26. Principes d’entrée dans la réalité des paroles de Dieu

(1) Vous devriez parvenir à mettre en pratique la vérité, quelle que soit la profondeur ou la superficialité de la compréhension que vous en avez. Quand vous approfondissez de plus en plus la vérité, vous en venez naturellement à vivre la réalité des paroles de Dieu ;

(2) Quand vous avez compris la vérité dans votre pratique et dans votre expérience des paroles de Dieu et que vous voyez que tout ce qu’Il exige de l’homme est concret, vous en venez naturellement à aimer la pratique de la vérité ;

(3) Vous pouvez obtenir l’éclairage et les conseils du Saint-Esprit en pratiquant et en vivant fréquemment les paroles de Dieu. Quand vous pratiquez la vérité, vous ressentez paix et soulagement dans son âme ;

(4) Quand ceux qui pratiquent souvent la vérité vivent la réalité des paroles de Dieu, ils savent clairement dans leur cœur que c’est bien le cas et ceux qui comprennent la vérité le voient également avec clarté.

Paroles de Dieu concernées :

Dieu est un Dieu concret : toute Son œuvre est concrète, toutes les paroles qu’Il prononce sont concrètes et toutes les vérités qu’Il exprime sont concrètes. Tout ce qui n’est pas Sa parole est vide, inexistant et douteux. Aujourd’hui, le Saint-Esprit doit guider les gens vers les paroles de Dieu. Si les gens veulent entrer dans la réalité, ils doivent alors chercher la réalité et connaître la réalité, après quoi ils doivent faire l’expérience de la réalité et vivre la réalité. Plus les gens connaissent la réalité, plus ils sont capables de discerner si les paroles des autres sont réelles ; plus les gens connaissent la réalité, moins ils ont de notions ; plus les gens font l’expérience de la réalité, plus ils connaissent les actions du Dieu de la réalité, et plus il leur est facile de s’affranchir de leur tempérament corrompu et satanique ; plus les gens ont de réalité, plus ils connaissent Dieu, et plus ils détestent la chair et aiment la vérité ; et plus les gens ont de réalité, plus ils se rapprochent des normes qui sous-tendent les exigences de Dieu. Les gens qui sont gagnés par Dieu sont ceux qui possèdent la réalité, qui connaissent la réalité et qui ont pu connaître les véritables actions de Dieu en faisant l’expérience de la réalité. Plus tu coopères avec Dieu d’une manière concrète et disciplines ton corps, plus tu vas acquérir l’œuvre du Saint-Esprit, plus tu obtiendras la réalité et plus tu seras éclairé par Dieu, et ainsi plus grande deviendra ta connaissance des actions réelles de Dieu. Si tu es capable de vivre dans la lumière actuelle du Saint-Esprit, le chemin à suivre deviendra plus clair pour toi, et tu seras davantage en mesure de te séparer des notions religieuses et des anciennes pratiques du passé. Maintenant, l’important, c’est la réalité : plus les gens possèdent la réalité, plus leur connaissance de la vérité est claire et plus sa compréhension de la volonté de Dieu est grande. La réalité peut surmonter entièrement la lettre et toutes les doctrines, elle peut surmonter toute théorie et expertise, et plus les gens se concentrent sur la réalité, plus ils aiment vraiment Dieu et ont faim et soif de Ses paroles. Si tu te concentres toujours sur la réalité, ta philosophie de la vie, tes notions religieuses et ton caractère naturel seront naturellement supprimés à la suite de l’œuvre de Dieu. Ceux qui ne poursuivent pas la réalité et n’ont aucune connaissance de la réalité sont susceptibles de poursuivre ce qui est surnaturel, et ils seront facilement trompés. Le Saint-Esprit n’a aucun moyen d’œuvrer en de telles personnes, et donc elles se sentent vides et sentent que leur vie n’a aucun sens.

