L'Église de Dieu Tout-Puissant App.

Écoutez la voix de Dieu et accueillez le retour du Seigneur Jésus !

Nous invitons tous ceux qui cherchent la vérité à nous contacter.

Paroles classiques de Dieu Tout-Puissant, le Christ des derniers jours

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Largeur de page

0 résultats de recherche

Aucun résultat trouvé

X Paroles classiques sur la réalité de la vérité dans laquelle doivent entrer les élus de Dieu

(XII) Paroles classiques sur la façon de pratiquer l’amour de Dieu

296 « L’amour », comme on l’appelle, est une émotion pure, sans défaut, où tu utilises ton cœur pour aimer, ressentir et être attentionné. Dans l’amour, il n’y a pas de condition, pas de barrière et pas de distance. Dans l’amour, il n’y a pas de suspicion, pas de tromperie et pas de ruse. Dans l’amour, il n’y a pas de distance et rien d’impur. Si tu aimes, alors tu ne tromperas pas, ne te plaindras pas, ne trahiras pas, ne te rebelleras pas, n’exigeras pas ni ne chercheras à recevoir quelque chose ou un certain montant. Si tu aimes, alors tu te sacrifieras et endureras les difficultés avec joie, et t’entendras avec Moi. Tu abandonneras tout pour Moi : ta famille, ton avenir, ta jeunesse et ton mariage. Sinon, ton amour n’est pas de l’amour, mais une tromperie et une trahison !

Extrait de « Il y a beaucoup d’appelés, mais peu d’élus », La Parole apparaît dans la chair

297 La parole de Dieu dit : « L’amour est une émotion pure et sans défaut. Dans l’amour, il n’y a aucune suspicion, aucune barrière, aucune distance, où tu utilises ton cœur pour aimer et pour être attentionné. » Voilà la définition de l’amour. C’est la vérité. C’est ce que Dieu dit au sujet de l’amour. Mais qui devrais-tu aimer ? devrais-tu aimer ton mari ? Ta femme ? Tes frères et sœurs ? Non ! Quand Dieu parle d’amour, Il ne parle pas d’amour pour tes semblables, mais de l’amour de l’homme pour Dieu. C’est la forme du véritable amour. Comment comprendre cette vérité ? Cela veut dire que Dieu veut que les gens ne doutent pas de Lui ou se distancent de Lui ; cet amour est pur, et il est sans défaut. Sans défaut signifie que tes attentes envers Dieu ne sont pas extravagantes ; cela signifie que ton amour pour Dieu est inconditionnel et n’exige aucune raison ; cela signifie que tu aimes Dieu et nul autre. Hormis Dieu, rien d’autre ne peut occuper ton cœur ; cette émotion est pure et elle est sans défaut. Cette émotion occupe une certaine place dans ton cœur ; tu penses toujours à Lui et Il te manque, et tu te souviens de Lui à chaque instant. Aimer signifie aimer avec ton cœur. Aimer avec ton cœur consiste à être attentionné, bienveillant et à se souvenir avec un ardent désir. Pour aimer avec ton cœur, tu dois d’abord apprendre à comprendre. A l’heure actuelle, alors que tu manques de compréhension, tu devrais te servir de ton cœur pour aspirer à Lui, pour penser à Lui, pour Lui obéir, pour prendre soin de Lui, pour Le prier, et pour Le supplier ; Tu devrais même être capable de partager Ses pensées et Ses préoccupations. Tu dois mettre ton cœur dans toutes ces choses. Ne lance pas des paroles en l’air, en disant : « Dieu ! Je fais ceci pour Toi, et je fais cela pour Toi ! » Ce n’est que lorsque tu aimes et satisfais Dieu en te servant de ton cœur que ça a une signification pratique. Bien que tu ne le dises pas, tu as Dieu dans ton cœur, dans ton cœur tu penses à Lui. Tu peux abandonner ton mari, ta femme, tes enfants, les membres de ta famille ; mais ton cœur ne peut être sans Dieu. Sans Dieu, tu ne peux simplement pas vivre. Tu ne peux pas Le quitter. Voilà ce que cela veut dire avoir l’amour et avoir Dieu dans ton cœur. Il y a tant de choses à inclure lorsque tu aimes Dieu et te soucies de Lui avec ton cœur. Voilà le vrai amour que Dieu exige de l’homme ; autrement dit, tu dois L’aimer et te soucier de Lui avec ton cœur, et toujours Le garder dans ton esprit. Utilise ton cœur, pas tes paroles, pour mettre cela en pratique. N’utilise pas tes actions comme une sorte de spectacle, mais plutôt, pratique surtout avec ton cœur, que ton cœur dirige ton comportement, dirige toutes tes actions. Il ne doit pas y avoir de motivation, pas d’adultération et pas de suspicion ; Voilà comment un cœur pur devrait être. En ce qui concerne la suspicion, qu’est-ce que cela veut dire être suspicieux ? Cela veut dire que tu es toujours en train de te poser des questions : « Est-il juste que Dieu fasse cela ? Pourquoi Dieu dit-Il ceci ? Si c’est ce que Dieu dit, mais il n’y a pas de raison donnée, je ne vais pas obéir à cela. Si Dieu fait ceci, mais c’est injuste, je n’obéirai pas. Je vais laisser tomber pour l’instant. » N’entretenir aucune suspicion signifie que l’on reconnait que tout ce que Dieu dit et fait est juste, et avec Dieu, il n’existe pas de vrai ou de faux. L’homme doit obéir à Dieu, se soucier d’aimer Dieu, satisfaire Dieu, et partager Ses pensées et Ses préoccupations. Qu’importe s’il te semble que tout ce que Dieu fait est significatif et convenable ou non, si c’est en accord avec tes idées ou pas, et qu’importe si tu trouves que cela est sensé ou si cela est conforme à tes imaginations, tu dois toujours obéir et tu dois avoir un cœur révérencieux et soumis à l’égard de tout ce que Dieu fait. Après tout, cette pratique n’est-elle pas conforme à la vérité ? N’est-elle pas la manifestation et la mise en pratique de l’amour ?

Extrait de « Délivrer la vérité est la voie réelle pour guider les autres », Récits des entretiens du Christ

298 Un homme qui aime vraiment Dieu et qui connaît la vérité est quelqu’un qui est fidèle à Dieu, mais ne le démontre pas à l’extérieur. Il est prêt à pratiquer la vérité quand surviennent des situations et ne parle ni n’agit d’une manière allant à l’encontre de sa conscience. Il démontre de la sagesse lorsque des situations se présentent et ses actes sont fondés sur des principes, peu importe les circonstances. Un tel homme est quelqu’un qui sert vraiment Dieu.

