19. Principes de maintien de rapports normaux avec Dieu

(1) Vous devriez remettre votre cœur à Dieu et Le laisser en être le maître. Dans tous les domaines, vous devriez prier Dieu, Lui ouvrir votre cœur et parvenir à conserver des rapports normaux avec Lui.

(2) Il est nécessaire de manger et boire les paroles de Dieu normalement, d’échanger fréquemment avec les autres sur la vérité, de vous attacher à mettre celle-ci en pratique et de rendre à Dieu Son amour en faisant bien son devoir.

(3) Vous devez accepter d’être examiné par Dieu à tout moment. Donnez la priorité aux intérêts de la maison de Dieu et n’intriguez pas dans votre intérêt personnel, mais soumettez-vous à tous Ses arrangements.

(4) Cherchez le principe-vérité dans tous les domaines, craignez Dieu et fuyez le mal, aspirez à connaître Dieu et mettez en pratique votre amour pour Lui. De cette façon, naturellement, vous ne serez pas séparé de Lui.

Paroles de Dieu concernées :

Dans ta croyance en Dieu, tu dois au moins régler la question d’avoir une relation normale avec Dieu. Si tu n’as pas une relation normale avec Dieu, alors la signification de ta croyance en Dieu se perd. Établir une relation normale avec Dieu est entièrement réalisé par l’apaisement de ton cœur en la présence de Dieu. Avoir une relation normale avec Dieu signifie être capable de ne douter d’aucune œuvre de Dieu et de ne pas la nier et être capable de te soumettre à Son œuvre. Cela signifie avoir des intentions justes dans la présence de Dieu, ne pas faire des plans pour toi-même et considérer les intérêts de la maison de Dieu avant toutes choses ; cela signifie accepter le regard de Dieu et obéir aux arrangements de Dieu. Tu dois être capable d’apaiser ton cœur en présence de Dieu dans tout ce que tu fais. Même si tu ne comprends pas la volonté de Dieu, tu dois quand même accomplir tes devoirs et tes responsabilités le mieux possible. Une fois que la volonté de Dieu t’a été révélée, agis selon elle, et ce ne sera pas trop tard. Lorsque ta relation avec Dieu sera devenue normale, alors tu auras aussi une relation normale avec les gens. Tout est établi sur la fondation des paroles de Dieu. Mange et bois les paroles de Dieu, puis mets en pratique les exigences de Dieu, rectifie tes points de vue et évite de faire tout ce qui résiste à Dieu ou dérange l’Église. Ne fais rien qui ne soit pas bénéfique aux vies des frères et sœurs, ne dis rien qui ne contribue pas à aider aux autres et ne fais rien de honteux. Sois juste et honorable en tout ce que tu fais et assure-toi que chacune de tes actions soit présentable devant Dieu. Bien que la chair puisse être faible quelquefois, tu dois être capable de placer les intérêts de la maison de Dieu en premier, sans convoiter de bénéfices personnels, et tu dois être capable d’agir avec justice. Si tu peux pratiquer de cette manière, alors ta relation avec Dieu sera normale.

Extrait de « Quelle est ta relation avec Dieu ? », dans La Parole apparaît dans la chair

