1. Si le vrai Dieu qui a créé les cieux et la terre et toutes les choses est un ou trine

Versets bibliques pour référence :

« Écoute, Israël ! l’Éternel, notre Dieu, est le seul Éternel » (Deutéronome 6:4).

« Jésus lui dit : Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi. Si vous me connaissiez, vous connaîtriez aussi mon Père. Et dès maintenant vous le connaissez, et vous l’avez vu. Philippe lui dit : Seigneur, montre-nous le Père, et cela nous suffit. Jésus lui dit : Il y a si longtemps que je suis avec vous, et tu ne m’as pas connu, Philippe ! Celui qui m’a vu a vu le Père ; comment dis-tu : Montre-nous le Père ? Ne crois-tu pas que je suis dans le Père, et que le Père est en moi ? Les paroles que je vous dis, je ne les dis pas de moi-même ; et le Père qui demeure en moi, c’est lui qui fait les œuvres. Croyez-moi, je suis dans le Père, et le Père est en moi ; croyez du moins à cause de ces œuvres » (Jean 14:6-11).

« Moi et le Père nous sommes un » (Jean 10:30).

Paroles de Dieu concernées :

Dieu est Celui qui domine sur toutes choses et qui administre toutes choses. Il a créé tout ce qui existe, Il administre tout ce qui existe, Il domine sur tout ce qui existe et Il soutient tout ce qui existe. C’est le statut de Dieu et c’est Son identité. Pour toutes choses et tout ce qui existe, la véritable identité de Dieu est le Créateur et le Souverain de toute la création. Telle est l’identité que Dieu possède et Il est unique parmi toutes choses. Aucune des créatures de Dieu – que ce soit parmi les hommes ou dans le monde spirituel – ne peut utiliser des moyens ou des prétextes quelconques pour imiter ou remplacer l’identité de Dieu et Son statut, car il est le seul, parmi toutes choses, qui a cette identité, ce pouvoir, cette autorité et cette capacité de dominer sur toute la création : notre seul et unique Dieu Lui-même. Il vit et marche parmi toutes choses ; Il peut S’élever jusqu’au lieu le plus haut, au-dessus de toutes choses. Il peut S’humilier en devenant un humain, devenant l’un de ceux qui sont de chair et de sang, Se retrouvant face à face avec les gens et partageant heurs et malheurs avec eux, tandis qu’au même moment, Il commande tout ce qui existe, décidant du sort de tout ce qui existe et de la direction que prend tout ce qui existe. De plus, Il guide le destin de toute l’humanité et oriente la direction de l’humanité. Un tel Dieu devrait être adoré, obéi et connu par tous les êtres vivants. Ainsi, quel que soit le groupe ou le type d’hommes auquel tu appartiennes, croire en Dieu, suivre Dieu, vénérer Dieu, accepter Sa souveraineté et accepter Ses arrangements pour ton sort : voilà le seul choix, le choix nécessaire, pour toute personne et pour tout être vivant. Dans l’unicité de Dieu, les gens voient que Son autorité, Son tempérament juste, Son essence et les moyens par lesquels Il soutient toutes choses sont tous complètement uniques ; cette unicité détermine la véritable identité de Dieu Lui-même et elle détermine aussi Son statut. Ainsi, parmi toutes les créatures, si un être vivant du monde spirituel ou de l’humanité désirait se tenir à la place de Dieu, il n’y arriverait pas, de même que n’importe quelle tentative d’imitation de Dieu serait impossible. Cela est un fait.

