73. Principes concernant l’expulsion de l’Église

(1) Les personnes malfaisantes qui n’aiment ou n’acceptent pas du tout la vérité et qui sont même capables de provoquer de fréquentes perturbations de la vie d’Église doivent être expulsées.

(2) Ceux dont la vision des choses est insensée, qui sont particulièrement arrogants, cultivent souvent des notions et des malentendus à l’égard de Dieu et Le jugent, doivent être passibles d’expulsion.

(3) Ceux qui ont constamment l’ambition de contrôler les élus de Dieu en promouvant une insatisfaction vis-à-vis des dirigeants et des collaborateurs appartiennent à la catégorie des antéchrists et doivent être passibles d’expulsion.

(4) Tous les incroyants et gens malfaisants qui ne peuvent pas le moins du monde accepter la vérité ni être émondés et traités et qui, en outre, sont capables de commettre divers actes de malveillance, doivent être expulsés.

(5) Ceux qui sont possédés par des démons ou chez qui des esprits malins sont à l’œuvre et qui, en outre, répandent fréquemment des mensonges, trompent les autres et perturbent la vie de l’Église, doivent être expulsés.

(6) Ceux qui, fréquemment, détournent ou dépensent les dons faits à Dieu et qui, sous divers prétextes, convoitent ces dons doivent être expulsés dès lors que l’affaire est sérieuse.

(7) S’il est avéré qu’une personne s’est souvent compromise dans des liaisons amoureuses et dans la promiscuité et s’est particulièrement adonnée au vice, exerçant de ce fait une très mauvaise influence sur les autres, et que malgré des remontrances répétées, elle refuse de changer de conduite, elle doit être expulsée.

(8) Les faux dirigeants et les antéchrists qui commettent de graves infractions aux modalités de travail et qui suivent une mauvaise pente, occasionnant du désordre dans l’Église et piégeant les élus de Dieu, doivent être expulsés.

(9) Quiconque trahit le Seigneur ou ses semblables et tend un traquenard à l’Église pour le compte du grand dragon rouge, quels que soient ses mérites antérieurs, doit être passible d’expulsion.

(10) Si une personne doit être expulsée, l’Église doit disposer de preuves adéquates qui soient entièrement cohérentes avec les faits, et il faut pour cela l’accord d’une majorité de ses membres.

Paroles de Dieu concernées :

Dans la nation du grand dragon rouge, J’ai accompli une étape de l’œuvre qui est insondable pour les êtres humains, les faisant vaciller dans le vent, après quoi, nombre d’entre eux sont doucement emportés par le souffle du vent. En vérité, voici « l’aire de battage » que Je suis sur le point de déblayer ; c’est ce que Je désire et c’est aussi Mon plan. Car nombre de méchants sont entrés subrepticement tandis que J’accomplis Mon œuvre, mais Je n’éprouve aucune hâte à les chasser. Au contraire, Je les disperserai au moment favorable. Ce n’est qu’après cela que Je serai la fontaine de vie et que Je permettrai à ceux qui M’aiment vraiment de recevoir de Moi le fruit du figuier et le parfum du lys. Dans le pays où vit Satan, le pays de la poussière, il n’y a pas d’or pur, que du sable. Alors, considérant cela, J’accomplis une telle étape de l’œuvre. Sache que Je gagne de l’or pur et raffiné, pas du sable. Comment les méchants peuvent-ils rester dans Ma demeure ? Comment puis-Je permettre à des renards d’être des parasites dans Mon paradis ? J’utilise toutes les méthodes imaginables pour chasser ces choses. Avant que Ma volonté ne soit révélée, personne ne sait ce que Je compte faire. Saisissant cette opportunité, Je chasse ces méchants et ils sont obligés de quitter Ma présence. Voilà ce que Je fais aux méchants, mais un jour viendra, malgré, où ils exécuteront du service pour Moi.

