84. Principes pour préparer les bonnes actions

(1) Accomplissez entièrement, comme il faut et loyalement le devoir qui vous incombe. Assumez consciencieusement votre responsabilité, cherchez toujours à faire mieux, ne faites pas les choses de façon négligente ni superficielle, et venez-en à avoir la conscience tranquille ;

(2) Soyez capables de chercher la vérité chaque fois que vous rencontrez un problème dans l’accomplissement de votre devoir. Venez-en à agir selon les principes et soyez toujours loyaux vis-à-vis de ce que Dieu vous a confié ;

(3) Adhérez au principe de vérité, soyez affectueux envers vos frères et sœurs, sachez exposer et restreindre les perturbations que les personnes malfaisantes et les antéchrists créent dans l’Église et protégez les élus de Dieu ;

(4) On doit tout faire pour sauvegarder le travail de l’Église, n’épargner aucun effort pour accomplir entièrement le travail de la maison de Dieu, avec le courage de prendre des risques, en étant fidèle jusqu’au bout.

Paroles de Dieu concernées :

C’est maintenant le moment où Je détermine la fin de chaque personne, et non la phase à laquelle J’ai commencé à façonner l’homme. Dans Mon livre de comptes, Je note, une par une, les paroles et les actions de chaque homme, ainsi que le chemin qu’ils ont emprunté pour Me suivre, leurs attributs intrinsèques et leur comportement final. Ainsi, aucun type d’homme n’échappera à Ma main et tous seront groupés comme Je les assigne selon leur espèce. Je décide de la destination de chaque homme, non en fonction de l’âge, de l’ancienneté, du degré de souffrance et encore moins du degré auquel il attire la pitié, mais plutôt selon qu’il possède ou non la vérité. Il n’y a pas d’autre option que celle-ci. Vous devez vous rendre compte que tous ceux qui ne respectent pas la volonté de Dieu seront punis. C’est un fait immuable. Par conséquent, tous ceux qui sont punis le sont à cause de la justice de Dieu et comme rétribution pour leurs nombreux actes mauvais. Je n’ai apporté aucune modification à Mon plan depuis le début. C’est seulement que le nombre d’hommes à qui J’adresse Mes paroles semble diminuer, de même que celui de ceux que J’approuve réellement. Toutefois, Je maintiens que Mon plan n’a jamais changé. Ce sont plutôt la foi et l’amour de l’homme qui changent continuellement, faiblissent continuellement, à tel point qu’il est loisible à chaque homme de passer d’une attitude de flatterie à une attitude froide envers Moi, voire de Me rejeter. Mon attitude envers vous ne sera ni chaude ni froide, jusqu’à ce que Je ressente du dégoût et de l’horreur et que J’inflige finalement la punition. Cependant, le jour de votre punition, Je vous verrez toujours, alors que vous, vous ne pourrez plus Me voir. Puisque la vie parmi vous M’est déjà devenue pénible et ennuyeuse, il va sans dire que J’ai choisi des milieux différents où vivre, pour mieux échapper à la douleur de vos méchantes paroles et Me mettre à l’abri de votre comportement intolérablement sordide, de telle sorte que vous ne puissiez plus Me tromper ni Me négliger. Avant de vous quitter, Je dois encore vous exhorter à vous abstenir de faire ce qui n’est pas conforme à la vérité. Vous devez plutôt faire ce qui plaît à tous, ce qui est bénéfique à tous et à ta propre destination. Sinon, celui qui souffrira en plein milieu de la catastrophe ne sera nul autre que toi.

