20. Principes devant être respectés lors de l’entrée dans la vie

(1) Lisez au moins un paragraphe des paroles de Dieu chaque jour et méditez ces paroles jusqu’à ce que vous saisissiez leur lumière et trouviez un chemin de pratique. Parvenez à glaner une partie de la vérité chaque jour ;

(2) Dans au moins un domaine par jour, exercez-vous à chercher la vérité ; découvrez ce que Dieu exige de l’homme, apprenez à mettre la vérité en pratique et soumettez-vous à Lui ;

(3) Réfléchissez chaque jour à chacun de vos mots et de vos actes à la lumière des paroles de Dieu. Trouvez ce qui va à l’encontre de la vérité, du principe, et parlez-en à Dieu par la prière et repentez-vous devant Lui ;

(4) Il est nécessaire d’apprendre à être une personne honnête. En toutes choses, regardez si votre parole est exacte, si votre intention est de tromper et si vous vous montrez sincère avec les autres ;

(5) Apprenez à voir les gens et les événements à la lumière des paroles de Dieu et à distinguer les faux dirigeants, les antéchrists et les non-croyants. Vous ne devez admirer que Dieu et ne suivre que le Christ.

Paroles de Dieu concernées :

Qu’est-ce que l’entrée dans la vie ? L’entrée dans la vie est un changement dans l’existence d’une personne, dans ses actions, dans la gestion de sa vie et dans l’objectif de sa recherche. Une personne, autrefois stupide et ignorante, et qui n’agissait qu’en fonction de pensées, de notions et d’idées mues par la chair, peut maintenant, grâce aux révélations de Dieu, à Son arrosage et à Son approvisionnement, parvenir à comprendre que ses actes doivent être conformes aux paroles de Dieu. De plus, grâce aux paroles de Dieu, cette personne subit dans sa vie quotidienne une transformation de ses opinions, de sa façon de se conduire, ainsi que du sens et des objectifs de sa vie. C’est cela, l’entrée dans la vie. Quel est le fondement de l’entrée dans la vie ? (Les paroles de Dieu.) Elle est essentiellement liée aux paroles de Dieu et à la vérité. L’entrée dans la vie est indissociable des paroles de Dieu. Elle est indissociable de la vérité. Que voit-on chez les gens qui ont réussi leur entrée dans la vie ? Ils parviennent à vivre en s’appuyant sur les paroles de Dieu : toutes leurs actions, leur discours, ce qu’ils pensent des problèmes, leurs points de vue, leurs opinions et leurs perspectives s’appuient sur les paroles de Dieu et sur la vérité. Ce sont des manifestations qui démontrent que l’on est parvenu à l’entrée dans la vie.

Extrait de « Il ne peut y avoir d’entrée dans la vie qu’en recherchant la vérité », dans Récits des entretiens de Christ

Dans ton entrée dans la vie, tu dois à tout le moins consacrer ton cœur aux paroles de Dieu et pouvoir accepter le jugement et le châtiment des paroles de Dieu ; ton cœur doit ardemment désirer Dieu, tu dois chercher à pénétrer profondément la vérité et à atteindre les objectifs fixés par Dieu. Quand tu es investi de cette force, alors c’est la preuve que tu as été touché par Dieu et que ton cœur a commencé à se tourner vers Dieu.

La première étape pour faire ton entrée dans la vie, c’est de consacrer totalement ton cœur aux paroles de Dieu, et la deuxième étape, c’est d’accepter d’être touché par le Saint-Esprit. Quel est l’effet recherché en acceptant d’être touché par le Saint-Esprit ? C’est d’être capable de désirer, de chercher et d’explorer une vérité plus profonde, et d’être en mesure de coopérer positivement avec Dieu. Aujourd’hui, tu coopères avec Dieu, c’est-à-dire qu’il y a un objectif à ta quête, à tes prières et à ta communion avec les paroles de Dieu, et tu remplis ton devoir conformément aux exigences de Dieu ; cela seul veut dire coopérer avec Dieu. Si tu ne parles que de laisser Dieu agir, mais n’entreprends aucune action, en termes de prières ou de recherche, alors cela pourrait-il être taxé de coopération ? S’il n’y a aucune trace de coopération en toi, et si tu n’es pas formé pour une entrée qui vise un objectif, alors tu n’es pas en train de coopérer. Certains disent : « Tout dépend de la prédestination de Dieu, tout est fait par Dieu Lui-même ; si Dieu ne l’a pas fait, alors comment l’homme en serait-il capable ? » L’œuvre de Dieu est normale et n’a rien de surnaturel, et ce n’est que par ta recherche active que le Saint-Esprit agit, car Dieu ne force pas l’homme ; tu dois donner à Dieu l’opportunité d’agir, et si tu ne cherches pas ou si tu ne fais pas ton entrée, et si ton cœur n’a pas le moindre désir de Dieu, alors Dieu n’a aucune chance d’agir. Mais quel chemin peux-tu choisir pour que Dieu te touche ? C’est par la prière et en te rapprochant de Dieu. Mais plus particulièrement, rappelle-toi, ce doit être en te fondant sur les paroles prononcées par Dieu. Lorsque tu es le plus souvent touché par Dieu, tu n’es pas asservi par la chair : mari, femme, enfants et argent ne peuvent pas t’enchaîner, et ton souhait c’est seulement de chercher la vérité et à vivre devant Dieu. À ce moment-là, tu seras quelqu’un qui vit dans le royaume de la liberté.