Extrait de « Les sept tonnerres grondent, prophétisant que l’Évangile du Règne se répandra à travers tout l’univers », dans La Parole apparaît dans la chair

Maintenant, le plus tôt possible, Je souhaite former un groupe de gens qui sont selon Mon cœur, un groupe de gens qui sont capables d’être attentifs à Mes fardeaux. Cependant, Je ne peux M’abstenir de nettoyer et de purifier Mon Église ; l’Église est Mon cœur. Je méprise tous les méchants qui vous empêchent de manger et de boire Ma parole. C’est parce qu’il y a quelques autres personnes qui ne veulent vraiment pas de Moi. Ces personnes sont pleines de tromperie, elles ne s’approchent pas de Moi avec leur cœur sincère, elles sont méchantes et elles entravent l’accomplissement de Ma volonté ; elles ne mettent pas la vérité en pratique. Ces personnes sont débordantes de suffisance et d’arrogance, elles sont follement ambitieuses, elles aiment être condescendantes et si les paroles qu’elles prononcent sont agréables à entendre, en secret elles ne pratiquent pas la vérité. Ces personnes méchantes seront toutes rejetées et complètement éliminées ; elles languiront au milieu du désastre.

Extrait du Chapitre 24 des « Déclarations de Christ au commencement », dans La Parole apparaît dans la chair

Ceux parmi les frères et sœurs qui épanchent toujours leur négativité sont les laquais de Satan et ils dérangent l’Église. Ces gens doivent un jour être expulsés et éliminés. Dans leur croyance en Dieu, si les gens n’ont pas en eux un cœur qui révère Dieu, s’ils n’ont pas un cœur obéissant vis-à-vis de Dieu, alors non seulement ils ne pourront pas faire de travail pour Lui, mais au contraire, ils deviendront ceux qui dérangent Son œuvre et qui Le défient. Croire en Dieu, mais ne pas Lui obéir ou Le révérer, et Le défier plutôt, est la plus grande disgrâce pour un croyant. Si le discours et la conduite d’un croyant sont toujours aussi désinvoltes et immodérés que ceux d’un incroyant, alors il est encore plus mauvais que l’incroyant ; il est le démon typique. Ceux qui, dans l’Église, épanchent leur conversation venimeuse, ceux qui, parmi les frères et sœurs, répandent des rumeurs, fomentent la disharmonie et forment des cliques, ceux-là devraient avoir été expulsés de l’Église. Cependant, parce qu’aujourd’hui est une ère différente de l’œuvre de Dieu, ces gens sont limités, car ils sont voués à une élimination certaine. Ceux qui ont été corrompus par Satan ont tous un tempérament corrompu. Certains n’ont rien d’autre qu’un tempérament corrompu, tandis que d’autres ne sont pas comme cela : non seulement ils ont un tempérament satanique corrompu, mais leur nature est également malveillante à l’extrême. Non seulement leurs paroles et leurs actes révèlent leur tempérament satanique corrompu, mais en outre, ces gens sont eux-mêmes le vrai diable Satan. Leur conduite interrompt et dérange l’œuvre de Dieu, elle perturbe l’entrée dans la vie des frères et sœurs, et elle nuit à la vie normale de l’Église. Tôt ou tard, ces loups déguisés en brebis doivent être chassés : il faut adopter une attitude impitoyable, une attitude de rejet à l’égard de ces laquais de Satan. Ce n’est qu’en faisant cela que l’on se tient du côté de Dieu, et ceux qui ne peuvent pas le faire sont en collusion avec Satan. Dieu est toujours dans le cœur de ceux qui croient véritablement en Lui, et ceux-là portent toujours en eux un cœur qui révère Dieu, un cœur qui aime Dieu. Ceux qui croient en Dieu devraient faire les choses avec un cœur attentif et prudent, et tout ce qu’ils font devrait être conforme aux exigences de Dieu et pouvoir satisfaire Son cœur. Ils ne devraient pas être obstinés, faisant tout ce qu’ils veulent ; cela ne convient pas à un saint. Les gens ne doivent pas faire n’importe quoi, exhiber la bannière de Dieu et tout dévaster avec elle, se pavanant et dérobant en tout lieu ; faire cela est la conduite la plus rebelle. Les familles ont des règles et les nations ont des lois ; n’en est-il pas d’autant plus ainsi dans la maison de Dieu ? La maison de Dieu n’a-t-elle pas des normes plus strictes encore ? N’a-t-elle pas encore davantage de décrets administratifs ? Les gens sont libres de faire ce qu’ils veulent, mais les décrets administratifs de Dieu ne peuvent être modifiés à volonté. Dieu est un Dieu qui ne permet pas aux gens de L’offenser ; Il est un Dieu qui met les gens à mort. Les gens ne le savent-ils pas déjà ?

