65. Principes pour assumer ses responsabilités et démissionner

(1) Tout faux dirigeant ou collaborateur qui n’accepte pas la vérité, n’est pas capable d’accomplir un travail concret et est dépourvu depuis un certain temps de l’œuvre du Saint-Esprit doit assumer ses responsabilités et démissionner.

(2) Quiconque refuse de mettre en application les modalités de travail, les sermons ou les échanges et fait obstacle à la direction et à la conduite des élus de Dieu par la hiérarchie doit assumer ses responsabilités et démissionner.

(3) Quiconque enfreint les modalités de travail et suit une mauvaise pente, causant une grande perte et une catastrophe pour la maison de Dieu et Ses élus, doit assumer ses responsabilités et démissionner.

(4) Si un dirigeant ou un collaborateur, ayant commis une transgression ou un méfait, est émondé et traité et se montre capable de se repentir sincèrement et d’accomplir un bon travail à l’avenir, il peut conserver son poste pour le moment.

Paroles de Dieu concernées :

Au fur et à mesure que ta vie évolue, tu dois toujours avoir une nouvelle entrée et une nouvelle vision plus élevée qui grandissent en profondeur à chaque étape. C’est ce en quoi toute l’humanité devrait entrer. En communiant, en écoutant des sermons, en lisant la parole de Dieu ou en abordant un sujet, tu acquerras une nouvelle vision et un nouvel éclairage, et tu ne vivras pas dans les anciennes règles et dans les temps anciens. Tu vivras toujours dans la nouvelle lumière et ne t’écarteras pas de la parole de Dieu. C’est ce que signifie emprunter la bonne voie. Il ne suffira pas de simplement payer un prix à un niveau superficiel. De jour en jour, la parole de Dieu gagne en intensité et de nouvelles choses apparaissent chaque jour. Il est aussi nécessaire à l’homme de faire une nouvelle entrée chaque jour. Comme Dieu parle, Il fait en sorte que se réalise tout ce qu’Il a dit ; si tu ne peux pas suivre, alors tu prendras du retard. Tu dois approfondir tes prières ; manger et boire la parole de Dieu ne doit pas être intermittent. Approfondis l’éclairage et l’illumination que tu reçois, et tes notions et tes imaginations doivent disparaître graduellement. Tu dois aussi renforcer ton jugement et, quoi que tu rencontres, tu dois avoir tes propres pensées à ce sujet et tes propres points de vue. Par la compréhension de certaines choses de l’esprit, tu dois être plus perspicace au sujet des choses extérieures et saisir l’essentiel de toute question. Si tu n’as pas de telles qualités, comment seras-tu capable de conduire l’Église ? Si tu ne parles que de lettres et de doctrines sans aucune réalité et sans moyen de pratiquer, tu ne pourras te débrouiller que pour un peu de temps. C’est peut-être acceptable à la limite quand tu parles à de nouveaux croyants, mais après un certain temps, lorsque de nouveaux croyants auront acquis une certaine expérience réelle, tu ne seras plus capable de les soutenir. Alors, dans quelle mesure es-tu apte à être utilisé par Dieu ? Tu ne peux pas travailler sans un nouvel éclairage. Ceux qui n’ont pas reçu un nouvel éclairage sont ceux qui ne savent pas comment faire l’expérience, et de telles gens n’acquièrent jamais une nouvelle connaissance ou une nouvelle expérience. Et ils ne peuvent jamais remplir leur fonction de soutenir la vie ni devenir aptes à être utilisés par Dieu. Ce genre d’homme est bon à rien et inutile. En vérité, de telles gens sont tout à fait incapables de remplir leur fonction dans le cadre de l’œuvre et sont tous des bons à rien. Non seulement ils ne parviennent pas à remplir leur fonction, mais en réalité ils font peser une pression tout à fait inutile sur l’Église. J’exhorte tous ces « vénérables vieillards » à se dépêcher de quitter l’Église pour que les autres n’aient plus à te voir.

Extrait de « Ceux qui obéissent à Dieu avec un cœur sincère seront sûrement gagnés par Dieu », dans La Parole apparaît dans la chair

Extraits de sermons et d’échanges pour référence :

Afin d’en finir avec tous les faux dirigeants, faux collaborateurs et antéchrists et de les éliminer, le supérieur émet l’avis suivant :

Quiconque a commis l’une quelconque des sept mauvaises actions suivantes doit assumer ses responsabilités, démissionner, avouer ses péchés envers les élus de Dieu, rassurer les gens et faire que Dieu soit à l’aise.

