72. Principes concernant les exclusions de l’Église

(1) Toutes les personnes malfaisantes, insensées ou idiotes ainsi que les pommes pourries, lorsque la majorité atteste de leur état, doivent être exclues.

(2) Les personnes désorientées et de très mauvais calibre, qui ne sont absolument pas capables de comprendre la vérité et ne sont bonnes à rien dans l’Église, doivent être exclues.

(3) Tous ceux qui s’adonnent à des activités malhonnêtes, sèment la discorde, forment des factions ou manigancent et conspirent pour perturber la vie d’Église doivent être exclus.

(4) Toute personne qui porte fréquemment des jugements à l’encontre des dirigeants ou des collaborateurs et lance contre eux des accusations sans fondement qui ne visent qu’à provoquer doit être exclue.

(5) Si quelqu’un doit être exclu, l’Église doit avoir une raison valable qui soit en accord avec les modalités de travail et qui recueille l’approbation de la majorité des membres.

Paroles de Dieu concernées :

Dieu sauve ceux qui peuvent prendre vie, qui peuvent voir le salut de Dieu, qui peuvent être fidèles à Dieu et qui sont prêts à chercher Dieu. Il sauve ceux qui croient en l’incarnation de Dieu et en Son apparition. Certaines gens peuvent prendre vie et d’autres non : cela dépend de leur nature, si elle peut être sauvée ou non. Beaucoup de gens ont entendu un grand nombre de paroles de Dieu, mais ne comprennent pas encore la volonté de Dieu et sont encore incapables de les mettre en pratique. De tels gens sont incapables de pratiquer aucune vérité et interfèrent aussi avec l’œuvre de Dieu délibérément. Ils sont incapables de faire aucun travail pour Dieu, ils ne peuvent Lui consacrer quoi que ce soit, aussi ils dépensent secrètement l’argent de l’Église et ils mangent dans la maison de Dieu gratuitement. Ces gens sont morts et ils ne seront pas sauvés.

Extrait de « Es-tu quelqu’un qui a pris vie ? », dans La Parole apparaît dans la chair

Ceux parmi les frères et sœurs qui épanchent toujours leur négativité sont les laquais de Satan et ils dérangent l’Église. Ces gens doivent un jour être expulsés et éliminés. Dans leur croyance en Dieu, si les gens n’ont pas en eux un cœur qui révère Dieu, s’ils n’ont pas un cœur obéissant vis-à-vis de Dieu, alors non seulement ils ne pourront pas faire de travail pour Lui, mais au contraire, ils deviendront ceux qui dérangent Son œuvre et qui Le défient. Croire en Dieu, mais ne pas Lui obéir ou Le révérer, et Le défier plutôt, est la plus grande disgrâce pour un croyant. Si le discours et la conduite d’un croyant sont toujours aussi désinvoltes et immodérés que ceux d’un incroyant, alors il est encore plus mauvais que l’incroyant ; il est le démon typique. Ceux qui, dans l’Église, épanchent leur conversation venimeuse, ceux qui, parmi les frères et sœurs, répandent des rumeurs, fomentent la disharmonie et forment des cliques, ceux-là devraient avoir été expulsés de l’Église. Cependant, parce qu’aujourd’hui est une ère différente de l’œuvre de Dieu, ces gens sont limités, car ils sont voués à une élimination certaine. Ceux qui ont été corrompus par Satan ont tous un tempérament corrompu. Certains n’ont rien d’autre qu’un tempérament corrompu, tandis que d’autres ne sont pas comme cela : non seulement ils ont un tempérament satanique corrompu, mais leur nature est également malveillante à l’extrême. Non seulement leurs paroles et leurs actes révèlent leur tempérament satanique corrompu, mais en outre, ces gens sont eux-mêmes le vrai diable Satan. Leur conduite interrompt et dérange l’œuvre de Dieu, elle perturbe l’entrée dans la vie des frères et sœurs, et elle nuit à la vie normale de l’Église. Tôt ou tard, ces loups déguisés en brebis doivent être chassés : il faut adopter une attitude impitoyable, une attitude de rejet à l’égard de ces laquais de Satan. Ce n’est qu’en faisant cela que l’on se tient du côté de Dieu, et ceux qui ne peuvent pas le faire sont en collusion avec Satan. Dieu est toujours dans le cœur de ceux qui croient véritablement en Lui, et ceux-là portent toujours en eux un cœur qui révère Dieu, un cœur qui aime Dieu. Ceux qui croient en Dieu devraient faire les choses avec un cœur attentif et prudent, et tout ce qu’ils font devrait être conforme aux exigences de Dieu et pouvoir satisfaire Son cœur. Ils ne devraient pas être obstinés, faisant tout ce qu’ils veulent ; cela ne convient pas à un saint. Les gens ne doivent pas faire n’importe quoi, exhiber la bannière de Dieu et tout dévaster avec elle, se pavanant et dérobant en tout lieu ; faire cela est la conduite la plus rebelle. Les familles ont des règles et les nations ont des lois ; n’en est-il pas d’autant plus ainsi dans la maison de Dieu ? La maison de Dieu n’a-t-elle pas des normes plus strictes encore ? N’a-t-elle pas encore davantage de décrets administratifs ? Les gens sont libres de faire ce qu’ils veulent, mais les décrets administratifs de Dieu ne peuvent être modifiés à volonté. Dieu est un Dieu qui ne permet pas aux gens de L’offenser ; Il est un Dieu qui met les gens à mort. Les gens ne le savent-ils pas déjà ?

