157. Principes pour se soumettre à l’œuvre du Saint-Esprit

(1) Il est nécessaire de souvent faire silence devant Dieu et de manger et boire Ses paroles, en cherchant la vérité et en basant tout sur Ses paroles. Ainsi seulement peut-on obtenir l’éclairage et l’illumination du Saint-Esprit.

(2) Il est nécessaire de se soumettre à la souveraineté et aux arrangements de Dieu, et il est nécessaire d’accepter tout émondage et tout traitement, toute discipline et tout châtiment, toutes les épreuves et tout l’épurement qui proviennent du Saint-Esprit et de s’y soumettre.

(3) Il est nécessaire d’accepter les modalités de travail définies par l’homme utilisé par le Saint-Esprit ainsi que son échange et ses sermons et de s’y soumettre, car cela fait partie de l’œuvre du Saint-Esprit.

(4) Il est nécessaire de se soumettre à l’échange des dirigeants et des collaborateurs à tous les niveaux et de ses frères et sœurs, tant que cet échange vient de l’éclairage et de l’illumination du Saint-Esprit et est en accord avec la vérité.

Paroles de Dieu concernées :

« Suivre l’œuvre du Saint-Esprit » signifie comprendre la volonté de Dieu aujourd’hui, être capable d’agir conformément aux exigences actuelles de Dieu, être capable d’obéir et de suivre le Dieu d’aujourd’hui et de faire son entrée selon les déclarations les plus récentes de Dieu. Tels sont les attributs de celui qui suit l’œuvre du Saint-Esprit et qui est dans le courant du Saint-Esprit. De telles personnes ne sont pas seulement capables de recevoir la louange de Dieu et de voir Dieu, mais peuvent aussi connaître le tempérament de Dieu à partir de l’œuvre la plus récente de Dieu et connaître les notions et la désobéissance de l’homme, ainsi que la nature et l’essence de l’homme, sur la base de Sa dernière œuvre ; en plus, elles sont capables d’opérer graduellement des changements dans leur tempérament pendant leur service. Seules de telles gens peuvent gagner Dieu et ont véritablement trouvé le vrai chemin. Ceux qui sont éliminés par l’œuvre du Saint-Esprit sont incapables de suivre l’œuvre la plus récente de Dieu et se rebellent contre cette récente œuvre. De telles gens s’opposent ouvertement à Dieu parce que Dieu a entrepris une nouvelle œuvre et parce que l’image de Dieu ne correspond pas à celle de leurs notions ; par conséquent ils s’opposent ouvertement à Dieu et jugent Dieu, ce qui conduit à la répugnance et au rejet que Dieu éprouve pour eux. Avoir connaissance de la plus récente œuvre de Dieu n’est pas chose facile, mais si les gens ont envie d’obéir à l’œuvre de Dieu et de chercher l’œuvre de Dieu, alors ils auront la chance de voir Dieu et d’être sous la nouvelle direction du Saint-Esprit. Ceux qui s’opposent intentionnellement à l’œuvre de Dieu ne peuvent pas recevoir l’éclairage du Saint-Esprit ou la direction de Dieu. Ainsi, que les gens puissent ou non recevoir la dernière œuvre de Dieu dépend de la grâce de Dieu, de leur quête et aussi de leurs intentions.

Tous ceux qui sont capables d’obéir aux déclarations actuelles du Saint-Esprit sont bénis. Peu importe comment ils étaient auparavant ou comment le Saint-Esprit travaillait en eux, ceux qui ont bénéficié de la plus récente œuvre sont les plus bénis, et ceux qui sont incapables de suivre la plus récente œuvre aujourd’hui sont éliminés. Dieu veut ceux qui sont capables d’accepter la nouvelle lumière, et Il veut ceux qui acceptent et connaissent Sa plus récente œuvre. Pourquoi dit-on que vous devez être des vierges chastes ? Une vierge chaste est capable de chercher l’œuvre du Saint-Esprit et de comprendre les choses nouvelles et, en outre, est capable de mettre de côté les vieilles notions et d’obéir à l’œuvre de Dieu aujourd’hui. Ce groupe de gens qui acceptent l’œuvre la plus récente d’aujourd’hui ont été prédestinés par Dieu avant les ères et sont les plus bénis d’entre tous. Vous entendez directement la voix de Dieu et voyez l’apparition de Dieu, et ainsi, dans le ciel et sur la terre, et pendant les ères, personne n’a été plus béni que vous, ce groupe de gens. Tout cela est dû à l’œuvre de Dieu, à la prédestination et à la sélection de Dieu, et à la grâce de Dieu ; si Dieu ne parlait pas et ne faisait pas Ses déclarations, votre situation serait-elle ce qu’elle est aujourd’hui ? Ainsi, que toute gloire et louange soient à Dieu, car tout cela est dû au fait que Dieu t’élève.

