L'Église de Dieu Tout-Puissant App.

Écoutez la voix de Dieu et accueillez le retour du Seigneur Jésus !

Nous invitons tous ceux qui cherchent la vérité à nous contacter.

Paroles classiques de Dieu Tout-Puissant, le Christ des derniers jours

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Largeur de page

0 résultats de recherche

Aucun résultat trouvé

`

X Paroles classiques sur la réalité de la vérité dans laquelle doivent entrer les élus de Dieu

(II) Paroles classiques sur la façon de prier et d’adorer Dieu

22 Qu’est-ce que ça veut dire de prier véritablement ? Cela signifie dire les paroles de ton cœur à Dieu et communier avec Dieu ayant saisi Sa volonté et sur la base de Ses paroles ; cela signifie se sentir particulièrement proche de Dieu, sentir qu’Il est devant toi, et que tu as quelque chose à Lui dire ; et cela signifie être particulièrement radieux dans ton cœur, et sentir que Dieu est particulièrement adorable. Tu te sentiras particulièrement inspiré et, après avoir entendu tes paroles, tes frères et sœurs se sentiront satisfaits, ils auront le sentiment que les paroles que tu prononces sont les paroles qu’il y a dans leur cœur, les paroles qu’ils veulent dire et celles que tu prononces sont celles qu’ils veulent dire. C’est ce que veut dire prier véritablement. Après que tu aies vraiment prié, dans ton cœur tu te sentiras en paix, et satisfait ; La force d’aimer Dieu grandira en toi et tu sentiras que rien dans ta vie entière n’est plus digne ou significative que d’aimer Dieu - et tout cela prouvera que tes prières ont été efficaces.

Extrait de « Concernant la pratique de la prière », La Parole apparaît dans la chair

23 En priant, ton cœur doit être en paix devant Dieu, et il doit être sincère. Tu communies et pries véritablement avec Dieu ; tu ne dois pas tromper Dieu en utilisant de belles paroles. La prière est centrée autour de ce que Dieu veut réaliser aujourd’hui. Demande à Dieu de t’apporter un plus grand éclairage et une grande illumination, et présente ton état actuel et tes problèmes devant Dieu pour prier, et prends la résolution devant Dieu. La prière n’est pas l’observation d’une procédure, mais la recherche de Dieu en utilisant ton vrai cœur. Demande à Dieu de protéger ton cœur, en le rendant à même d’être souvent en paix devant Dieu, te permettant de te connaître et de te mépriser, et de t’abandonner dans l’environnement que Dieu a établi pour toi, te permettant ainsi d’avoir une relation normale avec Dieu et faisant de toi quelqu’un qui aime vraiment Dieu.

Extrait de « Concernant la pratique de la prière », La Parole apparaît dans la chair

24 Le standard minimal que Dieu exige des gens, c’est qu’ils puissent Lui ouvrir leur cœur. Si l’homme donne son véritable cœur à Dieu et dit ce qui est vraiment dans son cœur à Dieu, alors Dieu est prêt à travailler dans l’homme ; Dieu ne veut pas le cœur tordu de l’homme, mais son cœur pur et honnête. Si l’homme n’ouvre pas vraiment son cœur à Dieu, alors Dieu ne touche pas le cœur de l’homme, ou ne travaille pas en lui. Ainsi, la chose la plus cruciale au sujet de la prière est de dire les paroles sincères de ton cœur à Dieu, en exposant tes défauts à Dieu ou ton tempérament rebelle et en t’ouvrant complètement à Dieu. Alors seulement Dieu s’intéressera à tes prières ; sinon, Dieu te cachera Sa face. Le critère minimum pour la prière est que tu sois en mesure de garder ton cœur en paix devant Dieu, et il ne doit pas s’éloigner de Dieu. Peut-être, pendant cette période, tu n’as pas acquis une vue plus récente ou plus élevée, mais tu dois utiliser la prière pour garder les choses telles qu’elles sont — tu ne dois pas régresser. C’est le moins que tu doives atteindre.

Extrait de « Concernant la pratique de la prière », La Parole apparaît dans la chair

25 La prière n’est pas une question de remplir les formalités, de suivre la procédure, ou de réciter les paroles de Dieu, en fait, prier ne signifie pas réciter des mots comme un perroquet et en copier d’autres. Dans la prière, tu dois donner ton cœur à Dieu, en partageant les paroles dans ton cœur avec Dieu afin que tu puisses être touché par Dieu. Si tu veux que tes prières soient efficaces, alors elles doivent être basées sur ta lecture des paroles de Dieu. Ce n’est qu’en priant au milieu des paroles de Dieu que tu pourras recevoir plus d’éclairage et d’illumination. Une vraie prière est démontrée par le fait d’avoir un cœur qui aspire aux exigences de Dieu, et d’être disposé à remplir ces exigences ; tu seras en mesure de haïr tout ce que Dieu hait, sur la base de quoi tu auras la connaissance, et tu connaîtras et seras fixé sur les vérités expliquées par Dieu. Avoir la détermination, la foi et la connaissance, et une manière pratique de vivre après avoir prié — c’est ce qui veut dire prier véritablement, et seule une telle prière peut être efficace. Pourtant, la prière doit être construite sur le fondement de la compréhension des paroles de Dieu et de la communion avec Dieu par Ses paroles et ton cœur est capable de chercher Dieu et d’être en paix devant Dieu. Une telle prière a déjà atteint le point de la vraie communion avec Dieu.

Extrait de « Concernant la pratique de la prière », La Parole apparaît dans la chair

26 Après que Dieu a créé les hommes et leur a donné un esprit, Il leur a enjoint de crier vers Dieu, autrement ils ne pourraient pas se connecter avec Son Esprit et ainsi la terre ne recevrait pas la « télévision satellite » du ciel. Quand Dieu n’est plus dans l’esprit des gens, un siège reste inoccupé pour d’autres choses et c’est ainsi que Satan saisit l’occasion d’entrer. Quand les gens contactent Dieu avec leur cœur, Satan est immédiatement pris de panique et se dépêche de s’échapper. Par les cris des hommes, Dieu leur donne ce dont ils ont besoin, mais Il ne « réside » pas en eux au début. Il leur donne constamment de l’aide à cause de leurs cris et les gens acquièrent de la fermeté à partir de leur force intérieure de sorte que Satan n’ose pas venir ici pour « jouer » à sa guise. De cette façon, si les gens se connectent constamment avec l’Esprit de Dieu, Satan n’ose pas venir déranger. Sans le dérangement de Satan, toute la vie des gens est normale et Dieu a l’opportunité de travailler en eux sans aucune obstruction. De cette façon, ce que Dieu veut faire peut être réalisé par l’intermédiaire des humains.

Extrait de « Interprétation de la dix-septième déclaration », La Parole apparaît dans la chair

28 Et qu’en est-il du contenu des prières ? Tu dois prier, étape par étape, en accord avec ton véritable état et ce qui doit être fait par le Saint-Esprit, et tu dois communier avec Dieu en conformité avec la volonté de Dieu et Ses exigences pour l’homme. Lorsque tu commences à faire tes prières, donnes d’abord ton cœur à Dieu. N’essaie pas de saisir la volonté de Dieu ; essaie seulement de dire à Dieu les paroles qu’il y a dans ton cœur. Quand tu viens devant Dieu, parles ainsi : « O Dieu ! Ce n’est qu’aujourd’hui que je me rends compte que j’avais l’habitude de te désobéir. Je suis vraiment corrompu et méprisable. Avant, je perdais mon temps ; à partir d’aujourd’hui je vivrai pour Toi, je vivrai une vie qui ait du sens, et je ferai Ta volonté. Je voudrais que Ton Esprit travaille toujours en moi, et qu’il m’éclaire et m’illumine toujours, afin que je puisse porter un témoignage fort et retentissant devant Toi, permettant à Satan de voir Ta gloire, Ton témoignage et la preuve de Ton triomphe parmi nous ». Lorsque tu pries de cette façon, ton cœur sera complètement libéré, ayant prié de cette façon, ton cœur sera plus proche de Dieu, et en priant souvent de cette façon, le Saint-Esprit travaillera inévitablement en toi. Si tu appelles toujours Dieu de cette manière et prends ta résolution devant Dieu, le jour viendra où ta résolution pourra être acceptée devant Dieu, quand ton cœur et tout ton être seront reçus par Dieu, et tu seras finalement perfectionné par Dieu.