Extrait de « Prépare suffisamment de bonnes actions pour ta destination », dans La Parole apparaît dans la chair

Ma miséricorde est pour ceux qui M’aiment et qui renoncent à eux-mêmes. La punition infligée aux méchants est justement la preuve de Mon tempérament juste et, surtout, le témoignage de Ma colère. Quand sonnera l’heure de la catastrophe, la famine et la peste frapperont tous ceux qui s’opposent à Moi et ils pleureront. Tous ceux qui auront commis tout genre de méchanceté, mais qui M’auront suivi pendant de nombreuses années, n’échapperont pas aux conséquences de leurs péchés. Ils vivront eux aussi dans un état constant de panique et de peur, en plongeant eux aussi dans une catastrophe presque sans précédent depuis des millions d’années. Ceux parmi Mes adeptes qui M’auront été fidèles se réjouiront et applaudiront Ma puissance. Ils connaîtront une satisfaction ineffable et vivront dans une joie que jamais Je n’ai accordée à l’humanité. Car J’apprécie les bonnes actions des hommes et déteste leurs mauvaises actions. Depuis que J’ai commencé à diriger l’humanité, Je rêve d’un groupe d’hommes qui aient les mêmes sentiments que Moi. Je n’oublie jamais ceux qui n’ont pas les mêmes sentiments que Moi. Je les déteste toujours dans Mon cœur, attendant juste l’occasion de leur accorder Ma rétribution, ce qu’il Me sera agréable de voir. Aujourd’hui, Mon jour est enfin arrivé et Je n’ai plus besoin d’attendre !

Extrait de « Prépare suffisamment de bonnes actions pour ta destination », dans La Parole apparaît dans la chair

Vous devriez tous faire votre devoir au meilleur de votre capacité, avec des cœurs ouverts et honnêtes, et être disposés à payer le prix nécessaire, quel qu’il soit. Comme vous l’avez dit, quand le jour viendra, Dieu ne sera pas négligent envers quiconque aura souffert ou payé un prix pour Lui. Ce genre de conviction mérite d’être gardé et il est vrai que vous ne devriez jamais l’oublier. C’est seulement de cette manière que Je peux apaiser Mon esprit à votre sujet. Autrement, vous serez à jamais des hommes à propos desquels Je ne peux pas apaiser Mon esprit et vous serez à jamais les objets de Mon dégoût. Si vous pouvez tous suivre votre conscience et donner tout votre être pour Moi, en ne ménageant aucun effort pour Mon œuvre et en consacrant l’énergie de toute une vie pour Mon œuvre d’Évangile, alors Mon cœur ne tressaillira-t-il pas souvent de joie pour vous ? De cette façon, Je serai entièrement capable d’apaiser Mon cœur à votre sujet. C’est une honte que ce que vous pouvez faire ne soit qu’une misérable partie infime de ce à quoi Je M’attends. Dans ce cas, comment pouvez-vous avoir le culot de rechercher auprès de Moi ce que vous espérez ?

Extrait de « De la destination », dans La Parole apparaît dans la chair

Quelle est la norme suivant laquelle les actions d’une personne sont jugées bonnes ou mauvaises ? Cela dépend si, oui ou non, dans tes pensées, expressions et actions, tu possèdes le témoignage de la mise en pratique de la vérité et de l’expérimentation de la réalité -vérité. Si tu n’as pas cette réalité ou ne vis pas cela, alors tu es, sans aucun doute, un malfaiteur. Comment Dieu considère-t-Il les malfaiteurs ? Tes pensées et tes actes extérieurs ne rendent pas témoignage à Dieu, et ils ne font pas honte à Satan et ne le vainquent pas. Ils font honte à Dieu et sont pleins de signes qui font honte à Dieu. Tu ne témoignes pas de Dieu, tu ne te dépenses pas pour Dieu et tu n’assumes pas tes responsabilités ni tes obligations envers Dieu : tu agis pour ton propre compte. Qu’est-ce qu’implique « pour ton propre compte » ? Pour Satan. C’est pourquoi, à la fin, Dieu dira : « Retirez-vous de moi, vous qui commettez l'iniquité. » À Ses yeux, tu n’as pas accompli de bonnes actions : par ton comportement, tu as sombré dans le mal. Tu ne seras pas récompensé : Dieu ne Se souviendra pas de toi. N’est-ce pas totalement en vain ? Pour chacun de vous qui accomplit son devoir, quelle que soit la profondeur de ta compréhension de la vérité, si tu souhaites entrer dans la réalité-vérité, alors le moyen le plus simple de pratiquer t’est de penser aux intérêts de la maison de Dieu dans tout ce que tu fais et d’abandonner tes désirs égoïstes, ton intention, tes motivations, ton prestige et ton statut. Fais passer les intérêts de la maison de Dieu en premier. C’est le moins que tu puisses faire.