Extrait de « Dieu Lui-même, l’Unique X », dans La Parole apparaît dans la chair

Il n’y a qu’un seul Dieu, qu’une seule entité dans ce Dieu et qu’un seul Esprit de Dieu, de même qu’il est écrit dans la Bible : « Il n’y a qu’un seul Saint-Esprit et un seul Dieu. » Que le Père et le Fils dont tu parles existent ou non, il n’y a qu’un seul Dieu de toute façon. L’essence du Père, du Fils et du Saint-Esprit à laquelle tu crois est celle du Saint-Esprit. En d’autres termes, Dieu est un Esprit, mais Il est capable de devenir chair, de vivre parmi les hommes et d’être au-dessus de toutes choses. Son Esprit inclut tout et est omniprésent. Il peut simultanément être dans la chair et dans l’univers, ainsi qu’au-dessus de l’univers. Puisque tous les hommes disent que Dieu est le seul vrai Dieu, alors il n’y a qu’un seul Dieu, qui ne peut être divisé à volonté par qui que ce soit ! Dieu n’est qu’un seul Esprit et qu’une seule entité : voilà l’Esprit de Dieu.

Extrait de « La Trinité existe-t-elle ? », dans La Parole apparaît dans la chair

Cela pourrait rappeler à la plupart des gens les paroles de Dieu en Genèse : « Faisons l’homme à Notre image, selon Notre ressemblance. » Étant donné que Dieu dit « faisons » l’homme à « Notre » image, alors « faisons » indique deux ou plus ; puisqu’Il a dit « faisons », ce qui indique qu’il n’existe pas seulement un Dieu. De ce fait, l’homme a commencé à s’imaginer des entités distinctes et de ces paroles survint l’idée du Père, du Fils et du Saint-Esprit. À quoi ressemble donc le Père ? À quoi ressemble le Fils ? À quoi ressemble le Saint-Esprit ? Serait-il possible que l’humanité d’aujourd’hui ait été faite à l’image d’une même entité constituée de trois ? Alors, l’image de l’homme est-elle semblable à celle du Père, du Fils ou du Saint-Esprit ? À l’image de quelle entité de Dieu l’homme a-t-il été créé ? Cette idée de l’homme est tout simplement erronée et absurde ! Elle ne peut que diviser un Dieu en plusieurs Dieux. Moïse a écrit la Genèse une fois que l’humanité avait été créée, à la suite de la création du monde. Tout au début, au commencement du monde, il n’existait pas. Il n’a écrit la Bible que beaucoup plus tard, alors comment pouvait-il savoir ce que le Dieu du ciel avait dit ? Il n’avait pas la moindre idée de la manière dont Il avait créé le monde. Dans l’Ancien Testament de la Bible, aucune mention n’est faite du Père, du Fils ni du Saint-Esprit, seulement du seul vrai Dieu, l’Éternel, accomplissant Son œuvre en Israël. Il est appelé de différentes façons, suivant les changements d’ères, mais cela ne saurait prouver que chaque nom se rapporte à une entité différente. Si tel était le cas, alors n’y aurait-il pas de nombreuses entités en Dieu ? Ce qui est écrit dans l’Ancien Testament est l’œuvre de l’Éternel, une étape de l’œuvre de Dieu Lui-même au commencement de l’ère de la Loi. C’était l’œuvre de Dieu. Quand Il parlait, la chose était. Quand Il commandait, l’ordre était accompli. À aucun moment l’Éternel n’a dit qu’Il était le Père venu pour accomplir une œuvre ni prophétisé au sujet du Fils venant racheter l’humanité. Quand ce fut le temps de Jésus, on disait seulement que Dieu S’était fait chair pour racheter toute l’humanité, non pas que le Fils était venu. Dieu Lui-même Se doit d’accomplir Son œuvre dans différents domaines parce que les ères ne se ressemblent pas et que l’œuvre qu’Il réalise diffère aussi. Ainsi, l’identité qu’Il représente est également différente. L’homme croit que l’Éternel est le Père de Jésus, mais cela n’a pas été reconnu par Jésus, qui a dit : « Nous n’avons jamais été distingués comme Père et Fils. Le Père qui est aux cieux et Moi sommes un. Le Père est en Moi et Je suis dans le Père. Quand l’homme voit le Fils, il voit le Père céleste. » Cela étant, le Père, comme le Fils, ne fait qu’un seul Esprit, n’est pas divisé en personnes séparées. Une fois que l’homme tente d’expliquer, les choses se compliquent avec l’idée de personnes distinctes, ainsi qu’avec la relation entre le Père, le Fils et l’Esprit. Quand l’homme parle de personnes séparées, cela ne matérialise-t-il pas Dieu ? L’homme établit même une hiérarchie entre les entités, l’une étant première, l’autre deuxième et la dernière troisième. Ce ne sont que des idées de l’homme, qui ne méritent pas d’être relevées et sont totalement