32. Principes de triomphe sur les tentations de Satan

(1) Quand vous êtes tenté par Satan, vous devriez rapidement prier et chercher la vérité. Ne réagissez pas et ne prenez pas de décision précipitée pour ne pas céder à la tentation.

(2) Vous devez lire régulièrement un grand nombre de paroles de Dieu et comprendre et maîtriser les moyens et principes grâce auxquels on triomphe des tentations de Satan. Le faire s’avère extrêmement bénéfique pour surmonter les tentations de Satan.

(3) Il est nécessaire de voir clairement que ce qui sous-tend la guerre dans le royaume spirituel, c’est le pari que Satan fait avec Dieu en lançant des accusations contre Ses élus. Ce n’est qu’en témoignant que vous recevrez l’approbation de Dieu.

(4) Il est nécessaire d’avoir la conviction inébranlable que la parole de Dieu est la vérité et que les paroles diaboliques de Satan restent à jamais des idées fausses. Il n’y a qu’ainsi que vous pourrez contre-attaquer Satan à l’aide de la vérité et l’humilier.

Paroles de Dieu concernées :

La construction du règne vise directement le monde spirituel. C’est-à-dire que l’état de la bataille du monde spirituel est clairement mis en évidence dans tout Mon peuple, et cela suffit à montrer que, non seulement au sein de l’Église, mais aussi et d’autant plus dans l’ère du Règne, toutes les personnes sont sans cesse en guerre. Malgré leur corps physique, le monde spirituel est directement révélé et les hommes entrent en contact avec la vie du monde spirituel. Ainsi, quand vous commencez à être fidèles, vous devez vous préparer correctement pour la prochaine partie de Mon œuvre. Vous devez donner votre cœur tout entier, et alors seulement vous pourrez satisfaire Mon cœur. Je ne Me soucie pas de ce qui est arrivé auparavant au sein de l’Église ; aujourd’hui, c’est dans le règne. Dans Mon plan, Satan a toujours traqué chacun de Mes pas et, comme faire-valoir de Ma sagesse, a toujours essayé de trouver des moyens pour perturber Mon plan originel. Alors pourrais-Je succomber à ses complots trompeurs ? Tout ce qui est aux cieux et sur terre est à Mon service ; Les complots trompeurs de Satan pourraient-ils être différents ? C’est précisément là où Ma sagesse intervient, c’est précisément ce qui est merveilleux dans Mes actes, et c’est le principe d’exécution de tout Mon plan de gestion. Pendant l’ère de la construction du règne, Je n’évite toujours pas les complots trompeurs de Satan, mais Je continue à œuvrer comme Je le dois. Parmi l’univers et toutes les choses, J’ai choisi les actions de Satan comme Mon faire-valoir. N’est-ce pas une manifestation de Ma sagesse ? N’est-ce pas précisément ce qui est merveilleux au sujet de Mon œuvre ?

Extrait du Chapitre 8 des « Paroles de Dieu à l’univers entier », dans La Parole apparaît dans la chair

Tout ce que Dieu fait est nécessaire et possède une importance extraordinaire, car tout ce qu’Il fait en l’homme concerne Sa gestion et le salut de l’humanité. Naturellement, il en est de même pour l’œuvre que Dieu a réalisée en Job, même si celui-ci était intègre et droit à Ses yeux. En d’autres termes, le but de Ses actions ne change pas, indépendamment de ce que Dieu fait, des moyens qu’Il emploie, du coût ou de Son objectif. Son but est de faire pénétrer dans l’homme Ses paroles, Ses exigences et Sa volonté pour lui. En d’autres termes, c’est de faire pénétrer dans l’homme tout ce qu’Il croit être positif en fonction de Ses étapes, lui permettant ainsi de comprendre Son cœur, de saisir Son essence, d’obéir à Sa souveraineté et à Ses arrangements et, par conséquent, d’acquérir la crainte de Lui et l’éloignement du mal. Tout cela est un aspect de Son dessein en tout ce qu’Il fait. L’autre aspect est que, l’homme est souvent livré à Satan, car celui-ci est le faire-valoir et l’objet de service de l’œuvre de Dieu. Il est le moyen par lequel Dieu permet aux gens de voir sa méchanceté, sa laideur et son mépris parmi ses tentations et ses attaques. Ainsi, les gens sont en mesure de haïr Satan et de connaître et discerner ce qui est négatif. Ce processus leur permet de se libérer graduellement de l’emprise de Satan, de ses accusations, de son interférence et de ses attaques, jusqu’à ce qu’ils triomphent de ses attaques et de ses accusations, grâce aux paroles de Dieu, grâce à leur connaissance de Lui, à leur obéissance à Lui, à leur foi en Lui et à leur crainte de Lui. Alors seulement, ils auront été complètement délivrés du domaine de Satan. La délivrance des gens signifie que Satan a été vaincu, qu’ils ne sont plus la nourriture dans sa bouche, qu’il les a relâchés au lieu de les avaler. C’est parce que ces gens sont droits, parce qu’ils ont foi en Dieu, Lui obéissent, Le craignent et rompent complètement avec Satan. Ils le couvrent de honte, font de lui un lâche et le vainquent complètement. Leur conviction de suivre Dieu, leur obéissance à Lui et leur crainte de Lui vainquent Satan et l’obligent à les abandonner totalement. Seuls de tels hommes ont vraiment été gagnés par Dieu. C’est là Son objectif ultime en sauvant l’homme. S’ils veulent être sauvés et complètement gagnés par Dieu, alors tous ceux qui Le suivent doivent faire face à des tentations et à des attaques, petites comme grandes, de Satan. Ceux qui ressortent de ces tentations et de ces attaques en étant capables de vaincre complètement Satan sont ceux qui ont été sauvés par Dieu. Autrement dit, ceux qu’Il a sauvés sont ceux qui ont subi Ses épreuves et qui ont été tentés et attaqués par Satan un nombre incalculable de fois. Ils comprennent Sa volonté et Ses exigences et sont capables de consentir à Sa souveraineté et à Ses arrangements. Ils n’abandonnent pas la voie de la crainte de Dieu et de l’éloignement du mal pendant les tentations de Satan. Ceux qui sont sauvés par Dieu possèdent l’honnêteté, sont bienveillants, différencient l’amour de la haine, ont un sens de la justice, sont rationnels et sont capables de se soucier de Lui et de chérir tout ce qui est de Lui. Ils ne sont pas contraints, espionnés, accusés, ni abusés par Satan. Ils sont complètement libres, ont été entièrement libérés et relâchés. Job était ce genre d’homme libre, et c’est précisément l’importance de la raison pour laquelle Dieu l’avait livré à Satan.