Extrait de « Concernant la pratique de la prière », La Parole apparaît dans la chair

29 La prière n’est pas au sujet de la qualité de tes paroles pendant que tu pries, tu n’as qu’à dire les paroles de ton cœur et parler honnêtement selon tes difficultés. Parle selon le point de vue que tu fais partie de la création et selon le point de vue de la soumission : « Oh Dieu, Tu sais que mon cœur est trop dur. Oh Dieu, dirige-moi dans cette affaire ; Tu sais que j’ai des faiblesses, je suis trop insuffisant, et je suis impropre à être utilisé pour Toi. Je suis rebelle et j’interromps Ton travail quand je fais des choses ; mes actions ne sont pas conformes à Ta volonté. Je Te demande de faire Ton propre travail et nous allons seulement coopérer… » Si tu ne peux pas dire ces paroles, alors tu es fini. Certains pensent : « Quand je prie, je dois discerner si la prière est raisonnable ou non ; c’est impossible de prier. » Ce n’est pas un problème. Pratique pendant un certain temps et tu réussiras. Prie et tu sauras s’il y a des paroles qui ne sont pas appropriées. Quand les gens prient, leur relation avec Dieu est la relation la plus directe. La relation entre les hommes et Dieu devient la plus intime pendant la prière. Peux-tu généralement t’agenouiller et prier tout de suite lorsque tu fais quelque chose ? Tu ne le peux pas. La relation des hommes avec Dieu est la plus proche quand ils s’agenouillent et prient.

Extrait de « La signification et la pratique de la prière », Récits des entretiens du Christ

30 Connaissances de base sur la prière :

1. Ne pas dire aveuglément ce qui vient à l’esprit. Il doit y avoir un fardeau dans ton cœur, c’est-à-dire, tu dois avoir un objectif quand tu pries.

2. Tes prières doivent contenir les paroles de Dieu ; elles doivent reposer sur les paroles de Dieu.

3. Lors de la prière, tu ne peux pas répéter ce qui a déjà été dit ; tu ne dois pas ramener des choses qui sont obsolètes. Tu dois t’entraîner spécialement à prononcer les paroles exactes du Saint-Esprit ; alors seulement tu seras capable d’établir une connexion avec Dieu.

4. La prière de groupe doit être centrée autour d’un noyau, qui doit être l’œuvre du Saint-Esprit aujourd’hui.

5. Toutes les personnes doivent apprendre à prier pour les autres. Elles doivent trouver dans les paroles de Dieu une partie pour laquelle elles veulent prier, sur la base de laquelle elles doivent avoir un fardeau, et pour lequel elles doivent souvent prier. C’est une manifestation de la prise en compte de la volonté de Dieu.

La vie de prière personnelle est basée sur la compréhension de la signification de la prière et de la connaissance de base de la prière. L’homme doit souvent prier pour ses faiblesses dans sa vie quotidienne, et doit prier sur le fondement de la connaissance des paroles de Dieu afin d’apporter des changements dans son tempérament de vie. Chacun devrait bâtir sa propre vie de prière, prier pour la connaissance basée sur les paroles de Dieu, prier pour chercher la connaissance de l’œuvre de Dieu. Présente ta situation réelle devant Dieu, et sois pragmatique, et ne fais pas attention à la méthode ; la clé c’est de parvenir à une vraie connaissance et de vivre réellement les paroles de Dieu.

Extrait de « Concernant la pratique de la prière », La Parole apparaît dans la chair

32 La prière consiste principalement à parler honnêtement : « Oh Dieu ! Tu connais ma corruption et aujourd’hui j’ai fait une autre chose déraisonnable. J’avais une intention à l’intérieur, mais je suis traître. À ce moment-là, je ne l’ai pas fait selon Ta volonté ou selon la vérité, mais je l’ai fait selon mes propres intentions, et je me suis défendu. Maintenant, je reconnais ma corruption et je Te demande de m’éclairer davantage, de me permettre de comprendre la vérité et de la mettre en pratique afin que je puisse rejeter ces choses… » Parle de cette façon ; confesse et parle en vérité sur des choses réelles : « Oh Dieu ! Je suis prêt à rejeter ma corruption, je suis prêt à changer mon tempérament et à mettre la vérité en pratique… » Souvent, les hommes ne prient pas vraiment, ils pensent et réfléchissent simplement, ils ont simplement une conscience mentale et un repentir. Cependant, ils ne comprennent pas bien la vérité, ce qui doit être fait par la prière. Après la prière, le degré de ta compréhension sera beaucoup plus profond que si tu n’avais que réfléchi. Le Saint-Esprit travaille à t’émouvoir, et la condition, les sentiments et l’émotion qu’Il te donne te permettent de bien comprendre ce sujet et ton degré de remords sera particulièrement profond. Tu regretteras profondément cette affaire et donc, tu la comprendras très bien. Si tu t’examines simplement superficiellement et ensuite tu n’as pas un chemin approprié pour pratiquer, et, si tu ne fais aucun progrès dans la vérité, tu ne peux pas changer.

Extrait de « La signification et la pratique de la prière », Récits des entretiens du Christ

33 Tu vois que certains lisent la parole de Dieu tous les jours et n’obtiennent pas ces résultats. Après qu’ils ont lu les paroles de Dieu et qu’ils échangent et communiquent, leurs cœurs seront brillants et ils auront un chemin. Si le Saint-Esprit t’émeut aussi, te donne des fardeaux et des conseils, alors ce sera très différent. Si tu es ému un peu après avoir simplement lu les paroles de Dieu et tu verses des larmes à ce moment-là, cette émotion disparaîtra rapidement après que tu auras travaillé pendant un certain temps. Si tu as une prière en pleurant, une prière honnête ou une prière sincère, ton énergie ne durera pas trois jours après la fin de la prière. Tout le monde n’a-t-il pas ce genre d’expérience ? C’est le résultat obtenu de la prière. Le but de la prière, c’est que les hommes puissent venir en présence de Dieu et recevoir les choses que Dieu a l’intention de leur donner. Si tu pries fréquemment et viens en présence de Dieu fréquemment, tu échangeras fréquemment avec Dieu et tu auras une relation appropriée avec Dieu et tu seras toujours ému par Lui, recevras toujours Son approvisionnement ; et donc tu seras transformé, tes conditions s’amélioreront continuellement et ne régresseront pas. Surtout quand les frères et sœurs se rassemblent en prière. Quand la prière est terminée, il y a une quantité exceptionnellement importante d’énergie, tous ont le visage plein de transpiration et ils sentent qu’ils gagnent beaucoup de choses. En fait, après quelques jours ensemble, ils n’ont pas beaucoup communiqué ; c’est la prière qui a suscité leur énergie et ils souhaitent qu’ils puissent abandonner leurs familles et le monde tout à la fois, ils souhaitent qu’ils puissent tout abandonner, tout sauf Dieu. Tu vois que leur énergie est si grande. Le Saint-Esprit travaille à donner ce pouvoir aux hommes et les hommes n’en bénéficieront jamais pleinement ! Si tu ne te fies pas à ce pouvoir, si tu durcis ton cœur et raidis ton cou, ou si tu te fies à ta propre force de volonté et à tes aspirations, alors, où peux-tu aller ? Tu n’iras pas loin avant de trébucher et tomber, et tu n’auras pas ce pouvoir sur ta route.

