1. Quelle est la signification de la prière ?

Paroles de Dieu concernées :

La prière est l’une des voies par lesquelles l’homme coopère avec Dieu, c’est un moyen par lequel l’homme appelle Dieu, et c’est le processus par lequel l’homme est touché par l’Esprit de Dieu. On peut dire que ceux qui ne prient pas sont des morts sans esprit, ce qui prouve qu’ils n’ont pas la faculté d’être touchés par Dieu. Sans prière, il serait impossible de mener une vie spirituelle normale, et a fortiori de suivre l’œuvre du Saint-Esprit. Être sans prière, c’est rompre sa relation avec Dieu et il devient impossible de recevoir l’approbation de Dieu. Étant quelqu’un qui croit en Dieu, plus on prie, c’est-à-dire plus on est touché par Dieu, plus on sera rempli de résolution et mieux on sera capable de recevoir un nouvel éclairage de la part de Dieu. Par conséquent, ce genre de personne peut très vite être perfectionné par le Saint-Esprit.

Extrait de « Au sujet de la pratique de la prière », dans La Parole apparaît dans la chair

Après que Dieu a créé les hommes et leur a donné un esprit, Il leur a enjoint de crier vers Lui, autrement, ils ne pourraient pas se connecter avec Son Esprit et la terre ne pourrait pas recevoir la « télévision satellite » du ciel. Quand Dieu n’est plus dans l’esprit des gens, un espace reste inoccupé pour d’autres choses, et c’est ainsi que Satan saisit l’occasion pour entrer. Quand les gens contactent Dieu avec leur cœur, Satan est immédiatement pris de panique et se dépêche de s’échapper. Par les cris des hommes, Dieu leur donne ce dont ils ont besoin, mais Il ne « réside » pas en eux au début. Il leur donne constamment de l’aide grâce à leurs cris, et les gens acquièrent de la fermeté à partir de leur force intérieure, de sorte que Satan n’ose pas venir ici pour « jouer » à sa guise. Donc, si les gens se connectent constamment avec l’Esprit de Dieu, Satan n’ose pas venir déranger. Sans le dérangement de Satan, la vie de tous les gens est normale et Dieu a l’opportunité de travailler en eux sans être entravé. De cette façon, ce que Dieu veut faire peut être réalisé par l’intermédiaire des humains.

Extrait du Chapitre 17 des « Interprétations des mystères des paroles de Dieu à l’univers entier », dans La Parole apparaît dans la chair

La prière n’est pas une sorte de rituel ; c’est une véritable communion entre une personne et Dieu et il y a une profonde signification en elle. À partir des prières des hommes, on peut voir qu’ils servent Dieu directement. Si tu vois la prière comme un rituel, alors il est certain que tu ne sers pas bien Dieu. Si tes prières ne sont pas faites avec honnêteté ou avec sincérité, alors il est possible de dire que du point de vue de Dieu, tu n’existes pas en tant que personne. Comment, alors, peux-tu avoir le Saint-Esprit qui œuvre en toi ? Le résultat de cela sera qu’après avoir travaillé un certain temps, tu seras épuisé. À partir de maintenant, sans la prière, tu ne pourras pas travailler. C’est la prière qui apporte le travail et la prière qui apporte le service. Si tu es un conducteur et une personne qui sert Dieu, mais que tu ne t’es jamais consacré à la prière ou n’as jamais été sérieux dans tes prières, alors la manière dont tu sers finira par causer ta chute. Qu’est-ce qui fait croire aux hommes qu’ils ont le droit de ne pas prier ? Ont-ils arrêté de prier parce que Dieu est incarné ? Ce n’est pas une excuse ; même Moi, Je prie parfois ! Quand le Seigneur Jésus était dans la chair, Lui aussi priait pour les choses cruciales. Il a prié sur les montagnes, à bord de barques et dans des jardins ; Il a aussi conduit Ses disciples à prier. Si tu viens souvent devant Dieu pour prier, cela prouve que tu traites Dieu comme Dieu. Si tu négliges souvent de prier et as tendance à faire les choses à ta façon, faisant tout derrière Son dos, alors tu ne sers pas Dieu ; tu es investi dans tes propres affaires, tout simplement. En cela, ne seras-tu pas condamné ? Depuis l’extérieur, il ne semblera pas que tu aies fait quelque chose qui dérange, et il ne semblera pas non plus que tu aies blasphémé à l’encontre de Dieu, mais tu te contenteras de faire tes petites affaires. Ce faisant, n’interromps-tu pas ? Même si de l’extérieur, il semble que tu n’interromps pas, tu résistes essentiellement à Dieu.