En tout ce que tu fais, tu dois chercher à savoir si tes intentions sont correctes. Si tu es capable d’agir selon les exigences de Dieu, alors ta relation avec Dieu est normale. C’est le critère minimum. Examine tes intentions et, si tu découvres que des intentions incorrectes sont apparues, sois capable de t’en détourner et d’agir selon les paroles de Dieu ; alors tu deviendras quelqu’un qui est droit devant Dieu, ce qui est la preuve que ta relation avec Dieu est normale, et que tout ce que tu fais est pour Dieu, et non pour toi-même. Dans tout ce que tu fais et tout ce que tu dis, sois capable de rectifier ton cœur et d’être juste dans tes actions, et ne sois pas guidé par tes émotions et n’agis pas non plus selon ta propre volonté. Ce sont des principes selon lesquels les croyants en Dieu doivent se comporter. De petites choses peuvent révéler les intentions et la stature d’une personne, et donc, pour emprunter la voie pour être perfectionné par Dieu, il faut d’abord clarifier ses propres intentions et sa relation avec Dieu. Ce n’est que lorsque ta relation avec Dieu est normale que tu peux être perfectionné par Lui ; ce n’est qu’à partir de cet instant que le traitement, l’émondage, la discipline et l’épurement de Dieu en toi pourront déboucher sur l’effet recherché. C’est-à-dire que si les êtres humains sont capables de garder Dieu dans leurs cœurs et ne recherchent pas de bénéfices personnels ou ne pensent pas à leur propre avenir (au sens charnel), mais qu’ils portent plutôt le fardeau d’entrer dans la vie, font de leur mieux pour poursuivre la vérité et se soumettent à l’œuvre de Dieu – si tu peux faire cela, alors les buts que tu recherches seront corrects et ta relation avec Dieu deviendra normale. On peut dire que clarifier sa relation avec Dieu est la première étape de l’entrée dans son voyage spirituel. Bien que le destin de l’homme soit entre les mains de Dieu et qu’il ait été prédestiné par Dieu, et ne puisse pas être changé par l’homme, que tu puisses être perfectionné ou gagné par Dieu dépend de si ta relation avec Dieu est normale ou non. Peut-être y a-t-il des parties de toi qui sont faibles ou désobéissantes, mais aussi longtemps que tes perspectives et tes intentions sont correctes, et aussi longtemps que ta relation avec Dieu est juste et normale, alors tu es qualifié pour être perfectionné par Dieu. Si ta relation avec Dieu n’est pas bonne, et si tu agis pour la chair ou pour ta famille, alors, quelle que soit l’ardeur avec laquelle tu travailles, ce sera pour rien. Si ta relation avec Dieu est normale, alors tout le reste rentrera dans l’ordre. Dieu ne regarde rien d’autre, mais Il regarde seulement si tes points de vue dans ta croyance en Dieu sont justes : en qui tu crois, pour qui est-ce que tu crois et pourquoi tu crois. Si tu es capable de voir clairement ces choses et de pratiquer en ayant des points de vue bien disposés, alors ta vie connaîtra des progrès et tu es sûr d’entrer sur la bonne voie. Si ta relation avec Dieu n’est pas normale, et si tes points de vue sur ta croyance en Dieu sont déviants, alors tout le reste est vain et peu importe ta foi en Dieu, tu n’obtiendras rien. Ce n’est qu’après que ta relation avec Dieu est devenue normale que tu recevras des éloges de Sa part lorsque tu auras tourné le dos à la chair, prié, souffert, enduré, obéi, aidé tes frères et sœurs, consacré plus d’efforts à Dieu, et ainsi de suite. Quant à savoir si ce que tu fais a de la valeur et de l’importance, cela dépend si tes intentions sont justes et si tes points de vue sont corrects. De nos jours, beaucoup de gens croient en Dieu comme s’ils regardaient une pendule en penchant la tête : leurs perspectives sont biaisées et elles doivent être redressées par une percée. Si ce problème est résolu, tout ira bien ; sinon, cela n’aboutira à rien. Certaines personnes se comportent bien en Ma présence, mais derrière Mon dos, tout ce qu’elles font, c’est Me résister. Ce sont des manifestations malhonnêtes et trompeuses, et ce genre de personne est un serviteur de Satan, l’incarnation typique de Satan venue pour tester Dieu. Tu es une personne juste seulement si tu peux te soumettre à Mon œuvre et à Mes paroles. Tant que tu peux manger et boire les paroles de Dieu, tant que tout ce que tu fais est présentable devant Dieu, que tu te comportes équitablement et honorablement en tout ce que tu fais, tant que tu ne fais pas de choses honteuses ou de choses qui nuiraient à la vie des autres, tant que tu vis dans la lumière et que tu ne te laisses pas exploiter par Satan, alors ta relation avec Dieu est dans le bon ordre.

Extrait de « Quelle est ta relation avec Dieu ? », dans La Parole apparaît dans la chair

Pour atteindre une vie humaine normale, une vie humaine normale qui a une relation normale avec Dieu, il faut d’abord croire en Ses paroles. Si tu n’es pas arrivé à la première étape de l’œuvre du Saint-Esprit chez les hommes, alors tu n’as aucune fondation. Si même le moindre des principes te dépasse, comment marcheras-tu sur le chemin à parcourir ? Emprunter la bonne voie du perfectionnement divin de l’homme signifie entrer dans la bonne voie de l’œuvre actuelle du Saint-Esprit ; cela signifie prendre le chemin que le Saint-Esprit emprunte. En ce moment, les paroles actuelles de Dieu sont le chemin que le Saint-Esprit emprunte. Donc, si les gens doivent emprunter le chemin du Saint-Esprit, ils doivent obéir aux paroles actuelles de Dieu incarné, les manger et les boire. Son œuvre est l’œuvre des paroles. Tout commence à partir de Ses paroles et tout est construit sur Ses paroles, sur Ses paroles actuelles. Qu’il s’agisse d’être sûr du Dieu incarné ou de connaître le Dieu incarné, chaque aspect requiert que l’on consacre plus d’efforts à Ses paroles. Sinon, les gens ne pourront rien accomplir et se retrouveront sans rien. C’est seulement en construisant sur la fondation des paroles de Dieu qu’ils mangent et qu’ils boivent que les gens peuvent progressivement construire une relation normale avec Dieu. Pour l’homme, il n’y a pas de meilleure coopération avec Dieu que de manger et boire Ses paroles et de les mettre en pratique. C’est par cette pratique qu’ils peuvent le mieux tenir ferme dans leur témoignage en tant que peuple de Dieu. Quand les gens comprennent et sont capables d’obéir à l’essence des paroles actuelles de Dieu, leur chemin de vie est conduit par le Saint-Esprit et ils ont emprunté la bonne voie du perfectionnement divin de l’homme. Auparavant, les hommes pouvaient obtenir l’œuvre de Dieu simplement en cherchant Sa grâce ou en cherchant la paix et la joie, mais les choses sont différentes maintenant. Sans les paroles du Dieu incarné, sans la réalité de Ses paroles, les gens ne peuvent pas obtenir l’approbation de Dieu et seront tous éliminés par Dieu. Pour acquérir une vie spirituelle normale, les gens doivent d’abord manger et boire les paroles de Dieu et les mettre en pratique et, ensuite, sur cette fondation, établir une relation normale avec Dieu.

