96. Principes pour exalter Dieu et témoigner de Lui

(1) Il est nécessaire d’exalter la grandeur et l’élévation de Dieu. Ayez de la révérence pour Lui, ne vénérez aucune personne et ne souffrez les contraintes de personne : ne vénérez que Dieu et ne vous soumettez qu’à Lui ;

(2) Diffusez les paroles de Dieu et témoignez de Son œuvre, et utilisez Ses paroles comme fondement pour réfuter les notions religieuses et les doctrines théologiques de l’homme, afin que les gens puissent revenir devant Dieu et se soumettre à Lui ;

(3) Échangez sur votre propre expérience et sur votre propre connaissance de Dieu, d’après Ses paroles. Guidez les autres vers la compréhension de la vérité et vers l’entrée dans la réalité, et amenez-les devant Dieu ;

(4) Soyez capables de soutenir la vérité et de sauvegarder l’œuvre de Dieu. Ne faites pas de compromis et ne cédez pas aux forces de Satan, mais utilisez la vérité pour résoudre chacun des problèmes des élus de Dieu ;

(5) Dans l’accomplissement de votre devoir, attachez-vous à pratiquer la vérité et à entrer dans la réalité afin de pouvoir agir conformément aux principes et vivre véritablement comme des humains. Agir ainsi, c’est porter un témoignage sincère à Dieu.

Paroles de Dieu concernées :

Ce que vous avez vécu et vu surpasse ce que les saints et prophètes de jadis ont vu et vécu, mais êtes-vous en mesure de rendre un meilleur témoignage que ces saints et prophètes de jadis ? Ce que Je vous donne maintenant dépasse Moïse et éclipse David, alors Je demande que votre témoignage surpasse celui de Moïse et que vos paroles soient meilleures que celles de David. Je vous donne au centuple, alors Je vous demande de Me rembourser de la même manière. Vous devez savoir que Je suis Celui qui donne la vie à l’humanité, et c’est vous qui recevez la vie de Moi et qui devez Me rendre témoignage. C’est le devoir que Je vous confie et que vous devez faire pour Moi. Je vous ai conféré toute Ma gloire et la vie que le peuple élu, les Israélites, n’a jamais reçue. En toute justice, vous devez Me rendre témoignage, Me consacrer votre jeunesse et donner votre vie pour Moi. Celui à qui Je conférerai Ma gloire devra Me rendre témoignage et donner sa vie pour Moi. Je l’ai prédestiné depuis longtemps. Vous avez de la chance que Je vous confère Ma gloire et votre devoir est d’en témoigner. Si vous ne croyez en Moi que pour recevoir des bénédictions, alors Mon œuvre n’aurait pas eu beaucoup de sens et vous n’accompliriez pas votre devoir. Les Israélites n’ont vu que Ma miséricorde, Mon amour et Ma grandeur, et les Juifs, Ma patience et Ma rédemption. Ils n’ont vu que très, très peu de l’œuvre de Mon Esprit, au point qu’ils ne comprenaient qu’un dix millième de ce que vous avez vu et entendu. Ce que vous avez vu dépasse même ce qu’ont vu les principaux sacrificateurs parmi eux. Aujourd’hui, la vérité que vous avez comprise surpasse la leur ; ce que vous avez vu ce jour dépasse ce qui était vu à l’ère de la Loi, ainsi qu’à l’ère de la Grâce, et ce que vous avez vécu dépasse même ce que Moïse et Élie ont vécu. Car ce que les Israélites ont compris n’était que la loi de l’Éternel et ce qu’ils ont vu n’était que Son dos. Ce que les Juifs ont compris n’était que la rédemption de Jésus, ce qu’ils ont reçu n’était que la grâce qu’Il a accordée et ce qu’ils ont vu n’était que Son image dans la maison des Juifs. Ce que vous voyez aujourd’hui, c’est la gloire de l’Éternel, la rédemption de Jésus et tous Mes actes de ce jour. Vous avez également entendu les paroles de Mon Esprit, apprécié Ma sagesse, appris à connaître Ma splendeur et découvert Mon tempérament. J’ai également partagé tout Mon plan de gestion avec vous. Ce que vous avez vu n’est pas seulement un Dieu aimant et miséricordieux, mais un Dieu rempli de justice. Vous avez vu Ma merveilleuse œuvre et su que Je suis rempli de colère et de majesté. En outre, vous savez que J’ai déjà déversé Ma fureur déchaînée sur la maison d’Israël et qu’aujourd’hui, c’est votre tour. Vous avez compris davantage de Mes mystères dans le ciel qu’Ésaïe et Jean. Vous en savez plus sur Ma beauté et Ma respectabilité que tous les saints des générations précédentes. Ce que vous avez reçu n’est pas seulement Ma vérité, Ma voie et Ma vie, mais une vision et une révélation supérieures à celles de Jean. Vous avez compris beaucoup plus de mystères et avez également vu Mon vrai visage. Vous avez accepté davantage de Mon jugement et connaissez davantage de Mon tempérament juste. Ainsi, bien que vous soyez nés dans les derniers jours, votre compréhension est celle de l’ancien et du passé. Vous avez aussi connu ce qui est de ce jour, qui a été accompli par Ma main. Ce que Je vous demande n’est pas déraisonnable, car Je vous ai donné beaucoup et vous avez beaucoup vu en Moi. Par conséquent, Je vous demande de témoigner de Moi auprès des saints de tous les temps. Tel est Mon seul désir.

