161. Principes pour obéir à l’homme utilisé par le Saint-Esprit

(1) Dans tout travail d’Église et dans toutes ses affaires, rendre compte absolument à l’homme utilisé par le Saint-Esprit ; ne pas le remettre en question. C’est l’arrangement administratif de Dieu.

(2) Il est nécessaire d’accepter la direction, l’arrosage et la conduite de l’homme utilisé par le Saint-Esprit, de s’y soumettre et d’accomplir son devoir dans la stricte observance des modalités de travail. Ainsi seulement la volonté de Dieu est-elle satisfaite.

(3) Reconnaître que la direction de l’homme utilisé par le Saint-Esprit est précisément la voie sur laquelle le Saint-Esprit œuvre et conduit les élus de Dieu. Le faire, c’est emprunter le droit chemin de la croyance en Dieu.

(4) On ne doit jamais supplanter Dieu dans son cœur en vénérant et en admirant l’homme utilisé par le Saint-Esprit. En croyant en Dieu, vous devez seulement exalter Sa grandeur et vous soumettre à Ses arrangements administratifs.

Paroles de Dieu concernées :

Personne n’est capable de vivre de manière indépendante sauf ceux qui reçoivent une direction et une inspiration spéciales du Saint-Esprit, car ils ont besoin du ministère et de la conduite de ceux qui sont utilisés par Dieu. Ainsi, à chaque ère, Dieu élève des personnes différentes qui s’investissent rapidement et conduisent les Églises pour le bien de Son œuvre. C’est-à-dire que l’œuvre de Dieu doit être accomplie par ceux qu’Il regarde favorablement et approuve ; le Saint-Esprit doit utiliser la part en eux qui est digne d’usage pour que le Saint-Esprit œuvre, et ils sont rendus aptes à être utilisés par Dieu en étant perfectionnés par le Saint-Esprit. Parce que la faculté de compréhension de l’homme est trop insuffisante, il doit être guidé par ceux qui sont utilisés par Dieu ; il en fut de même de l’usage que Dieu fit de Moïse, en qui Il trouva beaucoup de choses qui convenaient à l’époque, et qu’Il utilisa autrefois pour accomplir l’œuvre de Dieu pendant cette période. Au cours de cette étape, Dieu utilise un homme, tout en profitant de la partie de celui-ci qui peut être utilisée par le Saint-Esprit, pour œuvrer, et le Saint-Esprit le dirige et perfectionne simultanément la partie restante non utilisable.

Le travail accompli par celui qui est utilisé par Dieu vise à coopérer dans le cadre de l’œuvre du Christ ou du Saint-Esprit. Cet homme est élevé parmi les hommes par Dieu, il est là pour diriger tous les élus de Dieu, et il est aussi élevé par Dieu pour faire le travail de la coopération humaine. Avec quelqu’un comme celui-ci, qui est capable de faire le travail de la coopération humaine, la plupart des exigences de Dieu envers l’homme et l’œuvre que le Saint-Esprit doit faire chez l’homme peuvent être réalisées par lui. En d’autres termes : le but de Dieu en utilisant cet homme est de faire en sorte que tous ceux qui suivent Dieu puissent mieux comprendre la volonté de Dieu et puissent parvenir aux exigences de Dieu. Parce que les gens sont incapables de comprendre directement les paroles de Dieu ou la volonté de Dieu, Dieu a élevé quelqu’un qui est utilisé pour effectuer un tel travail. Cette personne qui est utilisée par Dieu peut aussi être décrite comme un canal par lequel Dieu guide les gens, en tant qu’« interprète » qui communique entre Dieu et l’homme. Ainsi, un tel homme est différent de ceux qui travaillent dans la maison de Dieu ou qui sont Ses apôtres. Comme eux, on peut dire qu’il est quelqu’un qui sert Dieu, mais dans la substance de son travail et le contexte de son utilisation par Dieu, il diffère grandement des autres ouvriers et apôtres. En ce qui concerne la substance de son travail et le contexte de son utilisation, l’homme qui est utilisé par Dieu est élevé par Lui, il est préparé par Dieu pour l’œuvre de Dieu et il travaille pour l’œuvre de Dieu Lui-même. Personne ne pourrait jamais accomplir son travail à sa place : c’est la coopération humaine qui est indispensable parallèlement à l’œuvre divine. Le travail accompli par d’autres ouvriers ou apôtres n’est que la communication et la mise en œuvre des nombreux aspects des arrangements des Églises pendant chaque période, ou bien le travail se rapportant à une simple disposition de la vie, afin de maintenir la vie de l’Église. Ces disciples et apôtres ne sont pas nommés par Dieu, et ne peuvent encore moins être considérés comme ceux qui sont utilisés par le Saint-Esprit. Ils sont choisis parmi les Églises et, après avoir été formés et édifiés pendant une certaine période, ceux qui sont qualifiés sont maintenus, tandis que ceux qui sont inaptes sont renvoyés d’où ils sont venus. Parce que ces personnes sont choisies parmi les Églises, certaines montrent leur vrai visage après avoir été faites leaders, et certaines font même beaucoup de mauvaises choses et finissent par être éliminées. L’homme qui est utilisé par Dieu, d’autre part, est quelqu’un qui a été préparé par Dieu, et qui est d’un certain calibre, et a de l’humanité. Il a été préparé et perfectionné à l’avance par le Saint-Esprit, et il est totalement conduit par le Saint-Esprit, et, surtout quand il s’agit de son travail, il est dirigé et commandé par le Saint-Esprit. En conséquence, il n’y a pas moyen de s’écarter du chemin conduisant les élus de Dieu, car Dieu Se charge sûrement de Sa propre œuvre, et Dieu accomplit Sa propre œuvre en tout temps.