Extrait de « L’œuvre de Dieu, le tempérament de Dieu et Dieu Lui-même II », dans La Parole apparaît dans la chair

Quand les gens n’ont pas encore été sauvés, Satan peut souvent interférer avec leur vie et même la contrôler. En d’autres termes, les hommes qui n’ont pas été sauvés sont ses prisonniers. Ils n’ont pas de liberté, n’ont pas été abandonnés par Satan, ne sont pas qualifiés pour adorer Dieu, ni ne sont autorisés à le faire. Ils sont poursuivis de près et attaqués vicieusement par Satan. Ces hommes ne connaissent pas vraiment le bonheur, n’ont pas vraiment le droit à une existence normale, ni n’ont vraiment de dignité. Tu ne seras sauvé et ne deviendras libre que si tu te lèves et luttes contre Satan, en utilisant ta foi en Dieu, ton obéissance à Lui et ta crainte de Lui comme armes pour te battre à mort contre lui, de telle sorte que tu le vaincs complètement, l’obliges à tourner les talons et à devenir couard chaque fois qu’il te voit, afin qu’il abandonne complètement ses attaques et ses accusations contre toi. Si tu es déterminé à rompre totalement avec lui, mais n’es pas équipé des armes qui t’aideront à le vaincre, alors tu seras toujours en danger. Quand tu auras été tellement torturé par Satan que tu seras à bout de force, que tu n’auras toujours pas pu rendre témoignage, que tu ne te seras toujours pas complètement libéré des accusations et des attaques de Satan contre toi, alors tu auras peu d’espoir de salut. En fin de compte, quand la conclusion de l’œuvre de Dieu sera proclamée, tu seras toujours sous l’emprise de Satan, incapable de te libérer, et ainsi tu n’auras jamais ni chance ni espoir. Cela implique donc que ces hommes seront complètement sous la captivité de Satan.

Extrait de « L’œuvre de Dieu, le tempérament de Dieu et Dieu Lui-même II », dans La Parole apparaît dans la chair

Quand Job subit ses premières épreuves, il fut dépouillé de tous ses biens et de tous ses enfants, mais il ne s’effondra pas et ne dit rien qui aurait été un péché contre Dieu pour autant. Il avait surmonté les tentations de Satan, ses biens matériels, sa progéniture et l’épreuve de la perte de tous ses biens matériels. Autrement dit, il pouvait obéir à Dieu, alors même qu’Il le dépouillait, et Lui offrir remerciements et louanges pour l’avoir fait. Telle fut la conduite de Job pendant la première tentation de Satan et son témoignage pendant la première épreuve de Dieu. Dans la seconde épreuve, Satan étendit la main pour affliger Job et, même si celui-ci ressentit une douleur plus grande que jamais auparavant, son témoignage suffit toujours à stupéfier les gens. Il vainquit Satan une fois de plus grâce à son courage, sa conviction et son obéissance à Dieu, ainsi que sa crainte de Lui. Dieu a, une fois de plus, approuvé et trouvé sa conduite et son témoignage acceptables. Pendant cette tentation, Job proclama à Satan par son comportement que la souffrance de la chair ne pouvait altérer ni sa foi ni son obéissance à Dieu, ni lui enlever sa dévotion et sa crainte pour Lui. Il ne renierait pas Dieu ni n’abandonnerait son intégrité et sa droiture face à la mort. La détermination de Job a fait de Satan un lâche. Sa foi l’a laissé timoré et tremblant. La force avec laquelle il s’est défendu contre lui dans leur bataille de vie ou de mort a fait naître en Satan une haine et un ressentiment profonds. Son intégrité et sa droiture ont enlevé à Satan tout ce qu’il pouvait lui faire, de sorte qu’il cessa ses attaques contre lui et abandonna ses accusations contre lui devant l’Éternel Dieu. Cela signifiait que Job avait triomphé du monde, de la chair, de Satan et de la mort. Il était complètement et totalement un homme qui appartenait à Dieu. Au cours de ces deux épreuves, Job tint bon dans son témoignage, vécut réellement son intégrité et sa droiture et élargit l’étendue de ses principes de vie consistant à craindre Dieu et s’éloigner du mal. Après avoir subi ces deux épreuves, naquit en Job une expérience plus riche, qui le rendit plus mûr, plus aguerri, plus fort, plus convaincu, plus sûr de la justesse et de la dignité de l’intégrité à laquelle il s’accrochait fermement. Les épreuves de l’Éternel Dieu ont donné à Job une compréhension et une idée profondes de la sollicitude de Dieu pour l’homme. Elles lui ont permis de ressentir toute la valeur de l’amour de Dieu. Après ces épreuves, la bienveillance et l’amour pour Lui furent ajoutés à sa crainte de Dieu. Les épreuves de l’Éternel Dieu n’ont pas éloigné Job de Dieu, mais ont au contraire rapproché son cœur de Lui. Lorsque la douleur charnelle subie par Job atteignit son point culminant, il sentit une inquiétude de la part de l’Éternel Dieu qui ne lui laissa pas d’autre choix que de maudire le jour de sa naissance. Une telle conduite n’était pas planifiée depuis longtemps, mais une révélation naturelle de la bienveillance et de l’amour pour Dieu dans son cœur. C’était une révélation naturelle qui venait de sa bienveillance et de son amour pour Dieu. Autrement dit, parce qu’il se détestait, ne voulait pas tourmenter Dieu et ne supportait pas de le faire, sa bienveillance et son amour ont atteint le point de l’altruisme. À ce moment-là, Job a élevé son adoration de Dieu, son désir pour Lui et sa dévotion de longue date envers Lui au niveau de la bienveillance et de l’amour. En même temps, il a également élevé sa foi, son obéissance à Dieu et sa crainte de Lui à ce même niveau. Il ne se permettait aucune action qui fasse du tort à Dieu, aucune conduite qui Le blesse. Il ne s’autorisait pas non plus à causer ni tristesse, ni chagrin, ni même malheur à Dieu pour ses propres raisons. Bien que Job fût encore le même qu’auparavant, sa foi, son obéissance et sa crainte pour Dieu Lui avaient apporté, à Ses yeux, une satisfaction et une jouissance totales. À ce moment-là, Job avait acquis l’intégrité à laquelle Dieu S’attendait. Il était devenu quelqu’un de vraiment digne d’être appelé « intègre et droit » aux yeux de Dieu. Ses actes justes lui ont permis de vaincre Satan et de tenir bon dans son témoignage pour Dieu. De même, ses justes actions l’ont rendu intègre et ont permis d’élever et de transcender plus que jamais la valeur de sa vie, ainsi que de faire de lui le premier homme à ne plus être attaqué ni tenté par Satan. Parce que Job était juste, il fut accusé et tenté par Satan. Parce que Job était juste, il fut livré à Satan. Parce que Job était juste, il triompha de Satan et a tint bon dans son témoignage. Désormais, Job était devenu le premier homme à ne plus jamais être livré à Satan. Il se présenta réellement devant le trône de Dieu et vécut dans la lumière, sous Ses bénédictions, sans l’espionnage ni la ruine de Satan… Il était devenu un vrai homme aux yeux de Dieu, il avait été libéré…