Extrait de « Que connais-tu de la foi ? », dans La Parole apparaît dans la chair

Ce que Je désire, c’est ta fidélité, ton obéissance, ton amour et ton témoignage maintenant. Même si tu ne sais pas, à l’heure actuelle, ce que sont le témoignage et l’amour, tu dois Me donner tout ton être et Me remettre les seuls trésors que tu possèdes : ta fidélité et ton obéissance. Tu dois savoir que le témoignage de Ma victoire sur Satan se trouve dans la loyauté et l’obéissance de l’homme, tout comme le témoignage de Ma conquête complète de l’homme. Le devoir de ta foi en Moi est de témoigner pour Moi, de M’être fidèle, à Moi et à personne d’autre, et d’être obéissant jusqu’à la fin. Avant que J’entame la prochaine étape de Mon œuvre, comment Me rendras-tu témoignage ? Comment Me seras-tu fidèle et obéissant ? Vas-tu consacrer toute ta fidélité à ta fonction ou simplement abandonner ? Souhaiterais-tu plutôt te soumettre à tous Mes arrangements (même la mort ou la destruction) ou fuir à mi-chemin pour éviter Mon châtiment ? Je te châtie afin que tu Me rendes témoignage et que tu Me sois fidèle et obéissant. En outre, le châtiment à l’heure actuelle sert à inaugurer la prochaine étape de Mon œuvre et à permettre à l’œuvre de progresser sans entrave. Par conséquent, Je t’exhorte à être sage et à ne pas traiter ta vie ni la signification de ton existence comme un terrain sablonneux sans valeur. Peux-tu savoir exactement ce que sera Ma prochaine œuvre ? Sais-tu comment Je travaillerai dans les jours à venir et comment se déroulera Mon œuvre ? Tu dois connaître la signification de l’expérience que tu as de Mon œuvre et, en outre, la signification de ta foi en Moi. J’ai tant réalisé. Comment pourrais-Je abandonner à mi-chemin comme tu te l’imagines ? J’ai accompli une œuvre si vaste. Comment pourrais-Je la détruire ? En effet, Je suis venu mettre fin à cette ère. Cela est vrai, mais tu dois aussi savoir que Je vais commencer une nouvelle ère, une nouvelle œuvre et, surtout, diffuser l’Évangile du royaume. Ainsi, tu dois savoir que l’œuvre actuelle consiste seulement à commencer une nouvelle ère, à jeter les bases pour la diffusion de l’Évangile à long terme et pour la conclusion future de cette ère. Mon œuvre n’est pas aussi simple que tu le penses, elle n’est pas non plus sans valeur ni sans importance comme tu peux le croire. Par conséquent, Je dois encore te dire : tu dois donner ta vie pour Mon œuvre et, plus encore, tu dois te consacrer à Ma gloire. J’ai tant attendu que tu Me rendes témoignage et J’ai attendu encore plus longtemps que tu répandes Mon Évangile. Tu dois comprendre ce qu’il y a dans Mon cœur.

Extrait de « Que connais-tu de la foi ? », dans La Parole apparaît dans la chair

Dieu accomplit l’œuvre du jugement et du châtiment afin que l’homme Le connaisse et pour Son témoignage. Sans le jugement du tempérament corrompu de l’homme par Dieu, l’homme ne connaîtrait pas Son tempérament juste qui ne tolère aucune offense, et l’homme ne pourrait pas non plus convertir son ancienne connaissance de Dieu en une connaissance nouvelle. Pour le bien de Son témoignage et pour le bien de Sa gestion, Il expose Sa totalité au grand jour, permettant ainsi à l’homme, par la manifestation de Dieu, d’acquérir la connaissance de Dieu, de changer son tempérament et de rendre un témoignage retentissant en faveur de Dieu. Le changement dans le tempérament de l’homme est réalisé par de nombreux genres différents de l’œuvre Dieu ; sans ces changements dans son tempérament, l’homme serait incapable de rendre témoignage à Dieu et d’être selon le cœur de Dieu. Les changements dans le tempérament de l’homme signifient que l’homme s’est libéré de l’esclavage de Satan et de l’influence des ténèbres, et qu’il est vraiment devenu un modèle et un exemple de l’œuvre de Dieu, un témoin de Dieu et un homme selon le cœur de Dieu. Aujourd’hui, Dieu incarné est venu faire Son œuvre sur la terre, et Il exige que l’homme Le connaisse, Lui obéisse, témoigne de Lui, qu’il connaisse Son œuvre pratique et normale, qu’il obéisse à toutes Ses paroles et à toute Son œuvre qui ne sont pas en accord avec les notions de l’homme, et qu’il témoigne de toute l’œuvre qu’Il fait pour sauver l’homme, ainsi que de tous les actes qu’Il accomplit pour conquérir l’homme. Ceux qui témoignent de Dieu doivent connaître Dieu ; seul ce genre de témoignage est précis et réel, et seul ce genre de témoignage peut couvrir Satan de honte. Dieu utilise ceux qui en sont venus à Le connaître en subissant Son jugement et Son châtiment, Son traitement et Son émondage pour qu’ils Lui rendent témoignage. Il utilise ceux qui ont été corrompus par Satan pour Lui rendre témoignage, et Il utilise aussi ceux dont le tempérament a changé et qui ont ainsi gagné Ses bénédictions pour Lui rendre témoignage. Il n’a pas besoin que l’homme Le loue de sa bouche, pas plus qu’Il n’a besoin de la louange et du témoignage de ceux de l’espèce de Satan, qui n’ont pas été sauvés par Lui. Seuls ceux qui connaissent Dieu sont qualifiés pour Lui rendre témoignage et seuls ceux dont le tempérament a changé sont qualifiés pour Lui rendre témoignage. Dieu ne permettra pas à l’homme de déshonorer intentionnellement Son nom.

