152. Principes concernant la manière de considérer la connaissance et la science

(1) Ni la connaissance ni la science ne sont la vérité : ce sont des outils qu’utilisent Satan et les démons pour corrompre les hommes. Le chemin de la poursuite de la connaissance et de la science mène à la destruction ;

(2) Ni la connaissance ni la science ne peuvent sauver l’homme. Elles ne peuvent que le corrompre, l’amener à ignorer Dieu et à nier la vérité, et elles lui attirent une calamité ;

(3) Plus on a de connaissances, plus on est arrogant et vaniteux et plus on résiste à Dieu. Plus on a de connaissances, plus on a des pensées et des points de vue fallacieux et absurdes. La connaissance fait haïr la vérité ;

(4) Ni la connaissance ni la science ne peuvent résoudre le problème de la corruption de l’homme : elles ne peuvent que hâter sa destruction. Ce n’est qu’avec la vérité que l’humanité peut être sauvée.

Paroles de Dieu concernées :

Depuis que l’humanité a inventé les sciences sociales, l’esprit de l’homme s’est mis à être occupé par la science et la connaissance. Celles-ci sont ensuite devenues des outils destinés à administrer l’humanité, et il n’y a plus assez de place pour que l’homme adore Dieu ni de conditions favorables pour vénérer Dieu. Sa place a diminué de plus en plus dans le cœur de l’homme. Sans Dieu dans son cœur, le monde intérieur de l’homme est sombre, désespéré et vide. Ensuite, de nombreux spécialistes des sciences sociales, des historiens et des politiciens sont apparus pour développer des théories des sciences sociales, la théorie de l’évolution humaine et d’autres théories contredisant la vérité de la création de l’homme par Dieu, pour remplir le cœur et l’esprit de l’homme. Et de cette façon, ceux qui croient que Dieu a tout créé se sont faits de plus en plus rares et ceux qui croient en la théorie de l’évolution se sont faits de plus en plus nombreux. De plus en plus de gens considèrent les récits de l’œuvre de Dieu et Ses paroles pendant l’ère de l’Ancien Testament comme des mythes et des légendes. Dans leur cœur, les gens deviennent indifférents à la dignité et à la grandeur de Dieu, à la doctrine selon laquelle Il existe et domine sur toutes choses. La survie de l’humanité et le destin des pays et des nations ne sont plus importants pour eux et l’homme vit dans un monde vide qui ne se préoccupe que de manger, boire et rechercher du plaisir… Peu de gens prennent sur eux de rechercher l’endroit où Dieu réalise Son œuvre aujourd’hui, ou de chercher comment Il préside et organise la destination de l’homme. De cette façon, la civilisation humaine devient inconsciemment de plus en plus incapable de se conformer aux aspirations de l’homme, et il y en a même beaucoup qui pensent que, en vivant dans un tel monde, ils sont moins heureux que ceux qui sont déjà partis. Même les peuples des pays qui étaient autrefois très civilisés exhalent de tels griefs. Car sans la direction de Dieu, peu importe les efforts que les dirigeants et les sociologues consacrent à réfléchir à la préservation de la civilisation humaine, c’est en vain. Personne ne peut combler le vide dans le cœur de l’homme, car personne ne peut être la vie de l’homme, et aucune théorie sociale ne peut le libérer du vide qui l’accable. La science, la connaissance, la liberté, la démocratie, les loisirs, le confort : cela n’apporte à l’homme qu’une consolation provisoire. Même avec ces choses, l’homme va inévitablement pécher et déplorer les injustices de la société. Ces choses ne peuvent pas apaiser l’envie et le désir d’exploration de l’homme. C’est parce qu’il a été fait par Dieu et les sacrifices inutiles et les explorations inutiles de l’homme ne peuvent que conduire à plus de détresse et ne peuvent que faire en sorte que l’homme existe dans un état constant de peur, sans savoir comment faire face à l’avenir de l’humanité, ni comment affronter le chemin qui l’attend. L’homme en viendra même à craindre la science et la connaissance, et craindra encore plus le sentiment de vide. Dans ce monde, que tu vives dans un pays libre ou dans un pays qui ne respecte pas les droits de l’homme, tu ne pourras pas totalement échapper au destin de l’humanité. Que tu sois le gouvernant ou l’administré, tu ne pourras absolument pas échapper au désir d’explorer le destin, les mystères et la destination de l’humanité, tu pourras encore moins échapper au sentiment déconcertant de vide. De tels phénomènes, qui sont communs à toute l’humanité, sont appelés phénomènes sociaux par les sociologues, mais aucun grand homme ne peut se lever pour résoudre de tels problèmes. L’homme, après tout, est homme, et la place et la vie de Dieu ne peuvent être remplacées par aucun homme. L’humanité ne demande pas seulement une société juste dans laquelle tout le monde est bien nourri, est égal et libre ; ce dont l’humanité a besoin, c’est du salut de Dieu et de l’approvisionnement de la vie. Ce n’est que lorsque l’homme reçoit l’approvisionnement de la vie et le salut de Dieu que les besoins, le désir d’explorer et le vide spirituel de l’homme peuvent être comblés. Si le peuple d’un pays ou d’une nation est incapable de recevoir le salut et la protection de Dieu, alors un tel pays ou une telle nation suivra le chemin de la ruine, des ténèbres, et sera anéanti par Dieu.