Extrait de « Comment connaître la réalité », dans La Parole apparaît dans la chair

Soutenir les paroles de Dieu et être capable de les expliquer ouvertement ne signifie pas que tu possèdes la réalité ; les choses ne sont pas aussi simples que tu l’imagines. Que tu sois en possession de la réalité ou non, cela ne repose pas sur ce que tu dis, mais plutôt sur ce que tu vis. Ce n’est que lorsque les paroles de Dieu deviennent ta vie et ton expression naturelle qu’on peut dire que tu as la réalité et, alors seulement, tu peux être considéré comme ayant gagné une vraie compréhension et une stature réelle. Tu dois être à même d’endurer d’être examiné sur de longues périodes et tu dois être capable de vivre la ressemblance qui est requise par Dieu. Ce ne doit pas être une simple posture ; cela doit couler naturellement de toi. Ce n’est qu’alors que tu auras véritablement la réalité et que tu auras gagné la vie. Permets-Moi de prendre l’exemple de l’épreuve des exécutants, que tout le monde connaît bien : tout le monde peut proposer les théories les plus élevées concernant les exécutants et chacun a une compréhension correcte de cette question. Les hommes en parlent et chaque discours surpasse le précédent, comme si c’était une compétition. Cependant, si l’homme n’a pas été soumis à une épreuve majeure, alors il est très difficile de dire qu’il a un bon témoignage à rendre. En bref, la vie de l’homme souffre encore de nombreuses lacunes, ce qui va tout à fait à l’encontre de sa compréhension. Par conséquent, cela n’est pas encore devenu la stature réelle de l’homme, et ce n’est pas encore la vie de l’homme. Parce que la compréhension de l’homme n’a pas été mise dans la réalité, sa stature est toujours comme un château construit sur le sable, chancelant et au bord de l’effondrement. L’homme a bien trop peu de réalité ; il est presque impossible de trouver une quelconque réalité chez l’homme. Il y a trop peu de réalité qui découle naturellement de l’homme, et toute la réalité qu’il vit a été forcée. C’est la raison pour laquelle Je dis que l’homme ne possède pas de réalité. Même si les gens prétendent que leur amour pour Dieu ne change jamais, ce n’est que ce qu’ils disent avant qu’ils ne soient confrontés à des épreuves. Lorsqu’un jour, ils seront soudainement confrontés à des épreuves, les choses dont ils parlent seront une fois de plus en décalage avec la réalité, et cela prouvera une fois de plus que l’homme ne possède aucune réalité. On peut dire que chaque fois que tu rencontres des choses qui ne correspondent pas à tes notions et qui requièrent que tu t’effaces, ces choses sont tes épreuves. Avant que la volonté de Dieu ne soit révélée, chacun traverse un test rigoureux et une épreuve immense. Peux-tu appréhender cela ? Quand Dieu veut éprouver les hommes, Il les laisse toujours faire leurs choix avant que la vérité des faits ne soit révélée. Cela signifie que lorsque Dieu soumet l’homme aux épreuves, Il ne te dira jamais la vérité ; c’est ainsi que les hommes sont exposés. C’est un moyen par lequel Dieu accomplit Son œuvre, pour voir si tu connais le Dieu d’aujourd’hui et si tu possèdes une réalité. Es-tu véritablement dénué de doutes concernant l’œuvre de Dieu ? Seras-tu véritablement en mesure de tenir bon quand une épreuve majeure t’arrivera ? Qui ose dire : « Je t’assure qu’il n’y aura pas de problème » ? Qui ose affirmer : « D’autres pourraient avoir des doutes, mais moi, jamais » ? C’est exactement comme quand Pierre a été soumis aux épreuves : il était toujours en train de se vanter avant que la vérité ne soit révélée. Ce n’est pas un défaut personnel propre à Pierre ; c’est la plus grande difficulté à laquelle chaque homme fait actuellement face. Si Je devais visiter quelques endroits ou rendre visite à quelques frères et sœurs pour voir quelle est votre compréhension de l’œuvre de Dieu aujourd’hui, vous seriez certainement capables d’en dire beaucoup sur votre connaissance, et il semblerait que vous n’ayez aucun doute. Si Je devais te demander : « Peux-tu vraiment déterminer que l’œuvre d’aujourd’hui est réalisée par Dieu Lui-même ? Sans aucun doute ? », tu répondrais certainement : « Sans aucun doute, c’est l’œuvre accomplie par l’Esprit de Dieu. » Une fois que tu aurais répondu de la sorte, tu n’éprouverais certainement pas l’ombre d’un doute et tu pourrais même ressentir une certaine satisfaction en te disant que tu as acquis un peu de réalité. Ceux qui ont tendance à comprendre les choses de cette manière sont des gens qui possèdent moins de réalité ; plus on pense qu’on l’a acquise, moins on pourra tenir bon quand on sera face aux épreuves. Malheur à ceux qui sont arrogants et hautains, et malheur à ceux qui n’ont aucune connaissance d’eux-mêmes ; de tels hommes sont très doués quand il s’agit de parler, mais les pires quand il s’agit de traduire leurs paroles par des actes. Lorsqu’apparaît le moindre problème, ces hommes commencent à avoir des doutes et la pensée d’abandon s’insinue dans leur esprit. Ils ne possèdent aucune réalité ; ils n’ont que des théories qui sont au-dessus de la religion, sans rien de la réalité que Dieu requiert maintenant. Je suis très dégoûté par ceux qui parlent seulement de théories sans posséder aucune réalité. Ce sont eux qui crient le plus fort lorsqu’ils accomplissent leur travail, mais dès qu’ils sont confrontés à la réalité, ils s’effondrent. Cela ne montre-t-il pas que ces personnes n’ont aucune réalité ? Peu importe la férocité du vent et des vagues, si tu peux rester debout sans laisser le moindre doute entrer dans ton esprit, tenir bon et éviter le déni, même lorsque tout le monde abandonne, alors tu seras considéré comme ayant une véritable compréhension et comme étant sincèrement en possession de la réalité.

