98. Principes pour déterminer si quelqu’un possède l’œuvre du Saint-Esprit

(1) Voir si la personne peut accepter d’être jugée et châtiée, émondée et traitée, et soumise à des épreuves et à l’épurement par les paroles de Dieu, si elle est capable d’une véritable connaissance d’elle-même et si elle s’est repentie sincèrement ;

(2) Voir si la relation que cette personne entretient avec Dieu est normale, si elle Le révère et se soumet à Lui, et si elle communie sincèrement avec Lui ;

(3) Voir si la personne accomplit son devoir efficacement et agit conformément aux principes, si elle peut pratiquer la vérité et si elle a un amour sincère pour Dieu dans son cœur ;

(4) Voir s’il y a une nouvelle lumière dans sa manière de manger et de boire les paroles de Dieu, si elle peut exprimer une connaissance pratique de la vérité, et si sa vision des choses et son tempérament de vie ont subi une quelconque transformation.

Paroles de Dieu concernées :

L’œuvre du Saint-Esprit est une direction proactive et un éclairage positif. Elle ne permet pas aux gens d’être passifs. Elle leur apporte du réconfort, leur donne la foi et la résolution, et leur permet de chercher à être rendus parfaits par Dieu. Quand le Saint-Esprit est à l’œuvre, les gens peuvent activement entrer ; ils ne sont pas passifs ou forcés, mais ils agissent selon leur propre initiative. Quand le Saint-Esprit est à l’œuvre, les gens sont heureux et disposés, prêts à obéir et heureux de se rabaisser. Même s’ils ont de la peine et se sentent fragiles dans leur for intérieur, ils ont la volonté de coopérer, ils souffrent volontiers, ils sont capables d’obéir, et ils ne sont pas corrompus par la volonté humaine, ils ne sont pas corrompus par la pensée de l’homme et ne sont certainement pas corrompus par les désirs et les motivations de l’homme. Lorsque les gens font l’expérience de l’œuvre du Saint-Esprit, ils sont particulièrement saints à l’intérieur. Ceux qui bénéficient de l’œuvre du Saint-Esprit vivent de l’amour de Dieu et de l’amour de leurs frères et sœurs ; ils se réjouissent des choses qui réjouissent Dieu et détestent les choses que Dieu déteste. Les gens qui sont touchés par l’œuvre du Saint-Esprit ont une humanité normale, ils poursuivent constamment la vérité et jouissent de cette humanité. Lorsque le Saint-Esprit travaille dans les gens, leurs conditions sont de mieux en mieux, et leur humanité devient de plus en plus normale et, bien que parfois, leur coopération paraisse insensée, leurs motivations sont fondées, leur entrée est positive, ils n’essaient pas d’interrompre et il n’y a aucune malveillance en eux. L’œuvre du Saint-Esprit est normale et réelle, le Saint-Esprit œuvre en l’homme selon les règles de la vie normale de l’homme, et Il éclaire et guide les gens selon la quête réelle des personnes normales. Lorsque le Saint-Esprit travaille chez les gens, Il les guide et les éclaire selon les besoins des personnes normales. Il les soutient selon leurs besoins, et Il les guide et les éclaire positivement selon ce qui leur fait défaut et selon leurs déficiences. L’œuvre du Saint-Esprit consiste à éclairer et à guider les gens dans la vie réelle ; les gens sont capables de voir l’œuvre du Saint-Esprit seulement s’ils font l’expérience des paroles de Dieu dans leur vie réelle. Si, dans leur quotidien, les gens sont dans un état positif et mènent une vie spirituelle normale, alors ils bénéficient de l’œuvre du Saint-Esprit. Dans un tel état, quand ils mangent et boivent les paroles de Dieu, ils ont la foi ; quand ils prient, ils sont inspirés ; quand quelque chose leur arrive, ils ne sont pas passifs, et pendant que des choses arrivent, ils sont capables d’en tirer les leçons que Dieu exige qu’ils apprennent. Ils ne sont pas passifs ou faibles et, bien qu’ils soient face à de réelles difficultés, ils sont prêts à se conformer à tous les arrangements de Dieu.