Chaque Église a des membres qui dérangent l’Église ou interrompent l’œuvre de Dieu. Ce sont tous des Satan qui ont secrètement infiltré la maison de Dieu. Ces gens-là sont particulièrement bons à jouer la comédie : ils viennent devant Moi avec une grande révérence, en faisant des courbettes, vivant comme des chiens errants et consacrant « tout » à l’atteinte de leurs propres objectifs, mais quand ils sont devant les frères et sœurs, ils montrent la laideur de leur visage. Lorsqu’ils voient des gens pratiquer la vérité, ils les attaquent et les excluent, et lorsqu’ils voient des gens plus formidables qu’ils ne le sont eux-mêmes, ils les flattent et les adulent. Ils se conduisent n’importe comment dans l’Église. On peut dire que la majorité des Églises ont ce type de « brute », ce type de « marionnette » en leur sein. Ils se faufilent partout ensemble, se lancent mutuellement des clins d’œil et des signaux secrets et aucun d’entre eux ne pratique la vérité. Celui qui a le plus de venin est le « prince des démons », et celui qui a le plus grand prestige les conduit, portant haut leur drapeau. Ces gens perdent la tête dans l’Église, répandant leur négativité, déchaînant la mort, faisant ce qu’ils veulent, disant ce qu’ils veulent, et personne n’ose les arrêter. Ils sont remplis du tempérament de Satan. Dès lors qu’ils commencent à causer des perturbations, un air de mort entre dans l’Église. Ceux qui pratiquent la vérité dans l’Église sont rejetés, incapables de donner le meilleur d’eux-mêmes, alors que ceux qui perturbent l’Église et qui propagent la mort y saccagent tout ; en outre, la plupart des gens les suivent. Ces Églises sont gouvernées par Satan, tout simplement : le diable est leur roi. Si les gens de l’Église ne se lèvent pas et ne rejettent pas ces princes de démons, alors eux aussi seront ruinés tôt ou tard. Désormais, des mesures doivent être prises contre ce type d’Églises. Si ceux qui sont capables de pratiquer un peu de vérité ne cherchent pas, alors cette Église sera radiée. S’il n’y a personne dans une Église qui soit prêt à pratiquer la vérité, personne qui puisse témoigner de Dieu, alors cette Église devrait être totalement ostracisée et ses liens avec d’autres Églises doivent être coupés. On appelle cela « enterrer la mort » ; c’est ce que signifie chasser Satan. S’il y a plusieurs brutes locales dans une Église, qu’elles sont suivies par des « petites mouches » qui n’ont absolument aucun discernement, et que les gens d’Église sont toujours incapables de rejeter les liens et la manipulation de ces brutes après avoir vu la vérité, alors ces imbéciles seront éliminés à la fin. Ces petites mouches n’auront peut-être rien fait de terrible, mais elles sont encore plus rusées, encore plus astucieuses et évasives, et tous ceux qui sont comme cela seront éliminés. Aucun ne restera ! Ceux qui appartiennent à Satan seront rendus à Satan, tandis que ceux qui appartiennent à Dieu iront sûrement chercher la vérité : voilà qui est déterminé par leur nature. Que tous ceux qui suivent Satan périssent ! On n’aura aucune pitié pour de telles personnes. Que ceux qui cherchent la vérité la découvrent, et qu’ils prennent plaisir à la parole de Dieu autant que le cœur leur en dit. Dieu est juste ; Il ne fait montre de favoritisme envers personne. Si tu es un diable, alors tu seras incapable de pratiquer la vérité. Si tu es quelqu’un qui cherche la vérité, alors il est certain que tu ne seras pas fait prisonnier par Satan. Cela ne fait aucun doute.