1. Quiconque n’a pas l’œuvre du Saint-Esprit, communique sans réalité-vérité, ne peut pas résoudre les problèmes pratiques de l’entrée des élus de Dieu dans la vie et ne peut pas accomplir un travail réel, doit assumer ses responsabilités et démissionner.

2. Quiconque a condamné les modalités de travail du supérieur, a retenu ou refusé de distribuer des modalités de travail, des sermons et des communications, a restreint la possibilité pour les élus de Dieu de recevoir les modalités de travail, les sermons et la communication distribués par d’autres ou a fermé l’Église, doit assumer ses responsabilités et démissionner.

3. Quiconque refuse de mettre en œuvre des modalités de travail et restreint les élections des dirigeants et des diacres de l’Église, y compris les élections nominalement autorisées, mais essaie aussi de nommer des candidats de manière forcée ou déguisée, doit en assumer la responsabilité et démissionner.

4. Quiconque a expulsé ou isolé par erreur un certain nombre d’élus de Dieu sans avoir consulté l’Église, a refusé de les rétablir dans la vie de l’Église, n’a pas le moindre amour pour les élus de Dieu ou ne s’enquiert ou ne soucie pas des problèmes des élus de Dieu doit assumer ses responsabilités et démissionner.

5. Quiconque a restreint la capacité des élus de Dieu d’échanger sur les modalités de travail et de discerner les faux dirigeants et les antéchrists, a empêché les élus de Dieu d’accomplir leurs devoirs et de pratiquer la vérité selon les modalités de travail ou a répandu des théories absurdes pour amener les gens à obéir à l’Église et aux dirigeants doit en assumer la responsabilité et démissionner.

6. Quiconque détourne les offrandes à Dieu, se les approprie ou les utilise en violation des dispositions des modalités de travail, doit en assumer la responsabilité et démissionner, et doit aussi avouer entièrement les faits concernant ses délits et rembourser en totalité l’argent qu’il a pris.

7. Quiconque a condamné ceux des élus de Dieu qui ont osé dénoncer les faux dirigeants et les antéchrists et défendre ce qui est juste ou s’est vengé d’eux, ou les a réprimés ou leur a causé un préjudice, est en réalité un démon extrêmement malfaisant et doit en assumer la responsabilité et démissionner.

La maison de Dieu n’autorisera plus les personnes malfaisantes ayant commis une quelconque des sept mauvaises actions ci-dessus à continuer d’assumer des tâches de direction à quelque niveau que ce soit, car ces personnes ont sérieusement interrompu et dérangé l’œuvre de Dieu, n’ont aucun amour pour les élus de Dieu, leur ont nui perfidement, ont essayé de les empêcher de comprendre la vérité et d’obéir à l’œuvre de Dieu, et ont même condamné et manigancé contre ceux des élus de Dieu qui suivent les modalités de travail et soutiennent la justice. C’est de la malfaisance au-delà de toute mesure, un péché incomparable. Les élus de Dieu ne peuvent plus tolérer que de telles personnes perverses continuent d’occuper des postes de dirigeants et de collaborateurs et implorer Dieu de leur accorder le salut. Il est visible que ces faux dirigeants, ces faux collaborateurs et ces antéchrists ont suscité la colère des gens et offensé le tempérament de Dieu, ils doivent donc assumer leurs responsabilités et démissionner. C’est tout à fait conforme à la volonté de Dieu et aux désirs des gens. Si aujourd’hui ils assument leurs responsabilités et démissionnent, et qu’ils montrent qu’ils sont capables de se repentir, la maison de Dieu leur accordera une nouvelle chance : ils seront autorisés à poursuivre leur vie d’Église et se verront attribuer des devoirs appropriés. Et s’ils peuvent poursuivre la vérité et se repentir sincèrement, ils auront encore une chance d’être sauvés. Cependant, s’ils n’assument pas leurs responsabilités et ne démissionnent pas, mais continuent de résister à la maison de Dieu, ils peuvent être considérés comme des antéchrists et doivent être expulsés et rejetés à jamais par les élus de Dieu.