Extrait de « L’œuvre de Dieu, le tempérament de Dieu et Dieu Lui-même II », dans La Parole apparaît dans la chair

Job avait subi les ravages de Satan, mais n’abandonna pas le nom de l’Éternel Dieu pour autant. Sa femme fut la première à se présenter et à jouer le rôle de Satan de façon perceptible pour les hommes en l’attaquant. Le texte original décrit la scène ainsi : « Sa femme lui dit : Tu demeures ferme dans ton intégrité ! Maudis Dieu, et meurs ! » (Job 2:9). Ce sont les mots prononcés par Satan sous l’apparence de l’homme. Ils étaient une attaque et une accusation, ainsi qu’une incitation, une tentation et une calomnie. N’ayant pas réussi à attaquer la chair de Job, Satan a directement attaqué son intégrité, souhaitant l’inciter par son attaque à abandonner son intégrité, renier Dieu et mourir. De même, Satan souhaitait tenter Job par ces mots : s’il reniait le nom de l’Éternel, il n’aurait pas besoin de supporter un tel tourment et pourrait se libérer du tourment de la chair. Devant les conseils de sa femme, Job la réprimanda : « Tu parles comme une femme insensée. Quoi ! nous recevons de Dieu le bien, et nous ne recevrions pas aussi le mal ! » (Job 2:10). Job connaissait ces mots depuis longtemps, mais à ce moment-là, la vérité de sa connaissance fut prouvée.

Quand sa femme lui a conseillé de maudire Dieu et de mourir, elle voulait dire : « Ton Dieu te traite ainsi, alors pourquoi ne pas Le maudire ? Que fais-tu encore vivant ? Ton Dieu est si injuste envers toi, mais tu dis toujours : “Béni soit le nom de l’Éternel”. Comment pourrait-Il abattre un désastre sur toi alors que tu bénis Son nom ? Dépêche-toi d’oublier Son nom et d’arrêter de Le suivre. Alors, tes problèmes seront terminés. » À ce moment-là fut porté le témoignage que Dieu voulait voir en Job. Aucune personne ordinaire ne pourrait rendre un tel témoignage. Nous ne le retrouvons dans aucune des histoires de la Bible. Pourtant, Dieu l’avait vu bien avant que Job ne prononce ces mots. Dieu voulait simplement permettre à Job de prouver à tous qu’Il avait raison par cette occasion. Devant les conseils de sa femme, non seulement Job n’a pas abandonné son intégrité ni n’a renié Dieu, mais il lui a aussi dit : « Nous recevons de Dieu le bien, et nous ne recevrions pas aussi le mal ! » Ces mots ont-ils beaucoup de poids ? Ici, il n’y a qu’un seul fait qui puisse prouver leur poids : ils sont approuvés par Dieu dans Son cœur, sont ce qu’Il désirait, ce qu’Il voulait entendre et le résultat qu’Il désirait voir. Ces mots sont aussi l’essence du témoignage de Job. En ces mots furent prouvés l’intégrité de Job, sa droiture, sa crainte de Dieu et son éloignement du mal. La grande valeur de Job réside dans le fait qu’il prononça ces paroles quand il fut tenté et même lorsque tout son corps fut couvert d’un ulcère malin, qu’il endura un très grand tourment et que sa femme et sa famille le conseillèrent. Autrement dit, dans son cœur, il était convaincu que, même s’il devait mourir, il ne renierait pas Dieu ni ne rejetterait la voie de la crainte de Lui et de l’éloignement du mal, quelles que soient les tentations ou la gravité des tribulations ou du tourment. Vous voyez donc que Dieu occupait la place la plus importante dans son cœur et qu’il n’y avait rien d’autre que Lui. C’est pour cela que nous lisons dans les Écritures de telles descriptions à son sujet : « En tout cela Job ne pécha point par ses lèvres. » Non seulement il n’a pas péché par ses lèvres, mais il ne s’est pas plaint de Dieu dans son cœur. Il n’a pas prononcé de paroles blessantes à Son sujet ni péché contre Lui. Il n’a pas béni le nom de Dieu uniquement par sa bouche, mais aussi en son cœur. Sa bouche et son cœur ne faisaient qu’un. Tel était le vrai Job que Dieu voyait et c’est la raison même pour laquelle Il le chérissait.