Extrait de « Avertissement à ceux qui ne pratiquent pas la vérité », dans La Parole apparaît dans la chair

Aujourd’hui, Je Me lève et châtie toutes sortes de mauvais esprits qui Me défient. Peu importe combien de temps ils M’ont suivi, ils doivent Me quitter. Je ne veux pas de quiconque est contre Moi (ce sont ceux qui manquent de compréhension spirituelle, ceux qui ont été temporairement possédés par des mauvais esprits et ceux qui ne Me connaissent pas). Je ne veux pas un seul d’entre eux ! Tous seront écartés et deviendront des fils de la perdition ! Après avoir exécuté du service pour Moi aujourd’hui, ils doivent tous partir ! Ne flânez pas dans Ma maison ; cessez de vivre constamment et sans vergogne à Mes dépens. Ceux qui appartiennent à Satan sont tous des fils du diable et périront pour toujours.

Extrait du Chapitre 109 des « Déclarations de Christ au commencement », dans La Parole apparaît dans la chair

Extraits de sermons et d’échanges pour référence :

Lorsque l’œuvre de Dieu des derniers jours touchera bientôt à sa fin, l’œuvre de purge et de purification de l’Église devra être réalisée. Cela est de la plus haute importance, et le tempérament juste de Dieu sera entièrement révélé à cette occasion. Ses élus savent déjà que Son tempérament n’est pas seulement miséricordieux et aimant, mais aussi majestueux et courroucé et qu’il ne tolère aucune offense. Dès l’instant où Dieu a entrepris Son œuvre des derniers jours et S’est mis à parler, toutes sortes d’antéchrists, de personnes mauvaises, d’esprits malfaisants et de démons impurs n’ont eu de cesse de porter des jugements, d’attaquer, de tromper, de provoquer, de perturber, de démolir, de détruire, de créer le chaos partout, allant jusqu’à réprimer, piéger, punir et expulser de façon arbitraire les élus de Dieu, réduisant toutes les églises en fumée et causant des ravages. Chacun d’entre eux a offensé le tempérament de Dieu il y a bien longtemps. Dieu en a été courroucé et a commencé à S’occuper entièrement de ces démons sataniques, ces esprits malfaisants et démons impurs, et à récompenser les bons et punir les mauvais. Il n’y a qu’en éradiquant les antéchrists, les personnes mauvaises, les esprits malfaisants et les démons impurs que l’Église pourra être complètement purifiée. Alors seulement, la volonté de Dieu sera totalement satisfaite. La purge et la purification de l’Église ont entièrement révélé Son tempérament, qui ne tolère aucune offense. Ils ont permis aux élus de Dieu de comprendre enfin que Son tempérament juste est majestueux et courroucé. Ils ont été témoins de Son salut et de Son amour. Ils ont vu que le juste Dieu Tout-Puissant est absolument digne d’éloges et de louanges. La parole de Dieu dit : « Dieu S’est tourné vers l’œuvre de “classification des gens”, ce qui montre que ce que Dieu veut et ce qui satisfait Dieu n’est pas l’Église d’aujourd’hui, mais le royaume après la classification. En ce moment, Il donne un autre avertissement à toutes les “marchandises dangereuses” : à moins que Dieu n’agisse pas, dès que Dieu commence à agir, ces personnes seront éliminées du royaume. Dieu ne fait jamais les choses pour la forme. Il agit toujours conformément au principe selon lequel “un est un et deux est deux” et, s’il y en a qu’Il ne veut pas voir, Il fait tout Son possible pour les éliminer afin de les empêcher de causer des ennuis à l’avenir. C’est ce qui s’appelle “sortir la poubelle et nettoyer à fond” » (« Chapitre 12 » d’Interprétations des mystères des paroles de Dieu à l’univers entier, dans La Parole apparaît dans la chair). L’élagage et la purification complets de l’Église sont la dernière étape de l’œuvre de Dieu des derniers jours. Ses élus doivent comprendre Sa volonté et être d’une fidélité à toute épreuve pendant l’élagage de l’église, ainsi que la dernière lutte contre les forces maléfiques de Satan menées par des démons antéchrists. Ils doivent rendre un beau et retentissant témoignage pour rendre à Dieu Son amour et réconforter Son cœur. Voilà ce que Dieu exige. C’est un devoir qui doit être accompli et le beau témoignage qui doit être porté par Ses élus.