Extrait de « Arrangements de Travail »

Certains dirigeants et travailleurs n’ont pas reçu l’œuvre du Saint-Esprit et sont incapables de réaliser le moindre travail pratique. Ils ne peuvent que s’occuper des affaires courantes et effectuer quelques tâches diverses. Ces personnes doivent assumer le blâme et démissionner. Si elles peuvent accomplir certains travaux pratiques, même si le résultat de leur travail n’est pas très productif, mais qu’elles sont capables de réaliser certaines tâches bénéfiques, que leur humanité est relativement bonne et qu’elles sont obéissantes, alors ces personnes peuvent conserver leur rôle et n’ont pas à assumer le blâme ni à démissionner. Quelles sont les conditions pour rester ? Ces personnes doivent être capables d’effectuer certaines tâches pratiques. À tout le moins, elles doivent être en mesure d’échanger passablement sur la vérité, d’avoir une compréhension pure, de fournir une certaine aide aux autres et de les éduquer, et de résoudre certains problèmes pratiques. De telles personnes n’ont pas à se reprocher quoi que ce soit, ni à démissionner. Si une personne est incapable d’effectuer le moindre travail pratique et crée toutes sortes d’interruptions et de distractions, et si, en outre, elle ne sait pas quel genre de travail elle doit faire et n’agit que lorsque les autres lui disent ce qu’elle a à faire, elle doit démissionner. Les principes concernant la manière de distinguer et de déterminer les situations dans lesquelles les personnes doivent accepter le blâme et démissionner, et les situations dans lesquelles les personnes n’ont pas besoin d’accepter le blâme et de démissionner devraient maintenant être clairs pour vous. Si tu ne sais pas si tu dois accepter le blâme et démissionner, pose la question aux élus de Dieu, car ce sont eux qui ont le plus à dire. Si tu comprends ce que tu as fait auparavant, si tu t’es vraiment repenti et si tu peux promettre de réaliser un travail pratique à l’avenir, alors tu n’as pas à te reprocher quoi que ce soit, ni à démissionner. Peut-être es-tu incapable de réaliser la moindre tâche pratique et préférerais-tu accepter le blâme et démissionner, mais as-tu le sentiment qu’en faisant cela, tu trahirais Dieu. Est-ce vraiment une trahison de Dieu ? Cela profite aux élus de Dieu et à l’œuvre de la maison de Dieu. Si tu ne démissionnes pas, tu deviens toi-même un obstacle, mais si tu démissionnes, cet obstacle sera supprimé et tu ne constitueras plus une entrave. Ce ne sera pas une trahison de Dieu : ce sera une preuve de sagesse et d’obéissance à l’œuvre de Dieu. Si tu es loyal dans l’accomplissement des tâches que tu es capable de réaliser, comme prêcher l’Évangile, accueillir des frères et sœurs ou t’occuper de certaines affaires courantes, tu trouveras ta place. Si tu ne trouves pas ta place et que tu joues encore un rôle de dirigeant, alors tu deviendras un obstacle. Si tu ne démissionnes toujours pas et que tu penses toujours que la démission est une trahison de Dieu, tu es complètement dans l’erreur. Si tu acceptes le blâme et que tu démissionnes, cela montre que tu es doué de raison. Si tu es capable de te repentir sincèrement, cela veut dire que tu acceptes la vérité et que tu te soumets à Dieu. Si tu continues à faire le mal et à t’opposer à Dieu, sans te soucier de savoir si les élus de Dieu vivent ou meurent, tu n’auras pas d’autre choix que de faire face au châtiment de Dieu. Non seulement tu perdras ton statut et ta réputation, mais tu seras aussi détruit par Dieu.

Extrait de « Sermons et échange sur l’entrée dans la vie »

Précédent: 64. Principes concernant la destitution de dirigeants et de collaborateurs

Suivant: 66. Principes concernant la réaffectation de dirigeants ou de collaborateurs

Contenu connexe

117 Je rendrai à Dieu Son amour

ⅠDe nombreuses années, j’ai dérivé à travers le monde,ma corruption s’accroissant.Grâce à Dieu qui a exprimé des vérités et m’a sauvé,je...

Paramètres

  • Texte
  • Thèmes

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Interligne

Largeur de page

Contenu

Chercher

  • Rechercher ce texte
  • Rechercher ce livre