforment le cœur des gens, transforment leurs notions et leur ancien tempérament et transforment l’aspect ancien du monde entier. À travers les ères, seul le Dieu d’aujourd’hui œuvre de telle manière, et Lui seul parle comme cela et sauve l’homme comme cela. Ensuite, les hommes vivent sous la conduite des paroles de Dieu et sont guidés et approvisionnés par Ses paroles. Les hommes vivent dans le monde des paroles de Dieu, dans les malédictions et les bénédictions des paroles de Dieu, et il y a encore plus d’hommes qui sont parvenus à vivre sous le jugement et le châtiment de Ses paroles. Toutes ces paroles et toute cette œuvre visent le salut de l’homme, la réalisation de la volonté de Dieu et le changement de l’aspect originel du monde de la vieille création. Dieu a créé le monde en utilisant des paroles, Il dirige les hommes dans l’univers entier en utilisant des paroles et Il les conquiert et les sauve en utilisant des paroles. Finalement, Il utilisera des paroles pour amener à sa fin le monde ancien entier, achevant ainsi Son plan de gestion.

Extrait de « L’ère du Règne est l’ère de la Parole », dans La Parole apparaît dans la chair

Dans l’œuvre des derniers jours, la parole est plus puissante que la manifestation des signes et des prodiges, et l’autorité de la parole surpasse celle des signes et des prodiges. La parole révèle tous les tempéraments corrompus profondément enfouis dans le cœur de l’homme. Tu es incapable de les reconnaître par toi-même. Quand ils te seront exposés par la parole, tu les découvriras naturellement ; tu ne pourras pas les nier et tu seras tout à fait convaincu. N’est-ce pas l’autorité de la parole ? C’est le résultat de l’œuvre de la parole aujourd’hui. Par conséquent, les hommes ne peuvent pas être complètement sauvés de leurs péchés par la guérison de la maladie et l’expulsion des démons, et ne peuvent pas non plus être rendus entièrement complets par la manifestation de signes et de prodiges. L’autorité de guérir et de chasser les démons ne donne aux hommes que la grâce, mais la chair des hommes appartient toujours à Satan et le tempérament satanique corrompu reste encore dans l’homme. En d’autres termes, ce qui n’a pas été purifié se rattache encore au péché et à l’infamie. Ce n’est qu’après avoir été purifié par le biais des paroles que l’homme peut être gagné par Dieu et être sanctifié. Quand les démons étaient chassés des hommes et les hommes rachetés, cela signifie seulement que les hommes étaient tirés des mains de Satan et remis à Dieu. Cependant, sans avoir été purifiés ou transformés par Dieu, ils restent en tant qu’hommes corrompus. La saleté, l’opposition et la rébellion existent toujours dans les hommes ; les hommes ne sont retournés à Dieu que par Sa rédemption, mais ils n’ont pas la moindre connaissance de Dieu et sont encore capables de s’opposer à Lui et de Le trahir. Avant que les hommes aient été rachetés, Satan les avait déjà remplis de ses poisons et, après des milliers d’années de corruption par Satan, les hommes ont en eux une nature établie qui s’oppose à Dieu. Par conséquent, lorsque les hommes ont été rachetés, ce ne fut rien de plus qu’un cas de rédemption payant un prix élevé pour racheter l’homme alors que sa nature empoisonnée à l’intérieur n’était pas éliminée. L’homme qui est tellement souillé doit subir une transformation avant d’être digne de servir Dieu. Grâce à cette œuvre de jugement et de châtiment, les hommes prendront pleinement conscience de l’essence souillée et corrompue en eux-mêmes et ils pourront changer complètement et être purifiés. L’homme peut être digne de retourner devant le trône de Dieu seulement de cette manière. Toute l’œuvre effectuée aujourd’hui vise la purification et la transformation des hommes ; grâce au jugement et au châtiment par la parole, ainsi que grâce à l’épurement, l’homme peut rejeter sa corruption et être purifié. […] En conséquence, ce que tu as expérimenté aujourd’hui est le résultat acquis par la parole, même plus grand que ce qui a été acquis par Jésus faisant des signes et des prodiges. La gloire de Dieu et l’autorité de Dieu Lui-même que tu vois ne sont pas simplement vues à travers la crucifixion, la guérison de la maladie et la délivrance des démons, mais plus encore à travers le jugement par Sa parole. Cela te montre que non seulement l’œuvre des signes, la guérison de la maladie et la délivrance des démons sont l’autorité et la puissance de Dieu, mais que le jugement de la parole de Dieu est mieux en mesure de représenter l’autorité de Dieu et de révéler Sa toute-puissance.