Extrait de « Connaître la plus nouvelle œuvre de Dieu et suivre Ses pas », dans La Parole apparaît dans la chair

Quelle est la chose principale que l’on devrait comprendre quand on cherche à atteindre l’entrée dans la vie ? C’est que dans toutes les paroles prononcées par Dieu, indépendamment de l’aspect auquel elles font référence, tu devrais deviner quelles sont Ses exigences et Ses normes pour les gens et, à partir d’elles, chercher un chemin de pratique. Tu devrais les utiliser pour vérifier ta conduite et ta perspective dans la vie, et aussi comparer à elles tous tes états et toutes tes expressions. Plus important encore, tu devrais te comparer à ces normes pour déterminer comment tu devrais faire les choses, comment tu devrais satisfaire la volonté de Dieu pendant que tu accomplis tes devoirs et comment tu peux agir en total accord avec les exigences de Dieu. Sois une personne qui a la réalité de la vérité ; ne sois pas une personne qui s’arme simplement de paroles, de doctrines et de théories. Ne feins pas la spiritualité ; ne sois pas une fausse personne spirituelle. Tu dois te concentrer sur la pratique et sur l’utilisation des paroles de Dieu pour comparer tes propres états et y réfléchir, et changer ensuite le point de vue et l’attitude avec lesquels tu traites toute sorte de situations. À terme, tu seras capable de révérer Dieu en toute situation et tu n’agiras plus à la hâte ou ne suivras plus tes propres idées, ne feras plus les choses selon tes désirs ou ne vivras plus à l’intérieur d’un tempérament corrompu. Au lieu de cela, toutes tes actions et toutes tes paroles seront basées sur les déclarations de Dieu et conformes à la vérité ; de cette manière, tu susciteras graduellement la révérence à l’égard de Dieu. Un cœur qui craint Dieu naît de la poursuite de la vérité et non de la contrainte. Tout ce que la contrainte suscite, c’est un type de comportement, mais il s’agit d’un genre de restriction externe. Pendant que l’on croit en Dieu, une sincère révérence à l’égard de Dieu découle de la compréhension de la vérité, d’une pratique conforme à la vérité, d’une réduction graduelle de son tempérament corrompu et de l’amélioration progressive de ses états, de sorte que l’on puisse fréquemment venir devant Dieu ; voilà le genre de processus qui suscite une sincère révérence. Quand cela arrivera, tu sauras ce que cela signifie de révérer Dieu et ce que cela fait, ensuite, tu comprendras quelle sorte d’attitude, quel genre d’état et quelle sorte de tempérament les gens devraient posséder avant de craindre véritablement Dieu et de faire montre de révérence à l’égard de Dieu.

Extrait de « Seuls ceux qui pratiquent la vérité craignent Dieu », dans Récits des entretiens de Christ