Extrait de « La croyance en Dieu devrait se concentrer sur la réalité et non sur les rites religieux », La Parole apparaît dans la chair

299 Le chemin de foi en Dieu est le chemin d’amour envers Lui. Si tu crois en Lui, tu dois L’aimer ; cependant, L’aimer ne se réfère pas seulement à rendre Son amour ou à L’aimer en se fondant sur les sentiments de la conscience, c’est un amour pur pour Dieu. […] Si tu n’utilises que ta conscience, tu ne pourras pas éveiller ton amour pour Dieu ; lorsque tu ressens vraiment Sa beauté dans ton cœur, ton esprit sera touché par Lui, et ce n’est qu’à ce moment-là que ta conscience pourra jouer son rôle original. C’est-à-dire que lorsque les hommes ont été touchés par Dieu dans leurs esprits et quand leurs cœurs ont acquis de la connaissance et de l’encouragement, c’est-à-dire après avoir acquis de l’expérience, alors seulement pourront-ils effectivement aimer Dieu avec leurs consciences. Aimer Dieu avec ta conscience n’est pas faux, c’est le plus bas niveau de l’amour pour Dieu. La manière d’aimer des hommes en faisant à peine justice à la grâce de Dieu ne peut absolument pas inciter leur entrée proactive. Les hommes sont capables d’aimer Dieu authentiquement seulement quand ils obtiennent une partie de l’œuvre du Saint-Esprit, c’est-à-dire quand ils voient et goûtent l’amour de Dieu dans leur expérience pratique, quand ils ont une certaine connaissance de Dieu et voient vraiment que Dieu est si digne de l’amour de l’humanité et combien Il est aimable.

Extrait de « L’amour authentique pour Dieu est spontané », La Parole apparaît dans la chair

300 Si tu es incapable de rassembler la force en toi pour aimer Dieu, alors comment peux-tu prier ? Tu devrais dire : « O Dieu ! Mon cœur est dans l’incapacité de T’aimer véritablement, je veux T’aimer mais je manque de force. Que devrais-je faire ? Je souhaite que Tu ouvres les yeux de mon esprit, je veux que Ton Esprit touche mon cœur, afin que devant Toi je me dépouille de tous les états passifs, et sans contraintes de qui que soit, objet ou chose ; j’ouvre complètement mon cœur devant Toi, de sorte que tout mon être Te soit complètement dévoué, et Tu peux me passer à l’épreuve comme Tu le souhaites. Maintenant, je ne médite pas sur mes perspectives, je ne suis pas lié par la mort. En utilisant mon cœur qui T’aime, je veux chercher le chemin de la vie. Toutes choses sont entre Tes mains, mon destin est entre Tes mains, et, d’ailleurs, ma vie est contrôlée par Tes mains. Maintenant, je poursuis T’aimer, et que Tu me laisse T’aimer ou pas, et quelle que soit la façon dont Satan se mêle, je suis déterminé à T’aimer ». Lorsque tu rencontres de telles choses, tu pries de cette façon. Si tu le fais tous les jours, la force d’aimer Dieu S’élèvera graduellement.

Extrait de « Concernant la pratique de la prière », La Parole apparaît dans la chair

301 Il est à espérer que vous pouvez aimer Dieu de tout votre cœur, de toute votre pensée et de toute votre force comme si vous protégiez votre propre vie. N’est-ce pas une vie de la plus haute signification ? Pourriez-vous trouver le sens de la vie ailleurs ? Ne serait-ce pas un manque terrible de vision ? Es-tu prêt à aimer Dieu ? Dieu est-Il digne de l’amour de l’homme ? Les hommes sont-ils dignes de l’adoration de l’homme ? Alors, que devrais-tu faire ? Aime résolument Dieu, sans réserve, et vois ce que Dieu te fera. Vois s’Il te tuera. En somme, la tâche d’aimer Dieu est plus importante que de copier des mots et de les mettre sur papier pour Dieu. Tu devrais donner la première place à ce qui est le plus important, afin que ta vie ait plus de sens et soit pleine de bonheur, et ensuite tu devrais attendre la « sentence » de Dieu sur toi. Je Me demande si ton projet inclura l’amour de Dieu. Je voudrais que les projets de tout le monde deviennent une œuvre réalisée par Dieu et deviennent réalité.

Extrait de « Interprétation de la quarante-deuxième déclaration », La Parole apparaît dans la chair

302 Ayant foi en Dieu, tu ne devrais pas seulement chercher les bénédictions, mais chercher à aimer Dieu et à connaître Dieu. Grâce à Son illumination et ta propre quête, tu peux manger et boire Sa parole, développer une vraie compréhension de Dieu et avoir un véritable amour de Dieu qui vient de ton cœur. En d’autres termes, ton amour pour Dieu est très authentique, de sorte que personne ne peut le détruire ou se dresser sur le chemin d’un tel amour pour Lui. Alors tu es sur la bonne voie de la foi en Dieu. Cela prouve que tu appartiens à Dieu, car Dieu a pris possession de ton cœur et tu ne peux plus être la propriété de quelqu’un d’autre. Au vu de ton expérience, du prix que tu as payé et de l’œuvre de Dieu, tu es en mesure de développer un amour spontané pour Dieu. Ensuite, tu es libéré de l’influence de Satan et tu vis éclairé par la parole de Dieu. C’est seulement lorsque tu t’es affranchi de l’influence des ténèbres que tu peux être considéré comme ayant été gagné par Dieu. Dans ta croyance en Dieu, tu dois chercher à atteindre cet objectif. C’est le devoir de chacun d’entre vous.

Extrait de « Tu devrais vivre pour la vérité puisque tu crois en Dieu », La Parole apparaît dans la chair

303 La première étape d’aimer vraiment Dieu et d’être gagné par Lui est de tourner complètement ton cœur vers Dieu. Pour chaque chose que tu fais, examine-toi et demande : « Est-ce que je fais cela du fond d’un cœur qui aime Dieu ? Y a-t-il une intention personnelle ? Quel est mon but réel en faisant cela ? » Si tu veux confier ton cœur à Dieu, tu dois d’abord maîtriser ton propre cœur, renoncer à toutes tes propres intentions et en arriver au point d’être complètement pour Dieu. C’est le chemin de la pratique du don de ton cœur à Dieu. Quel est le sens de maîtriser son propre cœur ? C’est abandonner les désirs extravagants de la chair, ne pas convoiter les bénédictions relatives au statut ou convoiter le confort, faire tout pour satisfaire Dieu, et que le cœur puisse être pleinement pour Lui, non pour son propre bien.

Extrait de « L’amour authentique pour Dieu est spontané », La Parole apparaît dans la chair

304 L’amour authentique pour Dieu vient du fond du cœur ; c’est un amour qui n’existe qu’en fonction de la connaissance de Dieu par l’humanité. Quand le cœur des hommes se tourne entièrement vers Dieu, alors ils ont de l’amour pour Dieu, mais cet amour n’est pas nécessairement pur et il n’est pas nécessairement complet. C’est parce qu’il y a une certaine distance entre le cœur d’une personne qui se tourne complètement vers Dieu et cette personne qui a une authentique compréhension de Dieu et une authentique adoration pour Lui. La manière par laquelle les hommes peuvent acquérir un amour véritable pour Dieu et connaître le tempérament de Dieu est de tourner leur cœur vers Dieu. Après avoir donné leur vrai cœur à Dieu, ils commenceront à entrer dans l’expérience de la vie, et de cette façon leur tempérament commencera à changer, leur amour pour Dieu grandira progressivement et leur connaissance de Dieu augmentera graduellement.