Extrait de « L’œuvre de Dieu, le tempérament de Dieu et Dieu Lui-même II », dans La Parole apparaît dans la chair

La foi de Job, son obéissance et son témoignage pour vaincre Satan ont été une grande source d’aide et d’encouragement pour les gens. En Job, ils voient de l’espoir pour leur propre salut et constatent que, par la foi, l’obéissance et la crainte de Dieu, il est tout à fait possible de vaincre Satan et de l’emporter sur lui. Ils s’aperçoivent que, tant qu’ils acceptent Sa souveraineté et Ses arrangements et possèdent la détermination et la foi de ne pas L’abandonner après avoir tout perdu, alors ils peuvent couvrir Satan de honte et le vaincre. Ils voient aussi qu’ils n’ont besoin que de la détermination et de la persévérance de tenir ferme dans leur témoignage, même si cela signifie perdre la vie, pour que Satan soit intimidé et batte rapidement en retraite. Le témoignage de Job est un avertissement pour les générations futures, leur indiquant que, s’ils ne vainquent pas Satan, ils ne seront jamais capables de se débarrasser de ses accusations et de son interférence et jamais ne pourront échapper à ses abus et ses attaques. Son témoignage a éclairé les générations suivantes. Cet éclairage enseigne qu’il faut être intègre et droit pour craindre Dieu et s’éloigner du mal. Il apprend aux gens qu’ils ne peuvent porter un témoignage fort et retentissant pour Dieu que s’ils Le craignent et s’éloignent du mal. Ils ne peuvent être éternellement protégés contre le contrôle de Satan et vivre sous la direction et la protection de Dieu que s’ils Lui portent un témoignage fort et retentissant. Alors seulement, ils seront vraiment sauvés. La personnalité de Job et la quête de sa vie devraient être imitées par tous ceux qui cherchent le salut. Sa vie et son comportement durant ses épreuves sont précieux pour tous ceux qui poursuivent la voie de la crainte de Dieu et de l’éloignement du mal.

Extrait de « L’œuvre de Dieu, le tempérament de Dieu et Dieu Lui-même II », dans La Parole apparaît dans la chair

Pierre M’a été fidèle durant de nombreuses années, pourtant il n’a jamais renâclé ni ne s’est plaint ; même Job n’était pas son égal et, au fil des âges, aucun saint n’a été à la hauteur de Pierre. Il a non seulement cherché à Me connaître, mais il en est aussi venu à Me connaître à un moment où Satan réalisait ses complots trompeurs. Cela a conduit Pierre à Me servir de nombreuses années, toujours en conformité avec Ma volonté, et, en conséquence, il n’a jamais été exploité par Satan. Pierre a tiré des enseignements de la foi de Job, mais il a aussi clairement perçu ses faiblesses. Bien que Job ait eu une grande foi, il manquait de connaissance sur les choses du monde spirituel, il prononçait donc beaucoup de paroles qui ne correspondaient pas à la réalité ; cela montre que le savoir de Job était superficiel et incapable de perfection. Ainsi, Pierre a toujours privilégié l’acquisition d’un sens de l’esprit et a toujours prêté attention à l’observation des dynamiques du monde spirituel. En conséquence, non seulement il a pu cerner un peu de Mes souhaits, mais il a aussi compris un minimum des complots trompeurs de Satan. Grâce à cela, sa connaissance à Mon sujet est devenue plus grande que celle de n’importe qui d’autre à travers les âges.

De l’expérience de Pierre, il n’est pas difficile de voir que si les humains veulent Me connaître, ils doivent se concentrer sur l’examen approfondi de leur esprit. Je ne demande pas qu’extérieurement tu Me « dédies » une certaine quantité ; c’est une préoccupation secondaire. Si tu ne Me connais pas, alors toute la foi, tout l’amour et toute la loyauté dont tu parles ne sont que des illusions ; ce ne sont que des futilités, et tu deviendras sûrement quelqu’un qui se vante beaucoup devant Moi, mais qui ne se connaît pas. Ainsi, tu seras une fois de plus pris au piège par Satan et incapable de te libérer ; tu deviendras un fils de la perdition et un objet de destruction. Cependant, si tu es froid et indifférent à Mes paroles, alors tu t’opposes sans aucun doute à Moi. C’est un fait, et tu ferais bien de regarder par la porte du monde spirituel les nombreux et différents esprits que J’ai châtiés. Lequel d’entre eux, en face de Mes paroles, n’était pas passif, indifférent et dénué d’acceptation ? Lequel d’entre eux n’était pas cynique à propos de Mes paroles ? Lequel d’entre eux n’a pas essayé de trouver des failles dans Mes paroles ? Lequel n’a pas utilisé Mes paroles comme des « armes défensives » avec lesquelles se protéger ? Ces esprits n’ont pas utilisé le contenu de Mes paroles afin de Me connaître, mais simplement comme des jouets avec lesquels s’amuser. En cela, ne M’ont-ils pas directement résisté ? Qui sont Mes paroles ? Qui est Mon Esprit ? Je vous ai posé de telles questions tant de fois, avez-vous pour autant atteint plus de hauteur et de clarté ? Les avez-vous un jour véritablement expérimentées ? Je vous le rappelle une nouvelle fois : si vous ne connaissez pas Mes paroles, ni ne les acceptez, ni ne les mettez en pratique, alors vous deviendrez inévitablement des objets de Mon châtiment ! Vous deviendrez assurément des victimes de Satan !

Extrait du Chapitre 8 des « Paroles de Dieu à l’univers entier », dans La Parole apparaît dans la chair

Quand Dieu a dit : « L’état de la bataille du domaine spirituel est clairement mis en évidence dans tout Mon peuple », Il voulait dire que lorsque les gens empruntent la bonne voie et commencent à connaître Dieu, non seulement toutes les personnes sont tentées par Satan en elles-mêmes, mais elles peuvent aussi être tentées par Satan dans l’Église même. Cependant, c’est un chemin que tous doivent emprunter, donc personne ne devrait être alarmé. La tentation de Satan peut se présenter sous plusieurs formes. Quelqu’un peut négliger ou abandonner ce que Dieu dit, et il pourrait dire des choses négatives pour refroidir la positivité d’autres personnes, cependant, une telle personne ne convainc habituellement pas les autres à se ranger de son côté. C’est difficile à discerner. La principale raison en est qu’une telle personne pourrait encore avoir une attitude proactive en assistant aux réunions, mais elle n’est pas au clair au sujet des visions. Si l’Église ne se protège pas contre elle, alors toute l’Église pourrait être influencée par sa négativité et répondre tièdement à Dieu, ne prêtant pas attention ainsi aux paroles de Dieu et cela signifierait tomber droit dans la tentation de Satan. Il se pourrait qu’une telle personne ne se rebelle pas directement contre Dieu, mais, parce qu’elle ne peut pas comprendre les paroles de Dieu et ne connaît pas Dieu, elle peut aller jusqu’à se plaindre ou avoir un cœur rempli de ressentiment. Elle peut dire que Dieu l’a abandonnée, et alors elle est incapable de recevoir l’éclairage et l’illumination. Elle voudra peut-être partir, mais elle a un peu peur, et elle pourrait dire que l’œuvre de Dieu ne vient pas de Dieu, mais est plutôt l’œuvre des mauvais esprits.