Dans sa poursuite de la vie, on doit prêter attention à deux choses : la première, comprendre la vérité dans les paroles de Dieu ; la seconde, se comprendre soi-même dans les paroles de Dieu. Ces deux choses sont des plus fondamentales. Il n’y a pas de vie ou de vérité en dehors des paroles de Dieu. Si tu ne recherches pas la vérité dans les paroles de Dieu, où, alors, peux-tu aller la chercher ? Où se trouve la vérité dans le monde ? Tous les livres dans le monde sont une compilation des théories du diable Satan, n’est-ce pas ? Ils ne contiennent même pas un iota de vérité ? Les aspects les plus importants de la compréhension de la vérité dans les paroles de Dieu sont la compréhension de Dieu dans Ses paroles, la compréhension de la vie humaine dans Ses paroles, la compréhension de tous les aspects de la vérité dans Ses paroles, telles que la véritable compréhension de soi-même et la découverte du sens de l’existence humaine dans les paroles de Dieu. Toute vérité est dans les paroles de Dieu. On ne peut entrer dans la vérité si ce n’est par les paroles de Dieu. Le principal résultat que tu dois atteindre, c’est de savoir ce que signifie posséder une compréhension et une connaissance des paroles de Dieu. Grâce à une vraie compréhension des paroles de Dieu, tu peux alors comprendre la vérité : c’est ce qu’il y a de plus fondamental.

Extrait de « Seulement en cherchant la vérité peux-tu obtenir des changements dans ton tempérament », dans Récits des entretiens de Christ

En cherchant l’entrée dans la vie, on doit examiner ses propres paroles, actes, pensées et idées dans tous les domaines que l’on rencontre dans la vie de tous les jours. On doit saisir ses propres états, puis les comparer à la vérité, chercher la vérité et entrer dans la réalité de la vérité que l’on comprend. Pendant le processus qui consiste à entrer dans la réalité de la vérité, on doit saisir ses propres états et venir fréquemment devant Dieu pour Le prier et Le supplier. On doit aussi échanger souvent avec les autres frères et sœurs avec un cœur ouvert, rechercher le chemin de l’entrée dans la réalité de la vérité et chercher les principes de la vérité. En fin de compte, on arrivera à savoir quels tempéraments on révèle dans la vie de tous les jours, si, oui ou non, Dieu y trouve de la joie, si, oui ou non, le chemin que l’on pratique est exact, si, oui ou non, on a comparé aux paroles de Dieu les états trouvés à l’intérieur de soi-même au moyen de l’introspection, si, oui ou non, ils ont été vérifiés avec exactitude, si, oui ou non, ils sont en accord avec les paroles de Dieu et si, oui ou non, on a vraiment réalisé un exploit et effectivement gagné l’entrée concernant ces états qui sont bel et bien en accord avec les paroles de Dieu. Quand tu vivras fréquemment dans ces états, ces conditions, alors, progressivement, tu arriveras à avoir une compréhension basique de certaines vérités et de tes états réels.

Extrait de « Connaître son tempérament est ce qui permet de le changer », dans Récits des entretiens de Christ

Le point crucial pour atteindre la croissance dans la vie de la foi en Dieu consiste à savoir quelle œuvre Dieu accomplit par ton expérience, à voir la beauté de Dieu et à comprendre la volonté de Dieu afin que tu puisses te soumettre à tous les arrangements de Dieu, que tu aies Ses paroles gravées en toi pour qu’elles deviennent ta vie et qu’ainsi, tu puisses satisfaire Dieu. Si ta foi est une foi insensée, si tu ne prêtes pas attention aux questions spirituelles ni aux changements dans ton tempérament de vie, si tu ne consacres pas d’efforts à la vérité, seras-tu capable de saisir la volonté de Dieu ? Si tu ne comprends pas ce que Dieu demande, alors tu seras incapable d’avoir de l’expérience et n’auras ainsi aucun chemin de pratique. Ce à quoi tu dois prêter attention à mesure que tu fais l’expérience des paroles de Dieu, c’est l’effet qu’elles produisent en toi, de sorte que tu puisses arriver à connaitre Dieu à partir de Ses paroles. Si tu sais seulement lire les paroles de Dieu, mais que tu ne sais pas comment en faire l’expérience, cela ne montre-t-il pas que tu es ignorant des questions spirituelles ? En ce moment, la plupart des gens sont incapables de faire l’expérience des paroles de Dieu et, ainsi, ils ne connaissent pas l’œuvre de Dieu. N’est-ce pas une lacune dans leur pratique ? S’ils continuent ainsi, à quel moment seront-ils capables de faire l’expérience de choses dans leur riche plénitude et d’atteindre la croissance dans leur vie ? Cela ne revient-il pas simplement à une discussion creuse ? Il y en a beaucoup parmi vous qui se concentrent sur la théorie, qui ne savent rien des questions spirituelles et qui, pourtant, veulent quand même être utilisés par Dieu pour quelque chose d’extraordinaire et être bénis par Dieu. C’est totalement irréaliste ! Ainsi, vous devez mettre un terme à cet échec afin que vous puissiez tous entrer sur la bonne voie dans votre vie spirituelle, avoir de véritables expériences et entrer vraiment dans la réalité des paroles de Dieu.