Extrait de « La signification et la pratique de la prière », dans Récits des entretiens de Christ

Pour vous, la prière relève de la plus grande importance. Lorsque tu prieras et que tu recevras l’œuvre du Saint-Esprit, ton cœur sera touché par Dieu et la force d’aimer Dieu surgira. Si tu ne pries pas avec ton cœur, si tu n’ouvres pas ton cœur à la communion avec Dieu, alors Dieu n’aura aucun moyen de travailler en toi. Si, une fois que tu as prié et dit les paroles de ton cœur, l’Esprit de Dieu n’a pas commencé Son œuvre et tu n’as pas reçu l’inspiration, cela montre que ton cœur manque de sincérité, que tes paroles ne sont pas vraies et sont encore impures. Si, après avoir prié, tu éprouves un sentiment de satisfaction, alors tes prières ont été acceptées par Dieu et l’Esprit de Dieu a travaillé en toi. En tant que serviteur de Dieu, tu ne peux pas rester sans prier. Si tu vois vraiment la communion avec Dieu comme quelque chose de significatif et de précieux, alors peux-tu abandonner la prière ? Personne ne peut être sans communion avec Dieu. Sans prière, tu vis dans la chair, dans la servitude de Satan ; sans véritable prière, tu vis sous l’influence des ténèbres.

Extrait de « Au sujet de la pratique de la prière », dans La Parole apparaît dans la chair

Même si, quand les hommes s’agenouillent pour prier, ils parlent à Dieu dans un domaine intangible, tu dois comprendre clairement que leurs prières sont également une sorte de canal par lequel œuvre le Saint-Esprit. Lorsque les hommes prient et cherchent dans l’état correct, le Saint-Esprit travaillera aussi en même temps. C’est une sorte de coopération harmonieuse entre Dieu et l’humanité à partir de deux perspectives différentes ; autrement dit, c’est Dieu qui aide les hommes à traiter certains problèmes. C’est un type de coopération de l’homme en présence de Dieu ; c’est aussi un type de méthode par laquelle Dieu sauve et purifie les hommes. De plus, c’est le chemin de l’entrée correcte des hommes dans la vie, et ce n’est pas une espèce de cérémonie. La prière, ce n’est pas seulement éveiller l’enthousiasme des gens ; si ce n’était que cela, alors il suffirait de le faire machinalement et de crier des slogans et il n’y aurait pas besoin de demander quoi que ce soit, ni besoin d’adoration ou de piété. Le sens de la prière est très profond ! Si tu pries souvent et si tu sais comment prier, priant fréquemment de façon à la fois soumise et raisonnablement, alors ton état intérieur sera particulièrement correct. Si tu clames souvent ces slogans tout en priant, sans avoir aucun fardeau d’aucune sorte et sans considérer ce qui, dans ce que tu dis dans la prière, est raisonnable, quelles paroles que tu prononces sont déraisonnables et quelle façon de parler n’est pas une véritable adoration, et si tu n’es jamais sérieux au sujet de ces problèmes, alors tes prières n’auront pas de succès et tu auras toujours un état intérieur anormal ; tu n’entreras jamais profondément dans les leçons de ce qu’est la raison normale, de ce qu’est la vraie soumission, de ce qu’est la vraie adoration et de la position à prendre dans la prière. Ce sont toutes des choses subtiles.

Extrait de « La signification et la pratique de la prière », dans Récits des entretiens de Christ