Extrait de « Connaître la plus nouvelle œuvre de Dieu et suivre Ses pas », dans La Parole apparaît dans la chair

L’œuvre du Saint-Esprit change de jour en jour. Elle s’intensifie suivant les étapes, la révélation de demain est même plus grande que celle d’aujourd’hui, montant en puissance d’étape en étape. Telle est l’œuvre par laquelle Dieu perfectionne l’homme. Si les hommes ne peuvent pas suivre, alors ils pourraient être rejetés à tout moment. S’ils n’ont pas un cœur obéissant, alors ils ne pourront pas suivre jusqu’à la fin. L’ère ancienne est passée ; c’est maintenant une nouvelle ère. Et dans une nouvelle ère, une nouvelle œuvre doit être faite. En particulier à l’ère finale où les gens seront amenés à la perfection, Dieu réalisera une œuvre plus nouvelle et plus rapidement. Par conséquent, avec un cœur qui n’est pas obéissant, les gens auront de la difficulté à suivre les traces de Dieu. Dieu ne respecte aucune règle, et Il ne considère pas non plus chaque étape de Son œuvre comme immuable. À la place, l’œuvre qu’Il fait est toujours plus nouvelle et toujours supérieure. Son œuvre devient de plus en plus pratique à chaque étape, répondant de plus en plus aux besoins réels de l’homme. C’est seulement après que les gens ont connu une telle œuvre qu’ils peuvent réaliser la transformation finale de leur tempérament. La connaissance que l’homme a de la vie s’accroît de plus en plus, et ainsi, de la même manière, l’œuvre de Dieu devient aussi de plus en plus élevée. C’est seulement de cette façon que l’homme peut être rendu parfait et devenir apte à être utilisé par Dieu. D’une part, Dieu œuvre de cette façon pour contrer et changer les notions de l’homme et, d’autre part, pour conduire l’homme à un état plus élevé et plus réaliste, dans le plus grand des domaines de la croyance en Dieu, de sorte qu’à la fin la volonté de Dieu peut être réalisée. Tous ceux qui, de nature, sont désobéissants et qui s’opposent délibérément seront rejetés dans le cadre de cette œuvre de Dieu qui progresse rapidement et avec puissance ; seuls ceux qui obéissent volontiers et qui sont prêts à s’abaisser peuvent progresser jusqu’au bout du chemin. Dans ce genre d’œuvre, vous devriez tous apprendre à vous soumettre et à mettre vos notions de côté. Chaque étape devrait être amorcée avec prudence. Si vous êtes négligents, vous deviendrez certainement ceux que le Saint-Esprit rejette et qui dérangent l’œuvre de Dieu. Avant cette étape de l’œuvre, les règles et les lois anciennes de l’homme étaient tellement nombreuses qu’il s’est laissé emporter et, en conséquence, il est devenu vaniteux et a oublié sa place. Ce sont tous là des obstacles qui empêchent l’homme d’accepter la nouvelle œuvre de Dieu ; ils sont les ennemis de la connaissance que l’homme a de Dieu. Il est dangereux pour les gens de n’avoir aucune obéissance envers Dieu dans leur cœur ni un désir de la vérité. Si tu te soumets seulement à une œuvre et des paroles qui sont simples, et que tu es incapable d’accepter quoi que ce soit de plus profond, alors tu es quelqu’un qui s’accroche aux anciennes façons et qui ne peut pas suivre le rythme de l’œuvre du Saint-Esprit. L’œuvre accomplie par Dieu diffère d’une période à l’autre. Si tu témoignes d’une grande obéissance envers l’œuvre de Dieu dans une phase, mais que dans la phase suivante ton obéissance envers Son œuvre est faible, ou que tu es incapable d’obéir, alors Dieu t’abandonnera. Si tu suis le rythme de Dieu pendant qu’Il