3. Définir le seul vrai Dieu comme Dieu trine, c’est défier et blasphémer Dieu

Paroles de Dieu concernées :

Permettez-Moi de vous dire que le Dieu trinitaire n’existe nulle part dans cet univers. Dieu n’a ni Père ni Fils et il existe encore moins un concept selon lequel le Père et le Fils utiliseraient conjointement le Saint-Esprit comme instrument. Tout cela n’est qu’une grossière erreur et n’existe tout simplement pas dans ce monde ! Pourtant, même une telle erreur a son origine et n’est pas entièrement sans fondement, car vos esprits ne sont pas si simples et vos pensées ne sont pas dépourvues de raison. Au contraire, elles sont tout à fait appropriées et ingénieuses, à tel point qu’elles sont inviolables, même par n’importe quel Satan. Ce qui est triste, c’est que ces pensées sont toutes des illusions qui n’existent tout simplement pas ! Vous n’avez pas du tout connu la vraie vérité. Vous concevez simplement des conjectures et des idées, puis vous en faites une histoire pour gagner la confiance des autres de façon trompeuse et pour imposer votre domination sur les esprits les plus idiots, sans intelligence ni raison, qui croient ainsi en vos grands et célèbres « enseignements d’experts ». Est-ce la vérité ? Est-ce le chemin de vie que l’homme devrait recevoir ? C’est tout à fait insensé ! Aucun mot n’est correct ! Pendant ces nombreuses années, Dieu a ainsi été divisé par vous, de plus en plus finement à chaque génération, au point que le Dieu unique a été ouvertement divisé en trois Dieux. Et maintenant, il est tout simplement impossible à l’homme de Le fusionner à nouveau en un seul, car vous L’avez trop finement divisé ! Sans Mon œuvre rapide avant qu’il ne soit trop tard, il est difficile de dire pendant combien de temps vous auriez persisté effrontément dans cette voie ! Si vous continuez à diviser Dieu de cette façon, comment peut-Il encore être votre Dieu ? Le reconnaîtriez-vous toujours ? Le reconnaîtriez-vous toujours comme votre ancêtre et retourneriez-vous vers Lui ? Si J’étais arrivé quelque temps plus tard, il est probable que vous auriez renvoyé le « Père et le Fils », l’Éternel et Jésus en Israël, puis prétendu que vous étiez vous-mêmes une partie de Dieu. Heureusement, nous sommes maintenant dans les derniers jours. Ce jour que J’attends depuis longtemps est enfin arrivé. C’est seulement après que J’ai accompli cette étape de l’œuvre de Ma propre main que vous avez cessé de diviser Dieu Lui-même de la sorte. Sinon, vous auriez empiré, plaçant même tous les Satans parmi vous sur vos tables pour les adorer. C’est votre artifice ! Les moyens par lesquels vous divisez Dieu ! Allez-vous continuer à le faire maintenant ? Permettez-Moi de vous demander : combien y a-t-il de Dieux ? Quel Dieu vous apportera le salut ? Est-ce le premier Dieu, le deuxième ou le troisième que vous priez toujours ? Auquel d’entre eux croyez-vous toujours ? Est-ce le Père, le Fils ou l’Esprit ? Dis-Moi en qui tu crois. Bien que vous disiez croire en Dieu par chacun de vos mots, vous ne croyez en réalité qu’en votre propre cerveau ! Vous ne portez tout simplement pas Dieu dans votre cœur ! Et pourtant, dans votre esprit, il y a beaucoup de « Trinités » semblables ! N’êtes-vous pas d’accord ?

Extrait de « La Trinité existe-t-elle ? », dans La Parole apparaît dans la chair

Dans l’Ancien Testament de la Bible, aucune mention n’est faite du Père, du Fils ni du Saint-Esprit, seulement du seul vrai Dieu, l’Éternel, accomplissant Son œuvre en Israël. Il est appelé de différentes façons, suivant les changements d’ères, mais cela ne saurait prouver que chaque nom se rapporte à une entité différente. Si tel était le cas, alors n’y aurait-il pas de nombreuses entités en Dieu ? Ce qui est écrit dans l’Ancien Testament est l’œuvre de l’Éternel, une étape de l’œuvre de Dieu Lui-même au commencement de l’ère de la Loi. C’était l’œuvre de Dieu. Quand Il parlait, la chose était. Quand Il commandait, l’ordre était accompli. À aucun moment l’Éternel n’a dit qu’Il était le Père venu pour accomplir une œuvre ni prophétisé au sujet du Fils venant racheter l’humanité. Quand ce fut le temps de Jésus, on disait seulement que Dieu S’était fait chair pour racheter toute l’humanité, non pas que le Fils était venu. Dieu Lui-même Se doit d’accomplir Son œuvre dans différents domaines parce que les ères ne se ressemblent pas et que l’œuvre qu’Il réalise diffère aussi. Ainsi, l’identité qu’Il représente est également différente. L’homme croit que l’Éternel est le Père de Jésus, mais cela n’a pas été reconnu par Jésus, qui a dit : « Nous n’avons jamais été distingués comme Père et Fils. Le Père qui est aux cieux et Moi sommes un. Le Père est en Moi et Je suis dans le Père. Quand l’homme voit le Fils, il voit le Père céleste. » Cela étant, le Père, comme le Fils, ne fait qu’un seul Esprit, n’est pas divisé en personnes séparées. Une fois que l’homme tente d’expliquer, les choses se compliquent avec l’idée de personnes distinctes, ainsi qu’avec la relation entre le Père, le Fils et l’Esprit. Quand l’homme parle de personnes séparées, cela ne matérialise-t-il pas Dieu ? L’homme établit même une hiérarchie entre les entités, l’une étant première, l’autre deuxième et la dernière troisième. Ce ne sont que des idées de l’homme, qui ne méritent pas d’être relevées et sont totalement irréalistes !

