L'Église de Dieu Tout-Puissant App

Écoutez la voix de Dieu et accueillez le retour du Seigneur Jésus !

Nous invitons tous ceux qui cherchent la vérité à nous contacter.

Collection de sermons – approvisionnement pour la vie

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Largeur de page

0 résultats de recherche

Aucun résultat trouvé

33 Il faut connaître le Dieu concret incarné pour vraiment aimer et servir Dieu

Le Dieu incarné des derniers jours est venu sur terre pour parler et pour œuvrer, pour juger, châtier, mettre à l’épreuve et raffiner l’humanité corrompue, afin de soustraire les élus de Dieu à l’influence malfaisante de Satan et de permettre aux hommes de véritablement revenir vers Dieu, de connaître Dieu, de Lui obéir et de parvenir à un vrai amour et à un vrai service de Dieu et, en fin de compte, de former et d’atteindre un groupe de gens qui soient en accord avec Dieu et de mettre fin à l’ère. Tel est le vrai sens de l’incarnation de Dieu dans les derniers jours. Il est facile de croire en Dieu et de suivre le Dieu concret, mais il n’est pas si facile de vraiment aimer Dieu et d’obéir au Dieu concret. C’est pourquoi Dieu exige des hommes qu’ils cherchent la vérité et qu’ils prennent connaissance du Dieu concret incarné et que, par ce moyen, ils parviennent à un vrai amour et une vraie obéissance de Dieu. Un jour, quand les élus de Dieu pourront tous vraiment aimer et vénérer le Dieu concret incarné, ce sera le vrai signe de la victoire de Dieu sur Satan et le vrai signe de l’achèvement de la grande œuvre de Dieu, parce que Dieu aura alors enfin réuni un groupe de gens qui auront surmonté les épreuves et qui seront en accord avec Dieu. Ce n’est qu’à ce moment-là qu’Il aura vraiment atteint la gloire. De nos jours, même s’il y a beaucoup de gens qui croient en Dieu et qui suivent Dieu, il y en a très peu qui savent vraiment aimer et servir Dieu, ce qui confirme vraiment les paroles de Dieu : « Il y a beaucoup d’appelés, mais peu d’élus. » Pour croire au Dieu concret incarné, les hommes n’ont qu’à comprendre que les paroles prononcées par Dieu sont la vérité. Ils sont capables de croire lorsqu’ils sont certains que c’est la voix de Dieu. Mais, pour parvenir à un vrai amour et une vraie obéissance de Dieu, il faut chercher la vérité, parvenir à la connaissance de Dieu et faire l’expérience de nombreuses épreuves et de nombreux raffinements. Clairement, il n’est pas facile de devenir quelqu’un qui aime vraiment Dieu à travers la recherche de la vérité et la connaissance de Dieu. Celui qui n’est pas capable de faire l’expérience du jugement et du châtiment de Dieu et d’endurer de nombreuses épreuves et de nombreux raffinements, celui-là ne sera jamais rendu parfait par Dieu.

De nos jours, les élus de Dieu essaient, avant tout, de chercher la vérité et de parvenir à la connaissance de Dieu pour devenir des gens qui aiment vraiment Dieu. Le Saint-Esprit guide ainsi les élus de Dieu tout en entreprenant de sauver et de perfectionner les hommes. Nombreux sont ceux qui réfléchissent sur la raison pour laquelle ils ne peuvent pas vraiment aimer Dieu, pour laquelle ils ne sont pas prêts à souffrir et à accepter le prix à payer pour chercher et atteindre la vérité, pour laquelle ils ne peuvent pas être fidèles à Dieu et Lui obéir jusqu’à la mort. Ils comprennent tous maintenant qu’il en est ainsi parce qu’ils n’aiment pas la vérité et que, donc, ils ne sont pas capables de souffrir et de payer le prix que coûte l’obtention de la vérité. Les gens ne peuvent pas accéder à la vérité et au véritable amour pour Dieu s’ils n’aiment pas la vérité. Ils veulent tous faire des efforts et accomplir leur devoir envers Dieu en échange du salut et de la perfection accordés par Dieu, mais ils ne veulent pas souffrir et payer le prix que coûte l’obtention de la vérité. Même si leur foi en Dieu est très ferme et qu’ils croient en Dieu depuis plusieurs années, ils ne sont en fin de compte pas capables de vraiment aimer Dieu et de Lui obéir, et ils ne sont jamais capables de faire leur devoir de manière compétente. On voit qu’il n’est pas possible de changer son tempérament de vie sans chercher la vérité, ni de parvenir à un véritable amour pour Dieu de sorte que, en réalité, les gens ne pratiquent pas la vérité ni n’obéissent à Dieu. Dans toutes les églises, on peut voir des gens qui ne sont pas capables de se dépenser ni d’accomplir leur devoir envers Dieu en raison de l’importance qu’ils accordent à la chair et de leur goût pour une vie facile ; certains ont peur de souffrir en faisant leur devoir et, donc, ils se contentent d’appliquer les principes mécaniquement et ils trompent Dieu ; certains sont capables de réprimer les élus de Dieu qui osent dénoncer leurs erreurs et rapporter les problèmes pour protéger leur statut social, leur gloire et leur fortune ; certains dirigeants et certains ouvriers sont aussi capables de désirer les bénéfices qu’apporte un statut social élevé, et ils s’obstinent à emprunter le chemin de l’antéchrist ; certains vont même jusqu’à trahir l’Église et les élus de Dieu et à servir de complices et de laquais au grand dragon rouge lorsqu’ils se font arrêter et persécuter, parce qu’ils ne peuvent pas résister aux menaces et aux tortures du grand dragon rouge ; certains sont les serviteurs de Satan – ils ne cherchent jamais la vérité et sèment la discorde, ils montent les gens les uns contre les autres et forment des cliques au sein de l’Église, ils font autant d’histoires que possible, sans se confesser ni se repentir ; certains préfèrent résister à Dieu, L’humilier et Le blasphémer pour satisfaire leur désir de statut social et leur ambition et, même lorsqu’on les punit, ils continuent à vouloir parvenir à leurs fins méprisables. Ces individus qui cherchent à peine la vérité et qui, souvent, commettent des méfaits et résistent à Dieu, ont perdu l’œuvre du Saint-Esprit il y a longtemps et, s’ils ne se confessent pas et ne se repentent pas, ils seront complètement éliminés. Il est clair que tous ceux qui n’aiment pas Dieu sont des gens qui pratiquent à peine la vérité : ils croient en Dieu mais ils résistent à Dieu. Ils sont capables de toutes sortes de mauvaises actions égoïstes, méprisables et éhontées.

Pourquoi les gens peuvent-ils croire au Dieu concret mais ne pas aimer le Dieu concret ? C’est parce qu’ils n’aiment pas la vérité et qu’ils ne sont pas capables de chercher la vérité et d’atteindre l’œuvre du Saint-Esprit. Donc, quand ils sont confrontés à des tentations et à des choix, ils trahissent la vérité et ils trahissent Dieu. Les gens qui n’ont pas la vérité sont tous des bêtes égoïstes, méprisables, malfaisantes et éhontées, animées par le tempérament de Satan. Les gens qui croient en Dieu, s’ils ne cherchent pas la vérité, ne pourront jamais aimer Dieu vraiment. Et ceux qui ne peuvent pas aimer Dieu vraiment ne pourront jamais vraiment obéir à Dieu, et ils seront encore moins capables de rendre témoignage à Dieu et de Le servir. Le plus important, quand il s’agit de croire en Dieu et de parvenir à la perfection, c’est d’atteindre un niveau où on est capable de vraiment aimer Dieu et d’obéir à Dieu. Lorsque des individus ne sont pas capables de vraiment aimer Dieu dans leur cœur, cela suffit à montrer que leur tempérament de vie n’a pas vraiment changé. Même si ceux qui n’aiment pas Dieu peuvent extérieurement pratiquer quelques vérités simples, leur obéissance envers Dieu reste très limitée et ils sont absolument incapables de faire preuve de loyauté et d’obéissance envers Dieu jusqu’à la mort. Ceux qui aiment vraiment Dieu peuvent se vouer à Dieu et risquer leur vie pour bien faire leur devoir et tenir ferme dans le témoignage. Seuls de telles personnes peuvent rendre témoignage aussi clairement et fortement que Pierre et permettre à la volonté de Dieu de s’accomplir sur terre.

Le critère permettant de savoir si quelqu’un réussit à croire en Dieu, c’est un amour véritable pour Dieu. Seuls ceux qui aiment vraiment Dieu sont des gens qui entrent dans la réalité de la vérité, des gens honnêtes qui croient vraiment en Dieu, qui Lui obéissent, qui Lui sont fidèles et qui vivent à la façon d’un homme véritable. Seuls ceux qui aiment vraiment Dieu sont loués par Dieu, sont dignes de vivre sur terre et peuvent traverser l’univers. Pourquoi dit-on que ceux qui n’aiment pas Dieu méritent d’être damnés ? Parce que ceux qui n’aiment pas la vérité dans leur cœur ne sont pas des gens bienveillants : ils n’ont pas d’humanité et ils ne sont pas dignes d’être appelés des hommes. La véritable image de l’homme est celle d’un être qui aime Dieu. Seuls ceux qui aiment Dieu sont des gens qui méritent vraiment de vivre sur terre. Tous ceux qui n’aiment pas vraiment Dieu aiment le mal, et non la vérité. Ils sont tous égoïstes, méprisables, malhonnêtes et fourbes. Ne pas aimer Dieu, c’est montrer qu’on n’a pas orienté son cœur vers Dieu, qu’on ne se voue pas à Dieu. Celui dont le cœur n’appartient pas à Dieu n’est pas en harmonie avec Dieu et il est encore moins uni à Dieu de cœur et d’esprit. Il fait partie de l’humanité corrompue qui vit sous la domination de Satan. Cela ne fait pas de doute. Il n’est donc pas excessif de dire que ceux qui n’aiment pas Dieu méritent d’être damnés. Ceux qui croient en Dieu mais n’aiment pas Dieu ne seront donc pas sauvés, et ils auront encore moins de chances d’être rendus parfaits. Ceux qui croient en Dieu, mais qui n’ont pas du tout d’amour pour Dieu dans leur cœur, ne sont pas différents du diable et des bêtes. Ceux qui aiment vraiment la vérité sont alors vraiment capables d’obéir à l’œuvre de Dieu. Après avoir fait l’expérience du jugement et du châtiment de Dieu et de toutes sortes d’épreuves et de raffinements, ceux qui peuvent développer un cœur plein d’amour pour Dieu, pratiquer la vérité et être unis à Dieu de cœur et d’esprit, ceux-là seront alors sauvés et rendus parfaits. Lorsque les hommes cherchent la vérité et parviennent à une vraie connaissance de Dieu, c’est alors qu’ils peuvent vraiment aimer Dieu et Lui obéir. Ceux qui ne sont pas parvenus à un vrai amour pour Dieu, peu importe le nombre d’années depuis lesquelles ils croient en Dieu, ils parlent pour ne rien dire. Ce n’est qu’en atteignant la vérité qu’on peut atteindre la vie. Lorsqu’on comprend la vérité mais qu’on n’est toujours pas capable de vraiment aimer Dieu, cela suffit à montrer qu’on n’a pas changé de tempérament de vie. Lorsqu’on change de tempérament, cela signifie qu’on peut vraiment aimer Dieu dans son cœur et obéir absolument à ce que dit Dieu. Au sein de l’humanité corrompue, nul ne peut vraiment aimer Dieu. Seuls ceux qui font l’expérience de l’œuvre de Dieu et qui parviennent au salut et à la perfection peuvent aimer Dieu. On peut être un bon prêcheur et sembler comprendre la vérité, si on n’aime pas Dieu, peu importe la façon dont on explique ses doctrines, celles-ci resteront vagues, générales et irréalistes. Tout dépend de la capacité qu’on a à aimer Dieu. Si on n’aime pas Dieu, il est certain qu’on ne connaît pas Dieu, qu’on n’obéit pas à Dieu dans la réalité, et qu’on n’a pas été sauvé ni rendu parfait. Cela est indéniable.

Pourquoi Dieu a-t-il dit que l’humanité corrompue n’était pas digne de voir Dieu ? C’est parce que l’humanité corrompue a la nature de Satan et qu’elle est pleine du tempérament de Satan. Les hommes corrompus n’ont absolument pas une humanité normale, ils ne peuvent pas pratiquer la vérité, ni obéir à Dieu. Ce sont donc tous des ennemis de Dieu. Si de tels hommes corrompus voyaient le visage de Dieu, ils ne pourraient que nier Dieu, Lui résister et être des ennemis de Dieu. Ceux qui ne peuvent pas chercher et atteindre la vérité pour devenir des personnes qui aiment Dieu ne sont pas dignes de voir le visage de Dieu. Seuls ceux qui aiment vraiment Dieu ont une humanité, peuvent vraiment obéir à Dieu et sont dignes de voir le visage de Dieu. À proprement parler, ceux qui n’aiment pas Dieu sont des gens qui résistent à Dieu. Ce sont tous des gens qui ne peuvent pas être en accord avec Dieu. Ceux qui, dans leur cœur, n’aiment pas Dieu peuvent nier Dieu et Lui résister, et ils ne sont pas capables d’être compatibles avec Dieu. En fait, ils ne peuvent pas être en accord avec les autres hommes non plus. C’est pourquoi les hommes corrompus ne cessent de se disputer dangereusement, de se soupçonner et de se tromper, de conspirer et de comploter les uns contre les autres et de se quereller impitoyablement. Incontestablement, ceux qui n’ont pas la vérité sont des gens égoïstes et malfaisants, malhonnêtes et fourbes, et ils utilisent sans scrupules des tactiques visant à diviser pour leur permettre d’atteindre leurs objectifs. Ils parlent tous en faveur de la connaissance et des talents, et rivalisent pour parvenir à satisfaire leurs désirs personnels de gloire et de fortune. Il est donc très difficile d’accepter la vérité et de lui obéir et de se vouer à une cause juste. Il est clair que les gens qui n’ont pas la vérité n’ont pas d’humanité non plus. Il est très difficile de bien s’entendre avec eux, ils ne peuvent jamais être en accord avec Dieu et ce sont tous des ennemis de Dieu. La majorité d’entre eux sont déraisonnables, pareils à des bêtes ayant forme humaine. Une telle humanité corrompue mérite-t-elle de voir Dieu ? Si elle voyait le visage de Dieu, l’humanité corrompue ne pourrait que résister à Dieu, Le blesser et Lui inspirer du dégoût. Ceux qui ne peuvent pas chercher la vérité peuvent quand même commettre des méfaits et sont inévitablement destinés à être maudits par Dieu. Si on veut rendre témoignage à Dieu et Le servir, on doit d’abord être capable d’aimer Dieu dans son cœur. Pour pouvoir aimer Dieu, on doit chercher la vérité, accepter le jugement, le châtiment, les épreuves et les raffinements de Dieu et parvenir à une vraie connaissance de Dieu. Telle est la façon d’aimer Dieu. Ceux qui n’endurent pas de nombreuses épreuves et de nombreux raffinements, même s’ils ont un peu d’amour pour Dieu, leur amour est encore trop altéré et trop restreint. Leur loyauté et leur obéissance envers Dieu sont trop limitées dans ces conditions. Si donc on veut être sauvé et rendu parfait, on doit chercher la vérité et devenir quelqu’un qui aime vraiment Dieu. Tel est le but recherché à travers la croyance en Dieu et la condition à observer pour parvenir au salut et à la perfection.