Extrait de « Comment entrer dans un état normal », dans La Parole apparaît dans la chair

Vous êtes tous prêts à chercher à grandir dans votre vie et à aimer Dieu, alors vous êtes-vous débarrassés de vos habitudes superficielles ? Si tu ne te débarrasses que de ces habitudes et ne mets pas fin à tes comportements dérangeants et prétentieux, cherches-tu vraiment à grandir dans ta vie ? Si tu te libères de tous tes comportements superficiels, mais que tu n’entres pas dans les paroles de Dieu, cela signifie que tu ne progresses pas activement. Quelle est la raison principale des comportements superficiels ? Tes actions sont-elles pour le bien de ta croissance dans la vie ? Cherches-tu à être qualifié pour faire partie des hommes de Dieu ? Quel que soit l’aspect sur lequel se concentre ton attention, il sera ta vie. Si tu te concentres sur des comportements superficiels, alors ton cœur se focalisera sur la forme et tu n’auras aucun moyen de chercher à grandir dans ta vie. Dieu exige un changement de tempérament, mais tu cherches toujours des choses en surface. Les personnes comme cela sont incapables de modifier leur tempérament ! Tous les hommes doivent suivre un certain chemin avant d’atteindre la maturité dans leur vie : ils doivent accepter le jugement, le châtiment et le perfectionnement des paroles de Dieu. Si tu n’as pas les paroles de Dieu, mais ne comptes que sur ta propre assurance et ta volonté, tout ce que tu fais est simplement basé sur le zèle. En d’autres termes, si tu veux croître dans ta vie, tu dois manger, boire et comprendre davantage les paroles de Dieu. Tous ceux qui sont amenés à la perfection par Ses paroles sont capables de les vivre. Ceux qui ne subissent pas l’épurement ni le jugement de Ses paroles ne peuvent être aptes à Son usage. Alors, dans quelle mesure vivez-vous Ses paroles ? Votre pratique ne sera correcte et conforme à la volonté de Dieu que si vous mangez et buvez Ses paroles, pouvez les comparer à votre propre état de vie et trouvez un chemin de pratique à la lumière des problèmes que J’ai présentés. Seul quelqu’un qui a ce genre de pratique possède la volonté d’aimer Dieu.

Extrait de « L’amour sincère pour Dieu est spontané », dans La Parole apparaît dans la chair

La vérité que l’homme doit posséder se trouve dans la parole de Dieu, et c’est une vérité des plus bénéfiques et des plus utiles à l’humanité. Elle est le tonifiant et le soutien dont votre corps a besoin, quelque chose qui aide l’homme à restaurer son humanité normale. C’est une vérité dont l’homme devrait s’équiper. Plus vous pratiquez la parole de Dieu, plus votre vie s’épanouira rapidement et plus la vérité deviendra claire. Alors que vous grandissez en stature, vous verrez plus clairement les choses du monde spirituel et vous serez plus puissants pour triompher de Satan. Une grande partie de la vérité que vous ne comprenez pas deviendra claire quand vous pratiquerez la parole de Dieu. La plupart des gens se contentent de simplement comprendre le texte de la parole de Dieu et cherchent à s’équiper de doctrines plutôt que d’approfondir leur expérience dans la pratique, mais n’est-ce pas la manière des pharisiens ? Alors comment l’expression « la parole de Dieu est la vie » peut-elle être vraie pour eux ? La vie d’un homme ne peut pas grandir par la simple lecture de la parole de Dieu, mais seulement quand la parole de Dieu est mise en pratique. Si c’est ta conviction qu’il suffit de comprendre la parole de Dieu pour avoir la vie et la stature, alors ta compréhension est fausse. La vraie compréhension de la parole de Dieu advient lorsque tu pratiques la vérité, et tu dois comprendre que « ce n’est qu’en la pratiquant que la vérité peut être comprise ».