Extrait de « Avertissement à ceux qui ne pratiquent pas la vérité », dans La Parole apparaît dans la chair

La majorité des gens ont commis des transgressions. Par exemple, certains ont résisté à Dieu, certains se sont rebellés contre Lui, certains ont prononcé des paroles de plainte contre Lui, et d’autres ont agi contre l’Église ou fait des choses qui ont nui à la maison de Dieu. Comment ces gens doivent-ils être traités ? Leur sort sera déterminé d’après leur nature et leur conduite persistante. Certains sont malveillants, certains sont insensés, certains sont stupides et certains sont des bêtes. Chacun est différent. Certains individus malveillants sont possédés par des esprits mauvais, tandis que d’autres sont des serviteurs du diable Satan. Concernant leur nature, certains sont particulièrement malfaisants, certains sont particulièrement perfides, certains sont particulièrement avides d’argent et d’autres aiment se livrer à la fornication. Le comportement de chaque personne est différent, de sorte que chaque personne doit être considérée entièrement selon sa nature et son comportement personnels. […] Dieu traite chaque personne selon l’environnement et le contexte du moment, selon la situation réelle, selon ses actes et selon son comportement et ses expressions. Dieu ne causera jamais de tort à personne. Telle est la justice de Dieu.

Extrait de « Quel genre de personnes seront punies », dans Récits des entretiens de Christ

Extraits de sermons et d’échanges pour référence :

La purification de l’Église doit commencer par l’expulsion des cinq types de personnes qui doivent être expulsées. Tous les démons antéchrists qui perturbent sans arrêt le travail de l’Église et créent le chaos doivent être complètement expulsés afin de calmer l’indignation du public et d’apaiser Dieu. Vous trouverez ci-dessous une explication explicite des cinq types de personnes qui doivent être expulsées :

1. Ceux qui appartiennent vraiment au groupe des personnes possédées par des démons ou chez qui travaillent sérieusement des esprits mauvais doivent être expulsés. Ce n’est jamais une erreur. Tous les homosexuels qui ne se repentent pas sont possédés par des démons. Il est tout à fait naturel qu’ils soient également expulsés. Ceux chez qui des esprits mauvais ne travaillent qu’un petit peu devraient être traités différemment. Par exemple, ceux qui ont occasionnellement parlé en langues, eu des visions, entendu des voix, fait des songes, etc. Ils n’appartiennent pas au groupe qui est possédé par des démons. Si ces personnes poursuivent la vérité, elles peuvent certainement être sauvées. Il n’est donc absolument pas permis d’expulser ceux chez qui des esprits mauvais travaillent un petit peu. Ceux qui sont publiquement connus pour être possédés par des démons, y compris ceux chez qui des esprits mauvais sont clairement à l’œuvre, peuvent être expulsés.

2. Ceux qui appartiennent vraiment à la catégorie des faux Christs et des antéchrists qui trompent les gens doivent être expulsés. Ce n’est jamais une erreur. Tous ceux qui pensent toujours qu’ils sont eux-mêmes les fils premiers-nés ou les fils bien-aimés de Dieu et font en sorte que les gens les acceptent et se soumettent à eux, tous ceux qui témoignent qu’ils sont eux-mêmes le Christ ou qu’ils ont été envoyés par Dieu pour accomplir une nouvelle œuvre, tous ceux qui refusent les conseils de l’homme utilisé par le Saint-Esprit et font autrement, tous ceux qui jugent fréquemment l’œuvre de Dieu, profèrent des blasphèmes contre Dieu et lancent des rumeurs qui dénigrent et attaquent l’homme utilisé par le Saint-Esprit et tous ceux qui reçoivent le travail d’esprits mauvais, qui ont embarqué sur ce bateau de pirates et qui ont commencé à tromper les gens sont de faux Christs, des antéchrists et des imposteurs. Certaines personnes n’ont que quelques notions en ce qui concerne Dieu ou ont quelques préjugés en ce qui concerne l’homme utilisé par le Saint-Esprit, mais elles n’ont pas un cœur hostile et sont capables de poursuivre la vérité, d’obéir à toute l’œuvre de Dieu et de se repentir vraiment. Même si, à l’occasion, les personnes de ce genre disent ou font quelque chose de mal, elles ne doivent absolument pas être traitées comme des antéchrists et être expulsées. Ceux qui sont de véritables antéchrists veulent contrôler les élus de Dieu et établir un royaume indépendant. Il y a ceux qui ne suivent pas les modalités de travail du Supérieur quand ils travaillent et qui, au lieu de cela, font quelque chose d’entièrement différent ou même rejettent les modalités de travail, les sermons et les échanges du Supérieur sous prétexte qu’ils ont des doutes sur leur véracité. Ils contrôlent fermement les élus de Dieu entre leurs propres mains. Ils rejettent l’abreuvement, les provisions et le rôle de berger du Supérieur qui sont centralisés. Ces gens-là sont de purs antéchrists. Cela ne fait aucun doute. De tels dirigeants et ouvriers doivent être remplacés. Les cas plus graves doivent être expulsés.