Extrait de « L’œuvre du Saint-Esprit et le travail de Satan », dans La Parole apparaît dans la chair

Lorsque les conditions des gens sont normales, leur vie spirituelle et leur vie charnelle sont normales, et leur raison est normale et ordonnée. Généralement, de ce qu’ils vivent et parviennent à connaître en eux-mêmes à ce moment-là, on peut dire que cela provient du fait d’avoir été touché par le Saint-Esprit (avoir des idées ou détenir une connaissance superficielle lorsqu’ils mangent et boivent les paroles de Dieu, ou être fidèles en certaines choses, ou avoir la force d’aimer Dieu en certaines choses – tout cela provient du Saint-Esprit). L’œuvre du Saint-Esprit en l’homme est particulièrement normale ; l’homme est incapable de la ressentir et elle semble émerger de l’homme lui-même, mais, en fait, c’est l’œuvre du Saint-Esprit. Dans la vie quotidienne, le Saint-Esprit réalise en tout homme une œuvre à la fois grande et petite, et c’est simplement que l’ampleur de cette œuvre varie. Certaines personnes ont un bon calibre, elles comprennent les choses rapidement et l’éclairage du Saint-Esprit est particulièrement grand en elles. Pendant ce temps, certaines personnes ont un calibre médiocre et il leur faut plus de temps pour comprendre les choses, mais le Saint-Esprit les touche dans leur for intérieur et elles aussi sont capables de devenir fidèles à Dieu : le Saint-Esprit agit en tous ceux qui cherchent Dieu. Quand, dans la vie quotidienne, les gens ne s’opposent pas à Dieu ou ne se rebellent pas contre Dieu, ne font pas des choses qui sont en contradiction avec la gestion de Dieu et n’interfèrent pas avec l’œuvre de Dieu, en chacun d’eux, l’Esprit de Dieu agit à différents degrés et les touche, les éclaire, leur donne la foi, leur donne la force et les pousse à entrer de manière proactive, sans être paresseux ni convoiter les plaisirs de la chair, disposés à pratiquer la vérité et à chercher ardemment les paroles de Dieu. Tout cela est l’œuvre qui provient du Saint-Esprit.

Extrait de « L’œuvre du Saint-Esprit et le travail de Satan », dans La Parole apparaît dans la chair

Quand le Saint-Esprit œuvre pour éclairer les gens, Il leur donne généralement une connaissance de l’œuvre de Dieu, de leur véritable entrée et de leur véritable état. Il leur permet également de comprendre les intentions urgentes de Dieu et Ses exigences de l’homme aujourd’hui, de sorte qu’ils ont la détermination de tout sacrifier pour satisfaire Dieu, qu’ils aiment Dieu même s’ils se heurtent à la persécution et à l’adversité, qu’ils témoignent de Dieu même si cela signifie verser leur sang ou donner leur vie, et ils le font sans regret. Si tu as ce genre de résolution, cela signifie que tu es inspiré par le Saint-Esprit et que tu as l’œuvre du Saint-Esprit, mais sache que tu ne possèdes pas une telle inspiration à chaque instant qui passe. Parfois, lors de réunions, quand tu pries, quand tu manges et bois les paroles de Dieu, tu peux te sentir extrêmement touché et inspiré. C’est si nouveau et si frais lorsque les autres partagent un échange sur leur expérience et leur compréhension des paroles de Dieu, et ton cœur est parfaitement clair et lumineux. Tout cela relève de l’œuvre du Saint-Esprit. Si tu es un dirigeant et que le Saint-Esprit te donne un éclairage et une illumination exceptionnels lorsque tu vas à l’Église pour y travailler, te permet de discerner les problèmes qui existent dans l’Église et de savoir partager un échange sur la vérité pour les résoudre, te rendant incroyablement honnête, responsable et sérieux dans ton travail, tout cela relève de l’œuvre du Saint-Esprit.