Extrait de « Arrangements de Travail »

Il faut être capable d’identifier et de voir clairement tous ceux qui doivent être éliminés et détruits, car de telles personnes sont mauvaises, s’opposent à Dieu et n’ont aucun amour pour la vérité. On aura beau les émonder, les traiter, les abreuver et les approvisionner, au bout du compte, elles resteront incapables d’accepter la vérité et susceptibles de changer de tactique pour perpétrer des actes malveillants et s’opposer à Dieu. Il n’existe pas de remède pour ces personnes-là : elles doivent donc être éliminées. Certaines sont punies pour leurs divers actes criminels, d’autres sont démasquées, expulsées et éliminées. Tous les antéchrists, les personnes mauvaises, les esprits maléfiques et les démons impurs qui sont expulsés pour leurs divers actes criminels devront être éliminés puis anéantis. Ceux qui n’ont pas commis beaucoup de mal, mais dont la nature et l’essence n’ont aucun amour pour la vérité, se révèleront avec le temps même s’ils ne paraissent pas vraiment mauvais de l’extérieur. À ce moment-là, ils devront être purgés et expulsés. Ceux pour lesquels on s’interroge toujours peuvent rester dans l’Église pour le moment. Tous ceux qui n’ont pas commis de mal important, mais n’ont eu de cesse de perpétrer des actes malveillants mineurs, et qui, après avoir été traités et émondés, ont amélioré leur comportement peuvent rester. S’ils continuent de mal se comporter et de répéter les mêmes erreurs, ils devront être purgés et expulsés. Les personnes sont éliminées pour être anéanties selon les circonstances suivantes. Premièrement, sont mauvais tous ceux qui n’ont jamais sérieusement mangé et bu la parole de Dieu, font toujours un scandale pour rien, provoquent des gens, se les aliènent, forment des cliques et des gangs, créent des problèmes, nuisent sérieusement à la vie de l’Église et s’attirent la haine des élus. Ces personnes doivent être purgées et expulsées. Il faut les traiter aussitôt qu’elles sont identifiées. Deuxièmement, sont des intrus non-croyants, des scélérats qui ont employé un subterfuge pour intégrer l’Église, tous ceux qui n’ont jamais été assidus à l’église, qui trouvent toutes les raisons et excuses possibles pour éviter de faire leur devoir, qui l’accomplissent avec réticence ou sommairement sans s’appliquer. Troisièmement, sont mauvaises les personnes qui acceptent d’accomplir quelques menus devoirs pour se faire plaisir, mais dont les actions n’ont aucun effet, qui obtiennent un repas gratuit en accomplissant leur devoir paresseusement, qui causent des perturbations où qu’elles aillent elles et qui sont prêtes à commettre tous les maux. Quatrièmement, sont des bêtes dénuées d’humanité ceux qui ne font rien mais couvrent de honte le nom de Dieu lorsqu’ils accomplissent leur devoir ou qui s’ébattent avec des membres du sexe opposé, gaspillent l’argent, font les idiots et abusent de la nourriture et de la boisson sous couvert de répandre la parole d’évangile. Ces personnes-là doivent être purgées ou expulsées. Si les transgressions ne sont qu’occasionnelles ou qu’il s’agit d’une première offense, on peut donner aux personnes l’occasion de réfléchir à ce qu’elles ont fait. S’il s’agit d’une transgression grave ou que la personne récidive, il faut l’expulser. Des personnes peuvent être purgées ou expulsées pour la simple raison qu’elles n’ont pas poursuivi la vérité. Si elles n’accomplissent pas du tout leur devoir ou si, quand elles le font, elles sont incapables de le séparer de leurs motivations personnelles, si elles font toujours de mauvaises choses sans scrupules, agissent toujours égoïstement, dilapident les biens de la maison de Dieu et que chacune de leurs actions couvre Son nom de honte, alors ces personnes sont mauvaises et doivent être éliminées ! Toute église qui découvre de telles personnes doit les purger ou les expulser.