3. Ceux qui appartiennent vraiment au groupe des personnes qui sont des Judas, qui vendent leur Seigneur et leurs coreligionnaires et qui servent au nom de Satan pour capturer leurs frères et sœurs doivent être expulsés. Ce n’est jamais une erreur. Si une personne, après avoir été capturée, ne fait l’aveu que de quelques informations, mais n’aide pas Satan à surveiller ou à capturer ses frères et sœurs, et si cette personne s’est montrée relativement performante dans le passé et a fait preuve de repentance, alors elle ne doit pas être expulsée. Isolez-la trois à cinq mois afin qu’elle puisse réfléchir sur elle-même. S’il n’y a pas de problème majeur, elle peut alors être réintégrée dans la vie de l’Église. Pour quelqu’un dont l’humanité est mauvaise et qui n’a fait aucune bonne action dans le passé, s’il a été capturé et qu’il devient un Judas, alors il peut être expulsé. S’il est devenu complice de Satan, qu’il rend service au grand dragon rouge et l’aide à surveiller et à arrêter les frères et sœurs, cette personne doit être expulsée. Ce n’est jamais une erreur d’expulser ce genre de personnes qui trahissent Dieu et servent de complices à Satan pour nuire aux élus de Dieu.

4. Ceux qui sont vraiment malfaisants doivent être expulsés. Ce n’est jamais une erreur. Il existe les types de personnes malfaisantes suivants : il y a ceux qui perturbent constamment la vie de l’Église, forment des gangs, sèment la dissension et divisent l’Église — ce sont des pommes pourries qui ne peuvent pas s’entendre avec les autres et que tout le monde déteste ; un autre type de personnes malfaisantes comprend ceux qui sont susceptibles d’attaquer en justice l’Église ou ses dirigeants — ces gens-là sont capables de faire toutes sortes de mauvaises choses ; un autre groupe comprend ceux qui commettent constamment l’adultère, refusent de se repentir et influencent négativement les gens ; et enfin, il y a ceux qui, afin de protéger leur statut personnel, sont capables de réprimer et de piéger imprudemment les élus de Dieu, et même d’expulser les autres avec désinvolture, et qui sont classés dans la catégorie des antéchrists. Ces genres de personnes sont vraiment des personnes malfaisantes. Seuls ceux qui ont été publiquement reconnus et déterminés par tous les membres de l’Église comme étant malfaisants devraient être expulsés. Quant aux personnes qui n’ont commis qu’une seule fois un acte malveillant, qui ont commis une transgression ou qui ont commis une offense contre un dirigeant, les personnes dans de telles situations ne doivent pas être expulsées en tant que personnes malfaisantes. Une seule mauvaise action commise appartient à la même catégorie qu’une transgression. Cela ne signifie pas que la personne est malfaisante. Seuls ceux qui commettent des méfaits nombreux et variés sont des personnes malfaisantes. Si une personne a commis une transgression, tant qu’elle est capable de se repentir, elle a encore un espoir d’être sauvée. Une telle personne ne doit absolument pas être expulsée. Seuls ceux qui sont publiquement connus pour être des personnes malfaisantes devraient être expulsés.

5. Ceux qui dilapident les offrandes de l’Église de Dieu, les volent, les détourent et se les approprient de manière frauduleuse doivent être expulsés. Ce n’est jamais une erreur. Tous ceux qui dilapident les offrandes de l’Église de Dieu, les détournent et se les approprient de manière frauduleuse, ou qui remettent ces offrandes à des esprits mauvais, à des antéchrists ou à des personnes méchantes, ou qui voient que ces offrandes sont en danger, mais ne s’occupent pas de la situation rapidement, ce qui entraîne d’énormes pertes pour la maison de Dieu, peuvent être classés dans la catégorie des personnes qui volent des offrandes. De telles personnes doivent toutes être expulsées. Ceux, en particulier, qui ont détourné de grosses sommes d’argent de la maison de Dieu doivent être expulsés et doivent également être pourchassés pour payer leurs dettes et rembourser l’Église de toutes les dépenses occasionnées. Si quelqu’un a utilisé de l’argent de manière inappropriée et est ainsi critiqué par tout le monde, il s’agit d’une transgression et cela doit être traité différemment. Cette personne devrait se voir accorder la possibilité de se repentir. C’est la manière appropriée de traiter une telle situation.