Extrait de « Seule la mise en pratique de la vérité constitue la possession de la réalité », dans La Parole apparaît dans la chair

Dieu ne requiert pas des hommes la simple capacité de parler de la réalité ; ce serait trop facile, non ? Pourquoi Dieu parle-t-Il donc d’entrée dans la vie ? Pourquoi parle-t-Il de transformation ? Si les gens sont seulement capables de tenir des discours vides sur la réalité, alors peuvent-ils réussir une transformation dans leur tempérament ? Les bons soldats du royaume ne sont pas entraînés pour être un groupe de gens qui ne peuvent que parler de la réalité ou se vanter ; ils sont plutôt entraînés pour vivre les paroles de Dieu en tout temps, rester inflexibles quels que soient les revers auxquels ils font face, vivre constamment en accord avec les paroles de Dieu et ne pas retourner dans le monde. C’est la réalité dont Dieu parle ; c’est l’exigence de Dieu pour l’homme. Par conséquent, ne considère pas la réalité exprimée par Dieu comme trop simple. Le simple éclairage de la part du Saint-Esprit ne correspond pas à la possession de la réalité. Telle n’est pas la stature de l’homme – c’est la grâce de Dieu, à laquelle l’homme n’apporte aucune contribution. Chaque homme doit endurer les souffrances de Pierre et, plus encore, posséder la gloire de Pierre ; c’est ce qu’il vit après qu’il a gagné l’œuvre de Dieu. Seul cela peut être appelé réalité. Ne va pas croire que tu possèdes la réalité simplement parce que tu peux en parler ; c’est une erreur. De telles pensées ne sont pas conformes à la volonté de Dieu et n’ont aucune signification réelle. Ne dis pas de telles choses à l’avenir – abolis de telles expressions ! Tous ceux qui ont une fausse compréhension des paroles de Dieu sont des incroyants. Ils n’ont aucune connaissance réelle, encore moins une réelle stature ; ce sont des personnes ignorantes à qui il manque la réalité. Autrement dit, tous ceux qui vivent en dehors de l’essence des paroles de Dieu sont des incroyants. Ceux qui sont considérés comme incroyants par les hommes sont des bêtes aux yeux de Dieu et ceux qui sont considérés comme incroyants par Dieu sont les gens qui ne font pas des paroles de Dieu leur vie. On peut donc dire que ceux qui ne possèdent pas la réalité des paroles de Dieu et qui ne vivent pas Ses paroles sont des incroyants. L’intention de Dieu est de faire en sorte que chacun vive la réalité de Ses paroles, pas simplement de faire en sorte que tout le monde parle de la réalité, mais, au-delà de cela, que tout le monde soit à même de vivre la réalité de Ses paroles. La réalité que l’homme perçoit est trop superficielle ; elle n’a pas de valeur et ne peut pas accomplir la volonté de Dieu. Elle est trop médiocre et n’est même pas digne d’être mentionnée. Elle est trop insuffisante et trop éloignée de la norme des exigences de Dieu. Chacun d’entre vous sera soumis à une inspection majeure pour voir qui, parmi vous, ne sait que parler de sa compréhension, sans être en mesure de montrer le chemin ni de découvrir qui, parmi vous, n’est qu’un déchet inutile. Souviens-toi de cela à l’avenir ! Ne parle pas d’une connaissance vide ; parle seulement du chemin de la pratique et de la réalité. Passe de la connaissance réelle à la pratique véritable, et ensuite, passe de la pratique à la réalisation de la vie. Ne fais pas la leçon aux autres et ne parle pas d’une connaissance réelle. Si ta compréhension est un chemin, alors laisse tes paroles aller librement sur ce chemin ; si ce n’est pas le cas, alors s’il te plaît, tais-toi et arrête de parler ! Ce que tu dis est inutile. Tu parles de compréhension pour tromper Dieu et faire en sorte que les autres t’envient. N’est-ce pas là ton ambition ? Ne joues-tu pas délibérément avec les autres ? Y a-t-il une valeur en cela ? Si tu parles de compréhension après l’avoir expérimentée, on ne considérera pas que tu te vantes. Sinon, tu es quelqu’un qui déverse un flot de paroles arrogantes. Il y a beaucoup de choses, dans ton expérience actuelle, que tu ne peux pas vaincre, et tu ne peux pas te rebeller contre ta propre chair ; tu fais toujours ce que tu veux, ne satisfaisant jamais la volonté de Dieu, cependant tu as encore le toupet de parler de compréhensions théoriques. Tu es sans vergogne ! Tu as toujours l’audace de parler de ta compréhension des paroles de Dieu. Comme tu es effronté ! Pontifier et te vanter sont devenus ta nature même et tu t’es habitué à faire cela. Chaque fois que tu veux parler, tu le fais avec facilité, mais quand il s’agit de la pratique, tu as recours à des fioritures. N’est-ce pas un moyen de tromper les autres ? Tu es peut-être capable de tromper les hommes, mais l’on ne peut tromper Dieu. Les hommes ne savent pas et n’ont pas de discernement, mais Dieu est sérieux au sujet de telles questions et Il ne t’épargnera pas. Tes frères et sœurs pourraient te défendre, louant ta compréhension et t’admirant, mais si tu ne possèdes pas de réalité, le Saint-Esprit ne t’épargnera pas. Le Dieu concret ne cherchera peut-être pas tes fautes, mais l’Esprit de Dieu t’ignorera et ce sera suffisamment difficile à endurer pour toi. Crois-tu cela ? Parle plus de la réalité de la pratique ; as-tu déjà oublié ? Parle plus des chemins pratiques ; as-tu déjà oublié ? « Propose moins de théories prétentieuses et de paroles pompeuses sans valeur ; et il est préférable de commencer la pratique dès à présent. » As-tu oublié ces paroles ? Ne comprends-tu rien du tout ? N’as-tu aucune compréhension de la volonté de Dieu ?