s’engage dans cette étape, alors tu dois continuer à Le suivre quand Il s’engage dans la prochaine. Alors seulement tu seras quelqu’un qui obéit au Saint-Esprit. Puisque tu crois en Dieu, tu dois rester constant dans ton obéissance. Tu ne peux pas simplement obéir et désobéir à ta guise. Dieu ne loue pas une telle obéissance. Si tu ne peux pas suivre le rythme de la nouvelle œuvre sur laquelle J’échange et continues de t’accrocher aux anciens dictons, alors comment peut-il y avoir du progrès dans ta vie ? L’œuvre de Dieu est de te soutenir par Ses paroles. Lorsque tu obéis à Ses paroles et les acceptes, le Saint-Esprit travaillera certainement en toi. Le Saint-Esprit œuvre exactement comme Je le dis. Fais comme Je l’ai dit, et le Saint-Esprit œuvrera rapidement en toi. Je libère une nouvelle lumière pour que vous la voyiez et pour t’emmener dans la lumière du temps présent. Quand tu marcheras dans cette lumière, le Saint-Esprit œuvrera immédiatement en toi. Certains pourraient être récalcitrants et dire : « Je ne ferai tout simplement pas ce que Tu dis. » Alors, Je te dis que c’est ici que la route se termine pour toi. Tu t’es asséché et tu n’as plus de vie. Ainsi, en subissant la transformation de ton tempérament, rien n’est plus crucial que de suivre la lumière actuelle. Le Saint-Esprit n’œuvre pas seulement en certains hommes qui sont utilisés par Dieu, mais encore plus dans l’Église. Il pourrait œuvrer en tout homme. Il peut œuvrer en toi en ce moment et tu feras l’expérience de cette œuvre. Durant la prochaine période, Il peut œuvrer en quelqu’un d’autre, en quel cas tu dois te hâter de suivre ; plus tu suis la lumière actuelle de près, plus ta vie peut grandir. Tu dois suivre la personne en qui le Saint-Esprit œuvre, peu importe le genre de personne qu’elle est. Saisis bien ses expériences à travers les tiennes, et tu recevras des choses encore plus grandes. Ce faisant, tu progresseras plus rapidement. C’est le chemin du perfectionnement pour l’homme et un moyen par lequel la vie grandit. Tu atteins le chemin du perfectionnement à travers ton obéissance à l’œuvre du Saint-Esprit. Tu ne sais pas par quel type de personne Dieu passera pour te perfectionner ni par quelle personne, quel événement ou quelle chose Il te permettra de gagner ou de voir les choses. Si tu es capable d’emprunter cette bonne voie, cela montre que tu as beaucoup de chances d’être perfectionné par Dieu. Si tu en es incapable, alors cela montre que ton avenir est sombre, dépourvu de lumière. Une fois que tu emprunteras la bonne voie, tu obtiendras une révélation en toutes choses. Peu importe ce que le Saint-Esprit révèle aux autres, si tu opères sur la base de leur connaissance pour faire l’expérience des choses par toi-même, alors cette expérience deviendra une partie de ta vie et tu pourras soutenir les autres à partir de cette expérience. Ceux qui soutiennent les autres en répétant des paroles comme des perroquets sont ceux qui n’ont pas eu d’expérience ; à travers l’éclairage et l’illumination des autres, tu dois apprendre à chercher un chemin pour la pratique avant de commencer à parler de ta propre expérience et de ta propre connaissance réelle. Ce sera d’un plus grand avantage pour ta propre vie. Tu devrais vivre de cette façon, obéissant à tout ce qui vient de Dieu. Tu devrais chercher la volonté de Dieu en toutes choses et tirer des leçons en toutes choses pour que ta vie grandisse. Une telle pratique procure le progrès le plus rapide.