Extrait de « Seuls ceux qui connaissent Dieu peuvent rendre témoignage à Dieu », dans La Parole apparaît dans la chair

Rendre témoignage à Dieu consiste avant tout à parler de ta connaissance de l’œuvre de Dieu, de la façon dont Dieu conquiert les gens, les sauve, les transforme. Il s’agit de parler de la façon dont Il guide les gens à entrer dans la réalité-vérité, leur permettant d’être conquis, rendus parfaits et sauvés par Lui. Rendre témoignage signifie parler de Son œuvre et de tout ce que tu as expérimenté. Seule Son œuvre peut Le représenter et seule Son œuvre peut Le révéler publiquement dans Son intégralité. Son œuvre Lui rend témoignage. Son œuvre et Ses déclarations représentent directement l’Esprit ; l’œuvre qu’Il accomplit est réalisée par l’Esprit, et les paroles qu’Il prononce sont prononcées par l’Esprit. Ces choses sont simplement exprimées par la chair incarnée de Dieu, mais, en réalité, c’est l’Esprit qui les exprime. Toute l’œuvre qu’Il accomplit et toutes les paroles qu’Il prononce représentent Son essence. Après S’être revêtu de chair et être venu parmi les hommes, si Dieu ne parlait pas ni n’œuvrait, puis vous demandait de connaître Sa réalité, Sa normalité et Sa toute-puissance, serais-tu en mesure de le faire ? Serais-tu en mesure de savoir quelle est l’essence de l’Esprit ? Serais-tu en mesure de savoir quels sont les attributs de Sa chair ? C’est seulement parce que vous avez expérimenté chaque étape de Son œuvre qu’Il vous demande de Lui rendre témoignage. Si vous n’aviez pas une telle expérience, alors Il n’insisterait pas pour que vous rendiez témoignage. Ainsi, lorsque tu rends témoignage à Dieu, tu n’attestes pas seulement Son extérieur d’humanité normale, mais aussi l’œuvre qu’Il accomplit et le chemin qu’Il conduit. Tu dois attester la façon dont tu as été conquis par Lui et sous quels aspects tu as été rendu parfait. C’est le genre de témoignage que tu dois rendre. Partout où tu vas, si tu cries : « Notre Dieu est venu accomplir une œuvre et Son œuvre est vraiment pratique ! Il nous a gagnés sans actes surnaturels, sans aucun miracle ni prodige ! » D’autres demanderont : « Que veux-tu dire quand tu dis qu’Il n’opère ni miracles ni prodiges ? Comment peut-Il t’avoir conquis sans opérer de miracles et de prodiges ? » Et tu dis : « Il parle et, sans faire montre de prodiges ou de miracles, Il nous a conquis. Son œuvre nous a conquis. » En fin de compte, si tu n’es pas en mesure de dire quoi que ce soit de substantiel, si tu ne peux pas parler de faits précis, est-ce un vrai témoignage ? Lorsque Dieu incarné conquiert les gens, ce sont Ses paroles divines qui le font. L’humanité ne peut pas accomplir cela. Ce n’est pas quelque chose que n’importe quel mortel peut accomplir, et même ceux du plus haut calibre parmi les gens normaux en sont incapables, car Sa divinité est supérieure à tout être créé. C’est extraordinaire pour les gens ; le Créateur, après tout, est supérieur à tout être créé. Les êtres créés ne peuvent pas être supérieurs au Créateur. Si tu Lui étais supérieur, Il ne serait pas en mesure de te conquérir, et Il ne peut te conquérir que parce qu’Il t’est supérieur. Celui qui peut conquérir tout le genre humain est le Créateur, et nul autre que Lui ne peut accomplir cette œuvre. Ces paroles sont un « témoignage », le genre de témoignage que tu dois rendre. Pas à pas, tu as subi le châtiment, le jugement, l’épurement, les épreuves, les revers et les tribulations, et tu as été conquis. Tu as mis de côté les perspectives de la chair, tes motivations personnelles et les attraits intimes de la chair. En d’autres termes, les paroles de Dieu ont complètement conquis ton cœur. Bien que tu n’aies pas grandi dans ta vie autant qu’Il l’exige, tu sais toutes ces choses et tu es totalement convaincu par ce qu’Il accomplit. Ainsi, cela peut être appelé témoignage, un témoignage réel et vrai. L’œuvre que Dieu est venu accomplir, l’œuvre du jugement et du châtiment, a pour but de conquérir l’homme, mais Il achève également Son œuvre, mettant fin à l’ère et accomplissant l’œuvre de conclusion. Il achève l’ère entière, sauvant tout le genre humain, délivrant l’homme du péché une fois pour toutes. Il gagne pleinement l’homme qu’Il a créé. Tu dois témoigner de tout cela. Tu as expérimenté tellement de l’œuvre de Dieu, tu l’as vue de tes propres yeux et en as fait l’expérience personnellement. Lorsque tu auras atteint la fin, tu ne dois pas être incapable d’exécuter la fonction qui t’incombe. Quel dommage ce serait ! Quand l’Évangile sera répandu à l’avenir, tu devrais pouvoir parler de tes propres connaissances, attester tout ce que tu as acquis dans ton cœur et ne ménager aucun effort. C’est ce qu’un être créé devrait atteindre. Quelle est la signification réelle de cette étape de l’œuvre de Dieu ? Quel est son effet ? Et à quel point est-elle réalisée en l’homme ? Que doivent faire les gens ? Lorsque vous pourrez parler clairement de toute l’œuvre que Dieu incarné a accomplie depuis Sa venue sur terre, alors votre témoignage sera complet. Quand tu pourras parler clairement des cinq choses suivantes : l’importance de Son œuvre, son contenu, son essence, le tempérament qu’elle représente et ses principes, alors cela prouvera que tu es capable de rendre témoignage à Dieu, que tu possèdes vraiment la connaissance. Mes exigences à votre égard ne sont pas très élevées et sont réalisables par tous ceux qui cherchent vraiment. Si tu es résolu à être l’un des témoins de Dieu, tu dois comprendre ce que Dieu déteste et ce qu’Il aime. Tu as expérimenté une grande partie de Son œuvre ; par cette œuvre, tu dois parvenir à connaître Son tempérament, comprendre Sa volonté et Ses exigences à l’égard de l’homme, et utiliser cette connaissance pour Lui rendre témoignage et accomplir ton devoir. Il se peut que tu dises seulement : « Nous connaissons Dieu. Son jugement et Son châtiment sont très sévères. Ses paroles sont très strictes ; elles sont justes et majestueuses, et elles ne peuvent être offensées par aucun homme », mais ces mots soutiennent-ils l’homme finalement ? Quel est leur effet sur les gens ? Sais-tu vraiment que cette œuvre du jugement et du châtiment t’est très bénéfique ? Le jugement et le châtiment de Dieu révèlent ta rébellion et ta corruption, n’est-ce pas ? Ils peuvent purifier et expulser ces choses souillées et corrompues en toi, n’est-ce pas ? Que deviendrais-tu sans le jugement et le châtiment ? Reconnais-tu vraiment le fait que Satan t’a corrompu au plus profond degré ? Aujourd’hui, vous devez vous équiper de ces choses et bien les connaître.