Extrait de « La signification et la pratique de la prière », Récits des entretiens du Christ

34 Tu dois être honnête, et tu dois prier afin de te débarrasser de la ruse dans ton cœur. Lorsque tu utilises la prière pour te purifier, en cas de nécessité, et l’utilises pour être touché par l’Esprit de Dieu, ton tempérament changera graduellement. La vraie vie spirituelle est une vie de prière, et c’est une vie qui est affectée par le Saint-Esprit. Le processus pour être visité par le Saint-Esprit est le processus qui conduit à changer ton tempérament. Une vie qui n’a pas été visitée par le Saint-Esprit n’est pas une vie spirituelle, c’est encore un rituel religieux ; seuls ceux qui sont souvent visités par le Saint-Esprit et qui ont été éclairés et illuminés par le Saint-Esprit sont ceux-là qui sont entrés dans la vie spirituelle. Le tempérament de l’homme change constamment pendant qu’il prie, et plus il est animé par l’Esprit de Dieu, plus il est proactif et obéissant. De même, son cœur sera progressivement purifié, et ensuite son tempérament changera peu à peu. Tel est l’effet de la vraie prière.

Extrait de « Concernant la pratique de la prière », La Parole apparaît dans la chair

35 La prière est l’une des voies par lesquelles l’homme coopère avec Dieu, c’est un moyen par lequel l’homme appelle Dieu, et c’est le processus par lequel l’homme est touché par l’Esprit de Dieu. On peut dire que ceux qui ne prient pas sont des morts sans esprit, la preuve qu’ils n’ont pas les facultés d’être touchés par Dieu. Sans prière, ils sont incapables d’atteindre une vie spirituelle normale, et ils sont encore moins capables de suivre l’œuvre du Saint-Esprit ; sans prière, ils rompent leur relation avec Dieu et ne peuvent pas recevoir l’approbation de Dieu. Étant quelqu’un qui croit en Dieu, plus tu pries, plus tu es touché par Dieu. De telles personnes prennent une plus grande résolution et sont plus capables de recevoir la dernière illumination de Dieu ; par conséquent, seules des personnes comme celles-ci peuvent être perfectionnées dès que possible par le Saint-Esprit.

Extrait de « Concernant la pratique de la prière », La Parole apparaît dans la chair

36 La prière n’est pas une cérémonie, il y a beaucoup de signification en elle. Que nous révèlent les prières des hommes ? Les hommes servent Dieu directement. Si tu vois cela comme une cérémonie, alors tu ne pourras certainement pas bien servir Dieu. Il est possible de dire que si tes prières ne sont pas honnêtes ou sincères, alors Dieu ne te comptera pas, Il t’ignorera, et, si tu es ignoré, le Saint-Esprit ne travaillera pas en toi. Par conséquent, tu es découragé en faisant ton travail. Désormais, sans la prière, tu ne peux pas travailler. C’est la prière qui apporte le travail et la prière qui apporte le service. Tu dis que tu es un conducteur et une personne qui sert Dieu, mais tu ne t’es jamais consacré à la prière et tu n’as jamais été sérieux dans tes prières. En servant de cette façon, tu échoueras. […] Si tu viens souvent en présence de Dieu et pries souvent, cela prouve que tu prends Dieu sérieusement. Si tu fais fréquemment du travail toi-même et tu ne pries pas souvent, tu fais souvent ceci et cela derrière Son dos, alors tu ne sers pas Dieu, mais tu fais plutôt tes propres affaires. N’es-tu pas condamné en faisant ta propre affaire ? Depuis l’extérieur, il ne semble pas que tu aies fait quelque chose qui dérange, et il semble que tu n’as pas blasphémé, mais tu fais ce que tu veux. N’interromps-tu pas ? Pas vrai ? Même si de l’extérieur il semble que tu n’interromps pas, tu résistes à Dieu en nature.

Extrait de « La signification et la pratique de la prière », Récits des entretiens du Christ

37 Même si les hommes s’agenouillent pour prier dans un domaine intangible, ils parlent et ils prient, tu dois comprendre que les prières des hommes sont également un canal pour que le Saint-Esprit travaille. Lorsque les hommes prient et cherchent dans l’état correct, le Saint-Esprit travaillera aussi en même temps. Ce sont deux aspects par lesquels Dieu et les hommes peuvent coordonner avec succès, ou, en d’autres mots, c’est Dieu qui aide les gens à s’occuper des affaires. C’est un type de coopération de l’homme en présence de Dieu ; c’est aussi une méthode par laquelle Dieu rend les hommes complets. C’est ainsi davantage le chemin de l’entrée normale des hommes dans la vie — ce n’est pas une cérémonie. La prière ne consiste pas seulement à éveiller sa force ou à crier des slogans ; ce n’est pas comme cela. Si ce n’était que cela, alors il suffirait de le faire machinalement et de crier des slogans ; il n’y aurait pas besoin de demander quoi que ce soit, pas besoin d’adorer et pas besoin de piété. Le sens de la prière est très profond ! Si tu pries souvent et si tu sais comment prier, priant fréquemment de façon soumise et raisonnablement, alors tu te sentiras souvent particulièrement normal à l’intérieur. Si tu pries fréquemment en utilisant quelques slogans et si tu n’as pas de fardeau, ou si tu réfléchis à la façon dont tu parles raisonnablement ou déraisonnablement dans ta prière, et quel genre de façon de parler n’est pas une véritable adoration, et si tu n’es jamais sérieux au sujet de ces problèmes, alors tes prières n’auront pas de succès et la situation à l’intérieur de toi sera toujours anormale ; tu n’entreras jamais profondément dans les leçons de ce qu’est la raison normale, de ce qu’est la vraie soumission, de ce qu’est la vraie adoration et de la position à prendre. Ce sont toutes des choses subtiles.

Extrait de « La signification et la pratique de la prière », Récits des entretiens du Christ

38 Maintenant, vous devez saisir si les choses que vous dites dans vos prières sont raisonnables ou non. Peu importe que tu sois insensé ou que tu pries intentionnellement de cette façon, si tes prières ne sont pas raisonnables, alors le Saint-Esprit ne travaillera pas en toi. Par conséquent, lorsque tu pries, les paroles que tu dis doivent être raisonnables et le ton de ta voix doit être approprié : « Oh, Dieu ! Tu connais mes faiblesses et Tu connais ma rébellion. Je Te demande seulement de me donner du pouvoir afin je puisse résister aux tests de cet environnement. Toutefois, que ce soit selon Ta volonté. Je demande seulement cela et je ne sais pas quelle est Ta volonté, mais je désire que Ta volonté soit faite ; peu importe que Tu m’utilises pour servir ou me fasse servir d’obstacle, je suis prêt, quoi qu’il en soit. Cependant, je Te demande de la force et de la sagesse afin que je puisse Te satisfaire dans ce problème. Je suis seulement prêt à me soumettre à Tes arrangements… » Après avoir prié de cette façon, tu te sentiras particulièrement ferme. Si tu es simplement tenace à demander et demander, alors, lorsque tu auras fini de demander, ce ne sera rien de plus que des paroles vides, car tu as déjà prédéterminé tes intentions. Quand tu t’agenouilles pour prier, tu devrais dire quelque chose comme : « Oh, Dieu ! Tu connais mes faiblesses et Tu connais mes conditions. Je Te demande de m’éclairer dans cette affaire et de me faire comprendre Ta volonté. Je désire seulement me soumettre à tous Tes arrangements et mon cœur désire se soumettre à Toi… » Si tu pries comme cela, alors le Saint-Esprit te touchera et, si la direction de ta prière n’est pas correcte, alors elle deviendra sèche et le Saint-Esprit ne te touchera pas ; tu ne fais que murmurer, prier silencieusement ou fermer les yeux et tu dis quelques paroles à volonté, ce qui est simplement pour la forme. Si tu es superficiel, le Saint-Esprit travaillera-t-Il ? Les hommes qui viennent dans la présence de Dieu doivent tous bien se comporter et montrer de la piété. Regarde les prêtres qui sacrifiaient pendant l’ère de la Loi ; ils étaient tous agenouillés. La prière n’est pas une chose aussi simple que cela. Les hommes viennent devant Dieu, mais ils sont encore défiants et incontrôlés, et ils veulent s’étendre sur leur lit et fermer les yeux. Cela est inacceptable ! Je ne dis pas ces choses pour exiger que les hommes suivent certaines règles spécifiques ; au minimum, leur cœur doit se tourner vers Dieu et ils doivent avoir une attitude de piété en présence de Dieu.