Les cinq genres de personnes énumérés ci-dessus sont ceux que l’Église doit expulser. Tous ceux qui entrent dans ces catégories sont des personnes éliminées par l’œuvre de Dieu parce qu’elles sont impossibles à racheter. Non seulement ces personnes seraient complètement inutiles si elles restaient dans la maison de Dieu, mais elles causeraient des ennuis sans fin, car elles ne possèdent pas d’humanité, n’ont pas la moindre vénération pour Dieu et sont entièrement du genre de Satan. Bien qu’en apparence, ce que font ces personnes soit similaire à l’expression de la corruption, ce ne sont pas des personnes qui croient vraiment en Dieu, encore moins des personnes qui aiment et poursuivent la vérité : elles ne font pas partie de la catégorie des personnes qui seront sauvées par Dieu. Comme l’indiquent les paroles de Dieu : « Ceux qui ont été corrompus par Satan ont tous un tempérament corrompu. Certains n’ont rien d’autre qu’un tempérament corrompu, tandis que d’autres ne sont pas comme cela : non seulement ils ont un tempérament satanique corrompu, mais leur nature est également malveillante à l’extrême. Non seulement leurs paroles et leurs actes révèlent leur tempérament satanique corrompu, mais en outre, ces gens sont eux-mêmes le vrai diable Satan » (« Avertissement à ceux qui ne pratiquent pas la vérité », dans La Parole apparaît dans la chair), les élus de Dieu doivent savoir discerner le vrai diable Satan. Aussi bien les personnes qui croient sincèrement en Dieu que le diable Satan manifestent un tempérament corrompu, mais quelle est la différence essentielle entre eux ? C’est une question que les élus de Dieu doivent creuser. Concernant les personnes qui croient sincèrement en Dieu, après avoir cru pendant quelques années et commencé à comprendre la vérité, elles peuvent acquérir une certaine connaissance de leurs propres tempéraments corrompus et atteindre une certaine vénération pour Dieu. Même si elles n’ont pas une réelle compréhension de la vérité, elles ne peuvent pas faire des choses qui sont manifestement mauvaises et qui s’opposent à Dieu. De plus, quand elles sont confrontées au fait d’être émondées et traitées, jugées et châtiées ou éprouvées et épurées, elles peuvent se connaître elles-mêmes et ressentir un véritable remords, et elles sont capables de se haïr elles-mêmes, de mépriser Satan et de subir un changement et une repentance authentiques. C’est la preuve que les personnes qui croient vraiment en Dieu peuvent être sauvées. Regardons ensuite le diable Satan. Il n’accepte jamais la vérité et n’opère pas d’introspection pour se connaître lui-même, quel que soit le mal qu’il commet ou la quantité d’émondage et de traitement à laquelle il est confronté. Le mot « repentance » n’a jamais existé dans son dictionnaire. Voilà la différence entre l’essence naturelle du vrai diable Satan et celle des gens corrompus qui peuvent poursuivre la vérité. Si les élus de Dieu peuvent ainsi faire la distinction, ils sauront alors quelles personnes peuvent être sauvées et lesquelles sont le vrai diable Satan et ne peuvent pas être sauvées.

