6. Seul Celui qui peut créer et régner sur le ciel, la terre et toutes choses est le seul vrai Dieu, le Seigneur de la création

Paroles de Dieu concernées :

Dieu est Celui qui domine sur toutes choses et qui administre toutes choses. Il a créé tout ce qui existe, Il administre tout ce qui existe, Il domine sur tout ce qui existe et Il soutient tout ce qui existe. C’est le statut de Dieu et c’est Son identité. Pour toutes choses et tout ce qui existe, la véritable identité de Dieu est le Créateur et le Souverain de toute la création. Telle est l’identité que Dieu possède et Il est unique parmi toutes choses. Aucune des créatures de Dieu – que ce soit parmi les hommes ou dans le monde spirituel – ne peut utiliser des moyens ou des prétextes quelconques pour imiter ou remplacer l’identité de Dieu et Son statut, car il est le seul, parmi toutes choses, qui a cette identité, ce pouvoir, cette autorité et cette capacité de dominer sur toute la création : notre seul et unique Dieu Lui-même. Il vit et marche parmi toutes choses ; Il peut S’élever jusqu’au lieu le plus haut, au-dessus de toutes choses. Il peut S’humilier en devenant un humain, devenant l’un de ceux qui sont de chair et de sang, Se retrouvant face à face avec les gens et partageant heurs et malheurs avec eux, tandis qu’au même moment, Il commande tout ce qui existe, décidant du sort de tout ce qui existe et de la direction que prend tout ce qui existe. De plus, Il guide le destin de toute l’humanité et oriente la direction de l’humanité. Un tel Dieu devrait être adoré, obéi et connu par tous les êtres vivants. Ainsi, quel que soit le groupe ou le type d’hommes auquel tu appartiennes, croire en Dieu, suivre Dieu, vénérer Dieu, accepter Sa souveraineté et accepter Ses arrangements pour ton sort : voilà le seul choix, le choix nécessaire, pour toute personne et pour tout être vivant. Dans l’unicité de Dieu, les gens voient que Son autorité, Son tempérament juste, Son essence et les moyens par lesquels Il soutient toutes choses sont tous complètement uniques ; cette unicité détermine la véritable identité de Dieu Lui-même et elle détermine aussi Son statut. Ainsi, parmi toutes les créatures, si un être vivant du monde spirituel ou de l’humanité désirait se tenir à la place de Dieu, il n’y arriverait pas, de même que n’importe quelle tentative d’imitation de Dieu serait impossible. Cela est un fait.

Extrait de « Dieu Lui-même, l’Unique X », dans La Parole apparaît dans la chair

La puissance de Dieu est capable de créer des choses de toute forme qui ont la vie et la vitalité et cela est déterminé par la vie de Dieu. Dieu est la vie, donc Il est la source de tous les êtres vivants. En outre, l’autorité de Dieu peut faire en sorte que toutes choses vivantes obéissent à toute parole de Dieu, c’est-à-dire qu’elles viennent à la vie selon les paroles de la bouche de Dieu et qu’elles vivent et se reproduisent sur l’ordre de Dieu, ensuite Dieu gouverne et commande tous les êtres vivants et, de toute éternité, il n’y aura jamais de déviation. Aucune personne ou aucun objet n’a ces choses ; seul le Créateur possède et porte une telle puissance, et donc c’est ce qu’on appelle l’autorité. C’est l’unicité du Créateur. De ce fait, indépendamment du fait que ce soit le mot « autorité » lui-même ou l’essence de cette autorité, chacun ne peut être associé au Créateur que parce qu’il est un symbole de l’identité unique et de l’essence unique du Créateur et qu’il représente l’identité et le statut du Créateur ; en dehors du Créateur, aucune personne ou aucun objet ne peuvent être associés au mot « autorité ». C’est une interprétation de l’autorité unique du Créateur.