Extrait de « Offre à Dieu un cœur vrai, et tu pourras obtenir la vérité », dans Récits des entretiens de Christ

La plupart des gens qui croient en Dieu sont heureux de se dépenser pour Lui et de se consacrer à Lui. Cependant, seuls ceux qui sont capables d’une dévotion et d’un sacrifice sincères possèdent la véritable réalité. La plupart des gens poursuivent la vérité avec joie, mais relativement peu sont capables de la mettre en pratique ou de payer un prix pour l’obtenir. Quand vient le moment crucial et que l’on te demande un sacrifice et un renoncement, tu ne le supportes pas ; c’est inacceptable et cela montre que tu n’es pas sincère envers Dieu. Si, plus un moment est crucial, plus les gens sont capables de se soumettre, de renoncer à leurs intérêts personnels, à leur vanité et à leur fierté, et d’accomplir correctement leurs devoirs, c’est alors, seulement, que Dieu Se souviendra d’eux. Ce sont là toutes les bonnes actions ! Indépendamment de ce que les gens font, qu’est-ce qui est le plus important, leur vanité et leur fierté, ou la gloire de Dieu ? (La gloire de Dieu.) Qu’est-ce qui est le plus important, vos responsabilités, ou vos propres intérêts ? Vous acquitter de vos responsabilités est le plus important, et vous en avez le devoir. Il ne s’agit pas d’un quelconque slogan ; si, au fond, c’est ce que tu penses et que tu t’efforces de pratiquer de cette façon, alors ne seras-tu pas un peu entré dans la réalité ? À tout le moins, cela veut dire que tu possèdes cet aspect-là de la réalité. Confrontés à certaines choses, tes propres désirs subjectifs éphémères, ta vanité et ton orgueil cesseront de te faire obstacle, et tu donneras la toute première priorité à ton propre devoir, à la volonté de Dieu, au témoignage à Lui rendre et à tes propres responsabilités. C’est là un moyen si formidable de porter témoignage, et cela fait honte à Satan ! Que pense Satan après avoir vu tout cela ? Si tu le fais vraiment, à l’aide d’actions réelles pour porter véritablement témoignage à Dieu et tourner le dos à Satan et si tu fais davantage que simplement entonner des slogans, alors il n’y a pas de meilleure façon d’humilier Satan et de témoigner de Dieu. Comme il est merveilleux d’employer diverses méthodes pour porter témoignage à Dieu et montrer à Satan ta détermination à renoncer à lui et à le rejeter !

Extrait de « Gagner Dieu et la vérité est la plus heureuse des choses », dans Récits des entretiens de Christ