Extrait de « Dieu préside au destin de toute l’humanité », dans La Parole apparaît dans la chair

La connaissance n’est-elle pas quelque chose que tout le monde considère comme une chose positive ? À tout le moins, les gens pensent que le mot « connaissance » a une connotation positive plutôt que négative. Alors, pourquoi disons-nous ici que Satan utilise la connaissance pour corrompre l’homme ? La théorie de l’évolution n’est-elle pas un aspect de la connaissance ? Les lois scientifiques de Newton ne font-elles pas partie de la connaissance ? L’attraction gravitationnelle de la terre fait aussi partie de la connaissance, n’est-ce pas ? (Oui.) Alors, pourquoi la connaissance est-elle rangée avec ce que Satan utilise pour corrompre l’humanité ? Que pensez-vous de cela ? La connaissance contient-elle seulement une once de vérité ? (Non.) Alors, quelle est l’essence de la connaissance ? Sur quoi se fonde l’apprentissage de toute la connaissance que l’homme acquiert ? Est-il fondé sur la théorie de l’évolution ? La connaissance que l’homme a acquise par l’exploration et l’accumulation n’est-elle pas fondée sur l’athéisme ? Est-ce qu’une partie de cette connaissance est reliée à Dieu ? Est-elle reliée à l’adoration de Dieu ? Est-elle reliée à la vérité ? (Non.) Alors, comment Satan utilise-t-il la connaissance pour corrompre l’homme ? Je viens de dire que cette connaissance n’est aucunement liée à l’adoration de Dieu ou à la vérité. Certains hommes la considèrent ainsi : « La connaissance n’a peut-être rien à voir avec la vérité, mais elle ne corrompt quand même pas les hommes. » Qu’en pensez-vous ? La connaissance t’a-t-elle enseigné que le bonheur d’une personne doit être créé de ses propres mains ? La connaissance t’a-t-elle enseigné que le sort de l’homme était dans ses propres mains ? (Oui.) Qu’est-ce que ce genre de discours ? (C’est un non-sens.) Absolument ! C’est un non-sens ! La connaissance est un sujet compliqué à aborder. Tu peux dire simplement qu’un champ de connaissance n’est rien de plus que de la connaissance. Le fondement de l’apprentissage de ce champ de connaissance est le fait de ne pas adorer Dieu et de ne pas comprendre que Dieu a créé toutes choses. Quand les hommes étudient ce type de connaissance, ils ne voient pas que Dieu est souverain de toutes choses ; ils ne voient pas que Dieu est responsable de toutes choses et de leur gestion. Au lieu de cela, tout ce qu’ils font, c’est de rechercher et d’explorer ce domaine de la connaissance et de rechercher des réponses qui reposent sur la connaissance. Toutefois, il n’est pas vrai que, si les hommes ne croient pas en Dieu et, au lieu de cela, ne poursuivent que la recherche, ils ne trouveront jamais les vraies réponses. Tout ce que cette connaissance peut te donner, c’est un moyen de subsistance, un emploi, un revenu afin que tu ne sois pas affamé, mais elle ne te fera jamais adorer Dieu et elle ne te gardera jamais loin du mal. Plus tu étudies la connaissance, plus tu auras le désir de te rebeller contre Dieu, de faire de Dieu l’objet de tes études, de tenter Dieu et de résister à Dieu. Alors, maintenant, que voyons-nous de ce que la connaissance enseigne aux hommes ? Tout est de la philosophie de Satan. Est-ce que les philosophies et les règles de survie répandues par Satan parmi les hommes corrompus ont un lien avec la vérité ? Elles n’ont rien à voir avec la vérité et, en fait, sont l’opposé de la vérité. Les hommes disent souvent : « La vie est mouvement » ou « L’homme est de fer, le riz est d’acier, s’il saute un repas, l’homme se sent affamé » : qu’est-ce ces dictons ? Ce sont des mensonges, et les entendre suscite un sentiment de dégoût. Dans la soi-disant connaissance de l’homme, Satan a imprégné pas mal de sa philosophie de vie et de sa pensée. Et en faisant cela, Satan permet à l’homme d’adopter sa pensée, sa philosophie et ses points de vue afin que l’homme puisse nier l’existence de Dieu, nier la domination de Dieu sur toutes choses et sur le sort de l’homme. Donc, alors que les études de l’homme progressent et qu’il acquiert davantage de connaissances, il sent l’existence de Dieu devenir vague et il pourrait même ne plus avoir l’impression que Dieu existe. Comme Satan a ajouté des points de vue, des notions et des pensées dans l’esprit de l’homme, l’homme n’est-il pas corrompu pendant ce processus ? (Si.) Sur quoi l’homme fonde-t-il sa vie maintenant ? Vit-il vraiment sur la base de cette connaissance ? Non. L’homme fonde sa vie sur les pensées, les points de vue et les philosophies de Satan qui sont cachés dans cette connaissance. C’est là que la partie essentielle de la corruption de l’homme par Satan se produit ; c’est à la fois le but de Satan et sa méthode pour corrompre l’homme.