Extrait de « Pratique (1) », dans La Parole apparaît dans la chair

En faisant l’expérience de l’œuvre de Dieu, il arrive occasionnellement que l’on ait l’œuvre du Saint-Esprit, tandis qu’avoir la présence du Saint-Esprit, c’est l’avoir pratiquement tout le temps. Tant que la raison et la pensée des hommes sont normales et tant que leurs états sont normaux, alors le Saint-Esprit est sûrement avec eux. Lorsque la rationalité et les pensées des hommes ne sont pas normales, alors leur humanité n’est pas normale. Si, en ce moment, l’œuvre du Saint-Esprit est en toi, alors le Saint-Esprit aussi sera sûrement avec toi. Mais si le Saint-Esprit est avec toi, il ne s’ensuit pas que le Saint-Esprit est nécessairement à l’œuvre en toi, car le Saint-Esprit œuvre à des moments spéciaux. Avoir la présence du Saint-Esprit ne peut que maintenir la façon normale de vivre des hommes, mais le Saint-Esprit n’œuvre qu’à certains moments. Par exemple, si tu es guide ou ouvrier, lorsque tu abreuves l’Église et Lui fournis la subsistance, le Saint-Esprit t’éclairera à propos de certaines paroles qui sont édifiantes pour les autres et peuvent résoudre certains des problèmes pratiques de tes frères et sœurs : à ces moments-là, le Saint-Esprit œuvre. Parfois, lorsque tu manges et bois les paroles de Dieu, le Saint-Esprit t’éclaire par certaines paroles qui s’appliquent particulièrement à tes propres expériences, te permettant d’acquérir une plus grande connaissance de tes propres états : c’est aussi l’œuvre du Saint-Esprit. Parfois, pendant que Je parle, vous écoutez et vous pouvez mesurer vos propres états par rapport à Mes paroles, et parfois vous êtes émus ou inspirés ; tout cela, c’est l’œuvre du Saint-Esprit. Certains disent que le Saint-Esprit travaille en eux en tout temps. C’est impossible. S’ils disaient que le Saint-Esprit est toujours avec eux, cela serait réaliste. S’ils disaient que leur pensée et leur sens étaient normaux en tout temps, cela serait également réaliste et montrerait que le Saint-Esprit est avec eux. S’ils disent que le Saint-Esprit travaille toujours en eux, qu’ils sont éclairés par Dieu et touchés par le Saint-Esprit à tout moment, et qu’ils obtiennent de nouvelles connaissances tout le temps, alors ce n’est absolument pas normal ! C’est totalement surnaturel ! Sans l’ombre d’un doute, ces gens sont des esprits mauvais !

Extrait de « Pratique (4) », dans La Parole apparaît dans la chair

Tous ceux qui sont guidés par l’Esprit de Dieu et qui ont été touchés par l’Esprit de Dieu sont possédés par l’œuvre de Dieu, et c’est la preuve que les paroles de Dieu et l’amour de Dieu se sont enracinés en eux. Certains disent : « Je ne suis pas aussi sérieux que toi dans mes prières, et je ne suis pas si touché par Dieu non plus ; parfois, quand je médite et prie, je sens que Dieu est aimable et que mon cœur est touché par Dieu. » Rien n’est plus important que le cœur de l’homme. Lorsque ton cœur se sera tourné vers Dieu, tout ton être se sera tourné vers Dieu, et à ce moment-là ton cœur aura été touché par l’Esprit de Dieu. La plupart d’entre vous ont connu une telle expérience ; c’est juste que vos expériences n’ont pas la même profondeur. Certains disent : « Je ne fais pas beaucoup de prières, j’écoute simplement la communion des autres et la force monte en moi. » Cela montre que tu as été touché par Dieu dans ton for intérieur. Les gens qui ont été touchés par Dieu dans leur for intérieur sont inspirés lorsqu’ils entendent la communion des autres ; si le cœur d’une personne reste totalement indifférent pendant qu’elle entend des paroles édifiantes, alors cela prouve que le Saint-Esprit n’est pas en elle. Elle n’exprime aucune langueur en elle, ce qui prouve qu’elle n’a pas de résolution, et donc elle n’a pas l’œuvre du Saint-Esprit. Si une personne a été touchée par Dieu, elle aura une réaction lorsqu’elle entendra les paroles de Dieu ; si elle n’a pas été touchée par Dieu, alors elle ne s’est pas engagée à l’égard des paroles de Dieu, elle n’a aucun rapport avec elles et elle n’est pas en mesure d’être éclairée. Ceux qui ont entendu les paroles de Dieu et n’ont pas eu de réaction sont des gens qui n’ont pas été touchés par Dieu ; ce sont des gens en qui le Saint-Esprit n’œuvre pas. Tous ceux qui sont capables d’accepter la nouvelle lumière sont touchés par l’œuvre du Saint-Esprit et la possèdent.