Extrait de « Seule la mise en pratique de la vérité constitue la possession de la réalité », dans La Parole apparaît dans la chair

Les gens qui se dépensent vraiment pour Dieu placent tout leur être devant Lui ; ils se soumettent sincèrement à toutes Ses déclarations et sont en mesure de mettre Ses paroles en pratique. Ils font des paroles de Dieu le fondement de leur existence et ils sont capables de sonder sérieusement les paroles de Dieu pour découvrir quelles parties pratiquer. Ainsi sont les gens qui vivent vraiment devant Dieu. Si ce que tu fais est bénéfique pour ta vie, et qu’en mangeant et en buvant de Ses paroles, tu peux répondre à tes besoins intérieurs et à tes insuffisances intérieures de sorte que ton tempérament de vie soit transformé, alors cela satisfera la volonté de Dieu. Si tu agis conformément aux exigences de Dieu et si tu ne satisfais pas la chair, mais satisfais plutôt Sa volonté, alors, en cela, tu seras entré dans la réalité de Ses paroles. Quand on parle d’entrer dans la réalité des paroles de Dieu d’une façon plus réaliste, cela signifie que tu peux accomplir ton devoir et répondre aux exigences de Dieu. Seuls ces types d’actions pratiques peuvent être appelés entrer dans la réalité de Ses paroles. Si tu es capable d’entrer dans cette réalité, alors tu possèderas la vérité. C’est le commencement de l’entrée dans la réalité ; tu dois d’abord entreprendre cette formation et ensuite seulement pourras-tu entrer dans des réalités encore plus profondes. Réfléchis à la manière de garder les commandements et à la manière d’être fidèle devant Dieu ; ne pense pas constamment au moment où tu pourras entrer dans le royaume. Si ton tempérament ne change pas, tout ce que tu penses sera inutile ! Pour entrer dans la réalité des paroles de Dieu, tu dois d’abord atteindre le stade où toutes tes idées et tes pensées sont pour Dieu ; c’est la nécessité la plus simple.