Extrait de « Les gens dont les tempéraments ont changé sont ceux qui sont entrés dans la réalité des paroles de Dieu », dans La Parole apparaît dans la chair

Les gens croient en Dieu, aiment Dieu et satisfont Dieu en touchant l’Esprit de Dieu avec leur cœur, obtenant ainsi Sa satisfaction, et en abordant les paroles de Dieu avec leur cœur ; ainsi ils sont touchés par l’Esprit de Dieu. Si tu veux atteindre une vie spirituelle normale et établir une relation normale avec Dieu, alors tu dois d’abord Lui donner ton cœur. C’est seulement après avoir calmé ton cœur devant Lui et déversé tout ton cœur en Lui que tu seras progressivement capable de développer une vie spirituelle normale. Si les gens ne donnent pas leur cœur à Dieu dans leur croyance en Lui, si leur cœur n’est pas en Lui et s’ils ne traitent pas Son fardeau comme le leur, alors tout ce qu’ils font est un acte d’infidélité envers Dieu, un acte typique de gens religieux, et ils ne peuvent pas recevoir la louange de Dieu. Dieu ne peut rien gagner de ce genre de personnes ; ces personnes ne peuvent que servir de faire-valoir à l’œuvre de Dieu, comme une décoration dans la maison de Dieu, quelque chose de superflu et d’inutile. Dieu ne se sert pas de ce genre de personnes. Non seulement une telle personne n’offre aucune opportunité à l’œuvre du Saint-Esprit, mais il n’y a même aucune valeur à la rendre parfaite. En vérité, une telle personne est un véritable cadavre ambulant. Ces gens n’ont rien qui puisse être employé par le Saint-Esprit ; au contraire, Satan s’est emparé de tous et les a profondément corrompus. Dieu éliminera ces gens. Actuellement, en utilisant les hommes, non seulement le Saint-Esprit Se sert de leurs parties désirables afin que les choses se réalisent, mais Il perfectionne et change également leurs parties indésirables. Si ton cœur peut être déversé en Dieu et rester calme devant Lui, alors tu auras l’opportunité et les qualifications pour être utilisé par le Saint-Esprit, pour recevoir l’éclairage et l’illumination du Saint-Esprit et, de surcroît, tu auras l’opportunité de laisser le Saint-Esprit corriger tes défauts. Quand tu donnes ton cœur à Dieu, l’aspect positif est que tu peux atteindre une entrée plus profonde et atteindre un plan plus élevé de lucidité ; l’aspect négatif est que tu auras une meilleure compréhension de tes fautes et de tes défauts, tu chercheras à satisfaire la volonté de Dieu avec plus d’ardeur, tu ne seras pas passif, mais tu entreras activement. Ainsi, tu deviendras une personne correcte. Supposant que ton cœur puisse rester calme devant Dieu, le fait que tu reçoives ou non la louange du Saint-Esprit et que tu plaises ou non à Dieu dépend de ta capacité à entrer activement. Quand le Saint-Esprit éclaire une personne et Se sert d’une personne, cela ne la rend jamais négative, mais la fait toujours progresser activement. Même si cette personne a des faiblesses, elle peut éviter de fonder sa manière de vivre sur ces faiblesses. Elle peut éviter de retarder sa croissance dans la vie et continuer à chercher à satisfaire la volonté de Dieu. C’est une référence. Si tu peux l’atteindre, c’est suffisant pour prouver que tu as obtenu la présence du Saint-Esprit. Si une personne est toujours négative et, même après avoir reçu un éclairage et être parvenue à se connaître elle-même, si elle reste négative et passive, incapable de se lever et d’agir de concert avec Dieu, alors ce type de personne reçoit seulement la grâce de Dieu, mais le Saint-Esprit n’est pas avec elle. Quand une personne est négative, cela signifie que son cœur ne s’est pas tourné vers Dieu et que son esprit n’a pas été touché par l’Esprit de Dieu. Tous devraient comprendre cela.

Extrait de « Il est très important d’établir une relation normale avec Dieu », dans La Parole apparaît dans la chair