Extrait de « Dieu Lui-même, l’Unique I », dans La Parole apparaît dans la chair

La plus grande différence entre Dieu et l’humanité est que Dieu domine et soutient toutes choses. Il est la source de tout et l’homme profite de toute la création alors que Dieu les soutient. C’est-à-dire que l’homme profite des choses de la création quand il accepte la vie que Dieu accorde à toutes choses. L’humanité profite des fruits de la création de toutes choses par Dieu, alors que Dieu est le Maître. Donc du point de vue de toutes choses créées par Dieu, quelle est la différence entre Dieu et l’humanité ? Dieu peut voir clairement les lois de croissance de toutes choses, et Il contrôle et domine ces lois. C’est-à-dire que toutes choses sont sous les yeux de Dieu et à l’intérieur de la portée de Sa surveillance. L’humanité peut-elle voir toutes choses ? Ce que peut voir l’humanité est limité à ce qui se trouve directement devant ses yeux. Si tu escalades une montagne, ce que tu vois, c’est seulement cette montagne. Tu ne peux pas voir ce qui se trouve de l’autre côté de la montagne. Si tu vas à la côte, tu ne peux voir qu’un côté de l’océan et tu ne sais pas de quoi a l’air l’autre côté. Si tu vas dans une forêt, tu peux voir la végétation devant toi et autour de toi, mais tu ne peux pas voir ce qu’il y a plus loin. Les humains ne peuvent pas voir les endroits plus élevés, éloignés et profonds. Tout ce qu’ils peuvent voir, c’est ce qui se trouve directement devant eux, dans leur champ de vision. Même si les humains connaissent les lois qui gouvernent les quatre saisons de l’année et les lois de la croissance des choses, ils ne peuvent tout de même pas gérer et gouverner toutes choses. Pourtant, Dieu voit toute la création comme Il verrait une machine qu’Il a Lui-même construite. Il est très familier avec chaque composante et chaque connexion, avec ce que sont ses principes, ses modèles et sa raison d’être. Dieu connaît tout cela au plus haut degré de clarté. Par conséquent Dieu est Dieu et l’homme est l’homme ! Même si l’homme peut atteindre une profondeur dans ses recherches sur la science et les lois qui gouvernent toutes choses, cette recherche a une étendue limitée, alors que Dieu contrôle tout. Pour l’homme, le contrôle de Dieu est infini. Un homme pourrait passer sa vie entière à rechercher le plus petit acte de Dieu sans parvenir à aucun véritable résultat. C’est pourquoi, si tu utilises la vraie connaissance et ce que tu as appris pour étudier Dieu, tu ne seras jamais capable de connaître Dieu ou de Le comprendre. Mais si tu choisis la voie de la recherche de la vérité et de la recherche de Dieu et si tu considères Dieu à partir de la perspective d’apprendre à Le connaître, alors un jour tu reconnaîtras que les actions et la sagesse de Dieu sont partout en même temps, et tu sauras aussi pourquoi Dieu est appelé le Maître de toutes choses et la source de vie pour toutes choses. Plus tu acquerras une telle connaissance, mieux tu comprendras pourquoi Dieu est appelé le Maître de toutes choses. Toutes choses et tout ce qui est, toi inclus, reçoivent constamment le flot continuel du soutien de Dieu. Tu seras aussi en mesure de ressentir clairement que dans ce monde et dans cette humanité, il n’y a personne à part Dieu qui pourrait avoir la capacité et l’essence avec lesquelles Il gouverne, gère et maintient l’existence de toutes choses.

Extrait de « Dieu Lui-même, l’Unique VIII », dans La Parole apparaît dans la chair

Dieu sera à jamais l’incarnation de la justice, tandis que Satan, les démons et l’archange seront à jamais l’incarnation du mal et les archétypes des forces du mal. Dieu sera pour toujours juste : c’est un fait immuable et un aspect de la transcendance et de l’extraordinaireté de Dieu. Même si l’homme devait acquérir l’entièreté de Dieu, il ne pourrait encore jamais surpasser Dieu : ce qui constitue la différence entre l’homme et Dieu. Les gens ne peuvent mener une vie ordonnée qu’au milieu des lois et des préceptes établis par Dieu, et ne peuvent gérer que tout ce qui a été créé par Dieu au milieu de ces lois et préceptes ; ils ne peuvent pas en formuler ni en créer de nouveaux, et encore moins changer ce monde : c’est un fait. Et que montre ce fait ? Que peu importe la grandeur de l’autorité, du pouvoir et de la capacité que Dieu donne à l’humanité, en fin de compte, personne ne peut surpasser l’autorité de Dieu. Peu importe le nombre d’années, le nombre de générations, l’importance de la population humaine, l’humanité ne pourra jamais vivre que sous l’autorité et la souveraineté de Dieu : c’est un fait immuable, cela ne peut jamais changer !