Extrait de « Le mystère de l’incarnation (4) », dans La Parole apparaît dans la chair

Rien de l’œuvre de Dieu au sein de l’humanité n’était déjà préparé à la création du monde ; au contraire, c’est le cours des choses qui a permis à Dieu de réaliser Son œuvre, étape par étape, de façon plus réaliste et pratique au sein de l’humanité. Par exemple, l’Éternel Dieu n’a pas créé le serpent pour tenter la femme ; tel n’était pas précisément Son plan ni quelque chose qu’Il avait intentionnellement prédestiné. On pourrait dire qu’il s’agissait d’un événement imprévu. C’est donc à cause de cela que l’Éternel a chassé Adam et Ève du jardin d’Éden et a juré de ne plus jamais créer l’homme. Cependant, les hommes découvrent la sagesse de Dieu seulement sur ce fondement, tout comme Je l’ai dit un peu plus tôt : « J’exerce Ma sagesse en fonction des conspirations de Satan ». Peu importe à quel point l’humanité est devenue corrompue ou la façon dont le serpent la tente, l’Éternel a encore Sa sagesse ; ainsi, Il S’est engagé dans une nouvelle œuvre dès qu’Il a créé le monde, et aucune des étapes de cette œuvre n’a jamais été répétée. Satan a continuellement mis des conspirations en œuvre, l’humanité a constamment été corrompue par Satan et l’Éternel Dieu a sans cesse réalisé Son œuvre sage. Il n’a jamais failli ni arrêté d’œuvrer depuis la création du monde. Après que les humains ont été corrompus par Satan, Il a continuellement œuvré parmi eux pour le vaincre, l’ennemi qui était la source de leur corruption. Cette bataille fait rage depuis le commencement et continuera jusqu’à la fin du monde. En accomplissant toute cette œuvre, l’Éternel Dieu n’a pas seulement permis aux humains corrompus par Satan de recevoir Son grand salut, mais leur a également permis de voir Sa sagesse, Sa toute-puissance et Son autorité. De plus, à la fin, Il leur permettra de voir Son juste tempérament, punissant les méchants et récompensant les bons. Il a combattu contre Satan jusqu’à ce jour précis et n’a jamais été vaincu, car Il est un Dieu sage et Il exerce Sa sagesse en fonction des conspirations de Satan. Par conséquent, Dieu ne fait pas seulement en sorte que tout ce qui est au ciel se soumette à Son autorité, mais Il fait également en sorte que tout sur terre reste en dessous de Son marchepied et, surtout, Il fait en sorte que les méchants qui envahissent et harcèlent l’humanité affrontent Son châtiment. Les résultats de toute cette œuvre sont obtenus grâce à Sa sagesse. Il n’a jamais révélé Sa sagesse avant l’existence de l’humanité, car Il n’avait pas d’ennemis dans le ciel, sur la terre ou dans tout l’univers, et il n’y avait pas de forces obscures qui envahissaient quoi que ce soit dans la nature. Après que l’archange L’a trahi, Il a créé l’humanité sur la terre, et c’est en raison de l’humanité qu’Il a lancé officiellement Sa guerre de longs millénaires contre Satan, l’archange, une guerre qui augmente en intensité au fur et à mesure que les étapes se succèdent. Sa toute-puissance et Sa sagesse sont présentes dans chacune de ces étapes. C’est alors seulement que toutes choses dans le ciel et sur la terre ont vu la sagesse, la toute-puissance de Dieu et, en particulier, la réalité de Dieu. Il continue aujourd’hui d’accomplir Son œuvre de cette même manière réaliste ; en outre, pendant qu’Il accomplit Son œuvre, Il expose aussi Sa sagesse et Sa toute-puissance. Il vous permet de voir la vérité profonde de chaque étape de l’œuvre, de voir exactement comment expliquer la toute-puissance de Dieu et, en outre, de voir une explication irréfutable de la réalité de Dieu.