Pourquoi Dieu mentionne-t-Il Pierre si souvent ? Et pourquoi dit-Il que même Job est loin d’être son égal ? Dire cela non seulement incite les gens à prêter attention aux actes de Pierre, mais leur fait également mettre de côté tous les exemples qu’ils ont dans leur cœur, et même l’exemple de Job, qui avait la plus grande foi, ne suffit pas. C’est seulement de cette manière qu’un meilleur résultat peut être acquis où les gens sont capables de tout mettre de côté dans un effort pour imiter Pierre et, ce faisant, avancer d’un pas de plus dans leur connaissance de Dieu. Dieu montre aux gens la voie de la pratique que Pierre a suivie pour connaître Dieu, ce qui a pour objectif de donner aux gens un point de référence. Dieu continue alors et prédit l’un des moyens par lequel Satan tentera les humains lorsqu’Il dit : « Cependant, si tu es froid et indifférent à Mes paroles, alors tu t’opposes à Moi sans aucun doute. C’est un fait. » Dans ces paroles, Dieu prédit les plans astucieux que Satan va essayer d’utiliser ; elles servent d’avertissement. Il est impossible que tout le monde soit indifférent à l’égard des paroles de Dieu, mais, néanmoins certaines personnes seront prises captives par cette tentation. Donc, à la fin, Dieu réitère en insistant : « Si vous ne connaissez pas Mes paroles, ne les acceptez pas, ni ne les mettez en pratique, alors vous deviendrez inévitablement les objets de Mon châtiment ! Vous deviendrez sûrement des victimes de Satan ! » C’est le conseil de Dieu à l’humanité, mais à la fin, comme Dieu l’a prédit, une partie de la population inévitablement tombera victime de Satan.

Extrait du Chapitre 8 des « Interprétations des mystères des paroles de Dieu à l’univers entier », dans La Parole apparaît dans la chair

Matthieu 4:8-11 : « Le diable le transporta encore sur une montagne très élevée, lui montra tous les royaumes du monde et leur gloire, et lui dit : Je te donnerai toutes ces choses, si tu te prosternes et m’adores. Jésus lui dit : Retire-toi, Satan ! Car il est écrit : Tu adoreras le Seigneur, ton Dieu, et tu le serviras, lui seul. Alors le diable le laissa. Et voici, des anges vinrent auprès de Jésus, et le servaient. »

Le diable Satan, ses deux stratagèmes précédents ayant échoué, en a essayé encore un autre : il a montré tous les royaumes du monde et leur gloire au Seigneur Jésus et Lui a demandé de l’adorer. Que comprends-tu des véritables caractéristiques du diable à partir de cette situation ? Le diable Satan n’est-il pas absolument sans vergogne ? (Si.) En quoi est-il sans vergogne ? Toutes choses ont été créées par Dieu, et pourtant Satan a mis à l’envers et a montré toutes choses à Dieu en disant : « Regarde la richesse et la gloire de tous ces royaumes. Si Tu m’adores, je Te les donnerai tous. » N’est-ce pas une totale inversion des rôles ? Satan n’est-il pas sans vergogne ? Dieu a créé toutes choses, mais a-t-Il créé toutes choses pour Son propre plaisir ? Dieu a tout donné à l’humanité, mais Satan voulait s’emparer de tout et, s’étant emparé de tout, il a dit à Dieu : « Adore-moi ! Adore-moi et je Te donnerai tout cela. » C’est le visage hideux de Satan ; il est absolument sans vergogne ! Satan ne connaît même pas le sens du mot « honte ». C’est simplement un autre exemple de sa malveillance. Il ne sait même pas ce qu’est la honte. Satan sait clairement que Dieu a créé toutes choses et qu’Il gère et exerce Sa domination sur toutes choses. Toutes choses appartiennent non pas à l’homme, et encore moins à Satan, mais à Dieu. Pourtant, le diable Satan dit impudemment qu’il donnerait toutes choses à Dieu. N’est-ce pas là un exemple supplémentaire de Satan qui, une fois de plus, fait quelque chose d’absurde et d’impudent ? À cause de cela, Dieu hait Satan encore plus, n’est-ce pas ? Pourtant, peu importe ce que Satan a essayé, le Seigneur Jésus a-t-Il été dupé ? Qu’est-ce que le Seigneur Jésus a dit ? (« Tu adoreras le Seigneur, ton Dieu, et tu le serviras lui seul. ») Ces paroles ont-elles un sens concret ? (Oui.) Quelle sorte de sens concret ? Nous voyons la malveillance et l’impudeur de Satan dans son discours. Donc, si l’homme adorait Satan, quel serait le résultat ? Obtiendrait-il la richesse et la gloire de tous les royaumes ? (Non.) Qu’obtiendrait-il ? L’humanité deviendrait-elle aussi impudente et risible que Satan ? (Oui.) Les hommes ne seraient alors pas différents de Satan. Par conséquent, le Seigneur Jésus a dit ces paroles qui sont importantes pour chaque être humain : « Tu adoreras le Seigneur, ton Dieu, et tu le serviras lui seul ». Cela veut dire que si tu en servais un autre que le Seigneur, que Dieu Lui-même, si tu adorais le diable Satan, alors tu te vautrerais dans la même crasse que Satan. Tu partagerais alors l’impudeur de Satan et sa malveillance et, tout comme Satan, tu tenterais Dieu et attaquerais Dieu. Alors quelle serait ta fin ? Tu serais détesté par Dieu, frappé par Dieu, détruit par Dieu. Après que Satan a tenté le Seigneur Jésus sans succès plusieurs fois, a-t-il essayé de nouveau ? Satan n’a pas essayé de nouveau, puis il est parti. Qu’est-ce que cela prouve ? Cela prouve que la nature mauvaise de Satan, sa malice, son absurdité et sa grossièreté ne valent même pas une mention devant Dieu. Le Seigneur Jésus a vaincu Satan en trois phrases seulement, après quoi Satan a détalé la queue entre les jambes, trop honteux pour montrer son visage et il n’a jamais tenté le Seigneur Jésus de nouveau. Puisque le Seigneur Jésus avait vaincu cette tentation de Satan, Il pouvait désormais continuer l’œuvre qu’Il avait à faire et les tâches qui se trouvaient devant Lui. Est-ce que tout ce que le Seigneur Jésus a dit et fait dans cette situation aurait un sens concret pour tous les hommes si c’était appliqué de nos jours ? (Oui.) Quelle sorte de sens concret ? Est-il facile de vaincre Satan ? Les hommes doivent-ils avoir une compréhension claire de la nature mauvaise de Satan ? Les hommes doivent-ils avoir une compréhension précise des tentations de Satan ? (Oui.) Quand tu fais l’expérience des tentations de Satan dans ta propre vie, si tu étais en mesure de découvrir la nature mauvaise de Satan, serais-tu capable de le vaincre ? Si tu connaissais l’absurdité et la grossièreté de Satan, resterais-tu du côté de Satan et attaquerais-tu Dieu ? Si tu comprenais comment la malice et l’impudeur de Satan sont révélées en toi – si tu reconnaissais clairement et connaissais ces choses – attaquerais-tu et tenterais-tu encore Dieu de cette façon ? (Non, nous ne le ferions pas.) Que ferais-tu ? (Nous nous rebellerions contre Satan et nous l’abandonnerions.) Est-ce une chose facile à faire ? Ce n’est pas facile. Pour faire cela, les hommes doivent prier fréquemment, ils doivent souvent se placer devant Dieu et s’examiner. Enfin, ils doivent laisser venir sur eux la discipline de Dieu, Son jugement et Son châtiment. Ce n’est que de cette manière que les hommes se sortiront progressivement de la tromperie et du contrôle de Satan.