Extrait de « Pratique (7) », dans La Parole apparaît dans la chair

Quand vous rendez témoignage à Dieu, vous devriez principalement parler davantage de la manière dont Dieu juge et châtie les gens, des épreuves qu’Il utilise pour épurer les gens et changer leurs tempéraments. Vous devriez aussi parler de toute la corruption qui a été révélée dans votre expérience, de tout ce que vous avez enduré et de la manière dont vous avez été finalement conquis par Dieu ; parler de toute la connaissance réelle que vous avez de l’œuvre de Dieu et de la manière dont vous devriez rendre témoignage à Dieu et Lui rendre la pareille pour Son amour. Vous devriez mettre du contenu dans ce genre de langage tout en le formulant de manière simple. Ne parlez pas de théories creuses. Parlez de façon plus terre-à-terre ; parlez avec votre cœur. C’est ainsi que vous devez vivre. Ne vous munissez pas de théories creuses qui paraissent profondes dans l’effort de vous mettre en valeur ; ce faisant, vous avez l’air très arrogant et absurde. Vous devez parler davantage de choses réelles tirées de votre expérience réelle qui sont authentiques, et avec votre cœur ; c’est des plus profitable pour les autres et des plus convenable de voir. Vous étiez les gens qui s’opposaient le plus à Dieu et étaient le moins enclins à vous soumettre à Lui, mais maintenant, vous avez été conquis, n’oubliez jamais cela. Vous devriez réfléchir et songer davantage à ces choses-là. Une fois que les gens les auront clairement comprises, ils sauront comment porter témoignage ; sinon, ils seront susceptibles de commettre des actes inavouables et absurdes.

Extrait de « Seulement en cherchant la vérité peux-tu obtenir des changements dans ton tempérament », dans Récits des entretiens de Christ

Quel témoignage l’homme rend-il finalement à Dieu ? L’homme témoigne que Dieu est le Dieu juste, que Son tempérament est justice, colère, châtiment et jugement ; l’homme témoigne du tempérament juste de Dieu. Dieu utilise Son jugement pour perfectionner l’homme, Il a aimé l’homme et sauvé l’homme. Mais que contient Son amour ? Il contient jugement, majesté, colère et malédiction. Bien que Dieu ait maudit l’homme dans le passé, Il n’a pas complètement jeté l’homme dans l’abîme, mais Il a utilisé ce moyen pour épurer la foi de l’homme ; Il n’a pas mis l’homme à mort, mais a agi pour perfectionner l’homme. L’essence de la chair appartient à Satan, Dieu l’a très bien dit, mais les faits accomplis par Dieu ne sont pas réalisés selon Ses paroles. Il te maudit pour que tu puisses L’aimer et pour que tu connaisses l’essence de la chair ; Il te châtie pour que tu sois éveillé, pour te permettre de connaître tes faiblesses et de connaître la totale indignité de l’homme. Ainsi, les malédictions de Dieu, Son jugement, Sa majesté et Sa colère, tout cela contribue à perfectionner l’homme. Tout ce que Dieu fait aujourd’hui, ainsi que le tempérament juste qu’Il met en évidence en vous, tout cela contribue à perfectionner l’homme, et tel est l’amour de Dieu.