Extrait de « Une fois que vous avez compris la vérité, vous devez la mettre en pratique », dans La Parole apparaît dans la chair

La recherche de la vie ne peut pas être précipitée ; la croissance de la vie ne se fait pas en un jour ou deux. L’œuvre de Dieu est normale et pratique et doit suivre un processus nécessaire. Jésus incarné a pris trente-trois ans et demi pour achever Son œuvre de crucifixion. Alors qu’en est-il de la purification de l’homme et de la transformation de sa vie, une œuvre d’une très grande difficulté ? Ce n’est pas une tâche facile de créer un homme normal qui manifeste Dieu. C’est particulièrement vrai pour les gens qui sont nés dans la nation du grand dragon rouge, qui sont de mauvais calibre et nécessitent une longue période des paroles et de l’œuvre de Dieu. Alors, ne sois pas impatient au sujet des résultats. Tu dois être entreprenant en mangeant et buvant les paroles de Dieu et consacrer plus d’effort aux paroles de Dieu. Après avoir lu Ses paroles, tu dois pouvoir les mettre en pratique dans la réalité et, dans les paroles de Dieu, acquérir la connaissance, la perspicacité, le discernement et la sagesse. De cette manière, tu changeras sans t’en rendre compte. Si manger et boire les paroles de Dieu, les lire, les connaître, les expérimenter et les pratiquer peuvent devenir tes principes, alors tu atteindras la maturité sans t’en rendre compte. Certains disent qu’ils sont incapables de mettre les paroles de Dieu en pratique même après les avoir lues ! Qu’est-ce qui te presse ? Quand tu auras acquis une certaine stature, tu seras en mesure de mettre Ses paroles en pratique. Un enfant de quatre ou cinq ans dirait-il qu’il est incapable de soutenir ou d’honorer ses parents ? Tu devrais connaître la grandeur ta stature actuelle. Mets en pratique ce que tu peux mettre en pratique et ne sois pas celui qui perturbe la gestion de Dieu. Contente-toi de manger et de boire les paroles de Dieu et considère cela dorénavant comme ton principe. Ne te soucie pas pour l’instant de savoir si Dieu peut te rendre complet. Ne te préoccupe pas de cela maintenant. Il suffit que tu manges et boives les paroles de Dieu alors qu’elles se présentent à toi, et Dieu te rendra complet, c’est certain. Cependant, ton action de manger et de boire Ses paroles doit être guidée par un principe. Ne le fais pas aveuglément. En mangeant et buvant les paroles de Dieu, cherche d’une part les paroles que tu devrais connaître, à savoir celles qui sont liées aux visions et, d’autre part, cherche ce que tu devrais mettre en pratique, c’est-à-dire ce en quoi tu devrais entrer. Un aspect porte sur la connaissance et l’autre sur l’entrée. Une fois que tu auras compris les deux aspects, que tu auras compris ce qu’il te faut connaître et ce qu’il te faut mettre en pratique, tu sauras comment manger et boire les paroles de Dieu.

Extrait de « L’ère du Règne est l’ère de la Parole », dans La Parole apparaît dans la chair

Quel est le point de départ le plus essentiel pour l’entrée dans la vie ? Continuer d’honorer ton devoir : voilà ce qui est prioritaire. Le point de départ, c’est l’accomplissement de ton devoir. Ton entrée dans la vie commence par l’accomplissement de ton devoir, et par l’entrée dans la vie, petit à petit, tu commences à comprendre la vérité et à obtenir la vérité. Tu acquiers une stature, tu grandis progressivement dans la vie, tu acquiers une expérience réelle de la vérité et par suite, tu maîtrises divers principes de pratique et tu n’es plus bridé ni dérangé par aucune personne, aucune affaire ni aucune chose : de cette manière, tu commences progressivement à vivre devant Dieu. Si tu n’es dérangé par personne, par aucune affaire et par aucune chose, alors, à mesure que ton expérience s’enrichit, tu deviens davantage capable de rendre témoignage à Dieu. Quand tu seras davantage capable de rendre témoignage à Dieu, tu deviendras progressivement quelqu’un d’utile. Quand tu deviendras quelqu’un d’utile, tu auras ta place dans la maison de Dieu, tu tiendras bon et tu deviendras une bonne personne, une personne véritable. Tu seras alors digne de tout ce que Dieu te donne.

Extrait de « L’entrée dans la vie doit commencer par l’accomplissement de son devoir », dans Récits des entretiens de Christ