J’ai déjà dit : « Les hommes sont engagés dans leurs propres affaires et font ce qu’ils veulent. » De nos jours, les hommes ne prient pas quand ils travaillent ; Dieu n’est pas du tout dans leur cœur, et ils pensent : « Je vais simplement le faire selon les arrangements du travail et, de toute façon, je ne ferai rien de mal ou ne dérangerai rien… » Tu n’as pas prié et, en plus, tu n’as pas rendu grâces. Cette situation est terrible ! Souvent, tu sais que cette condition n’est pas correcte, mais tu n’as pas la méthode appropriée pour te corriger et, par conséquent, tu ne peux pas changer. Même si tu comprenais la vérité, tu ne pourrais pas la pratiquer ; même si tu comprenais ta condition inappropriée à l’intérieur (être arrogant, corrompu ou rebelle), tu ne pourrais pas la corriger ou la supprimer. Les hommes sont occupés à leurs propres affaires et ne tiennent pas compte de l’œuvre ou de l’opération du Saint-Esprit. Ils se préoccupent uniquement de leurs propres affaires et, par conséquent, le Saint-Esprit les abandonne. Une fois que le Saint-Esprit les aura abandonnés, ils se sentiront sombres et asséchés ; ils ne recevront pas un brin de nourriture ou de plaisir. Beaucoup d’hommes ne prient qu’une fois tous les six mois. Ils s’occupent de leurs affaires et font leur travail, mais ils s’ennuient, ils pensent parfois : « Qu’est-ce que je fais et quand cela se terminera-t-il ? » Même ces pensées surgiront. Ne pas prier pendant longtemps est très dangereux ! La prière est si critique ! La vie de l’église sans jamais prier rend les rassemblements très sec. Donc, lorsque vous êtes ensemble, vous devez toujours prier et offrir des louanges, et le Saint-Esprit travaillera particulièrement bien. La force que le Saint-Esprit donne aux hommes est intarissable ; les hommes peuvent l’utiliser tout le temps sans l’épuiser — elle est toujours disponible. Quand ils comptent sur eux-mêmes, les hommes peuvent avoir la langue bien pendue, mais si le Saint-Esprit ne travaille pas en cela, alors, que peuvent-ils accomplir ? Souvent, les gens prient trois à cinq fois n’utilisant qu’une ou deux phrases : « Oh Dieu, je Te remercie, je Te loue. » Ensuite ils n’ont rien d’autre à dire, ils ne peuvent pas ouvrir la bouche. C’est quel niveau de croyance, dis-Moi. C’est très dangereux ! Pas vrai ? Les hommes croient en Dieu, mais ils n’ont même pas les paroles pour Le louer ou Lui rendre grâces, et ils n’ont pas les paroles pour rendre gloire à Dieu. Ils n’osent même pas prononcer les paroles : « demande à Dieu », et ils sont trop embarrassés pour les dire. Ils sont trop dégénérés ! Malgré le fait que tu parles de Dieu et que tu admets Dieu dans ton cœur, si tu ne viens pas en présence de Dieu et si ton cœur est loin de Dieu, le Saint-Esprit ne travaillera pas. En particulier, vous les leaders — nous ne mentionnerons pas les inférieurs — chaque matin lorsque tu te réveilles, tu dois prier. Après que tu as prié, ta journée sera particulièrement bonne et enrichissante et tu sentiras le Saint-Esprit à tes côtés te protégeant en tout temps.

Extrait de « La signification et la pratique de la prière », dans Récits des entretiens de Christ

Je me suis rendu compte que la capacité de beaucoup d’hommes de se retenir est particulièrement insuffisante. Pourquoi ? Les hommes ne prient jamais, et, quand ils ne prient pas, ils deviennent dissolus ; une fois qu’ils sont dissolus, ils n’ont aucune piété ni humilité ; ils prêtent simplement attention à l’humanité, à l’intégrité et à connaître leur nature corrompue, et c’est tout. Les hommes ignorent comment le Saint-Esprit travaille réellement et émeut les gens, et comment ils devraient chercher la volonté de Dieu dans leur vie quotidienne. La croyance des hommes en Dieu n’est qu’une croyance et elle n’a rien de spirituel. Ce sont deux choses différentes. C’est simplement le monde du matérialisme et il nie l’esprit. Par conséquent, pendant que les hommes marchent, ils s’éloignent et tombent tête première dans le fossé. Sans la prière, leur pratique de la vérité ne peut adhérer qu’à un principe dans un certain domaine ; ils ne pratiquent que des règles. Même si tu n’offenses pas Dieu en respectant ces arrangements du supérieur, tu n’obéis qu’aux règles. Les sentiments spirituels des gens de nos jours sont engourdis et lents. Il y a de nombreuses choses subtiles dans la relation des hommes avec Dieu, tel que se sentir spirituellement émus ou éclairés ; mais les hommes ne le sentent pas, ils sont trop engourdis. Les gens ne lisent pas la parole de Dieu et ils ne se connectent jamais aux choses de la vie spirituelle. Ils ne saisissent pas leurs propres situations. Sans prier et sans la vie de l’église, il est impossible de saisir la situation de la vie spirituelle. Vous sentez-vous comme cela ? Pour croire en Dieu, il est nécessaire de prier comme cela. Sans prier, tu ne peux pas avoir la ressemblance de croire à Dieu. Maintenant nous disons qu’il n’y a pas besoin de réglementation, que l’homme peut prier à tout moment et en tout lieu. Ainsi, certains prient très rarement ; ils se lèvent le matin et ne prient pas. Ils se lèvent et se peignent les cheveux, se lavent le visage et ensuite ils lisent et chantent. Le soir, ils se couchent et s’endorment sans prier. Vous sentez-vous comme cela ? Si tu lis simplement la parole de Dieu sans prier, alors tu seras comme un incroyant qui lit la parole de Dieu et ne la comprend pas. Sans la prière, ton cœur ne peut pas être entièrement dévoué et tu ne peux pas avoir de sentiments subtils dans ton esprit ou des émotions dans ton esprit. Tu seras engourdi et lent et tu diras simplement certaines choses extérieures au sujet de la transformation de ton tempérament. Il semble que tu crois en Dieu, mais en réalité, les profondeurs de tes sentiments ne vont pas loin. Il semble que tu ne crois pas en Dieu, et tu ne peux pas prier, peu importe à quel point tu essaies. C’est déjà très dangereux et insuffisant. Retourner à l’esprit pour prier n’interrompt pas le travail affairé de l’extérieur ; non seulement cela ne cause pas d’interruption, mais c’est aussi avantageux pour le travail.