Extrait de « L’amour authentique pour Dieu est spontané », La Parole apparaît dans la chair

306 La substance de Dieu permet non seulement de croire en Lui, mais aussi de L’aimer. Mais un grand nombre de croyants en Dieu sont incapables de découvrir ce « secret », et les gens n’osent pas aimer Dieu et n’iraient pas L’aimer. Ils n’ont jamais découvert qu’il y a tant de choses aimables en Dieu. Ils n’ont jamais découvert que Dieu est le Dieu qui aime l’homme, et qu’Il est le Dieu qui s’offre pour être aimé par l’homme. La tendresse de Dieu est exprimée dans Son œuvre : les gens découvrent Sa tendresse seulement quand ils expérimentent Son œuvre. Ils peuvent apprécier la tendresse de Dieu seulement dans leurs expériences réelles. Sans l’observer réellement dans la vie, personne ne peut découvrir la tendresse de Dieu. […] Peu importe à quel point les gens aiment Dieu dans le ciel, il n’y a rien de réel dans cet amour, il est rempli d’idées humaines. Peu importe qu’ils aiment très peu Dieu sur la terre, cet amour est réel ; même si cet amour est infime, il est encore réel. Dieu amène les gens à Le connaître par une œuvre réelle, et par cette connaissance, Il gagne leur amour. C’est comme avec Pierre : s’il n’avait pas vécu avec Jésus, il lui aurait été impossible d’adorer Jésus. Ainsi donc, sa loyauté envers Jésus était fondée sur sa relation avec Jésus. Pour amener l’homme à L’aimer, Dieu est venu parmi les hommes et Il vit avec les hommes, et tout ce qu’Il permet à l’homme de voir et d’expérimenter est la réalité de Dieu.

Extrait de « Ceux qui aiment Dieu vivront éternellement dans Sa lumière », La Parole apparaît dans la chair

307 L’homme doit chercher à vivre une vie qui a du sens et ne devrait pas se contenter de sa situation actuelle. Pour vivre à l’image de Pierre, il doit posséder les connaissances et les expériences de Pierre. L’homme doit poursuivre des choses plus élevées et plus profondes. Il doit poursuivre un amour plus profond et plus pur envers Dieu et une vie qui a de la valeur et du sens. Cela seul est la vie ; seulement alors l’homme sera comme Pierre. Tu dois te concentrer à être proactif envers ton entrée du côté positif, et tu ne dois pas te permettre docilement de retomber pour une facilité momentanée tout en ignorant des vérités plus profondes, plus spécifiques et plus concrètes. Ton amour doit être concret et tu dois trouver des façons de te libérer de cette vie dépravée, insouciante qui n’est pas différente de celle d’un animal. Tu dois vivre une vie qui a du sens, une vie de valeur, et tu ne dois pas te duper ni traiter ta vie comme un jouet avec lequel s’amuser. Pour quiconque aspire à aimer Dieu, il n’y a pas de vérités impossibles à atteindre ni de justice pour laquelle il ne puisse tenir ferme. Comment devrais-tu vivre ta vie ? Comment devrais-tu aimer Dieu et utiliser cet amour pour satisfaire Son désir ? Il n’y a rien de plus important dans ta vie. Surtout, tu dois avoir de telles aspirations et de la persévérance et tu ne devrais pas être comme ces faibles sans colonne vertébrale. Tu dois apprendre à expérimenter une vie qui a du sens, expérimenter des vérités significatives et tu ne devrais pas te traiter à la légère comme tu le fais. Sans que tu t’en rendes compte, ta vie glissera entre tes doigts ; et après cela, auras-tu une nouvelle occasion d’aimer Dieu ? L’homme peut-il aimer Dieu après sa mort ? Tu dois avoir les mêmes aspirations et la même conscience que Pierre ; ta vie doit avoir du sens et tu ne dois pas essayer de jouer au plus fin avec toi-même ! En tant qu’être humain et en tant que personne qui cherche Dieu, tu dois être en mesure de considérer soigneusement comment tu traites ta vie, comment tu devrais t’offrir à Dieu, comment tu devrais avoir une foi plus significative en Dieu, et, puisque tu aimes Dieu, comment tu dois le faire d’une manière plus pure, plus belle et meilleure.

Extrait de « Les expériences de Pierre : sa connaissance du châtiment et du jugement », La Parole apparaît dans la chair

308 Que Dieu nous éclaire, afin que nous puissions tous connaître Sa bonté, aimer notre Dieu au fond de nos cœurs et exprimer l’amour que nous avons tous pour Dieu dans différentes positions ; que Dieu nous accorde des cœurs inébranlables d’amour sincère pour Lui — c’est ce que J’espère. Cela dit, Je ressens un peu de sympathie pour Mes frères et sœurs qui vivent aussi dans cette terre d’infamie, ainsi J’ai développé en Moi une haine pour le grand dragon rouge. Cela entrave notre amour pour Dieu et attise notre avidité pour nos futurs adhérents. Cela nous pousse à être négatifs, à résister à Dieu. C’est le grand dragon rouge qui nous a trompés, nous a corrompus et nous a ravagés jusqu’à maintenant au point que nous sommes incapables de rendre à Dieu Son amour avec nos cœurs. Nous avons le désir dans nos cœurs, mais malgré nous, nous sommes impuissants. Nous sommes tous ses victimes. Pour cette raison, Je le déteste du plus profond de Moi et J’aspire à le détruire. Cependant, quand J’y réfléchis à nouveau, cela ne servirait à rien et cela ne causerait que des ennuis à Dieu, alors Je reviens vers ces paroles — J’ai décidé en Mon cœur d’accomplir Sa volonté — d’aimer Dieu. C’est le chemin que Je prends, c’est le chemin sur lequel Moi, l’une de Ses créations, Je devrais marcher. C’est ainsi que Je devrais passer Ma vie.

Extrait de « Le chemin… (2) », La Parole apparaît dans la chair

309 Dans la promesse que J’ai faite à Dieu, Je Lui donne simplement Mon cœur et ne Le trompe pas par Mes paroles. Je ne ferais pas quelque chose comme cela — Je suis seulement prêt à réconforter le Dieu que J’aime avec Mon cœur afin que Son Esprit dans le ciel soit réconforté. Le cœur peut avoir de la valeur, mais l’amour est plus précieux. Je suis prêt à donner à Dieu l’amour le plus précieux dans Mon cœur afin que ce dont Il jouit soit la plus belle chose que J’ai, afin qu’Il soit satisfait par l’amour que Je Lui offre. Es-tu prêt à donner ton amour à Dieu pour qu’Il en jouisse ? Es-tu prêt à faire de cela ton propre capital de survie ? Ce que Je vois à partir de Mon expérience, c’est que plus Je donne d’amour à Dieu, plus Je sens que Je vis dans la joie, et J’ai une force infinie, Je suis prêt à sacrifier tout mon corps et mon esprit et Je sens toujours que Je ne peux vraiment pas aimer Dieu suffisamment. Alors ton amour est-il un amour négligeable ou est-il infini, incommensurable ? Si tu veux vraiment aimer Dieu, tu auras toujours plus d’amour à Lui rendre. Si c’est le cas, quelle personne et quelle chose peuvent vraiment interférer avec ton amour pour Dieu ?