Extrait de « Ceux qui aiment vraiment Dieu sont ceux qui peuvent se soumettre absolument à Sa réalité », dans La Parole apparaît dans la chair

Au regard de chacune des vérités, les gens devraient chercher, essayer de comprendre et d’examiner ce qu’est la vérité, comment pratiquer cet aspect de la vérité, et comment y entrer – ce sont ces choses que les gens devraient posséder. Dans tous les aspects de la vérité que vous devriez maintenant posséder, vous n’en comprenez que la doctrine superficielle, l’aspect extérieur, et vous ne comprenez pas l’essence de la vérité, puisque vous n’en avez pas fait l’expérience. Par exemple : combien de vérité est contenue dans l’aspect de la réalisation de son devoir ? L’amour de l’homme pour Dieu ne contient-il pas beaucoup de vérité dans son fond ? Pour se connaître eux-mêmes, les hommes doivent comprendre beaucoup de vérité. Il y a beaucoup de vérité sur le sens et le mystère de l’incarnation qui doit également être compris. Il y a beaucoup de vérité contenue dans les questions telles que la manière dont les gens devraient adorer Dieu, la manière dont ils devraient vivre en tant qu’humains, la manière dont ils devraient obéir à Dieu, ce qu’ils devraient faire pour se conformer à la volonté de Dieu et la manière dont ils devraient servir Dieu. Comment considérez-vous ou essayez-vous de comprendre les questions de tous ces aspects de la vérité ? Il y a une vérité qui est particulièrement profonde dans chacun des aspects et ils exigent que les gens en fassent l’expérience. Si tu n’en fais pas l’expérience et ne grattes que la surface des paroles, sans les comprendre ni les expérimenter dans leurs profondeurs, tu vivras à jamais à la surface des paroles et seras incapable de changement.

Extrait de « La vraie foi en Dieu ne se confirme que par la recherche de la vérité », dans Récits des entretiens de Christ