Extrait de « La signification et la pratique de la prière », Récits des entretiens du Christ

39 Lorsque vous faites l’expérience de Dieu et que vous Le priez dans votre vie quotidienne, vous le faites avec négligence — vous priez Dieu pendant que vous travaillez. Cela peut-il être appelé le don de votre cœur à Dieu ? Vous pensez aux problèmes de la maison ou aux choses de la chair, vous êtes toujours divisés. Cela peut-il être considéré comme faire silence dans votre cœur en présence de Dieu ? C’est parce que ton cœur est toujours fixé sur les choses externes et n’est pas capable de se tourner vers Dieu. Si vous désirez vraiment faire silence dans votre cœur devant Dieu, vous devez délibérément faire le travail de coopération. C’est-à-dire que chacun d’entre vous doit prendre du temps loin de toute personne, de tout affaire et de toute chose pour vos propres méditations spirituelles où vous serez capables d’apporter la paix dans votre cœur et de faire silence devant Dieu. Vous devriez avoir vos propres carnets de méditation où noter votre connaissance de la parole de Dieu et comment votre esprit a été touché, sans tenir compte que ce que vous notez soit profond ou superficiel. Faites silence dans votre cœur devant Dieu de façon intentionnelle. Si tu peux dédier une ou deux heures à une vraie vie spirituelle au cours d’une journée, alors tu te sentiras enrichi ce jour-là et ton cœur sera radieux et paisible. Si tu vis ce genre de vie spirituelle quotidiennement, alors tu seras capable de donner ton cœur à Dieu de plus en plus, ton esprit deviendra de plus en plus fort, tu deviendras plus capable de marcher sur le chemin dirigé par le Saint-Esprit et Dieu t’accordera toujours plus de bénédictions. […] Plus tu vis une vie spirituelle, plus ton cœur sera occupé par la parole de Dieu, toujours préoccupé par ces choses et portant toujours ce fardeau. Après cela, tu peux révéler ta plus secrète vérité à Dieu par ta vie spirituelle, Lui dire ce que tu veux faire, ce à quoi tu pensais, ta compréhension de la parole de Dieu et ta façon de la voir. Ne garde rien pour toi-même, pas même la moindre chose ! Exerce-toi à dire à Dieu les paroles qui se trouvent dans ton cœur, dis-Lui la vérité et n’hésite pas à dire ce qui est dans ton cœur. Plus tu fais cela, plus tu ressentiras la bonté de Dieu et ton cœur sera de plus en plus attiré vers Dieu. Quand cela se produira, tu sentiras que Dieu t’est plus cher que toute autre personne. Tu ne quitteras jamais le Dieu, quoiqu’il advienne. Si tu pratiques ce genre de méditation spirituelle quotidiennement et que tu ne l’écartes pas de ta pensée, mais le prends comme ton appel dans la vie, alors la parole de Dieu occupera ton cœur. C’est ce que signifie être touché par le Saint-Esprit. Ce sera comme si ton cœur a toujours été possédé par Dieu, comme s’il y avait toujours eu de l’amour dans ton cœur. Personne ne peut t’arracher cela. Quand cela se produit, Dieu habitera réellement en toi et aura une place à l’intérieur de ton cœur.

Extrait de « Une vie spirituelle normale conduit les gens sur le droit chemin », La Parole apparaît dans la chair

40 Apaiser son cœur devant Dieu est une des étapes les plus cruciales pour entrer dans les paroles de Dieu, et c’est une leçon dans laquelle à présent tous les gens doivent entrer de toute urgence. Les manières d’entrée pour apaiser son cœur devant Dieu sont :

1. Détache ton cœur des choses extérieures, tiens-toi en silence devant Dieu et prie Dieu avec un cœur attentif.

2. En ayant un cœur silencieux devant Dieu, mange, bois, et jouis des paroles de Dieu.

3. Prends l’habitude de méditer sur l’amour de Dieu et de le contempler et réfléchis à l’œuvre de Dieu dans ton cœur.

Premièrement, commence par le sujet de la prière. Concentre-toi et prie à une heure fixe. Peu importe si tu es pressé, ou occupé, ou quoi qu’il t’arrive, prie chaque jour normalement et mange et bois les paroles de Dieu normalement. Du moment que tu manges et bois les paroles de Dieu, peu importe le milieu dans lequel tu te trouves, ton esprit est particulièrement heureux, tu n’es pas non plus dérangé par les gens, les événements ou les choses autour de toi. Lorsque tu contemples Dieu normalement dans ton cœur, ce qui se passe à l’extérieur ne peut pas te déranger. C’est ce que signifie avoir de la stature. Commencer par la prière : Prier en paix devant Dieu est plus fructueux. Après cela, mange et bois les paroles de Dieu, réfléchis aux paroles de Dieu et essaie d’obtenir la lumière, trouve la voie de la pratique, sache quels sont les objectifs des déclarations de Dieu, et comprends sans déviance. D’une façon ordinaire, approche-toi de Dieu normalement dans ton cœur, contemple l’amour de Dieu et réfléchis aux paroles de Dieu sans être dérangé par les choses extérieures. Lorsque ton cœur est en paix au point où tu peux méditer, de sorte qu’à l’intérieur de toi-même tu contemples l’amour de Dieu et tu t’approches véritablement de Dieu, quel que soit le milieu où tu te trouves, et que tu as finalement atteint le point où tu loues dans ton cœur, et c’est même mieux que de prier, alors ainsi tu seras doté d’une certaine stature. Si tu es en mesure de parvenir à l’état ci-dessus décrit, alors ce sera la preuve que ton cœur est véritablement en paix devant Dieu. C’est la première étape ; c’est une compétence de base. Ce n’est qu’après qu’ils aient pu être en paix devant Dieu que les gens peuvent être touchés par le Saint-Esprit et éclairés et illuminés par ce même Saint-Esprit, c’est seulement alors qu’ils sont capables de communier véritablement avec Dieu et capables de comprendre la volonté de Dieu et la direction prise par le Saint-Esprit, et en cela, ils se seront engagés dans la bonne voie dans leur vie spirituelle. S’exercer à vivre devant Dieu pour atteindre une certaine profondeur afin de pouvoir se rebeller contre soi-même, se mépriser et demeurer dans les paroles de Dieu, voilà ce qu’est véritablement l’apaisement du cœur devant Dieu.

Extrait de « L’apaisement de ton cœur devant Dieu », La Parole apparaît dans la chair

41 Si ton cœur est vraiment silencieux devant Dieu, tu ne seras pas dérangé par tout ce qui se passe dans le monde au-dehors, et aucune personne, aucun événement ou aucune chose ne te préoccupera. Si tu as une entrée en cela, alors ces attitudes négatives ou toutes choses négatives, telles que les conceptions humaines, la philosophie de la vie, les relations anormales avec les gens et les pensées de ton cœur disparaîtront naturellement. Étant donné que tu médites toujours les paroles de Dieu, et que ton cœur se rapproche toujours de Dieu et qu’il est habité par les réelles paroles de Dieu, ces choses négatives sont inconsciemment éliminées. Lorsque de nouvelles choses positives t’habitent, les anciennes choses négatives n’auront plus de place, alors ne fais pas attention à ces choses négatives. Tu n’as pas besoin de faire des efforts pour essayer de les contrôler. Prête attention à être silencieux devant Dieu, et mange et bois davantage des paroles de Dieu et jouis-en, chante davantage de cantiques louant Dieu et donne à Dieu l’occasion d’agir sur toi, car actuellement, Dieu veut personnellement parfaire les gens. Il veut gagner ton cœur, Son Esprit touche ton cœur, et si tu vis devant Dieu en suivant la direction du Saint-Esprit tu satisferas Dieu.