Tous ceux qui font l’expérience de l’œuvre des derniers jours de Dieu pendant plusieurs années savent que l’amour que Dieu a pour l’humanité est si grand et si réel, quel que soit leur niveau de connaissance de Dieu. C’est pourquoi ils sont tous sincèrement et sérieusement capables de faire des efforts pour Dieu, ils sont prêts à souffrir et à payer le prix qu’il faut payer pour suivre Dieu et obéir à tous Ses jugements et Ses châtiments, Ses épreuves et Ses raffinements. Dieu aime tellement l’humanité qu’Il s’est incarné deux fois pour sauver l’humanité corrompue. Cela révèle complètement l’amour de Dieu pour l’humanité. À l’ère de la Grâce, Dieu s’est incarné pour servir de sacrifice d’expiation et racheter la corruption et les péchés de l’humanité. Non seulement Dieu a pardonné à l’homme tous ses péchés, mais il a aussi guéri les malades, chassé les démons et donné aux hommes beaucoup de grâce à apprécier. Les hommes ont reçu les dons de la paix et de la joie, et c’est ainsi que l’amour de Dieu s’est ouvertement manifesté. Plus tard, dans les derniers jours, Dieu s’est à nouveau incarné pour entreprendre l’œuvre consistant à juger, châtier, purifier et perfectionner les hommes. Il a enduré beaucoup d’humiliation et énoncé suffisamment de vérités pour sauver et perfectionner les hommes et achevé Son plan de gestion pour sauver l’humanité. Il a aussi fait personnellement l’expérience de toute la souffrance du monde et préparé la voie pour permettre aux hommes d’être sauvés, de se libérer de toute souffrance et de parvenir à une magnifique destination dans leur trajectoire de vie. C’est ainsi que l’amour de Dieu s’est complètement révélé à l’humanité et, par le moyen de la grande humiliation qu’Il a subie et de toute la souffrance qu’Il a endurée en s’incarnant deux fois, Il a permis à l’humanité de voir Dieu sauver et perfectionner l’humanité, une œuvre qui représente un amour si grand et si réel. L’amour de Dieu se manifeste avant tout à travers l’œuvre de Ses deux incarnations. Si Dieu ne s’était pas incarné, l’humanité n’aurait jamais connu l’amour de Dieu. Dieu a souffert et donné Sa vie par Ses deux incarnations pour sauver et perfectionner l’humanité et permettre aux hommes d’atteindre une magnifique destination dans leur trajectoire de vie. Non seulement Il a servi de sacrifice d’expiation pour sauver l’humanité mais, qui plus est, Il a personnellement goûté à toute la souffrance du monde pour soustraire l’humanité à l’influence de Satan, à la corruption de la chair et aux contraintes de sa nature satanique, et pour lui permettre de parvenir au salut et à la perfection. Dieu a enduré tellement de souffrance, et Il a donné tout ce que la vie a à offrir pour sauver l’humanité parce qu’Il aime tellement les hommes. Tel est l’amour de Dieu que l’humanité créée doit reconnaître et qui forme aussi la base sur laquelle les élus de Dieu doivent s’appuyer pour parvenir à aimer Dieu.

Quand les hommes cherchent la vérité et sont capables de vraiment connaître l’amour de Dieu, ils peuvent peu à peu comprendre et savoir que toutes les vérités énoncées par Dieu sont tout ce que Dieu a et est et qu’elles sont la beauté de Dieu et, de cette façon, ils découvrent un nouvel aspect de la beauté de Dieu. Ce n’est que lorsque les hommes savent que toutes les vérités énoncées par Dieu sont tout ce que Dieu a et est, qu’elles font partie de la vie bonne et belle de Dieu et qu’elles sont toute la beauté de Dieu, ce n’est qu’alors que l’amour que les hommes ont pour Dieu devient de plus en plus vrai. Il est donc clair que ceux qui sont capables de vraiment aimer Dieu y parviennent en cherchant la vérité. Ceux qui ne cherchent pas la vérité ne verront jamais toute cette beauté de Dieu, et ceux qui n’aiment pas la vérité n’aimeront pas vraiment Dieu, même s’ils reconnaissent que Dieu aime les hommes. Seuls ceux qui comprennent la vérité voient clairement que toutes les paroles et toutes les vérités énoncées par Dieu sont le salut, la perfection et l’amour de l’humanité et que, peu importe si ces paroles sont douces ou sévères, délicates ou acérées comme une lame, elles forment toute la beauté de Dieu et elles conduisent au salut et au perfectionnement des hommes ; l’amour et la beauté de Dieu sont donc cachés dans chacun des mots et des phrases de la parole de Dieu. Ceux qui comprennent la vérité en ont tous fait l’expérience profonde. Tous ceux qui aiment la vérité peuvent parvenir à l’éclairage et à l’illumination du Saint-Esprit et voir la beauté de Dieu en mangeant et en buvant les paroles de Dieu. En particulier, après avoir fait l’expérience d’épreuves et de tribulations, ils peuvent découvrir quel soin Dieu a prodigué et voir que tout ce que fait Dieu, Il le fait pour le salut et la perfection des hommes ; donc, tout ce à quoi les hommes sont confrontés, c’est l’amour de Dieu ; et c’est ainsi que les hommes forment dans leur cœur un vrai amour pour Dieu et qu’ils espèrent devenir des gens qui aiment Dieu. S’ils continuent à chercher la vérité, ils pourront savoir que Dieu est tellement beau, en venir graduellement à connaître le tempérament de Dieu et savoir que le tempérament juste de Dieu est le plus aimable. Le tempérament de Dieu est avant tout juste. Il est aussi compatissant et aimant. Il y a encore plus de beauté dans le tempérament de Dieu : il y a l’humilité et la discrétion de Dieu, le plaisir, la colère, la tristesse et la joie de Dieu, la tolérance et la patience de Dieu, la magnanimité de Dieu qui est sans limites comme la mer et le ciel, la sainteté de Dieu, la justice de Dieu, la fidélité de Dieu, l’intégrité de Dieu, la bonté de Dieu, l’omnipotence et la sagesse de Dieu (ce que Dieu dit se fait, Sa parole s’accomplit, et ce qui s’accomplit s’accomplit pour l’éternité), la majesté de Dieu et Sa colère contre Satan, l’amour de Dieu pour les gens honnêtes et Sa haine pour les gens trompeurs, la haine et la malédiction de Dieu à l’encontre du tempérament satanique de l’humanité, la haine qu’a Dieu pour le mal, la sagesse de Dieu qui s’exerce à partir des supercheries de Satan et l’apparition de Dieu au royaume saint et Son éloignement du pays souillé par les impuretés…. Lorsque les hommes auront une vraie compréhension du tempérament de Dieu, ils sauront naturellement que l’essence de vie de Dieu est la vérité, la justice, la lumière et l’amour. Lorsque les hommes comprendront que l’essence de vie de Dieu est la plus aimable, l’amour qu’ils porteront pour Dieu dans leur cœur sera parfait et ils pourront peu à peu parvenir aux domaines les plus élevés de l’amour pour Dieu. À ce moment-là, les hommes seront pleins d’amour pour Dieu et, lorsqu’ils se présenteront à nouveau devant Dieu, ils auront le sentiment que Dieu est tellement grand, tellement honorable et tellement aimable, et ils pourront voir à quel point ils sont eux-mêmes si petits et si intolérablement sales qu’ils valent encore moins que de la poussière, qu’ils ne peuvent que se prosterner devant Dieu et se sentir trop honteux de montrer leur visage. Voilà à quoi conduit la vraie connaissance de Dieu et c’est à ce moment-là que les hommes seront déjà devenus des gens aimant vraiment Dieu.

Tous ceux qui sont capables de comprendre la vérité voient la beauté de Dieu et, plus ils comprennent la vérité, plus ils savent que la beauté de Dieu est si grande que tout ce que Dieu a et est, est la vérité et la réalité et la beauté de Dieu ; ils sont enfin capables de savoir que l’essence de Dieu est amour et que le tempérament juste de Dieu est très aimable. Donc, lorsque nous faisons l’expérience du jugement et du châtiment de Dieu pour parvenir au salut et au perfectionnement, nous faisons l’expérience et jouissons de l’amour de Dieu. Même si on souffre suffisamment lors du processus consistant à atteindre la vérité, après être passé par là, on voit quel soin Dieu a prodigué et on jouit de l’amour profond de Dieu et du profond perfectionnement qu’Il exécute. Plus les hommes subissent d’épreuves et de tribulations, plus ils souffrent dans l’expérience qu’ils font de l’œuvre de Dieu, plus l’amour de Dieu dont ils jouissent est grand, complet, abondant et profond. Lorsqu’ils reçoivent tout l’amour de Dieu, c’est à ce moment-là qu’ils sont sauvés et rendus parfaits. Lorsque les hommes font l’expérience de toutes sortes d’épreuves et de raffinements, comme la résurrection dans la mort, c’est à ce moment-là qu’ils renaissent et à ce moment-là qu’ils deviennent des gens qui aiment vraiment Dieu. Mieux connaître la beauté de Dieu, voilà donc le moyen de connaître Dieu et de vraiment aimer Dieu. Les hommes pourront vraiment aimer Dieu et vraiment vénérer Dieu lorsqu’ils comprendront qu’il y a tellement de beauté en Dieu, et donc ils sont encore plus disposés à chercher la vérité et ils pourront considérer toute la vérité comme la vie et avoir encore plus envie de devenir des gens qui aiment vraiment Dieu. Lorsque les hommes obtiennent la vérité, ils peuvent utiliser la vérité pour témoigner de Dieu et Le servir et pour résoudre tous les problèmes et tout appréhender selon la vérité. C’est de cette manière que certains ont déjà été rendus parfaits et sont déjà devenus des témoins de Dieu. Il y a là vraiment de quoi se réjouir et féliciter ces personnes.

Comment peut-on connaître la beauté de Dieu ? D’abord, il faut comprendre ce que la beauté de Dieu est et en quoi elle consiste. C’est très important. Les gens doivent tous réfléchir et essayer de comprendre une vérité très importante : La vénération du Seigneur de la création par ses créatures est parfaitement justifiée, mais pourquoi est-ce la chose la plus importante ? Où est le mystère dans cette vérité ? Dieu est le Seigneur de la création. Dieu est le Créateur de toutes les choses et le Maître de tout. Le tempérament de vie du Seigneur de la création est assurément très beau et digne d’être vénéré éternellement par toutes les créatures. C’est certain. Les hommes sont si minuscules, comme des grains de poussière, qu’ils ne peuvent pas comprendre le tempérament de vie du Seigneur de la création, Son omnipotence et Sa sagesse. Ils ne peuvent que comprendre un grand nombre de vérités et former une certaine connaissance vraie de Dieu à partir des paroles qu’Il prononce pour sauver l’humanité et, grâce à cette vraie compréhension, l’humanité créée pourra ouvrir suffisamment les yeux pour voir que le tempérament de vie et l’essence du Seigneur de la création sont insondables, que la mesure dans laquelle Il mérite d’être aimé est infinie et que l’humanité ne finira jamais de raconter l’amour manifesté par l’œuvre de Dieu consistant à sauver et perfectionner l’humanité profondément corrompue. Par exemple, à l’ère de la Grâce, Dieu s’est incarné pour racheter l’humanité et s’est laissé crucifier pour faire un sacrifice d’expiation. Il s’est ensuite incarné dans les derniers jours, a enduré de graves humiliations et a énoncé des paroles destinées à juger et châtier l’humanité corrompue, tout en faisant en même temps l’expérience de toute la souffrance du monde. Cet amour manifeste qu’a Dieu pour l’humanité est si grand que les hommes n’ont pas assez d’une vie pour en prendre connaissance et en faire l’expérience et qu’ils ne finiront jamais d’en faire le récit. Lorsque les hommes comprendront un grand nombre de vérités et qu’ils connaîtront vraiment Dieu, ils pourront voir que tout ce que Dieu a et est consiste en la vérité, la réalité et la beauté de Dieu, et, lorsque les hommes auront fait l’expérience de nombreuses épreuves et de nombreux raffinements et acquis une certaine connaissance de Dieu, ils verront que le tempérament juste de Dieu est encore plus aimable et qu’il y a encore plus de beauté dans le tempérament juste de Dieu, à tel point que les hommes n’auront jamais assez d’une vie pour complètement en faire l’expérience, le connaître et finir d’en faire le récit. Lorsque les gens connaîtront donc vraiment Dieu, ils loueront et adoreront Dieu infiniment et ils seront naturellement capables d’aimer vraiment Dieu plus que tout. C’est la vérité absolue. Connaître Dieu est vraiment quelque chose d’important, et tout ce qui réjouit ceux qui aiment vraiment Dieu, ce sont les plus grandes bénédictions, qui surpassent de beaucoup tout ce que les hommes désirent.