Pour résumer, suivre la voie de Pierre dans sa croyance en Dieu, c’est suivre la voie de la poursuite de la vérité, qui est aussi la voie pour se connaître soi-même profondément et pour changer son tempérament. Ce n’est qu’en suivant le chemin de Pierre qu’on peut être sur le chemin conduisant à être amené à la perfection par Dieu. Il faut être clair sur la façon de suivre spécifiquement le chemin de Pierre, aussi bien que sur la manière de la mettre en pratique. Tout d’abord, il faut mettre de côté ses propres intentions, ses poursuites déplacées et même sa famille et toutes les choses liées à sa propre chair. Il faut être dévoué de tout cœur, c’est-à-dire, se consacrer entièrement à la parole de Dieu, accorder toute son attention à boire et à manger les paroles de Dieu, s’intéresser à la recherche de la vérité, à la recherche des intentions de Dieu dans Ses paroles, et essayer de saisir la volonté de Dieu en tout. C’est la méthode de pratique la plus fondamentale et la plus essentielle. C’est ce que Pierre a fait après avoir vu Jésus, et ce n’est qu’en pratiquant de cette façon que l’on obtient les meilleurs résultats. Une dévotion sincère aux paroles de Dieu signifie essentiellement rechercher la vérité, rechercher les intentions de Dieu dans Ses paroles, s’efforcer de saisir la volonté de Dieu et comprendre et obtenir plus de vérité à partir des paroles de Dieu. En lisant Ses paroles, Pierre ne s’efforçait pas de comprendre des doctrines et il était encore moins intéressé par l’acquisition de connaissances théologiques ; au contraire, il s’efforçait de comprendre la vérité et de saisir la volonté de Dieu, aussi bien que de parvenir à comprendre Son tempérament et Sa beauté. Il a également essayé de comprendre les différents états de corruption de l’homme à partir des paroles de Dieu, ainsi que de comprendre la nature corrompue de l’homme et les véritables déficiences de l’homme, réalisant ainsi tous les aspects des exigences que Dieu place devant l’homme afin de Le satisfaire. Pierre avait tant de pratiques correctes qui respectaient les paroles de Dieu ; cela s’alignait parfaitement avec la volonté de Dieu et c’était le meilleur moyen pour une personne de coopérer tout en faisant l’expérience de l’œuvre de Dieu. Durant les centaines d’épreuves qu’il eut à expérimenter de la part de Dieu, Pierre s’examinait strictement en regard de chaque parole du jugement de l’homme par Dieu, de chaque parole de la révélation de l’homme par Dieu et de chaque parole de Ses exigences de l’homme, et s’efforçait de sonder le sens de ces paroles. Il essayait sincèrement de comprendre et de mémoriser chaque parole que Jésus lui disait et il avait de très bons résultats. Grâce à cette manière de pratiquer, il parvint à une compréhension de lui-même par les paroles de Dieu, et non seulement il vint à comprendre les différentes conditions corrompues de l’homme, mais parvint aussi à comprendre l’essence, la nature et les différents défauts de l’homme. C’est cela que signifie se comprendre vraiment soi-même. Partant des paroles de Dieu, non seulement Pierre a acquis une véritable compréhension de lui-même, mais dans les choses exprimées dans les paroles de Dieu – le tempérament juste de Dieu, ce qu’Il a et est, la volonté de Dieu pour Son œuvre, Ses exigences envers l’humanité –, de ces paroles, il est parvenu à connaître Dieu complètement. Il est parvenu à connaître le tempérament de Dieu et Son essence ; il est parvenu à connaître et à comprendre ce que Dieu a et est, ainsi que la beauté de Dieu et les exigences de Dieu envers l’homme. Même si Dieu ne parlait pas à l’époque autant qu’Il le fait aujourd’hui, des résultats dans ces aspects étaient néanmoins produits en Pierre. C’était une chose rare et précieuse. Pierre est passé par des centaines d’épreuves, mais n’a pas souffert en vain. Non seulement il est parvenu à se comprendre à partir des paroles et de l’œuvre de Dieu, mais il est aussi parvenu à connaître Dieu. En plus, il s’est particulièrement concentré sur les exigences de Dieu pour l’humanité dans Ses paroles. Dans tous les aspects dont l’homme devrait satisfaire Dieu pour être conforme à la volonté de Dieu, Pierre a fourni de grands efforts à cet égard et est parvenu à une parfaite clarté ; ce fut extrêmement bénéfique pour sa propre entrée. Peu importe ce que Dieu exprimait, aussi longtemps que ces paroles pouvaient devenir sa vie et qu’elles appartenaient à la vérité, Pierre était en mesure de les graver dans son cœur pour les méditer souvent et les comprendre. Après avoir entendu les paroles de Jésus, il était capable de les prendre à cœur, ce qui montre qu’il était particulièrement concentré sur les paroles de Dieu et, à la fin, il a vraiment obtenu des résultats. C’est-à-dire qu’il a été capable de mettre librement les paroles de Dieu en pratique, de pratiquer correctement la vérité et d’être conforme à la volonté de Dieu, d’agir entièrement en conformité avec l’intention de Dieu et de renoncer à ses propres opinions et imaginations personnelles. De cette façon, Pierre est entré dans la réalité des paroles de Dieu.

Extrait de « Comment suivre la voie de Pierre », dans Récits des entretiens de Christ

Être comme un Pierre des années 90 signifie que vous devez tous pratiquer la parole de Dieu, avoir une vraie entrée dans vos expériences, acquérir un éclairage encore plus important et encore plus grand dans votre coopération avec Dieu, ce qui apportera encore une aide supplémentaire à votre propre vie. Si vous avez lu abondamment la parole de Dieu, mais ne comprenez que le sens du texte et n’avez pas une connaissance directe de la parole de Dieu par vos expériences pratiques, alors vous ne connaîtrez pas la parole de Dieu. En ce qui te concerne, la parole de Dieu n’est pas la vie, mais seulement des lettres sans vie. Et si tu t’en tiens seulement aux lettres sans vie, alors tu ne peux pas saisir l’essence de la parole de Dieu ni comprendre Sa volonté. Le sens spirituel de la parole de Dieu s’ouvrira à toi seulement lorsque tu feras l’expérience de Sa parole dans tes expériences réelles, et ce n’est que par l’expérience que tu peux saisir le sens spirituel de beaucoup de vérités et percer les mystères de la parole de Dieu. Si tu ne la mets pas en pratique, alors peu importe que Sa parole soit très claire, la seule chose que tu as comprise, ce sont des lettres et des doctrines vides qui sont devenues pour toi des règlements religieux. N’est-ce pas ce que les pharisiens ont fait ? Si vous pratiquez la parole de Dieu et en faites l’expérience, elle devient pratique pour vous ; si vous ne cherchez pas à la pratiquer, alors la parole de Dieu pour vous n’est rien de plus que la légende du troisième ciel. En fait, le processus de croire en Dieu est le processus de votre expérience de Sa parole et d’être gagnés par Lui, ou, pour le dire plus clairement, croire en Dieu, c’est avoir la connaissance et la compréhension de Sa parole et faire l’expérience de Sa parole et en vivre ; telle est la réalité de votre croyance en Dieu. Si vous croyez en Dieu et espérez en la vie éternelle sans chercher à pratiquer la parole de Dieu comme quelque chose qui est à l’intérieur de vous, alors vous êtes insensés. Ce serait comme aller à un banquet et se contenter de regarder la nourriture et d’apprendre par cœur le nom des plats délicieux sans vraiment en goûter aucun. Une telle personne ne serait-elle pas insensée ?