Extrait de « Ceux qui obéissent à Dieu avec un cœur sincère seront sûrement gagnés par Dieu », dans La Parole apparaît dans la chair

L’œuvre du Saint-Esprit progresse toujours, et tous ceux qui sont dans le courant du Saint-Esprit devraient également progresser davantage et changer, étape par étape. Ils ne devraient pas s’arrêter à une seule étape. Seuls ceux qui ne connaissent pas l’œuvre du Saint-Esprit s’en tiendraient à Son œuvre originelle et n’accepteraient pas la nouvelle œuvre du Saint-Esprit. Seuls ceux qui sont désobéissants seraient incapables de bénéficier de l’œuvre du Saint-Esprit. Si la pratique de l’homme n’adopte pas le rythme de la nouvelle œuvre du Saint-Esprit, la pratique de l’homme est sûrement coupée de l’œuvre d’aujourd’hui et est sûrement incompatible avec l’œuvre d’aujourd’hui. De telles gens tellement dépassés sont tout simplement incapables d’accomplir la volonté de Dieu, encore moins pourraient-ils devenir des gens qui rendront finalement témoignage à Dieu. Toute l’œuvre de gestion, en outre, ne pourrait pas être achevée parmi un tel groupe de gens. Au sujet de ceux qui jadis ont suivi la loi de l’Éternel et qui ont souffert jadis pour la croix, si ces gens ne peuvent pas accepter l’étape de l’œuvre des derniers jours, alors tout ce qu’ils ont fait aura été vain et inutile. L’expression la plus claire de l’œuvre du Saint-Esprit est d’embrasser l’ici et le maintenant, non pas de s’accrocher au passé. Ceux qui n’ont pas suivi l’œuvre d’aujourd’hui et qui ont été séparés de la pratique d’aujourd’hui sont ceux qui s’opposent à l’œuvre du Saint-Esprit et ne l’acceptent pas. Ces gens défient l’œuvre actuelle de Dieu. Bien qu’ils s’accrochent à la lumière du passé, on ne peut nier qu’ils ne connaissent pas l’œuvre du Saint-Esprit. Pourquoi tout ce discours sur les changements dans la pratique de l’homme, sur les différences entre la pratique dans le passé et aujourd’hui, sur la façon dont la pratique était menée au cours de l’ère précédente et de la façon dont elle est menée aujourd’hui ? De telles divisions dans la pratique de l’homme sont toujours mentionnées parce que l’œuvre du Saint-Esprit est constamment en mouvement vers l’avant, et donc la pratique de l’homme doit changer constamment. Si l’homme reste bloqué à une étape, cela prouve qu’il est incapable de suivre la nouvelle œuvre et la nouvelle lumière de Dieu ; cela ne prouve pas que le plan de gestion de Dieu n’a pas changé. Ceux qui sont en dehors du courant du Saint-Esprit pensent toujours qu’ils ont raison, mais en fait, l’œuvre de Dieu en eux a cessé depuis longtemps et l’œuvre du Saint-Esprit est absente en eux. L’œuvre de Dieu a été transférée à un autre groupe de gens il y a longtemps, des gens avec lesquels Il a l’intention de terminer Sa nouvelle œuvre. Parce que ceux qui sont dans la religion sont incapables d’accepter la nouvelle œuvre de Dieu et ne tiennent qu’à l’ancienne œuvre du passé, Dieu a abandonné ces gens et fait Sa nouvelle œuvre dans les gens qui acceptent cette nouvelle œuvre. Ce sont des gens qui coopèrent à Sa nouvelle œuvre et seulement de cette manière Sa gestion peut-elle être accomplie. La gestion de Dieu est toujours en mouvement vers l’avant et la pratique de l’homme grandit toujours. Dieu travaille toujours et l’homme est toujours dans le besoin, de telle sorte que les deux atteignent leur zénith et que Dieu et l’homme réalisent une union parfaite. C’est l’expression de l’accomplissement de l’œuvre de Dieu et le résultat final de l’ensemble de la gestion de Dieu.