Pour connaître l’amour de Dieu, il faut connaître les trois étapes de l’œuvre de Dieu. La totalité de l’amour qu’a Dieu pour l’humanité se manifeste à travers une œuvre en trois étapes. Au cours de cette œuvre en trois étapes, l’amour que Dieu manifeste progresse et s’approfondit peu à peu de façon ordonnée et, lorsque l’œuvre de Dieu s’achève, la totalité de l’amour qu’a Dieu pour l’humanité apparaît. À l’ère de la Loi, Dieu a conduit les Israélites hors d’Égypte, ce qu’Il a fait dans le seul but de soustraire le peuple d’Israël à l’influence satanique du pharaon égyptien et d’amener le peuple d’Israël jusqu’au pays de Canaan, et Il a promulgué au peuple d’Israël les lois et les dix commandements pour lui permettre de servir et de vénérer Dieu conformément aux exigences de Dieu et de jouir de la bénédiction divine. Israël, ce n’est rien d’autre que le lieu où Dieu a testé Son œuvre consistant à guider et sauver l’humanité tout entière. À l’ère de la Grâce, parce que l’œuvre de Dieu avait commencé à s’étendre pour toucher l’humanité tout entière, le Seigneur Jésus incarné a fait Son sacrifice d’expiation pour sauver l’humanité, pour devenir le plus grand Évangile de l’ère de la Grâce et le propager auprès des nations non juives, et c’est ainsi que l’amour de Dieu est apparu publiquement à toute l’humanité. À l’ère du Règne, l’amour de Dieu est apparu complètement et profondément à l’humanité, ce qui a permis à toute l’humanité de voir l’immensité du salut de Dieu. Dieu a pris chair à nouveau, Il enduré de graves humiliations pour sauver, purifier et perfectionner l’humanité profondément corrompue et, avec la plus grande des patiences, Il a énoncé de nombreuses vérités pour juger, châtier et sauver profondément l’humanité dans le cadre de l’œuvre de l’ère finale. Il a aussi fait personnellement l’expérience de toute la souffrance du monde. Dieu a dépensé tellement d’amour pour sauver l’humanité. À travers les trois étapes de l’œuvre de Dieu, nous voyons clairement que tout ce que Dieu a fait pour l’humanité, Il l’a fait par amour et pour la sauver et la perfectionner. Cela permet à toute l’humanité de voir que Dieu est le Dieu de l’humanité tout entière et que seul Dieu peut sauver l’humanité profondément corrompue et lui permettre de parvenir à une belle destination finale. Toutes les créatures doivent vénérer le Seigneur de la création pour toujours, pour pouvoir être louées et bénies par Dieu.

L’humanité ne peut parvenir à une vraie connaissance de Dieu qu’en connaissant les trois étapes de Son œuvre. Si on connaît les trois étapes de l’œuvre de Dieu, on connaît la totalité de l’amour qu’a Dieu pour l’humanité. Si l’humanité ne fait pas l’expérience et ne prend pas connaissance de l’amour de Dieu à travers l’œuvre de Dieu, alors l’humanité ne pourra pas connaître Dieu et il lui sera très difficile de voir l’amour de Dieu. Tous ceux qui croient en Dieu et font l’expérience de l’œuvre des derniers jours de Dieu savent déjà par expérience que Dieu est amour. Toutes les vérités énoncées par Dieu sont la beauté de Dieu et le témoignage et la manifestation de l’amour de Dieu. Les élus de Dieu parviennent au salut et à la perfection grâce à l’amour de Dieu. Tous ceux qui savent que l’amour est l’essence de Dieu ont déjà compris la vérité, ils savent que la beauté de Dieu est si abondante et ils ont formé dans leur cœur un véritable amour pour Dieu. Non seulement nous pouvons voir le Dieu souverain et tout-puissant marcher et vivre parmi les hommes de façon humble et secrète, ce qui constitue la beauté de Dieu, mais nous pouvons aussi voir Dieu endurer de graves humiliations et faire l’expérience de toute la souffrance du monde, ce qui constitue aussi la beauté de Dieu. Dans l’œuvre et le discours de Dieu, la vérité est cachée dans toutes les parties qui ne sont pas en accord avec les conceptions humaines, ce qui permet aux hommes de connaître directement le tempérament de Dieu : telle est la beauté de Dieu. Dieu ordonne aux hommes d’obéir à Dieu, mais Il ne les contraint jamais ; Il les laisse choisir librement leur chemin et Il attend avec la plus grande des patiences qu’ils se réveillent : telle est la beauté de Dieu. Dieu ne fait pas de miracles dans le cadre de Son œuvre, mais Il se contente de parler au milieu des hommes normaux et de diriger, d’abreuver et de guider les hommes. Son œuvre est si réelle. Telle est la beauté de Dieu. Le Dieu incarné revêt l’apparence d’un homme ordinaire et l’homme qu’utilise le Saint-Esprit est aussi une personne ordinaire, ce ne sont pas du tout des personnes courageuses, distinguées et nobles, mais ce sont toutes deux des personnes humbles, et Il n’utilise que des paroles pour faire connaître la toute-puissance et la sagesse de Dieu : telle est la beauté de Dieu. Lorsque Dieu juge et châtie l’humanité corrompue, le tempérament juste qui est ainsi révélé ne peut pas être offensé. Il permet aux hommes de voir la majesté et la colère de Dieu et il les conduit à Le révérer : telle est la beauté de Dieu. En particulier, lorsque Dieu met à l’épreuve et raffine les hommes et leur fait endurer de grandes souffrances pour révéler et purifier les hommes, ce qui apparaît alors, c’est tout le soin que Dieu a promulgué : telle est la beauté de Dieu. Lorsque Dieu mobilise les services du grand dragon rouge et permet à toutes sortes de mauvais esprits et d’antéchrists d’embrouiller, d’interrompre et de perturber, Il utilise les services de Satan pour perfectionner les élus de Dieu : telle est la beauté de Dieu. L’œuvre du Dieu incarné des derniers jours révèle tellement de beauté. Plus les gens comprennent la vérité et connaissent l’œuvre de Dieu, plus ils peuvent voir la beauté de Dieu. En particulier, plus ils font l’expérience de jugements et de châtiments, d’épreuves et de raffinements, plus ils endurent de souffrances, et plus ils voient la beauté de Dieu. L’amour de Dieu se fait connaître publiquement depuis Son œuvre de la rédemption à l’ère de la Grâce, et Son amour est complètement manifeste à la fin de Son œuvre consistant à sauver l’humanité à l’ère du Règne. Après avoir fait l’expérience de l’œuvre des derniers jours de Dieu, les hommes pourront connaître l’amour de Dieu dans sa totalité et vraiment connaître et aimer Dieu.

Le processus par lequel Dieu sauve l’humanité est le processus par lequel Dieu aime les hommes et aussi le processus par lequel l’humanité en vient à connaître l’amour de Dieu. Toute la vraie connaissance de Dieu que l’humanité corrompue acquiert grâce au pardon de ses péchés ou son salut et son perfectionnement, tout cela a trait à la beauté de Dieu. À travers toutes les paroles énoncées par Dieu, les hommes peuvent voir, en lisant entre les mots et les lignes, que tout exprime le tempérament de Dieu. Les paroles de Dieu sont pleines de tout ce que Dieu a et est ; c’est toute la vérité et la réalité, et c’est vraiment quelque chose qui ouvre les yeux des gens et qui est un régal pour les yeux. Il y a tellement de mystères dans la vie de Dieu, et l’essence de vie de Dieu est vraiment sainte, bonne, aimante et belle. Elle conduit les hommes à admirer Dieu et à Le couvrir d’éloges, à chanter Ses louanges et à s’incliner devant Lui en signe de vénération. Le tempérament de Dieu est avant tout juste, mais il possède aussi de la majesté et de la colère, et il inspire chez les hommes un profond sentiment de vénération. En réalité, le tempérament juste et saint de Dieu choque profondément les hommes, il leur apporte aussi un si grand salut et tant de perfection. Lorsque les hommes prennent vraiment connaissance du tempérament de Dieu, ils voient que l’humanité corrompue a tellement de défauts et que l’humanité corrompue est misérable, pitoyable et ignorante, aussi insupportablement sale que du fumier et aussi peu digne d’être mentionnée. Ils ont alors trop honte pour montrer leur visage, ils sont tellement embarrassés que les mots leur manquent, ils ne se sentent bons à rien devant Dieu, et ils ne peuvent que s’incliner devant Dieu et Le vénérer. Voilà ce qui se produit lorsqu’on découvre qu’il y a tant de choses aimables en Dieu et qu’on acquiert une vraie connaissance de Dieu.

On ne peut connaître l’amour et la beauté de Dieu qu’en cherchant la vérité. À vrai dire, le processus de connaissance de Dieu est le processus de connaissance de l’amour de Dieu. Plus on acquiert une connaissance profonde de l’amour de Dieu, plus on acquiert une connaissance profonde de Dieu. Il en est ainsi parce que l’essence de Dieu est amour et justice. Plus nombreuses sont les vérités que les hommes comprennent au cours de leur vie, plus l’expérience de l’amour de Dieu qu’ils font est riche. Lorsque les hommes sauront complètement que tout ce que Dieu fait est amour, œuvre salvatrice et perfectionnement, ils connaîtront vraiment l’œuvre de Dieu. Et, à ce moment-là, quelle que soit la chose à laquelle ils seront confrontés et qui heurtera leurs conceptions, ils chercheront toujours la vérité, ils comprendront la volonté de Dieu, et ils ne formeront plus de conceptions erronées ou de fausses interprétations au sujet de Dieu. Donc, plus les hommes comprennent la vérité, plus ils peuvent vraiment aimer Dieu et Lui obéir. Ceux qui comprendront la vérité et qui pourront aimer Dieu avec leur cœur désobéiront à Dieu et Lui résisteront de moins en moins. Lorsqu’ils parviendront à un vrai amour pour Dieu, ils seront complètement saints. Seuls ceux qui ne connaissent pas Dieu et qui n’aiment pas Dieu le moins du monde jugeront Dieu et Lui résisteront. Nous savons tous par expérience que, lorsque les hommes commencent à croire en Dieu, parce qu’ils ne comprennent pas la vérité et qu’ils ne connaissent pas du tout l’amour de Dieu, ils forment souvent des conceptions et des jugements erronés, et ils désobéissent à Dieu et résistent à Son œuvre. Lorsque les hommes auront fait l’expérience de l’œuvre de Dieu depuis plusieurs années, qu’ils auront acquis une vraie compréhension de la vérité et qu’ils pourront aimer Dieu avec leur cœur, ils verront combien ils auront auparavant été arrogants, vaniteux et ignorants et combien toutes leurs pensées et leurs actions auront désobéi à Dieu et Lui auront résisté. C’est notamment lorsqu’ils découvrent que les actions de Dieu ne s’accordent pas avec leurs conceptions, ou qu’ils font l’objet d’émondages, de traitements, d’épreuves et de raffinements qu’ils peuvent former des conceptions erronées, des interprétations fausses et même se plaindre au sujet de Dieu et Le juger. Ils sont vraiment embarrassés au point que les mots leur manquent, ils ont trop honte pour montrer leur visage, et ils éprouvent un remords extrême. Les hommes sont complètement conquis par les paroles de Dieu et, encore plus, par l’amour de Dieu. Il est évident qu’il faut certainement passer par de nombreux processus, de la compréhension de la vérité et de la connaissance de l’amour de Dieu à l’amour pour Dieu, et que les hommes doivent endurer de grandes souffrances. Il en est ainsi parce que l’humanité est trop profondément corrompue, qu’elle a trop de conceptions erronées au sujet de Dieu, et qu’elle désobéit à Dieu et Lui résiste trop. Donc, le processus de connaissance de l’amour de Dieu est le processus d’expérimentation du jugement et du châtiment de Dieu et de recherche de la purification et du perfectionnement. Lorsque les hommes feront l’expérience du jugement et du châtiment, des épreuves et des raffinements et qu’ils parviendront à l’éveil spirituel et à la compréhension de la vérité, ils verront tout le soin prodigué par Dieuet, à ce moment-là, ils s’apercevront que Dieu est tellement aimable et que Dieu aime l’humanité au plus haut point, de toutes les façons possibles et, en particulier, que la destination que Dieu propose aux hommes est la plus belle. Lorsque les hommes reçoivent tout l’amour de Dieu, ils connaissent l’amour de Dieu plus profondément et plus pleinement et, alors, ils peuvent vraiment aimer Dieu, Lui obéir absolument, parvenir complètement au salut et être rendus parfaits. À ce moment-là, les hommes ne peuvent que louer Dieu pour l’éternité et vénérer Dieu infiniment.

On voit maintenant clairement quelle est la route qui mène au salut et qui permet d’être rendu parfait. Tous ceux qui aiment la vérité sont prêts à chercher la vérité et à devenir des gens qui aiment Dieu, mais ce qui mérite le plus l’attention et la considération des gens c’est la raison pour laquelle ils n’aiment pas vraiment Dieu et ne Lui obéissent toujours pas alors qu’ils croient en Dieu et font leur devoir depuis de nombreuses années. Il y a beaucoup de gens qui ont une certaine connaissance du jugement et du châtiment de Dieu, de Son émondage et de Son traitement et qui font l’expérience de changements dans leur façon de voir les choses, mais on ne voit pas de vrai changement dans leur tempérament de vie. La racine du problème, c’est que les gens n’ont pas de vraie connaissance du Dieu incarné concret, et donc ils ne craignent pas Dieu dans leur cœur. Si on ne cherche pas la vérité, on se rend incapable de connaître le Dieu concret et, dès lors, comment peut-on vraiment aimer le Dieu concret ? Si on croit en Dieu jusqu’à la fin mais qu’on n’a toujours pas une vraie connaissance du Dieu concret ni un vrai amour pour Lui, n’est-ce pas là la plus grande honte et le plus grave échec d’un croyant ? La recherche de la vérité est la quête de la connaissance de Dieu et d’un vrai amour pour Dieu. La capacité d’aimer Dieu ou non est donc le critère qui permet de savoir si quelqu’un a ou non la réalité de la vérité, et c’est aussi le principe et le critère qui permettent de savoir si quelqu’un obéit vraiment à Dieu ou non. C’est encore plus un signe permettant de savoir s’il y a eu un quelconque changement dans le tempérament de vie de telle personne. Il faut savoir si la personne peut aimer vraiment Dieu ou non pour déterminer et vraiment savoir si elle connaît vraiment Dieu ou non. Ceux qui ne peuvent pas aimer Dieu sont des gens qui n’ont pas la réalité de la vérité, qui n’ont connu aucun changement dans leur tempérament de vie et qui ne connaissent pas Dieu. Cela est indéniable.