Extrait de « Dieu Lui-même, l’Unique V », dans La Parole apparaît dans la chair

Pendant le processus d’acquisition de la connaissance par l’homme, Satan utilise toutes les méthodes possibles : lui raconter des histoires, simplement lui donner un savoir ou lui permettre de satisfaire ses désirs et ses ambitions. Sur quel chemin Satan veut-il te conduire ? Les hommes pensent qu’il n’y a rien de mal à acquérir des connaissances, que c’est le cours naturel des choses. Pour le dire avec douceur, nourrir de grands idéaux ou avoir des ambitions, c’est avoir de la détermination, ce qui devrait être le bon chemin dans la vie. Si les hommes peuvent réaliser leurs idéaux ou réussir leur carrière, n’est-il pas plus glorieux de vivre de cette façon ? C’est non seulement une façon d’honorer ses ancêtres, mais aussi de marquer potentiellement l’histoire. N’est-ce pas là une bonne chose ? C’est une bonne chose aux yeux des gens de ce monde, pour qui ce devrait être quelque chose de juste et de positif. Est-ce que Satan, cependant, avec ses sombres motivations, emmène tout simplement les hommes sur ce genre de chemin et estime alors qu’il a réussi ? Certainement pas. En fait, peu importe la grandeur des idéaux de l’homme, quel que soit le réalisme de ses désirs ou s’ils sont convenables, tout ce qu’il veut atteindre, tout ce qu’il cherche est inextricablement lié à deux mots. Ces deux mots sont d’une importance vitale pour la vie de chaque personne, et ce sont des choses que Satan a l’intention d’inculquer à l’homme. Quels sont-ils ? La gloire et le gain. Satan s’y prend d’une façon très subtile, en accord avec les notions des hommes ; ce n’est pas un chemin drastique. De façon tout à fait inconsciente, les gens en viennent à accepter le mode et les règles de vie de Satan, ainsi qu’à établir des objectifs de vie et leur direction dans la vie. Ce faisant, ils en arrivent à avoir aussi des ambitions dans la vie. Quelle que soit la noblesse de ces ambitions, elles restent étroitement liées à la gloire et au gain. Dans la vie, ce que suit une personne connue ou célèbre, ou tous les hommes en fait, n’est lié qu’à ces deux mots : « gloire » et « gain ». Les gens pensent qu’une fois qu’ils ont la gloire et le gain, ils peuvent ensuite en tirer parti afin de jouir d’un statut élevé, d’une grande richesse et de la vie. Ils pensent que la gloire et le gain sont une sorte de capital dont ils peuvent ensuite tirer parti pour mener une vie régie par le plaisir et jouir sans scrupules de la chair. Les gens remettent volontairement, quoiqu’inconsciemment, leur corps, leur esprit, tout ce qu’ils ont, leur avenir et leur destinée à Satan pour obtenir la gloire et le gain qu’ils désirent. Ils le font en fait sans hésiter un seul instant, toujours ignorants de la nécessité de tout récupérer. Les hommes sont-ils encore maîtres d’eux-mêmes une fois qu’ils se sont réfugiés chez Satan et lui sont devenus fidèles de cette façon ? Certainement pas. Ils sont complètement contrôlés par Satan. Ils sont aussi complètement tombés dans le bourbier et incapables de s’en libérer. Une fois que quelqu’un est plongé dans la gloire et le gain, il ne cherche plus ce qui est lumineux, ce qui est juste ou ce qui est beau et bon. C’est parce que la gloire et le gain ont un trop grand pouvoir de séduction sur les hommes et deviennent des choses que les gens poursuivent sans fin toute leur vie et même pour l’éternité. N’est-ce pas vrai ? Certaines personnes diront que l’acquisition des connaissances n’est rien de plus que la lecture de livres ou l’apprentissage de certaines choses qu’elles ne connaissaient pas afin de ne pas être en retard ou vivre en marge du monde. Elles n’acquièrent des connaissances que pour pouvoir mettre du pain sur la table, pour leur propre avenir ou pour subvenir à leurs besoins de base. Qui donc va souffrir pendant dix ans d’études difficiles juste pour subvenir à ses besoins de base, juste pour s’alimenter ? Personne. Alors pourquoi quelqu’un passe-t-il par ces épreuves et ces souffrances pendant toutes ces années ? C’est pour la gloire et le gain, qui l’attendent au loin et l’appellent. Il croit pouvoir suivre ce chemin afin d’atteindre la gloire et le gain, uniquement par son assiduité, son labeur et ses combats. Il doit subir ces épreuves pour sa voie future, pour sa jouissance future et pour connaître une vie meilleure. Que peuvent bien être ces connaissances ? Pouvez-vous Me le dire ? Ne sont-ce pas des règles de vie inculquées aux hommes par Satan pendant qu’ils acquéraient des connaissances ? Ne sont-ce pas les nobles idéaux de la vie inculqués à l’homme par Satan ? Prenons, par exemple, les idées des grands hommes, l’intégrité des personnages légendaires ou le courage des figures héroïques. Sinon, prenons la galanterie et la gentillesse des protagonistes et des combattants dans les romans wuxia. (Oui, c’est vrai.) Ces idées influencent les générations les unes après les autres. À chaque génération, les gens sont élevés avec ces idées, qu’ils acceptent, qu’ils cherchent sans cesse et pour lesquelles ils vivent. C’est la façon, le canal, par laquelle Satan corrompt l’homme avec la connaissance.