irréalistes ! Si tu lui demandais combien il y a de Dieux, il répondrait que Dieu est la Trinité du Père, du Fils et du Saint-Esprit : le seul vrai Dieu. Si tu demandais aussi qui est le Père, il dirait : « Le Père est l’Esprit de Dieu dans le ciel. Il est responsable de tout et le Maître du ciel. » « Alors, l’Éternel est-Il l’Esprit ? » Il affirmerait : « Oui ! » Si tu lui demandais ensuite qui est le Fils, il dirait que c’est Jésus, bien sûr. « Alors, quelle est l’histoire de Jésus ? D’où est-Il venu ? » Il répliquerait : « Jésus est né de Marie et a été conçu par le Saint-Esprit. » « Dans ce cas, Son essence n’est-elle pas aussi l’Esprit ? Son œuvre n’est-elle pas aussi représentative du Saint-Esprit ? L’Éternel est l’Esprit, comme l’essence de Jésus. Maintenant, dans les derniers jours, inutile de dire que c’est toujours l’Esprit qui est à l’œuvre. Comment pourrait-il s’agir d’entités différentes ? N’est-ce pas simplement l’Esprit de Dieu qui accomplit l’œuvre de l’Esprit sous différentes perspectives ? » Ainsi, il n’y a pas de distinction entre les entités. Jésus a été conçu par le Saint-Esprit et, indubitablement, Son œuvre était précisément celle du Saint-Esprit. Dans la première étape de l’œuvre accomplie par l’Éternel, Il ne S’est pas fait chair ni n’est apparu à l’homme. Ainsi, l’homme n’a jamais vu Sa manifestation. Qu’importe Sa grandeur et Sa taille, Il demeurait l’Esprit, Dieu Lui-même qui a d’abord créé l’homme. Autrement dit, Il était l’Esprit de Dieu. Quand Il a parlé à l’homme depuis les nuées, Il était tout simplement un Esprit. Personne n’a vu Son apparition. Ce n’est qu’à l’ère de la Grâce, quand l’Esprit de Dieu S’est incarné en Judée que l’homme a vu pour la première fois l’image de Son incarnation en Juif. Aucune perception de l’Éternel ne pouvait être ressentie. Cela dit, Jésus a été conçu par le Saint-Esprit, c’est-à-dire par l’Esprit de l’Éternel Lui-même, mais Il est quand même né comme incarnation de l’Esprit de Dieu. L’homme a d’abord vu le Saint-Esprit descendant comme une colombe sur Jésus. Il ne s’agissait pas d’un Esprit propre à Jésus, mais plutôt du Saint-Esprit. Alors, l’Esprit de Jésus peut-Il être séparé du Saint-Esprit ? Si Jésus est Jésus, le Fils, et le Saint-Esprit est le Saint-Esprit, alors comment pourraient-Ils être un ? L’œuvre n’aurait pas pu être réalisée dans ces conditions. L’Esprit en Jésus, l’Esprit qui est au ciel et l’Esprit de l’Éternel ne font qu’un. Il est possible de L’appeler le Saint-Esprit, l’Esprit de Dieu, l’Esprit sept fois intensifié et l’Esprit qui inclut tout. L’Esprit de Dieu peut accomplir une œuvre immense. Il est capable de créer le monde, mais aussi de le détruire en causant un déluge sur terre. Il peut racheter toute l’humanité et, surtout, la conquérir et la détruire tout entière. Dieu Lui-même a entièrement réalisé cette œuvre, qui ne peut pas avoir été accomplie par une autre de Ses entités. Son Esprit peut être appelé par le nom de l’Éternel, de Jésus et de Tout-Puissant. Il est le Seigneur et le Christ. Il est également capable de devenir le Fils de l’homme. Il est dans les cieux et aussi sur terre. Il est au-dessus des univers et parmi la multitude. Il est le seul Maître des cieux et de la terre ! Depuis le temps de la création, cette œuvre a été réalisée par l’Esprit de Dieu Lui-même. L’œuvre dans les cieux, comme dans la chair, est accomplie par Son propre Esprit. Toutes les créatures, que ce soit dans le ciel ou sur terre, se trouvent dans la paume de Sa main toute-puissante. Tout cela est l’œuvre de Dieu Lui-même et ne saurait être accompli par personne d’autre. Dans les cieux, Il est l’Esprit, mais aussi Dieu Lui-même. Parmi les hommes, Il est chair, mais reste Dieu Lui-même. Bien qu’Il puisse être appelé par des centaines de milliers de noms, Il est toujours Lui-même et toute l’œuvre est l’expression directe de Son Esprit. La rédemption de toute l’humanité par Sa crucifixion était l’œuvre directe de Son Esprit, de même que la proclamation à toutes les nations et à tous les pays durant les derniers jours. En tout temps, Dieu ne peut qu’être appelé l’unique Dieu tout-puissant et vrai, le Dieu qui Lui-même inclut tout. Les entités distinctes n’existent pas, et encore moins cette idée du Père, du Fils et du Saint-Esprit. Il n’y a qu’un seul Dieu au ciel et sur terre !