Extrait de « Sermons et échange sur l’entrée dans la vie »

Puisque l’œuvre de Dieu dans les derniers jours est l’œuvre des paroles et l’œuvre consistant à juger et à châtier la race humaine en exprimant la vérité, il est exigé des personnes qui acceptent Son œuvre qu’elles possèdent une pensée normale, du bon sens, et qu’elles soient disposées à poursuivre la vérité et qu’elles possèdent les conditions nécessaires pour comprendre la vérité. Nous pouvons voir clairement que l’Église a été infiltrée par certaines personnes qui n’aiment pas du tout la vérité, ou par certaines personnes qui sont même possédées par des démons et chez qui de mauvais esprits travaillent sérieusement, ainsi que par toutes sortes de personnes lentes d’esprit et dotées d’un bon sens anormal. Parce que ces personnes ne comprennent pas la vérité le moins du monde et sont incapables de remplir les devoirs qui leur incombent, si elles restent dans l’Église, elles ne sont qu’un fardeau et un obstacle inextricable, et doivent donc être éliminées. Cela est bénéfique pour l’Église ainsi que pour les élus de Dieu. L’Église doit principalement éliminer les types de personnes suivants :

1. Si quelqu’un n’aime pas du tout la vérité et ne vit pas la vie de l’Église sur le long terme en dépit d’un environnement familial qui permet les réunions, alors c’est un non-croyant et il doit être éliminé.

2. Si quelqu’un ne poursuit pas la vérité, ne fait pas du tout son devoir et est juste là pour faire acte de présence, alors c’est un non-croyant et il doit être éliminé.

3. Si quelqu’un qui a déjà souffert de troubles mentaux ou a été possédé par des démons n’a jamais un sens normal de la raison ou si les mauvais esprits agissent fréquemment sur lui, alors il ne remplit pas les conditions pour accepter l’œuvre de Dieu, n’a aucun moyen de comprendre la vérité et doit être éliminé.

4. Ceux qui sont gravement handicapés, ceux qui souffrent de toutes sortes de maladies bizarres et les personnes âgées qui sont sourdes, ne voient pas clair, sont engourdies et lentes d’esprit sont incapables de comprendre la vérité, quelle que soit la façon dont on échange avec eux, et doivent être éliminés.

5. Si quelqu’un a toujours des notions sur Dieu, a constamment une attitude suspecte, ne poursuit pas du tout la vérité, a un cœur malveillant et veut attaquer en justice l’Église ou des dirigeants de l’Église en raison de ses propres sentiments d’insatisfaction, alors il est mauvais et doit être éliminé.

6. Si quelqu’un agit ou parle de manière extrêmement dissolue, comme le font les non-croyants, et que la plupart des membres de l’Église le détestent, le haïssent et sont dégoûtés par lui, alors c’est un non-croyant et il doit être éliminé.

7. Si quelqu’un a toujours des notions sur Christ ou sur l’homme utilisé par le Saint-Esprit, n’est jamais capable de comprendre la vérité, aime beaucoup suivre et flatter les autres, va jusqu’à se réjouir de croire à des mensonges et à des discours diaboliques et est susceptible d’être trompé en suivant de faux dirigeants, des antéchrists et ceux sur qui agissent de mauvais esprits, alors c’est quelqu’un d’absurde et d’ignoble et il doit être éliminé.

Les sept types de personnes mentionnés ci-dessus ne remplissent pas les conditions pour accepter l’œuvre de Dieu et n’ont aucun moyen de comprendre la vérité. Même si ces personnes croient en Dieu, elles ne peuvent pas obtenir la vérité et elles ne peuvent pas être sauvées. C’est pourquoi ce sont toutes des personnes qui doivent être éliminées.