Extrait de « Dieu Lui-même, l’Unique V », dans La Parole apparaît dans la chair

Sur terre, toutes sortes de mauvais esprits sont toujours à la recherche d’un endroit où se reposer et cherchent inlassablement des cadavres humains qui puissent être dévorés. Mon peuple ! Tu dois rester sous Mes soins et Ma protection. Ne sois jamais dissolu ! Ne te comporte jamais imprudemment ! Tu dois dédier ta fidélité à Ma maison, et c’est seulement grâce à la fidélité que tu peux monter une contre-accusation contre la tromperie du diable. En aucun cas tu ne dois te comporter comme par le passé, faisant une chose devant Ma face et une autre derrière Mon dos ; si tu agis de cette façon, tu es déjà sorti du champ de la rédemption. N’ai-Je pas proféré des paroles comme celles-là plus qu’il n’en fallait ? C’est précisément parce que la vieille nature de l’humanité est incorrigible que J’ai dû faire aux gens des rappels répétés. Ne vous lassez pas ! Tout ce que Je dis, c’est pour assurer votre destin ! Ce dont Satan a besoin, c’est précisément d’un endroit immonde et souillé ; plus vous êtes désespérément irrécupérables et plus vous êtes dissolus, refusant de vous soumettre à des contraintes, plus ces esprits impurs saisiront toutes occasions de vous infiltrer. Si vous êtes arrivés à ce stade, votre fidélité ne sera rien de plus que de belles paroles, sans aucune réalité, et votre résolution sera dévorée par les esprits impurs qui la transformeront en désobéissance et en ruses sataniques afin de l’utiliser pour perturber Mon œuvre. Ensuite, Je pourrais vous frapper à mort n’importe quand. Personne ne comprend la gravité de cette situation ; tous les gens font simplement la sourde oreille à ce qu’ils entendent et ne sont absolument pas prudents. Je ne me souviens pas de ce qui s’est fait dans le passé ; attendez-vous encore vraiment que Je fasse preuve d’indulgence à votre égard en « oubliant » une fois de plus ? Bien que les humains se soient opposés à Moi, Je ne vais pas leur en vouloir, car leur stature est trop petite, et donc Je ne leur ai pas posé d’exigences trop élevées. Tout ce que Je demande, c’est qu’ils ne soient pas dissolus, et qu’ils se soumettent à la retenue. Certainement, ce n’est pas trop vous demander que de remplir cette condition, n’est-ce pas ?

Extrait du Chapitre 10 des « Paroles de Dieu à l’univers entier », dans La Parole apparaît dans la chair

