L'Église de Dieu Tout-Puissant App.

Écoutez la voix de Dieu et accueillez le retour du Seigneur Jésus !

Nous invitons tous ceux qui cherchent la vérité à nous contacter.

Les chrétiens de l'Église de Dieu Tout-Puissant fêtent le Nouvel An avec des amis français

76

Le 18 février 2018, plus précisément durant une fête traditionnelle chinoise, la fête du printemps, les chrétiens de l'Église de Dieu Tout-Puissant en France ont organisé une fête pour le Nouvel An sur le thème de la « gratitude » à la maison paroissiale de l'église de Saint-Germain, en Île-de-France. Il s'agissait du premier événement local pour le Nouvel An organisé par ces chrétiens depuis qu'ils ont été contraints de se réfugier en France après avoir fait l'objet d'une oppression brutale par le gouvernement chinois. Ils ont souhaité saisir cette occasion d'exprimer leurs remerciements à leurs amis français qui les avaient aidés et leur avaient témoigné de la sollicitude. Cet événement a aussi été pour les participants une excellente occasion de mieux comprendre la réalité des persécutions des chrétiens de l'Église de Dieu Tout-Puissant par le gouvernement chinois. Parmi les convives, il y avait des prêtres, des pasteurs, des journalistes, des enseignants locaux, des employés de l'association des réfugiés ainsi que des chrétiens d'autres Églises. Environ 70 personnes étaient présentes.

À 15 h 40, le prélude aux festivités a commencé sur une vidéo musicale produite par l'Église de Dieu Tout-Puissant, « Je souhaite voir le jour où Dieu obtiendra la gloire ». Cette vidéo relate l'histoire émouvante d'un chrétien de l'Église de Dieu Tout-Puissant arrêté et persécuté par le gouvernement chinois à cause de sa foi en Dieu – il endura des tortures brutales aux mains du gouvernement chinois mais resta inflexible et, malgré des épreuves extrêmement difficiles, resta fidèle à sa foi. Les festivités comportaient de nombreuses performances réalisées pour leurs hôtes par les chrétiens de l'Église de Dieu Tout-Puissant, notamment : les danses juvéniles et joyeuses de « Seuls les gens honnêtes peuvent vraiment aimer Dieu », qui montrent que les chrétiens de l'Église de Dieu Tout-Puissant sont tous guidés par les paroles de Dieu et aspirent à être des gens honnêtes afin de pouvoir mener une vie heureuse dans la lumière ; « Ô Dieu ! Je ne mérite vraiment pas Ton amour », un ensemble instrumental touchant, constitué d'une guitare et d'un pipa (un instrument traditionnel chinois) dont la douce mélodie exprime la dette des chrétiens envers Dieu, avec un sentiment de nostalgie ; une danse nationale chinoise unique – danse de Mongolie – offrant aux hôtes un aperçu de l'esprit positif des chrétiens de l'Église de Dieu Tout-Puissant. Ces numéros ont été salués l'un après l'autre par les applaudissements du public et ont porté l'ambiance à son apogée. Durant le chant solo « Suivre Dieu le long du chemin rocailleux », un chanteur a exprimé ce qui se trouve dans le cœur des chrétiens de l'Église de Dieu Tout-Puissant. Bien qu'ils soient brutalement persécutés par le gouvernement chinois, ils continuent de diffuser l'évangile – leur fermeté dans leur foi a ému nombre des personnes présentes. Un pasteur français a versé des larmes après avoir entendu cela et un enseignant français a passé de temps en temps un bras autour d'un de ces chrétiens en guise de confort, en lui disant sur un ton encourageant : « Ils ont traversé tant d'épreuves, mais ils sont si braves et travaillent si dur. »

Durant l'événement, les chrétiens qui en étaient les organisateurs ont également montré à leurs invités un court-métrage qu'ils avaient préparé eux-mêmes, ainsi que des photos d'activités en faveur des droits de l'homme et de travaux bénévoles auxquels ils avaient participé en France. Ils ont déclaré que bien que la plupart de leurs demandes d'asile aient été rejetées et qu'ils soient confrontés à de nombreuses difficultés en France, et même en danger d'être renvoyés en Chine, ils avaient, par la grâce de Dieu, rencontré de nombreuses personnes qui leur avaient témoigné de l'attention et les avaient aidés, dont de nombreux militants des droits de l'homme. Ceci leur avait apporté un sentiment de chaleur et d'amour dans un pays étranger et leur avait donné la confiance nécessaire pour affronter toutes les difficultés futures. Après ce film, un invité a dit à ces chrétiens : « Vous avez fait tant de choses, vous êtes vraiment formidables ! » Un prêtre a également déclaré qu'il avait apprécié le film et il leur a suggéré d'en produire davantage pour différents publics en France.

Après la conclusion du programme, nombre des invités étaient impatients de s'exprimer et de partager leurs propres idées à propos de leur participation aux festivités.

Pasteur Christian Tanon : « Bonjour à tous ! Je suis très heureux de pouvoir partager avec vous ce soir, à la fois une espérance et une grosse préoccupation. Je suis pasteur de l'Église protestante. Et je vous invite – et là je m'adresse au citoyen français – à réfléchir à ce que nous pouvons faire, nous comme citoyens français pour faire savoir, à travers notre député ou à travers le maire de notre commune, à travers tous les moyens possibles de faire savoir que la persécution en Chine s'est terriblement renforcée, et que si le gouvernement français renvoie des chrétiens ou des chrétiennes en Chine, c'est la honte pour la France, terre d'asile. Voilà, réfléchissez. »

Père Adou Benoît : « Très heureux qu'on a pris cette initiative pour être ensemble pour vous connaître et nous connaître aussi. Courage ! Et nous aussi, par nos petites prières on priera pour vous, pour que ça marche. Bon courage, et nous sommes fiers de vous. Voilà, je vous applaudis. »

Père François Barriquand : « Merci de m'avoir invité à participer à cet événement, même si nous ne nous connaissons pas bien. Vos chants sont charmants et vos danses sont superbes ; tout cela est merveilleux. Je souhaite partager avec vous un seul mot, et il s'agit du mot « espoir ». Vous êtes tous pleins d'espoir. Lorsqu'ils ont appris les persécutions qu'avaient endurées ces chrétiens aux mains du PCC et la manière dont ils avaient été contraints de se réfugier en France, de nombreux invités ont écrit des messages exprimant leurs vœux pour le Nouvel An. Ils ont écrit : « Liberté des cultes partout », « Des vœux de paix, de liberté et de foi pour tous en Chine et partout », « Que votre Église qui est le nôtre vivre toujours » et « J'espère que la paix et l'amour viendront régner sur le monde. »

Les chrétiens de l'Église de Dieu Tout-Puissant ont également découpé dans du papier des personnages chinois représentant le « printemps » et la « bonne fortune » en guise de bénédictions de Nouvel An pour leurs amis français. Après les festivités, tout le monde a participé à un repas constitué de plats chinois préparés par les chrétiens et les gens ont échangé pendant ce délicieux repas. L'événement s'est terminé dans une atmosphère d'harmonie et de chaleur.