Si tu veux avoir une relation normale avec Dieu, ton cœur doit se tourner vers Dieu. Sur cette base, tu auras aussi des relations normales avec les autres. Si tu n’as pas une relation normale avec Dieu, quoi que tu fasses pour préserver tes relations avec les autres, quels que soient tes efforts et l’énergie que tu y consacres, tout cela se rapportera simplement à une philosophie humaine de la vie. Tu maintiens ta position parmi les autres grâce à une perspective humaine et à une philosophie humaine de manière à ce qu’ils te louent, mais tu n’établis pas de relations normales avec les autres conformément à la parole de Dieu. Si tu ne te concentres pas sur tes relations avec les autres, mais que tu maintiens une relation normale avec Dieu, si tu es prêt à donner ton cœur à Dieu et à apprendre à Lui obéir, naturellement tes relations avec les autres deviendront normales. De cette manière, ces relations ne sont pas établies sur la chair, mais sur la fondation de l’amour de Dieu. Il n’y a presque aucune interaction charnelle, mais, par l’esprit, il y a de l’échange, un amour mutuel, du réconfort mutuel et un soutien les uns pour les autres. Tout cela est fait sur la base d’un cœur qui satisfait Dieu. Ces relations ne sont pas maintenues en comptant sur une philosophie humaine de la vie, mais elles se forment très naturellement en portant un fardeau pour Dieu. Cela ne requiert pas un effort humain. Il te suffit de pratiquer selon la parole de Dieu le principe. Es-tu disposé à prêter attention à la volonté de Dieu ? Es-tu disposé à être une personne « sans raison » devant Dieu ? Es-tu disposé à donner entièrement ton cœur à Dieu et à négliger ta position parmi les autres ? Parmi tous les gens avec lesquels tu es en contact, avec qui as-tu les meilleures relations ? Avec qui as-tu les pires relations ? Tes relations avec les autres sont-elles normales ? Traites-tu tous les gens de la même manière ? Tes relations avec les autres sont-elles maintenues d’après ta philosophie de vie ou sont-elles construites sur la fondation de l’amour de Dieu ? Quand quelqu’un ne donne pas son cœur à Dieu, son esprit devient obtus, engourdi et inconscient. Des personnes de ce genre ne comprendront jamais les paroles de Dieu et n’auront jamais une relation normale avec Dieu ; le tempérament des personnes de ce genre ne changera jamais. Changer son tempérament consiste à donner complètement son cœur à Dieu et à recevoir l’éclairage et l’illumination des paroles de Dieu. L’œuvre de Dieu permet à une personne d’entrer activement et lui permet de se purifier de ses aspects négatifs après en avoir obtenu la connaissance. Quand tu en arriveras à donner ton cœur à Dieu, tu seras capable de percevoir les mouvements les plus subtils dans ton esprit, et tu connaîtras tout l’éclairage et toute l’illumination reçus de Dieu. Cramponne-toi à cela, et tu entreras graduellement sur le chemin où tu seras perfectionné par le Saint-Esprit. Plus ton cœur sera calme devant Dieu, plus ton esprit sera sensible et délicat, et plus ton esprit sera capable de percevoir comment le Saint-Esprit le touche, et alors ta relation avec Dieu sera de plus en plus normale. Une relation normale entre les gens est établie sur la base du don de leur cœur à Dieu, et non grâce à un effort humain. Si Dieu n’est pas dans le cœur des gens, les relations interpersonnelles ne sont que des relations de la chair. Elles ne sont pas normales, elles sont plutôt un abandon à la luxure. Ce sont des relations que Dieu déteste, qu’Il abhorre. Si tu dis que ton esprit a été touché, mais que tu veux toujours avoir des relations avec des gens que tu aimes, avec quiconque tu tiens en haute estime, et si une autre personne cherche, mais que tu ne l’aimes pas, envers qui tu as même des préjugés et que tu ne veux pas fréquenter, c’est une preuve supplémentaire que tu es une personne aux prises avec ses émotions et que tu n’as pas du tout une relation normale avec Dieu. Tu essaies de tromper Dieu et de masquer ta propre laideur. Même si tu peux partager une certaine compréhension, mais que tu as de mauvaises intentions, tout ce que tu fais n’est bon qu’en vertu de critères humains. Dieu ne te louera pas. Tu agis conformément à la chair, non au fardeau de Dieu. Si tu es capable de calmer ton cœur devant Dieu et que tu as des interactions normales avec tous ceux qui aiment Dieu, alors seulement es-tu apte à être utilisé par Dieu. De cette façon, quelle que soit la manière dont tu t’associes avec les autres, ce ne sera pas conformément à une philosophie de vie, mais ce sera devant Dieu, vivant de manière à prêter attention à Son fardeau. Combien de gens de cette sorte y a-t-il parmi vous ? Tes relations avec les autres sont-elles vraiment normales ? Sur quelles bases sont-elles bâties ? Combien de philosophies de vie y a-t-il en toi ? Ont-elles été rejetées ? Si ton cœur ne peut pas se tourner complètement vers Dieu, alors tu n’es pas de Dieu. Tu viens de Satan et tu retourneras à Satan à la fin. Tu n’es pas digne de faire partie du peuple de Dieu. Tout cela requiert ta considération attentive.

Extrait de « Il est très important d’établir une relation normale avec Dieu », dans La Parole apparaît dans la chair