Parfois, après avoir fini un travail, tu es un peu mal à l’aise au fond de toi. En y regardant de plus près, tu te rends compte qu’il y a vraiment un problème. Il faut qu’il soit modifié, après quoi tu te sentiras à l’aise. Ta gêne prouve qu’il y a un problème sur lequel tu dois passer encore du temps et auquel tu dois porter davantage d’attention. C’est là une attitude sérieuse et responsable vis-à-vis de l’accomplissement de son devoir. Quand on est sérieux, responsable, dévoué et travailleur, le travail est bien fait. Parfois, tu n’as pas un tel cœur et tu ne peux pas trouver ni découvrir une erreur qui est claire comme de l’eau de roche. Celui qui aurait un tel cœur serait alors capable, encouragé et guidé par le Saint-Esprit, de cerner le problème. Mais si le Saint-Esprit te guidait et te donnait cette conscience, te permettant de sentir que quelque chose ne va pas, et que tu n’aies cependant pas un tel cœur, tu serais toujours incapable de cerner le problème. Alors, qu’est-ce que cela montre ? La coopération des personnes est très importante, leur cœur est très important, et ce à quoi elles consacrent leurs pensées et leurs idées est très important. Dieu examine et observe leurs intentions et combien d’efforts elles déploient dans l’accomplissement de leur devoir. Il est crucial que les gens mettent tout leur cœur et consacrent toute leur force à ce qu’ils font. Leur coopération est également cruciale. Par « y mettre tout son cœur et y consacrer toute sa force », on entend s’efforcer de ne rien regretter de ses devoirs accomplis ni de ses actes passés, et en arriver au point où l’on ne doit rien à Dieu. Si, aujourd’hui, tu n’y mets pas tout ton cœur et n’y consacres pas toute ta force, alors plus tard, lorsque quelque chose tournera mal et qu’il y aura des conséquences, ne sera-t-il pas trop tard pour les regrets ? Tu seras à jamais redevable et entaché ! Être entaché devient une transgression lorsque les gens accomplissent leurs devoirs. Efforce-toi de consacrer tout ton cœur et toute ta force à ce qui doit être fait et a besoin d’être fait lorsque tu accomplis tes devoirs. Si tu ne les fais pas simplement pour la forme et que tu n’as pas de regrets, on se souviendra des devoirs que tu as accomplis pendant ce temps. On se souvient des bonnes actions devant Dieu. Et quelles sont les choses dont on ne se souvient pas ? (Les transgressions et les mauvaises actions.) Elles sont des transgressions. Les gens n’accepteraient peut-être pas qu’elles soient de mauvaises actions si on les décrivait de cette manière aujourd’hui, mais si un jour cette affaire a des conséquences graves, tu sentiras quand elle aura un effet négatif que ce n’est pas simplement une transgression du comportement, mais une mauvaise action. Et lorsque tu t’en rendras compte, tu te diras : « Ce ne serait pas arrivé si je l’avais compris plus tôt ! Si j’y avais réfléchi un peu plus, si j’avais fait un peu plus d’effort, ce ne serait pas arrivé. » Rien n’effacera cette tache éternelle de ton cœur. Si cela donne lieu à une dette éternelle, tu auras des problèmes. Alors aujourd’hui, chaque fois que vous accomplissez votre devoir ou acceptez une commission, vous devez vous efforcer de l’accomplir de toutes vos forces et de tout votre cœur. Vous devez le faire de manière à être sans culpabilité et sans regret, à ce que Dieu S’en souvienne et à ce que ce soit une bonne action. N’agissez pas de façon négligente et superficielle, un œil ouvert et l’autre fermé : vous le regretteriez et vous ne pourriez pas réparer cela. Ce serait une transgression et finalement, au fond de vous, il y aurait toujours une culpabilité, une dette et un reproche. Lequel de ces deux chemins est le meilleur ? Lequel est le droit chemin ? Bien accomplir votre devoir, de tout votre cœur et de toutes vos forces, et préparer et accumuler de bonnes actions, sans aucun regret. Ne laissez pas vos transgressions s’accumuler pour les regretter et être redevables. Que se passe-t-il quand une personne a commis trop de transgressions ? Elle attire à elle la colère de Dieu en Sa présence ! Si tu transgresses toujours plus et que la colère de Dieu envers toi grandit encore, alors tu seras finalement puni.

Extrait de « Comment résoudre le problème de l’insouciance et de la négligence dans l’accomplissement de son devoir », dans Récits des entretiens de Christ

Dans l’avenir, les gens qui vont survivre dans un état de repos auront tous enduré le jour de la tribulation et aussi témoigné pour Dieu ; ils seront tous des gens qui auront fait leur devoir et se seront volontairement soumis à Dieu. Ceux qui souhaitent simplement profiter de l’occasion d’exécuter du service pour éviter de pratiquer la vérité ne pourront pas rester. Dieu a des normes appropriées pour l’arrangement de la fin de tout individu ; Il ne prend pas tout simplement ces décisions en fonction des paroles et de la conduite des gens ni en fonction de leur comportement sur une seule période donnée. Il n’aura absolument aucune indulgence pour la mauvaise conduite des gens parce qu’ils L’auront servi dans le passé, et ne les épargnera pas non plus de la mort parce qu’ils se seront dépensés pour Lui une fois. Personne ne peut échapper à la rétribution pour sa méchanceté, et personne ne peut dissimuler sa mauvaise conduite et ainsi échapper à la tourmente de la destruction. Si les gens peuvent vraiment faire leur propre devoir, cela signifie qu’ils sont éternellement fidèles à Dieu et ne cherchent pas de récompenses, indépendamment du fait qu’ils reçoivent des bénédictions ou subissent un malheur. Si les gens sont fidèles à Dieu quand ils voient des bénédictions, mais perdent leur fidélité quand ils ne peuvent pas voir de bénédictions, et qu’à la fin ils sont encore incapables de témoigner pour Dieu ou de faire le devoir qui leur incombe, ils seront toujours l’objet de la destruction même s’ils ont déjà rendu service à Dieu fidèlement.

