Nous invitons tous ceux qui cherchent la vérité à nous contacter.

Une centaine de questions et réponses sur la recherche de la vraie voie

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Largeur de page

0 résultats de recherche

Aucun résultat trouvé

`

98 Pourquoi les croyants doivent-ils faire tant de bonnes actions pour avoir une bonne destination ?

Référence biblique :

« Il en sera comme d'un homme qui, partant pour un voyage, appela ses serviteurs, et leur remit ses biens. Il donna cinq talents à l'un, deux à l'autre, et un au troisième, à chacun selon sa capacité, et il partit. Aussitôt celui qui avait reçu les cinq talents s'en alla, les fit valoir, et il gagna cinq autres talents. De même, celui qui avait reçu les deux talents en gagna deux autres. Celui qui n'en avait reçu qu'un alla faire un creux dans la terre, et cacha l'argent de son maître. Longtemps après, le maître de ces serviteurs revint, et leur fit rendre compte. Celui qui avait reçu les cinq talents s'approcha, en apportant cinq autres talents, et il dit: Seigneur, tu m'as remis cinq talents ; voici, j'en ai gagné cinq autres. Son maître lui dit: C'est bien, bon et fidèle serviteur ; tu as été fidèle en peu de chose, je te confierai beaucoup ; entre dans la joie de ton maître. Celui qui avait reçu les deux talents s'approcha aussi, et il dit: Seigneur, tu m'as remis deux talents ; voici, j'en ai gagné deux autres. Son maître lui dit: C'est bien, bon et fidèle serviteur ; tu as été fidèle en peu de chose, je te confierai beaucoup ; entre dans la joie de ton maître. Celui qui n'avait reçu qu'un talent s'approcha ensuite, et il dit: Seigneur, je savais que tu es un homme dur, qui moissonnes où tu n'as pas semé, et qui amasses où tu n'as pas vanné ; j'ai eu peur, et je suis allé cacher ton talent dans la terre ; voici, prends ce qui est à toi. Son maître lui répondit: Serviteur méchant et paresseux, tu savais que je moissonne où je n'ai pas semé, et que j'amasse où je n'ai pas vanné ; il te fallait donc remettre mon argent aux banquiers, et, à mon retour, j'aurais retiré ce qui est à moi avec un intérêt. Otez-lui donc le talent, et donnez-le à celui qui a les dix talents. Car on donnera à celui qui a, et il sera dans l'abondance, mais à celui qui n'a pas on ôtera même ce qu'il a. Et le serviteur inutile, jetez-le dans les ténèbres du dehors, où il y aura des pleurs et des grincements de dents » (Matthieu 25:14-30).

La réponse issue de la parole de Dieu :

Ma miséricorde est pour ceux qui M’aiment et qui se livrent eux-mêmes. Et la punition infligée au méchant est la preuve de Mon tempérament juste et beaucoup plus le témoignage de Ma colère. Quand sonnera l’heure de la catastrophe, la famine et la peste frapperont tous ceux qui s’opposent à Moi et ils seront en pleurs. Tous ceux qui ont fait tous genres de maux pendant de nombreuses années où ils se passaient pour Mes disciples ne seront pas innocents ; ils vivront eux aussi dans un état constant de panique et de peur en plein dans la catastrophe qui se serait rarement produite depuis des siècles. Et tous Mes disciples qui ont été fidèles, sans distinction, se réjouiront et applaudiront Ma puissance. Ils vivront une satisfaction ineffable et demeureront dans la joie que jamais Je n’ai accordée à l’humanité. Car J’attache du prix aux bonnes œuvres des hommes et déteste les mauvais actes. Depuis que J’ai commencé à diriger l’humanité, J’ai toujours rêvé d’un groupe d’hommes qui regardent dans la même direction que Moi. Et Je n’ai jamais oublié ceux qui ne regardent pas dans cette direction ; Je les ai détestés dans Mon cœur, en attendant juste l’opportunité de voir Mon châtiment s’abattre sur ces malfaiteurs et d’en être ravi. Mon jour est enfin arrivé et plus besoin d’attendre !