Extrait de « L’œuvre de Dieu et la pratique de l’homme », dans La Parole apparaît dans la chair

L’œuvre du Saint-Esprit est variée et n’est limitée par aucune condition. L’œuvre du Saint-Esprit varie selon les personnes différentes, manifeste différentes essences et varie selon les différentes époques, ainsi que selon les pays. Bien sûr, bien que le Saint-Esprit œuvre de nombreuses manières différentes et selon de nombreux principes, peu importe la manière dont l’œuvre est faite ou en quel genre de personnes, son essence est toujours différente ; toute l’œuvre accomplie en différentes personnes a ses principes et tout ce qu’elle est peut représenter l’essence de ses objets. Ceci est parce que l’œuvre du Saint-Esprit est très précise quant à sa portée et bien mesurée. L’œuvre accomplie dans la chair incarnée n’est pas la même que l’œuvre effectuée dans les personnes, et l’œuvre varie aussi selon le calibre des personnes dans lesquelles elle est effectuée. L’œuvre faite dans la chair incarnée n’est pas faite dans les gens et n’est pas la même œuvre que celle qui est faite dans les gens. En bref, peu importe la façon dont elle est faite, l’œuvre opérée en différents objets n’est jamais la même, et les principes sur lesquels Il fonde Son œuvre diffèrent en fonction de l’état et de la nature des différentes personnes dans lesquelles Il œuvre. Le Saint-Esprit œuvre en différentes gens en fonction de leur essence intrinsèque et n’exige d’eux rien qui dépasse leur essence inhérente ni n’accomplit en eux une œuvre qui dépasse leur calibre intrinsèque. Ainsi, l’œuvre du Saint-Esprit en l’homme permet aux gens de voir l’essence de l’objet de cette œuvre. L’essence inhérente de l’homme ne change pas ; son calibre inhérent est limité. Le Saint-Esprit utilise les gens ou œuvre en eux selon les limites de leur calibre afin qu’ils puissent en bénéficier. Quand le Saint-Esprit œuvre dans les gens qu’Il utilise, les talents et le calibre inhérent de ces gens sont libérés, non retenus. Leur calibre inhérent est complètement mis au service de l’œuvre. On peut dire qu’Il utilise les aspects des hommes qui peuvent être utilisés dans Son œuvre en vue d’obtenir des résultats de cette œuvre. Par contre, l’œuvre effectuée dans la chair incarnée exprime directement l’œuvre de l’Esprit et n’est pas altérée par l’esprit humain et les pensées humaines ; ni les talents de l’homme, ni l’expérience de l’homme, ni la condition innée de l’homme ne peuvent l’atteindre. La totalité de l’œuvre du Saint-Esprit est destinée à bénéficier à l’homme et à édifier l’homme. Cependant, certaines gens peuvent être perfectionnés tandis que d’autres n’ont pas les conditions requises pour être perfectionnés, c’est-à-dire qu’ils ne peuvent pas être perfectionnés et peuvent difficilement être sauvés, et même s’ils ont fait l’objet de l’œuvre du Saint-Esprit, ils sont finalement éliminés. Cela revient à dire que, bien que l’œuvre du Saint-Esprit soit d’édifier les gens, on ne peut pas dire que tous ceux qui ont fait l’objet de l’œuvre du Saint-Esprit seront complètement perfectionnés, car le chemin que beaucoup de gens empruntent dans leur recherche n’est pas le chemin du perfectionnement. Ils sont seulement l’objet de l’œuvre unilatérale du Saint-Esprit, et ne fournissent pas la coopération humaine subjective ni la recherche humaine correcte. Ainsi, l’œuvre du Saint-Esprit en ces gens sert à ceux qui sont perfectionnés. L’œuvre du Saint-Esprit ne peut pas être vue directement par les gens ni touchée directement par les gens eux-mêmes. Elle peut seulement être exprimée par ceux qui ont le don du travail, ce qui signifie que l’œuvre du Saint-Esprit est fournie aux disciples par les expressions des hommes.