Extrait de « Arrangements de Travail »

Ceux qui créent toutes sortes de désordres en bousculant et en perturbant l’œuvre de Dieu et en nuisant gravement au travail et à la vie de l’Église sont des démons antéchrists. Ceux qui jugent l’œuvre de Dieu et répandent des idées fausses sur Dieu sont des démons antéchrists qui s’opposent carrément à Dieu. Ceux qui attaquent, jugent et dénigrent l’homme utilisé par le Saint-Esprit sont des démons antéchrists qui s’opposent carrément à Dieu. Ceux qui répandent des idées fausses selon lesquelles « le travail de l’homme utilisé par le Saint-Esprit est une œuvre humaine » et « nous devons écouter Dieu, pas l’homme », « même l’homme utilisé par le Saint-Esprit est corrompu » et « nous n’obéissons qu’à Dieu, pas à l’homme », « ceux qui suivent l’homme utilisé par le Saint-Esprit suivent la ligne du prêtre, pas celle du Saint-Esprit », et ainsi de suite, ceux qui jugent tous les leaders et ouvriers à différents niveaux de l’Église comme étant des faux leaders et des faux ouvriers, qui dressent les uns contre les autres les élus de Dieu et les leaders et les ouvriers à tous les niveaux, et qui perturbent et interrompent résolument le travail de l’Église, sont des démons antéchrists. Ces complices et adeptes purs et durs des démons antéchrists sont de la même engeance que les démons antéchrists. Ce ne sont absolument pas des gens qui seraient trompés ou exploités. Ils doivent être exclus avec les démons antéchrists et il ne faut absolument pas leur laisser la possibilité de se repentir. Seuls peuvent être considérés comme ayant vraiment été trompés les nouveaux croyants qui ne comprennent pas du tout la vérité et manquent de discernement, qui croient sincèrement en Dieu et qui ont assez de qualités humaines. Eux doivent se voir accorder la possibilité de se repentir. Ceux qui ont suivi les antéchrists mais qui n’ont pas commis un mal important, qui se sont aperçu que les antéchrists étaient des personnes malfaisantes qui n’ont pas la vérité, qui ont par la suite renié les antéchrists et sont revenus dans le droit chemin, peuvent être exemptés de l’enquête. Quant à ceux qui ont suivi les bandes d’antéchrists, qui ont un jour trompé les gens et demandé à d’autres de faire le mal et de perturber le travail de l’Église, ils ne peuvent échapper à l’exclusion que s’ils dévoilent les méfaits des antéchrists et maudissent et dénoncent sans ambages les antéchrists. Ceux qui ont suivi les bandes d’antéchrists doivent tous être exclus, sauf s’ils font preuve d’une véritable repentance et maudissent et démasquent ouvertement les antéchrists. Quant à ceux qui n’acceptent pas d’être émondés et traités, qui refusent la vérité quelle que soit la manière dont les leaders et les ouvriers à tous les niveaux la leur communiquent, qui résistent même aux leaders et aux ouvriers à tous les niveaux et les condamnent en les considérant comme des gêneurs, et dont le mot d’ordre est que ceux qui se soumettent prospéreront tandis que ceux qui résistent périront, ceux qui sont péremptoires, dominateurs, omniprésents et arrogants, qui détestent la vérité et les leaders et les ouvriers à tous les niveaux, qui ne se remettent jamais en question et qui ne se repentent pas le moins du monde, comme s’ils étaient des saints, exempts de toute corruption, qui n’admettent pas qu’on divulgue ce qu’ils font ni qu’on les critique, qui agissent comme un pyromane criant au feu pour se tirer d’affaire, qui montent des coups contre les autres et les piègent en étant les premiers à donner l’alerte, qui se comportent de façon irrationnelle comme des bêtes sauvages, ce sont des démons antéchrists dont les visages vraiment diaboliques et hideux sont visibles depuis longtemps, et qui doivent être exclus pour mettre fin totalement au chaos dans l’Église.

Extrait de « Arrangements de Travail »