Mon travail final n’est pas seulement de punir l’homme, mais de préparer la destination de l’homme. De plus, c’est pour recevoir les reconnaissances de tous, pour tout ce que J’ai fait. J’aimerais que chaque homme voie que tout ce que J’ai fait est juste et est une expression de Mon tempérament ; ce ne sont pas les faits et gestes de l’homme, encore moins la nature, qui ont créé l’humanité. Au contraire, c’est Moi qui nourris tout être vivant parmi toutes choses. Sans Mon existence, l’humanité ne peut que périr et souffrir de l’invasion des catastrophes. Personne ne verra plus jamais ni le beau soleil et la belle lune ni le monde vert ; l’humanité ne sera confrontée qu’à la nuit glaciale et à l’inexorable vallée de l’ombre de la mort. Je suis le seul salut de l’humanité. Je suis le seul espoir de l’humanité et bien plus, Je suis Celui sur qui repose l’existence de toute l’humanité. Sans Moi, l’humanité deviendra immédiatement stagnante. Sans Moi, l’humanité souffrira de catastrophes et sera piétinée par tout genre de fantômes, bien qu’aucun ne tienne compte de Moi. J’ai fait le travail qui ne peut être fait par personne d’autre, seulement dans l’espoir que l’homme puisse Me rendre par de bonnes œuvres. Bien qu’ils soient peu nombreux ceux-là qui peuvent Me rendre, J’achève néanmoins Mon voyage sur terre et Je commence avec le prochain travail dans le plan, car Mon séjour parmi les hommes durant ces nombreuses années a été fructueux et J’en suis très heureux. Je ne tiens pas compte du nombre d’hommes mais plutôt de leurs bonnes œuvres. Dans tous les cas, J’espère que vous poserez suffisamment de bonnes œuvres afin de préparer votre propre destination. C’est alors que Je serai satisfait ; sinon personne d’entre vous n’échappera à la catastrophe. C’est Moi qui provoque la catastrophe et elle est bien sûr orchestrée par Moi. Si vous ne pouvez pas œuvrer pour le bien en Ma présence, alors vous n’échapperez pas la souffrance à la catastrophe. En périodes d’adversité, vos actions et vos actes n’ont pas été entièrement appropriés, parce que votre foi et votre amour étaient vains et vous n’avez manifesté que de la peur ou de la force. A ce sujet, Je ne vais juger que le bien ou le mal. Je continue de Me soucier pour l’essentiel de vos actions et de votre comportement, sur lesquels Je Me baserai pour déterminer votre sort. Cependant, Je tiens à préciser que Je n’accorderai plus de miséricorde à ceux qui M’étaient complètement infidèles en périodes d’adversité, car Ma miséricorde s’arrête ici. En plus, Je n’ai pas d’affection pour celui qui M’a déjà trahi une fois, encore moins, souhaiterais-Je M’associer avec ceux qui trahissent les intérêts des amis. Voilà Mon tempérament, Je ne tiens pas compte de la personne. Je dois vous dire ceci : Quiconque brise Mon cœur n’aura plus droit à la clémence et quiconque a été fidèle restera toujours gravé dans Mon cœur.

Extrait de « Tu dois faire suffisamment de bonnes œuvres pour préparer ta destination », La Parole apparaît dans la chair