Extrait de « La Trinité existe-t-elle ? », dans La Parole apparaît dans la chair

Précédent: 2. Pourquoi le monde religieux s’est toujours opposé à Christ, L’a rejeté et L’a condamné

Suivant: 2. Pourquoi on dit que « le Dieu trine » est l’expression la plus absurde

Nous sommes déjà dans les derniers jours. Savez-vous comment faire pour accueillir le Seigneur et être enlevés jusqu’au royaume des cieux? Contactez-nous dès maintenant pour en discuter.
Contactez-nous
Contactez-nous par Whatsapp

Contenu connexe

2. Pourquoi le monde religieux s’est toujours opposé à Christ, L’a rejeté et L’a condamné

« Écoutez une autre parabole. Il y avait un homme, maître de maison, qui planta une vigne. Il l’entoura d’une haie, y creusa un pressoir, et bâtit une tour ; puis il l’afferma à des vignerons, et quitta le pays. Lorsque le temps de la récolte fut arrivé, il envoya ses serviteurs vers les vignerons, pour recevoir le produit de sa vigne. Les vignerons, s’étant saisis de ses serviteurs, battirent l’un, tuèrent l’autre, et lapidèrent le troisième. Il envoya encore d’autres serviteurs, en plus grand nombre que les premiers ; et les vignerons les traitèrent de la même manière. Enfin, il envoya vers eux son fils, en disant : Ils auront du respect pour mon fils. Mais, quand les vignerons virent le fils, ils dirent entre eux : Voici l’héritier ; venez, tuons-le, et emparons-nous de son héritage. Et ils se saisirent de lui, le jetèrent hors de la vigne, et le tuèrent » (Matthieu 21:33-39).

3. Le rapport entre les trois étapes de l’œuvre de Dieu

De l’œuvre de l’Éternel à celle de Jésus et de l’œuvre de Jésus à celle de l’étape actuelle, ces trois étapes couvrent toute la portée de la gestion de Dieu et tout cela est le travail d’un seul Esprit. Depuis qu’Il a créé le monde, Dieu a toujours géré l’humanité. Il est le Commencement et la Fin, Il est le Premier et le Dernier et Il est celui qui commence une ère et celui qui amène l’ère à sa fin. Les trois étapes de travail, à différentes ères et dans différents endroits, sont sûrement réalisées par un seul Esprit. Tous ceux qui séparent ces trois étapes s’opposent à Dieu.

Paramètres

  • Texte
  • Thèmes

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Interligne

Largeur de page

Contenu

Chercher

  • Rechercher ce texte
  • Rechercher ce livre