12. Principes de confirmation que le Saint-Esprit est à l’œuvre

(1) Ce qui émane du Saint-Esprit est, sans aucun doute, en accord avec la vérité de la parole de Dieu. Il n’y a jamais de contradiction entre les deux et ce qui vient du Saint-Esprit ne fait clairement pas partie des notions et des fantasmes de l’homme.

(2) Ce qui émane du Saint-Esprit amène les gens à comprendre la vérité et la volonté de Dieu. Cela peut éclairer leur cœur et leur montrer un chemin de pratique.

(3) Ce qui émane du Saint-Esprit peut apporter la lumière aux gens et les délivrer des ténèbres, en leur offrant une connaissance concrète de Dieu et une vision claire du chemin d’entrée dans la vie.

(4) Ce qui émane du Saint-Esprit peut être bénéfique à l’entrée dans la vie des gens et les amener à s’engager sur la bonne voie dans leur foi en Dieu, leur permettant ainsi de pratiquer la vérité.

Paroles de Dieu concernées :

L’œuvre du Saint-Esprit est une direction proactive et un éclairage positif. Elle ne permet pas aux gens d’être passifs. Elle leur apporte du réconfort, leur donne la foi et la résolution, et leur permet de chercher à être rendus parfaits par Dieu. Quand le Saint-Esprit est à l’œuvre, les gens peuvent activement entrer ; ils ne sont pas passifs ou forcés, mais ils agissent selon leur propre initiative. Quand le Saint-Esprit est à l’œuvre, les gens sont heureux et disposés, prêts à obéir et heureux de se rabaisser. Même s’ils ont de la peine et se sentent fragiles dans leur for intérieur, ils ont la volonté de coopérer, ils souffrent volontiers, ils sont capables d’obéir, et ils ne sont pas corrompus par la volonté humaine, ils ne sont pas corrompus par la pensée de l’homme et ne sont certainement pas corrompus par les désirs et les motivations de l’homme. Lorsque les gens font l’expérience de l’œuvre du Saint-Esprit, ils sont particulièrement saints à l’intérieur. Ceux qui bénéficient de l’œuvre du Saint-Esprit vivent de l’amour de Dieu et de l’amour de leurs frères et sœurs ; ils se réjouissent des choses qui réjouissent Dieu et détestent les choses que Dieu déteste. Les gens qui sont touchés par l’œuvre du Saint-Esprit ont une humanité normale, ils poursuivent constamment la vérité et jouissent de cette humanité. Lorsque le Saint-Esprit travaille dans les gens, leurs conditions sont de mieux en mieux, et leur humanité devient de plus en plus normale et, bien que parfois, leur coopération paraisse insensée, leurs motivations sont fondées, leur entrée est positive, ils n’essaient pas d’interrompre et il n’y a aucune malveillance en eux. L’œuvre du Saint-Esprit est normale et réelle, le Saint-Esprit œuvre en l’homme selon les règles de la vie normale de l’homme, et Il éclaire et guide les gens selon la quête réelle des personnes normales. Lorsque le Saint-Esprit travaille chez les gens, Il les guide et les éclaire selon les besoins des personnes normales. Il les soutient selon leurs besoins, et Il les guide et les éclaire positivement selon ce qui leur fait défaut et selon leurs déficiences. L’œuvre du Saint-Esprit consiste à éclairer et à guider les gens dans la vie réelle ; les gens sont capables de voir l’œuvre du Saint-Esprit seulement s’ils font l’expérience des paroles de Dieu dans leur vie réelle. Si, dans leur quotidien, les gens sont dans un état positif et mènent une vie spirituelle normale, alors ils bénéficient de l’œuvre du Saint-Esprit. Dans un tel état, quand ils mangent et boivent les paroles de Dieu, ils ont la foi ; quand ils prient, ils sont inspirés ; quand quelque chose leur arrive, ils ne sont pas passifs, et pendant que des choses arrivent, ils sont capables d’en tirer les leçons que Dieu exige qu’ils apprennent. Ils ne sont pas passifs ou faibles et, bien qu’ils soient face à de réelles difficultés, ils sont prêts à se conformer à tous les arrangements de Dieu.