Extrait de « L’apaisement de ton cœur devant Dieu », La Parole apparaît dans la chair

42 Et comment cherches-tu à être touché par le Saint-Esprit ? Ce qui importe c’est de vivre dans les paroles de Dieu d’aujourd’hui et de prier sur la base des exigences de Dieu. Priant de cette manière, c’est sûr que tu seras touché par le Saint-Esprit. Si tu ne cherches pas sur la base des paroles d’aujourd’hui prononcées par Dieu, alors cela est inefficace. Tu dois prier et dire : « Ô Dieu ! Je m’oppose à Toi, et je Te suis tellement redevable ; je suis si désobéissant, et je ne suis jamais capable de Te satisfaire. Ô Dieu, je souhaite que Tu me sauves, je veux Te rendre service jusqu’à la fin, je veux mourir pour Toi. Juge-moi et châtie-moi, et je ne me plaindrai pas ; je m’oppose à Toi et mérite de mourir, afin que tous les peuples puissent voir Ton tempérament juste à l’occasion de ma mort ». Quand tu pries à l’intérieur de ton cœur de cette façon, Dieu t’entendra et te guidera ; si tu ne pries pas sur la base des paroles du Saint-Esprit d’aujourd’hui, alors il n’y a aucune possibilité que tu sois touché par le Saint-Esprit. Si tu pries selon la volonté de Dieu et selon ce que Dieu désire faire aujourd’hui, tu diras : « Ô Dieu ! Je veux accepter Tes commissions et être fidèle à Tes commissions, et je suis prêt à consacrer ma vie entière à Ta gloire, afin que tout ce que je fais puisse atteindre les standards du peuple de Dieu. Puisse mon cœur être touché par Toi ! Je souhaite que Ton Esprit m’illumine, pour que tout ce que je fais fasse honte à Satan, que je sois finalement gagné par Toi ». Si tu fais ta prière de cette façon, centrée sur la volonté de Dieu, alors le Saint-Esprit agira inévitablement en toi. Ce n’est pas tant la longueur de tes prières — ce qui est important c’est de savoir si oui ou non tu comprends la volonté de Dieu.

Extrait de « Connaître la plus nouvelle œuvre de Dieu et suivre les pas de Dieu », La Parole apparaît dans la chair

43 Quelqu’un qui cherche la vie doit d’abord donner son cœur à Dieu entièrement. C’est une condition préalable. J’aimerais que Mes frères et sœurs prient Dieu avec moi : « Oh Dieu ! Que Ton Esprit au ciel accorde la grâce aux hommes sur la terre afin que Mon cœur se tourne complètement vers Toi, que Mon Esprit soit ému par Toi et que Je puisse voir Ta bonté dans Mon cœur et dans Mon Esprit, de sorte que ceux qui sont sur la Terre soient bénis de voir Ta beauté. Dieu ! Que Ton Esprit émeuve de nouveau nos esprits afin que notre amour soit durable et ne change jamais ! » Ce que Dieu fait en chacun d’entre nous, c’est d’abord de tester notre cœur, et quand nous versons notre cœur en Lui, c’est alors qu’Il commence à émouvoir notre esprit. On ne peut voir la bonté, la suprématie et la grandeur de Dieu qu’en esprit. C’est le chemin du Saint-Esprit dans les êtres humains. As-tu ce genre de vie ? As-tu fait l’expérience d’une vie du Saint-Esprit ? Ton esprit a-t-il été ému par Dieu ? As-tu vu comment le Saint-Esprit travaille dans les hommes ? As-tu donné entièrement ton cœur à Dieu ? Lorsque tu donnes pleinement ton cœur à Dieu, tu peux faire directement l’expérience de la vie du Saint-Esprit, et Son œuvre peut constamment t’être révélée. À ce moment-là, tu peux devenir quelqu’un qui est utilisé par le Saint-Esprit. Es-tu prêt à devenir ce genre de personne ? Selon Ma mémoire, quand J’ai été ému par le Saint-Esprit et que J’ai donné Mon cœur à Dieu la première fois, Je suis tombé devant Lui et J’ai crié : « Oh Dieu ! C’est Toi qui as ouvert Mes yeux pour que Je comprenne Ton salut. Je suis prêt à Te donner Mon cœur entièrement, et tout ce que Je demande, c’est que Ta volonté soit faite. Tout ce que Je souhaite, c’est que Mon cœur gagne Ton approbation en Ta présence et c’est d’accomplir Ta volonté. » Cette prière est vraiment inoubliable pour Moi ; J’étais profondément ému et J’ai pleuré amèrement devant Dieu. C’était Ma première prière réussie en présence de Dieu en tant que personne qui a été sauvée, et c’était Ma première aspiration. J’ai souvent été ému par le Saint-Esprit après cela. As-tu fait ce genre d’expérience ?

Extrait de « Le chemin… (3) », La Parole apparaît dans la chair

44 Parfois, lorsque tu te délectes des paroles de Dieu, elles touchent ton esprit, et tu sens que tu ne peux pas t’empêcher d’aimer Dieu, qu’il y a une grande force en toi, et qu’il n’y a rien que tu ne puisses mettre de côté. Si tu as ce sentiment, alors tu as été touché par l’Esprit de Dieu, et ton cœur s’est entièrement tourné vers Dieu, et tu prieras Dieu et tu diras : « Ô Dieu ! Nous avons véritablement été prédestinés et choisis par Toi ! Ta gloire me rend fier, et c’est glorieux de faire partie de Ton peuple. Je sacrifierai tout et je donnerai tout pour accomplir Ta volonté, et je Te consacrerai toutes mes années et tous les efforts de ma vie ». Quand tu prieras ainsi, il y aura dans ton cœur un amour sans fin et une vraie obéissance envers Dieu. As-tu déjà connu une telle expérience ? Si les gens sont souvent touchés par l’Esprit de Dieu, alors ils sont particulièrement disposés à se consacrer à Dieu dans leurs prières : « Ô Dieu ! Je souhaite voir Ton jour de gloire, et je veux vivre pour Toi — rien n’est plus digne ou n’a plus de sens que de vivre pour Toi, et je n’ai pas la moindre envie de vivre pour Satan et pour la chair. Tu m’as élevé en me permettant de vivre pour Toi aujourd’hui ». Quand tu as prié de cette manière, tu sentiras que tu ne peux t’empêcher d’offrir ton cœur à Dieu, que tu dois gagner Dieu et que tu haïrais de mourir sans avoir gagné Dieu pendant que tu es en vie. Après avoir dit une telle prière, il y aura une force inépuisable en toi, et tu ne sauras pas d’où elle vient ; en toi, il y aura un pouvoir illimité, et tu auras un grand sentiment que Dieu est aimable, et qu’Il est digne d’être aimé. C’est quand tu auras été touché par Dieu. Tous ceux qui ont connu une telle expérience ont été touchés par Dieu. Pour ceux qui sont souvent touchés par Dieu, les changements s’opèrent dans leur vie, ils sont capables de prendre leur résolution et sont prêts à gagner totalement Dieu, l’amour qu’ils portent pour Dieu dans leur cœur est plus fort, leurs cœurs sont complètement tournés vers Dieu, ils n’ont aucun égard pour la famille, le monde, les liaisons compliquées, ou leur avenir, et ils sont prêts à consacrer, toute la vie, leurs efforts à Dieu. Tous ceux qui ont été touchés par l’Esprit de Dieu sont des gens qui cherchent la vérité et qui ont l’espoir d’être perfectionnés par Dieu.