Pourquoi dire que, si on n’aime pas Dieu, alors on n’a pas la réalité de la vérité ? La pratique de la vérité se fonde sur l’amour de la vérité et la capacité qu’on a à aimer Dieu avec son cœur. Si quelqu’un n’aime pas Dieu, c’est que son cœur n’est pas revenu vers Dieu et qu’il n’appartient pas à Dieu. Comment une telle personne peut-elle vraiment pratiquer la vérité et obéir à Dieu ? Et comment peut-elle se rendre compatible avec Dieu ? Très souvent, nous voyons beaucoup de gens qui croient en Dieu depuis de nombreuses années, mais qui n’obéissent pas vraiment à Dieu et qui sont même capables de jouer des tours aux autres, de leur mentir et de les tromper. Ils manient la sophistique et les faux-semblants à leur profit, mais ils sont incapables de faire leur devoir de façon compétente même lorsqu’ils se dépensent pour Dieu. Ils sont limités par toutes sortes de gens et de choses à des degrés divers, et ils ne sont ni loyaux ni obéissants quand il s’agit de faire leur devoir. Ils ne font que ce qu’ils veulent et ils ne sont pas prêts à pratiquer la vérité. Ils ont peur de souffrir et d’offenser les autres, et ils font rarement preuve de loyauté et de respect envers les principes de la vérité lorsqu’il faut défendre l’œuvre de Dieu ou endurer des souffrances volontairement et faire son devoir correctement pour plaire à Dieu. Aucun d’entre eux ne considère la vérité comme un principe fondamental de l’existence humaine. Ils traitent tous les questions qui se présentent selon les idées de Satan. Comment de tels individus pourraient satisfaire aux conditions requises en termes de pratique de la vérité et d’obéissance à Dieu ? Lorsqu’ils font leur devoir, c’est surtout dans les moments critiques qu’ils ont tous peur de la souffrance et du danger, qu’ils se laissent dominer par la chair corrompue et qu’ils font preuve d’infidélité envers Dieu. Même lors des moments critiques, lorsque le grand dragon rouge lance une contre-attaque frénétique et que l’œuvre de Dieu a le plus grand besoin de la coopération proactive des hommes, ils agissent passivement, battent en retraite et se montrent incapables d’aller de l’avant. Au moment critique du combat que se livrent Dieu et le grand dragon rouge et dont l’homme est l’enjeu, ils considèrent toujours les dangers qui les environnent et ils ne sont pas prêts à accomplir une tâche concrète. Lorsqu’ils se font arrêter et qu’ils doivent rendre témoignage à Dieu, ils craignent les menaces de Satan et ils n’ont pas le courage d’affronter la torture. Il est évident que ceux qui n’aiment pas vraiment Dieu avec leur cœur ne peuvent pas être loyaux envers Dieu et battent toujours en retraite lorsqu’ils doivent faire leur devoir ; ils ne sont pas prêts à endurer la souffrance, à témoigner de Dieu avec force et à humilier Satan. Cela suffit à montrer que ceux qui n’aiment pas Dieu avec leur cœur ne peuvent pas vraiment rendre témoignage à Dieu et servir Dieu et qu’ils ne peuvent pas satisfaire aux exigences de Dieu. Ceux qui n’aiment pas Dieu avec leur cœur ne peuvent pas vivre comme des hommes véritables.

Dans la vie d’Église, nous observons souvent que tous ceux qui n’ont pas la réalité de la vérité ont du mal à se ranger dans le camp de Dieu quelle que soit la situation à laquelle ils sont confrontés, et qu’ils ont encore plus de mal à être unis à Dieu de cœur et d’esprit. Il y a beaucoup de gens qui savent énoncer des doctrines et qui font habituellement assez bonne impression mais qui, lorsque des antéchrists et des gens malfaisants perturbent la vie d’Église, se montrent en fait incapables de se ranger du côté de la vérité et de s’exprimer pour rendre témoignage à Dieu, et ils se montrent même capables de justifier des méfaits en se livrant à de la sophistique et en protégeant les antéchrists et les gens malfaisants. Ils préfèrent aller à l’encontre des paroles de Dieu et de la vérité, résister à Dieu et L’offenser et se montrer complètement indifférents. En particulier dans le combat qui oppose le bien et le mal, ils sont capables de se ranger du côté de Satan, de protéger les faux dirigeants et les antéchrists et de réprimer les frères et les sœurs qui cherchent la vérité, pour que la justice subisse des pressions et que le mal progresse. Ces gens-là sont tous des individus considérés comme insensibles qui résistent à Dieu et empruntent le chemin des antéchrists. Ce ne sont absolument pas des gens qui aiment la vérité. Lorsqu’ils parviendront à un statut élevé et seront au pouvoir, ils se comporteront sans doute tous comme des antéchrists, et il est impossible pour eux d’être sauvés et rendus parfaits. Les élus de Dieu doivent apprendre à les reconnaître. Tous ceux qui prennent constamment la défense des hommes malfaisants et des antéchrists et qui parlent en leur faveur sont assurément du même acabit que les antéchrists, il n’y a absolument aucune différence. Peu importe les mots qu’une personne utilise, il suffit de voir la façon dont elle parle dans différentes circonstances pour savoir de quel genre est cette personne. Ceux qui aiment vraiment la vérité ont assurément tous un certain sens de la justice, un cœur sincère envers Dieu, et ils sont capables de dire la vérité, de faire des choses concrètes, de protéger l’œuvre de Dieu quoi qu’il arrive et de respecter les principes de la vérité. Seuls ceux qui ont un vrai sens de la justice comme celui-ci aiment vraiment la vérité. S’ils peuvent chercher la vérité malgré des échecs répétés, ils pourront assurément être rendus parfaits par Dieu et devenir des gens qui aiment vraiment Dieu.

Comment évaluer si quelqu’un aime vraiment Dieu avec son cœur ou non ? La principale chose à faire, c’est de chercher à savoir s’il pratique ou non la vérité quelles que soient les circonstances. Ceux qui peuvent vraiment se ranger du côté de Dieu et rendre témoignage à Dieu par leurs discours, ceux-là pratiquent la vérité dans toutes leurs paroles et tous leurs actes. Pratiquer la vérité, c’est aimer Dieu, et pratiquer la vérité, c’est obéir à Dieu. Pratiquer la vérité, c’est se ranger du côté de Dieu et faire son devoir de façon compétente. Au sein de l’Église, nous nous dépensons pour Dieu et nous coopérons avec nos frères et nos sœurs dans l’accomplissement de nos devoirs. Tous ceux qui cherchent la vérité sont capables de s’aimer les uns les autres, de vivre dans l’amour, de traiter la corruption révélée, la passivité, la faiblesse et les transgressions des autres avec amour et d’offrir leur aide de façon sincère. C’est ainsi que se manifeste la pratique de la vérité. Lorsque l’Église se trouve en danger, les élus de Dieu se mobilisent et font de leur mieux pour préserver l’œuvre de Dieu, protéger les dirigeants, les ouvriers et les offrandes de Dieu et protéger les autres frères et sœurs pour qu’ils tiennent bon. C’est ainsi que se manifeste la pratique de la vérité. Lorsque des croyants se font arrêter parce qu’ils croient en Dieu, ils sont capables de supporter l’humiliation et la torture pour glorifier Dieu, de ne pas se laisser intimider par les menaces du grand dragon rouge et de tenir ferme dans le témoignage. C’est ainsi que se manifeste la pratique de la vérité. Lorsque des antéchrists et des gens malfaisants perturbent la vie d’Église et qu’il y a un combat entre le bien et le mal, ils sont capables d’intervenir courageusement pour rendre témoignage à Dieu et prendre Dieu pour modèle, d’utiliser la vérité pour résoudre les problèmes et expulser les antéchrists et les gens malfaisants. C’est ainsi que se manifeste la pratique de la vérité. Lorsque des dirigeants et des ouvriers transgressent les arrangements de travail et adoptent une mauvaise approche, les élus de Dieu doivent refuser de l’accepter et de leur obéir et être capables de communiquer la vérité dans les termes utilisés par Dieu pour résoudre le problème et gérer les choses conformément aux principes des arrangements de travail. C’est ainsi que se manifeste la pratique de la vérité. Lorsqu’ils voient des dirigeants et des ouvriers qui sont capables de faire leur travail mais qui font preuve de corruption ou se livrent à des transgressions, les élus de Dieu peuvent les aider et les assister avec amour et leur permettre de vraiment se confesser et se repentir, de chercher la vérité et de faire leur devoir conformément aux exigences de Dieu. C’est ainsi que se manifeste la pratique de la vérité. Dans les périodes où les élus de Dieu se font frénétiquement arrêter et persécuter par le grand dragon rouge, beaucoup d’élus de Dieu restent passifs, craignent leur environnement et n’osent pas faire leur devoir. Dans ces moments-là, ceux qui cherchent la vérité doivent faire de leur mieux pour communiquer la vérité, rendre témoignage à l’amour de Dieu et résoudre les difficultés auxquelles les élus de Dieu font face, ils doivent leur faire comprendre la vérité, avoir vraiment la foi et leur permettre de tenir ferme, de chercher la vérité et de faire leur devoir. C’est ainsi que se manifeste la pratique de la vérité. Lorsqu’on voit des dirigeants, des ouvriers et des personnes qui propagent l’Évangile et rendent témoignage à Dieu se faire pourchasser et avoir du mal à rentrer chez eux, c’est en étant capable d’intervenir courageusement, de les accueillir et de les protéger, qu’on manifeste la pratique de la vérité. Lorsqu’on a des difficultés à propager l’Évangile du royaume et qu’il y a de nombreux nouveaux croyants et des personnes étudiant le vrai chemin qui ont besoin d’être abreuvés et alimentés , on manifeste la pratique de la vérité en se montrant capable de sauver, d’abreuver et de nourrir ces personnes, tout en respectant la volonté de Dieu et en prenant des risques, en leur permettant de revenir vers Dieu, d’accepter l’œuvre de Dieu et de poser les fondements qui leur permettront d’emprunter le vrai chemin aussi vite que possible. Si on s’aperçoit que des faux dirigeants, des antéchrists, des mauvais esprits et des gens malfaisants embrouillent les élus de Dieu et perturbent l’œuvre de Dieu, les élus de Dieu doivent appliquer les principes et rapidement remplacer, expulser et écarter ces antéchrists, ces mauvais esprits et ces gens malfaisants qu’on a découverts : c’est ainsi que se manifeste la pratique de la vérité. Tous ceux qui sont capables de pratiquer la vérité sous tous les aspects aiment assurément Dieu avec leur cœur. C’est incontestable. Les gens ne sont en effet pas stupides, et ils savent tous ce qu’est la souffrance et ce qu’est le confort, et ils savent encore plus clairement ce que sont la sécurité et le danger. Pourquoi ceux qui cherchent la vérité sont-ils capables d’abandonner leur confort, de choisir la souffrance et même de prendre des risques pour accomplir le devoir que Dieu leur demande d’accomplir ? Il suffit peut-être de dire que ces gens-là aiment Dieu avec leur cœur et qu’ils sont prêts à souffrir et à prendre des risques pour plaire à Dieu : c’est ainsi que se manifeste vraiment le fait de se dépenser pour Dieu et d’être loyal et obéissant envers Dieu. Comme Dieu l’a dit à de nombreuses reprises, « Vous qui vous dépensez sincèrement pour Moi, Je vous accorderai assurément de grandes bénédictions. » Le sens de ces paroles de Dieu est très clair. Dieu veut, dans le cadre de l’œuvre des derniers jours, perfectionner tous ceux qui se dépensent pour Dieu de tout leur cœur et gagner ceux qui aiment vraiment Dieu. Tous ceux qui quittent tout pour propager l’Évangile et rendre témoignage à Dieu, qui prennent la peine de propager l’Évangile du royaume et qui sont consciencieux et qui font de leur mieux, qui font de grands efforts et qui travaillent intensément dans ce but et qui appliquent toujours les principes de la vérité pour faire leur devoir de façon compétente, ceux-là sont les gens que Dieu veut rendre complets et atteindre et qui sont unis à Dieu de cœur et d’esprit. Cela est incontestable et ne fait aucun doute.