Extrait de « L’œuvre du Saint-Esprit et le travail de Satan », dans La Parole apparaît dans la chair

En beaucoup de situations, vous ne savez tout simplement pas comment pratiquer et vous connaissez encore moins la manière dont œuvre le Saint-Esprit. Parfois, tu fais quelque chose qui est évidemment une désobéissance au Saint-Esprit. Que tu manges et boives les paroles de Dieu indique que tu as déjà une compréhension du principe en jeu dans la question, de sorte que tu as un sentiment intérieur de regret et d’inquiétude ; bien sûr, c’est un sentiment que l’on ressentira seulement sous la prémisse de la connaissance d’une certaine vérité. Si les gens ne coopèrent pas ou ne pratiquent pas conformément à la parole de Dieu d’aujourd’hui, ils font obstruction à l’œuvre du Saint-Esprit et ils se sentiront sûrement inquiets à l’intérieur. Supposons que tu comprennes le principe d’un certain aspect, mais que tu ne pratiques pas en conséquence, tu souffres donc d’un sentiment de regret à l’intérieur. Si tu ne comprends pas le principe et que tu ne connais pas du tout cet aspect de la vérité, alors tu ne sentiras pas nécessairement de regret à ce sujet. Les reproches du Saint-Esprit ont toujours un contexte. Parce que tu n’as pas prié ni coopéré avec l’œuvre du Saint-Esprit, tu penses que tu as retardé l’œuvre. En réalité, elle ne peut pas être retardée. Le Saint-Esprit inspirera quelqu’un d’autre ; l’œuvre du Saint-Esprit n’est limitée par personne. Tu sens que tu as laissé tomber Dieu, et c’est un sentiment que tu devrais avoir dans ta conscience. Que tu puisses acquérir la vérité ou non est ta propre affaire et n’a aucun rapport avec Dieu. Parfois, c’est ta propre conscience qui se sent accusée, mais cela n’est pas l’éclairage ou l’illumination du Saint-Esprit ni le reproche du Saint-Esprit. Au lieu de cela, c’est un sentiment dans la conscience humaine. Si tu agis avec caprice quand il est question du nom de Dieu, du témoignage de Dieu ou de l’œuvre de Dieu, Il ne t’excusera pas. Mais il y a une limite : Dieu ne Se préoccupera pas de toi pour de petites affaires communes. Il t’ignorera. Si tu enfreins les principes et perturbes et déranges l’œuvre de Dieu, Il déchaînera Sa colère contre toi et ne t’excusera absolument pas. Certaines des erreurs que tu commets sont inévitables dans le parcours de la vie humaine. Par exemple, tu ne cuis pas bien tes pains à la vapeur et tu dis que c’est Dieu qui te discipline : c’est une chose tout à fait déraisonnable à dire. Avant que tu ne croies en Dieu, ce genre de chose ne se produisait-elle pas souvent ? Tu estimes que c’est la discipline du Saint-Esprit, mais en réalité ce n’est pas le cas (mises à part quelques circonstances exceptionnelles), car cette œuvre ne vient pas entièrement du Saint-Esprit, mais plutôt des sentiments humains. Cependant, il est normal que des gens de foi pensent de cette manière. Tu n’aurais pas pu penser comme cela lorsque tu ne croyais pas en Dieu. Une fois que tu en es venu à croire en Dieu, tu as commencé à passer plus de temps à contempler ces choses et donc tu en es venu naturellement à penser de cette manière. Cela émerge de la pensée des gens normaux et est lié à leur mentalité. Mais laisse-Moi te dire qu’une telle pensée n’est pas dans la portée de l’œuvre du Saint-Esprit. C’est un exemple du Saint-Esprit qui suscite chez les gens une réaction normale au moyen de leurs pensées ; mais tu dois comprendre que cette réaction n’est pas l’œuvre du Saint-Esprit. Avoir ce genre de « connaissance » ne prouve pas que tu aies l’œuvre du Saint-Esprit. Ta connaissance n’émerge pas de l’éclairage du Saint-Esprit, et elle est encore moins l’œuvre du Saint-Esprit. Elle n’est que le produit de la pensée humaine normale et elle n’a absolument aucun lien avec l’éclairage ou l’illumination du Saint-Esprit. Ce sont des phénomènes catégoriquement distincts. Et ça ne vient pas entièrement du Saint-Esprit. Une telle pensée humaine normale ne découle pas entièrement du Saint-Esprit. Quand le Saint-Esprit œuvre pour éclairer les gens, Il leur donne généralement une connaissance de l’œuvre de Dieu, de leur véritable entrée et de leur véritable état. Il leur permet également de comprendre les intentions urgentes de Dieu et Ses exigences de l’homme aujourd’hui, de sorte qu’ils ont la détermination de tout sacrifier pour satisfaire Dieu, qu’ils aiment Dieu même s’ils se heurtent à la persécution et à l’adversité, qu’ils témoignent de Dieu même si cela signifie verser leur sang ou donner leur vie, et ils le font sans regret. Si tu as ce genre de résolution, cela signifie que tu es inspiré par le Saint-Esprit et que tu as l’œuvre du Saint-Esprit, mais sache que tu ne possèdes pas une telle inspiration à chaque instant qui passe. Parfois, lors de réunions, quand tu pries, quand tu manges et bois les paroles de Dieu, tu peux te sentir extrêmement touché et inspiré. C’est si nouveau et si frais lorsque les autres partagent un échange sur leur expérience et leur compréhension des paroles de Dieu, et ton cœur est parfaitement clair et lumineux. Tout cela relève de l’œuvre du Saint-Esprit. Si tu es un dirigeant et que le Saint-Esprit te donne un éclairage et une illumination exceptionnels lorsque tu vas à l’Église pour y travailler, te permet de discerner les problèmes qui existent dans l’Église et de savoir partager un échange sur la vérité pour les résoudre, te rendant incroyablement honnête, responsable et sérieux dans ton travail, tout cela relève de l’œuvre du Saint-Esprit.

