Nous invitons tous ceux qui cherchent la vérité à nous contacter.

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Largeur de page

0 résultats de recherche

Aucun résultat trouvé

`

Questions de principe qui doivent être comprises pour servir Dieu

Les gens qui font leur devoir au service de Dieu n’accomplissent pas leur propre travail, mais plutôt celui que Dieu leur a confié. Ça implique de l’accomplir conformément aux exigences de Dieu afin de satisfaire Sa volonté. S’il s’agit de leur propre travail, ils peuvent le faire de la manière qui leur convient et les autres n’ont pas le droit d’interférer. Par exemple, quelqu’un qui exerce une fonction officielle dans un gouvernement doit agir conformément aux lois du pays pour conserver son poste. Quelqu’un qui travaille dans une usine doit travailler en observant les règles de l’usine s’il veut être payé. De la même façon, quelqu’un à qui une commission de Dieu a été confiée dans la maison de Dieu doit le faire conformément aux exigences de Dieu et de Ses paroles s’il ne veut pas être éliminé. C’est comme l’expression chinoise suivante : « Si on ne travaille pas en obéissant aux ordres de son employeur, on n’est pas récompensé, même si on meurt d’épuisement. » Il y a actuellement beaucoup de gens qui ont la fonction de dirigeants et qui ne comprennent toujours pas ce principe. Les gens comme ça sont vraiment idiots et ignorants, et sont dépourvus de connaissance.

Si les gens accomplissent l’œuvre de la maison de Dieu selon leur propre volonté, il est certain que ça perturbera l’œuvre de Dieu. Ça n’aboutirait absolument pas à l’effet exigé par Dieu. S’ils font ça, ne deviendront-ils pas des gens qui servent Dieu tout en Le défiant ? Parce que c’est l’œuvre du salut que Dieu accomplit, ce n’est qu’en évoquant sa propre expérience et sa propre connaissance conformément aux exigences de Dieu, son éclairage et son illumination par le Saint-Esprit, et en indiquant clairement aux autres comment pratiquer sa foi qu’on peut amener les gens dans la réalité de la parole de Dieu. Ceux qui ne comprennent pas vraiment la vérité quand ils font l’expérience de la foi en Dieu ne peuvent pas accomplir leur tâche de conduire les hommes à entrer dans la vérité. L’imagination de l’homme, ses préférences et sa façon d’agir ne sont pas la vérité. Quand bien même on parlerait parfaitement des lettres et des doctrines, on ne pourrait pas se sauver de la corruption. Quand bien même on accomplirait toutes sortes de rituels religieux, on ne pourrait pas conduire les gens à comprendre la vérité. Quand bien même on établirait toutes sortes de lois et de règles insignifiantes, si elles ne peuvent pas conduire les gens à comprendre la vérité et à parvenir à une connaissance de Dieu, alors ce qu’on a fait sera complètement inutile, et on aura fait ces efforts en vain. Donc, la tâche la plus essentielle des dirigeants consiste à conduire les gens vers la réalité de la vérité dans laquelle Dieu leur exige d’ entrer. C’est une tâche d’une extrême urgence et elle ne peut pas être différée, ne serait-ce que d’une seconde. Pour croire en Dieu, la première vérité qu’il faut comprendre, c’est que l’œuvre de Dieu est l’œuvre du salut et de la purification de l’homme. C’est l’œuvre du jugement et de la transformation de l’homme par le jugement, le châtiment, la mise à l’épreuve et l’épuration de l’homme. Lorsque les gens ont une vraie compréhension de l’œuvre de Dieu, alors il devient facile de se soumettre à l’œuvre de Dieu. Ils sont désireux de manger et de boire la parole de Dieu et de rechercher la vérité, et lorsqu’ils mangent et boivent la parole de Dieu, il leur est facile de comprendre la vérité. Si bien qu’ils entrent sans le savoir dans la réalité. Si des dirigeants font bien cette tâche essentielle, alors l’accomplissement de leur devoir est reconnu. Si elle n’est pas faite correctement, alors l’accomplissement de leur devoir ne l’est pas. Maintenant, de nombreux dirigeants ne sont pas clairs sur la vérité dans laquelle il faut entrer, si bien qu’au moment d’accomplir cette tâche importante, ils semblent tous faibles et impuissants, ils se contentent donc d’effectuer un peu de travail administratif de leur mieux pour combler le vide qu’ils ont dans leur cœur. En réalité, même si des affaires extérieures les occupent beaucoup, ça n’a pas beaucoup de valeur. S’ils n’acquièrent pas rapidement la vérité et n’accomplissent pas l’œuvre fondamentale de servir Dieu, alors ils seront éliminés tôt ou tard.