Extrait de « Dieu Lui-même, l’Unique VI », dans La Parole apparaît dans la chair

Qu’apporte la connaissance humaine ? Quand les gens en savent davantage, deviennent-ils plus pieux et craignent-ils Dieu davantage, ou deviennent-ils plus arrogants ? (Ils deviennent plus arrogants.) Quand ils ont beaucoup appris, les gens deviennent compliqués, dogmatiques, arrogants, mais il y a une chose dont ils peuvent ne pas s’être rendu compte : quand ils ont acquis beaucoup de connaissances, il y a davantage de confusion en eux et ils n’ont plus de principes, et plus ils acquièrent de connaissances, plus ils deviennent confus. En matière de connaissances, peut-on trouver des réponses à la question de savoir pourquoi l’on vit, ou quelles sont la valeur et le sens de la vie humaine ? Peut-on conclure quelque chose quant à savoir d’où nous venons et où nous allons ? La connaissance peut-elle te dire que tu viens de Dieu et que c’est Lui qui t’a créé ? (Non.) Alors, qu’est-ce qui est recherché ou inculqué en eux, exactement, quand les gens s’instruisent ? Ce sont des choses matérielles, des choses athées, des choses que les gens peuvent voir et reconnaître, parmi lesquelles un grand nombre sont issues de l’imagination et ne sont tout simplement pas réelles. La connaissance inculque aussi des philosophies, des idéologies, des théories, des lois naturelles, etc., mais il y a beaucoup de choses qu’elle ne peut pas expliquer. Par exemple, comment se forme la foudre, ou pourquoi les saisons changent. La connaissance peut-elle te donner ces réponses ? Comment se fait-il que le climat soit actuellement en train de changer et de devenir anormal ? La connaissance peut-elle l’expliquer clairement ? Peut-elle résoudre ce problème ? (Non.) Elle ne peut rien te dire sur les questions qui concernent la source de toutes les choses, donc elle ne peut pas résoudre ces problèmes. Il y a aussi ceux qui se demandent : « Comment quelqu’un pourrait-il revivre après être mort ? » La connaissance t’a-t-elle donné la réponse à cela ? (Non.) Alors, qu’est-ce que la connaissance apprend aux hommes ? Elle leur apprend de nombreuses coutumes et règles. La piété filiale, par exemple, est aussi une forme de connaissance. D’où vient cette connaissance ? Elle est enseignée par la culture traditionnelle. Qu’apporte donc toute cette connaissance ? Quelle est l’essence de la connaissance ? Dans ce monde, beaucoup de gens ont lu les classiques, ont fait des études supérieures et se sont instruits, ou bien ils ont acquis des connaissances professionnelles dans un domaine donné. Ces personnes ont-elles la bonne direction et le bon objectif sur le chemin de la vie ? Ont-elles un fondement et des principes pour leur conduite ? Et au-delà de cela, savent-elles vénérer Dieu ? Encore au-delà de cela, comprennent-elles quelque vérité ? (Non.) Alors, qu’est-ce que la connaissance ? Qu’apporte la connaissance aux gens ? Dans ce monde, à quel moment les relations entre les gens sont-elles plus simples, avant ou après qu’ils ont acquis des connaissances ? (Avant.) Qu’est-ce que cela montre ? La connaissance rend les gens plus compliqués et encore plus dépourvus d’humanité normale. Voilà ce qu’elle leur fait. Et quelle en est la conséquence ? Plus les gens apprennent, plus ils s’éloignent de Dieu, nient la vérité et deviennent intolérants et insensés.

Extrait de « Ce dont vivent simplement les gens », dans Récits des entretiens de Christ