Extrait de « Le chemin… (3) », La Parole apparaît dans la chair

310 « Accomplir la volonté de Dieu le Père » devrait être la devise de tous ceux qui aiment Dieu. Ces mots devraient servir de guide à l’homme pour l’entrée et de boussole pour diriger ses actions. C’est la détermination que l’homme devrait avoir. Achever le travail de Dieu sur la terre et coopérer avec l’œuvre de Dieu dans la chair, voilà le devoir de l’homme. Un jour, quand le travail de Dieu sera terminé, l’homme Lui fera ses adieux et Il retournera rapidement au Père dans le ciel. N’est-ce pas la responsabilité que l’homme devrait accomplir ?

Extrait de « L’œuvre et l’entrée (6) », La Parole apparaît dans la chair

311 Aujourd’hui, alors que vous cherchez à aimer et à connaître Dieu, dans un certain aspect vous devez endurer difficulté et raffinement, et, dans un autre, vous devez payer un prix. Aucune leçon n’est plus profonde que la leçon d’aimer Dieu, et on peut dire que la leçon que les gens apprennent de leur longue vie de foi est la manière d’aimer Dieu. Cela veut dire que si tu crois en Dieu, tu dois aimer Dieu. Si tu crois seulement en Dieu mais tu ne L’aimes pas, si tu n’as pas atteint la connaissance de Dieu et que tu n’aies jamais aimé Dieu avec un véritable amour qui vient de l’intérieur de ton cœur, alors ta foi en Dieu est vaine ; si, dans ta foi en Dieu, tu n’aimes pas Dieu, alors tu vis en vain, et ta vie entière est la plus vile de toutes les vies. […] Aimer Dieu exige la recherche de la volonté de Dieu en toutes choses, et que tu sondes profondément à l’intérieur quand quelque chose t’arrive, essayant de saisir la volonté de Dieu et essayant de voir quelle est la volonté de Dieu en la matière, ce qu’Il souhaite que tu atteignes, et comment tu devrais être soucieux de Sa volonté. […] Si tu aimes vraiment Dieu et ne satisfais pas la chair, alors tu verras que tout ce que Dieu fait est si juste et si bon et que Sa malédiction de ta révolte et Son jugement de ton injustice sont justifiés. Il y aura des moments où Dieu te châtiera et te disciplinera. Il suscitera un environnement pour te tempérer, te forçant à te présenter devant Lui, et tu sentiras toujours que ce que Dieu fait est merveilleux. Ainsi, tu sentiras qu’il n’y a pas beaucoup de douleur et que Dieu est si beau.

Extrait de « Seulement aimer Dieu est vraiment croire en Dieu », La Parole apparaît dans la chair

312 Ainsi, si tu veux aimer Dieu, tu dois payer le prix de la douleur et endurer la difficulté. Tu n’as pas besoin de ferveur externe et de difficulté, de lire plus, de t’affairer plus ; à la place, tu devrais mettre de côté les choses qui sont en toi : les pensées extravagantes, les intérêts personnels et tes propres considérations, conceptions et motivations. Telle est la volonté de Dieu.

Extrait de « Seulement aimer Dieu est vraiment croire en Dieu », La Parole apparaît dans la chair

313 Dans Son exigence qu’il soit aimé par l’homme, Dieu ne demande pas que l’homme L’aime en utilisant la passion, ou la nature ; ce n’est que par fidélité et l’usage de la vérité pour Le servir que l’homme peut véritablement L’aimer.

Extrait de « Ce n’est qu’à travers le raffinement que l’homme peut véritablement aimer Dieu », La Parole apparaît dans la chair

314 Si l’homme désire aimer Dieu, il doit être dépouillé de sa présomption, sa suffisance, son arrogance, sa vanité et tout tempérament semblable qui fait partie de celui de Satan. Sinon, l’amour de l’homme est un amour impur, un amour de Satan, qui ne peut absolument pas recevoir l’approbation de Dieu. Si l’homme n’est pas directement perfectionné, traité, brisé, émondé, discipliné, châtié ou raffiné par le Saint-Esprit, alors il ne peut vraiment aimer Dieu.

Extrait de « L’homme corrompu est incapable de représenter Dieu », La Parole apparaît dans la chair

315 Dieu est assoiffé de l’amour de l’homme, mais plus l’homme L’aime, plus grande est la souffrance de l’homme, plus l’homme L’aime, plus grandes sont les épreuves de l’homme. Si tu L’aimes, alors tu seras frappé par toute sorte de souffrance et si tu ne le fais pas, alors peut-être tout ira pour le mieux pour toi, et tout sera paisible autour de toi. Quand tu aimes Dieu, tu sens que beaucoup de choses autour de toi sont insurmontables, et parce que ta stature est trop petite, tu seras raffiné ; d’ailleurs, tu es incapable de satisfaire Dieu et tu auras toujours le sentiment que la volonté de Dieu est trop élevée, qu’elle est inaccessible à l’homme. À cause de tout cela, tu seras raffiné, parce qu’il y a beaucoup de faiblesse en toi, et beaucoup de choses qui ne peuvent pas satisfaire la volonté de Dieu, tu seras raffiné de l’intérieur. Pourtant vous devez clairement voir que la purification est seulement obtenue par le raffinement. Ainsi, au cours de ces derniers jours, vous devez rendre témoignage à Dieu. Quelle que soit votre souffrance, vous devrez aller jusqu’à la fin, et même à votre dernier souffle, vous devez toujours être fidèle à Dieu et à la merci de Dieu ; c’est ce qui est d’aimer véritablement Dieu, et seulement cela est le témoignage fort et retentissant. Lorsque tu es tenté, tu devrais dire : « Mon cœur appartient à Dieu, et Dieu m’a déjà conquis. Je ne puis te satisfaire, je dois tout consacrer à satisfaire Dieu. » Plus tu satisfais Dieu, plus Dieu te bénit, et plus ton amour pour Dieu grandit ; de la même manière aussi, tu auras la foi et la détermination, et tu sentiras que rien n’est plus digne ou significatif qu’une vie passée à adorer Dieu.