Quelles sont les réalités de la vérité qu’il faut avoir pour servir Dieu ?

Premièrement, quand on sert Dieu, on doit connaître l’œuvre de Dieu, comprendre l’objectif de l’œuvre de Dieu, c’est-à-dire la finalité à laquelle Dieu veut aboutir pour les hommes par le biais de l’œuvre de Dieu. On doit être clair concernant les exigences concrètes de Dieu vis-à-vis des hommes et quelles sont les vérités qu’on doit comprendre pour réaliser ces exigences. Qu’on ait fait l’expérience de ces vérités de façon approfondie ou superficielle, on doit échanger sur la réalité de ces vérités dans laquelle on entre et la véritable connaissance qu’on en a, de telle sorte que les gens pourront en bénéficier et être édifiés. Quand on sert Dieu, on doit considérer cette tâche comme notre devoir principal, on doit nourrir les gens en échangeant sur ces vérités. Cette tâche est prioritaire, et toute autre tâche est secondaire. Ceux qui occupent la fonction de dirigeant doivent accomplir correctement ce devoir essentiel et comprendre que toute besogne est au service de cette tâche fondamentale et centrale. C’est le principe que les personnes qui servent Dieu doivent saisir. Quand on sert Dieu, on doit considérer que notre devoir principal est d’échanger sur la vérité et de conduire les gens à entrer dans la réalité de la parole de Dieu. Il faut employer toute son énergie à bien accomplir cette unique tâche fondamentale. Il n’y a que lorsqu’on sert Dieu de cette façon qu’on est en accord avec Sa volonté.

Deuxièmement, puisque tout travail accompli par ceux qui servent Dieu a pour but que les gens puissent comprendre la vérité et entrer dans la réalité de la parole de Dieu, alors cela implique que ceux qui occupent la fonction de dirigeant comprennent eux-mêmes la vérité au préalable. S’ils ne comprennent pas la vérité, alors comment pourraient-ils résoudre les problèmes des gens ? Quelle est la source de tous les problèmes que rencontrent les gens ? Ça tient au fait que les gens ne détiennent pas la vérité. Quand les gens détiennent la vérité, alors tous ces problèmes n’en sont plus et ils n’ont même plus besoin d’être résolus. En fait, sans elle, il est impossible pour les gens de résoudre leurs problèmes. Quand on comprend vraiment la vérité, alors tous les problèmes sont également dissipés. Il est donc également indispensable de prendre le chemin de la vérité pour résoudre les problèmes des gens et les guider vers elle. On peut dès lors dire que les dirigeants qui ne détiennent pas la vérité ne sont pas capables de résoudre des problèmes ni d’accomplir le moindre travail, encore moins de guider les gens vers sa compréhension. Alors quel est le sens de leur travail ? Si ceux qui occupent la fonction de dirigeant ne sont pas eux-mêmes équipés au préalable de la vérité, ils sont incapables d’accomplir l’œuvre de servir Dieu. Même si c’est le cas, ils ne peuvent pas aboutir à l’effet exigé par Dieu, si bien qu’ils ne peuvent pas recevoir Son approbation.

Troisièmement, celui qui sert Dieu doit saisir Sa volonté en toute chose. Lorsqu’il se trouve face à un problème, il doit rechercher la vérité et tout travail doit être accompli en s’appuyant sur la parole de Dieu. C’est de cette manière seulement qu’il peut s’assurer que ses actions sont bien conformes à la volonté de Dieu. Parler de théories creuses et ne pas avoir la réalité conduirait inévitablement aux grands désastres, et il serait finalement abandonné et éliminé par les élus de Dieu. Toutes les tâches accomplies au service de Dieu reposent sur des principes. Toutes sont liées à la vérité, toutes contiennent la volonté de Dieu, toutes ont les exigences de Dieu envers les hommes et toutes ont les réalités dans lesquelles les hommes doivent entrer. S’ils sont incapables de saisir la volonté de Dieu sur ces questions, ils n’auront aucun chemin à suivre. S’ils agissent selon leurs propres préférences et leur volonté, alors c’est désobéir à la volonté de Dieu et tout ce qu’ils font devient un acte de défiance à Son égard et une mauvaise action. Par exemple, sur la question de la purification de l’Église, certaines personnes n’ont pas saisi que la volonté de Dieu est de sauver les hommes dans la plus large mesure possible. D’après la volonté de Dieu, si des gens sont porteurs ne serait-ce que d’une lueur d’espoir, on ne peut pas les chasser de l’Église. Quelqu’un n’a pas compris la volonté de Dieu et a créé une règle consistant à exclure de l’Église les gens qui ne participent pas à trois rassemblements au total. Il a cru que ça stimulerait de la positivité chez eux, mais ça revient à travailler selon sa propre volonté. Ce type d’attitude ne s’appuie absolument pas sur la parole de Dieu, et au bout du compte, ça a causé de nombreuses pertes à la maison de Dieu. Les gens qui ne détiennent pas la vérité travaillent toujours selon leur propre volonté. C’est désobéir au principe de servir Dieu, et c’est faire le mal et résister à Dieu.