Extrait de « Ce n’est qu’en vivant des épreuves douloureuses que tu peux connaître la beauté de Dieu », dans La Parole apparaît dans la chair

Que devrais-tu chercher maintenant ? La question de savoir si tu es capable ou non de porter témoignage de l’œuvre de Dieu, si tu peux ou non devenir un témoignage et une manifestation de Dieu, et si tu es apte ou non à être utilisé par Lui : voilà les choses que tu devrais chercher. Quelle est l’importance de l’œuvre que Dieu a vraiment accomplie en toi ? Qu’en as-tu vu ? Qu’en as-tu touché ? Dans quelle mesure en as-tu fait l’expérience et l’as-tu goûtée ? Que Dieu t’ait testé, qu’Il t’ait traité ou qu’Il t’ait discipliné, peu importe, Ses actions et Son œuvre ont été réalisées en toi. Toutefois, en tant que croyant en Dieu, en tant que quelqu’un qui est prêt à chercher à être rendu parfait par Lui, es-tu capable de témoigner de l’œuvre de Dieu sur la base de ton expérience pratique ? Peux-tu continuer à vivre la parole de Dieu à travers ton expérience pratique ? Peux-tu subvenir aux besoins des autres à travers ta propre expérience pratique et consacrer ta vie entière à porter témoignage de l’œuvre de Dieu ? Pour témoigner de l’œuvre de Dieu, tu dois t’appuyer sur ton expérience, sur ta connaissance et sur le prix que tu as payé. Ainsi seulement, tu peux satisfaire Sa volonté. Es-tu quelqu’un qui témoigne de l’œuvre de Dieu ? As-tu ce désir ? Si tu peux témoigner de Son nom et, plus encore, de Son œuvre, ainsi que vivre selon l’image qu’Il exige de Son peuple, alors tu es un témoin de Dieu. Comment témoignes-tu de Dieu, en réalité ? Tu le fais en cherchant Dieu et en désirant vivre Sa parole, et en portant témoignage par tes paroles, en permettant aux gens de connaître Son œuvre et de voir Ses actions. Si tu cherches vraiment tout cela, alors Dieu te rendra parfait. Si tout ce que tu recherches, c’est d’être rendu parfait par Dieu et béni au dernier jour, alors la perspective de ta foi en Dieu n’est pas pure. Tu devrais chercher comment voir les actes de Dieu dans la vie réelle, comment Le satisfaire quand Il te révèle Sa volonté, chercher comment témoigner de Sa splendeur et de Sa sagesse, et comment témoigner de la manière dont Il te discipline et te traite. Toutes ces choses sont des choses que tu devrais comprendre maintenant. Si ton amour pour Dieu est uniquement pour que tu puisses participer à la gloire de Dieu après qu’Il t’a perfectionné, cela reste alors inadéquat et ne peut répondre aux exigences de Dieu. Tu dois être en mesure de témoigner de l’œuvre de Dieu, de satisfaire Ses exigences et de vivre l’œuvre qu’Il a accomplie sur les gens de manière concrète. Que ce soit la douleur, les larmes ou la tristesse, il faut que tu aies une expérience de toutes ces choses dans ta pratique. Elles servent à te perfectionner pour que tu sois quelqu’un qui témoigne de Dieu. Qu’est-ce, exactement, qui t’oblige à présent à souffrir et à chercher à être perfectionné ? Si tu souffres actuellement, est-ce vraiment parce que tu aimes Dieu et Lui rends témoignage ? Ou est-ce pour les bénédictions de la chair, pour tes perspectives futures et pour ton destin ? Toutes tes intentions, toutes tes motivations et les objectifs que tu poursuis doivent être rectifiés et ne peuvent pas être guidés par ta propre volonté. Si une personne cherche à être perfectionnée pour recevoir des bénédictions et obtenir du pouvoir, alors qu’une autre personne recherche la perfection pour satisfaire Dieu, pour porter un témoignage concret de l’œuvre de Dieu, laquelle des deux quêtes choisirais-tu ? Si tu choisissais la première, alors tu serais encore très loin des normes de Dieu. J’ai dit, jadis, que Mes actions seraient dévoilées à travers tout l’univers et que Je régnerais en Roi de l’univers. D’autre part, ce qui vous a été confié est d’aller rendre témoignage de l’œuvre de Dieu, et non pas que vous deveniez des rois et apparaissiez devant tout l’univers. Que les actes de Dieu remplissent le cosmos et le firmament. Que tout le monde les voie et les reconnaisse. Ces paroles sont prononcées par rapport à Dieu Lui-même et ce que l’être humain doit faire, c’est de témoigner de Dieu. Que connais-tu de Dieu à présent ? Dans quelle mesure peux-tu rendre témoignage à Dieu ? Pourquoi Dieu perfectionne-t-Il l’homme ? Une fois que tu comprends la volonté de Dieu, comment dois-tu montrer de la considération envers Sa volonté ? Si tu es prêt à être perfectionné et à rendre témoignage de l’œuvre de Dieu à travers ce que tu vis, si tu as cette force motrice, alors rien n’est trop difficile. Ce dont les gens ont besoin maintenant, c’est la confiance. Si tu as la force motrice, alors il te sera aisé de renoncer à toute négativité, passivité, paresse et à toutes notions de la chair, philosophies pour la vie, à tout tempérament rebelle, à toutes émotions, et ainsi de suite.