Extrait de « Arrangements de Travail »

Il y a des principes à tout le travail effectué par la maison de Dieu. Il y a des principes pour promouvoir et utiliser les gens ; il y a aussi des principes pour éliminer et expulser les gens. Afin de traiter les choses conformément aux principes lors de l’exécution du travail d’élimination, il ne faut jamais se fier au comportement extérieur des gens, mais percer à jour leur essence ; ce n’est qu’ainsi que l’on pourra discerner et traiter les gens correctement, objectivement et impartialement. Une telle pratique est conforme à la volonté de Dieu. Quand nous ne sommes pas capables de percer à jour l’essence des gens, il nous est facile de violer des principes et d’appliquer de manière rigide une même approche pour tout le monde. À l’heure actuelle, certains dirigeants et ouvriers comprennent trop peu de vérités et sont incapables de percer à jour l’essence de la plupart des gens. Par conséquent, lorsque des problèmes surgissent, ils sont totalement désorientés et tout ce qu’ils peuvent faire, c’est suivre des règles de manière rigide. Ils sont donc incapables de s’assurer qu’ils peuvent correctement effectuer le travail d’élimination des gens. Avant que l’Église n’élimine ou n’expulse une personne en particulier, elle doit d’abord comprendre parfaitement l’essence naturelle de cette personne. Au minimum, elle doit parfaitement comprendre que cette personne est absolument quelqu’un qui ne poursuit pas la vérité, qu’elle ne possède fondamentalement pas la conscience ni le bon sens d’une personne normale, qu’elle ne changera pas, quel que soit le nombre d’années supplémentaires où elle croira, et que le Saint-Esprit n’agira absolument pas sur elle. Cette personne ne peut être éliminée ou expulsée que si tout le monde reconnaît qu’elle est comme ça. C’est la seule façon de garantir qu’aucune erreur ne sera commise. Si les gens sont capables de comprendre complètement la volonté de Dieu en ce qui concerne les personnes qui doivent être sauvées, abandonnées ou éliminées, alors ils adopteront des pratiques correctes lorsqu’ils élimineront ou expulseront des personnes, sans faire de tort aux personnes bienveillantes et sans négliger aucune personne malveillante. L’Église doit fonder sa décision d’éliminer ou d’expulser quelqu’un sur l’essence de cette personne. C’est la seule façon de garantir que la décision est prise conformément à la volonté de Dieu et qu’aucune erreur ne sera commise. Par exemple, les personnes possédées par des démons, les antéchrists qui continuent à juger l’œuvre de Dieu ou l’homme utilisé par le Saint-Esprit, ceux qui sont constamment en proie à la débauche ou qui commettent des actes homosexuels et ceux qui continuent à agir de manière imprudente et à perturber le travail de la maison de Dieu sont tous expulsés parce que, par essence naturelle, ils appartiennent à Satan et ne peuvent être sauvés. Comme déterminé par leur essence, ces gens-là n’ont pas été prédestinés et sélectionnés par Dieu, mais sont des méchants et des opportunistes qui sont entrés en douce dans la maison de Dieu. Par conséquent, nous devons expulser tous les gens comme ça. De tels actes ne peuvent jamais être répréhensibles. C’est parce que ces procédures sont mises en œuvre en fonction de l’essence d’une personne et non de ses transgressions momentanées. Si elles sont mises en œuvre uniquement en fonction des transgressions momentanées d’une personne, il est probable que certaines personnes qui commettent des transgressions, mais sont capables de se repentir sincèrement, soient anéanties. La maison de Dieu n’a jamais permis l’expulsion de personnes qui ont commis des transgressions graves, mais qui sont capables de se repentir véritablement.

Pour s’assurer que l’Église agit correctement en ce qui concerne les personnes qu’elle expulse et élimine, la maison de Dieu a précédemment stipulé qu’il fallait obtenir l’entière approbation des dirigeants et des diacres de l’Église pour éliminer quelqu’un. L’approbation de plus de 80 % des membres de l’Église doit également être obtenue avant l’expulsion d’une personne. Ce principe doit être respecté. De plus, si une personne qui a été éliminée ou expulsée précédemment et qui a fait preuve d’une humanité relativement bonne a été expulsée par erreur en raison d’une transgression momentanée, elle peut être invitée à reprendre sa vie d’Église. Quant à ceux qui ont une humanité mauvaise, ils devraient être abandonnés à jamais. Quand on est capable de percer à jour l’essence des gens pour voir quel genre de personnes ils sont, il devient alors beaucoup plus facile de faire le travail et de traiter les choses conformément aux principes.

Extrait de « Arrangements de Travail »

Précédent: 71. Principes concernant l’isolement des personnes dans une Église

Suivant: 73. Principes concernant l’expulsion de l’Église

Contenu connexe

117 Je rendrai à Dieu Son amour

ⅠDe nombreuses années, j’ai dérivé à travers le monde,ma corruption s’accroissant.Grâce à Dieu qui a exprimé des vérités et m’a sauvé,je...

Paramètres

  • Texte
  • Thèmes

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Interligne

Largeur de page

Contenu

Chercher

  • Rechercher ce texte
  • Rechercher ce livre