Extrait de « Ils ne font leur devoir que pour se distinguer et nourrir leurs propres intérêts et ambitions ; ils ne tiennent jamais compte des intérêts de la maison de Dieu, et vendent même ces intérêts en échange de la gloire personnelle (Partie I) », dans Exposer les antéchrists

Il y a plusieurs grandes religions dans le monde et chacune a son propre chef ou dirigeant, et les adeptes sont répandus dans différents pays et différentes régions du monde entier ; pratiquement tous les pays, qu’ils soient grands ou petits, ont différentes religions sur leur territoire. Cependant, indépendamment du nombre de religions qu’il y a à travers le monde, tous les gens au sein de l’univers existent en fin de compte sous la direction d’un seul Dieu et leur existence n’est pas guidée par les chefs ou les dirigeants religieux. Cela signifie que l’humanité n’est pas guidée par le chef ou le dirigeant d’une religion particulière ; toute l’humanité est plutôt dirigée par le Créateur qui a créé les cieux, la terre et toutes choses, et a également créé l’humanité. C’est un fait. Bien qu’il y ait plusieurs grandes religions dans le monde, peu importe leur grandeur, elles existent toutes sous la domination du Créateur et aucune de ces religions ne peut dépasser le cadre de cette domination. Le développement de l’humanité, l’évolution de la société et le développement des sciences naturelles sont inséparables des arrangements du Créateur, et cette œuvre ne peut pas être faite par n’importe quel chef religieux. Un chef religieux n’est que le dirigeant d’une religion particulière et ne peut pas représenter Dieu ni Celui qui a créé les cieux, la terre et toutes choses. Un chef religieux peut diriger tous les adeptes d’une religion entière, mais il ne peut pas commander à toutes les créatures sous le ciel. C’est un fait universellement reconnu. Un chef religieux n’est qu’un simple meneur et ne peut pas être mis sur un pied d’égalité avec Dieu (le Créateur). Toutes les choses sont entre les mains du Créateur, et à la fin, elles retourneront toutes entre les mains du Créateur. L’humanité a été créée par Dieu à l’origine, et quelle que soit la religion, chaque personne retournera sous la domination de Dieu ; c’est inévitable. Seul Dieu est le Très Haut parmi toutes les choses, et le plus grand dirigeant parmi tous les êtres créés doit aussi retourner sous Sa domination. Peu importe le prestige du statut d’un homme, cet homme n’est pas capable d’amener l’humanité vers une destination appropriée, et personne n’est capable de classifier toutes choses selon leur espèce. L’Éternel Lui-même a créé les hommes et les a classifiés selon leur espèce et, à la fin des temps, Il accomplira toujours Sa propre œuvre Lui-même, classifiant toutes choses selon leur espèce. Hormis Dieu, personne ne peut faire cette œuvre. Les trois étapes de l’œuvre effectuée depuis le début jusqu’à aujourd’hui ont toutes été réalisées par Dieu Lui-même, par le Dieu unique. Le fait des trois étapes de l’œuvre est le fait que Dieu dirige toute l’humanité, un fait que personne ne peut nier. À la fin des trois étapes de l’œuvre, toutes choses seront classées selon leur espèce et retourneront sous la domination de Dieu, car dans l’univers entier, il n’existe que ce seul Dieu et il n’y a pas d’autres religions. Celui qui est incapable de créer le monde sera incapable de le mener à sa fin alors que Celui qui a créé le monde sera sûrement capable de le mener à sa fin. Par conséquent, celui qui est incapable de mener l’ère à sa fin et peut simplement aider l’homme à cultiver son esprit ne peut sûrement pas être Dieu et ne sera sûrement pas le Seigneur de l’humanité. Il sera incapable de faire une si grande œuvre ; un seul être peut effectuer une telle œuvre, et tous ceux qui sont incapables de faire cette œuvre sont sûrement des ennemis et non Dieu. Toutes les mauvaises religions sont incompatibles avec Dieu, et puisqu’elles sont incompatibles avec Dieu, elles sont les ennemies de Dieu. Toute œuvre est faite par ce seul vrai Dieu et l’univers entier est commandé par ce seul Dieu. Peu importe qu’il s’agisse de Son œuvre en Israël ou en Chine, peu importe que l’œuvre soit effectuée par l’Esprit ou par la chair, tout est fait par Dieu Lui-même et ne peut être fait par personne d’autre. C’est précisément parce qu’Il est le Dieu de toute l’humanité qu’Il œuvre librement, non contraint par aucune condition. C’est la plus grande de toutes les visions.