Extrait de « Tu dois savoir comment l’humanité entière s’est développée jusqu’à ce jour », dans La Parole apparaît dans la chair

Dans Mon plan, Satan a toujours traqué chacun de Mes pas et, comme faire-valoir de Ma sagesse, a toujours essayé de trouver des moyens pour perturber Mon plan originel. Alors pourrais-Je succomber à ses complots trompeurs ? Tout ce qui est aux cieux et sur terre est à Mon service ; Les complots trompeurs de Satan pourraient-ils être différents ? C’est précisément là où Ma sagesse intervient, c’est précisément ce qui est merveilleux dans Mes actes, et c’est le principe d’exécution de tout Mon plan de gestion. Pendant l’ère de la construction du règne, Je n’évite toujours pas les complots trompeurs de Satan, mais Je continue à œuvrer comme Je le dois. Parmi l’univers et toutes les choses, J’ai choisi les actions de Satan comme Mon faire-valoir. N’est-ce pas une manifestation de Ma sagesse ? N’est-ce pas précisément ce qui est merveilleux au sujet de Mon œuvre ?

Extrait du Chapitre 8 des « Paroles de Dieu à l’univers entier », dans La Parole apparaît dans la chair

Quand Je commence officiellement Mon œuvre, tous les gens se déplacent comme Je Me déplace, de sorte que les gens à travers l’univers s’occupent en étant en phase avec Moi, il y a de la « jubilation » à travers l’univers et l’homme est stimulé par Moi. En conséquence, le grand dragon rouge lui-même est fouetté dans un état de frénésie et de confusion par Moi et il sert Mon œuvre et, bien qu’il soit réticent, il est incapable de suivre ses propres désirs, n’ayant aucun autre choix que de se soumettre à Mon contrôle. Dans tous Mes plans, le grand dragon rouge est Mon faire-valoir, Mon ennemi et aussi Mon serviteur ; en tant que tel, Je n’ai jamais relâché Mes « exigences » pour lui. Par conséquent, la dernière étape de l’œuvre de Mon incarnation est accomplie dans sa maison. De cette façon, le grand dragon rouge est plus apte à faire convenablement du service pour Moi, ce par quoi Je le conquerrai et finirai Mon plan.

Extrait du Chapitre 29 des « Paroles de Dieu à l’univers entier », dans La Parole apparaît dans la chair

La victoire de Dieu sur Satan est inévitable ! En fait, Satan a déjà échoué il y a bien longtemps. Lorsque l’Évangile a commencé à se répandre dans tout le pays du grand dragon rouge, c’est-à-dire, quand Dieu incarné a commencé Son œuvre et que cette œuvre a été mise en mouvement, Satan a été complètement vaincu, car le but précis de l’incarnation était de vaincre Satan. Dès que Satan a vu que Dieu était redevenu chair et avait commencé à réaliser Son œuvre, qu’aucune force ne pouvait arrêter, il est par conséquent devenu stupéfait à la vue de cette œuvre et n’a pas osé faire plus de malices. Au début, Satan avait pensé qu’il était lui aussi doté d’une abondante sagesse et il a interrompu et perturbé l’œuvre de Dieu ; toutefois, il ne s’attendait pas à ce que Dieu devienne chair encore une fois ou que Dieu, dans Son œuvre, utilise l’esprit de rébellion de Satan pour servir à exposer et à juger l’humanité, et par là même conquérir les humains et vaincre Satan. Dieu est plus sage que Satan et Son œuvre le dépasse de loin. Par conséquent, comme Je l’ai dit auparavant : « L’œuvre que Je fais est menée en réponse aux ruses de Satan. À la fin, Je vais révéler Ma toute-puissance et l’impuissance de Satan. » Dieu accomplira Son œuvre en avant-garde tandis que Satan suivra derrière, jusqu’à ce qu’à la fin, il soit finalement détruit – il ne saura même pas ce qui est arrivé ! Il ne découvrira la vérité qu’une fois qu’il aura déjà été brisé et écrasé, et à ce moment-là, il aura déjà été incinéré dans l’étang de feu. Ne sera-t-il pas alors complètement convaincu ? Car Satan n’aura alors plus de complots à mettre en pratique !