Extrait de « Connaître la plus nouvelle œuvre de Dieu et suivre Ses pas », dans La Parole apparaît dans la chair

Certains peuvent sentir de la fatigue à lire les paroles de Dieu, ce qui n’est pas un état normal. Ce qui est normal, c’est de ne jamais se lasser de lire les paroles de Dieu, d’en être toujours assoiffé et de toujours penser que les paroles de Dieu sont bonnes. C’est comme cela que celui qui est vraiment entré mange et boit les paroles de Dieu. Lorsque tu sens que les paroles de Dieu sont extrêmement pratiques et sont exactement ce en quoi l’homme devrait entrer ; lorsque tu sens que Ses paroles sont très utiles et bénéfiques à l’homme et qu’elles sont l’approvisionnement de la vie de l’homme, c’est le Saint-Esprit qui te donne ce sentiment, et c’est le Saint-Esprit qui t’inspire. Cela prouve que le Saint-Esprit œuvre en toi et que Dieu ne S’est pas détourné de toi. Constatant que Dieu parle toujours, certains se fatiguent de Ses paroles et pensent que les lire ou non n’a pas de conséquences, ce qui n’est pas un état normal. Leur cœur n’a pas soif d’entrer dans la réalité. De tels hommes n’ont pas soif d’être rendus parfaits et n’y accordent pas d’importance non plus. Chaque fois que tu t’aperçois que tu n’as pas soif des paroles de Dieu, cela montre que ton état n’est pas normal. Dans le passé, que Dieu se détourne de toi ou non était déterminé par le fait que tu sois ou non en paix intérieurement et que tu ressentes ou non du plaisir. Maintenant, l’essentiel porte sur le fait que tu aies soif ou non des paroles de Dieu, que Ses paroles soient ou ne soient pas ta réalité, que tu sois fidèle ou non et que tu sois capable ou non de faire tout ce que tu peux pour Dieu. En d’autres termes, l’homme est jugé par la réalité des paroles de Dieu. […] Dieu ayant tellement parlé, tu devrais faire de ton mieux pour manger et boire Ses paroles, et ensuite, sans t’en rendre compte, tu en arriveras à comprendre et le Saint-Esprit t’éclairera sans que tu t’en rendes compte. L’homme est souvent inconscient que le Saint-Esprit l’éclaire. Il t’éclaire et te guide quand tu as soif et quand tu cherches. Le principe selon lequel le Saint-Esprit œuvre est fondé sur les paroles de Dieu que tu manges et bois. Tous ceux qui n’accordent pas d’importance aux paroles de Dieu et ont toujours un différent type d’attitude envers Ses paroles, pensant dans leur confusion que leur lecture ou non de Ses paroles n’a pas de conséquence, sont ceux qui n’ont pas la réalité. Ni l’œuvre du Saint-Esprit ni Son éclairage ne peuvent être vus en eux. Ces gens n’y mettent aucun effort, ils sont des imposteurs sans vraie compétence, comme Sieur Nan Guo de la parabole[a].