De nos jours, la majorité des élus de Dieu cherchent à aimer Dieu, mais certains ne savent pas comment pratiquer l’amour de Dieu. Pour être précis, pratiquer la vérité, c’est pratiquer l’amour de Dieu et, plus on pratiquera la vérité de façon complète et souvent, plus on aura un amour vrai et pur pour Dieu dans son cœur. Quelle différence y a-t-il donc entre pratiquer la vérité et aimer Dieu ? Aimer Dieu, c’est une affaire de cœur. Seul Dieu sonde les cœurs pour savoir si les hommes L’aiment ou non. Nous ne pouvons juger si quelqu’un aime Dieu avec son cœur que d’après ses actions et sa capacité à pratiquer la vérité. Il y a certainement de vraies manifestations de l’amour pour Dieu. Les vraies manifestations de l’amour pour Dieu, ce sont la pratique de la vérité et le fait d’être un homme honnête, de faire son devoir et d’être loyal envers Dieu conformément aux exigences de Dieu, de rendre témoignage à Dieu et d’humilier Satan, d’être consciencieux, de faire de son mieux, de faire de grands efforts et de travailler intensément pour accomplir la volonté de Dieu, de ne rien regretter et de ne pas se plaindre. Tant qu’il y aura des gens qui aimeront Dieu, l’Église travaillera et rendra témoignage. Ces manifestations de la pratique de la vérité sont des manifestations réelles d’un vrai amour pour Dieu. Plus les gens pratiquent la vérité, plus grande est la réalité de leur amour pour Dieu. La pratique de la vérité est le vrai témoignage de l’amour pour Dieu. Il est donc certain que ceux qui ne pratiquent pas souvent la vérité n’aiment pas Dieu. Considérons le cas de ces gens qui ne cherchent pas la vérité. Même s’ils sont prêts à pratiquer la vérité, ils n’en font rien. Ils veulent obéir à Dieu, mais ils n’y parviennent pas. Lorsqu’ils sont confrontés à des épreuves ou des dangers, ils ne peuvent se contrôler et ils choisissent quand même de satisfaire les besoins de la chair, d’aller à l’encontre de la vérité et d’emprunter la voie consistant à désobéir à Dieu et à Lui résister. Ainsi, lorsque le grand dragon rouge les capture et les interroge, ils vont jusqu’à trahir Dieu et à se comporter comme Judas pour protéger la chair et éviter la souffrance. La cause de tout cela, c’est qu’ils n’aiment pas Dieu avec leur cœur. La pratique de la vérité ou son absence de pratique est le critère le plus évident pour savoir si quelqu’un aime Dieu ou non avec son cœur et s’il aime vraiment ou non la vérité. On ne peut chercher la vérité que si on aime la vérité, on ne peut pratiquer la vérité que si on aime la vérité et on ne peut obéir à Dieu que si on aime la vérité. L’attitude qu’on a vis-à-vis de la vérité, c’est l’attitude qu’on a vis-à-vis de Dieu. Donc, tant qu’on aime la vérité, on est capable de souffrir et de payer le prix qu’il faut payer pour chercher la vérité, on est capable d’accomplir son devoir correctement et de propager l’Évangile du royaume sans relâche. On ne cesse de combattre que lorsqu’on cesse de vivre. Ceux qui pratiquent de cette façon sont assurément capables d’obtenir la vérité, de parvenir à la connaissance de Dieu et de devenir des gens qui aiment vraiment Dieu de façon à pouvoir servir Dieu. Tant que ce sont des gens qui aiment la vérité, qui peuvent chercher la vérité et faire leur devoir correctement, peu importe la corruption qui est révélée et les transgressions qu’ils ont faites, Dieu les oubliera. Tant qu’on est prêt à se dépenser pour Dieu avec sincérité et à propager l’Évangile du royaume avec loyauté jusqu’à la fin, on peut devenir en fin de compte quelqu’un qui aime vraiment Dieu. C’est la vérité absolue. Tous ceux qui, au sein de l’Église, peuvent aimer la vérité avec leur cœur et chercher la vérité sont assurément capables d’être sauvés et rendus parfaits. Ceux qui n’aiment pas la vérité n’aimeront jamais vraiment Dieu. Ceux qui n’aiment pas la vérité ne sont pas capables de pratiquer la vérité, ils ne peuvent pas vraiment aimer Dieu et ils ne peuvent pas vraiment obéir à Dieu. Tous ceux qui n’aiment pas la vérité ne pourront donc pas être sauvés, ni rendus parfaits.

Dans l’expérience de vie, il y a différentes étapes entre le moment où on commence à croire en Dieu et celui où on est capable de vraiment aimer Dieu. Il n’est pas vrai de dire que, dès qu’on comprend la vérité, on peut vraiment aimer Dieu complètement. L’amour qu’on a pour Dieu dans son cœur ne cesse de croître au fur et à mesure qu’on progresse graduellement dans la compréhension de la vérité et dans la connaissance de Dieu. Il y a donc, dans la vie, différentes étapes dans la recherche de l’amour pour Dieu. Les trois étapes principales sont les suivantes : aimer Dieu consciemment, aimer Dieu vraiment et aimer Dieu de façon extrême. Lorsque les gens font l’expérience de l’œuvre de Dieu et découvrent que tout ce que Dieu fait, c’est aimer et sauver les hommes, tous ceux qui sont dotés d’une conscience et d’une raison ont simplement besoin de voir à quel point l’amour de Dieu est grand et réel pour pouvoir aimer Dieu consciemment et faire croître leur amour pour Dieu dans leur cœur. Cette façon d’aimer Dieu consciemment correspond à ce qu’on appelle la première étape de l’amour pour Dieu. Dieu a expié mes fautes, souffert pour moi et a dépensé tout ce qu’Il avait et si, en retour, je n’aime pas Dieu, alors je n’ai pas de conscience. Je dois donc, en conscience, rendre la pareille à Dieu pour Son amour. Telle est la première étape de l’amour pour Dieu. L’essence de ce type d’amour s’appelle l’amour conscient de Dieu. De nos jours, les élus de Dieu qui se dépensent vraiment pour Dieu, qui sont capables de souffrir et de payer le prix à payer, rendent tous consciemment à Dieu la pareille pour Son amour. Ils en sont à la première étape de l’amour pour Dieu. Lorsqu’on a une connaissance de Dieu qui est encore très superficielle et qu’on n’est pas encore parvenu à une vraie connaissance du tempérament et de l’essence de vie de Dieu, on ne peut pas dépasser la première étape. Ceux qui aiment Dieu consciemment ont une assez bonne humanité, et ils sont capables de chercher la vérité. Lorsqu’on continue à chercher la vérité et qu’on est capable de comprendre certaines vérités, on peut s’apercevoir que toutes les vérités énoncées par Dieu sont aimables et que tout ce que Dieu a et est, c’est Sa beauté. À ce moment-là, on voit encore mieux la beauté de Dieu et l’amour qu’on a pour Dieu dans son cœur devient plus réel et plus évident. À ce moment-là, l’amour qu’on a pour Dieu augmente aussi, on sent que Dieu est vraiment merveilleux et aimable, qu’on ne doit pas quitter Dieu et que, si on Le quitte, tout ne sera que ténèbres et mort et qu’on n’aura plus de raison de vivre. À ce moment-là, l’amour qu’on a pour Dieu est déjà passé de la phase consistant à aimer Dieu consciemment à celle consistant à aimer Dieu vraiment. L’amour qu’on doit avoir pour Dieu ne consiste plus à rendre consciemment à Dieu la pareille pour Son amour. En aimant vraiment Dieu, on peut se vouer entièrement au service de Dieu et au témoignage rendu à Dieu, on peut consacrer sa vie à l’accomplissement de la volonté de Dieu, s’en remettre à Dieu pour tout et se soumettre à tous les arrangements et toutes les orchestrations de Dieu. Ce genre d’amour qu’ont les gens pour Dieu ne s’est-il pas beaucoup développé ? Lorsqu’on cherche la vérité et qu’on acquiert une vraie connaissance du tempérament de Dieu, on peut découvrir que la justice et la fidélité de Dieu sont aimables, que l’omnipotence et la sagesse de Dieu sont si aimables et, enfin, que le tempérament et l’essence de vie de Dieu sont si aimables. À ce moment-là, on a déjà une vraie connaissance de Dieu. Lorsqu’on peut savoir que le tempérament de Dieu et l’essence de vie de Dieu sont la vérité et l’amour, à ce moment-là, l’amour qu’on a pour Dieu devient plus parfait, on est capable de donner sa vie tout entière à Dieu, on est prêt à consacrer sa vie à Dieu, à se dépenser complètement pour accomplir la volonté de Dieu, on ne demande plus rien à Dieu, on n’a plus de désirs de luxe et, quels que soient les arrangements et les orchestrations de Dieu, on est capable de complètement obéir et on n’a aucun regret à l’idée d’être crucifié pour Dieu la tête en bas. Ce genre d’amour pour Dieu est déjà passé au niveau de l’amour maximal pour Dieu. C’est le niveau de l’amour que Pierre avait pour Dieu. À ce moment-là, la recherche de la vérité a déjà atteint le sommet de l’amour pour Dieu. C’est aussi le niveau le plus élevé du perfectionnement des hommes par Dieu. Tous ceux qui cherchent la vérité doivent essayer d’atteindre ce but pour pouvoir être rendus parfaits par Dieu et recevoir ce que Dieu a promis.

Les trois étapes par lesquelles passent l’amour pour Dieu et la vraie connaissance de Dieu sont étroitement liées. La pureté de l’amour qu’on a pour Dieu est complètement déterminée par la mesure suivant laquelle on connaît Dieu. Plus la connaissance qu’on a de Dieu est profonde, plus l’amour qu’on a pour Dieu est pur. Si la connaissance qu’on a de Dieu est superficielle, alors l’amour qu’on a pour Dieu est lui aussi superficiel. La façon qu’on a de connaître Dieu est aussi la façon qu’on a d’aimer Dieu. La quête de la connaissance de Dieu est donc le moyen de parvenir à aimer Dieu. Il y a trois étapes, de la capacité qu’on a à aimer Dieu au fait d’avoir le plus grand amour pour Dieu. À chaque étape, la manifestation de l’amour qu’on a pour Dieu est différente parce que la mesure suivant laquelle on connaît Dieu est différente. En fait, on manifeste l’amour qu’on a pour Dieu en pratiquant la vérité et en obéissant à Dieu, en faisant son devoir de façon compétente, en rendant témoignage à Dieu et en consacrant sa vie et en se dépensant entièrement pour accomplir la volonté de Dieu. Ceux qui aiment Dieu au plus haut point sont capables d’obéir à Dieu jusqu’à la mort. Aussi, l’impureté de leur amour pour Dieu devient de moins en moins grande et leur amour pour Dieu finit par être pur. C’est de cette manière que l’amour qu’on a pour Dieu peut devenir digne d’être loué par Dieu. Pour rendre plus évident le chemin que doivent suivre ceux qui cherchent la vérité pour parvenir au véritable amour pour Dieu et au plus grand amour pour Dieu, je vais maintenant décrire précisément les vraies manifestations des trois étapes par lesquelles passe l’amour pour Dieu.

1. Les principales manifestations de l’amour qu’on a consciemment pour Dieu sont les suivantes :

Dans la phase où les hommes aiment Dieu consciemment, ils évoluent en voyant que tout ce que Dieu fait est l’amour que Dieu a pour eux et la façon dont Dieu les sauve, en sachant que Dieu est si aimable. C’est ainsi qu’ils développent graduellement un amour pour Dieu dans leur cœur et, à ce moment-là, leur cœur commence à s’éveiller et ils comprennent que, pour être humains, ils doivent aimer Dieu et rendre à Dieu la pareille pour Son amour. S’ils n’aiment pas Dieu, alors ils n’ont pas de conscience et ils ne sont pas humains, et les hommes commencent à prêter attention à l’importance de chercher et de pratiquer la vérité en toutes choses et à craindre Dieu dans leur cœur et à avoir très peur de résister à Dieu et d’offenser le tempérament de Dieu. Ils commencent à choisir le chemin de la recherche de la vérité et à se concentrer sur la pratique de la vérité et l’obéissance à Dieu. Même s’ils sont capables de pratiquer certaines vérités et de faire tout ce qui est en leur pouvoir pour faire leur devoir, ils n’ont pas encore complètement saisi les principes de la pratique à bien des égards. Lorsqu’ils voient qu’ils ont trop de carences, ils peuvent alors se diriger vers la vérité et chercher et poursuivre la vérité dans l’accomplissement de leur devoir, ils peuvent quand même accomplir certaines tâches pratiques pour l’Église et se ranger dans le camp de Dieu en toute circonstance pour protéger les intérêts de l’Église et travailler avec ceux qui croient vraiment en Dieu et qui cherchent la vérité. Les hommes de ce genre sont des hommes qui cherchent la vérité et qui ont déjà commencé à se concentrer sur l’entrée dans la réalité de la vérité. Lorsque leur corruption se manifeste ou qu’ils transgressent une règle, ils sont capables d’être particulièrement affectés et de le regretter, d’éprouver de la haine envers eux-mêmes et leur chair. Quelle que soit la façon dont on les émonde et les traite, ils sont capables d’accepter et de reconnaître leurs fautes et de vraiment se confesser et se repentir. Lorsqu’ils voient de nouveaux arrangements de travail et découvrent les étapes de l’œuvre du Saint-Esprit, ils savent rapidement apporter leur contribution et s’adapter à l’œuvre du Saint-Esprit, et ils sont prêts à endurer des souffrances et à payer le prix qu’il faut payer pour plaire à Dieu. Parce qu’ils sont de petite stature, quelles que soient les épreuves auxquelles ils font face, ils ont toujours peur de l’échec et de chuter. Ils cherchent toujours la vérité, ils essaient de s’améliorer et ils ont le sentiment que, si Dieu les abandonne, ils ne pourront pas continuer à vivre, et ils ne peuvent pas quitter Dieu dans leur cœur. Cela montre que ces hommes ont déjà formé de l’amour pour Dieu dans leur cœur et qu’ils en sont à l’étape consistant à aimer Dieu consciemment. S’ils continuent à chercher la vérité, ils seront capables d’entrer complètement dans la phase consistant à aimer Dieu vraiment d’ici trois à cinq ans.