Extrait de « La connaissance des trois étapes de l’œuvre de Dieu est la voie de la connaissance de Dieu », dans La Parole apparaît dans la chair

L’Esprit de Dieu peut accomplir une œuvre immense. Il est capable de créer le monde, mais aussi de le détruire en causant un déluge sur terre. Il peut racheter toute l’humanité et, surtout, la conquérir et la détruire tout entière. Dieu Lui-même a entièrement réalisé cette œuvre, qui ne peut pas avoir été accomplie par une autre de Ses entités. Son Esprit peut être appelé par le nom de l’Éternel, de Jésus et de Tout-Puissant. Il est le Seigneur et le Christ. Il est également capable de devenir le Fils de l’homme. Il est dans les cieux et aussi sur terre. Il est au-dessus des univers et parmi la multitude. Il est le seul Maître des cieux et de la terre ! Depuis le temps de la création, cette œuvre a été réalisée par l’Esprit de Dieu Lui-même. L’œuvre dans les cieux, comme dans la chair, est accomplie par Son propre Esprit. Toutes les créatures, que ce soit dans le ciel ou sur terre, se trouvent dans la paume de Sa main toute-puissante. Tout cela est l’œuvre de Dieu Lui-même et ne saurait être accompli par personne d’autre. Dans les cieux, Il est l’Esprit, mais aussi Dieu Lui-même. Parmi les hommes, Il est chair, mais reste Dieu Lui-même. Bien qu’Il puisse être appelé par des centaines de milliers de noms, Il est toujours Lui-même et toute l’œuvre est l’expression directe de Son Esprit. La rédemption de toute l’humanité par Sa crucifixion était l’œuvre directe de Son Esprit, de même que la proclamation à toutes les nations et à tous les pays durant les derniers jours. En tout temps, Dieu ne peut qu’être appelé l’unique Dieu tout-puissant et vrai, le Dieu qui Lui-même inclut tout. Les entités distinctes n’existent pas, et encore moins cette idée du Père, du Fils et du Saint-Esprit. Il n’y a qu’un seul Dieu au ciel et sur terre !