L’œuvre du Saint-Esprit est accomplie et achevée par de nombreux types de personnes et sous de nombreuses conditions différentes. Bien que l’œuvre de Dieu incarné puisse représenter l’œuvre de toute une ère et puisse représenter l’entrée des gens dans toute une ère, le travail sur les détails de l’entrée des gens doit quand même être fait par des hommes utilisés par le Saint-Esprit, non par Dieu incarné. Ainsi, l’œuvre de Dieu, ou le ministère propre de Dieu, est l’œuvre de Dieu incarné dans la chair et ne peut pas être faite par l’homme à Sa place. L’œuvre du Saint-Esprit est achevée par de nombreux différents types de gens ; elle ne peut pas être totalement réalisée par une seule personne et ne peut pas être exprimée complètement par une seule personne. Ceux qui dirigent les Églises ne peuvent pas non plus représenter complètement l’œuvre du Saint-Esprit ; ils ne peuvent que faire un travail de direction. L’œuvre du Saint-Esprit peut ainsi être divisée en trois parties : l’œuvre propre de Dieu, le travail des gens qui sont utilisés et l’œuvre de tous ceux qui sont dans le courant du Saint-Esprit. L’œuvre propre de Dieu est de diriger l’ère entière ; le travail des hommes qui sont utilisés est de diriger tous les disciples de Dieu en étant envoyés ou en recevant la commission après que Dieu a accompli Sa propre œuvre ; ces hommes sont ceux qui coopèrent avec l’œuvre de Dieu. L’œuvre accomplie par le Saint-Esprit en ceux qui sont dans le courant est de soutenir toute Sa propre œuvre, c’est-à-dire de soutenir toute Sa gestion et Son témoignage, perfectionnant dans le même temps ceux qui peuvent être perfectionnés. Ces trois parties ensemble sont l’œuvre complète du Saint-Esprit, mais sans l’œuvre de Dieu Lui-même, l’œuvre de gestion stagnerait dans sa totalité. L’œuvre de Dieu Lui-même implique le travail de toute l’humanité et elle représente aussi l’œuvre de toute l’ère, ce qui signifie que la propre œuvre de Dieu représente chaque dynamique et chaque tendance de l’œuvre du Saint-Esprit, alors que le travail des apôtres vient après la propre œuvre de Dieu, la suit et ne dirige pas l’ère ni ne représente des tendances de l’œuvre du Saint-Esprit durant toute une ère. Ils ne font que le travail que l’homme devrait faire, ce qui n’a absolument rien à voir avec l’œuvre de gestion. L’œuvre que Dieu accomplit Lui-même est un projet à l’intérieur de l’œuvre de gestion. Le travail de l’homme est seulement le devoir que les hommes qui sont utilisés accomplissent et n’a aucun rapport avec l’œuvre de gestion. En dépit du fait que tous les deux sont l’œuvre du Saint-Esprit et en raison des différentes identités et représentations de l’œuvre, il existe des différences claires et substantielles entre l’œuvre propre de Dieu et le travail de l’homme. En outre, la quantité de l’œuvre accomplie par le Saint-Esprit sur des objets qui ont différentes identités varie. Tels sont les principes et le cadre de l’œuvre du Saint-Esprit.

Extrait de « L’œuvre de Dieu et le travail de l’homme », dans La Parole apparaît dans la chair

Sur Son chemin avec les hommes, le premier pas du Saint-Esprit consiste avant tout à éloigner leur cœur de l’ensemble des hommes, des événements et des choses, et à le mettre dans les paroles de Dieu, faisant en sorte que, dans leur cœur, ils croient tous que les paroles de Dieu sont tout à fait indubitables et complètement vraies. Si tu crois en Dieu, tu dois croire en Ses paroles ; après avoir cru en Dieu de nombreuses années, si tu ne connais toujours pas le chemin que le Saint-Esprit emprunte, es-tu vraiment un croyant ? Pour atteindre une vie humaine normale, une vie humaine normale qui a une relation normale avec Dieu, il faut d’abord croire en Ses paroles. Si tu n’es pas arrivé à la première étape de l’œuvre du Saint-Esprit chez les hommes, alors tu n’as aucune fondation. Si même le moindre des principes te dépasse, comment marcheras-tu sur le chemin à parcourir ? Emprunter la bonne voie du perfectionnement divin de l’homme signifie entrer dans la bonne voie de l’œuvre actuelle du Saint-Esprit ; cela signifie prendre le chemin que le Saint-Esprit emprunte. En ce moment, les paroles actuelles de Dieu sont le chemin que le Saint-Esprit emprunte. Donc, si les gens doivent emprunter le chemin du Saint-Esprit, ils doivent obéir aux paroles actuelles de Dieu incarné, les manger et les boire. Son œuvre est l’œuvre des paroles. Tout commence à partir de Ses paroles et tout est construit sur Ses paroles, sur Ses paroles actuelles. Qu’il s’agisse d’être sûr du Dieu incarné ou de connaître le Dieu incarné, chaque aspect requiert que l’on consacre plus d’efforts à Ses paroles. Sinon, les gens ne pourront rien accomplir et se retrouveront sans rien. C’est seulement en construisant sur la fondation des paroles de Dieu qu’ils mangent et qu’ils boivent que les gens peuvent progressivement construire une relation normale avec Dieu. Pour l’homme, il n’y a pas de meilleure coopération avec Dieu que de manger et boire Ses paroles et de les mettre en pratique. C’est par cette pratique qu’ils peuvent le mieux tenir ferme dans leur témoignage en tant que peuple de Dieu. Quand les gens comprennent et sont capables d’obéir à l’essence des paroles actuelles de Dieu, leur chemin de vie est conduit par le Saint-Esprit et ils ont emprunté la bonne voie du perfectionnement divin de l’homme.