Extrait de « À propos de l’utilisation de l’homme par Dieu », dans La Parole apparaît dans la chair

7. En ce qui concerne le travail et les affaires de l’Église, en dehors de l’obéissance à Dieu, suis en tout les instructions de l’homme qui est utilisé par le Saint-Esprit. Même la moindre infraction est inacceptable. Sois absolu dans ta conformité et n’analyse pas le bien ou le mal ; ce qui est bien ou mal n’a rien à voir avec toi. Tu ne dois te préoccuper que de l’obéissance totale.

8. Les gens qui croient en Dieu doivent obéir à Dieu et L’adorer. N’exalte pas, n’admire pas qui que ce soit ; ne donne pas la première place à Dieu, la deuxième aux personnes que tu admires et la troisième à toi-même. Personne ne doit occuper une place dans ton cœur, et tu ne dois pas considérer les gens – en particulier ceux que tu vénères – comme étant à égalité avec Dieu ou comme s’ils étaient Ses égaux. C’est intolérable pour Dieu.

Extrait de « Les dix décrets administratifs qui doivent être respectés par les élus de Dieu à l’ère du Règne », dans La Parole apparaît dans la chair

Les gens doivent respecter les nombreuses tâches qu’ils doivent effectuer. C’est ce que les gens doivent respecter, et c’est ce qu’ils doivent réaliser. Que le Saint-Esprit fasse ce qui doit être fait par le Saint-Esprit ; l’homme ne peut y jouer aucun rôle. L’homme doit se conformer à ce qui doit être fait par l’homme, ce qui n’a aucun rapport avec le Saint-Esprit. C’est seulement ce qui doit être fait par l’homme, et cela doit être respecté comme commandement au même titre que la loi dans l’Ancien Testament doit l’être. Même si maintenant, ce n’est pas l’ère de la Loi, il y a encore beaucoup de paroles apparentées à celles qui ont été prononcés à l’ère de la Loi et qui doivent être respectées. Ces paroles ne sont pas mises en pratique simplement sur la base de l’inspiration par le Saint-Esprit, mais, au contraire, elles sont ce que l’homme doit respecter. Par exemple : tu ne porteras pas de jugement sur l’œuvre du Dieu concret. Tu ne t’opposeras pas à l’homme auquel Dieu rend témoignage. Devant Dieu, tu garderas ta place et ne seras pas dissolu. Tu dois être modéré dans ton discours, et tes paroles et tes actions doivent suivre les arrangements de l’homme auquel Dieu rend témoignage. Tu dois vénérer le témoignage de Dieu. Tu n’ignoreras pas l’œuvre de Dieu et les paroles venant de Sa bouche. Tu n’imiteras pas le ton et les objectifs des déclarations de Dieu. Tu n’afficheras aucun comportement qui s’oppose ouvertement à l’homme auquel Dieu rend témoignage. Et ainsi de suite. Voilà ce que chaque personne doit respecter. […]

[…] Personne ne peut se tenir à la place de l’homme auquel Dieu rend témoignage ; par tes paroles, tes actions et tes pensées intimes, tu occupes la position d’un homme. Cela doit être respecté, c’est la responsabilité de l’homme et personne ne devrait la modifier ; le faire violerait les décrets administratifs. Tous doivent s’en souvenir.