Extrait de « Une fois que vous avez compris la vérité, vous devez la mettre en pratique », dans La Parole apparaît dans la chair

La recherche de l’entrée dans la vie par les hommes est basée sur les paroles de Dieu. Il a été dit auparavant que tout est accompli grâce à Ses paroles, mais personne n’a vu ce fait. Si tu entres dans l’expérience de l’étape actuelle, tout sera clair pour toi, et tu établiras une bonne fondation en vue des épreuves futures. Peu importe ce que Dieu dit, concentre-toi seulement sur l’entrée dans Ses paroles. Quand Dieu dit qu’Il commencera à châtier les hommes, accepte Son châtiment. Quand Dieu demande aux hommes de mourir, accepte cette épreuve. Si tu vis toujours dans Ses plus récentes déclarations, à la fin, les paroles de Dieu te rendront parfait. Plus tu entreras dans les paroles de Dieu, plus vite tu seras amené à la perfection. Pourquoi est-ce que J’échange sans cesse et vous demande de comprendre et d’entrer dans les paroles de Dieu ? C’est seulement lorsque tu cherches les paroles de Dieu, en fais l’expérience et entres dans la réalité de Ses paroles que le Saint-Esprit a l’occasion d’œuvrer en toi. Donc, vous êtes tous des participants dans chaque méthode de l’œuvre de Dieu et, peu importe l’importance de votre souffrance, à la fin, vous recevrez tous un « souvenir ». Pour atteindre votre perfection finale, vous devez entrer dans toutes les paroles de Dieu. Le perfectionnement des hommes par le Saint-Esprit n’est pas unilatéral. Il exige la coopération des hommes ; Il a besoin que tous coopèrent consciemment avec Lui. Peu importe ce que Dieu dit, concentrez-vous seulement sur l’entrée dans Ses paroles : ce sera plus bénéfique pour votre vie. Tout est dans l’intérêt de votre changement de tempérament. Lorsque tu entreras dans les paroles de Dieu, ton cœur sera touché par Dieu, et tu pourras savoir tout ce que Dieu veut atteindre dans cette étape de Son œuvre, et tu auras la volonté de l’atteindre. Durant le temps du châtiment, certains croyaient que c’était la méthode de l’œuvre et ne croyaient pas aux paroles de Dieu. En conséquence, ils n’ont pas subi l’épurement et ils sont sortis du temps du châtiment, n’ayant rien gagné et rien compris. Certains sont vraiment entrés dans ces paroles sans l’ombre d’un doute, disant que les paroles de Dieu sont la vérité infaillible et que l’humanité devrait être châtiée. Ils ont lutté avec cela pendant un certain temps, abandonnant leur avenir et leur destin et, une fois qu’ils en sont sortis, leurs tempéraments avaient subi un certain changement et ils avaient acquis une compréhension plus profonde de Dieu. Tous ceux qui sont sortis du châtiment ont ressenti la beauté de Dieu, et ont découvert que cette étape de l’œuvre de Dieu incarnait Son grand amour descendant en eux, que c’était la conquête et le salut de l’amour de Dieu. Et ils ont dit aussi que les pensées de Dieu sont toujours bonnes et que tout ce que Dieu fait en l’homme est amour, et non haine. Ceux qui ne croyaient pas aux paroles de Dieu, qui ne contemplaient pas Ses paroles n’ont pas subi l’épurement pendant le temps du châtiment et, en conséquence, le Saint-Esprit n’était pas avec eux et ils n’ont rien gagné. Quant à ceux qui sont entrés dans le temps du châtiment, bien qu’ils aient subi l’épurement, le Saint-Esprit œuvrait, caché à l’intérieur d’eux, et leur tempérament de vie a changé en conséquence. Certains, selon toute apparence, semblaient très positifs, de bonne humeur toute la journée, mais ils ne sont pas entrés dans cet état de l’épurement par les paroles de Dieu et n’ont donc pas changé du tout, ce qui était la conséquence de ne pas croire aux paroles de Dieu. Si tu ne crois pas aux paroles de Dieu, le Saint-Esprit n’œuvrera pas en toi. Dieu apparaît à tous ceux qui croient en Ses paroles, et ceux qui croient en Ses paroles et les acceptent seront capables de gagner Son amour !