Extrait de « Les gens dont les tempéraments ont changé sont ceux qui sont entrés dans la réalité des paroles de Dieu », dans La Parole apparaît dans la chair

Si tu vis dans les paroles de Dieu, alors le Saint-Esprit aura la possibilité d’accomplir Son œuvre ; si tu vis sous l’influence de Satan, alors tu n’offriras pas au Saint-Esprit une telle possibilité. L’œuvre que le Saint-Esprit accomplit dans les hommes, la lumière qu’Il fait briller sur eux et la confiance qu’Il leur donne ne durent qu’un moment ; si les hommes ne sont pas prudents et ne prêtent pas attention, alors l’œuvre du Saint-Esprit leur échappera. Si les hommes vivent dans les paroles de Dieu, alors le Saint-Esprit sera avec eux et œuvrera en eux. Si les hommes ne vivent pas dans les paroles de Dieu, alors ils vivent en Satan. Si les hommes vivent avec un tempérament corrompu, alors ils n’ont pas la présence ou l’œuvre du Saint-Esprit. Si tu vis dans les limites des paroles de Dieu et si tu vis dans l’état que Dieu exige, alors tu Lui appartiens et Son œuvre sera accomplie en toi ; si tu ne vis pas dans les limites des exigences de Dieu, mais vis plutôt sous le domaine de Satan, alors tu vis certainement dans la corruption de Satan. Ce n’est qu’en vivant dans les paroles de Dieu et en donnant ton cœur à Dieu que tu peux répondre à Ses exigences ; tu dois faire ce que Dieu dit, faisant des déclarations de Dieu le fondement de ton existence et la réalité de ta vie ; alors seulement tu appartiendras à Dieu. Si tu pratiques effectivement selon la volonté de Dieu, Il œuvrera en toi et tu vivras alors sous les bénédictions de Dieu, dans la lumière de Sa face ; tu comprendras l’œuvre que le Saint-Esprit accomplit et tu ressentiras la joie de la présence de Dieu.

Extrait de « Échappe à l’influence des ténèbres et tu seras gagné par Dieu », dans La Parole apparaît dans la chair