Extrait de « C’est seulement en passant par des épreuves douloureuses que tu peux réaliser que Dieu est agréable », La Parole apparaît dans la chair

316 Tu devrais savoir que tout ce qui t’arrive est une grande épreuve et le moment où Dieu a besoin que tu portes témoignage. Extérieurement, elles pourraient ne pas sembler très importantes, mais quand ces choses se produisent, elles montrent si oui ou non tu aimes Dieu. Si tu L’aimes, tu seras en mesure de tenir ferme dans ton témoignage en Sa faveur, et si tu n’as pas mis Son amour en pratique, cela montre que tu n’es pas quelqu’un qui met la vérité en pratique, que tu es sans la vérité et sans vie, que tu es une paille ! Tout ce qui arrive aux gens est quand Dieu a besoin qu’ils tiennent ferme dans leur témoignage en Sa faveur. Rien de majeur ne t’est arrivé jusqu’à ce moment et tu ne portes pas un grand témoignage, mais chaque détail de ta vie quotidienne se rapporte au témoignage en faveur de Dieu. Si tu peux gagner l’admiration de tes frères et sœurs, des membres de ta famille et de tous ceux qui t’entourent ; si, un jour, les non-croyants viennent et admirent tout ce que tu dis et que tu fais et voient que tout ce que Dieu fait est merveilleux, alors tu auras porté témoignage. Bien que tu n’aies aucune connaissance et que ta qualité soit de mauvaise qualité, grâce à Dieu qui te rend parfait, tu es en mesure de Le satisfaire et d’être soucieux de Sa volonté. D’autres verront le grand travail qu’Il a fait dans des gens de qualité le plus pauvre. Les gens en viennent à connaître Dieu, deviennent des vainqueurs devant Satan et fidèles à Dieu dans une certaine mesure. Donc, personne ne sera plus solide que ce groupe de gens. Cela sera le plus grand témoignage. Bien que tu sois incapable de faire un grand travail, tu es en mesure de satisfaire Dieu. D’autres ne peuvent pas mettre leurs conceptions de côté, mais tu le peux ; d’autres ne peuvent pas rendre témoignage à Dieu au cours de leurs expériences réelles, mais tu peux utiliser ta taille réelle et tes actions pour rembourser l’amour de Dieu et porter un témoignage retentissant en Sa faveur. Seulement cela compte comme aimer Dieu réellement.

Extrait de « Seulement aimer Dieu est vraiment croire en Dieu », La Parole apparaît dans la chair

317 Poursuivre la satisfaction de Dieu c’est utiliser l’amour de Dieu pour mettre Ses paroles en pratique ; indépendamment du temps, même quand les autres n’ont pas de force, en toi, il y a toujours un cœur qui aime Dieu, qui recherche ardemment Dieu et en qui Dieu manque. C’est la vraie stature. La grandeur de ta stature varie selon la grandeur de ton amour envers Dieu, si tu peux être capable ou non de rester ferme devant les épreuves, si tu t’affaiblis ou non lorsque tu fais face à un certain environnement, si tu peux rester sur tes positions ou non quand tes frères et tes sœurs te rejettent ; les faits te montreront simplement à quoi ressemble ton amour pour Dieu. Cela peut être vu par une grande partie de l’œuvre de Dieu que Dieu aime vraiment l’homme, les yeux spirituels de l’homme ne se sont tout simplement pas encore ouverts complètement, et il est incapable de voir à travers la plus grande partie de l’œuvre de Dieu et la volonté de Dieu, et les nombreuses choses qui sont agréables à Dieu ; L’homme a trop peu d’amour véritable pour Dieu.

Extrait de « C’est seulement en passant par des épreuves douloureuses que tu peux réaliser que Dieu est agréable », La Parole apparaît dans la chair

318 C’est pendant le raffinement que l’homme peut tomber le plus facilement sous l’influence de Satan — alors comment devrais-tu aimer Dieu pendant un tel raffinement ? Tu devrais faire appel à ta volonté, mettre ton cœur devant Dieu et Lui consacrer tout ton temps. Peu importe comment Dieu te raffine, tu devrais être en mesure de mettre la vérité en pratique pour accomplir la volonté de Dieu, et tu devrais prendre sur toi de chercher Dieu et de rechercher la communion avec Dieu. À des moments comme ceux-ci, plus tu es passif, plus tu deviens négatif et plus il sera facile pour toi de régresser. Quand il est nécessaire pour toi de remplir ta fonction, bien que tu ne la remplisses pas bien, tu fais tout ce que tu peux, et tu le fais en utilisant rien de plus que ton amour pour Dieu ; indépendamment de ce que disent les autres — qu’ils disent que tu as bien fait ou que tu as mal fait — tes motivations sont fondées et tu n’es pas suffisant, car tu agis pour Dieu. Lorsque d’autres interprètent mal ce que tu fais, tu peux prier Dieu et dire : « O Dieu ! Je ne demande pas que les autres me supportent, ni qu’ils me pardonnent. Je demande seulement que je puisse T’aimer dans mon cœur, que je sois convaincu dans mon cœur, et que ma conscience soit claire. Je ne demande pas que d’autres me louent, ou me tiennent en haute estime ; je ne cherche qu’à Te satisfaire dans mon cœur, je joue mon rôle en faisant tout ce que je peux, et même si je suis sot et stupide, et de mauvais calibre, et aveugle, je sais que Tu es adorable, et je suis prêt à consacrer tout ce que j’ai pour Toi ». Dès que tu pries de cette manière, ton amour pour Dieu émerge, et tu sens beaucoup plus de certitude dans ton cœur. C’est ce qu’on entend par pratiquer l’amour de Dieu.

Extrait de « Ce n’est qu’à travers le raffinement que l’homme peut véritablement aimer Dieu », La Parole apparaît dans la chair

319 Comment l’homme doit-il aimer Dieu pendant le raffinement ? En prenant la résolution d’aimer Dieu pour accepter Son raffinement : pendant le raffinement tu es tourmenté à l’intérieur, comme si un couteau était tordu dans ton cœur, mais tu restes disposé à satisfaire Dieu en utilisant ton cœur, qui L’aime, et tu ne veux pas prendre soin de la chair. C’est ce qu’on entend par pratiquer l’amour de Dieu. Tu as mal à l’intérieur, et ta souffrance a atteint un certain degré, mais tu es toujours prêt à venir devant Dieu et à prier, en disant : « O Dieu ! Je ne peux pas Te laisser. Bien qu’il y ait des ténèbres en moi, je veux Te satisfaire ; Tu connais mon cœur, et je voudrais que Tu investisses plus de Ton amour en moi. » C’est la pratique pendant le raffinement. Si tu utilises l’amour de Dieu comme fondement, le raffinement peut te rapprocher de Dieu et te rendre plus intime avec Dieu. Puisque tu crois en Dieu, tu dois Lui remettre ton cœur. Si tu offres et mets ton cœur devant Dieu, alors pendant le raffinement, il te sera impossible de nier Dieu, ou de laisser Dieu. De cette façon, ta relation avec Dieu deviendra de plus en plus proche et toujours plus normale, et tu communieras plus fréquemment avec Dieu. Si tu pratiques toujours de cette façon, alors tu passeras plus de temps dans la lumière de Dieu, et plus de temps sous la direction de Ses paroles, il y aura aussi de plus en plus de changements dans ton tempérament, et ta connaissance augmentera de jour en jour. Quand le jour viendra et que tu seras soudainement confronté aux épreuves de Dieu, tu seras non seulement capable de rester à côté de Dieu, mais aussi de pouvoir rendre témoignage à Dieu. À ce moment-là, tu seras comme Job, et Pierre. Ayant rendu témoignage à Dieu, tu L’aimeras véritablement, et tu donneras volontiers ta vie pour Lui ; tu seras le témoin de Dieu, et celui qui est aimé par Dieu. L’amour qui a connu le raffinement est fort, et pas faible. Peu importe quand et comment Dieu te soumet à Ses épreuves, tu es capable de ne pas te soucier de si tu vis ou si tu meurs, de mettre tout de côté avec plaisir pour Dieu et de supporter avec joie toutes choses pour Dieu — et donc ton amour sera pur et ta foi réelle. C’est seulement alors que tu seras quelqu’un qui est vraiment aimé par Dieu, et qui a vraiment été perfectionné par Dieu.