Dans chaque étape du travail que Dieu fait à l’intérieur des gens, à l’extérieur, tout apparaît comme des interactions entre les personnes, comme nées des arrangements humains ou d’une interférence humaine. Mais, dans les coulisses, chaque étape de travail, tout ce qui arrive, est un pari que Satan a fait avec Dieu et requiert que les gens restent fermes dans leur témoignage en faveur de Dieu. Considérez quand Job a été éprouvé, par exemple : dans les coulisses, Satan faisait un pari avec Dieu, et ce qui est arrivé à Job est venu des actions des hommes et de l’ingérence des hommes. Derrière chaque étape de travail que Dieu fait en vous, il y a le pari de Satan avec Dieu. Derrière tout cela, il y a une bataille. Par exemple, si tu as des préjugés envers tes frères et sœurs, il y a des paroles que tu voudras dire, des paroles qui te sembleront ne pas plaire à Dieu, mais si tu ne les prononces pas, tu ressentiras un malaise interne et, à ce moment-là, une lutte commencera en toi : « Est-ce que je parle ou non ? » Telle est la lutte. Ainsi, en tout ce que tu rencontres, il y a une lutte, et quand il y a une lutte en toi, grâce à ta coopération réelle et à ta souffrance réelle, Dieu travaille en toi. Finalement, tu es en mesure de mettre la question de côté à l’intérieur de toi et la colère est naturellement éteinte. Tel est l’effet de ta coopération avec Dieu. Tout ce que les gens font requiert qu’ils paient un certain prix dans leurs efforts. Sans difficulté réelle, ils ne peuvent pas satisfaire Dieu, ils ne sont même pas près de satisfaire Dieu, et ils ne font que débiter des slogans creux ! Ces slogans vides peuvent-ils satisfaire Dieu ? Quand Dieu et Satan se battent dans le domaine spirituel, comment dois-tu satisfaire Dieu et comment dois-tu tenir ferme dans ton témoignage en Sa faveur ? Tu devrais savoir que tout ce qui t’arrive est une grande épreuve et le moment où Dieu a besoin que tu portes témoignage. Même si elles pourraient ne pas sembler très importantes de l’extérieur, quand ces choses se produisent, elles montrent si oui ou non tu aimes Dieu. Si tu L’aimes, tu seras en mesure de tenir ferme dans ton témoignage en Sa faveur, et si tu n’as pas mis Son amour en pratique, cela montre que tu n’es pas quelqu’un qui met la vérité en pratique, que tu es sans la vérité et sans vie, que tu es une paille ! Tout ce qui arrive aux gens se produit quand Dieu a besoin qu’ils tiennent ferme dans leur témoignage en Sa faveur. Même si rien d’important ne t’arrive en ce moment et que tu ne portes pas un grand témoignage, chaque détail de ta vie quotidienne est une question de témoignage en faveur de Dieu. Si tu peux gagner l’admiration de tes frères et sœurs, des membres de ta famille et de tous ceux qui t’entourent ; si, un jour, les non-croyants viennent et admirent tout ce que tu fais et voient que tout ce que Dieu fait est merveilleux, alors tu auras porté témoignage. Bien que tu n’aies aucune connaissance et que ton calibre soit de mauvaise qualité, grâce à Dieu qui te rend parfait, tu es en mesure de Le satisfaire et d’être soucieux de Sa volonté, montrant aux autres le grand travail qu’Il a fait dans des gens possédant le calibre le plus pauvre. Quand les gens en viennent à connaître Dieu, deviennent des vainqueurs devant Satan et fidèles à Dieu dans une large mesure, alors personne n’est plus solide que ce groupe de gens et c’est là le plus grand témoignage. Bien que tu sois incapable de faire un grand travail, tu es en mesure de satisfaire Dieu. D’autres ne peuvent pas mettre leurs notions de côté, mais tu le peux ; d’autres ne peuvent pas rendre témoignage à Dieu au cours de leurs expériences réelles, mais tu peux utiliser ta stature réelle et tes actions pour rendre à Dieu Son amour et porter un témoignage retentissant en Sa faveur. Seulement cela compte comme aimer Dieu réellement. Si tu es incapable de cela, alors tu ne portes pas témoignage parmi les membres de ta famille, parmi tes frères et sœurs ou devant les gens du monde. Si tu ne peux pas porter témoignage devant Satan, Satan se moquera de toi, il te traitera comme une plaisanterie, comme un jouet, il fera souvent de toi un bouffon et te rendra fou. À l’avenir, de grandes épreuves peuvent t’arriver, mais aujourd’hui, si tu aimes Dieu avec un cœur sincère, et si, peu importe l’importance des épreuves à venir, indépendamment de ce qui t’arrive, tu es en mesure de tenir ferme dans ton témoignage et de satisfaire Dieu, alors ton cœur sera réconforté et tu n’auras pas peur, peu importe l’importance des épreuves que tu rencontreras dans l’avenir. Vous ne pouvez pas voir ce qui se passera dans l’avenir ; vous ne pouvez que satisfaire Dieu dans les circonstances actuelles. Vous êtes incapables de faire une grande œuvre et devriez chercher à satisfaire Dieu en connaissant Ses paroles dans la vraie vie et en portant un témoignage fort et retentissant qui fait honte à Satan. Bien que ta chair reste insatisfaite et souffre, tu auras satisfait Dieu et fait honte à Satan. Si tu pratiques toujours de cette façon, Dieu ouvrira un chemin devant toi. Quand surviendra une grande épreuve un jour, d’autres tomberont, mais tu seras toujours en mesure de tenir ferme : en raison du prix que tu as payé, Dieu te protégera afin que tu puisses tenir ferme et ne pas tomber. Si, habituellement, tu es en mesure de mettre la vérité en pratique et de satisfaire Dieu avec un cœur qui L’aime vraiment, alors Dieu te protégera sûrement dans les épreuves futures. Bien que tu sois stupide, de petite stature et de pauvre calibre, Dieu ne fera pas de discrimination contre toi. Cela dépend de tes intentions, si elles sont bonnes ou non. Aujourd’hui, tu es en mesure de satisfaire Dieu en étant attentif au moindre détail. Tu satisfais Dieu en toutes choses, tu as un cœur qui aime vraiment Dieu, tu donnes ton cœur sincère à Dieu et, bien qu’il y ait des choses que tu ne puisses pas comprendre, tu peux te présenter devant Dieu pour corriger tes intentions et chercher la volonté de Dieu, et tu fais tout le nécessaire pour satisfaire Dieu. Tes frères et sœurs t’abandonneront peut-être, mais ton cœur satisfera Dieu et tu ne convoiteras pas les plaisirs de la chair. Si tu pratiques toujours de cette façon, tu seras protégé quand tu subiras de grandes épreuves.

Extrait de « Ce n’est qu’en aimant Dieu que l’on croit vraiment en Dieu », dans La Parole apparaît dans la chair