Il y a des principes à tout le travail effectué par la maison de Dieu. Il y a des principes pour promouvoir et utiliser les gens ; il y a aussi des principes pour éliminer et expulser les gens. Afin de traiter les choses conformément aux principes lors de l’exécution du travail d’élimination, il ne faut jamais se fier au comportement extérieur des gens, mais percer à jour leur essence ; ce n’est qu’ainsi que l’on pourra discerner et traiter les gens correctement, objectivement et impartialement. Une telle pratique est conforme à la volonté de Dieu. Quand nous ne sommes pas capables de percer à jour l’essence des gens, il nous est facile de violer des principes et d’appliquer de manière rigide une même approche pour tout le monde. À l’heure actuelle, certains dirigeants et ouvriers comprennent trop peu de vérités et sont incapables de percer à jour l’essence de la plupart des gens. Par conséquent, lorsque des problèmes surgissent, ils sont totalement désorientés et tout ce qu’ils peuvent faire, c’est suivre des règles de manière rigide. Ils sont donc incapables de s’assurer qu’ils peuvent correctement effectuer le travail d’élimination des gens. Avant que l’Église n’élimine ou n’expulse une personne en particulier, elle doit d’abord comprendre parfaitement l’essence naturelle de cette personne. Au minimum, elle doit parfaitement comprendre que cette personne est absolument quelqu’un qui ne poursuit pas la vérité, qu’elle ne possède fondamentalement pas la conscience ni le bon sens d’une personne normale, qu’elle ne changera pas, quel que soit le nombre d’années supplémentaires où elle croira, et que le Saint-Esprit n’agira absolument pas sur elle. Cette personne ne peut être éliminée ou expulsée que si tout le monde reconnaît qu’elle est comme ça. C’est la seule façon de garantir qu’aucune erreur ne sera commise. Si les gens sont capables de comprendre complètement la volonté de Dieu en ce qui concerne les personnes qui doivent être sauvées, abandonnées ou éliminées, alors ils adopteront des pratiques correctes lorsqu’ils élimineront ou expulseront des personnes, sans faire de tort aux personnes bienveillantes et sans négliger aucune personne malveillante. L’Église doit fonder sa décision d’éliminer ou d’expulser quelqu’un sur l’essence de cette personne. C’est la seule façon de garantir que la décision est prise conformément à la volonté de Dieu et qu’aucune erreur ne sera commise. Par exemple, les personnes possédées par des démons, les antéchrists qui continuent à juger l’œuvre de Dieu ou l’homme utilisé par le Saint-Esprit, ceux qui sont constamment en proie à la débauche ou qui commettent des actes homosexuels et ceux qui continuent à agir de manière imprudente et à perturber le travail de la maison de Dieu sont tous expulsés parce que, par essence naturelle, ils appartiennent à Satan et ne peuvent être sauvés. Comme déterminé par leur essence, ces gens-là n’ont pas été prédestinés et sélectionnés par Dieu, mais sont des méchants et des opportunistes qui sont entrés en douce dans la maison de Dieu. Par conséquent, nous devons expulser tous les gens comme ça. De tels actes ne peuvent jamais être répréhensibles. C’est parce que ces procédures sont mises en œuvre en fonction de l’essence d’une personne et non de ses transgressions momentanées. Si elles sont mises en œuvre uniquement en fonction des transgressions momentanées d’une personne, il est probable que certaines personnes qui commettent des transgressions, mais sont capables de se repentir sincèrement, soient anéanties. La maison de Dieu n’a jamais permis l’expulsion de personnes qui ont commis des transgressions graves, mais qui sont capables de se repentir véritablement.

Pour s’assurer que l’Église agit correctement en ce qui concerne les personnes qu’elle expulse et élimine, la maison de Dieu a précédemment stipulé qu’il fallait obtenir l’entière approbation des dirigeants et des diacres de l’Église pour éliminer quelqu’un. L’approbation de plus de 80 % des membres de l’Église doit également être obtenue avant l’expulsion d’une personne. Ce principe doit être respecté. De plus, si une personne qui a été éliminée ou expulsée précédemment et qui a fait preuve d’une humanité relativement bonne a été expulsée par erreur en raison d’une transgression momentanée, elle peut être invitée à reprendre sa vie d’Église. Quant à ceux qui ont une humanité mauvaise, ils devraient être abandonnés à jamais. Quand on est capable de percer à jour l’essence des gens pour voir quel genre de personnes ils sont, il devient alors beaucoup plus facile de faire le travail et de traiter les choses conformément aux principes.

Extrait de « Arrangements de Travail »

Précédent: 72. Principes concernant les exclusions de l’Église

Suivant: 74. Les principes pour l’approche de son devoir

Contenu connexe

117 Je rendrai à Dieu Son amour

ⅠDe nombreuses années, j’ai dérivé à travers le monde,ma corruption s’accroissant.Grâce à Dieu qui a exprimé des vérités et m’a sauvé,je...

Paramètres

  • Texte
  • Thèmes

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Interligne

Largeur de page

Contenu

Chercher

  • Rechercher ce texte
  • Rechercher ce livre