Savez-vous comment Dieu voit la connaissance ? Une sœur a dit : « Dieu souhaite que les personnes aient un niveau d’information avancé sur la science ; Il souhaite que les personnes comprennent davantage de choses. « Bien sûr que c’est correct. C’est vrai, Dieu souhaite que les personnes réussissent bien. Il ne veut pas que les personnes ne comprennent rien, ne sachent rien, mais Il se sert de ces choses pour accomplir le service. Il ne loue pas ces choses et Il ne s’en sert certainement pas pour supplanter la vérité, et Il ne les utilise pas pour compléter l’humanité des hommes ou pour changer les tempéraments des hommes. Ici ou là, certaines visions ou opinions sur des aspects concernant la connaissance sont mentionnées dans les paroles de Dieu. Bien sûr, vous n’êtes probablement pas très au clair à ce sujet. Je veux dire qu’une partie de ces propos se trouve dans les paroles de Dieu. Par exemple, le confucianisme, la théorie confucianiste ou les sciences sociales—une partie de ces théories est mentionnée de manière représentative, et en lisant Ses paroles entre les lignes, nous devrions voir que Dieu déteste les connaissances de l’humanité. La connaissance humaine ne comporte pas seulement de simples phrases et théories. La connaissance comporte certaines idéologies et opinions, ainsi que les conceptions absurdes des gens et les poisons de Satan. Certaines connaissances peuvent même tromper et corrompre les gens, et ce type de connaissance est le poison et la tumeur cancéreuse de Satan. Quand les gens l’acceptent, elle entre dans leur esprit, et ils sont corrompus et prisonniers de cette connaissance. Donc, plus les gens acquièrent de connaissances et plus ils comprennent, plus il leur est difficile de croire en l’existence de Dieu. Au lieu de cela, ils renient Dieu et Lui résistent, car la connaissance est quelque chose de visuel et de matérialiste, et elle vous apprend à étudier et comprendre les choses qui peuvent être vues et touchées dans le monde. La connaissance ne peut pas vous permettre de saisir l’origine d’un quelconque problème ou de percevoir comment il est relié au monde spirituel. La connaissance que les gens assimilent est en opposition avec la parole de Dieu et elle va profondément à l’encontre de la vérité de la parole de Dieu. Que gagneras-tu à lire des livres d’histoire, des œuvres célèbres, des biographies de grands personnages, ou à apprendre certaines choses de la science et de la technologie, à acquérir certaines compétences ? Tu dis que tu étudies la physique et comprends certains principes de physique, le newtonianisme ou une autre doctrine, et après avoir appris ces doctrines, tu les prends à cœur et elles prennent le contrôle sur toi. Ces choses vont tourbillonner en toi, elles vont guider tes pensées, et quand tu liras les paroles de Dieu, tu penseras : « Pourquoi la parole de Dieu ne mentionne-t-elle pas la gravité terrestre ? Pourquoi ne parle-t-elle pas de l’espace ? Existe-t-il de l’air sur la lune ? Pourquoi ne mentionne-t-elle pas la quantité d’oxygène contenue sur la terre, ou quelle est la proportion de montagnes, d’eau et de champs sur la terre ? Pourquoi Dieu n’a-t-Il pas mentionné cela ? Dieu devrait révéler ces choses. Elles ont besoin d’être révélées et elles devraient être révélées. Il devrait en parler à l’humanité. » N’y aura-t-il pas un combat en toi ? Tu considéreras la vérité de Dieu et Ses paroles comme si elles étaient secondaires et tu placeras tes connaissances et théories en première position—tu traiteras les paroles de Dieu de la même manière. Quoi qu’il en soit, les connaissances de ce type peuvent apporter aux gens des sentiments erronés et leur faire prendre leurs distances par rapport à Dieu. Que vous le croyiez ou non, que vous puissiez l’accepter ou non aujourd’hui, un jour, vous reconnaîtrez ce fait. La connaissance peut amener les gens à leur perte et elle peut les conduire en enfer. Êtes-vous capables de comprendre cela en profondeur ? Certains ne seront probablement pas disposés à accepter ces paroles car certains d’entre vous sont très qualifiés, cultivés, ont des diplômes de niveau supérieur, ou croient que vous avez des diplômes de niveau supérieur. Je ne suis pas en train de me moquer ni de vous ridiculiser. C’est un fait. Je ne dis pas que j’espère que vous allez immédiatement l’accepter, je veux que vous le compreniez progressivement. La connaissance peut devenir un mur qui vous empêche de connaître Dieu et de faire l’expérience de l’œuvre de Dieu. Elle peut rendre difficile votre approche de Dieu, elle peut vous tenir à l’écart de Dieu, et elle peut faire en sorte que vous approchiez tout ce que fait Dieu et que vous l’analysiez en utilisant votre esprit et votre connaissance. Mais puisque tu as déjà quelques connaissances, que peux-tu faire ? Tu dois reconnaître et disséquer comment les choses basées sur la connaissance entravent et perturbent ta relation normale avec Dieu, et perturbent ta bonne entrée dans la croyance en Dieu. Tu devrais reconnaître cela—c’est juste, et vous devriez comprendre correctement ce thème.

Extrait de « Ce qu’est un changement de tempérament et la voie vers un changement de tempérament », dans Récits des entretiens de Christ