Extrait de « La Trinité existe-t-elle ? », dans La Parole apparaît dans la chair

La connaissance de Dieu est l’aspect qui fait le plus défaut aux gens. Ils imposent souvent à Dieu des dictons, des déclarations et des paroles qui n’ont aucun rapport avec Lui, croyant que de telles paroles sont la définition la plus précise de la connaissance de Dieu. Ils ne se doutent pas que ces dictons qui viennent de l’imagination humaine, de leur propre raisonnement et de leur propre connaissance n’ont pas la moindre relation avec l’essence de Dieu. Ainsi, Je veux vous dire qu’en ce qui concerne la connaissance que Dieu désire voir chez les gens, Il n’exige pas seulement que tu reconnaisses Dieu et Ses paroles, mais aussi que ta connaissance de Lui soit correcte. Même si tu ne peux dire qu’une seule phrase ou que tu es un petit peu conscient, ce petit peu de conscience est correct et vrai et il est compatible avec l’essence de Dieu Lui-même. C’est parce que Dieu déteste toute louange ou toute mention élogieuse irréalistes ou inconsidérées à Son sujet. Plus que cela, Il déteste que les gens Le traitent comme de l’air. Il déteste que, dans leur discussion des thèmes sur Dieu, les gens parlent sans tenir compte des faits, qu’ils parlent à volonté et sans hésitation, comme bon leur semble ; en plus, Il déteste ceux qui croient connaître Dieu et se vantent de leur connaissance à Son sujet, discutant de thèmes en rapport avec Lui sans retenue ni réserve.

Extrait de « Dieu Lui-même, l’Unique X », dans La Parole apparaît dans la chair

Les trois étapes de l’œuvre sont l’ensemble de l’œuvre du salut de l’humanité par Dieu. L’homme doit connaître l’œuvre de Dieu et le tempérament de Dieu dans l’œuvre du salut ; sans ce fait, ta connaissance de Dieu n’est rien sinon une suite de mots vides, rien de plus qu’une attitude pontifiante. Une telle connaissance ne peut ni convaincre ni conquérir l’homme, elle est en contradiction avec la réalité et n’est pas la vérité. Elle peut être très abondante et agréable à l’oreille, mais si elle est en contradiction avec le tempérament inhérent de Dieu, alors Dieu ne t’épargnera pas. Non seulement Il ne louera pas ta connaissance, mais Il te punira pour ton péché de blasphème contre Lui. Les paroles de la connaissance de Dieu ne sont pas prononcées à la légère. Bien que tu puisses être désinvolte et éloquent, et bien que tes paroles soient assez intelligentes pour que tu puisses faire passer le noir pour le blanc et le blanc pour le noir, tu n’es tout de même pas de taille quand il s’agit de parler de la connaissance de Dieu. Dieu n’est pas quelqu’un que tu peux juger témérairement, louer négligemment ou dénigrer nonchalamment. Tu loues tout un chacun, mais tu as du mal à trouver les mots justes pour décrire la grande vertu et l’abondante grâce de Dieu. Tout perdant découvre cela.

Extrait de « La connaissance des trois étapes de l’œuvre de Dieu est la voie de la connaissance de Dieu », dans La Parole apparaît dans la chair

Précédent: 2. Pourquoi on dit que « le Dieu trine » est l’expression la plus absurde

Suivant: 1. Ce qu’est la vérité

Nous sommes déjà dans les derniers jours. Savez-vous comment faire pour accueillir le Seigneur et être enlevés jusqu’au royaume des cieux? Contactez-nous dès maintenant pour en discuter.
Contactez-nous
Contactez-nous par Whatsapp

Contenu connexe

2. Si Christ est le Fils de Dieu ou Dieu Lui-même

« Philippe lui dit : Seigneur, montre-nous le Père, et cela nous suffit. Jésus lui dit : Il y a si longtemps que je suis avec vous, et tu ne m’as pas connu, Philippe ! Celui qui m’a vu a vu le Père ; comment dis-tu : Montre-nous le Père ? Ne crois-tu pas que je suis dans le Père, et que le Père est en moi ? Les paroles que je vous dis, je ne les dis pas de moi-même ; et le Père qui demeure en moi, c’est lui qui fait les œuvres. Croyez-moi, je suis dans le Père, et le Père est en moi ; croyez du moins à cause de ces œuvres » (Jean 14:8-11).

Paramètres

  • Texte
  • Thèmes

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Interligne

Largeur de page

Contenu

Chercher

  • Rechercher ce texte
  • Rechercher ce livre