Extrait de « La Trinité existe-t-elle ? », dans La Parole apparaît dans la chair

Si celui en qui tu crois n’est pas le Dieu unique Lui-même, alors il est possible que tu croies en une idole, un grand homme ou un Bodhisattva, ou il est possible que tu adores le Bouddha qui est dans ton cœur. Par ailleurs, il est possible que tu croies en une personne ordinaire. En somme, en raison des différentes formes de croyance et d’attitudes des gens envers Dieu, ceux-ci placent le Dieu de leurs propres connaissances dans leur cœur, imposent leur imagination à Dieu, rangent leurs attitudes et leurs imaginations au sujet de Dieu côte à côte avec l’unique Dieu Lui-même et, ensuite, les exaltent pour les consacrer. Qu’est-ce que ça signifie quand les gens ont de telles attitudes inappropriées envers Dieu ? Cela signifie qu’ils ont rejeté le vrai Dieu Lui-même et adorent un faux dieu ; cela indique que tout en croyant en Dieu, ils Le rejettent et s’opposent à Lui, et qu’ils sont dans le déni de l’existence du vrai Dieu. Si les gens restent attachés à de telles formes de croyance, à quelles conséquences seront-ils confrontés ? Avec de telles formes de croyance, pourront-ils être de plus en plus près de satisfaire les exigences de Dieu ? (Non.) Au contraire, à cause de leurs notions et de leurs imaginations, ils s’écarteront de plus en plus de la voie de Dieu, car la direction qu’ils cherchent est à l’opposé de la direction que Dieu exige qu’ils prennent. Avez-vous déjà entendu parler de l’histoire de l’homme qui voulait aller « vers le sud en conduisant son chariot vers le nord » ? Cela pourrait justement être un cas similaire où l’on va vers le sud en orientant son chariot vers le nord. Si les gens croient en Dieu d’une manière aussi risible, alors plus tu feras d’efforts, plus tu t’éloigneras de Dieu. De ce fait, Je te préviens : avant de commencer, tu dois d’abord discerner si tu vas bien dans la bonne direction. Concentre-toi sur les efforts que tu fais et assure-toi de te demander : « Le Dieu auquel je crois est-Il le Souverain de toutes choses ? Le Dieu auquel je crois est-Il seulement quelqu’un qui m’offre un soutien spirituel ? Est-Il simplement mon idole ? Qu’est-ce que ce Dieu auquel je crois exige de moi ? Dieu approuve-t-Il tout ce que je fais ? Toutes mes actions et toutes mes quêtes visent-elles à connaître Dieu ? Sont-elles conformes à ce qu’Il exige de moi ? Le chemin que j’emprunte est-il reconnu et approuvé par Dieu ? Dieu est-Il satisfait de ma foi ? » Tu devrais souvent et de manière répétée te poser ces questions. Si tu veux chercher la connaissance de Dieu, alors tu dois avoir une conscience claire et des objectifs clairs avant d’arriver à satisfaire Dieu.

Extrait de « Dieu Lui-même, l’Unique X », dans La Parole apparaît dans la chair

Précédent: 5. Comment Dieu a conduit et soutenu l’humanité jusqu’à aujourd’hui

Suivant: 1. Les différences entre le chemin de la repentance à l’ère de la Grâce et le chemin de la vie éternelle dans les derniers jours

Voulez-vous accueillir le Seigneur pour devenir la personne la plus chanceuse du monde ? Contactez-nous pour trouver le chemin.

Contenu connexe

2. Pourquoi on dit que les anciens et les pasteurs religieux empruntent tous le chemin des pharisiens et ce qu’est leur essence

« Jésus se mit ensuite à leur parler en paraboles. Un homme planta une vigne. Il l’entoura d’une haie, creusa un pressoir, et bâtit une tour ; puis il l’afferma à des vignerons, et quitta le pays. Au temps de la récolte, il envoya un serviteur vers les vignerons, pour recevoir d’eux une part du produit de la vigne. S’étant saisis de lui, ils le battirent, et le renvoyèrent à vide. Il envoya de nouveau vers eux un autre serviteur ; ils le frappèrent à la tête, et l’outragèrent. Il en envoya un troisième, qu’ils tuèrent ; puis plusieurs autres, qu’ils battirent ou tuèrent. Il avait encore un fils bien-aimé ; il l’envoya vers eux le dernier, en disant : Ils auront du respect pour mon fils. Mais ces vignerons dirent entre eux : Voici l’héritier ; venez, tuons-le, et l’héritage sera à nous. Et ils se saisirent de lui, le tuèrent, et le jetèrent hors de la vigne. Maintenant, que fera le maître de la vigne ? Il viendra, fera périr les vignerons, et il donnera la vigne à d’autres » (Marc 12:1-9).

3. Comment reconnaître la vérité et qui peut vraiment l’exprimer

Dans chaque période de temps, Dieu commencera un nouveau travail, et dans chaque période, un nouveau départ sera offert à l’homme. Si l’homme ne s’en tient qu’aux vérités que « l’Éternel est Dieu » et que « Jésus est Christ », qui sont des vérités qui s’appliquent uniquement à une seule ère, alors l’homme ne suivra jamais le travail du Saint-Esprit et sera toujours incapable de bénéficier du travail du Saint-Esprit.

Paramètres

  • Texte
  • Thèmes

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Interligne

Largeur de page

Contenu

Chercher

  • Rechercher ce texte
  • Rechercher ce livre