Extrait de « Dieu et l’homme entreront dans le repos ensemble », dans La Parole apparaît dans la chair

Mon œuvre finale n’est pas seulement accomplie pour punir l’homme, mais aussi pour préparer sa destination. Surtout, elle est réalisée pour recevoir la reconnaissance de tous, pour tout ce que J’ai fait. Je veux que chaque homme voie que tout ce que J’ai fait est juste et une expression de Mon tempérament. Ce n’est pas l’homme, et encore moins la nature, qui a créé l’humanité. C’est Moi qui nourris tout être vivant dans la création. Sans Mon existence, l’humanité ne peut que périr et souffrir du fléau des catastrophes. Aucun être humain ne verra plus jamais ni le beau soleil, ni la belle lune, ni le monde verdoyant. L’humanité ne connaîtra que la nuit glaciale et l’inexorable vallée de l’ombre de la mort. Je suis le seul salut de l’humanité. Je suis son seul espoir et, surtout, Je suis Celui sur qui repose toute son existence. Sans Moi, l’humanité arriverait immédiatement à une impasse. Sans Moi, l’humanité subirait les catastrophes et serait piétinée par tout genre de fantômes, bien que personne ne prête attention à Moi. J’ai fait une œuvre qui ne peut être faite par personne d’autre. Mon seul espoir, c’est que l’homme puisse Me rembourser par de bonnes actions. Bien qu’ils aient été peu nombreux à pouvoir Me rembourser, J’achèverai néanmoins Mon voyage dans le monde humain et Je commencerai la prochaine étape de Mon œuvre qui progresse, car galoper ici et là parmi les hommes durant ces nombreuses années a été fructueux et J’en suis très heureux. Peu M’importe le nombre d’hommes, Je tiens plutôt compte de leurs bonnes actions. Dans tous les cas, J’espère que vous préparez suffisamment de bonnes actions pour votre propre destination. C’est alors que Je serai satisfait. Sinon, aucun d’entre vous n’échappera à la catastrophe qui s’abattra sur vous. C’est Moi qui provoque la catastrophe et, bien sûr, qui l’orchestre. Si vous ne pouvez pas paraître bons à Mes yeux, alors vous n’échapperez pas à la catastrophe. En pleine tribulation, vos actions et vos actes n’ont pas été considérés comme entièrement appropriés, parce que votre foi et votre amour étaient creux et vous ne vous êtes montrés que timides ou ardus. À ce sujet, Je ne vais juger que le bien ou le mal. Je continue de Me soucier de la manière dont chacun de vous agit et se comporte, en fonction de quoi Je déterminerai votre fin. Cependant, Je tiens à préciser que Je n’accorderai plus de miséricorde à ceux qui M’ont été complètement infidèles en périodes de tribulation, car Ma miséricorde a ses limites. En outre, Je n’ai pas d’affection pour quiconque M’a déjà trahi et souhaite encore moins M’associer avec ceux qui trahissent les intérêts de leurs amis. Voilà Mon tempérament, quelle que soit la personne. Je dois vous dire ceci : quiconque brise Mon cœur n’aura pas droit à Ma clémence une seconde fois et quiconque M’a été fidèle restera toujours dans Mon cœur.

Extrait de « Prépare suffisamment de bonnes actions pour ta destination », dans La Parole apparaît dans la chair

Extraits de sermons et d’échanges pour référence :

Les vingt bonnes actions que les élus de Dieu doivent préparer :

1. Échangez souvent sur la vérité pour résoudre les problèmes des élus de Dieu dans la vie de l’Église. Soutenez constamment ceux qui croient vraiment en Dieu pour les aider à comprendre la vérité et à entrer dans la réalité. Ce sont de bonnes actions, et cela seul est un vrai amour.