Extrait de « Ce n’est qu’à travers le raffinement que l’homme peut véritablement aimer Dieu », La Parole apparaît dans la chair

320 Peu importe comment Dieu opère ou le genre d’environnement dans lequel tu es, tu pourras continuer à chercher la vie, à chercher que l’œuvre de Dieu se développe en toi et à chercher la vérité. Tu auras une compréhension des actions de Dieu et tu seras capable d’agir selon la vérité. Telle est ta foi authentique et cela montre que tu n’as pas perdu espoir en Dieu. Tu chercheras toujours la vérité dans le raffinement, tu pourras vraiment aimer Dieu et tu ne développeras aucun doute à Son sujet. Peu importe ce qu’Il fait, tu pratiqueras quand même la vérité pour Le satisfaire, et tu pourras chercher profondément Sa volonté et être préoccupé par Sa volonté. Cela seul est la vraie foi en Dieu. Auparavant, quand Dieu dit que tu régnerais en tant que roi, tu L’aimas, et quand Il se révéla Lui-même ouvertement, tu Le suivis. Mais maintenant Dieu est caché, tu ne peux pas Le voir et les problèmes se sont abattus sur toi. À ce moment, vas-tu perdre espoir en Dieu ? Donc, en tout temps, tu dois chercher la vie et chercher à satisfaire la volonté de Dieu. C’est cela qui est appelé la foi authentique et c’est le genre d’amour le plus vrai et le plus beau.

Extrait de « Ceux qui doivent être rendus parfaits doivent subir le raffinement », La Parole apparaît dans la chair

321 Lorsque tu fais face à des souffrances, tu dois pouvoir oublier la chair et ne pas te plaindre de Dieu. Quand Dieu Se cache, tu dois avoir la foi pour Le suivre, pour maintenir ton premier amour sans le laisser faiblir ou disparaître. Peu importe ce que Dieu fait, tu dois respecter Son dessein et être plus disposé à maudire ta propre chair qu’à te plaindre de Lui. Lorsque tu fais face à des épreuves, tu dois satisfaire Dieu en dépit de toute réticence à te défaire de quelque chose que tu aimes ou de larmes amères. Cela seul peut être appelé le véritable amour et la foi.

Extrait de « Ceux qui doivent être rendus parfaits doivent subir le raffinement », La Parole apparaît dans la chair

322 Si tu veux voir et expérimenter l’amour de Dieu, alors tu dois explorer et chercher dans la vie réelle et tu dois être prêt à mettre de côté ta propre chair. Tu dois prendre cette résolution. Tu dois être quelqu’un qui est déterminé, qui peut satisfaire Dieu en toutes choses sans être paresseux ou convoiter les jouissances de la chair et tu ne dois pas vivre pour la chair, mais pour Dieu. Il se peut que parfois tu ne satisfasses pas Dieu. C’est parce que tu ne comprends pas la volonté de Dieu. La fois suivante, même s’il te faut faire plus d’efforts, tu dois Le satisfaire et non satisfaire la chair. Quand tu expérimenteras de cette façon, tu auras appris à connaitre Dieu. Tu verras que Dieu a créé les cieux, la terre et toutes choses en eux, qu’Il est devenu chair afin que les gens puissent vraiment et effectivement Le voir, et vraiment et effectivement entrer en relation avec Lui, qu’Il peut marcher parmi les hommes, que Son Esprit peut perfectionner les gens dans la vie réelle, leur permettant de voir Sa tendresse et d’expérimenter Sa discipline, Son châtiment et Ses bénédictions. Si tu expérimentes toujours de cette façon, dans la vie réelle, tu seras inséparable de Dieu, et, si un jour ta relation avec Dieu cesse d’être normale, tu pourras recevoir des reproches et ressentir des remords. Lorsque tu auras une relation normale avec Dieu, tu ne voudras jamais quitter Dieu, et, si un jour Dieu dit qu’Il te laissera, tu auras peur et tu diras que tu préférerais mourir plutôt que d’être laissé par Dieu. Dès que tu auras ces émotions, tu sentiras que tu es incapable de laisser Dieu, et de cette façon, tu auras une fondation et tu jouiras vraiment de l’amour de Dieu.

Extrait de « Ceux qui aiment Dieu vivront éternellement dans Sa lumière », La Parole apparaît dans la chair

323 Tu dois expérimenter au point que Dieu soit ta vie, que si Dieu t’était enlevé, ce serait comme perdre ta vie. Dieu doit être ta vie et tu dois être incapable de Le laisser. De cette façon, tu auras fait l’expérience de Dieu, et à ce moment-là, quand tu aimeras Dieu de nouveau, tu aimeras vraiment Dieu, et ton amour sera pur et singulier. Un jour quand tes expériences seront telles que ta vie aura atteint un certain point, tu prieras Dieu, tu mangeras et boiras les paroles de Dieu, et, en toi, tu seras incapable de laisser Dieu, et même si tu le voulais, tu ne pourrais pas L’oublier. Dieu sera devenu ta vie. Tu pourras oublier le monde, tu pourras oublier ta femme et tes enfants, mais tu auras du mal à oublier Dieu, c’est-à-dire que ce sera impossible. Telle est ta vraie vie, tel est ton vrai amour pour Dieu. Lorsque l’amour des gens pour Dieu a atteint un certain point, aucun amour n’est égal à leur amour pour Dieu. Il est leur amour numéro un, et de cette façon, ils peuvent renoncer à tout le reste et ils sont prêts à accepter tout le traitement et l’émondage de Dieu. Lorsque tu auras atteint un amour de Dieu qui surpasse toute autre chose, tu vivras dans la réalité et dans l’amour de Dieu.