Extrait de « Connaître la plus nouvelle œuvre de Dieu et suivre les pas de Dieu », La Parole apparaît dans la chair

46 En raison de la distance entre l’Esprit et les esprits, tous ceux qui croient en Dieu ont un sentiment d’ardent désir pour Lui, et sont tous prêts à se rapprocher davantage et à répandre leur cœur, mais ils n’osent pas entrer en contact avec Lui, et ils ne font que demeurer dans l’émerveillement. Tel est le pouvoir d’attraction de l’Esprit. Parce que Dieu est un Dieu que les gens sont censés aimer et qu’en Lui il y a une infinité d’éléments qu’ils sont censés aimer, tous les hommes L’aiment et ils veulent tous se confier en Lui. En vérité, tout le monde a un cœur d’amour pour Dieu, il n’y a que la perturbation de Satan qui a rendu les gens insensibles, obtus et pitoyables, incapables de connaître Dieu. Voilà pourquoi Dieu a parlé des vrais sentiments de l’humanité à l’égard de Dieu : « L’homme ne M’a jamais méprisé au plus profond de son cœur ; au contraire, il s’attache à Moi dans les profondeurs de son esprit. […] Ma réalité fait perdre à l’homme tous ses moyens, le laisse stupéfait et perplexe, et pourtant il est prêt à tout accepter. » C’est la condition réelle profonde dans le cœur de ceux qui croient en Dieu. Quand les gens connaîtront vraiment Dieu, ils auront naturellement une attitude différente envers Lui, et ils seront en mesure de déclarer les louanges du fond de leur cœur dû au rôle de l’esprit.

Extrait de « Interprétation de la quinzième déclaration », La Parole apparaît dans la chair

47 Pierre pria : « Dieu, quand Tu me traites avec bonté, je suis ravi et je sens un confort ; quand Tu me châties, je sens encore plus de confort et de joie. Bien que je sois faible et que j’endure des souffrances incalculables, bien qu’il y ait des larmes et de la tristesse, Tu sais que cette tristesse est causée par ma désobéissance et par ma faiblesse. Je pleure parce que je ne peux pas satisfaire Tes désirs ; je ressens du chagrin et du regret parce que je suis insuffisant pour Tes exigences, mais je suis prêt à atteindre cet état, je suis prêt à faire tout mon possible pour Te satisfaire. Ton châtiment m’a apporté la protection et m’a donné le meilleur salut ; Ton jugement éclipse Ta tolérance et Ta patience. Sans Ton châtiment et Ton jugement, je ne pourrais pas jouir de Ta miséricorde et de Ta bonté. Aujourd’hui, je vois d’autant plus que Ton amour a transcendé les cieux et a tout excellé. Ton amour n’est pas seulement miséricorde et bonté ; encore plus que cela, il est le châtiment et le jugement. Ton châtiment et Ton jugement m’ont tellement donné. Sans Ton châtiment et Ton jugement, aucune personne ne serait purifiée, et aucune personne ne serait capable de faire l’expérience de l’amour du Créateur. Bien que j’aie enduré des centaines d’épreuves et de tribulations et que j’aie même frôlé la mort, une telle souffrance[a] m’a permis de Te connaître vraiment et de gagner le salut suprême. Si Ton châtiment, Ton jugement et Ta discipline devaient s’éloigner de moi, alors je vivrais dans les ténèbres, sous le domaine de Satan. Quels sont les bénéfices de la chair de l’homme ? Si Ton châtiment et Ton jugement me quittaient, ce serait comme si Ton Esprit m’avait abandonné, comme si Tu n’étais plus avec moi. Si c’était le cas, comment pourrais-je continuer à vivre ? Si Tu me donnes la maladie et m’enlèves ma liberté, je peux continuer à vivre, mais si Ton châtiment et Ton jugement me quittaient, je n’aurais aucun moyen de continuer à vivre. Si j’étais sans Ton châtiment et Ton jugement, j’aurais perdu Ton amour, un amour trop profond pour que je le décrive avec des mots. Sans Ton amour, je vivrais sous le domaine de Satan et ne serais pas capable de voir Ton visage glorieux. Dis-moi, comment pourrais-je continuer à vivre ? De telles ténèbres, une telle vie, je ne pourrais pas les supporter. T’avoir avec moi, c’est comme Te voir, alors comment pourrais-je Te quitter ? Je T’en supplie, je Te prie de ne pas me priver de ma plus grande consolation, même si ce n’est que quelques mots de réconfort. J’ai joui de Ton amour et aujourd’hui je ne peux pas être loin de Toi ; dis-moi, comment pourrais-je ne pas T’aimer ? J’ai versé beaucoup de larmes de chagrin à cause de Ton amour, pourtant j’ai toujours senti qu’une vie comme celle-ci est plus significative, plus capable de m’enrichir, plus capable de me changer et plus capable de me permettre d’atteindre la vérité qui devrait être possédée par les créatures. »

Extrait de « Les expériences de Pierre : sa connaissance du châtiment et du jugement », La Parole apparaît dans la chair