Dans ta vie quotidienne, tu dois comprendre, parmi les paroles que tu prononces et les choses que tu fais, lesquelles pourraient rendre ta relation avec Dieu anormale, et ensuite te rectifier toi-même et entrer dans la bonne méthode. En tout temps, examine tes paroles, tes actions, chacun de tes mouvements, et toutes tes pensées et idées. Prends connaissance de ton état véritable et entre dans la voie de l’œuvre du Saint-Esprit. C’est la seule manière d’avoir une relation normale avec Dieu. En réfléchissant si ta relation avec Dieu est normale, tu pourras rectifier tes intentions, comprendre l’essence-nature de l’homme et te comprendre vraiment toi-même et, ce faisant, tu pourras entrer dans des expériences réelles, vraiment t’abandonner et te soumettre à dessein. Au moment où tu expérimenteras ces problèmes concernant la question de savoir si ta relation avec Dieu est normale ou pas, tu trouveras des occasions d’être rendu parfait par Dieu et tu pourras comprendre beaucoup d’états dans lesquels le Saint-Esprit œuvre. Tu pourras aussi discerner plusieurs astuces et complots de Satan. Ce n’est que par cette voie que tu peux être rendu parfait par Dieu. Tu rectifies ta relation avec Dieu pour te soumettre à Ses arrangements dans leur intégralité et pouvoir entrer plus profondément dans des expériences réelles et recevoir encore davantage de l’œuvre du Saint-Esprit. Lorsque tu pratiques une relation normale avec Dieu, la plupart du temps, le succès s’obtiendra en abandonnant la chair et au travers d’une coopération réelle avec Dieu. Tu devrais comprendre que « sans un cœur coopératif, il est difficile de recevoir l’œuvre de Dieu ; si la chair ne souffre pas, il n’y aura pas de bénédictions de la part de Dieu ; si l’esprit ne lutte pas, Satan n’aura pas honte. » Si tu pratiques et comprends clairement ces principes, tes points de vue sur ta croyance en Dieu seront rectifiés. Dans votre pratique actuelle, vous devez éliminer la mentalité consistant à « chercher du pain pour assouvir la faim » ; vous devez éliminer la mentalité du « tout est fait par le Saint-Esprit, et les gens sont incapables d’intervenir. » Les gens qui parlent ainsi pensent tous : « Les gens peuvent faire tout ce qu’ils veulent et quand le moment viendra, le Saint-Esprit accomplira Son œuvre. Les gens n’ont pas besoin de contenir la chair ou de coopérer ; tout ce qui compte, c’est qu’ils soient émus par le Saint-Esprit. » Ces opinions sont toutes absurdes. Dans de telles circonstances, le Saint-Esprit ne peut pas œuvrer. C’est ce genre de point de vue qui devient un grand obstacle à l’œuvre du Saint-Esprit. Souvent, l’œuvre du Saint-Esprit est réalisée au travers d’une coopération humaine. Ceux qui ne coopèrent pas et ne sont pas résolus, tout en cherchant à changer leur tempérament et à recevoir l’œuvre du Saint-Esprit et l’éclairage et l’illumination de Dieu ont bel et bien des pensées extravagantes. Cela s’appelle « se satisfaire soi-même et pardonner à Satan. » De telles personnes n’ont pas une relation normale avec Dieu. Tu devrais trouver beaucoup de révélations et de manifestations du tempérament satanique en toi et trouver des pratiques que tu as qui vont à l’encontre des exigences actuelles de Dieu. Seras-tu capable à présent d’abandonner Satan ? Tu devrais atteindre une relation normale avec Dieu, agir selon les intentions de Dieu et devenir une nouvelle personne ayant une nouvelle vie. Ne t’attarde pas sur des transgressions passées ; ne sois pas excessivement chargé de remords ; sois capable de te lever et de coopérer avec Dieu, et accomplis les devoirs qui sont les tiens. De cette manière, ta relation avec Dieu deviendra normale.

Si, après avoir lu cela, tu fais seulement semblant d’accepter ces paroles, mais que tu n’es pas touché dans ton cœur et que tu ne cherches pas à rendre normale ta relation avec Dieu, cela prouve que tu n’attaches pas d’importance à ta relation avec Dieu. Cela prouve que tes points de vue n’ont pas encore été rectifiés, que tes intentions ne visent toujours pas à permettre à Dieu de te gagner et à Lui rendre gloire, mais qu’elles visent plutôt à permettre aux complots de Satan de triompher et à parvenir à tes propres fins. Ce genre de personne a des intentions et des points de vue erronés. Peu importe ce que Dieu dit ou la manière dont Il le dit, de telles personnes restent complètement indifférentes et ne connaissent pas la moindre transformation. Leurs cœurs ne ressentent aucune crainte et elles sont éhontées. Ce type de personne est une personne confuse dépourvue d’esprit. Lis chaque déclaration de Dieu et mets-la en pratique dès que tu l’as bien comprise. Peut-être qu’il y a eu des fois où ta chair a été faible, qu’elle s’est rebellée ou que tu as résisté ; peu importe la manière dont tu t’es comporté dans le passé, cela n’est pas important et cela ne peut pas faire obstacle à la croissance de ta vie aujourd’hui. Du moment que tu peux avoir une relation normale avec Dieu aujourd’hui, il y a de l’espoir. S’il y a un changement en toi chaque fois que tu lis les paroles de Dieu et que les autres remarquent que ta vie s’est améliorée, cela montre que ta relation avec Dieu est désormais normale, qu’elle a été rectifiée. Dieu ne traite pas les gens selon leurs transgressions. Du moment que tu as compris et que tu connais une prise de conscience, tant que tu cesses de te rebeller ou de résister, alors Dieu aura toujours de la miséricorde envers toi. Lorsque tu comprends et que tu as la résolution de rechercher à être rendu parfait par Dieu, alors ton état en présence de Dieu deviendra normal. Quoi que tu sois en train de faire, réfléchis à ce qui suit au moment où tu es en train de le faire : que pensera Dieu si je fais cela ? Cela bénéficiera-t-il à mes frères et sœurs ? Cela sera-t-il bénéfique à l’œuvre de la maison de Dieu ? Que ce soit dans la prière, dans l’échange, en paroles, au travail ou en interaction, examine tes intentions et vérifie si ta relation avec Dieu est normale. Si tu ne peux pas distinguer tes propres intentions et tes propres pensées, cela veut dire que tu manques de discrimination, ce qui prouve que ta compréhension de la vérité est insuffisante. Si tu es en mesure de comprendre clairement tout ce que Dieu fait et que tu peux percevoir les choses du point de vue de Ses paroles, en te mettant du côté de Dieu, alors tes points de vue seront devenus corrects. Donc, établir une bonne relation avec Dieu relève de la plus haute importance pour quiconque croit en Dieu ; tout le monde devrait considérer cela comme une tâche primordiale et comme l’évènement majeur de sa vie. Tout ce que tu fais est évalué selon si, oui ou non, tu as une relation normale avec Dieu. Si ta relation avec Dieu est normale et que tes intentions sont correctes, alors agis. Pour maintenir une relation normale avec Dieu, tu ne dois pas avoir peur de perdre des intérêts personnels ; tu ne peux pas permettre à Satan de triompher, tu ne peux pas permettre à Satan de trouver quoi que ce soit contre toi et tu ne peux pas permettre à Satan de te ridiculiser. Une telle intention est un signe que ta relation avec Dieu est normale : qu’elle n’est pas pour la chair, mais plutôt pour la paix de l’esprit, pour gagner l’œuvre du Saint-Esprit et pour satisfaire la volonté de Dieu. Pour entrer dans un état correct, tu dois établir une bonne relation avec Dieu et rectifier tes points de vue sur ta croyance en Dieu. C’est pour permettre à Dieu de te gagner et pour qu’Il puisse manifester les fruits de Ses paroles en toi et t’éclairer et t’illuminer encore plus. De cette façon, tu seras entré de la manière correcte. Mange et bois continuellement les paroles de Dieu d’aujourd’hui, entre dans la voie actuelle de l’œuvre du Saint-Esprit, agis selon les exigences de Dieu d’aujourd’hui, ne suis pas des méthodes de pratique démodées, ne t’accroche pas à d’anciennes manières de faire les choses et entre dans la manière de l’œuvre d’aujourd’hui dès que possible. Ainsi, ta relation avec Dieu deviendra complètement normale et tu seras entré dans la bonne voie de la croyance en Dieu.