Extrait de « L’ère du Règne est l’ère de la Parole », dans La Parole apparaît dans la chair

Quand les gens ne sont pas dans un état normal, ils sont abandonnés par le Saint-Esprit, ils sont grincheux dans leur for intérieur, leurs motivations ne sont pas fondées, ils sont paresseux, ils se livrent aux plaisirs charnels et leur cœur se rebelle contre la vérité. Tout cela provient de Satan. Lorsque les conditions des gens sont anormales, lorsqu’ils sont obscurs dans leur for intérieur et ont perdu leur bon sens, ont été abandonnés par le Saint-Esprit et sont incapables de sentir Dieu en eux-mêmes, c’est le moment où Satan agit en eux. Si les gens ont toujours la force en eux et aiment toujours Dieu, alors, généralement, quand des choses leur arrivent, elles proviennent du Saint-Esprit et, quelles que soient les personnes qu’ils rencontrent, cela relève des arrangements de Dieu. Ce qui revient à dire que lorsque ta condition est normale, quand tu fais partie de la grande œuvre du Saint-Esprit, alors il est impossible pour Satan de te faire vaciller. Sur cette base, on peut dire que tout provient du Saint-Esprit et, bien que tu puisses avoir des pensées erronées, tu es en mesure de renoncer à ces pensées et de ne pas les suivre. Tout cela provient de l’œuvre du Saint-Esprit. Dans quelles situations Satan intervient-il ? Quand ta condition n’est pas normale, quand tu n’as pas été touché par Dieu et ne vis pas l’œuvre de Dieu, quand tu es asséché et aride dans ton for intérieur, quand tu pries Dieu, mais ne comprends rien et quand tu manges et bois les paroles de Dieu, mais n’es pas éclairé ou illuminé, à de pareils moments, il est facile pour Satan d’agir en toi. En d’autres termes, quand tu as été abandonné par le Saint-Esprit et que tu ne peux pas ressentir Dieu, alors beaucoup de choses t’arrivent qui sont issues de la tentation de Satan. Satan se met au travail au même moment où le Saint-Esprit Se met à l’œuvre. Satan intervient en l’homme au même moment où le Saint-Esprit touche l’intérieur de l’homme. Toutefois, l’œuvre du Saint-Esprit l’emporte, et ceux dont les conditions sont normales peuvent triompher ; c’est le triomphe de l’œuvre du Saint-Esprit sur le travail de Satan. Pendant que le Saint-Esprit est à l’œuvre, un tempérament corrompu existe toujours chez les gens ; cependant, durant l’œuvre du Saint-Esprit, il est facile pour les gens de découvrir et de reconnaître leur rébellion, leurs motivations et leurs altérations. C’est alors seulement que les gens éprouvent des remords et sont prêts à se repentir. Ainsi, leurs tempéraments rebelles et corrompus sont progressivement rejetés dans l’œuvre de Dieu. L’œuvre du Saint-Esprit est particulièrement normale et, pendant qu’Il agit chez les gens, ceux-ci continuent d’avoir des ennuis, ils continuent de pleurer, de souffrir et d’être faibles, et beaucoup de choses leur sont encore obscures, et pourtant, dans un tel état, ils sont capables de s’empêcher de régresser et peuvent aimer Dieu et, bien qu’ils pleurent et soient affligés, ils sont encore en mesure de louer Dieu ; l’œuvre du Saint-Esprit est particulièrement normale et n’a rien de surnaturel. La plupart des gens croient que, dès que le Saint-Esprit commence à travailler, leur état change et les choses qui leur sont essentielles sont enlevées. De telles croyances sont illusoires. Quand le Saint-Esprit agit en l’homme, les choses passives en lui demeurent et sa stature reste la même, mais il reçoit l’illumination et l’éclairage du Saint-Esprit, donc son état est plus proactif, les conditions qu’il vit sont normales et il change rapidement.