Extrait de « Les commandements de la nouvelle ère », dans La Parole apparaît dans la chair

La parole de Dieu ne peut pas être exprimée comme la parole de l’homme, encore moins la parole de l’homme peut-elle être exprimée comme la parole de Dieu. Un homme utilisé par Dieu n’est pas le Dieu incarné et le Dieu incarné n’est pas un homme utilisé par Dieu ; il y a là une différence fondamentale. Après avoir lu ces mots, tu n’acceptes peut-être pas qu’ils soient les paroles de Dieu et ne les acceptes que comme des mots venant d’un homme qui a été inspiré. Dans ce cas, tu es aveuglé par l’ignorance. Comment les paroles de Dieu peuvent-elles être les mêmes que les paroles d’un homme qui a été inspiré ? Les paroles de Dieu incarné inaugurent une nouvelle ère, guident l’humanité tout entière, révèlent des mystères et montrent à l’homme la voie à suivre vers une nouvelle ère. L’inspiration reçue par l’homme n’est que simple pratique ou connaissance. Elle ne peut pas conduire l’humanité tout entière dans une nouvelle ère ou révéler le mystère de Dieu Lui-même. Après tout, Dieu est Dieu et l’homme est l’homme. Dieu a l’essence de Dieu et l’homme a l’essence de l’homme.

Extrait de la préface de La Parole apparaît dans la chair

La nature innée de l’homme est incapable de représenter Dieu directement. Par le perfectionnement de Dieu, l’homme doit rejeter sa nature innée et, ensuite seulement, se soucier de la volonté de Dieu, satisfaire Ses intentions et subir l’œuvre du Saint-Esprit avant que ce qu’il vit puisse être approuvé par Dieu. Personne vivant dans la chair ne peut représenter Dieu directement, à moins qu’il ne soit un homme utilisé par le Saint-Esprit. Néanmoins, on ne peut pas dire, même d’une telle personne, que son tempérament et son vécu représentent complètement Dieu ; on peut seulement dire que son vécu est régi par le Saint-Esprit. Le tempérament d’un tel homme ne peut pas représenter Dieu.

Bien que le tempérament de l’homme soit ordonné par Dieu – cela est incontestable et peut être considéré comme positif – il a été traité par Satan. Pour cette raison, tout le tempérament de l’homme est le tempérament de Satan. Certains disent que le tempérament de Dieu est d’être direct dans Son œuvre et que cela se manifeste aussi en eux, que leur caractère est semblable et, par conséquent, ils disent que leur tempérament représente Dieu. Quelle sorte d’homme parle de cette manière ? Est-ce que le tempérament satanique corrompu peut représenter Dieu ? Quiconque déclare que son tempérament est représentatif de Dieu blasphème à l’encontre de Dieu et insulte le Saint-Esprit ! La méthode du Saint-Esprit montre que l’œuvre de Dieu sur la terre est uniquement une œuvre de conquête. Donc, les nombreux tempéraments sataniques de l’homme doivent encore être purifiés. Le vécu de l’homme est encore l’image de Satan. C’est ce que l’homme considère comme bon et cela représente les actions de sa chair. Plus précisément, cela représente Satan et ne peut absolument pas représenter Dieu. Même si certains aiment déjà Dieu au point d’être capables de jouir d’une vie céleste sur terre, de dire des phrases telles que : « Ô Dieu ! Je ne peux pas T’aimer suffisamment », et même s’ils ont atteint le plus haut degré, on ne peut pas dire qu’ils vivent Dieu ou qu’ils représentent Dieu, car l’essence de l’homme est différente de celle de Dieu et l’homme ne peut jamais vivre Dieu, encore moins devenir Dieu. Le vécu de l’homme régi par le Saint-Esprit est seulement en conformité avec ce que Dieu exige de l’homme.

Extrait de « L’homme corrompu est incapable de représenter Dieu », dans La Parole apparaît dans la chair

Précédent: 156. Principes pour obéir à Dieu

Suivant: 164. Principes pour parvenir à connaître Dieu

Nous sommes déjà dans les derniers jours. Savez-vous comment faire pour accueillir le Seigneur et être enlevés jusqu’au royaume des cieux? Contactez-nous dès maintenant pour en discuter.
Contactez-nous
Contactez-nous par Whatsapp

Contenu connexe

117 Je rendrai à Dieu Son amour

ⅠDe nombreuses années, j’ai dérivé à travers le monde,ma corruption s’accroissant.Grâce à Dieu qui a exprimé des vérités et m’a sauvé,je...

Paramètres

  • Texte
  • Thèmes

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Interligne

Largeur de page

Contenu

Chercher

  • Rechercher ce texte
  • Rechercher ce livre