Extrait de « Pratique (1) », dans La Parole apparaît dans la chair

Lorsque les conditions des gens sont normales, leur vie spirituelle et leur vie charnelle sont normales, et leur raison est normale et ordonnée. Généralement, de ce qu’ils vivent et parviennent à connaître en eux-mêmes à ce moment-là, on peut dire que cela provient du fait d’avoir été touché par le Saint-Esprit (avoir des idées ou détenir une connaissance superficielle lorsqu’ils mangent et boivent les paroles de Dieu, ou être fidèles en certaines choses, ou avoir la force d’aimer Dieu en certaines choses – tout cela provient du Saint-Esprit). L’œuvre du Saint-Esprit en l’homme est particulièrement normale ; l’homme est incapable de la ressentir et elle semble émerger de l’homme lui-même, mais, en fait, c’est l’œuvre du Saint-Esprit. Dans la vie quotidienne, le Saint-Esprit réalise en tout homme une œuvre à la fois grande et petite, et c’est simplement que l’ampleur de cette œuvre varie. Certaines personnes ont un bon calibre, elles comprennent les choses rapidement et l’éclairage du Saint-Esprit est particulièrement grand en elles. Pendant ce temps, certaines personnes ont un calibre médiocre et il leur faut plus de temps pour comprendre les choses, mais le Saint-Esprit les touche dans leur for intérieur et elles aussi sont capables de devenir fidèles à Dieu : le Saint-Esprit agit en tous ceux qui cherchent Dieu. Quand, dans la vie quotidienne, les gens ne s’opposent pas à Dieu ou ne se rebellent pas contre Dieu, ne font pas des choses qui sont en contradiction avec la gestion de Dieu et n’interfèrent pas avec l’œuvre de Dieu, en chacun d’eux, l’Esprit de Dieu agit à différents degrés et les touche, les éclaire, leur donne la foi, leur donne la force et les pousse à entrer de manière proactive, sans être paresseux ni convoiter les plaisirs de la chair, disposés à pratiquer la vérité et à chercher ardemment les paroles de Dieu. Tout cela est l’œuvre qui provient du Saint-Esprit.

Extrait de « L’œuvre du Saint-Esprit et le travail de Satan », dans La Parole apparaît dans la chair

Là où l’œuvre du Saint-Esprit aide le plus les gens, c’est en leur permettant de comprendre de nombreuses vérités et de comprendre une partie de la volonté de Dieu, en leur faisant cesser d’agir contre la volonté de Dieu et en les rendant capables de travailler dans la bonne direction sans s’écarter du bon chemin. Quel est le but de l’œuvre du Saint-Esprit consistant à éclairer les gens ? Parfois, son rôle consiste à guider les gens ; parfois, elle sert de rappel. Quand tu es sur le point de t’égarer, Il t’aide et te soutient comme une canne, te conduit et te guide sur le bon chemin. Indépendamment de la lumière et de la compréhension avec lesquelles le Saint-Esprit éclaire les gens et de la manière dont elles varient en fonction de leur histoire personnelle, il n’y a jamais de violation de la vérité ni de conflit avec elle. Si chacun fait cette expérience, cherche et prie véritablement, obéit vraiment, que le Saint-Esprit continue d’œuvrer ainsi, que les gens font preuve d’un intellect vif et subtil et que l’éclairage du Saint-Esprit n’est pas perdu chez eux, alors leur stature grandira très vite. Ils auront saisi l’opportunité. Une caractéristique de l’œuvre du Saint-Esprit est qu’elle est très rapide : elle est finie en un éclair. Ce n’est pas comme l’œuvre des esprits malins, quand tu es toujours poussé et que tu ne peux pas agir autrement. Parfois, le Saint-Esprit œuvre en te donnant le sentiment d’être au bord du danger, si bien que tu es mal à l’aise et anxieux. Cela se produit dans des circonstances particulières. La plupart du temps, au cours de leur expérience normale, les gens ont un léger sentiment, ou une pensée ou une idée subtile : cela te fait comprendre le sens, puis ce sens est transmis en paroles humaines à travers l’esprit humain. En fait, si les gens vivent toujours de cette façon, qu’ils se fondent sur ces vérités, qu’ils ont l’œuvre du Saint-Esprit et sont toujours capables de la saisir, alors ils ne peuvent pas dévier du vrai chemin. Même si, tout le long, personne n’échange avec toi, personne ne te guide et qu’on ne te transmet aucun arrangement de travail, si tu poursuis dans cette direction, alors tu ne suivras certainement pas le mauvais chemin.