Extrait de « L’œuvre du Saint-Esprit et le travail de Satan », dans La Parole apparaît dans la chair

Parfois, Dieu te donne un certain genre de sentiment, un sentiment qui te fait perdre ton plaisir intérieur et perdre la présence de Dieu, de telle sorte que tu es plongé dans les ténèbres. C’est un type d’épurement. Chaque fois que tu fais quelque chose, ça tourne toujours mal ou tu te heurtes à un mur. C’est la discipline de Dieu. Parfois, quand tu fais quelque chose qui est une désobéissance à Dieu et un acte rebelle contre Lui, peut-être que personne d’autre n’est au courant, mais Dieu le sait. Il ne te laissera pas partir et Il te disciplinera. L’œuvre du Saint-Esprit est très détaillée. Il observe très attentivement chaque mot et chaque action des gens, chacun de leurs actes et de leurs mouvements, chacune de leurs pensées et de leurs idées, afin que les gens puissent acquérir une prise de conscience intérieure de ces choses. Tu fais quelque chose une fois et ça tourne mal, tu fais quelque chose à nouveau et ça tourne encore mal, et progressivement, tu parviendras à comprendre l’œuvre du Saint-Esprit. Après avoir été discipliné plusieurs fois, tu sauras ce qu’il faut faire pour être en accord avec la volonté de Dieu et ce qui n’est pas en accord avec Sa volonté. À la fin, tu acquerras en toi des réponses précises vis-à-vis de la direction du Saint-Esprit. Parfois, tu seras rebelle et tu seras réprimandé par Dieu de l’intérieur. Tout cela vient de la discipline de Dieu. Si tu ne chéris pas la parole de Dieu, si tu offenses Son œuvre, Il ne te prêtera aucune attention. Plus tu prends les paroles de Dieu au sérieux, plus Il t’éclairera. En ce moment, il y a des gens dans l’Église qui ont une foi brouillée et confuse, et ils font beaucoup de choses inappropriées et agissent sans discipline, et donc l’œuvre du Saint-Esprit n’est pas clairement visible en eux. Certains se détournent de leurs devoirs pour gagner de l’argent, sortant pour gérer des affaires sans être disciplinés ; ce type de personne est encore plus en danger. Non seulement ils n’ont pas l’œuvre du Saint-Esprit actuellement, mais à l’avenir, il sera difficile de les rendre parfaits. Il y a beaucoup de gens en qui l’œuvre du Saint-Esprit n’est pas visible, et en qui la discipline de Dieu n’est pas visible. Ils ne voient pas clairement la volonté de Dieu et ils ne connaissent pas Son œuvre.

Extrait de « Ceux qui doivent être rendus parfaits doivent subir l’épurement », dans La Parole apparaît dans la chair