Extrait de « Ceux qui aiment Dieu vivront éternellement dans Sa lumière », La Parole apparaît dans la chair

324 Tout ce que Pierre a fait dans sa vie qui n’a pas satisfait la volonté de Dieu lui a fait avoir de la peine. S’il n’avait pas satisfait à la volonté de Dieu, alors il aurait eu des remords, et aurait cherché un moyen approprié par lequel il allait chercher à plaire au cœur de Dieu. Même dans les plus petits détails et aspects de moindre importance de sa vie, il s’était toujours mis à satisfaire la volonté de Dieu. Il n’était pas moins exigeant quand il s’agissait de son ancien tempérament, toujours rigoureux dans ses exigences envers lui-même à progresser plus encore dans la quête de la vérité. […] Pierre a aimé Dieu jusqu’à un certain degré, qui était demandé par Dieu ; seules de telles personnes ont fait des témoignages.

Extrait de « Succès ou échec, tout dépend du chemin que l’homme emprunte », La Parole apparaît dans la chair

325 Dans sa croyance en Dieu, Pierre a cherché à satisfaire Dieu en tout et a cherché à obéir à tout ce qui venait de Dieu. Sans la moindre plainte, il a pu accepter le châtiment et le jugement, ainsi que le raffinement, la tribulation et les carences dans sa vie, rien de tout cela n’était susceptible de modifier son amour pour Dieu. N’est-ce pas là l’ultime amour pour Dieu ? N’est-ce pas là l’accomplissement du devoir d’une créature de Dieu ? Le châtiment, le jugement, la tribulation – tu es capable de rester obéissant jusqu’à la mort, et c’est ce qui doit être accompli par une créature de Dieu, c’est la pureté de l’amour pour Dieu. Si l’homme peut réellement atteindre cet objectif, alors il est qualifié pour être une créature de Dieu, et il n’y a rien qui satisfasse mieux la volonté du Créateur.

Extrait de « Succès ou échec, tout dépend du chemin que l’homme emprunte », La Parole apparaît dans la chair

326 Pierre suivit Jésus pendant de nombreuses années et il vit beaucoup de choses en Jésus que les gens n’ont pas. […] Chacun des mouvements de Jésus lui servait d’exemple dans sa vie et les sermons de Jésus étaient particulièrement gravés dans son cœur. Il avait une grande considération et un grand dévouement envers Jésus et il ne se plaignait jamais de Jésus. Voilà pourquoi il est devenu le fidèle compagnon de Jésus partout où Il allait. Pierre a observé les enseignements de Jésus, Ses douces paroles et ce qu’Il mangeait, portait, Sa vie quotidienne et Ses voyages. Il a suivi l’exemple de Jésus dans tous les sens. Il n’était pas suffisant, mais il rejeta toutes ses choses dépassées du passé et suivit l’exemple de Jésus en paroles et en actes. C’est alors qu’il sentit que les cieux et la terre et toutes les choses étaient dans les mains du Tout-Puissant et, pour cette raison, il n’avait pas son propre choix, mais il puisa dans tout ce que Jésus était comme son exemple. Il pouvait voir à partir de sa vie que Jésus n’était pas suffisant dans ce qu’Il faisait et qu’Il ne se vantait pas Lui-même, mais au contraire, Il touchait les gens avec amour. Dans différentes situations, Pierre pouvait voir ce que Jésus était. Voilà pourquoi tout en Jésus est devenu l’objet à partir duquel Pierre s’est modelé. Dans ses expériences, il sentait de plus en plus la bonté de Jésus. Il dit quelque chose de ce genre : « J’ai cherché le Tout-Puissant dans l’univers et j’ai vu les merveilles des cieux, la terre et toutes les choses, et ainsi j’ai senti profondément la bonté du Tout-Puissant. Mais je n’avais jamais eu un véritable amour dans mon cœur et je n’avais jamais vu la bonté du Tout-Puissant de mes propres yeux. Aujourd’hui, aux yeux du Tout-Puissant, la faveur de Sa part m’a souri et j’ai enfin senti la bonté de Dieu, et découvert finalement que pour Dieu, ce n’est pas simplement le fait de créer toutes choses qui fait que l’homme L’aime. Dans ma vie quotidienne, j’ai trouvé Son infinie bonté ; comment cela pourrait-il se limiter simplement à cette situation aujourd’hui ? »

Extrait de « Sur la vie de Pierre », La Parole apparaît dans la chair

327 Maintenant, tu dois être en mesure de voir clairement le chemin que Pierre avait choisi. […] Tu dois ressentir l’humeur de Pierre de l’époque : il était frappé par la douleur ; il ne demandait plus de future ou bénédiction quelconque. Il ne cherchait pas le profit, le bonheur, la gloire, ou la fortune du monde, et ne cherchait qu’à vivre plus de sens à sa vie, ce qui revenait à payer l’amour de Dieu en retour et de consacrer à Dieu ce qu’il avait de plus précieux. Puis il serait satisfait dans son cœur. Il priait souvent Jésus en ces termes : « Seigneur Jésus Christ, une fois je T’avais aimé mais je ne T’aimais pas véritablement. Bien que j’eusse dit que j’avais foi en Toi, je ne T’ai jamais aimé avec un cœur sincère. Je T’admirais, T’adorais, Te manquais seulement, mais jamais je T’aimais ou n’avais vraiment foi en Toi ». Il priait toujours pour prendre sa résolution, il était constamment encouragé par les paroles de Jésus[a] et les convertissait en motivation. Plus tard, après une période d’expérience, Jésus le mit à l’épreuve, le poussant à Le désirer davantage. Il disait : « Seigneur Jésus Christ ! Combien Tu me manques, et j’ai très envie de Te voir. J’ai trop de défaut, et je ne peux pas être digne de Ton amour. Je Te prie de me prendre avec Toi très tôt. Quand est-ce que Tu auras besoin de moi ? Quand me prendras-Tu avec Toi ? Quand pourrais-je encore regarder Ta face ? Je ne souhaite plus vivre dans ce corps, continuer à être corrompu, et je souhaite ne plus me rebeller. Je suis prêt à Te consacrer tout ce que j’ai dès que je pourrais, et je ne souhaite plus T’attrister davantage. C’est comme ça qu’il priait, mais il ne savait pas à l’époque ce que Jésus allait perfectionner en lui. Pendant l’angoisse de son épreuve, Jésus lui apparut une fois encore et dit : Pierre, Je tiens à te perfectionner, de sorte que tu deviennes un morceau de fruit, celui-là qui est la cristallisation de Ma perfection de vous, et que J’apprécierai. Peux-tu vraiment témoigner pour Moi ? As-tu fait ce que Je t’ai demandé de faire ? As-tu vécu selon les paroles que J’ai prononcées ? Tu M’avais une fois aimé, mais bien que tu M’eusses aimé, as-tu vécu en accord avec Moi ? Qu’as-tu fait pour Moi ? Tu reconnais que tu es indigne de Mon amour, mais qu’as-tu fait pour Moi ? ». Pierre vit qu’il n’avait rien fait pour Jésus et se rappela son précédent serment selon lequel il devait donner sa vie pour Dieu. Et donc, il ne se plaignait plus, et ses prières d’après évoluèrent beaucoup mieux. Il priait, en disant : « Seigneur Jésus Christ ! Je T’ai une fois quitté, et Toi aussi Tu m’as une fois quitté. Nous avons passé du temps séparément, et du temps ensemble. Pourtant Tu m’aimes plus que toute autre chose. Je me suis rebellé sans cesse contre Toi et je T’ai offensé sans cesse. Comment pourrais-je oublier de tels actes ? Le travail que Tu as fait en moi et ce que Tu m’as confié que j’ai toujours à l’esprit, je ne l’oublie jamais. Grâce au travail que Tu as fait en moi j’ai fait de mon mieux. Tu sais de quoi je suis capable, et Tu sais davantage quel rôle je peux assumer. Ton désir est un ordre et je consacrerai tout ce que j’ai pour Toi. C’est seulement Toi qui sais ce que je peux faire pour Toi. Malgré le fait que Satan m’ait tellement dupé et que je me sois rebellé contre Toi, je crois que Tu ne Te souviens pas de moi à cause de ces transgressions, que Tu ne me traites pas en Te basant sur elles. Je souhaite Te consacrer toute ma vie. Je ne demande rien, et de même n’ai-je d’autres espoirs ou plans ; je souhaite seulement agir selon Ton désir et faire Ta volonté. Je boirai de Ta coupe amère, et je suis prêt à recevoir de Toi des commandements ».