Quatrièmement, Les questions de principe qui doivent être comprises pour servir Dieu », et je suis tombée sur ce passage : « Ceux qui veulent servir Dieu doivent exalter Dieu en toutes choses et être Ses témoins. C’est seulement ainsi qu’ils peuvent parvenir au fruit de conduire les autres à la connaissance de Dieu. Et ce n’est qu’en élevant Dieu et en témoignant pour Lui qu’ils peuvent en amener d’autres en présence de Dieu. C’est un des principes du service à Dieu. Le fruit suprême de l’œuvre de Dieu est précisément d’amener les gens à connaître l’œuvre de Dieu et ainsi de venir en Sa présence. Si ceux qui ont un poste de leadership n’exaltent pas Dieu et ne Le servent pas comme Ses témoins, mais qu’au contraire ils s’affichent constamment, s’ils réfrènent constamment les autres, les contrôlent, les envoient derrière les barreaux et les forcent à leur obéir, alors ils se mettent en réalité en opposition à Dieu. Ils s’octroient la place de Dieu et exigent des autres qu’ils les traitent comme Lui. Ils rivalisent réellement avec Dieu pour les âmes des gens. N’est-ce pas exactement comme cela que Satan résiste à Dieu ? Actuellement, de nombreux dirigeants sont entourés d’adeptes sous leur houlette, et ils se servent de leur propre volonté pour promouvoir et faire évoluer les gens. Au bout du compte, Dieu n’a gagné personne qui connaisse Son cœur. Pour qui ces gens-là accomplissent-ils leur tâche ? Combien de gens qui ont la même volonté et les mêmes pensées que Dieu ont-ils fait évoluer ? Combien de gens ont-ils conduit à vraiment connaître et aimer Dieu ? Par conséquent, si le service des gens n’est pas d’élever Dieu et de témoigner pour Dieu, c’est qu’ils veulent certainement se faire remarquer. Même s’ils portent la bannière du service à Dieu, ils travaillent vraiment pour leur propre statut ; ils travaillent vraiment pour la satisfaction de la chair. Ils n’élèvent Dieu en aucun cas ni témoignent de Lui dans leur travail. Si quelqu’un trahit ce principe de service à Dieu, il prouve simplement qu’il résiste à Dieu.

À mesure que celui qui sert Dieu entre dans la vérité, il devient moins arrogant et suffisant. Parallèlement, il perçoit qu’il est de plus en plus insignifiant et pense qu’il n’est même pas digne d’être l’esclave de Dieu, et que son service est le fruit de l’élévation de Dieu. Quand il prend vraiment conscience de ça, il cesse de se grandir. Il ne ressent plus de jalousie, quels que soient les gens que Dieu emploie ou aime. Quand quelqu’un est meilleur que lui, il ne l’affronte pas. Quand quelqu’un est en désaccord avec lui ou le trahit, ça ne l’incommode pas, et il est capable d’admettre que ce qu’il fait est juste. Il est capable de se rendre compte qu’il mérite d’être traité de cette manière du fait de sa propre révolte et de sa propre défiance envers Dieu. Il espère que les autres sont meilleurs que lui, qu’ils peuvent obtenir l’approbation de Dieu. Il est heureux et satisfait de constater que Dieu gagne de nouveaux croyants, il fait tout pour satisfaire Dieu et mène sa vie de façon à rendre à Dieu Son amour, en ayant le sentiment que s’il pouvait satisfaire Dieu, il serait prêt à mourir sans regret. Seuls les gens dont le tempérament de vie a changé de cette manière sont des gens qui ont de la réalité dans leur foi en Dieu. Seuls les gens qui ont vu leur tempérament changer peuvent exalter Dieu et Lui rendre témoignage sans se mettre en avant. Les gens méprisables sont absolument incapables de réussir à rendre témoignage de Dieu et à L’exalter.