Parfois, dans des conditions anormales, tu perds la présence de Dieu et tu deviens incapable de sentir Dieu quand tu pries. Il est normal d’éprouver de la peur en pareils moments. Tu devrais immédiatement commencer à chercher. Si tu ne le fais pas, Dieu sera séparé de toi et tu seras privé de la présence du Saint-Esprit – et, qui plus est, de l’œuvre du Saint-Esprit – pendant un jour, deux jours, voire un mois ou deux mois. Dans ces situations, tu deviens si incroyablement engourdi et tu es une fois de plus pris en captivité par Satan, au point d’être capable de commettre toute sorte d’actes. Tu convoites la richesse, trompes tes frères et sœurs, regardes des films et des vidéos, joues au mah-jong et fumes et bois même sans discipline. Ton cœur s’est beaucoup éloigné de Dieu, tu as secrètement emprunté ta propre voie et tu as arbitrairement porté un jugement sur l’œuvre de Dieu. Dans certains cas, les gens sont tombés si bas qu’ils n’éprouvent aucune honte ou aucun embarras à commettre des péchés de nature sexuelle. Ce genre de personne a été abandonné par le Saint-Esprit ; en fait, l’œuvre du Saint-Esprit est absente depuis longtemps chez une telle personne. On ne peut que la voir s’enfoncer toujours plus profondément dans la corruption à mesure que les tentacules du mal s’étendent toujours plus loin. À la fin, elle nie l’existence de cette voie et devient captive de Satan en péchant. Si tu découvres que tu n’as que la présence du Saint-Esprit, mais qu’il te manque l’œuvre du Saint-Esprit, tu es déjà dans une situation dangereuse. Lorsque tu ne peux même pas ressentir la présence du Saint-Esprit, alors tu es au seuil de la mort. Si tu ne te repens pas, alors tu seras complètement ramené à Satan et seras parmi ceux qui sont éliminés. Donc, lorsque tu te rends compte que tu es dans un état où tu as juste la présence du Saint-Esprit (tu ne commets pas de péchés, tu te contiens et tu ne fais rien qui résisterait clairement à Dieu), mais qu’il te manque l’œuvre du Saint-Esprit (tu ne te sens pas ému quand tu pries, tu ne gagnes pas un éclairage ou une illumination évidents lorsque tu manges et bois les paroles de Dieu, il t’indiffère de manger et de boire les paroles de Dieu, il n’y a jamais aucune croissance dans ta vie et tu es privé depuis longtemps d’une grande illumination), en ces moments-là, tu dois être plus prudent. Tu ne dois pas céder à la tentation, tu ne dois plus laisser libre cours à ton propre caractère. La présence du Saint-Esprit peut disparaître à tout moment. C’est pour cela qu’une telle situation est si dangereuse. Si tu te retrouves dans ce genre d’état, essaie de reprendre les choses en main dès que tu peux. Tout d’abord, tu devrais dire une prière de repentir et demander à Dieu d’étendre Sa miséricorde sur toi une fois de plus. Prie plus sincèrement et calme ton cœur pour manger et boire davantage les paroles de Dieu. Sur cette base, tu dois passer plus de temps dans la prière ; redouble d’effort en chantant, en priant, en mangeant et en buvant les paroles de Dieu, et en faisant ton devoir. Quand tu es le plus fragile, ton cœur est plus facilement possédé par Satan. Quand cela arrive, ton cœur est pris à Dieu et restitué à Satan, après quoi tu es privé de la présence du Saint-Esprit. À pareils moments, il est doublement difficile de regagner l’œuvre du Saint-Esprit. Il vaut mieux chercher l’œuvre du Saint-Esprit pendant qu’Il est toujours avec toi, ce qui permettra à Dieu de t’accorder davantage de Son éclairage et ne Le poussera pas à t’abandonner. Prier, chanter des hymnes, remplir ta fonction et manger et boire les paroles de Dieu : tout cela est fait afin que Satan n’ait pas la possibilité de faire son travail et afin que le Saint-Esprit puisse œuvrer à l’intérieur de toi.

Extrait de « Comment entrer dans un état normal », dans La Parole apparaît dans la chair

Quels sont les effets produits par l’œuvre du Saint-Esprit ? Tu peux être stupide, et il se peut qu’il n’y ait pas de discernement en toi, mais le Saint-Esprit ne peut que travailler pour que tu aies la foi en toi, pour que tu aies toujours le sentiment de ne pas pouvoir aimer Dieu suffisamment, pour que tu sois disposé à coopérer, quelle que soit l’importance des difficultés à venir. Des choses vont t’arriver et tu ne sauras pas exactement si elles viendront de Dieu ou de Satan, mais tu seras capable d’attendre, et tu ne seras pas passif ou négligent. C’est ça, l’œuvre normale du Saint-Esprit. Quand le Saint-Esprit agit en eux, les gens continuent de se heurter à de réelles difficultés ; parfois, ils pleurent, et parfois, il y a des obstacles qu’ils ne peuvent pas surmonter, mais tout cela est une étape de l’œuvre ordinaire du Saint-Esprit. Bien qu’ils ne surmontent pas ces difficultés, et bien qu’à ce moment-là, ils soient faibles et se plaignent, ensuite, ils sont toujours capables d’aimer Dieu avec une foi inébranlable. Ta passivité ne peut pas t’empêcher de vivre des expériences normales et, indépendamment de ce que les autres disent et des attaques qu’ils lancent contre toi, tu es toujours capable d’aimer Dieu. Pendant la prière, les gens ont toujours le sentiment que, dans le passé, ils étaient extrêmement redevables envers Dieu, et ils prennent la résolution de satisfaire Dieu et de renoncer à la chair lorsqu’ils se heurtent de nouveau à de telles difficultés. Cette force est la preuve que le Saint-Esprit travaille en eux. C’est la condition normale de l’œuvre du Saint-Esprit.