Qu’est-ce que la science ? Pour parler franchement, la science, ce sont les pensées et les théories des choses que l’homme est curieux de connaître, des choses qui sont inconnues et que Dieu ne lui a pas dites ; la science, ce sont les pensées et les théories des mystères que l’homme veut explorer. Quelle est l’étendue de la science ? Tu pourrais dire qu’elle est plutôt large ; l’homme creuse et étudie tout ce qui l’intéresse. La science implique de faire des recherches sur les détails et les lois de ces choses et puis de présenter des théories plausibles qui incitent tout le monde à penser : « Ces scientifiques sont vraiment formidables ! Leur savoir est tellement grand, il suffit pour comprendre ces choses ! » Les gens ont tant d’admiration pour les scientifiques, n’est-ce pas ? Les hommes qui font de la recherche en science, quel genre de points de vue ont-ils ? Ne veulent-ils pas explorer l’univers, faire de la recherche sur les choses mystérieuses dans leur centre d’intérêt ? Quel est le résultat final de cela ? Dans certaines sciences, les savants tirent leurs conclusions à partir de conjectures, et dans d’autres, ils se fient à l’expérience humaine pour tirer des conclusions. Dans d’autres domaines scientifiques encore, ils arrivent à leurs conclusions en se fondant sur des observations historiques et contextuelles. N’est-ce pas vrai ? Alors, que fait la science pour les hommes ? Ce que la science fait, c’est simplement de permettre aux hommes de voir les objets du monde physique et de satisfaire la curiosité de l’homme, mais elle ne peut permettre à l’homme de voir les lois par lesquelles Dieu domine sur toutes choses. L’homme semble trouver des réponses dans la science, mais ces réponses sont déconcertantes et n’apportent qu’une satisfaction temporaire, une satisfaction qui ne sert qu’à enfermer le cœur de l’homme dans le monde matériel. L’homme a l’impression qu’il a déjà reçu les réponses dans la science, donc, devant tout problème qui se pose, il se sert de ses points de vue scientifiques comme fondement pour démontrer et accepter le problème en question. La science en vient à posséder et à séduire le cœur de l’homme au point que l’esprit de l’homme n’est plus enclin à connaître Dieu, à adorer Dieu, à croire que toutes choses viennent de Dieu et que l’homme devrait se tourner vers Lui pour obtenir des réponses. N’en est-il pas ainsi ? Plus une personne croit en la science, plus elle devient absurde, croyant que tout a une solution scientifique, que la recherche peut résoudre n’importe quoi. Elle ne cherche pas Dieu et elle ne croit pas qu’Il existe ; même des gens qui ont suivi Dieu pendant de nombreuses années vont faire des recherches sur les bactéries, sur un coup de tête, ou chercher des informations pour obtenir la réponse à une question. De telles personnes ne regardent pas les problèmes du point de vue de la vérité et, dans la plupart des cas, veulent se fier à des points de vue, à des connaissances scientifiques ou à des solutions scientifiques pour résoudre des problèmes ; elles ne comptent pas sur Dieu et ne cherchent pas Dieu. Est-ce que des gens comme cela ont Dieu dans leur cœur ? (Non.) Il y a même des hommes qui veulent faire des recherches sur Dieu de la même manière qu’ils étudient la science. Par exemple, de nombreux experts religieux sont allés sur la montagne où l’arche s’est arrêtée et ont ainsi prouvé l’existence de l’arche. Mais, à la vue de l’arche, ils n’ont pas vu l’existence de Dieu. Ils n’ont cru qu’aux légendes et à l’histoire ; c’est le résultat de leur recherche scientifique et de leur étude du monde matériel. Si tu étudies des choses matérielles, que ce soit la microbiologie, l’astronomie ou la géographie, tu n’obtiendras jamais un résultat qui détermine l’existence de Dieu ou Sa souveraineté sur toutes choses. Alors, que fait la science pour l’homme ? N’éloigne-t-elle pas l’homme de Dieu ? N’incite-t-elle pas l’homme à faire de Dieu un objet d’étude ? Ne rend-elle pas les hommes plus sceptiques quant à l’existence de Dieu ? (Si.) Alors, comment Satan veut-il utiliser la science pour corrompre l’homme ? Satan ne veut-il pas utiliser des conclusions scientifiques pour tromper et engourdir les hommes et utiliser des réponses ambiguës pour retenir le cœur des hommes afin qu’ils ne cherchent pas Dieu ou ne croient pas en l’existence de Dieu ? (Si.) Donc, voilà pourquoi Je dis que la science est l’un des moyens par lesquels Satan corrompt les hommes.