2. Si vous ne faites pas votre devoir de manière transactionnelle ou en quête de récompenses, si vous n’avez pas d’autres sortes de motifs, n’agissez pas seulement pour la forme et que vous obtenez des résultats concrets, voilà de bonnes actions. Seuls ceux qui font leur devoir de cette manière se dépensent réellement pour Dieu.

3. Si ceux qui ont été isolés ou expulsés de l’Église à tort s’avèrent être de bonnes personnes, efforcez-vous de les aider et de les soutenir et acceptez-les de nouveau dans l’Église. Voilà une bonne action. Recevoir des frères et sœurs venant d’autres endroits, qui cherchent l’Église, et pouvoir manger et boire les paroles de Dieu et vivre la vie de l’Église avec eux sont également de bonnes actions.

4. Vous consacrer totalement à votre travail, oublier de manger et de dormir afin que les élus de Dieu qui croient vraiment en Dieu puissent comprendre la vérité, entrer dans la réalité et grandir dans la vie : voilà de bonnes actions. Telle est la réalité que devraient posséder ceux qui servent Dieu et qui tiennent vraiment compte de la volonté de Dieu.

5. Concentrez-vous sur l’évangélisation, témoignez de l’œuvre de Dieu chaque fois que vous rencontrez une personne convenable. Prêcher l’Évangile autant que possible pour gagner plus de monde est une bonne action. Si vous pouvez amener devant Dieu quelques bonnes personnes qui ont une vraie foi, qui sont capables de vraiment chercher la vérité, cela est encore plus une bonne action.

6. Si vous découvrez qu’une personne perverse dérange l’Église, utilisez toute sagesse pour la bloquer et l’empêcher de faire le mal. Utilisez la vérité et la sagesse pour faire face au chaos et assurez-vous que la vie de l’Église puisse se dérouler comme d’habitude. Voilà une bonne action.

7. Quels que soient les problèmes qui surviennent dans l’Église, rester aux côtés de Dieu, soutenir l’œuvre de Dieu et protéger l’entrée dans la vie des élus de Dieu sont de bonnes actions. Si vous pouvez utiliser la vérité pour résoudre des problèmes afin que les élus de Dieu puissent comprendre la vérité et discerner le bien et le mal, c’est encore davantage une bonne action.

8. Être capable d’exposer et de réfuter franchement les méchants qui osent juger et attaquer l’homme que le Saint-Esprit utilise, qui ose s’opposer à lui, et soutenir l’œuvre de Dieu sont de bonnes actions. Quiconque utilise la vérité pour remédier aux perturbations de toutes sortes de méchants et d’antéchrists et apporte des avantages aux élus de Dieu accomplit encore plus de bonnes actions.

9. Chercher la vérité après avoir découvert diverses erreurs et hérésies dans l’Église, les réfuter et les critiquer selon les paroles de Dieu, protéger les élus de Dieu de tout préjudice et les aider à être édifiés et à grandir dans la vie : voilà de bonnes actions.

10. Si l’on découvre que de vrais croyants en Dieu, qui sont désireux de chercher la vérité, ont été trompés ou contrôlés, ce sont de bonnes actions de tout faire pour les sauver, d’échanger patiemment sur la vérité afin qu’ils puissent échapper aux mains des méchants, vraiment retourner à Dieu et renoncer aux ténèbres pour la lumière.

11. S’il s’avère qu’il y a vraiment un faux dirigeant ou un antéchrist qui règne sur les autres et qui tente d’établir un royaume indépendant, c’est une bonne action de le rapporter immédiatement et de contacter les personnes qui comprennent la vérité afin de sauver les élus de Dieu du mal de Satan, le diable.

12. Quand un environnement défavorable se produit, faire tous les efforts possibles pour protéger les élus de Dieu, faire des arrangements appropriés pour l’argent et les biens de la maison de Dieu et empêcher les offrandes à Dieu de tomber entre les mains de Satan et du grand dragon rouge, voilà de bonnes actions. Celui qui fait cela protège l’œuvre de Dieu et est vraiment dévoué à Dieu.