48 C’est exactement ce que Pierre a expérimenté : quand il était à son point le plus faible, il pria Dieu et dit : « Oh Dieu ! Indépendamment du temps ou du lieu, Tu sais que je me souviens toujours de Toi. Peu importe le temps ou le lieu, Tu sais que je veux T’aimer, mais ma stature est trop petite, je suis trop faible et impuissant, mon amour est trop limité et ma sincérité envers Toi est trop pauvre. Comparé à Ton amour, je suis tout simplement inapte à vivre. La seule chose que je souhaite, c’est que ma vie ne soit pas en vain, et que non seulement je puisse rembourser Ton amour, mais, en plus, que je puisse Te consacrer tout ce que je possède. Si je peux Te satisfaire, alors, en tant que créature, j’aurai la tranquillité d’esprit et je ne demanderai plus rien. Bien que je sois faible et impuissant maintenant, je n’oublierai pas Tes exhortations ni Ton amour. Maintenant, je ne fais rien de plus que de rembourser Ton amour. Oh Dieu, je me sens horrible ! Comment puis-je Te rendre l’amour de mon cœur, comment puis-je faire tout ce que je peux, être capable de réaliser Ton désir et être en mesure de T’offrir tout ce que j’ai ? Tu connais la faiblesse de l’homme ; comment puis-je être digne de Ton amour ? Oh Dieu ! Tu sais que ma stature est petite, que mon amour est trop faible. Comment puis-je faire de mon mieux dans ce genre d’environnement ? Je sais que je devrais rembourser Ton amour, je sais que je devrais Te donner tout ce que j’ai, mais aujourd’hui ma stature est trop petite. Je Te demande de me donner de la force et de la confiance afin que je sois plus capable de posséder un amour pur à Te consacrer et plus capable de Te consacrer tout ce que j’ai ; non seulement je serai capable de rembourser Ton amour, mais plus capable d’expérimenter Ton châtiment, Ton jugement et Tes épreuves, et Tes malédictions encore plus sévères. Tu m’as permis de contempler Ton amour et je suis incapable de ne pas T’aimer et, quoique je sois faible et impuissant aujourd’hui, comment pourrais-je T’oublier ? Ton amour, Ton châtiment et Ton jugement m’ont tous appris à Te connaître, et pourtant je me sens incapable de satisfaire Ton amour, car Tu es si grand. Comment puis-je consacrer tout ce que j’ai au Créateur ? » Telle était la demande de Pierre, et pourtant sa stature était trop inadéquate. À ce moment-là, il sentait qu’on tournait un couteau enfoncé dans son cœur et il était dans l’agonie ; il ne savait pas quoi faire dans de telles conditions. Pourtant, il continua à prier : « Oh Dieu ! L’homme est d’une stature enfantine, sa conscience est faible, et tout ce que je peux atteindre, c’est de rembourser Ton amour. Aujourd’hui, je ne sais comment satisfaire Tes désirs, ou faire tout ce que je peux, ou donner tout ce que j’ai, ou comment Te dévouer tout ce que j’ai. Indépendamment de Ton jugement, indépendamment de Ton châtiment, indépendamment de ce que Tu me donnes, indépendamment de ce que Tu m’enlèves, libère-moi de la moindre plainte envers Toi. Plusieurs fois, quand Tu m’as châtié et m’as jugé, j’ai rouspété dans ma tête, et j’ai été incapable d’atteindre la pureté ou de satisfaire Tes désirs. Mon remboursement de Ton amour est né d’une compulsion et en ce moment je me hais encore plus. » C’est parce qu’il cherchait un amour de Dieu plus pur que Pierre priait de cette manière. Il cherchait, implorait et, de plus, il s’accusait et confessait ses péchés à Dieu. Il se sentait redevable à Dieu et sentait de la haine envers lui-même, mais il était aussi un peu triste et passif. Il se sentait toujours ainsi, comme s’il n’était pas assez bon pour les désirs de Dieu et incapable de faire de son mieux. Dans ces conditions, Pierre poursuivait quand même la foi de Job. Il voyait combien la foi de Job avait été grande, car Job avait vu que tout ce qu’il possédait lui avait été accordé par Dieu et qu’il était naturel que Dieu lui retire tout, et que Dieu donnerait à qui Il voudrait ; ainsi était le juste tempérament de Dieu. Job ne se plaignait pas et pouvait encore louer Dieu. Pierre aussi se connaissait lui-même et, dans son cœur, il priait : « Aujourd’hui, je ne devrais pas me contenter de rembourser Ton amour en me servant de ma conscience et de la quantité d’amour que je Te rends, car mes pensées sont trop corrompues et parce que je suis incapable de Te voir comme le Créateur. Parce que je suis encore incapable de T’aimer, je dois pouvoir Te consacrer tout ce que j’ai, ce que je ferais bien volontiers. Je dois connaître tout ce que Tu as fait et ne pas avoir d’autre choix et je dois voir Ton amour, pouvoir proclamer Tes éloges et exalter Ton saint nom, afin que Tu puisses gagner une grande gloire à travers moi. Je suis prêt à tenir bon dans ce témoignage pour Toi. Oh Dieu ! Ton amour est si précieux et si beau ; comment pourrais-je souhaiter vivre dans les mains du malin ? Ne m’as-Tu pas créé ? Comment pourrais-je vivre sous le domaine de Satan ? Je préférerais que tout mon être vive au milieu de Ton châtiment. Je ne veux pas vivre sous le domaine du malin. Si je peux être purifié et tout Te consacrer, je suis disposé à offrir mon corps et mon esprit à Ton jugement et à Ton châtiment, car je déteste Satan, et je ne veux pas vivre sous son domaine. Par Ton jugement sur moi, Tu manifestes Ton tempérament juste ; je suis heureux et n’ai pas la moindre plainte. Si je suis capable d’accomplir le devoir d’une créature, je veux que toute ma vie soit accompagnée de Ton jugement, par lequel je viendrai à connaître Ton tempérament juste et me débarrasserai de l’influence du malin. » Pierre a toujours prié ainsi, a toujours cherché ainsi et a atteint un domaine plus élevé. Non seulement a-t-il pu rembourser l’amour de Dieu, mais, plus important encore, il a aussi accompli son devoir de créature. Non seulement n’a-t-il pas été accusé par sa conscience, mais il a aussi été capable de transcender les normes de la conscience. Ses prières continuèrent à monter devant Dieu, de sorte que ses aspirations étaient toujours plus élevées et son amour envers Dieu toujours plus grand. Bien qu’il ait subi une douleur atroce, il n’a quand même pas oublié d’aimer Dieu et il a quand même cherché à atteindre la capacité de comprendre la volonté de Dieu. Dans ses prières il prononça les mots suivants : « Je n’ai accompli rien de plus que le remboursement de Ton amour. Je n’ai pas témoigné de Toi devant Satan, je ne me suis pas libéré de l’influence de Satan et je vis encore dans la chair. Je désire utiliser mon amour pour vaincre Satan et lui faire honte, et ainsi satisfaire Ton désir. Je veux me donner tout entier à Toi, ne pas donner le moindre de moi-même à Satan, car Satan est Ton ennemi. » Plus il cherchait dans cette direction, plus il était ému, et plus sa connaissance de ces choses était élevée. Sans s’en rendre compte, il comprit qu’il devait se libérer de l’influence de Satan et se restituer complètement à Dieu. Tel était le domaine qu’il avait atteint.

Extrait de « Les expériences de Pierre : sa connaissance du châtiment et du jugement », La Parole apparaît dans la chair

49 Quand il fut châtié par Dieu, Pierre pria : « Oh Dieu ! Ma chair est désobéissante et Tu me châties et me juges. Je me réjouis de Ton châtiment et de Ton jugement, et même si Tu ne me veux pas, dans Ton jugement j’aperçois Ton saint et juste tempérament. Quand Tu me juges, afin que d’autres puissent voir Ton juste tempérament dans Ton jugement, je me sens heureux. Si cela peut manifester Ton tempérament et permettre que Ton tempérament juste soit vu par toutes les créatures, et si cela peut purifier mon amour pour Toi, afin que je puisse atteindre l’image d’un juste, alors Ton jugement est bon, car telle est Ta volonté de grâce. Je sais que beaucoup en moi est encore rebelle et que je ne suis toujours pas apte à me présenter devant Toi. Je veux que Tu me juges encore plus, que ce soit par un milieu hostile ou par de grandes tribulations ; peu importe comment Tu me juges, pour moi c’est précieux. Ton amour est si profond et je suis disposé à être à Ta merci sans la moindre plainte. » C’est la connaissance de Pierre après qu’il a expérimenté l’œuvre de Dieu et c’est aussi un témoignage de son amour pour Dieu.

Extrait de « Les expériences de Pierre : sa connaissance du châtiment et du jugement », La Parole apparaît dans la chair

50 Contrairement à aujourd’hui, le travail à ce moment-là ne prenait pas la forme d’une conversation de face-à-face. Au cours de l’ère de la Grâce, l’œuvre du Saint-Esprit était très caché, et Pierre souffrait de beaucoup de difficultés, et arrivait parfois à s’exclamer : « Dieu ! Je n’ai rien d’autre que cette vie. Bien que cela ne vaille pas grand chose devant Toi, je souhaiterais la dédier à Toi. Bien que les hommes ne soient pas dignes de T’aimer, et que leur amour et leur cœur soient sans valeur, je crois que Tu peux percevoir l’intention dans le cœur des hommes. Et même si les corps des hommes ne correspondent pas à Ton acceptation, je Te prie d’accepter mon cœur ». Après avoir prononcé ces prières il reçut des encouragements, surtout quand il a prié : « Je consacrerai tout mon cœur à Dieu. Même si je ne suis pas capable de faire quoi que ce soit pour Dieu, je satisferai loyalement Dieu et me consacrerai à Lui sans réserve. Je crois que Dieu doit regarder mon cœur. » Il disait : « Je ne demande rien d’autre dans ma vie, mais que mes pensées d’amour pour Dieu et le désir de mon cœur soient acceptés par Dieu. J’étais avec le Seigneur Jésus depuis si longtemps, mais je ne L’aimais pas, ceci est ma plus grande dette. Même si je suis resté avec Lui, je ne Le connaissais pas, et j’ai même prononcé des paroles irrévérencieuses sur Son dos. Seulement à y penser me fait sentir encore plus endetté envers le Seigneur Jésus. » Il priait toujours en ces manière. Il disait : « Je suis moins que la poussière. Je ne peux rien faire d’autre si ce n’est de dédier ce cœur fidèle à Dieu ».