2. Les principales manifestations de l’amour véritable pour Dieu sont les suivantes :

Lorsque les hommes cherchent la vérité et parviennent à comprendre tous les aspects de la vérité, ils deviennent capables de savoir que toutes les vérités énoncées par Dieu sont tout ce que Dieu a et est, qu’elles sont toute la beauté de Dieu et qu’elles sont si précieuses. Telle est exactement la réalité de la vérité dans laquelle les hommes doivent entrer. Ils deviennent donc encore plus désireux de parvenir à encore plus de vérités pour leur propre vie. À ce moment-là, quels que soient les aspects de la vérité qu’ils comprennent, ils sont prêts à les pratiquer et à y entrer. Ils commencent à donner la priorité à la pratique de la vérité et à l’entrée dans la réalité, et ils accordent une importance particulière à l’exécution de l’œuvre réelle et à l’accomplissement de leur devoir de façon compétente. Parfois il y a de l’altération mais, lorsqu’ils vont à l’encontre de la vérité, ils éprouvent un certain malaise et ils se sentent particulièrement coupables. Quelle que soit l’affaire concernée, lorsqu’ils ne pratiquent pas la vérité et qu’ils vont à l’encontre de la volonté de Dieu, ils se sentent particulièrement coupables, ils s’empressent de se le reprocher et ils demandent à Dieu de les maudire. Les hommes qui aiment vraiment Dieu ne font jamais rien qui aille clairement à l’encontre de la vérité. Même s’ils sont encore corrompus et coupables de transgressions, celles-ci diminuent graduellement et deviennent de moins en moins fréquentes : ce n’est que dans certaines conditions ou lorsqu’ils ne comprennent pas les intentions de Dieu qu’ils deviennent confus et font parfois des choses stupides, mais on ne peut absolument pas dire qu’ils font alors le mal ou qu’ils résistent à Dieu. Les principales façons dont se manifeste un amour véritable pour Dieu, ce sont la capacité à intervenir courageusement au moment critique lorsqu’on fait son devoir et surtout à se concentrer sur l’accomplissement de l’œuvre réelle, la capacité à s’occuper rapidement des tâches les plus urgentes pour Dieu, à penser ce que Dieu pense et à faire tous les efforts nécessaires pour mettre en œuvre les intentions actuelles et urgentes de Dieu. La plupart des hommes sont capables de satisfaire Dieu dans les affaires subalternes, mais ceux qui aiment vraiment Dieu savent sentir les intentions et les exigences de Dieu, ils peuvent Le satisfaire dans les affaires importantes et exécuter l’œuvre réelle pour accomplir la volonté de Dieu. Donc, les hommes qui aiment vraiment Dieu s’assurent d’être capables d’abattre un travail substantiel pour servir Dieu en toutes circonstances et Le servir complètement conformément à Ses intentions. Les hommes qui aiment vraiment Dieu savent prendre de la hauteur, considérer les choses dans leur ensemble et comprendre les intentions de Dieu. Ils savent distinguer entre ce qui est sérieux et ce qui ne l’est pas, ce qui est urgent et ce qui ne l’est pas, dans toutes sortes de travaux exécutés pour accomplir la volonté de Dieu. Ils sont capables de vraiment témoigner de Dieu et de servir Dieu, de chercher activement les intentions de Dieu et de coopérer avec l’œuvre du Saint-Esprit dans n’importe quelle situation. Pour accomplir la volonté de Dieu, ils persévèrent dans l’accomplissement de leur devoir et le témoignage rendu à Dieu, et ils deviennent des gens qui sont vraiment loyaux et obéissants envers Dieu.

3. Les principales manifestations de l’amour extrême pour Dieu sont les suivantes :

Les hommes qui aiment vraiment Dieu et qui continuent de chercher la vérité sont capables de savoir que le tempérament et l’essence de vie de Dieu sont très aimables, et ils finissent par savoir que l’essence de vie de Dieu est la vérité, la justice, la lumière et l’amour. À ce stade-là, l’amour pour Dieu atteint son niveau le plus élevé : c’est le stade consistant à aimer Dieu au plus haut point. Plus l’amour qu’ont les hommes pour Dieu dans leur cœur est pur, et plus ils sont susceptibles de recevoir tout l’amour de Dieu et ainsi d’atteindre le niveau le plus élevé de l’amour pour Dieu. Les hommes qui parviennent à l’amour extrême pour Dieu sont capables de vivre pour remplir la mission que Dieu leur a confiée et d’accomplir la volonté de Dieu, comme Pierre. Ils croient fermement que tout est donné par Dieu et ils ne complotent plus pour satisfaire leurs désirs personnels. Le service qu’ils exécutent pour Dieu n’est pas altéré par leurs propres intentions et il n’y a pas de statut social, de réputation ou de vanité dans leur cœur. Ils ne veulent plus rien pour eux-mêmes, ils ne sont pas attachés au confort, aux plaisirs de la chair et encore mois aux avantages que procure un statut social élevé. Ils obéissent complètement aux orchestrations et aux arrangements de Dieu, et ils savent faire preuve de détachement et d’indépendance, qu’il s’agisse de la vie ou de la mort, de la pauvreté ou de la souffrance, de se faire emprisonner ou torturer, en enfer ou dans le lac de feu. Les hommes ne s’appartiennent plus lorsqu’ils aiment Dieu avec une certaine intensité. Ils sont prêts à endurer n’importe quelle épreuve pour plaire à Dieu et, quelle que soit l’intensité de la souffrance, ils ne considèrent pas cela comme de la souffrance. Si on les crucifiait la tête en bas, ils ne se plaindraient pas et seraient prêts à l’accepter. Ils ont toujours le sentiment de ne pas mériter de jouir de l’amour de Dieu, et ils sont trop redevables à la gloire de Dieu. Ils ont toujours le sentiment de ne pas aimer Dieu suffisamment, et ils veulent seulement exécuter l’œuvre réelle encore plus dans l’accomplissement de leur devoir pour rendre la pareille à Dieu Son amour et pour plaire à Dieu ; ce n’est qu’alors qu’ils se sentent réconfortés dans leur cœur. S’ils ne consacrent pas leur vie à l’accomplissement de la volonté de Dieu, alors ils ne méritent pas l’amour de Dieu. S’ils ne parviennent pas à accomplir la volonté de Dieu, alors ils ne méritent pas d’être appelés des hommes. Qu’il s’agisse de vie ou de mort, ils ne disposent pas de leur libre-arbitre. Tel est le degré le plus élevé de l’amour pour Dieu. Ces hommes ne vivent que pour l’accomplissement de la volonté de Dieu et, en fin de compte, ils vivent selon l’image de l’amour pour Dieu, ils deviennent le Pierre des temps modernes et ils obtiennent l’approbation de Dieu.

Tous ceux qui aiment vraiment Dieu doivent s’efforcer de chercher l’amour extrême pour Dieu. Lorsque l’œuvre de Dieu sera achevée, il y aura certainement des gens qui seront capables d’y parvenir. L’incarnation par laquelle Dieu devient le Dieu concret vise à sauver et perfectionner tous ceux qui aiment vraiment Dieu. Lorsque l’œuvre de Dieu sera achevée, il sera nécessaire de former un groupe de gens qui seront unis de cœur et d’esprit avec Dieu. Ce groupe sera composé uniquement de gens aimant vraiment Dieu. Tous ceux qui peuvent aimer Dieu en faisant l’expérience de l’œuvre de Dieu peuvent être rendus parfaits par Dieu. Cela ne fait pas l’ombre d’un doute. Tant que les gens ont une conscience et sont rationnels, qu’ils sont prêts à aimer Dieu, à souffrir et à rendre témoignage pour faire leur devoir correctement et plaire à Dieu, ils sont assurément tous capables d’être perfectionnés par Dieu. Tous ceux qui comprennent la vérité savent déjà que l’amour de Dieu représente la vie la plus riche de sens, que l’amour de Dieu est la plus haute gloire que puissent atteindre des créatures et que les hommes qui savent aimer Dieu constituent la vraie humanité. Donc, le tempérament de vie de ceux qui aiment Dieu a la réalité de la vérité. On peut aussi dire que toutes les vérités énoncées par Dieu sont la réalité de l’amour pour Dieu. Seuls ceux qui sont capables d’aimer Dieu aiment ces vérités, sont capables de pratiquer ces vérités, considèrent ces vérités comme leur vie et, enfin, vivent selon l’image de l’amour pour Dieu. À l’ère de l’œuvre du Dieu incarné, les signes de maturité des élus de Dieu sont la recherche de l’amour pour Dieu, la pratique de l’amour pour Dieu et le fait de vivre pour aimer Dieu et rendre à Dieu la pareille pour Son amour. Lorsqu’il y aura un groupe d’hommes qui auront été perfectionnés par Dieu pour leur amour pour Dieu, le grand dragon rouge aura été complètement détruit : l’ère du Règne est donc l’ère où les élus de Dieu aiment Dieu. À l’ère où le Dieu incarné accomplit Son œuvre sur terre, la façon dont les élus de Dieu croient en Dieu consiste à aimer Dieu et à obéir à Dieu. Pour croire en Dieu, ceux qui ne peuvent pas aimer Dieu sont des gens qui n’aiment pas la vérité et des non-croyants. Si des hommes voient l’amour de Dieu mais ne peuvent pas aimer Dieu en conscience, alors ils n’ont pas d’humanité et ils ne sont pas dignes d’être des hommes. Ceux qui n’ont pas de conscience ne remplissent pas les conditions requises pour être des hommes. Dans chaque église, il y a des gens qui croient en Dieu depuis de nombreuses années, mais qui ne peuvent pas aimer Dieu. C’est le signe qu’ils ne pratiquent pas la vérité et qu’ils ne remplissent pas les conditions requises pour être des hommes. Il n’est donc pas excessif de dire que de tels hommes sont des bêtes.

Pour savoir si quelqu’un a de l’humanité ou non, il faut voir si cette personne a une conscience et une raison et si elle aime vraiment Dieu ou non. Voilà la chose la plus importante. Ceux qui ont vraiment une conscience et une raison, comment peuvent-ils ne pas aimer Dieu quand ils voient à quel point l’amour de Dieu est grand ? Pourquoi ne rendent-ils pas la pareille à Dieu pour Son amour ? Voilà un problème qui donne à réfléchir. Ce qu’il faut absolument faire pour déterminer si les gens ont de l’humanité, c’est juger s’ils sont capables d’aimer la vérité et s’ils aiment Dieu. En particulier, quand ils voient le Dieu incarné subir les pires humiliations et être victime de discrimination, d’exclusion, de jugement, de résistance, voire de blasphème, à cause du grand dragon rouge et de toutes sortes d’individus malfaisants, ceux qui ont une conscience éprouvent de la colère et de la haine et ils maudissent ces bêtes méprisables qui n’ont pas de conscience. Pourquoi la famille de Dieu insiste-t-elle pour expulser toutes sortes d’antéchrists, d’individus malfaisants et de mauvais esprits ? Parce que ces gens n’ont pas de conscience ni de raison. Ce sont tous des dégénérés qui haïssent Dieu et Lui résistent. Si nous ne nous débarrassons pas de ces antéchrists, ces individus malfaisants et ces mauvais esprits, si nous ne les expulsons pas, nous ne parviendrons pas à apaiser la colère des gens, et nous serons encore moins capables de réconforter Dieu. Donc, tous ceux qui ne haïssent pas les antéchrists, les gens malfaisants et les mauvais esprits, ne sont assurément pas des gens qui aiment Dieu, et ce sont certainement tous des bêtes qui n’aiment pas la vérité et qui n’ont pas d’humanité. Tous ces gens qui, au sein de l’Église, ne comprennent pas la vérité et ne pratiquent pas la vérité font des histoires et agissent hors de tout contrôle. Ces gens ne sont essentiellement pas des gens qui aiment et acceptent la vérité. Ce sont tout simplement des serviteurs de Satan qui viennent perturber et interrompre l’œuvre de Dieu et qui ne sont même pas dignes d’exécuter du service pour Dieu. Il faut expulser ces personnes, s’en débarrasser et les éliminer complètement pour purifier l’Église. Les vraies églises se composent de gens qui cherchent la vérité et qui sont capables d’aimer Dieu. Tous ceux qui croient en Dieu depuis de nombreuses années, mais qui n’aiment pas du tout la vérité et qui sont encore moins capables de pratiquer la vérité s’avèrent appartenir au genre satanique qu’il faut éliminer. Ceux qui ne peuvent pas aimer Dieu ne sont pas dignes de vivre en présence de Dieu et ils ne sont pas dignes d’être des dirigeants et des ouvriers. Seuls ceux qui aiment vraiment Dieu peuvent obtenir l’œuvre du Saint-Esprit et se faire guider par Lui, et ce n’est qu’à ce moment-là qu’ils peuvent respecter les intentions de Dieu et être loyaux envers Dieu dans l’accomplissement de leur devoir, aimer vraiment les élus de Dieu, aider constamment les élus de Dieu, subvenir à leurs besoins et les soutenir, et permettre aux nouveaux croyants et aux gens qui étudient le vrai chemin d’être vraiment nourris, abreuvés et guidés. Tous ceux qui pratiquent la vérité et qui accomplissent une œuvre réelle tout en faisant leur devoir sont capables d’aimer Dieu, et ce sont des gens que Dieu veut sauver et perfectionner. Les élus de Dieu doivent comprendre les intentions de Dieu.