Extrait de « L’œuvre du Saint-Esprit et le travail de Satan », dans La Parole apparaît dans la chair

À l’heure actuelle, il y a une partie des gens dont les conditions s’améliorent constamment. Plus le Saint-Esprit œuvre, plus ils deviennent confiants ; plus ils ont d’expérience, plus ils ressentent le profond mystère de l’œuvre de Dieu. Plus ils entrent en profondeur, plus ils comprennent. Ils sentent que l’amour de Dieu est tellement grand, et ils se sentent stables et éclairés en eux-mêmes. Ils ont une compréhension de l’œuvre de Dieu. Ce sont les personnes dans lesquelles œuvre le Saint-Esprit. Certaines personnes disent : « Bien qu’il n’y ait pas de nouvelles paroles venant de Dieu, je dois toujours chercher à approfondir la vérité, je dois être sérieuse à propos de chaque chose dans mon expérience réelle et entrer dans la réalité des paroles de Dieu. » Ce genre de personne possède l’œuvre du Saint-Esprit. Bien que Dieu ne montre pas Son visage, qu’Il soit caché à chacune des personnes, qu’Il ne prononce aucune parole et qu’il y ait des moments où les gens connaissent un épurement interne, Dieu n’a pas complètement quitté les gens. Si une personne ne peut pas conserver la vérité qu’elle est censée accomplir, elle n’aura pas l’œuvre du Saint-Esprit.

Extrait de « Tu devrais maintenir ta dévotion à Dieu », dans La Parole apparaît dans la chair

Que les gens cherchent sincèrement ou non n’est pas déterminé par la façon dont les autres les jugent ou dont les gens autour d’eux les voient, mais par l’œuvre et la présence du Saint-Esprit en eux. En plus, cela dépend de leur tempérament qui change ou non, de la connaissance de Dieu qu’ils ont ou qu’ils n’ont pas après avoir subi l’œuvre du Saint-Esprit pendant un certain temps. Si le Saint-Esprit œuvre en une personne, le tempérament de cette personne changera graduellement et sa perspective sur la foi en Dieu sera graduellement purifiée. Peu importe combien de temps les gens suivent Dieu, aussi longtemps qu’ils ont changé, cela signifie que le Saint-Esprit œuvre en eux. S’ils n’ont pas changé, cela signifie que le Saint-Esprit n’œuvre pas en eux. Même si ces gens rendent vraiment un service, ils sont motivés par leur désir d’en tirer quelque profit. Ne rendre un service qu’occasionnellement ne peut pas remplacer l’expérience d’un changement dans leur tempérament. En fin de compte, ils seront quand même détruits, car dans le royaume les exécutants ne sont d’aucune utilité. Ceux dont le tempérament n’a pas changé sont aussi inutiles pour ceux qui ont été perfectionnés et qui sont fidèles à Dieu.

Extrait de « Dieu et l’homme entreront dans le repos ensemble », dans La Parole apparaît dans la chair

Note de bas de page :

a. Le texte original ne comporte pas l’expression « de la parabole ».

Précédent: 97. Principes pour diffuser les paroles de Dieu et leur rendre témoignage

Suivant: 99. Principes pour identifier les lettres et les doctrines

Nous sommes déjà dans les derniers jours. Savez-vous comment faire pour accueillir le Seigneur et être enlevés jusqu’au royaume des cieux? Contactez-nous dès maintenant pour en discuter.

Contenu connexe

117 Je rendrai à Dieu Son amour

ⅠDe nombreuses années, j’ai dérivé à travers le monde,ma corruption s’accroissant.Grâce à Dieu qui a exprimé des vérités et m’a sauvé,je...

Paramètres

  • Texte
  • Thèmes

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Interligne

Largeur de page

Contenu

Chercher

  • Rechercher ce texte
  • Rechercher ce livre