Extrait de « La signification et la pratique de la prière », dans Récits des entretiens de Christ

Quelle est la première chose que les gens devraient faire chaque fois qu’ils rencontrent un problème ? Ils devraient prier ; la prière vient en premier. La prière démontre que tu es pieux, que tu commences à avoir un cœur qui craint Dieu, que tu sais chercher Dieu, que tu Lui as donné une place dans ton cœur, que tu es un chrétien habité par la piété. De nombreux croyants âgés se mettent à genoux pour prier tous les jours à la même heure, parfois pendant si longtemps qu’ils n’arrivent pas à se relever. Ne parlons pas de savoir si cela tient du rituel ou si, oui ou non, ils peuvent y gagner quelque chose ; disons seulement que ces frères et sœurs âgés sont particulièrement pieux, bien meilleurs et bien plus assidus que vous, les jeunes. La première chose à faire devant un problème est de prier. La prière ne se résume pas à un bavardage prolongé et hypocrite ; cela ne résoudrait aucun problème. Il se peut que tu pries huit ou dix fois sans rien gagner, mais ne te décourage pas : tu dois quand même prier. Quand quelque chose t’arrive, commence par prier, commence par le dire à Dieu, laisse-Le prendre le relais, laisse-Le t’aider, laisse-Le te conduire et te montrer le chemin. Cela prouve que tu as placé Dieu en premier, qu’Il est dans ton cœur. Quand tu rencontres un problème, si la première chose que tu fais, c’est de te sentir réfractaire, de te mettre en colère et de céder à un accès de rage – si, avant toute chose, tu deviens négatif –, alors cela indique que Dieu n’est pas dans ton cœur. Dans la vie réelle, tu dois prier chaque fois qu’il t’arrive quelque chose. Dès la première fois, tu dois te mettre à genoux et prier : c’est crucial. La prière démontre ton attitude envers Dieu en Sa présence. Tu ne t’y adonnerais pas si Dieu n’était pas dans ton cœur. Certains disent : « J’ai beau prier, Dieu ne m’éclaire toujours pas ! » Il ne faut pas dire ça. Regarde d’abord si tes motivations pour prier sont bonnes ; si tu cherches vraiment la vérité et pries souvent Dieu, Il pourrait bien alors t’éclairer sur un sujet pour que tu puisses comprendre – en un mot, Dieu fera en sorte que tu comprennes. Sans l’éclairage de Dieu, tu ne pourrais pas comprendre par toi-même : tu manques de sagacité, tu n’en as pas l’intelligence et c’est inaccessible à l’intellect humain. Quand, de fait, tu comprends, cette compréhension naît-elle de ton propre esprit ? Si tu n’es pas éclairé par le Saint-Esprit, parmi ceux que tu interrogeras, personne ne saura quel est le sens de l’œuvre de l’Esprit ou ce que Dieu veut dire ; ce n’est que quand Dieu Lui-même t’en donnera la signification que tu sauras. Et donc, la première chose à faire quand il t’arrive quelque chose, c’est de prier. La prière nécessite d’explorer avec une attitude de chercheur et d’exprimer ses pensées, ses opinions et ses attitudes : voilà ce que cela devrait supposer. Se contenter d’agir mécaniquement n’aura pas d’effet, alors ne reproche pas au Saint-Esprit de ne pas t’éclairer. J’ai découvert que, dans leur foi en Dieu, certaines personnes continuaient à croire, mais n’avaient Dieu que sur les lèvres. Dieu n’est pas dans leur cœur, elles nient l’œuvre de l’Esprit et elles nient également la prière ; elles se contentent de lire les paroles de Dieu, c’est tout. Peut-on appeler ça de la foi en Dieu ? Elles persistent à croire encore et encore, jusqu’à ce que Dieu disparaisse complètement de leur foi. Il y a en particulier ceux qui traitent souvent des problèmes généraux et ont l’impression d’être très occupés et de ne rien obtenir malgré tous leurs efforts. Voilà un exemple de personnes qui ne suivent pas le bon chemin dans leur foi en Dieu. Cela ne demande-t-il pas beaucoup de travail que de prendre la bonne voie ? Elles n’arrivent pas à emprunter cette voie même après avoir compris beaucoup de doctrine et ont tendance à prendre le chemin qui descend. Par conséquent, quand quelque chose vous arrive, vous devez passer plus de temps à prier et à chercher : c’est le strict minimum qu’il faut faire. Apprendre à chercher la volonté de Dieu et les intentions du Saint-Esprit, voilà la clé. Si les gens qui croient en Dieu sont incapables d’expérimenter et de pratiquer ainsi, alors ils ne gagneront rien et leur foi ne vaudra rien.