Comment chercher la vérité pour pouvoir devenir une personne qui aime vraiment Dieu ? Cette question est directement liée à celle de savoir si les hommes peuvent être sauvés et rendus parfaits. Dieu observe tout. Si quelqu’un craint vraiment Dieu dans son cœur, tout ce qu’il a à faire, c’est pratiquer l’amour de Dieu, s’efforcer de chercher et de pratiquer la vérité en toutes choses lorsqu’il accomplit son devoir et rester désireux de faire les choses conformément aux principes de la vérité pour pouvoir obtenir l’œuvre du Saint-Esprit et peu à peu découvrir la beauté de Dieu et en apprendre plus à son sujet : c’est ainsi qu’on peut aimer Dieu avec son cœur. Lorsque les hommes aiment vraiment Dieu avec leur cœur et qu’ils font quelque chose de mal, qu’ils violent la vérité ou qu’ils transgressent certaines règles, ils se sentent alors particulièrement fautifs, il se peut même qu’ils se haïssent et se maudissent et qu’ils jurent de ne plus jamais transgresser la vérité. Si le Saint-Esprit les abandonne, ils ne pourront pas survivre. Ils sentent dans leur cœur qu’ils doivent faire leur devoir d’une manière qui plaise à Dieu pour se sentir en paix et être encore plus disposés à rendre à Dieu la pareille pour Son amour. C’est cela, avoir formé de l’amour pour Dieu dans son cœur. Il est donc crucial, il est si important que les élus de Dieu forment de l’amour pour Dieu dans leur cœur. Il est très important de mettre en pratique deux éléments majeurs pour devenir quelqu’un qui aime Dieu. Le premier élément consiste à chercher la vérité et à parvenir à connaître l’amour de Dieu et à la découverte d’encore plus d’aspects de la beauté de Dieu : c’est de cette façon qu’on peut former de l’amour pour Dieu dans son cœur. Le deuxième élément consiste à pratiquer l’amour pour Dieu et faire de son mieux pour préparer les sept aspects des bonnes actions pour pouvoir réconforter Dieu et Lui plaire. Les dirigeants et les ouvriers doivent aussi posséder les sept principes de l’amour pour Dieu et du service de Dieu. De cette manière, même s’ils ne sont pas encore parvenus à un vrai amour pour Dieu, les gens peuvent au moins préparer des bonnes actions susceptibles de réconforter Dieu et de Lui plaire. De cette façon, ils peuvent aussi parvenir à la reconnaissance de Dieu et à l’approbation de Dieu. Tant que les hommes accomplissent des bonnes actions par amour pour Dieu, ils prouvent par là qu’ils aspirent à aimer Dieu. Pour être prêts à aimer Dieu et à sincèrement chercher l’amour de Dieu, les gens doivent manifester des signes et accomplir des actions réelles. C’est ainsi qu’on s’entraîne à pratiquer l’amour pour Dieu. Je vais maintenant énumérer les sept sortes de bonnes actions qu’il faut pratiquer pour aimer Dieu :

1. On doit donner la priorité au fait de manger et boire les paroles de Dieu et de comprendre encore plus de vérités pour approfondir graduellement sa connaissance de Dieu et connaître l’amour de Dieu.

2. On doit propager l’Évangile, rendre témoignage à Dieu et convertir plus de bonnes personnes. C’est la meilleure des bonnes actions qui puissent plaire à Dieu, et c’est aussi la preuve qu’on se repent de ses anciens péchés.

3. Être capable d’aimer et d’aider les frères et les sœurs de l’Église, vivre dans l’amour et ne faire absolument rien qui puisse blesser ou faire chuter les élus de Dieu.

4. Abreuver et aider abondamment les nouveaux croyants et ceux qui étudient le vrai chemin et leur permettre de comprendre la vérité, de faire leur devoir et de tenir bon sur le vrai chemin.

5. Faire l’aumône et aider les frères et les sœurs qui font vraiment des efforts pour Dieu et qui sont dans la difficulté à surmonter les obstacles, mais aussi trouver un endroit où accueillir les sans-abri.

6. Aider la famille de ceux qui ont été arrêtés et mis en prison à résoudre les difficultés et à surmonter les obstacles. Tel est le vrai amour.

7. Pour être loyal envers Dieu, on doit défendre l’œuvre de l’Église, échanger sur la vérité et témoigner de l’œuvre de Dieu davantage, laisser les élus de Dieu comprendre la vérité et faire des distinctions et se libérer de leurs chaînes et de l’emprise des faux dirigeants, des antéchrists et des personnes malfaisantes. Ce n’est que par ce moyen qu’on peut s’assurer que les élus de Dieu sont sur le chemin du salut et de la perfection.

Si des individus peuvent accomplir des bonnes actions relevant des sept catégories ci-dessus, même s’ils ne sont pas vraiment devenus des gens qui aiment Dieu, ils auront au moins la possibilité de survivre. Si ce sont des dirigeants ou des ouvriers, ils doivent aussi posséder les sept principes de l’amour pour Dieu et du service de Dieu. Ceux qui cherchent la vérité doivent remplir les conditions suivantes :

1. Être capable d’utiliser la vérité pour résoudre quelque problème que ce soit au sein de l’Église et s’assurer qu’on le fait conformément au principe exigeant un traitement juste et équitable pour tous.

2. Promouvoir et former les gens selon les principes, sans prendre en compte ses sentiments ou préférences personnels. On agit ainsi conformément au principe exigeant un traitement équitable.

3. Donner la priorité aux intérêts de la famille de Dieu sans considérer ce qu’on a à gagner ou à perdre : plus le moment est critique, plus il faut être capable d’abandonner la chair et de défendre les intérêts de la famille de Dieu.

4. Faire des efforts dans le seul but d’accomplir la volonté de Dieu, et non œuvrer pour la gloire ou un meilleur statut social, faire son devoir loyalement dans le seul but de plaire à Dieu, quelle que soit la façon dont on est traité par les autres.

5. Ne parler que pour rendre témoignage à Dieu et protéger l’œuvre de Dieu, et non pour se justifier et se livrer à la sophistique. Il est essentiel de donner la priorité au fait d’accomplir une plus grande part de l’œuvre réelle et d’obtenir des résultats.

6. Penser avant tout à accomplir l’œuvre substantielle du service de Dieu, plutôt qu’à faire du bluff et à se vanter, ne pas reculer au moment critique, persister à faire son devoir et consacrer toute sa loyauté à Dieu.

7. S’efforcer de chercher la vérité, d’accepter les jugements et les châtiments des paroles de Dieu, penser avant tout à entrer dans la réalité de la vérité et apporter des changements à son tempérament de vie. Cela est très important.

Les sept sortes de bonnes actions que les élus de Dieu doivent posséder et les sept principes que les dirigeants et les ouvriers doivent posséder pour aimer et servir Dieu sont toute la réalité de la vérité dans laquelle ceux qui cherchent à aimer Dieu doivent entrer. Que les gens puissent aimer vraiment Dieu ou non, et quel que soit le degré de leur amour pour Dieu, la chose la plus importante, c’est qu’ils doivent se former à l’amour pour Dieu et pratiquer cet amour pour entrer dans la réalité de la vérité. S’ils font cela, ils auront les bases pour chercher à aimer Dieu et ils pourront tenir bon sur ce chemin. Tant que les gens possèdent les sept sortes de bonnes actions et les sept principes ci-dessus, l’approbation de Dieu, Sa bénédiction et Sa perfection sont garanties.

Au cours de nos échanges, il se peut que beaucoup de gens se demandent : quel est le vrai sens de la recherche de l’amour pour Dieu ? Cette question est directement liée aux mystères de la vie. Le plus grand mystère de la vie, c’est la question de savoir comment mener une vie pleine de sens, quel est le vrai bonheur dans la vie et comment mener une vraie vie. D’abord, nous devons établir clairement un point précis, à savoir que l’humanité tout entière a été corrompue par Satan, qu’elle l’est toujours et que les gens éprouvent tous la vacuité de la vie. Qu’ils soient riches ou pauvres, que leur statut social soit élevé ou bas, les gens éprouvent tous la vacuité de la vie. Dieu a déjà révélé cela très clairement : « Sa vie toute entière est pleine d’angoisses, et il court dans tous les sens, et il ajoute futilité à la vanité, et dans toute sa vie il n’y a pas de nouvelle invention ni de création. Personne ne peut se sortir de cette vie creuse, personne n’a jamais découvert une vie pleine de sens, et personne n’a jamais connu une véritable vie. » « Parce que les hommes s’aiment trop, leur vie entière est angoissée et vide et ils subissent complètement la destruction auto-infligée à cause de leur haine envers Moi. » Et Dieu a déjà indiqué le chemin qui mène à la lumière : « La bénédiction que J’ai décrétée est la suivante : ceux qui sont nés durant des derniers jours ont la chance de voir toute Ma gloire. » Si les gens voyaient tous la gloire de Dieu, cela suffirait alors à tout changer pour eux et cela leur permettrait d’atteindre la vie réelle. Parce que l’essence de vie de Dieu est amour, justice, sainteté et lumière, les gens n’ont qu’à comprendre la vérité et vivre dans la lumière et dans l’amour pour mener une vie bénie. Les gens qui ont la vérité, qui vivent selon la parole de Dieu et qui peuvent vraiment aimer Dieu, Lui obéir et Le vénérer, ceux-là vivent la vie la plus riche de sens. Nous savons grâce à L’Apocalypse que les quatre créatures vivantes louaient Dieu nuit et jour et que les anges et les anciens se prosternaient tous devant le trône pour vénérer Dieu parce qu’ils voyaient la gloire de Dieu, qu’ils trouvaient un plaisir extrême dans la vénération de Dieu, et c’est pour cette raison qu’ils étaient capables de louer Dieu nuit et jour, ce qui montre à quel point ils étaient bénis. Et Dieu a dit : « ceux qui sont nés durant des derniers jours ont la chance de voir toute Ma gloire. » Ces paroles de Dieu sont riches de sens. Si les gens peuvent voir toute la gloire de Dieu, ils seront alors assurément des hommes extrêmement bénis et heureux. C’est comme le confort, les bénédictions et le bonheur dont on jouit dans les bras de sa mère quand on est un petit enfant, protégé contre la faim et la souffrance. Si l’humanité créée vit dans les bras du Seigneur de la création, elle sera alors en sécurité, heureuse, réconfortée et bénie. Nous savons aussi d’expérience que, lorsque nous sentons à quel point Dieu est aimable, nous éprouvons tellement d’enthousiasme et de réconfort. Lorsque nous faisons notre devoir pour rendre à Dieu la pareille pour Son amour et que nous accomplissons l’œuvre réelle pour plaire à Dieu, nos cœurs éprouvent un sentiment de sécurité et de bonheur. En particulier, lorsque nous rendons témoignage dans les épreuves, nos cœurs se sentent tellement libérés, libres et heureux. Cela suffit à montrer que, lorsque les gens sont capables de comprendre toutes les vérités et de parvenir à la connaissance de Dieu, ils se sentent si libérés et leur esprit est détendu et réconforté. Cela suffit à prouver que plus les gens comprennent la vérité, plus ils peuvent aimer Dieu et, lorsqu’ils aiment Dieu, ils ont Dieu avec eux et ils sont capables de vivre en présence de Dieu, Dieu les protège et s’occupe d’eux, ils se sentent pleins de paix intérieure et de bonheur dans leur cœur. Obtenir la vérité et vivre en présence de Dieu est donc une bénédiction, faire des efforts pour Dieu et faire son devoir est une bénédiction. Ce n’est qu’en parvenant à une vraie connaissance de Dieu, en aimant vraiment Dieu et en étant capable de vivre pour accomplir la volonté de Dieu que l’on mène la vie la plus riche de sens. L’humanité créée qui vit en présence du Seigneur de la création est elle-même une bénédiction parce que les gens qui peuvent vivre dans l’amour de Dieu, que Dieu protège et dont Il s’occupe se sentent en sécurité et heureux dans leur cœur. Si les gens peuvent obtenir la vérité et aimer Dieu vraiment, ils peuvent se libérer complètement de l’influence de Satan et des chaînes de la chair corrompue et vivre en présence de Dieu. Comme cela est réconfortant et libérateur. Voilà la vraie vie. Lorsqu’on vit sous le domaine de Satan et qu’on s’aime soi-même, on n’est pas libre, on ne s’est pas libéré des chaînes de la chair corrompue, on est encore trompé, berné et accablé par le grand dragon rouge. Cela est très pénible. Si les gens ne cherchent pas la vérité, continuent à résister à Dieu de façon répétée, ne se confessent pas et ne se repentent pas, ils seront punis et condamnés à souffrir pour l’éternité. Voilà la vérité. De nos jours, tous ceux qui craignent Dieu dans leur cœur cherchent la vérité parce que la recherche de la vérité a tellement d’importance. La vérité vient de Dieu, et elle est tout ce que Dieu a et est. Pratiquer la vérité, cela signifie vivre dans la lumière, vivre dans l’amour de Dieu, jouir de la paix et du bonheur, être béni par Dieu, votre âme se libère et vous avez de plus en plus une ressemblance humaine. Les gens n’ont qu’à accepter et chercher la vérité avant d’ouvrir leurs yeux spirituels, leur tempérament de vie changera peu à peu et ils deviendront des gens qui ont la vérité et une humanité et que tous envieront et admireront. L’humanité dans son ensemble ne connaît pas vraiment le mystère par lequel « les gens ont la chance de voir que toute la gloire de Dieu est la bénédiction de Dieu. » Parce que, dans les derniers jours, avoir « la chance de voir que toute la gloire de Dieu est la bénédiction de Dieu », cela n’arrive qu’à ceux qui aiment Dieu vraiment, mais si ceux qui cherchent la vérité peuvent parvenir à la connaissance de Dieu et être capables d’aimer Dieu vraiment, ils seront alors bénis par Dieu et capables d’hériter de la promesse de Dieu : quelle merveilleuse bénédiction ! En bref, la vérité apporte aux gens la lumière, l’amour, la liberté, la paix, le bonheur et la bénédiction éternelle. Dieu vous bénit si vous cherchez la vérité et, si vous obtenez la vérité, vous pouvez hériter de la promesse de Dieu. Si vous vivez selon la vérité, vous vivez la vraie ressemblance humaine. Comment ne pas aimer la vérité ? La vérité est ce dont l’humanité corrompue a le plus besoin. Seule la vérité est précieuse. Seule la vérité peut servir de vie humaine. Seule la vérité peut changer et sauver les gens, permettre aux gens de connaître Dieu et d’atteindre le salut. Donc, pour les gens, le fait d’entrer dans la réalité de la vérité et de vivre selon la parole de Dieu est vraiment la plus grande bénédiction et la vie la plus riche de sens. Lorsque les gens sont capables de chercher et de connaître Dieu et de parvenir à un vrai amour pour Dieu, c’est là la chose la plus importante dans la vie et cela montre que les gens marchent déjà dans la lumière et qu’ils empruntent le bon chemin dans la vie. Tant que les gens font preuve de courage malgré les revers répétés qu’ils subissent dans la recherche de la vérité, ils peuvent être rendus parfaits par Dieu et devenir des gens qui aiment vraiment Dieu. Voici les cinq principaux résultats qu’on peut atteindre en aimant vraiment Dieu :

1. Si on aime vraiment Dieu, on peut vraiment faire des efforts pour Dieu, être rendu parfait par le Saint-Esprit et pratiquer la vérité et faire son devoir de façon satisfaisante.