Quels types d’épreuves êtes-vous capables d’endurer maintenant ? Oserez-vous dire que vous avez déjà des bases ? Pouvez-vous rester fermes lorsque vous êtes sujets à des tests ? Pouvez-vous réussir, par exemple, des tests d’environnement, des tests de statut ou de réputation, des tests conjugaux ou des tests financiers ? Combien y a-t-il de niveaux de test ? À quel niveau pouvez-vous être victorieux ? Peut-être n’as-tu pas peur lorsque tu entends parler d’une personne arrêtée en raison de sa foi, et peut-être n’as-tu pas peur lorsque tu vois que quelqu’un est arrêté et cruellement torturé, mais lorsque tu es toi-même arrêté, lorsque tu es personnellement confronté à ce genre d’environnement, peux-tu rester ferme ? N’est-ce pas un bon test ? Par exemple, tu connais quelqu’un d’une humanité décente avec une foi enthousiaste en Dieu, qui a abandonné sa maison et son travail pour accomplir son devoir et a beaucoup souffert. Un jour, il a été soudainement arrêté et condamné à cause de sa foi et par la suite, tu as entendu dire qu’il avait été battu à mort. Est-ce un test pour toi ? Que ressentais-tu au milieu d’une telle épreuve ? Comment t’en sortirais-tu ? Chercherais-tu la vérité face à un tel événement ? Comment recherches-tu la vérité pour t’assurer que tu peux rester ferme à travers cette épreuve, comprendre les intentions de Dieu et obtenir la vérité à travers cette épreuve ? As-tu pensé à ces choses ? Est-il facile de triompher d’une telle épreuve ? Comment vis-tu ce genre d’événement spécial qui va à l’encontre des conventions ordinaires ? Comment peux-tu t’assurer que tu n’as aucune notion concernant l’œuvre de Dieu, que tu n’as pas à te plaindre de Lui, de telle sorte que tu puisses passer en douceur ce genre de test ? N’est-ce pas quelque chose dont tu devrais être équipé pour la poursuite de la vérité ? (Si.) Alors, à quel niveau de stature êtes-vous maintenant ? Quel niveau de test êtes-vous capables de réussir ? Le savez-vous clairement au fond de vous ? Il faut que vous soyez clairs sur votre niveau de stature et sur les vérités dont vous avez été équipés. Il faut que vous sachiez quels tests vous pouvez réussir et quelles épreuves vous pouvez accepter. Il faut que vous sachiez quelles vérités vous devriez avoir et quelles vérités vous devriez poursuivre pour faire face à quelles épreuves afin d’être une personne qui satisfait Dieu. Il faut que vous soyez bien conscients de ces choses. Lorsque tu affrontes certaines questions qui sont routinières, que les gens rencontrent souvent, qui s’accordent relativement fortement avec les notions et l’imagination de l’homme, tu peux être victorieux sur celles-ci. Mais si tu es confronté à un événement qui n’est pas conforme à tes notions ni à ton imagination, alors comment t’en sors-tu ? Comment dois-tu t’équiper de la vérité pour cet événement, et de quels types de vérités dois-tu t’équiper pour le traverser en douceur ? N’est-ce pas quelque chose qu’il faut chercher ? Quels sont les tests courants dont vous faites l’expérience ? Position, réputation, relations avec le sexe opposé, au fond, il s’agit de toutes ces choses courantes. Pour ces tests couramment expérimentés, avec votre stature actuelle, à travers lesquels de ces tests pouvez-vous vous maîtriser et être capables de bien accomplir votre devoir, sans rien faire en violation de la vérité, sans rien faire qui provoquerait des perturbations et des dérangements, sans rien faire pour résister à Dieu ou Lui désobéir, ou blesser Son cœur ? D’une part, vous devez fréquemment être introspectif, vous examiner et voir s’il y a quelque chose dans vos actions qui résiste à Dieu, si vous êtes attentif à la volonté de Dieu et mettez la vérité en pratique. C’est l’aspect introspection et examen. D’autre part, vous devez souvent rechercher la vérité et voir si vos actions sont conformes à la vérité, aux intentions de Dieu et à Ses exigences. C’est l’aspect actif. Vous devez réaliser ces deux aspects : vous devez réaliser l’entrée à la fois par les aspects actifs et passifs. De cette façon, une personne peut bien accomplir son devoir.

Extrait de « Offre à Dieu un cœur vrai, et tu pourras obtenir la vérité », dans Récits des entretiens de Christ des derniers jours

Pendant l’œuvre de Son approvisionnement et de Son soutien permanents de l’homme, Dieu lui révèle toute Sa volonté et toutes Ses exigences. Il lui montre Ses actes, Son tempérament et ce qu’Il a et est. L’objectif est de l’équiper d’une stature et de lui permettre d’obtenir de Dieu, tout en Le suivant, diverses vérités, qui sont les armes que Dieu donne à l’homme pour combattre Satan. Ainsi équipé, l’homme doit surmonter les tests de Dieu. Dieu dispose de beaucoup de moyens et de possibilités pour tester l’homme, mais chacun d’entre eux exige la « coopération » de Son ennemi, Satan. Autrement dit, ayant donné à l’homme les armes avec lesquelles lutter contre Satan, Dieu le livre à Satan, à qui il permet de « tester » sa stature. Si l’homme peut sortir des formations de combat de Satan, s’il peut échapper vivant à son encerclement, alors il aura réussi le test. Mais si l’homme ne quitte pas les formations de combat de Satan et se soumet à lui, alors il aura échoué au test. Quel que soit l’aspect de l’homme que Dieu examine, Il cherche à savoir s’il reste ferme ou non dans son témoignage lorsqu’il est attaqué par Satan, s’il L’a abandonné Dieu ou non et s’il s’est rendu et soumis à Satan quand celui-ci l’a pris au piège. On peut dire que le fait que l’homme puisse être sauvé ou non dépend de sa capacité à vaincre et terrasser Satan. De même, le fait qu’il puisse ou non obtenir la liberté dépend de sa capacité ou non à porter seul les armes que Dieu lui donne pour triompher de l’esclavage de Satan, lui faisant perdre tout espoir et laisser l’homme tranquille. Si Satan perd espoir et abandonne quelqu’un, cela signifie qu’il n’essaiera plus jamais de l’enlever à Dieu, ne l’accusera plus jamais, n’interférera plus avec lui, ne le torturera plus jamais ni ne l’attaquera arbitrairement. Seule une telle personne aura vraiment été gagnée par Dieu. Tel est l’ensemble du processus par lequel Dieu gagne les gens.

Extrait de « L’œuvre de Dieu, le tempérament de Dieu et Dieu Lui-même II », dans La Parole apparaît dans la chair

Précédent: 31. Principes d’expérience des persécutions et malheurs

Suivant: 33. Principes de renoncement au grand dragon rouge

Voulez-vous accueillir le Seigneur pour devenir la personne la plus chanceuse du monde ? Contactez-nous pour trouver le chemin.

Contenu connexe

117 Je rendrai à Dieu Son amour

ⅠDe nombreuses années, j’ai dérivé à travers le monde,ma corruption s’accroissant.Grâce à Dieu qui a exprimé des vérités et m’a sauvé,je...

Paramètres

  • Texte
  • Thèmes

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Interligne

Largeur de page

Contenu

Chercher

  • Rechercher ce texte
  • Rechercher ce livre