Extrait de « Quelle est ta relation avec Dieu ? », dans La Parole apparaît dans la chair

Peu importe ce que fait le Créateur, c’est juste. Peu importe ce qu’Il fait, Son identité et Son statut restent les mêmes, et les gens doivent Le vénérer. Il est le Seigneur éternel et Dieu éternel de l’humanité, et ce fait ne peut jamais changer. Il ne devrait pas être reconnu comme Dieu par les hommes quand Il donne et nié quand Il ôte. Ce sont les êtres créés qui n’ont pas les connaissances adéquates, ce n’est pas Dieu qui commet une erreur. Si l’expérience des gens leur permet de le comprendre et que c’est clair pour eux – si, au fond d’eux-mêmes, ils peuvent reconnaître que c’est la vérité – alors leur relation avec Dieu deviendra de plus en plus normale. Si tu reconnais en paroles seulement que tout ce que Dieu fait est juste, alors cela ne sera jamais pour toi qu’une théorie et lorsque tu rencontreras un problème, tu essaieras toujours de raisonner avec Dieu, tu trouveras toujours qu’Il ne devrait pas faire ceci ou cela, auquel cas tu n’auras jamais une relation normale avec Lui. Si tu ne peux jamais dépasser cette étape, si tu es incapable de pleinement accepter des vérités de ce genre et de les pénétrer, alors tu ne réaliseras jamais ce que Dieu demande, tu seras donc incapable d’obéir pleinement à Son orchestration, si bien que tu essaieras toujours de raisonner avec Lui que tu penseras toujours que tes raisons sont au-dessus de la vérité et dignes d’être mises sur la table et que beaucoup de gens te soutiendront. Même si beaucoup de gens te soutiennent, ils font tous partie de l’humanité corrompue et ils ne sont pas la vérité ; même si toute la race humaine te soutenait et se joignait à toi pour résister à Dieu, Dieu n’aurait toujours pas tort, c’est l’humanité qui a tort. Est-ce une formule, une règle, une affirmation ? (Non.) C’est la vérité. Les gens doivent fréquemment réfléchir et expérimenter des vérités de ce genre. Dieu a accompli plusieurs étapes d’œuvre et à chaque étape, beaucoup de gens se sont opposés à Lui. Lorsque le Seigneur Jésus est venu accomplir l’œuvre de la rédemption, tout Israël s’est opposé à Lui : et pourtant, aujourd’hui, plusieurs centaines de millions de personnes reconnaissent le Seigneur Jésus comme le Sauveur, des gens du monde entier croient au Seigneur Jésus, et le Seigneur Jésus a déjà racheté toute l’humanité. C’est un fait. Peu importe de quel pays ils viennent, quand des gens essaient de nier la rédemption du Seigneur Jésus, cela ne sert à rien. Même si toute l’humanité se levait pour s’opposer à Dieu, Dieu n’aurait toujours pas tort. Même si l’ensemble de l’humanité soutenait toutes sortes de théories, on ne pourrait pas réfuter une seule phrase ou vérité de Dieu. Ces paroles sont la vérité, pas la doctrine, et les gens doivent donc en faire régulièrement l’expérience. Et quelle est la prémisse pour en faire l’expérience ? Tu dois d’abord reconnaître et accepter l’exactitude de ces paroles, puis les pratiquer et les apprécier. Sans que tu t’en rendes compte, tu découvriras que ces paroles sont justes, qu’elles sont bel et bien la vérité et à ce moment-là, tu commenceras à les chérir. En fin de compte, que les hommes puissent ou non atteindre le salut ne dépend pas du devoir qu’ils remplissent, mais du fait qu’ils aient compris et acquis la vérité et qu’ils puissent ou non se soumettre aux orchestrations de Dieu et être un être créé sincère. Dieu est juste et c’est par ce principe qu’Il prend la mesure de toute l’humanité. Ce principe est immuable et tu dois t’en souvenir. Ne songe pas à trouver un autre chemin ni à poursuivre quelque chose d’irréel. Les normes que Dieu exige de tous ceux qui atteignent le salut sont constantes à jamais ; elles restent les mêmes qui que tu sois.