13. C’est une bonne action de fournir un refuge aux vrais croyants afin d’empêcher leur arrestation et de tirer parti de tous les contacts pour porter secours aux frères et sœurs qui ont été arrêtés. C’est encore plus une bonne action d’employer la sagesse pour sauvegarder la vie de l’Église et protéger les élus de Dieu dans un environnement hostile.

14. Quand vous voyez que ces frères et sœurs qui se dépensent vraiment pour Dieu et cherchent la vérité rencontrent des épreuves et des difficultés, c’est une bonne action de tout faire pour les aider à traverser la tempête. C’est aussi une bonne action d’être en mesure d’aider les dirigeants et les ouvriers qui se dépensent pour Dieu à plein temps et dont les familles sont en difficulté.

15. C’est une bonne action si vous pouvez essayer par tous les moyens possibles de recevoir et d’aider les frères et sœurs qui sont poursuivis et recherchés, sans crainte des dangers ou du prix à payer, et si vous êtes capables de supporter toutes sortes de pinaillage, de méchanceté et d’ennuis de la part des autres dans l’accomplissement de votre devoir afin que vous puissiez satisfaire Dieu.

16. C’est une bonne action d’organiser des frères et des sœurs qui sont de vrais croyants et qui cherchent la vérité pour qu’ils mangent et boivent les paroles de Dieu, qu’ils échangent sur la vérité et vivent une vie d’Église dans les épreuves. C’est encore plus une bonne action d’aider les frères et sœurs faibles à comprendre la vérité et à témoigner dans les épreuves et les désastres.

17. Exposer et dénoncer les méchants qui volent des offrandes et détournent les biens de la maison de Dieu est une bonne action. Cela empêche la perte des offrandes à Dieu et des biens de la maison de Dieu. Empêcher les offrandes à Dieu de tomber entre les mains des méchants et d’être détournées par des personnes qui ont des motifs cachés est également une bonne action.

18. Ce sont de bonnes actions de n’épargner aucun effort pour coordonner la mise en œuvre des arrangements de travail de l’homme utilisé par le Saint-Esprit, ainsi que pour résoudre toutes sortes de problèmes concrets des élus de Dieu dans l’Église, et de faire beaucoup de travail pratique afin de protéger l’œuvre de Dieu et d’amener les élus de Dieu sur le bon chemin de la foi.

19. Coopérer activement avec la direction et la pastorale de l’homme utilisé par le Saint-Esprit, engager un combat à mort contre les faux dirigeants et les antéchrists pour amener les élus de Dieu sur le bon chemin de la foi en Dieu, payer le prix pour protéger l’œuvre de Dieu et obtenir des résultats : tout cela est classé comme de bonnes actions.

20. Être capable de discerner et de déterminer qui sont les faux dirigeants et les antéchrists selon les arrangements de travail, de les exposer selon la vérité et de les persuader de démissionner afin d’éviter de causer davantage de tort aux élus de Dieu sont de bonnes actions. Aider et protéger les dirigeants qui ont commis des transgressions, mais sont capables d’un véritable repentir et possèdent une bonne humanité afin qu’ils puissent continuer à faire leur devoir sont également de bonnes actions.

Extrait de « Arrangements de Travail »

Précédent: 83. Principes pour recevoir les élus de Dieu

Suivant: 85. Principes pour offrir des dons et faire l’aumône

Nous sommes déjà dans les derniers jours. Savez-vous comment faire pour accueillir le Seigneur et être enlevés jusqu’au royaume des cieux? Contactez-nous dès maintenant pour en discuter.

Contenu connexe

117 Je rendrai à Dieu Son amour

ⅠDe nombreuses années, j’ai dérivé à travers le monde,ma corruption s’accroissant.Grâce à Dieu qui a exprimé des vérités et m’a sauvé,je...

Paramètres

  • Texte
  • Thèmes

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Interligne

Largeur de page

Contenu

Chercher

  • Rechercher ce texte
  • Rechercher ce livre