Extrait de « Comment Pierre est-il arrivé à connaître Jésus », La Parole apparaît dans la chair

328 Quand il était sur le point d’être cloué à la croix, dans son cœur il a prié : « Oh Dieu ! Ton temps est arrivé maintenant, le temps que Tu as préparé pour moi est arrivé. Je dois être crucifié pour Toi, je dois Te rendre ce témoignage, et j’espère que mon amour pourra satisfaire Tes exigences et qu’il pourra devenir plus pur. Aujourd’hui, pouvoir mourir et être cloué à la croix pour Toi me réconforte et me rassure, car rien n’est plus gratifiant pour moi que de pouvoir être crucifié pour Toi, de satisfaire Tes désirs et de pouvoir me donner à Toi, de T’offrir ma vie. Oh Dieu ! Tu es si beau ! Si Tu me permets de vivre, je serai encore plus disposé à T’aimer. Tant que je serai en vie, je T’aimerai. Je veux T’aimer plus profondément. Tu me juges, Tu me châties et Tu m’éprouves parce que je ne suis pas juste, parce que j’ai péché. Et Ton tempérament juste devient plus évident pour moi. C’est une bénédiction pour moi, car je suis capable de T’aimer plus profondément et je suis prêt à T’aimer ainsi même si Tu ne m’aimes pas. Je suis prêt à contempler Ton tempérament juste, car cela me rend plus capable de vivre une vie pleine de sens. Je sens que ma vie est plus significative maintenant, car je suis crucifié pour Toi, et mourir pour Toi a beaucoup de sens. Pourtant, je ne me sens pas encore satisfait, car je Te connais trop peu, je sais que je ne peux pas réaliser pleinement Tes désirs et que je T’ai trop peu remis en échange. Dans ma vie, j’ai été incapable de me donner entièrement à Toi ; j’en suis loin. Lorsque je me souviens de ce moment, je me sens tellement redevable à Toi, et je n’ai que cet instant pour compenser toutes mes erreurs et tout l’amour que je ne T’ai pas donné en retour. »

Extrait de « Les expériences de Pierre : sa connaissance du châtiment et du jugement », La Parole apparaît dans la chair

329 Pendant sa vie, Pierre a expérimenté le raffinement des centaines de fois et a subi de nombreuses épreuves douloureuses. Ce raffinement est devenu le fondement de son amour suprême envers Dieu, et est devenu l’expérience la plus significative de toute sa vie. Qu’il ait pu avoir un amour suprême envers Dieu était, en un sens, dû à sa résolution d’aimer Dieu ; plus important, cependant, c’était dû au raffinement et aux souffrances par lesquels il est passé. Cette souffrance est devenue son guide sur le chemin de l’amour pour Dieu, et est devenue la chose dont il s’est beaucoup plus souvenu. Si les gens ne subissent pas la douleur du raffinement en aimant Dieu, alors leur amour est plein de naturel et de leurs préférences ; un tel amour est plein d’idées de Satan, et ne peut tout simplement pas satisfaire la volonté de Dieu. […] L’effet de la vérité de l’amour envers Dieu n’est pas produit par la connaissance parlée ou la volonté mentale, ni ne peut être accompli simplement en étant compris. Ceci demande que les gens payent le prix et qu’ils subissent beaucoup d’amertume pendant le raffinement, et alors seulement leur amour deviendra pur, et suivra le cœur de Dieu.

Extrait de « Ce n’est qu’à travers le raffinement que l’homme peut véritablement aimer Dieu », La Parole apparaît dans la chair

330 Seuls ceux qui aiment Dieu peuvent témoigner de Dieu, eux seuls sont les témoins de Dieu, eux seuls sont bénis par Dieu, et eux seuls peuvent recevoir les promesses de Dieu. Ceux qui aiment Dieu sont les intimes de Dieu, ce sont les gens bien-aimés de Dieu, et ils jouissent de bénédictions avec Dieu. Seuls des gens comme eux vivront éternellement, et eux seuls vivront toujours sous les soins et la protection de Dieu. Dieu s’offre aux gens pour être aimé et Il est digne de l’amour de tous, mais plusieurs sont incapables d’aimer Dieu, plusieurs ne peuvent pas témoigner de Dieu et partager le pouvoir avec Dieu. Parce qu’ils peuvent témoigner de Dieu et qu’ils consacrent tous leurs efforts à l’œuvre de Dieu, ceux qui aiment vraiment Dieu peuvent aller n’importe où sous les cieux sans rencontrer d’opposition de qui que ce soit, et ils peuvent exercer un pouvoir sur la terre et gouverner tout le peuple de Dieu. Ces gens se sont rassemblés de partout dans le monde, ils parlent des langues différentes, la couleur de leur peau est différente, mais leur existence a le même sens, ils ont tous un cœur qui aime Dieu, tous portent le même témoignage, ils ont la même résolution et le même désir. Ceux qui aiment Dieu peuvent circuler librement à travers le monde. Ceux qui témoignent de Dieu peuvent voyager à travers l’univers. Ces gens sont bien-aimés par Dieu, ils sont bénis par Dieu et ils vivront éternellement dans Sa lumière.

Extrait de « Ceux qui aiment Dieu vivront éternellement dans Sa lumière », La Parole apparaît dans la chair

Note de bas de page :

[a] Le texte original affiche « par ces paroles ».

Précédent:(XI) Paroles classiques sur la façon d’acquérir la connaissance de Dieu

Suivant:(XIII) Paroles classiques sur la façon de subir le jugement et le châtiment, d’être traité et émondé, et les épreuves et le raffinement

Vous aimerez peut-être également