2. Si on aime vraiment Dieu, on peut rendre témoignage dans les épreuves, n’éprouver aucun regret quelle que soit la souffrance qu’on endure, humilier Satan et glorifier Dieu.

3. Si on aime vraiment Dieu, on peut agir comme l’ami intime de Dieu, témoigner vraiment pour Dieu et devenir quelqu’un qui sert vraiment Dieu.

4. Si on aime vraiment Dieu, on peut respecter les intentions de Dieu en toutes choses, être absolument loyal et obéissant envers Dieu et être uni à Dieu de cœur et d’esprit.

5. Si on aime vraiment Dieu, on vit dans l’amour et dans la lumière, on peut vénérer Dieu, Lui obéir pour toujours et vivre la vie la plus riche de sens.

Ces cinq sortes de résultats qu’on peut atteindre en aimant vraiment Dieu constituent le vrai sens de l’amour pour Dieu. Donc, la vie la plus riche de sens consiste à chercher à connaître Dieu et à aimer Dieu, et ces gens obtiendront assurément la bénédiction de Dieu et hériteront de Sa promesse. La bénédiction de Dieu dépasse assurément tout ce qu’on peut imaginer ou souhaiter.

Aimer Dieu, c’est aimer le Dieu concret, et vénérer Dieu, c’est vénérer le Dieu concret. Puisque les gens croient au Dieu concret, ils doivent aussi obéir au Dieu concret et Le vénérer. Dieu vient sur terre pour devenir le Dieu concret, et ce n’est qu’à ce moment-là qu’Il peut agir en tant qu’ami proche et que l’amour pour Dieu des gens peut devenir pratique. Il y a beaucoup de gens qui prétendent croire au Dieu concret mais, en fait, dans leur cœur, ils adorent encore le Dieu vague des cieux, ils Le suivent et Lui obéissent à partir de leur imagination et de leur perception. Ces gens-là sont incapables d’aimer Dieu vraiment. Parce que les hommes sont loin du Dieu des cieux et ne peuvent pas L’atteindre, Dieu S’incarne et vient sur terre pour accomplir Son œuvre. Que les gens ne puissent pas aimer vraiment le Dieu présent sur terre et qu’ils continuent à aimer le Dieu vague des cieux, c’est vraiment quelque chose d’étrange, parce que les gens ne peuvent pas atteindre le Dieu des cieux, dont ils sont éloignés. Si les gens persistent à croire au Dieu vague, ils ne pourront alors pas atteindre l’œuvre et le perfectionnement du Saint-Esprit et ils ne recevront jamais les louanges de Dieu non plus. Ceux qui empruntent le chemin des antéchrists, même s’ils croient en Dieu Tout-Puissant verbalement, vénèrent et suivent le Dieu Tout-Puissant des cieux, non le Dieu Tout-Puissant concret présent sur terre. Bien sûr qu’ils ne reçoivent pas les louanges de Dieu. C’est que le chemin qu’ils suivent dans leur foi est le mauvais. Le chemin qu’ils suivent est celui de l’antéchrist. Ce qui est important, pour chercher la vérité et atteindre la perfection, c’est de suivre le Dieu concret présent sur terre avec sérieux et sans relâche, de chercher à connaître le Dieu concret présent sur terre et enfin de vraiment être capable d’aimer et de vénérer le Dieu concret. C’est en croyant en Dieu de cette façon qu’on peut réussir. Ce qui détermine la capacité des gens à entrer complètement en harmonie avec le Dieu concret incarné, c’est leur capacité à aimer vraiment le Dieu concret présent sur terre. Tant que les gens aiment vraiment Dieu, ils peuvent entrer en harmonie avec Dieu. Si les gens n’aiment pas Dieu dans leur cœur, ils résisteront toujours à Dieu. C’est la vérité absolue. Croire en Dieu, Le suivre, Lui obéir, être loyal envers Lui, Lui rendre témoignage, Le servir et Le vénérer comme Il l’exige, cela s’applique au Dieu concret incarné. Cela ne s’applique pas au Dieu vague des cieux. Si les gens ne peuvent pas avoir un vrai amour pour le Dieu concret et Lui obéir vraiment, alors tout le reste n’est que bavardage. Les gens qui ne vénèrent pas le Dieu concret et ne Lui obéissent pas sont des non-croyants. Ces gens se rangent dans la catégorie de ceux qui empruntent le chemin des antéchrists et qui aiment Paul. Ils mangent et boivent les paroles du Dieu concret, mais ils continuent de prier et de vénérer le Dieu vague des cieux, comme on fait dans les religions qui lisent les mots de la Bible mais qui croient au Dieu vague des cieux. On ne recevra jamais les louanges de Dieu en croyant en Dieu de cette façon. Comme le disent les paroles de Dieu : « Extérieurement, vous semblez tous obéir à ce Christ sur la terre, mais en substance, vous ne croyez pas en Lui ni ne L’aimez. Ce que Je veux dire c’est que celui en qui vous croyez vraiment est ce vague Dieu de vos sentiments, et celui que vous aimez vraiment est le Dieu auquel vous aspirez nuit et jour, mais n’avez jamais vu en personne. Quant à ce Christ, votre foi est simplement une fraction et votre amour pour Lui n’est rien. La foi signifie la croyance et la confiance ; l’amour signifie l’adoration et l’admiration dans le cœur, sans séparation. Pourtant, votre foi en Christ et votre amour pour Christ aujourd’hui ne sont pas à la hauteur. En ce qui concerne la foi, comment avez-vous la foi en Lui ? En ce qui concerne l’amour, comment pouvez-vous L’aimer ? Vous ne connaissez pas Son tempérament du tout, encore moins Son essence, alors comment pouvez-vous croire en Lui ? Où est la réalité de votre foi en Lui ? Comment L’aimez-vous ? Où est la réalité de votre amour pour Lui ? »

« Dans vos cœurs, le Dieu dans le ciel est très honnête, juste, grand, digne d’adoration et de vénération, mais ce Dieu sur la terre est simplement un substitut et un instrument du Dieu du ciel. Vous pensez que ce Dieu ne peut pas être égal au Dieu dans le ciel et encore moins que les deux puissent être mentionnés de la même manière. Quand il s’agit de la grandeur et de l’honneur de Dieu, elles appartiennent à la gloire de Dieu dans le ciel, mais, quand il s’agit de la nature et de la corruption de l’homme, elles sont attribuées à Dieu sur la terre. Le Dieu dans le ciel est toujours noble, tandis que le Dieu sur la terre est toujours insignifiant, faible et incompétent. Le Dieu dans le ciel n’est pas habitué à l’émotion, seulement à la justice, tandis que le Dieu sur la terre n’a que des motifs égoïstes, aucune équité ni raison. Le Dieu dans le ciel n’est pas le moindrement malhonnête et est toujours fidèle, tandis que le Dieu sur la terre a toujours un côté malhonnête. Le Dieu dans le ciel aime l’homme tendrement, tandis que le Dieu sur la terre ne prend pas bien soin de l’homme, le néglige complètement même. Cette connaissance erronée a longtemps résidé dans vos cœurs et peut également être perpétuée dans l’avenir. Vous considérez tous les actes du Christ du point de vue de l’iniquité et vous jugez toute Son œuvre, Son identité et Son essence du point de vue des méchants. Vous avez commis une grave erreur et avez fait ce qui n’a jamais été fait avant vous. Autrement dit, vous servez seulement le Dieu noble dans le ciel qui a une couronne sur Sa tête et vous négligez le Dieu que vous considérez comme insignifiant au point d’être invisible. Cela n’est-il pas votre péché ? N’est-ce pas l’exemple typique de votre offense contre le tempérament de Dieu ? Vous adorez le Dieu du ciel. Vous adorez les personnages nobles et avez de l’estime pour ceux qui ont une grande éloquence. Tu acceptes volontiers les commandements du Dieu qui te donne d’abondantes richesses et tu languis après le Dieu qui peut satisfaire tous tes désirs. Le seul que tu n’adores pas est ce Dieu qui n’est pas hautain ; ton seul objet de haine est l’association avec ce Dieu pour lequel aucun homme ne peut avoir un grand respect. La seule chose que tu n’es pas disposé à faire est de servir ce Dieu qui ne t’a jamais donné un seul centime, et le seul après lequel tu ne languis pas est ce Dieu sans charme. Ce genre de Dieu ne peut pas te permettre d’élargir tes horizons, de te faire sentir que tu as découvert un trésor, encore moins satisfaire tes désirs. Pourquoi, alors, Le suis-tu ? As-tu réfléchi à cette question ? »

« Je n’approuve que les hommes qui gardent leurs pieds sur terre et servent Dieu qui est sur la terre, jamais ceux qui ne reconnaissent pas Christ sur la terre. Peu importe la loyauté de ces hommes au Dieu dans le ciel, à la fin, ils n’échapperont pas à Ma main qui punit les méchants. De tels hommes sont méchants ; ils résistent à Dieu et n’ont jamais obéi volontiers à Christ. Bien sûr, leur nombre inclut tous ceux qui ne connaissent pas Christ et en plus ne Le reconnaissent pas. Tu crois que tu peux agir à ta guise avec Christ aussi longtemps que tu es fidèle à Dieu dans le ciel. Erreur ! Ton ignorance de Christ est aussi ignorance de Dieu dans le ciel. Peu importe ta loyauté à Dieu dans le ciel, ce ne sont que mots vides et prétexte, car le Dieu sur la terre ne joue pas un rôle instrumental seulement dans la réception de la vérité et d’une connaissance plus profonde chez l’homme, mais, encore plus, Il joue un rôle instrumental dans la condamnation de l’homme et ensuite dans l’identification des faits pour punir les méchants. As-tu compris quels sont les avantages et les conséquences ici ? Les as-tu expérimentés ? J’espère que vous allez comprendre cette vérité un jour : pour connaître Dieu, vous devez connaître non seulement le Dieu dans le ciel, mais, plus important encore, le Dieu sur la terre. Ne confondez pas ce qui a de la priorité ou ne permettez pas à ce qui est subordonné de remplacer ce qui est principal. De cette seule façon peux-tu vraiment construire une bonne relation avec Dieu, te rapprocher de Dieu et amener ton cœur plus près de Lui. »

« Aujourd’hui, tu peux adorer cette personne, mais en réalité, tu adores l’Esprit. Voici le moins que la connaissance des gens du Dieu incarné devrait comprendre : connaître l’essence de l’Esprit par la chair, connaître l’œuvre divine de l’Esprit dans la chair et l’œuvre humaine dans la chair, accepter toutes les paroles et toutes les déclarations de l’Esprit dans la chair et voir comment l’Esprit de Dieu dirige la chair et démontre Sa puissance dans la chair. Autrement dit, l’homme en vient à connaître l’Esprit du ciel par la chair ; l’apparition du Dieu concret Lui-même parmi les hommes a dissipé le Dieu vague lui-même dans les conceptions des gens ; l’adoration des gens du Dieu concret Lui-même a augmenté leur obéissance à Dieu ; et par l’œuvre divine de l’Esprit de Dieu dans la chair et le travail humain dans la chair, l’homme reçoit la révélation et la direction, et des changements sont réalisés dans son tempérament de vie. Cela seul est la signification réelle de la venue de l’Esprit dans la chair, et son but, avant tout, c’est que les gens puissent être en relation avec Dieu, compter sur Dieu et acquérir la connaissance de Dieu. »

Les gens qui croient en Dieu et suivent le chemin consistant à chercher la vérité et à être rendu parfait doivent absolument obéir au Dieu concret incarné, vénérer le Dieu concret, aimer vraiment le Dieu concret et Lui obéir. Ce n’est que par ce moyen qu’ils pourront obtenir les louanges de Dieu et être rendus parfaits par Dieu. S’ils ne craignent pas Dieu dans leur cœur et qu’ils n’obéissent pas vraiment au Dieu concret, ils n’ont alors pas la réalité de la vérité. Tous ceux qui ne peuvent pas encenser le Dieu concret et Lui rendre témoignage sont d’authentiques antéchrists. Tous ceux qui ne font que lire la parole de Dieu, mais qui mettent de côté le Dieu concret ou qui n’osent pas reconnaître le Dieu concret, ni Lui rendre témoignage, ceux-là ne sont pas compatibles avec Dieu et ce sont des ennemis de Dieu. Tous ceux qui nient le Dieu concret, Le jugent et Lui résistent en présence du grand dragon rouge seront punis pour l’éternité. On a besoin de la vérité, de confiance et de courage pour encenser le Dieu concret et Lui rendre témoignage. Quelle que soit la façon dont Satan et les démons attaquent, jugent et blasphèment le Dieu concret, les hommes doivent tenir bon aux côtés de Dieu, haïr et maudire encore plus les démons et Satan dans leur cœur, et aimer encore plus le Dieu concret. Quels que soient les souffrances et les tourments qu’ils endurent, ils veulent encore témoigner ; même lorsqu’ils croupiront en prison, ils croiront au Dieu concret avec fermeté et sans fléchir. C’est cela, encenser le Dieu concret et Lui rendre témoignage. Les gens qui aiment vraiment Dieu considèrent que croire au Dieu concret est une gloire, ils œuvrent pour le Dieu concret en y mettant tout leur cœur et ils sont unis au Dieu concret de cœur et d’esprit. Ce sont ces gens-là qui sont vraiment loués par Dieu. Tous ceux qui ne peuvent pas aimer vraiment le Dieu concret ne peuvent être sauvés ni rendus parfaits. C’est la vérité absolue.

Le 5 mars 2013

Précédent:Une personne capable d’aimer Dieu sincèrement dans la bataille contre Satan est rendue parfaite par Dieu

Suivant:Acquérir la compatibilité avec Christ est le seul critère pour atteindre le salut et être rendu parfait