Qu’est-ce qui est essentiel pour l’entrée dans la réalité-vérité ? Est-il utile de toujours exprimer ta propre volonté, toujours faire des serments pour décider de faire les choses ? Ce n’est pas réaliste. Le problème le plus concret, maintenant, est de parvenir à l’entrée dans la vie en déterminant la bonne manière d’envisager et d’accomplir ton devoir. Quel autre moyen existe-t-il de faire référence à l’entrée dans la vie ? Faire l’expérience de la vérité. C’est par cette voie que l’on parvient à l’entrée dans la vie. Êtes-vous parvenus à l’entrée dans la vie ? Êtes-vous capables de porter témoignage à Dieu ? (Non.) N’est-il pas vrai que la plupart du temps, vous restez figés dans la doctrine et n’avez pas de véritable connaissance ni de véritable expérience de la vérité ? Si tu es incapable d’avoir une véritable connaissance et une véritable expérience de la vérité, alors tu ne pourras pas porter témoignage à Dieu. La plupart du temps, ta connaissance de Dieu est une connaissance perceptive : tu sens que les paroles de Dieu sont justes et donc, tu dis amen et tu es d’accord, mais tu ne peux pas appliquer cela à toi-même, tu restes confus quand tu fais des choses et tu ne sais pas quelle vérité utiliser pour résoudre tes problèmes. N’est-ce pas la situation dans laquelle vous vous trouvez la plupart du temps ? Vous comprenez et vous avez saisi beaucoup de choses, mais il vous reste encore à mettre ces choses en pratique ou à les appliquer. Une fois que vous aurez mis en application les vérités que vous comprenez et que vous en aurez fait l’expérience, votre vie grandira : c’est la norme et le signe. Et un jour, quand tu auras compris un certain aspect de la vérité et que tu pourras exprimer une partie de cette compréhension pour témoigner de la volonté de Dieu, pour témoigner de Son tempérament et de ta connaissance de Dieu, tu seras alors Son témoin. Si tu comprends beaucoup de choses et que tu peux prêcher des doctrines pendant des heures mais que tu es incapable de résoudre tes propres problèmes et ne sais pas comment les résoudre, qu’est-ce que tu comprends ? (Des lettres et des doctrines.) Il ne s’agit pas que de lettres et de doctrines. Il s’agit, pour une grande part, de connaissances perceptives : tu sens que ces paroles sont justes, tu te reconnais dans ce que disent les autres mais tu ne sais pas comment en faire l’expérience ni comment appliquer ces choses à toi-même : voilà ce qu’est une connaissance perceptive. Comment résoudre ce problème ? Tu dois retourner à ton devoir. Petit à petit, examine et reconnais les diverses formes de corruption et les innombrables états que tu révèles en accomplissant ton devoir, puis traite-les progressivement, un par un. Il faut que tu te familiarises avec les divers états que tu révèles, à savoir ta suffisance, ta rouerie, ta façon de toujours garder la main, ta désinvolture et ta fumisterie et qu’à travers tout cela, tu prennes conscience de ton tempérament corrompu. Une fois que tu auras pris conscience de ton tempérament corrompu, sauras-tu quoi faire ? Par exemple, que faut-il faire si, d’une certaine manière, tu te montres égoïste et ne penses qu’à ton propre prestige ? Tout d’abord, tu dois abandonner toutes les pensées de prestige : « Si je disais cela, ce serait pour préserver mon prestige. Mes paroles seraient inspirées par mon égoïsme et ma mesquinerie. C’est mon tempérament corrompu. Je ne dois pas dire ce genre de chose. Je dois me mettre à nu, montrer mon vrai visage, dire mes véritables pensées intérieures. Je préfère perdre mon prestige, ne pas essayer de le préserver et ne pas satisfaire ma propre vanité. » Et de cette manière, en renonçant à toi-même et en exprimant haut et fort tes pensées les plus profondes, d’une part tu deviens honnête et d’autre part, tu cesses d’agir selon tes propres idées et de rechercher ton propre prestige. Tu es alors capable de pratiquer la vérité, de mieux accomplir ton devoir et d’en assumer la responsabilité. Ce que tu perds, c’est ton prestige, mais ce que tu sauvegardes, ce sont les intérêts de la maison de Dieu et la vérité. Vivre ainsi, c’est juste et droit, et digne d’être montré aux gens et à Dieu. C’est merveilleux ! Il peut être quelque peu difficile de pratiquer de la sorte, mais si tu orientes tes efforts et ce que tu pratiques dans cette direction, peut-être échoueras-tu deux ou trois fois mais la cinquième fois, par exemple, tu réussiras. Et que signifie pour toi la réussite ? Cela signifie que lorsque tu pratiques la vérité, tu es capable de franchir cette étape qui te libère de la servitude de Satan, une étape qui te permet de renoncer à toi-même, de laisser de côté ta vanité, ton prestige et tes intérêts et de cesser d’être égoïste et méprisable. Qu’est-ce que cela t’inspire donc ? Quand tu fais cela, tu montres aux gens que tu es quelqu’un qui aime la vérité, qui aspire à la vérité, qui aspire à la justice et à la lumière. En même temps, tu couvres aussi Satan de honte. Satan t’a corrompu, il a fait que tu t’occupes de toi-même, que tu sois égoïste et que tu ne penses qu’à ton propre prestige. Mais maintenant, ces choses sataniques ne peuvent plus te lier, tu t’en es libéré, tu n’es plus sous l’emprise de la vanité, ni du prestige, ni de tes intérêts personnels et tu pratiques la vérité et ainsi, Satan est humilié. Or, n’es-tu pas victorieux quand Satan est humilié ? Est-ce que tu ne tiens pas bon en témoignant pour Dieu ? Est-ce que tu ne mènes pas le bon combat ? Quand tu as mené le bon combat, il y a dans ton cœur la paix, la joie et un sentiment de bien-être. Quand les gens cultivent toujours un sentiment d’incrimination, que leur cœur est déconnecté, sans joie ni paix, qu’ils sont souvent tristes et angoissés à tout propos, qu’est-ce que cela montre ? Cela montre qu’ils pratiquent rarement la vérité, qu’ils lui tournent souvent le dos et qu’ils vivent selon des tempéraments corrompus sataniques, égoïstes et méprisables. Cela montre qu’ils ne se préoccupent que de leur prestige, de leur réputation, de leur statut et de leurs intérêts et qu’ils n’ont pas la vérité. Par conséquent, ils souffrent beaucoup, ils ont beaucoup de soucis et sont pris dans de nombreuses chaînes.