[…] Se rappelant son travail passé et sa stature actuelle, il s’adressait souvent à Jésus dans la prière, éprouvant toujours des regrets et se sentant redevable envers Jésus parce qu’il n’avait pas satisfait le désir de Dieu, et n’avait pas pu être à la hauteur des normes de Dieu. Ces questions étaient devenues son plus grand fardeau. Il disait : « Un jour, je Te consacrerai tout ce que j’ai et tout ce que je suis, je Te donnerai tout ce qu’il y a de plus précieux ». Il disait : « Dieu ! Je n’ai seulement qu’une foi et un amour. Ma vie ne vaut rien, et mon corps ne vaut rien. Je n’ai seulement qu’une foi et un amour. J’ai foi en Toi dans mon esprit et de l’amour pour Toi dans mon cœur ; ce n’est que ces deux choses que j’ai et que je vais Te donner, et rien d’autre ». […] Plus tard, quand Pierre fut très en peine, Jésus lui rappela ceci : « Pierre, as-tu oublié ? Je ne suis pas du monde, et c’était seulement pour Mon œuvre que Je suis parti plus tôt. Toi aussi tu n’es pas du monde, l’as-tu oublié ? Je te l’ai dit par deux fois, tu ne t’en rappelles pas ? ». Pierre L’entendit et répondit : « Je n’ai pas oublié ! » Jésus répondit ensuite : « Tu as une fois passé du bon temps avec Moi au ciel et un certain temps à Mes côtés. Tu Me manques, Moi aussi Je te manque. Bien que les créatures ne soient pas dignes d’être mentionnées à Mes yeux, comment ne puis-Je pas aimer celui qui est innocent et aimable ? As-tu oublié Ma promesse ? Tu dois accepter Ma commission sur terre ; tu dois remplir la mission que Je t’ai confiée. Un jour Je te conduirai certainement pour être à Mes côtés. » Après avoir entendu ceci, Pierre devint encore plus revigoré, et reçut encore plus d’inspiration, de telle sorte que quand il fut sur la croix, il put dire : « Dieu ! Je ne peux pas T’aimer davantage ! Même si Tu me demandes de mourir, je ne pourrais pas T’aimer davantage ! Partout où Tu envoies mon âme, que Tu tiennes à Tes promesses ou non, quoi que Tu fasses après, je T’aime et je crois en Toi. » Ce à quoi il tenait c’était sa foi, et le véritable amour.

Extrait de « Comment Pierre est-il arrivé à connaître Jésus », La Parole apparaît dans la chair

51 Je lui ai envoyé des épreuves tellement de fois, qui bien sûr l’ont laissé à demi mort, mais même au milieu de ces centaines d’épreuves, il n’a jamais perdu la foi en Moi ni n’est devenu désillusionné à Mon égard. Même quand J’ai dit que Je l’avais déjà mis de côté, son cœur ne s’est pas affaibli et il n’est pas tombé dans le désespoir, mais a continué comme avant à vivre selon ses principes afin de réaliser son amour pour Moi. Quand Je lui ai dit que, bien qu’il M’aimât, Je ne l’approuvais pas, mais le jetterai dans les mains de Satan à la fin. Au milieu de ces épreuves, qui ne l’ont pas atteint dans la chair, mais étaient des épreuves par les mots, il a continué à Me prier : Oh, Dieu ! Dans les cieux et sur la terre et parmi les myriades de choses qui existent, est-il un homme, une créature, ou toute autre chose qui ne soit pas dans Tes mains, Toi le Tout-Puissant ? Lorsque Tu veux me faire miséricorde, mon cœur se réjouit grandement à cause de Ta miséricorde ; lorsque Tu veux exécuter un jugement contre moi, indigne que je suis je me sens d’autant plus le mystère profond de Tes actes, parce que Ton autorité et Ta sagesse sont abondantes. Bien que ma chair puisse souffrir, je suis réconforté dans mon esprit. Comment ne pourrais-je exalter Ta sagesse et Tes actes ? Même si je mourais après T’avoir connu, je serais toujours prêt et disposé. Oh, Tout-Puissant ! Assurément, ce n’est pas que tu ne veuilles pas me laisser Te voir ? Assurément, ce n’est pas que je sois vraiment indigne de recevoir Ton jugement ? Se pourrait-il qu’il y ait quelque chose en moi que Tu ne souhaites pas voir ? Au milieu de ces sortes d’épreuves, même si Pierre était incapable de bien saisir Mes desseins, il est évident qu’il considérait comme une question de fierté et de gloire personnelle d’être utilisé par Moi (que ce soit seulement de recevoir Mon jugement afin que l’humanité puisse voir Ma majesté et Ma colère), et était tout sauf abattu à cause des épreuves qu’il endurait. En raison de sa loyauté en Ma présence et de Mes bénédictions sur lui, il est devenu un exemple et un modèle pour l’humanité pour des milliers d’années. N’est-ce pas précisément l’exemple que vous devriez suivre ?

Extrait de « Les déclarations de Dieu à l’univers entier La sixième déclaration », La Parole apparaît dans la chair

52 Tout ce que Dieu fait pour chacun est bon. Alors, pourquoi ne pas rendre des éloges à ce moment ? Si les choses arrivent à un certain point ou si le jour vient, serais-tu, comme Pierre, en mesure de présenter des prières du fin fond de toi-même au milieu des épreuves ? Ce n’est que si, comme Pierre, tu es toujours capable de louer Dieu pendant que tu es entre les mains de Satan qu’il y aura le vrai sens d’« être libéré de l’esclavage de Satan, de vaincre la chair et de vaincre Satan ». N’est-ce pas un témoignage plus réel pour Dieu ?

Extrait de « Interprétation de la trente-deuxième déclaration », La Parole apparaît dans la chair

53 Quelqu’un qui accomplit réellement la volonté de Dieu est capable d’émettre des louanges des profondeurs de son cœur au milieu du jugement, des châtiments et des épreuves de Dieu, et est capable d’obéir pleinement à Dieu et de se nier, ainsi aimant Dieu avec un cœur de sincérité, de ténacité et de pureté ; telle est une personne complète, et c’est aussi l’œuvre que Dieu veut faire, et c’est ce que Dieu veut accomplir.

Extrait de « Au sujet des étapes de l’œuvre de Dieu », La Parole apparaît dans la chair

55 Après que des années se soient écoulées, l’homme est devenu hâlé, ayant connu les souffrances de la purification et du châtiment. Bien que l’homme ait perdu la « gloire » et le « charme » des temps passés, il est inconsciemment arrivé à comprendre la vérité d’être un homme, et est arrivé à reconnaître les années de bonnes intentions de Dieu à sauver l’humanité. L’homme commence petit à petit à détester sa propre barbarie. Il commence à haïr la façon dont il est sauvage, et tous les malentendus envers Dieu, et les demandes déraisonnables qu’il a formulées envers Dieu. Le temps ne peut pas être inversé ; les événements passés deviennent de regrettables souvenirs pour l’homme, et les paroles et l’amour de Dieu deviennent la force motrice dans la nouvelle vie de l’homme. Les blessures de l’homme se cicatrisent de jour en jour, sa force revient, et il se lève et regarde le visage du Tout-Puissant… seulement pour découvrir qu’Il a toujours été à mes côtés, et que Son sourire et Sa belle physionomie sont encore si émouvants. Dans Son cœur, Il reste toujours soucieux de l’humanité qu’Il a créée, et Ses mains sont toujours aussi chaudes et puissantes qu’au commencement. C’est comme si l’homme retournait au jardin d’Éden, mais cette fois-ci l’homme n’écoute plus les séductions du serpent, ne se détourne plus de la face de l’Éternel. L’homme s’agenouille devant Dieu, lève les yeux vers le visage radieux de Dieu et offre son sacrifice le plus précieux – Ô ! mon Seigneur, mon Dieu !

Extrait de « L’homme ne peut être sauvé que dans le cadre de la gestion de Dieu », La Parole apparaît dans la chair

Note de bas de page :

[a] Le texte original se lit « il ».

Précédent:(I) Paroles classiques sur la façon de croire en Dieu

Suivant:(III) Paroles classiques sur la façon de se fier à Dieu et de L’admirer

Vous aimerez peut-être également