Seul Dieu Lui-même peut exiger de l’homme, c’est-à-dire que seul Dieu Lui-même est apte à exiger de l’homme. L’homme ne devrait pas avoir de choix, ne devrait que se soumettre entièrement et pratiquer ; tel est le sens que l’homme devrait avoir. Une fois que le travail qui devrait être fait par Dieu Lui-même est achevé, l’homme est tenu d’en faire l’expérience, étape par étape. Si, à la fin, lorsque la totalité de la gestion de Dieu aura été achevée, l’homme n’a toujours pas fait ce qui est requis par Dieu, l’homme devrait être puni. Si l’homme n’accomplit pas les exigences de Dieu, cela est dû à la désobéissance de l’homme ; cela ne signifie pas que Dieu n’a pas été assez rigoureux dans Son travail. Tous ceux qui ne peuvent pas mettre les paroles de Dieu en pratique, ceux qui ne peuvent pas satisfaire aux exigences de Dieu, et ceux qui ne peuvent pas assurer leur loyauté et accomplir leur devoir, tous ces gens seront punis. Aujourd’hui, vous n’avez pas à répondre à des exigences supplémentaires, mais vous devez accomplir le devoir de l’homme et ce qui devrait être fait par tous les gens. […] L’œuvre de Dieu est dans l’intérêt de l’humanité et la coopération de l’homme est dans l’intérêt de la gestion de Dieu. Après que Dieu a fait tout ce qu’Il est censé faire, l’homme est tenu d’être sans failles dans sa pratique et de coopérer avec Dieu. Dans l’œuvre de Dieu, l’homme ne devrait épargner aucun effort, devrait offrir sa loyauté, et ne devrait pas se livrer à de nombreuses conceptions ou s’asseoir passivement et attendre la mort. Dieu peut Se sacrifier pour l’homme, alors pourquoi l’homme ne peut-il pas offrir sa loyauté à Dieu ? Dieu Se donne de cœur et d’esprit à l’homme, alors pourquoi l’homme ne peut-il pas coopérer un peu ? Dieu travaille pour l’humanité, alors pourquoi l’homme ne peut-il ne pas effectuer une partie de son devoir pour le bien de la gestion de Dieu ? L’œuvre de Dieu a progressé jusqu’à aujourd’hui, et encore vous voyez, mais n’agissez pas, vous entendez, mais ne bougez pas. De telles gens ne sont-ils pas dus à la perdition ? Dieu S’est déjà donné complètement à l’homme, alors pourquoi, aujourd’hui, l’homme est-il incapable d’accomplir sincèrement son devoir ? Pour Dieu, Son œuvre est Sa priorité et le travail de Sa gestion est de la plus haute importance. Pour l’homme, la priorité est de mettre les paroles de Dieu en pratique et de satisfaire aux exigences de Dieu. Vous devriez tous comprendre cela.

Extrait de « L’œuvre de Dieu et la pratique de l’homme », La Parole apparaît dans la chair

… Mon seul souhait c’est que vous vous agissiez de façon très remarquable dans la dernière étape de Mon œuvre, et que vous soyez entièrement dévoués et non plus réservés. Bien sûr, pendant que Je souhaite également que vous ayez tous une bonne destination, J’ai encore Mon exigence, qui consiste à vous demander de prendre la meilleure décision pour M’offrir votre unique et ultime fidélité. Si même cette fidélité unique manquait, alors une telle personne est certainement destinée à être la propriété de Satan, et Je ne la garderai pas. Je la renverrai auprès de ses parents pour qu’ils en prennent soin.

Extrait de « Échange sur le destin », La Parole apparaît dans la chair

En tant qu’êtres humains et fervents chrétiens, c’est notre responsabilité et obligation à tous d’offrir notre esprit et notre corps pour l’accomplissement de la commission de Dieu, car tout notre être est venu de Lui et existe grâce à Sa souveraineté. Si nos esprits et nos corps ne sont pas pour la commission de Dieu et pour la juste cause de l’humanité, alors nos âmes seront indignes de ceux qui ont été martyrisés pour la commission de Dieu, beaucoup plus indignes de Dieu, qui nous a tout donné.

Extrait de « Dieu préside au destin de toute l’humanité », La Parole apparaît dans la chair

Aujourd’hui, ceux qui se dépensent pour Moi, qui s’offrent à Moi et qui portent des fardeaux pour Moi, Je ne te traiterai jamais injustement, et ainsi Ma justice est révélée.

Extrait de « Déclarations et témoignages du Christ au commencement »

Précédent:Pourquoi l’acceptation du salut et de la perfection de Dieu exigent-elles d’endurer tant de difficultés ?

Suivant:Comment sont exactement la destination de l’humanité et les belles scènes du royaume ? Lesquelles des paroles de Dieu attestent cela ?

Vous aimerez peut-être également