Cinquièmement, nous qui servons Dieu devons être capables de reconnaître notre propre bassesse et notre propre laideur, et de reconnaître que nous ne possédons rien. Nous devons savoir exactement qui nous sommes et bien comprendre que Dieu a fait une exception en exaltant des gens aussi immondes et corrompus que nous, pour que nous puissions accomplir des devoirs pour Dieu. Les gens doivent donc avoir la conscience et la raison leur permettant de se dépenser de bonne grâce pour Dieu, et ils ne sont aucunement en droit de transiger et de négocier avec Lui. Si des désirs déraisonnables subsistent en eux, s’ils expriment une ambition et des intentions personnelles, alors c’est ce qu’il y a de plus dangereux. Une fois mis à l’épreuve, ces gens essuieraient de sérieux revers et causeraient de gros problèmes. On ne peut donc pas avoir d’ambition et d’intentions personnelles quand on sert Dieu, on ne peut pas non plus gérer les choses à sa façon. La seule chose qu’on puisse faire, c’est accomplir la tâche qui nous a été confiée par Dieu et aspirer à Le satisfaire dans tout ce qu’on entreprend. C’est aussi un principe à observer quand on sert Dieu. Ceux qui ne cherchent pas à transiger sont prêts à payer le prix qu’il faut. Ils font preuve de bonne volonté et n’expriment pas de regrets même s’ils n’obtiennent rien en retour. Si ceux qui se posent en dirigeants n’agissent qu’avec le seul but d’asseoir leur position sociale et leur renommée personnelles, s’ils continuent de mâtiner leur travail d’ambitions personnelles, c’est la plus grave offense qu’ils puissent faire à Dieu parce que c’est ce qui affecte le plus les résultats de l’œuvre et perturbe le plus l’œuvre de la maison de Dieu. Si ceux qui servent Dieu contreviennent aux principes, ça n’offensera que Dieu. Ça n’aidera pas à obtenir Son approbation. Les gens comme ça sont des démons égoïstes, méprisables et sans vergogne.

Sixièmement, pour être certain d’éviter les revers, les dirigeants qui servent Dieu doivent d’abord se défaire de leur arrogance et de leur suffisance, ainsi que de leurs propres tempéraments corrompus divers. Pour ce faire, il leur faut reconnaître leur nature résistante à Dieu, reconnaître quelles toxines du grand dragon rouge sont encore susceptibles de les conduire à défier et trahir Dieu, et surtout reconnaître quels sont leurs points faibles afin d’anticiper où ils peuvent essuyer un revers qui les mènera vers leur perte et la mort. Pour certains, il s’agira de leur statut social. Lorsqu’ils acquièrent un certain statut, certains deviennent arrogants, vaniteux, satisfaits d’eux-mêmes et suffisants, et refusent de se soumettre à qui que ce soit. Même si ce que disent les autres est la vérité, ils ne l’acceptent pas. Ils s’imaginent pouvoir tout faire, ils veulent que tout le monde les écoute et agisse selon leur volonté. Voilà ce que veut dire « l’orgueil précède la chute ». D’autres ne peuvent pas résister à la tentation adultérine. Ils pensent que ça n’est pas une transgression trop grave, mais il se peut qu’un jour ils soient dans une situation délicate et essuient un revers. D’autres encore sont particulièrement cupides et brûlent de désir d’avoir de l’argent ; pour eux, perdre de l’argent, c’est perdre tout, et ils n’envisagent pas de vivre sans. Ces gens sont eux aussi en grand danger. Tant de gens ont connu la chute du fait de ces trois aspects, si bien que les gens qui montrent une plus grande faiblesse sur ces trois aspects sont ceux qui sont le plus en danger. Une fois qu’ils acquièrent un statut et qu’ils sont au sommet de leur fortune, ces trois aspects de leur nature s’activeront simultanément et les conduiront à leur perte et à la mort. Si les dirigeants qui servent Dieu peuvent garantir qu’ils sont entièrement purs et que ces trois aspects ne les ont pas corrompus, s’ils sont capables de tenir bon et si, de plus, ils ont à cœur de rechercher la vérité, alors ils ont bon espoir de pouvoir être rendus parfaits par Dieu.

Le 18 novembre 2005

Précédent:Les deux tâches que toutes les Églises doivent bien faire

Suivant:Pour servir Dieu, on doit apprendre à discerner toutes sortes de gens

Vous aimerez peut-être également