Extrait de « Vois toutes choses à travers les yeux de la vérité », dans Récits des entretiens de Christ des derniers jours

L’illumination que le Saint-Esprit élabore chez les hommes se produit quand ils sont dans un état normal ; dans de tels moments, les hommes font souvent l’erreur de percevoir l’illumination qu’ils reçoivent comme étant leur propre stature réelle, parce que la manière dont le Saint-Esprit éclaire est exceptionnellement normale, et Il fait usage de ce qui est inhérent à l’homme. Quand les hommes travaillent et parlent, ou quand ils prient et font leurs dévotions spirituelles, une vérité devient soudain claire pour eux. En réalité, cependant, ce que l’homme voit n’est que l’illumination du Saint-Esprit (naturellement, cette illumination est liée à la coopération de l’homme) et ne représente pas la vraie stature de l’homme. Après que l’homme a vécu une période au cours de laquelle il a été confronté à des difficultés et à des épreuves, sa vraie stature devient manifeste dans de telles circonstances. Alors seulement, l’homme découvre que sa stature n’est pas si grande, et l’égoïsme, les considérations personnelles et la cupidité de l’homme apparaissent. Ce n’est qu’après plusieurs cycles de telles expériences que beaucoup de ceux qui ont l’esprit éveillé se rendront compte que ce qu’ils avaient vécu dans le passé n’était pas leur propre réalité individuelle, mais une illumination momentanée du Saint-Esprit, et que l’homme avait tout simplement reçu la lumière. Quand le Saint-Esprit éclaire l’homme afin qu’il comprenne la vérité, c’est souvent d’une manière claire et distincte, sans explication sur la façon dont les choses se sont produites ou sur la direction qu’elles prennent. C’est-à-dire que plutôt qu’intégrer les difficultés de l’homme dans cette révélation, Il révèle la vérité directement. Quand l’homme se heurte à des difficultés dans le processus de l’entrée et intègre alors l’illumination du Saint-Esprit, cela devient l’expérience réelle de l’homme.

Extrait de « L’œuvre et l’entrée (2) », dans La Parole apparaît dans la chair

L’œuvre du Saint-Esprit est un progrès positif, tandis que le travail de Satan, c’est le retrait, la négativité, la rébellion, la résistance à Dieu, la perte de foi en Dieu, le refus ne serait-ce que de chanter des hymnes et la faiblesse trop grande pour accomplir son devoir. Tout ce qui vient de l’éclairage du Saint-Esprit est absolument naturel, ne t’est pas imposé. Si tu y adhères, tu auras la paix ; sinon, on te réprimandera ensuite. Avec l’éclairage du Saint-Esprit, rien de ce que tu fais ne sera compromis ou limité, tu seras libéré, tu te frayeras un chemin pour mettre tes actions en pratique et tu ne seras soumis à aucune contrainte : tu seras en mesure d’agir selon la volonté de Dieu. Le travail de Satan te fait obstacle en beaucoup de choses, il te rend réticent à la prière, trop paresseux pour manger et boire les paroles de Dieu et pas disposé à vivre la vie de l’église, et il t’éloigne de la vie spirituelle. L’œuvre du Saint-Esprit ne se mêle pas de ta vie quotidienne et n’interfère pas avec ta vie spirituelle normale.