Extrait de « L’attitude que l’homme doit avoir envers Dieu », dans Récits des entretiens de Christ des derniers jours

Absolument tous les membres de l’humanité créée considèrent qu’il n’y a rien de plus bas et dégradant pour Dieu que de devenir un être humain. C’est la dernière forme que Dieu devrait prendre. Que Dieu, qui est si noble, Se soit incarné en quelqu’un d’aussi ordinaire est encore plus inconvenant. Le fait que tu sois capable d’accepter et de reconnaître que Dieu est ton Dieu, alors qu’aujourd’hui Il est devenu un être humain aussi ordinaire, est en soi un témoignage. Puisqu’il en est ainsi, qu’est-ce qui pourrait bien avoir un impact sur ta relation normale avec Dieu et lui nuire ? Rien. À cet égard, être capable de reconnaître Christ comme ton Dieu est l’un des critères les plus importants pour mesurer la relation entre l’homme et Dieu. Beaucoup de gens croient en Dieu, mais n’admettent pas que Dieu est la vérité : alors, sont-ils capables de reconnaître que Dieu est leur Dieu ? Quelle est, au juste, la relation avec Dieu de ceux qui ne reconnaissent pas que Dieu est la vérité ? Comme Dieu, tu as une apparence humaine, des prédilections humaines, un langage humain, un aspect humain, et vous vivez tous deux dans le monde de l’homme. Mais tu es capable de rectifier ta situation, tu peux faire la différence entre ton statut et celui de Dieu, tu peux rectifier ta relation avec Dieu, et tu n’outrepasseras jamais cette relation. Si les gens peuvent atteindre ce standard, alors pour Dieu, ils sont adéquats, et aucune tentation ni force ne peuvent détruire ta relation avec Dieu. C’est probablement la relation la plus stable de toutes ; c’est le standard. Cela implique que si ta relation avec ce corps charnel n’atteint pas la relation entre l’homme et Dieu, si tu n’es pas en possession d’une telle relation, alors, quand tu dis : « J’ai une bonne relation avec Dieu au ciel, et c’est une relation tout à fait normale, » est-ce vrai ? Non. Qui a jamais vu ce dont tu parles ? Où est-ce démontré ? Cela n’a aucune base factuelle. Donc, à l’heure actuelle, es-tu capable d’atteindre cette relation avec le Dieu incarné ? (Non.) Où réside la difficulté ? De nos jours, l’homme ne comprend pas de nombreuses vérités. L’homme ne comprend pas : qu’est-ce que cela signifie ? Cela signifie que l’humanité corrompue a des points de vue et des opinions qui, à bien des égards, ne correspondent pas aux points de vue et aux opinions de Dieu incarné. Cela signifie que les principes et les fondements de l’homme qu’il utilise en de nombreuses choses ne s’accordent pas avec ceux de Dieu incarné. Et où est la racine de ce problème ? Quel facteur affecte les relations entre Dieu et l’humanité ? C’est le tempérament corrompu de l’humanité. Autrement dit, l’humanité se tient toujours du côté de Satan ; l’homme vit en se fiant au poison de Satan, et les gens manifestent le tempérament et l’essence de Satan dans leur façon de vivre. L’essence de Dieu est la vérité ; elle est immuable. Alors, qui doit changer pour parvenir à un accord avec Dieu ? (L’humanité.) L’humanité, bien sûr ; c’est sans équivoque. Comment l’humanité doit-elle changer alors ? Les hommes doivent se présenter devant Dieu et accepter la vérité ; accepter la vérité, c’est le seul chemin de l’homme pour parvenir à un accord avec Dieu dans Sa façon de voir les choses et les principes de Ses actions. Une fois que tu auras emprunté ce chemin, ton attitude et ta manière de voir les choses, les principes de tes actions et tout le reste commenceront progressivement à s’accorder avec Dieu. De cette façon, les barrières entre Dieu et toi deviendront de plus en plus rares, il n’y aura plus de contradictions, et tes tentatives de soumettre Dieu à l’étude diminueront également.