Extrait de « Dieu Lui-même, l’Unique V », dans La Parole apparaît dans la chair

Satan emploie le nom même de « science » pour satisfaire la curiosité de l’homme, son désir de découvrir la science et de percer les mystères. Ainsi, au nom de la science, Satan satisfait les besoins matériels de l’homme et la demande d’amélioration continue de sa qualité de vie. Satan, à ce titre, profite de ce prétexte pour corrompre l’homme par la science. Est-ce seulement la pensée de l’homme ou l’esprit de l’homme que Satan corrompt par la science ? Entre les hommes, les événements et les choses de notre entourage que nous pouvons voir et avec lesquels nous entrons en contact, que Satan cherche-t-il à corrompre par la science ? (L’environnement naturel.) Tout à fait. Il semble qu’elle vous a profondément blessés et affectés. En plus d’utiliser les divers résultats et conclusions scientifiques pour tromper l’homme, Satan se sert également de la science comme moyen de détruire et d’exploiter gratuitement le milieu vivant qui a été accordé à l’homme par Dieu. Il le fait sous prétexte que le milieu de vie de l’homme s’améliorera au fur et à mesure si l’homme mène des recherches scientifiques et, en outre, que le but même du progrès scientifique est de satisfaire les besoins croissants de l’homme au quotidien, ainsi que son besoin de toujours d’améliorer sa qualité de vie. C’est la raison pour laquelle Satan a mis au point la science. Cependant, qu’est-ce que la science a procuré à l’humanité ? De quoi est composé notre environnement immédiat ? L’air que l’humanité respire n’a-t-il pas été pollué ? L’eau que nous buvons est-elle encore pure ? (Non.) La nourriture que nous mangeons est-elle naturelle ? (Non.) Elle provient la plupart du temps de cultures ayant recours à des engrais et à la modification génétique, sans parler des mutations produites grâce à diverses méthodes scientifiques. Même les légumes et les fruits que nous mangeons ne sont plus naturels. Il n’est pas facile maintenant pour les hommes de trouver des œufs naturels à consommer. Et les œufs n’ont plus le même goût qu’autrefois, ayant déjà été traités par la prétendue science de Satan. Si l’on regarde la situation dans son ensemble, on constate que l’atmosphère tout entière a été détruite et polluée, que les montagnes, les lacs, les forêts, les rivières, les océans et tout ce qui se trouve au-dessus ou en dessous du sol ont été ruinés par des réalisations dites scientifiques. En d’autres termes, tout l’environnement naturel, tout le milieu de vie que Dieu a donné à l’humanité a été détruit et ruiné par la prétendue science. Bien que beaucoup de gens aient satisfait leurs attentes concernant la qualité de vie qu’ils cherchaient, assouvissant leur convoitise et leur chair, l’environnement dans lequel vit l’homme a été essentiellement détruit et ruiné par les diverses « réalisations » apportées par la science. Maintenant, nous n’avons plus le droit de respirer un seul souffle d’air pur. N’est-ce pas le chagrin de l’humanité ? Y a-t-il encore du bonheur à espérer pour l’homme, qui doit vivre dans ce milieu ? Cet environnement de vie a été créé par Dieu pour l’homme dès le début. L’eau que les hommes boivent, l’air que les hommes respirent, la nourriture que les hommes mangent, les plantes, les arbres et les océans… chaque élément de cet espace de vie a été accordé à l’homme par Dieu. Il est naturel et fonctionne selon une loi naturelle établie par Lui. Sans la science, les hommes auraient été heureux et auraient pu jouir de tout dans sa condition intacte, conformément à Sa manière et à ce qu’Il leur a octroyé pour leur jouissance. Maintenant, tout cela a cependant été détruit et ruiné par Satan. L’espace de vie fondamental de l’homme n’est plus dans sa condition originale, mais personne n’est capable de reconnaître ce qui a entraîné ces résultats ni comment ils se sont produits. De plus en plus de personnes s’intéressent à la science et la comprennent par les idées que Satan a inculquées en elles. N’est-ce pas odieux et pitoyable ? A-t-on encore besoin de la main de Dieu pour détruire cette humanité sur terre, maintenant que Satan contrôle l’espace dans lequel elle existe, son espace de vie, qu’il l’a corrompue de la sorte et que les hommes poursuivent leur expansion sur cette voie ? Si l’humanité continue à se développer de cette façon, quelle direction prendra-t-elle ? En plus de rechercher avidement la gloire et le gain, l’homme s’adonne continuellement à l’exploration scientifique et à des recherches approfondies pour satisfaire ses besoins et ses désirs matériels. Quelles sont ensuite les conséquences pour l’homme ? Tout d’abord, il n’y a plus d’équilibre écologique, ce qui entache et endommage le corps de tous les hommes, et diverses maladies infectieuses et plusieurs fléaux se sont répandus partout. C’est une situation sur laquelle l’homme n’a aucun contrôle, n’est-ce pas ? Maintenant que vous comprenez cela, si l’homme ne suit pas Dieu, mais suit toujours Satan de cette façon, utilisant le savoir pour s’enrichir continuellement, la science pour explorer sans cesse son avenir et ce genre de méthode pour continuer à vivre, pouvez-vous deviner quelle sera la fin naturelle de l’humanité ? (Son extinction.) Oui, elle finira par s’éteindre. Pas à pas, l’homme s’approche de sa propre extinction ! Il semble maintenant que la science soit une sorte de potion magique que Satan a préparée, de sorte que lorsque vous essayez de reconnaître les choses, vous le faites dans un brouillard épais. Peu importe comment vous regardez, vous ne voyez pas les choses distinctement, et vous avez beau vous y efforcer, vous ne pouvez les comprendre. Satan, cependant, utilise toujours le nom de la science pour aiguiser ton appétit et te mener par le bout du nez, un pied devant l’autre, vers l’abîme et vers la mort.

Extrait de « Dieu Lui-même, l’Unique VI », dans La Parole apparaît dans la chair

Aucune compréhension des connaissances, des théories et de l’érudition à propos du monde matériel ne peut remplacer une compréhension de la vérité. Ce n’est qu’en comprenant la vérité, les paroles de Dieu et le fait et la réalité de la domination de Dieu sur toutes choses que l’on peut tout comprendre et n’avoir aucun regret. Même si l’on devait mourir aujourd’hui, on aurait le sentiment d’avoir vécu en présence du Seigneur de la création et que sa mort est entre les mains de Dieu. On aurait l’impression de mourir sous la souveraineté de Dieu et on serait réconforté dans son cœur, sans regret ni crainte ; car le fait de vivre ou de mourir est entièrement entre les mains de Dieu, et il n’y a rien à craindre ni à regretter. Ceux qui maîtrisent bien de nombreuses connaissances, qui étudient la science et les mystères ne comprennent pas la vérité ; ces gens-là pensent que comprendre et rechercher ces choses en vaut la peine et, par conséquent, leur pensée devient plus embrouillée à mesure qu’ils les comprennent. Ceux qui acceptent l’œuvre de Dieu des derniers jours sont les plus intelligents. Après avoir subi plusieurs années de jugement et de châtiment, ils en viennent inconsciemment à comprendre le but de la gestion de l’humanité par Dieu, ainsi que le mystère de Sa gestion et de Son salut de l’humanité. Ils en viennent à comprendre la volonté de Dieu et à connaître Sa souveraineté. Ils se sentent à l’aise dans leur vie, ils ont le sentiment qu’elle est riche et pleine de sens. Dieu te permet de vivre et, si tu peux vivre pour Dieu et pour accomplir le devoir d’un être créé, alors ta vie a un sens. Si tu as la vie d’un cadavre ambulant, dépourvu d’esprit, n’acceptant ni ne comprenant la vérité, ne vivant que pour la chair, alors ta vie n’a pas de sens, car elle n’a aucune valeur.