Extrait de « Tu dois savoir comment l’humanité entière s’est développée jusqu’à ce jour », dans La Parole apparaît dans la chair

Aujourd’hui, Dieu est revenu au monde pour accomplir Son œuvre. Son premier arrêt est le grand rassemblement des dirigeants dictatoriaux : la Chine, le bastion ardent de l’athéisme. Dieu a conquis un groupe de personnes par Sa sagesse et Sa puissance. Au cours de cette période, Il a été chassé par le parti au pouvoir en Chine par toutes sortes de moyens et soumis à de grandes souffrances, sans nulle part où poser Sa tête, incapable de trouver un abri. Malgré cela, Dieu poursuit l’œuvre qu’Il a l’intention d’accomplir : Il exprime Sa voix et répand l’évangile. Nul ne peut sonder la toute-puissance de Dieu. En Chine, pays qui considère Dieu comme un ennemi, Il n’a jamais cessé Son œuvre. Au contraire, beaucoup de personnes ont accepté Son œuvre et Sa parole, car Dieu fait tout ce qu’Il peut pour sauver tous ceux qui font partie de l’humanité. Nous croyons qu’aucun pays ou pouvoir ne pourra se dresser sur le chemin de ce que Dieu souhaite accomplir. Ceux qui entravent Son œuvre, résistent à Sa parole et perturbent et altèrent Son plan seront finalement punis par Lui. Celui qui défie l’œuvre de Dieu sera envoyé en enfer ; tout pays qui défie l’œuvre de Dieu sera détruit ; toute nation qui s’élève pour s’opposer à l’œuvre de Dieu sera exterminée de cette terre et cessera d’exister. […]

L’œuvre de Dieu déferle comme une puissante vague. Personne ne peut Le retenir, ni arrêter Son avancée. Seuls ceux qui écoutent attentivement Ses paroles, qui cherchent et ont soif de Lui, peuvent suivre Ses pas et recevoir Sa promesse. Ceux qui ne le font pas connaîtront un grand désastre et recevront une punition bien méritée.

Extrait de « Dieu préside au destin de toute l’humanité », dans La Parole apparaît dans la chair

Précédent: 3. Dans quels aspects la toute-puissance et la sagesse de Dieu sont-elles principalement révélées ?

Suivant: 5. Comment Dieu a conduit et soutenu l’humanité jusqu’à aujourd’hui

Nous sommes déjà dans les derniers jours. Savez-vous comment faire pour accueillir le Seigneur et être enlevés jusqu’au royaume des cieux? Contactez-nous dès maintenant pour en discuter.
Contactez-nous
Contactez-nous par Whatsapp

Contenu connexe

1. Les différences essentielles entre l’œuvre de Dieu et le travail de l’homme

L’œuvre de Dieu Lui-même implique l’œuvre de toute l’humanité et elle représente aussi l’œuvre de toute l’époque. Autrement dit, la propre œuvre de Dieu représente le mouvement et la tendance de l’ensemble de l’œuvre du Saint-Esprit, alors que l’œuvre des apôtres suit la propre œuvre de Dieu et ne dirige pas l’époque, ni ne représente la tendance de l’œuvre du Saint-Esprit durant toute l’époque.

Paramètres

  • Texte
  • Thèmes

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Interligne

Largeur de page

Contenu

Chercher

  • Rechercher ce texte
  • Rechercher ce livre