Extrait de « L’entrée dans la vie doit commencer par l’accomplissement de son devoir », dans Récits des entretiens de Christ

Si tu veux grandir dans la vie, tu dois chercher la vérité en tout. Peu importe ce que tu fais, tu dois apprendre à te comporter de façon à être conforme à la vérité, et découvrir les défauts en toi qui la violent ; tu dois bien comprendre ces choses. Peu importe ce que tu fais, tu dois évaluer si ton action a de la valeur ou non. Tu peux faire des choses qui ont du sens, mais tu ne dois pas faire des choses qui n’ont aucun sens. En ce qui concerne les choses que tu pourrais faire ou ne pas faire, si elles peuvent être abandonnées, alors tu dois les abandonner. Autrement, si tu fais ces choses pendant un certain temps et découvres plus tard que tu dois les abandonner, alors prends vite une décision et abandonne-les aussitôt. C’est le principe que tu dois suivre en tout ce que tu fais. Certaines gens soulèvent cette question : pourquoi est-il si difficile de chercher la vérité et de la mettre en pratique ? C’est comme ramer contre le courant et reculer à la dérive si l’on arrête de ramer. Pourquoi est-il en réalité beaucoup plus facile de faire le mal ou des choses qui n’ont pas de sens, aussi facile que de diriger un bateau dans le sens du courant ? Pourquoi est-ce ainsi ? C’est parce que la nature de l’humanité est de trahir Dieu. La nature de Satan joue un rôle prépondérant chez les humains ; c’est une force réactionnaire. Les humains avec une nature qui trahit Dieu sont, bien sûr, très susceptibles de faire des choses qui Le trahissent, et les actions positives sont pour eux naturellement difficiles à réaliser. C’est entièrement déterminé par la nature et l’essence de l’humanité. Une fois que tu comprendras vraiment la vérité et commenceras à l’aimer en toi, tu auras la force de faire des choses conformes à la vérité. Cela devient alors normal, ne requiert même aucun effort et est agréable, et tu sens que faire quoi que ce soit de négatif demanderait un effort énorme. En effet, la vérité a pris un rôle prépondérant dans ton cœur. Si tu comprends vraiment la vérité au sujet de la vie humaine et du genre de personne qu’il faut être (comment être une personne directe et franche, une personne honnête, quelqu’un qui rend témoignage à Dieu et Le sert), alors tu ne seras plus jamais capable de commettre de mauvais actes qui Le défient, tu ne joueras jamais non plus le rôle d’un faux dirigeant, d’un faux ouvrier ou d’un antéchrist. Même si Satan te trompe, ou que quelqu’un de méchant t’encourage, tu ne le feras pas ; peu importe qui essaie de te forcer, tu n’agiras pas de cette façon. Si les gens acquièrent la vérité et que la vérité devient leur vie, ils deviennent capables de détester le mal et de sentir un dégoût interne pour des choses négatives. Il leur serait difficile de commettre le mal, parce que leur tempérament de vie a changé et qu’ils ont été perfectionnés par Dieu.