Extrait de « L’œuvre du Saint-Esprit et le travail de Satan », dans La Parole apparaît dans la chair

La direction intérieure du Saint-Esprit n’est pas du tout transcendantale ; en fait, c’est tout à fait normal. C’est-à-dire qu’au fond de ton cœur, tu sais que c’est la façon appropriée d’agir et que c’est la meilleure façon. Cette pensée est en fait très claire ; elle n’est pas venue de ta réflexion, mais a été une sorte d’impression que tu as déclenchée au fond de toi et, parfois, tu ne comprends pas complètement ce qui te fait agir de la sorte. Ce n’est souvent rien d’autre que l’éclairage du Saint-Esprit et c’est ainsi que cela se produit le plus souvent chez la majorité des gens. Les propres idées d’un homme viennent souvent de la réflexion et de la considération et sont toutes frelatées par sa volonté personnelle et l’idée qu’il se fait des domaines dans lesquels il peut trouver un profit personnel et l’idée qu’il se fait des avantages que quelque chose pourrait présenter pour lui ; toutes les décisions humaines contiennent ces choses-là. La direction du Saint-Esprit, cependant, n’inclut en aucun cas de tels frelatages. Il est nécessaire de prêter une attention minutieuse à la direction ou à l’éclairage du Saint-Esprit ; en particulier pour les questions clés, tu dois prêter attention afin de les saisir. Les hommes qui aiment se creuser les méninges et qui aiment agir selon leurs propres idées sont les plus susceptibles de rater cette direction ou cet éclairage.

Extrait de « Les principaux principes de travail des dirigeants et des ouvriers », dans Récits des entretiens de Christ des derniers jours

Quel genre de personnes le Saint-Esprit éclaire-t-Il ? Celles qui sont intellectuellement vives et subtiles. Quand elles reçoivent une sensation ou un éclairage, elles se rendent compte que c’est l’œuvre du Saint-Esprit et que c’est Dieu qui fait cela. Parfois, elles ont tout de suite conscience que c’est le Saint-Esprit qui les réprimande et alors, elles se maîtrisent. Voilà quelles sont les personnes que le Saint-Esprit éclaire. Celui qui est négligent et ne comprend pas les choses spirituelles ne s’apercevra pas qu’une sensation lui est donnée. Il ne fait pas attention à l’œuvre du Saint-Esprit, et donc le Saint-Esprit n’essaiera plus de l’éclairer. S’il reste non réceptif même au bout de trois ou quatre tentatives, le Saint-Esprit n’œuvrera plus sur lui. Comment se fait-il, qu’avec le temps, certaines personnes deviennent de plus en plus sombres, déprimées, découragées, dépourvues de l’éclairage du Saint-Esprit ? Il n’y a plus en elles que des choses sans vie, des doctrines ternes, donc comment pourraient-elles se sentir dynamisées ? Les gens qui ne comptent que sur leur enthousiasme ne tiennent pas longtemps. Pour avoir de la force, tu dois comprendre la vérité. Dans ta foi en Dieu, tu dois donc être subtil, tu dois prendre au sérieux les paroles de Dieu et te soucier de te connaître toi-même. Tu dois comprendre la volonté de Dieu par la compréhension de la vérité, la connaissance et l’expérience : ainsi seulement, tu obtiendras l’œuvre du Saint-Esprit. L’œuvre du Saint-Esprit est extraordinairement concrète. Certains ont la capacité de comprendre la vérité mais n’ont aucune expérience personnelle de l’œuvre du Saint-Esprit. À l’avenir, tu dois être attentif aux sensations les plus subtiles et à la lumière la plus subtile. Chaque fois qu’il t’arrive quelque chose, tu dois l’observer et l’aborder sous l’angle de la vérité, et ce faisant, tu suivras peu à peu la bonne voie.

Extrait de « Vois toutes choses à travers les yeux de la vérité », dans Récits des entretiens de Christ des derniers jours

Précédent: 11. Principes de la vie devant Dieu

Suivant: 13. Principes concernant le fait d’obtenir l’œuvre du Saint-Esprit

Voulez-vous accueillir le Seigneur pour devenir la personne la plus chanceuse du monde ? Contactez-nous pour trouver le chemin.

Contenu connexe

101 Si Dieu ne m’avait sauvé

ⅠSi Dieu ne m’avait sauvé,je serais encore errant dans le monde,luttant et souffrant dans le péché,vivant sans aucun espoir.Si Dieu ne...

187 Je veux rendre à Dieu Son amour

ⅠPendant des années, j’ai dérivé à travers le monde, ma corruption s’aggravant. Grâce aux vérités prononcées par Dieu qui m’ont sauvé, je...

Paramètres

  • Texte
  • Thèmes

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Interligne

Largeur de page

Contenu

Chercher

  • Rechercher ce texte
  • Rechercher ce livre

Contactez-nous par WhatsApp