Extrait de l’échange de Dieu

Si les gens ont une compréhension authentique du tempérament de Dieu et qu’ils peuvent louer sincèrement Sa sainteté et Sa justice, cela veut alors dire qu’ils Le connaissent vraiment et possèdent la vérité, et c’est alors seulement qu’ils vivent dans la lumière. C’est seulement lorsque la perspective d’une personne sur le monde et sur la vie change que l’on connaît une transformation fondamentale. Quand quelqu’un a un but dans la vie et se comporte selon la vérité, quand il se soumet à Dieu absolument et vit par Ses paroles, quand il se sent en paix et illuminé au plus profond de son âme, quand son cœur est dénué d’obscurité, et quand il peut vivre entièrement libre et sans retenue en présence de Dieu, alors seulement il mène une vie humaine authentique et alors seulement il devient une personne qui possède la vérité. En plus, toutes les vérités en votre possession viennent des paroles de Dieu et de Dieu Lui-même. Le Souverain de l’univers entier et de toutes choses, Dieu Très-Haut, t’approuve comme une vraie personne qui vit une vraie vie humaine. Qu’est-ce qui pourrait avoir plus de sens que l’approbation de Dieu ? Voilà ce que cela veut dire être en possession de la vérité. Dans le monde d’aujourd’hui dominé par Satan et durant tous les milliers d’années d’histoire, qui, parmi toute l’humanité, a obtenu la vie ? Personne. C’est parce que les humains sont tous des hommes qui ont résisté à Dieu. Tout ce qui les a fait vivre et survivre provient de Satan et a été reçu de Satan, et est exactement en opposition aux paroles de Dieu. Ainsi, les humains sont des êtres qui résistent à Dieu et qui endurent Ses malédictions, et donc ils n’ont pas de vie à proprement parler. Même s’ils veulent « laisser leur marque », s’ils veulent « que leur nom soit transmis pour une centaine de générations », « jouir de la gloire éternelle » et « avoir un nom éternel, » toutes ces choses sont des absurdités. Le fait demeure ; ils ont été maudits par Dieu au début et ne se réincarneront jamais. Les paroles des célébrités, peu importe qui elles sont, n’ont fondamentalement pas de valeur pour Dieu, et toutes sont punies au dix-huitième niveau de l’enfer après leur mort. Dieu seul est la vérité. Dieu contrôle le ciel et la terre, et tout ce qui y vit, et règne sur tout. Ne pas croire en Dieu et ne pas se soumettre à Dieu signifie être incapable d’obtenir la vérité. Si tu vis conformément aux paroles de Dieu, alors au plus profond de ton cœur, tu te sentiras éclairé et à l’aise, et tu jouiras aussi d’une douceur incomparable. Quand cela arrivera, tu auras véritablement obtenu la vie. Peu importe la grandeur des réalisations des scientifiques du monde entier, dès qu’ils approchent la mort, ils sentent qu’ils ont les mains vides et qu’ils n’ont rien gagné. Même Einstein et Newton, malgré tant de connaissances acquises, se sentaient vides ; c’est parce qu’ils n’avaient pas la vérité. Bien qu’ils aient cru en Dieu, ils ne connaissaient que Son existence et savaient qu’il était bon de croire en Lui, mais ils ne cherchaient pas la vérité. Ils ont simplement étudié la science et découvert qu’il y a vraiment un Dieu, et ils ont cru en Lui jusqu’à la fin, se retrouvant convaincus à cent pour cent qu’Il existe et qu’Il a créé les cieux, la terre et toutes choses. Ils n’ont cherché que des connaissances scientifiques ; ils n’ont pas cherché à connaître Dieu. Ils n’ont pas acquis la vérité ni la vraie vie. Le chemin sur lequel vous marchez aujourd’hui n’est pas le chemin sur lequel ils ont marché. Ce que vous cherchez, c’est à connaître Dieu, à savoir comment vous soumettre à Lui, comment L’adorer et comment vivre une vie qui a du sens ; tout cela est complètement différent de ce qu’ils cherchaient. Maintenant, le Dieu incarné vous a parlé de tous les aspects de la vérité et vous a accordé le chemin de la vérité et de la vie ; vous seriez stupides de ne pas poursuivre la vérité.

Extrait de « Comment connaître la nature de l’homme », dans Récits des entretiens de Christ

Précédent: 151. Principes concernant la manière de considérer la culture et la connaissance pratiques

Suivant: 153. Principes concernant la manière de considérer les théories théologiques de la religion

Contenu connexe

Paramètres

  • Texte
  • Thèmes

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Interligne

Largeur de page

Contenu

Chercher

  • Rechercher ce texte
  • Rechercher ce livre