Extrait de « Seulement en cherchant la vérité peux-tu obtenir des changements dans ton tempérament », dans Récits des entretiens de Christ

Les gens parlent souvent de laisser Dieu être leur vie, mais ils n’ont pas encore expérimenté jusqu’à ce point. Tu ne fais que professer que Dieu est ta vie, qu’Il te guide tous les jours, que tu manges et bois Ses paroles chaque jour, et tu Le pries chaque jour, Il est ainsi devenu ta vie. La connaissance de ceux qui disent cela est très superficielle. Beaucoup de gens n’ont pas de fondation. Les paroles de Dieu ont été semées en eux, mais elles n’ont pas encore germé, encore moins ont-elles produit des fruits. Aujourd’hui, jusqu’à quel point as-tu expérimenté ? Seulement maintenant, après que Dieu t’a forcé à venir jusqu’ici, tu sens que tu ne peux pas laisser Dieu. Un jour, lorsque ton expérience aura atteint un certain point, si Dieu te demande de Le laisser, tu ne le pourrais pas. Tu sentiras toujours que tu ne peux pas vivre sans Dieu en toi ; tu peux vivre sans mari, femme ou enfants, sans famille, sans une mère ou un père, sans les jouissances de la chair, mais tu ne peux pas vivre sans Dieu. Être sans Dieu serait comme perdre ta vie, tu ne serais pas capable de vivre sans Dieu. Lorsque tu auras expérimenté à ce point, tu auras atteint la cible dans ta foi en Dieu, et de cette façon, Dieu sera devenu ta vie, Il sera devenu le fondement de ton existence. Tu ne pourras plus jamais laisser Dieu. Lorsque tu auras expérimenté à ce point, tu auras vraiment joui de l’amour de Dieu, et lorsque ta relation avec Dieu sera devenue suffisamment proche, Il sera ta vie, ton amour, et à ce moment-là, tu prieras Dieu et tu diras : « Oh, Dieu ! Je ne peux pas Te laisser. Tu es ma vie. Je peux vivre sans tout le reste, mais sans Toi, je ne peux pas continuer à vivre. » C’est la vraie stature des gens ; c’est la vie réelle. Certains ont été forcés d’en arriver au point où ils en sont aujourd’hui : ils doivent continuer, qu’ils le veuillent ou non, et ils ont toujours l’impression de vivre entre le marteau et l’enclume. Tu dois expérimenter au point que Dieu soit ta vie, que si Dieu était retiré de ton cœur, ce serait comme perdre ta vie. Dieu doit être ta vie et tu dois être incapable de Le laisser. De cette façon, tu auras fait l’expérience de Dieu et, à ce moment-là, quand tu aimeras Dieu, tu aimeras vraiment Dieu, et ton amour sera pur et singulier. Un jour quand tes expériences seront telles que ta vie aura atteint un certain point, quand tu prieras Dieu et mangeras et boiras les paroles de Dieu, tu seras incapable de quitter Dieu, et tu seras incapable de L’oublier, même si tu le voulais. Dieu sera devenu ta vie. Tu peux oublier le monde, tu peux oublier ta femme, ton mari ou tes enfants, mais tu auras du mal à oublier Dieu, l’oublier serait impossible ; telle est ta vraie vie, tel est ton véritable amour pour Dieu. Lorsque l’amour des gens pour Dieu a atteint un certain point, rien d’autre n’égale leur amour pour Dieu ; leur amour pour Dieu passe en premier. De cette façon, vous pouvez renoncer à tout le reste et vous êtes prêts à accepter tout le traitement et l’émondage de Dieu. Lorsque tu auras atteint un amour de Dieu qui surpasse toute autre chose, tu vivras dans la réalité et dans l’amour de Dieu.

Extrait de « Ceux qui aiment Dieu vivront éternellement dans Sa lumière », dans La Parole apparaît dans la chair

Précédent: 19. Principes de maintien de rapports normaux avec Dieu

Suivant: 21. Principes d’expérience de l’œuvre de Dieu

Nous sommes déjà dans les derniers jours. Savez-vous comment faire pour accueillir le Seigneur et être enlevés jusqu’au royaume des cieux? Contactez-nous dès maintenant pour en discuter.

Contenu connexe

Paramètres

  • Texte
  • Thèmes

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Interligne

Largeur de page

Contenu

Chercher

  • Rechercher ce texte
  • Rechercher ce livre