Extrait de « Ceux qui doivent être rendus parfaits doivent subir l’épurement », dans La Parole apparaît dans la chair

Aujourd’hui, tu peux chercher à être perfectionné ou chercher des changements dans ton humanité extérieure et des améliorations dans ton calibre, mais il est d’une importance capitale que tu comprennes que tout ce que Dieu fait aujourd’hui a un sens et est bénéfique : cela te permet, à toi qui es né dans un pays de souillure, d’échapper à la souillure et de t’en défaire. Ça te permet de surmonter l’influence de Satan et de rejeter l’obscure influence de Satan. En te concentrant sur ces choses, tu es protégé dans cette terre de souillure. En fin de compte, quel témoignage te demandera-t-on de rendre ? Tu es né dans un pays de souillure, mais tu peux devenir saint. Le fait de ne plus jamais être sali par la souillure ni vivre sous le domaine de Satan mais de te défaire de l’influence de Satan, de n’être ni possédé ni harcelé par Satan et de vivre dans les mains du Tout-Puissant : cela est le témoignage et la preuve de la victoire dans le combat contre Satan. Tu peux abandonner Satan, tu ne révèles plus de tempéraments sataniques dans ce que tu vis, mais tu vis ce que Dieu exigeait de l’homme quand Il l’a créé : l’humanité normale, le bon sens commun, la perspicacité normale, la résolution normale d’aimer Dieu et la fidélité à Dieu. Tel est le témoignage rendu par une créature de Dieu. Tu dis : « Nous sommes nés dans un pays de souillure, mais à cause de la protection de Dieu, à cause de Sa direction, et parce qu’Il nous a conquis, nous nous sommes défaits de l’influence de Satan. Que nous puissions obéir aujourd’hui est aussi l’effet de la conquête par Dieu. Ce n’est pas parce que nous sommes bons ou parce que nous avons naturellement aimé Dieu, c’est parce que Dieu nous a choisis et nous a prédestinés que nous avons été conquis aujourd’hui, que nous pouvons Lui rendre témoignage et Le servir ; donc, aussi, c’est parce qu’Il nous a choisis et nous a protégés que nous avons été sauvés et délivrés du domaine de Satan, et que nous pouvons nous détacher de la souillure et être purifiés dans la nation du grand dragon rouge. »

Extrait de « La vérité intérieure de l’œuvre de la conquête (2) », dans La Parole apparaît dans la chair

Les gens qui ont la vérité sont ceux qui, dans leurs expériences réelles, peuvent rester solides dans leur témoignage, rester solides dans leur position, se tenir du côté de Dieu, sans jamais reculer, et qui peuvent avoir une relation normale avec les gens qui aiment Dieu. Quand des choses leur arrivent, ces gens obéissent à Dieu complètement et peuvent obéir à Dieu jusqu’à la mort. Ta pratique et tes révélations dans la vie réelle témoignent de Dieu ; elles indiquent que l’homme vit Dieu et témoigne de Dieu, et cela, c’est vraiment la jouissance de l’amour de Dieu. Lorsque tu auras expérimenté à ce point, l’effet escompté aura été acquis. Tu vis vraiment et chacune de tes actions est admirée par les autres. Ta façon de t’habiller et ton apparence extérieure sont banales, mais tu vis une vie très pieuse et, lorsque tu communiques les paroles de Dieu, tu es guidé et éclairé par Dieu. Tu es capable d’exprimer la volonté de Dieu par tes paroles, de communiquer la réalité, et tu comprends bien le service en esprit. Ton discours est candide, tu es décent et droit, bienveillant et bienséant, capable d’obéir aux arrangements de Dieu et de rester solide dans ton témoignage quand des choses t’arrivent, et tu es calme et posé, peu importe ce qui t’arrive. Ce genre de personne a vraiment vu l’amour de Dieu. Certains sont encore jeunes, mais agissent comme s’ils étaient plus âgés ; ils ont une maturité, possèdent la vérité et ils sont admirés par les autres. Ces gens ont le témoignage et sont la manifestation de Dieu.

Extrait de « Ceux qui aiment Dieu vivront éternellement dans Sa lumière », dans La Parole apparaît dans la chair