Dans leur travail, les dirigeants d’Église et les ouvriers doivent être attentifs à deux choses : l’une est de faire leur travail exactement selon les principes stipulés par les arrangements de travail, en n’enfreignant jamais ces principes et en ne basant pas leur travail sur quelque chose qu’ils pourraient imaginer ou sur leurs propres intentions. En tout ce qu’ils font, ils devraient se soucier de l’œuvre de la maison de Dieu et toujours placer ses intérêts en premier. Il y a l’autre chose qui est essentielle : c’est qu’en tout ce qu’ils font, ils doivent se concentrer sur la direction du Saint-Esprit et tout faire dans la stricte observance de la parole de Dieu. Si tu es encore capable d’aller à l’encontre de la direction du Saint-Esprit, ou si tu suis obstinément tes propres idées et fais les choses selon ta propre imagination, alors tes actions constitueront une résistance des plus sérieuses contre Dieu. Tourner le dos fréquemment à l’éclairage et à la direction du Saint-Esprit ne peut conduire qu’à une impasse. Si tu perds l’œuvre du Saint-Esprit, alors tu ne seras pas capable de travailler, et même si tu arrives effectivement à travailler, tu n’accompliras rien. Voici les deux principaux principes à observer en travaillant : l’un consiste à accomplir le travail dans une conformité exacte avec les arrangements du Supérieur, ainsi qu’à agir selon les principes qui ont été présentés par le Supérieur. L’autre point consiste à suivre la direction intérieure du Saint-Esprit. Une fois que ces deux points seront compris, tu ne commettras pas d’erreurs facilement. Pour vous dont l’expérience dans ce domaine est encore limitée, vos propres idées contaminent un peu plus votre travail. Parfois, vous ne comprenez peut-être pas l’éclairage ou la direction en vous qui viennent du Saint-Esprit ; d’autres fois, vous semblez le comprendre, mais il est probable que vous l’ignoriez. Tu imagines toujours ou tu déduis de manière humaine, agissant comme tu le penses approprié, sans aucune préoccupation pour les intentions du Saint-Esprit. Tu fais ton travail uniquement selon tes propres idées, mettant de côté tout éclairage du Saint-Esprit. De telles situations se produisent fréquemment. La direction intérieure du Saint-Esprit n’est pas du tout transcendantale ; en fait, c’est tout à fait normal. C’est-à-dire qu’au fond de ton cœur, tu sais que c’est la façon appropriée d’agir et que c’est la meilleure façon. Cette pensée est en fait très claire ; elle n’est pas venue de ta réflexion, mais a été une sorte d’impression que tu as déclenchée au fond de toi et, parfois, tu ne comprends pas complètement ce qui te fait agir de la sorte. Ce n’est souvent rien d’autre que l’éclairage du Saint-Esprit et c’est ainsi que cela se produit le plus souvent chez la majorité des gens. Les propres idées d’un homme viennent souvent de la réflexion et de la considération et sont toutes frelatées par sa volonté personnelle et l’idée qu’il se fait des domaines dans lesquels il peut trouver un profit personnel et l’idée qu’il se fait des avantages que quelque chose pourrait présenter pour lui ; toutes les décisions humaines contiennent ces choses-là. La direction du Saint-Esprit, cependant, n’inclut en aucun cas de tels frelatages. Il est nécessaire de prêter une attention minutieuse à la direction ou à l’éclairage du Saint-Esprit ; en particulier pour les questions clés, tu dois prêter attention afin de les saisir. Les hommes qui aiment se creuser les méninges et qui aiment agir selon leurs propres idées sont les plus susceptibles de rater cette direction ou cet éclairage. Les dirigeants et les ouvriers adéquats prêtent attention à l’œuvre du Saint-Esprit. Ceux qui obéissent au Saint-Esprit craignent Dieu et poursuivent la vérité sans relâche. Pour satisfaire Dieu et Lui porter témoignage correctement, l’homme devrait examiner si son travail contient des éléments frelatés et des intentions, et essayer ensuite de voir à quel point son travail est motivé par des idées humaines, à quel point il est produit par l’éclairage du Saint-Esprit et à quel point il est en accord avec les paroles de Dieu. Il faut constamment, et en toutes circonstances, examiner ses paroles et ses actes. Pratiquer fréquemment de cette manière conduira sur la bonne piste pour servir Dieu.

Extrait de « Les principaux principes de travail des dirigeants et des ouvriers », dans Récits des entretiens de Christ des derniers jours

Précédent: 156. Principes pour obéir à Dieu

Suivant: 158. Principes pour se soumettre à la vérité de la parole de Dieu

Voulez-vous accueillir le Seigneur pour devenir la personne la plus chanceuse du monde ? Contactez-nous pour trouver le chemin.

Contenu connexe

187 Je veux rendre à Dieu Son amour

ⅠPendant des années, j’ai dérivé à travers le monde, ma corruption s’aggravant. Grâce aux vérités prononcées par Dieu qui m’ont sauvé, je...

Paramètres

  • Texte
  • Thèmes

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Interligne

Largeur de page

Contenu

Chercher

  • Rechercher ce texte
  • Rechercher ce livre

Contactez-nous par WhatsApp