Extrait de « Les gens dont les tempéraments ont changé sont ceux qui sont entrés dans la réalité des paroles de Dieu », dans La Parole apparaît dans la chair

En croyant en Dieu, si les gens désirent une transformation de leur tempérament, alors ils ne doivent pas se détacher de la vie réelle. Dans la vie réelle, tu dois te connaître, t’abandonner, pratiquer la vérité, aussi bien qu’apprendre les principes, le bon sens et les règles de conduite en toute chose avant d’être capable d’atteindre une transformation progressive. Si tu ne te concentres que sur la connaissance théorique et ne vis que dans les cérémonies religieuses sans aller en profondeur dans la réalité, sans entrer dans la vie réelle, alors tu n’entreras jamais dans la réalité, tu ne te connaîtras jamais, tu ne connaîtras jamais la vérité ou Dieu, et tu seras aveugle et ignorant pour toujours. L’œuvre du salut des gens par Dieu ne consiste pas à leur permettre de vivre une vie humaine normale après une courte période ni à transformer leurs notions et doctrines erronées. Son but est plutôt de changer les anciens tempéraments des gens, de changer tout leur ancien style de vie et de changer toutes leurs manières désuètes de penser et leur perspective mentale dépassée. Ne se concentrer que sur la vie d’Église ne changera pas les vieilles habitudes de vie des gens ni les anciennes manières dont ils ont vécu pendant longtemps. Quoi qu’il en soit, les gens ne doivent pas se détacher de la vie réelle. Dieu demande que les gens vivent une humanité normale dans la vie réelle, pas seulement dans la vie d’Église, qu’ils vivent la vérité dans la vie réelle, pas seulement dans la vie d’Église et qu’ils remplissent leurs devoirs dans la vie réelle, pas seulement dans la vie d’Église. Pour entrer dans la réalité, on doit tout orienter vers la vie réelle. En croyant en Dieu, si les gens ne peuvent pas arriver à se connaître eux-mêmes par l’entrée dans la vie réelle, et s’ils ne peuvent pas vivre une humanité normale dans la vie réelle, alors ils seront voués à l’échec. Ceux qui désobéissent à Dieu sont tous des gens qui ne peuvent pas entrer dans la vie réelle. Ce sont tous des gens qui parlent d’humanité, mais vivent la nature des démons. Ce sont tous des gens qui parlent de la vérité, mais vivent plutôt des doctrines. Ceux qui ne peuvent pas vivre la vérité dans la vie réelle sont ceux qui croient en Dieu, mais que Dieu déteste et rejette. Tu dois pratiquer ton entrée dans la vie réelle, connaître tes propres défauts, ta propre désobéissance et ta propre ignorance, et connaître ton humanité anormale et tes faiblesses. De cette façon, ta connaissance sera intégrée dans ta condition et tes difficultés réelles. Seul ce genre de connaissance est réel et peut te permettre de saisir vraiment ta propre condition et de réaliser la transformation de ton tempérament.

Extrait de « Discussion sur la vie d’Église et la vie réelle », dans La Parole apparaît dans la chair

Précédent: 25. Principes de pratique de la vérité

Suivant: 27. Principes de vie selon les paroles de Dieu

Nous sommes déjà dans les derniers jours. Savez-vous comment faire pour accueillir le Seigneur et être enlevés jusqu’au royaume des cieux? Contactez-nous dès maintenant pour en discuter.
Contactez-nous
Contactez-nous par Whatsapp

Contenu connexe

117 Je rendrai à Dieu Son amour

ⅠDe nombreuses années, j’ai dérivé à travers le monde,ma corruption s’accroissant.Grâce à Dieu qui a exprimé des vérités et m’a sauvé,je...

Paramètres

  • Texte
  • Thèmes

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Interligne

Largeur de page

Contenu

Chercher

  • Rechercher ce texte
  • Rechercher ce livre