Extrait de « Vois toutes choses à travers les yeux de la vérité », dans Récits des entretiens de Christ

Précédent: 4. Comment croit-on en Dieu afin de se défaire de son tempérament satanique et d’être sauvé ?

Suivant: 2. Qu’est-ce qu’une vraie prière ?

Nous sommes déjà dans les derniers jours. Savez-vous comment faire pour accueillir le Seigneur et être enlevés jusqu’au royaume des cieux? Contactez-nous dès maintenant pour en discuter.

Contenu connexe

2. Le rapport entre chaque étape de l’œuvre de Dieu et Son nom

« Dieu dit encore à Moïse : Tu parleras ainsi aux enfants d’Israël : L’Éternel, le Dieu de vos pères, le Dieu d’Abraham, le Dieu d’Isaac et le Dieu de Jacob, m’envoie vers vous. Voilà mon nom pour l’éternité, voilà mon nom de génération en génération » (Exode 3:15).

1. Si le vrai Dieu qui a créé les cieux et la terre et toutes les choses est un ou trine

« Philippe lui dit : Seigneur, montre-nous le Père, et cela nous suffit. Jésus lui dit : Il y a si longtemps que je suis avec vous, et tu ne m’as pas connu, Philippe ! Celui qui m’a vu a vu le Père ; comment dis-tu : Montre-nous le Père ? Ne crois-tu pas que je suis dans le Père, et que le Père est en moi ? Les paroles que je vous dis, je ne les dis pas de moi-même ; et le Père qui demeure en moi, c’est lui qui fait les œuvres » (Jean 14:8-10).

1. Pourquoi le gouvernement du PCC persécute et réprime férocement Dieu Tout-Puissant et l’Église de Dieu Tout-Puissant

« Cette génération est une génération méchante » (Luc 11:29). « Le monde entier est sous la puissance du malin » (1 Jean 5:19). « Te voilà tombé du ciel, Astre brillant, fils de l’aurore ! Tu es abattu à terre, Toi, le vainqueur des nations ! Tu disais en ton cœur : Je monterai au ciel, J’élèverai mon trône au-dessus des étoiles de Dieu ; Je m’assiérai sur la montagne de l’assemblée, A l’extrémité du septentrion ; Je monterai sur le sommet des nues, Je serai semblable au Très Haut » (Esaïe 14:12-14).

Paramètres

  • Texte
  • Thèmes

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Interligne

Largeur de page

Contenu

Chercher

  • Rechercher ce texte
  • Rechercher ce livre