Extrait de « Il est important de rectifier les relations entre l’homme et Dieu », dans Récits des entretiens de Christ des derniers jours

Il y a un principe fondamental du traitement, par le Seigneur, de la création des êtres créés, qui est aussi le principe le plus élevé. Sa manière de traiter les êtres créés repose entièrement sur Son plan de gestion et sur Ses exigences ; Il n’a besoin de consulter personne et n’a pas besoin non plus que quiconque soit d’accord avec Lui. Tout ce qu’Il a à faire, Il le fait et Il traite les gens comme Il doit les traiter, et peu importe ce qu’Il fait ou Sa manière de traiter les gens, elle est entièrement conforme aux principes selon lesquels œuvre le Seigneur de la création. En tant qu’être créé, la seule chose à faire est de se soumettre ; il ne devrait y avoir aucun autre choix. Qu’est-ce que cela montre ? Cela montre que le Seigneur de la création sera toujours le Seigneur de la création ; Il a le pouvoir et les qualifications requises pour orchestrer et gouverner n’importe quel être créé comme Il l’entend et n’a pas besoin d’une raison pour le faire. Telle est Son autorité. Parmi les êtres de la création, il n’y en a pas un seul qui, dans la mesure où ce sont des êtres créés, a le pouvoir ou est qualifié pour prononcer un jugement sur la manière dont le Créateur devrait agir ou sur la question de savoir si ce qu’Il fait est bon ou mauvais, et aucun être créé n’est non plus qualifié pour choisir s’il devrait être gouverné, orchestré ou arrangé par le Seigneur de la création. De même, pas un seul être créé n’a les qualifications requises pour choisir comment il est gouverné ou arrangé par le Seigneur de la création. C’est la vérité la plus élevée. Peu importe ce que le Seigneur de la création a fait à Ses êtres créés et peu importe comment Il l’a fait, les humains qu’Il a créés ne devraient faire qu’une seule chose : chercher ce fait mis en place par le Seigneur de la création, s’y soumettre, le connaître et l’accepter. Le résultat final sera que le Seigneur de la création aura accompli Son plan de gestion et achevé Son œuvre, ayant fait en sorte que Son plan de gestion progresse sans aucun obstacle ; en même temps, parce que les êtres créés auront accepté le gouvernement et les arrangements du Créateur et se seront soumis à Son gouvernement et à Ses arrangements, ils auront gagné la vérité, compris la volonté du Créateur et en seront arrivés à connaître Son tempérament. Il reste encore un principe dont Je dois vous parler : peu importe ce que fait le Créateur, peu importe comment Il Se manifeste et peu importe que ce qu’Il fait soit un haut fait ou un acte mineur, Il est toujours le Créateur ; tandis que tous les hommes qu’Il a créés, quoi qu’ils aient fait et peu importe à quel degré ils pourraient être talentueux ou favorisés, demeurent des êtres créés. Quant à l’humanité créée, peu importe l’abondance de la grâce et le nombre de bénédictions qu’elle a reçues du Créateur, ainsi que l’abondance de miséricorde et de bonté ou de bienveillance, les hommes ne devraient pas croire qu’ils se tiennent à l’écart des masses ou penser qu’ils peuvent être sur un pied d’égalité avec Dieu, et qu’ils ont accédé à un rang élevé parmi les êtres créés. Peu importe le nombre de dons que Dieu t’a accordé, l’abondance de la grâce qu’Il t’a donnée, la bonté avec laquelle Il t’a traité ou les quelques talents particuliers qu’Il t’a peut-être offerts, il n’en est aucun qui soient tes biens. Tu es un être créé et, par conséquent, tu seras toujours un être créé. Tu ne dois jamais te dire : « Je suis un petit chéri entre les mains de Dieu. Il ne porterait pas la main sur moi. Dieu aura toujours envers moi une attitude aimante, attentionnée et tendre, avec de chaleureux murmures de réconfort et d’encouragement. » Au contraire, aux yeux du Créateur, tu es semblable à tous les autres êtres créés ; Dieu peut Se servir de toi comme Il le souhaite, Il peut aussi t’orchestrer comme Il le souhaite et Il peut faire les arrangements qu’Il souhaite pour que tu joues tous les rôles parmi toutes sortes de personnes, d’événements et de choses. Voilà la connaissance que les gens devraient avoir et le bon sens qu’ils devraient posséder. S’ils peuvent comprendre et accepter ces paroles, leur relation avec Dieu deviendra plus normale et ils établiront une relation très légitime avec Lui ; s’ils peuvent comprendre et accepter ces paroles, ils occuperont bien leur poste, prendront leur place et rempliront leur devoir.

Extrait de « Ce n’est qu’en cherchant la vérité que l’on peut connaître les actes de Dieu », dans Récits des entretiens de Christ des derniers jours

Précédent: 18. Principes d’appui sur Dieu et de Son admiration

Suivant: 20. Principes devant être respectés lors de l’entrée dans la vie

Voulez-vous accueillir le Seigneur pour devenir la personne la plus chanceuse du monde ? Contactez-nous pour trouver le chemin.

Contenu connexe

117 Je rendrai à Dieu Son amour

ⅠDe nombreuses années, j’ai dérivé à travers le monde,ma corruption s’accroissant.Grâce à Dieu qui a exprimé des vérités et m’a sauvé,je...

Paramètres

  • Texte
  • Thèmes

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Interligne

Largeur de page

Contenu

Chercher

  • Rechercher ce texte
  • Rechercher ce livre