Le salut et l’amour de Dieu sont visibles dans les gens qui croient en Dieu et qui expérimentent les paroles de Dieu avec un cœur qui vénère Dieu. Ces gens peuvent témoigner de Dieu ; ils vivent la vérité. Ils témoignent de la vérité, de ce que Dieu est et du tempérament de Dieu. Ils vivent dans l’amour de Dieu et ils ont vu l’amour de Dieu. Si les gens veulent aimer Dieu, ils doivent gouter à la beauté de Dieu et voir la beauté de Dieu. Alors seulement sera éveillé en eux un cœur qui aime Dieu, un cœur qui inspire les gens à se donner loyalement pour Dieu. Dieu n’amène pas les gens à L’aimer par des paroles et des expressions ou par leur imagination, et Il ne force pas les gens à L’aimer. Au lieu de cela, Il les laisse L’aimer de leur propre gré, et Il leur laisse voir Sa beauté dans Son œuvre et Ses paroles, après quoi ils portent l’amour de Dieu en eux. Les gens peuvent vraiment rendre témoignage à Dieu seulement de cette façon. Ce n’est pas parce qu’ils y ont été incités par les autres que les gens aiment Dieu, ni en raison d’une impulsion émotionnelle momentanée. Ils aiment Dieu parce qu’ils ont vu Sa beauté, ils ont vu qu’il y a tellement en Lui qui est digne de l’amour des gens, parce qu’ils ont vu le salut, la sagesse et les actes merveilleux de Dieu. Par conséquent, ils louent vraiment Dieu et languissent vraiment après Lui. Il s’éveille en eux une telle passion qu’ils ne pourraient pas survivre sans Dieu. Ceux qui témoignent véritablement de Dieu sont capables de Lui rendre un témoignage retentissant parce que leur témoignage est fondé sur la vraie connaissance et le vrai désir de Dieu. Un tel témoignage n’est pas donné sous une impulsion émotionnelle, mais en fonction de leur connaissance de Dieu et de la connaissance de Son tempérament. Parce qu’ils ont appris à connaître Dieu, ils sentent qu’ils doivent absolument témoigner de Dieu et amener tous ceux qui languissent après Dieu à connaître Dieu et à être conscients de la beauté de Dieu et de Sa réalité. Comme l’amour des gens pour Dieu, leur témoignage est spontané ; il est réel et a une signification et une valeur réelles. Il n’est pas passif ou vide et dénué de sens. Seuls ceux qui aiment vraiment Dieu ont plus de valeur et de sens dans leur vie, et seulement ceux-là croient vraiment en Dieu, parce qu’ils sont capables de vivre dans la lumière de Dieu et sont capables de vivre pour l’œuvre et la gestion de Dieu. C’est parce qu’ils ne vivent pas dans les ténèbres, mais vivent dans la lumière ; ils ne vivent pas une vie dénuée de sens, mais une vie bénie par Dieu. Seuls ceux qui aiment Dieu peuvent témoigner de Dieu, eux seuls sont les témoins de Dieu, eux seuls sont bénis par Dieu, et eux seuls peuvent recevoir les promesses de Dieu.

Extrait de « Ceux qui aiment Dieu vivront éternellement dans Sa lumière », dans La Parole apparaît dans la chair

L’essentiel aujourd’hui, c’est que vous connaissiez la substance de l’homme et où vous devez entrer ; vous devez parler de l’entrée dans la vie, des changements dans le tempérament, de la manière d’être réellement conquis et d’obéir à Dieu complètement, du dernier témoignage à porter à Dieu et de l’obéissance jusqu’à la mort. Tu dois mettre l’accent sur ces choses, et ce qui n’est pas réaliste ou important doit d’abord être mis de côté et ignoré. Aujourd’hui, tu dois être conscient de la façon d’être conquis et de la façon dont les gens se conduisent après avoir été conquis. Tu peux dire que tu as été conquis, mais peux-tu obéir jusqu’à la mort ? Tu dois pouvoir suivre jusqu’au bout, peu importe qu’il y ait des perspectives ou non, et tu ne dois pas perdre la foi en Dieu, indépendamment de l’environnement. En fin de compte, tu dois accomplir deux aspects du témoignage : le témoignage de Job – l’obéissance jusqu’à la mort – et le témoignage de Pierre – l’amour suprême envers Dieu. D’un certain aspect, tu dois être comme Job : il a perdu toutes ses possessions matérielles et était en proie à la douleur de la chair, mais il n’a pas renié le nom de l’Éternel. Tel fut le témoignage de Job. Pierre a aimé Dieu jusqu’à la mort. Quand il a été cloué sur la croix et a fait face à sa mort, il aimait toujours Dieu ; il ne pensait pas à sa propre perspective ou à poursuivre de belles ambitions ou des pensées extravagantes, et il ne cherchait qu’à aimer Dieu et à obéir à tous les arrangements de Dieu. Telle est la norme que tu dois réaliser avant de pouvoir être considéré comme quelqu’un qui a porté témoignage, avant de devenir quelqu’un qui a été perfectionné après avoir été conquis.

Extrait de « La vérité intérieure de l’œuvre de la conquête (2) », dans La Parole apparaît dans la chair

Tous ceux qui ne se lèvent pas et ne témoignent pas sont les ancêtres des aveugles et les rois de l’ignorance. Ils deviendront les éternels ignorants, les perpétuels insensés : les morts éternels qui sont aveugles. C’est pour cette raison que notre esprit devrait se réveiller ! Tous les hommes devraient se lever ! Applaudissez, louez et exaltez sans fin le Roi de gloire, le Père de miséricorde, le Fils de rédemption, les sept Esprits généreux et le Dieu Tout-Puissant qui apporte un feu majestueux et dévorant et un jugement juste et qui est tout à fait approprié, généreux, tout-puissant et complet. Son trône sera exalté pour toujours ! Tous les hommes devraient voir que c’est la sagesse de Dieu : c’est Son merveilleux chemin vers le salut et l’accomplissement de Sa volonté glorieuse. Si nous ne nous levons pas et ne témoignons pas, alors une fois que le moment est passé, il n’y aura plus de retour. Que nous obtenions des bénédictions ou des malheurs, cela est en train d’être déterminé au cours de cette étape actuelle de notre voyage, selon ce que nous faisons, ce que nous pensons et ce que nous vivons en ce moment. Comment devriez-vous agir ? Témoignez de Dieu et exaltez Dieu pour toujours ; exaltez Dieu Tout-Puissant, Christ des derniers jours, le Dieu éternel, unique et vrai !

Dorénavant, vous devriez voir clairement que tous ceux qui ne témoignent pas de Dieu, qui ne témoignent pas de cet unique vrai Dieu, ainsi que ceux qui entretiennent des doutes sur Lui, ceux-là sont tous malades et morts et sont ceux qui défient Dieu ! Les paroles de Dieu ont déjà été prouvées depuis les temps anciens : tous ceux qui ne s’assemblent pas avec Moi se dispersent, et ceux qui ne sont pas avec Moi sont contre Moi ; c’est une vérité inaltérable qui est gravée dans la pierre ! Ceux qui ne témoignent pas de Dieu sont les laquais de Satan. De telles gens sont venues déranger et tromper les enfants de Dieu et interrompre Sa gestion ; ils doivent passer par l’épée ! Tous ceux qui leur montrent de bonnes intentions cherchent leur propre destruction. Vous devriez écouter et croire les déclarations de l’Esprit de Dieu, emprunter le chemin de l’Esprit de Dieu et vivre les paroles de l’Esprit de Dieu. En outre, vous devriez exalter le trône du Dieu tout-puissant jusqu’à la fin des temps !

Extrait du Chapitre 34 des « Déclarations de Christ au commencement », dans La Parole apparaît dans la chair

Bien que votre foi soit très sincère, aucun de vous n’est capable de rendre pleinement compte de Moi, aucun de vous n’est capable de rendre entièrement témoignage de tous les faits que vous voyez. Pensez-y. Aujourd’hui, la plupart d’entre vous sont négligents dans leurs devoirs, cherchant plutôt la chair, assouvissant la chair et jouissant goulûment de la chair. Vous détenez peu de vérité. Comment pouvez-vous alors rendre témoignage de tout ce que vous avez vu ? Êtes-vous réellement persuadés que vous pouvez être Mes témoins ? Si, un jour, tu es incapable de témoigner de tout ce que tu as vu aujourd’hui, alors tu auras perdu la fonction d’un être créé. Il n’y aura aucun sens à ton existence. Tu ne seras pas digne d’être un humain. On pourrait même dire que tu ne seras pas humain ! J’ai accompli en vous une œuvre d’une ampleur infinie. Mais, quand Je devrai étendre Mon œuvre, tu auras le regard vide, resteras bouche bée et seras complètement inutile, parce qu’en ce moment tu n’apprends rien, tu ne sais rien et tu travailles en vain. Cela ne fera-t-il pas de toi un pécheur à jamais ? Quand arrivera ce moment, n’auras-tu pas les plus profonds regrets ? Ne céderas-tu pas à l’abattement ? Je ne réalise pas Mon œuvre aujourd’hui par oisiveté et ennui, mais pour jeter les bases de Mon œuvre future. Ce n’est pas parce que Je suis dans une impasse et dois présenter quelque chose de nouveau. Tu devrais comprendre l’œuvre que Je fais ; ce n’est pas quelque chose qu’accomplit un enfant qui joue dans la rue, mais c’est une représentation de Mon Père. Vous devriez savoir que Je ne suis pas en train de faire tout cela seul, mais que Je représente Mon Père. Pendant ce temps, votre rôle consiste strictement à suivre, obéir, changer et témoigner. Vous devez comprendre la raison pour laquelle vous devez croire en Moi. C’est la question la plus importante que chacun de vous doit comprendre. Mon Père, pour l’amour de Sa gloire, vous a tous prédestinés pour Moi à partir du moment où Il a créé le monde. C’est pour le bien de Mon œuvre et pour l’amour de Sa gloire qu’Il vous a prédestinés. C’est en raison de Mon Père que vous croyez en Moi ; c’est en raison du travail de prédestination de Mon Père que vous Me suivez. Rien de cela ne relève de votre choix. Il est encore plus important que vous compreniez que vous êtes ceux que Mon Père M’a confiés pour que vous Me rendiez témoignage. Puisqu’Il vous a confiés à Moi, vous devez vous conformer aux chemins que Je vous montre, ainsi qu’aux chemins et aux paroles que Je vous enseigne, car il est de votre devoir de respecter Mes chemins. C’est là la raison originelle de votre foi en Moi. Alors, Je vous dis ceci : vous êtes simplement des gens que Mon Père M’a confiés pour que vous vous conformiez à Mes chemins. Cependant, vous ne faites que croire en Moi. Vous n’êtes pas de Moi, parce que vous n’êtes pas de la famille des Israélites, mais au contraire de l’espèce de l’ancien serpent. Tout ce que Je vous demande de faire, c’est de Me rendre témoignage, mais aujourd’hui vous devez emprunter Mes chemins. Tout cela est pour le bien des témoignages futurs. Si vous fonctionnez seulement comme des personnes qui écoutent Mes chemins, alors vous n’aurez aucune valeur et le fait que Mon Père vous a confiés à Moi perdra son sens. J’insiste sur ce point : vous devez emprunter Mes chemins.

Extrait de « Quelle est ta compréhension de Dieu ? », dans La Parole apparaît dans la chair

Précédent: 95. Principes pour amener les autres devant Dieu

Suivant: 97. Principes pour diffuser les paroles de Dieu et leur rendre témoignage

Contenu connexe

117 Je rendrai à Dieu Son amour

ⅠDe nombreuses années, j’ai dérivé à travers le monde,ma corruption s’accroissant.Grâce à Dieu qui a exprimé des vérités et m’a sauvé,je...

Paramètres

  • Texte
  • Thèmes

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Interligne

Largeur de page

Contenu

Chercher

  • Rechercher ce texte
  • Rechercher ce livre