Nous invitons tous ceux qui cherchent la vérité à nous contacter.

Collection de sermons – approvisionnement pour la vie

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Largeur de page

0 résultats de recherche

Aucun résultat trouvé

`

2 Seuls ceux qui acquièrent la vérité et entrent dans la réalité sont véritablement sauvés

Mais que signifie être sauvé ou parvenir au salut ? C’est le grand mystère de la foi en Dieu. Par le passé, tous les hommes qui croyaient en Dieu s’accrochaient à des conceptions erronées et à des pensées humaines à ce sujet. Ils pensaient que tant qu’ils croyaient sincèrement en Dieu, n’abandonnaient pas Dieu, ou ne trahissaient pas Dieu, lorsque des catastrophes leur arriveraient, ils seraient évidemment en mesure de recevoir la protection de Dieu et de survivre ainsi aux désastres, ce qui signifiait qu’ils étaient parvenus au salut. En particulier pendant l’ère de la Grâce, les hommes qui croyaient au Seigneur Jésus pensaient : « Tant que tu croiras au Seigneur Jésus, tes péchés seront pardonnés, et une fois que tu seras sauvé, ce sera pour toujours. » Il y avait bien trop de monde qui partageait ces conceptions et ces pensées. Est-il vraiment aussi simple d’être sauvé et de parvenir au salut ? En fait, le salut authentique équivaut à se libérer de l’influence obscure de Satan, se tourner véritablement vers Dieu, être capable de se soumettre à Dieu et s’accorder à Dieu. Il concerne les personnes qui acquièrent la vérité comme leur raison de vivre pour que nous réussissions à nous libérer des liens et du harcèlement de la chair corrompue, et que, dans la vérité, nous puissions être libres et libérés. Plus encore, il concerne les personnes qui peuvent sincèrement aimer Dieu, qui parviennent à s’accorder à Dieu et sont gagnées par Dieu. Seuls les croyants en Dieu qui parviennent à ces résultats sont vraiment sauvés. Pour être encore plus précis, les croyants en Dieu doivent acquérir la vérité et entrer dans la réalité avant d’être sauvés. C’est tout à fait certain.

Nous faisons l’expérience de l’œuvre du jugement et du châtiment de Dieu dans les derniers jours, à un égard, en acceptant le jugement et le châtiment des paroles de Dieu, et à un autre égard, en subissant particulièrement l’émondage et le traitement, ainsi que les souffrances des épreuves et des raffinements, et nous comprenons enfin de nombreuses vérités. Non seulement nous comprenons que le véritable sens de l’œuvre de Dieu dans les derniers jours est de sauver les hommes et de les amener à la perfection, mais par ailleurs nous comprenons aussi véritablement le juste tempérament de Dieu et Sa toute-puissance et Sa sagesse qui dominent toute chose, et nous nous formons un cœur qui aime véritablement Dieu. En raison de cela, nous sommes pleinement en mesure de nous consacrer sincèrement à Dieu, d’évangéliser et de témoigner de Dieu de toute notre force, et enfin, dans notre cœur, de goûter la douceur de la transformation de notre tempérament de vie qui advient lorsque nous avons compris la vérité et que nous connaissons Dieu. Nous savons enfin ce que signifie le salut authentique et ne sommes plus dominés par la confusion quant à la signification du salut et à la question de savoir si nous pouvons nous-mêmes être sauvés. Nous voyons vraiment que c’est seulement en parvenant à la compréhension de la vérité et en acquérant la vérité à travers notre acceptation et notre soumission à l’œuvre du jugement et du châtiment de Dieu dans les derniers jours, que nous pourrons réellement nous libérer des liens d’influence obscure de Satan et de notre nature charnelle corrompue. Alors nous pourrons vraiment nous tourner vers Dieu et aimer réellement Dieu, obéir à Dieu et adorer Dieu. C’est le seul moyen dont dispose l’humanité corrompue pour être sauvée. Il n’existe pas d’autre moyen que celui-ci. L’incarnation de Dieu advient dans les derniers jours pour accomplir l’œuvre du jugement et du châtiment et pour sauver l’humanité : « La dernière étape de la conquête a le but de sauver les gens, et aussi de révéler leur fin, de dévoiler la déchéance des gens par le jugement et de les amener ainsi à se repentir, à se relever, à poursuivre la vie et la voie droite de la vie humaine, de réveiller les cœurs des gens engourdis et obtus et de découvrir leur révolte intérieure par le jugement. Cependant, si les gens sont toujours incapables de se repentir, toujours incapables de poursuivre la voie droite de la vie humaine et incapables de rejeter ces corruptions, alors il devient impossible de les sauver et Satan les dévorera. Telle est la signification de la conquête : sauver les gens et dévoiler leur fin. Une bonne fin, une mauvaise fin, tout est révélé par le travail de la conquête. Que les gens soient sauvés ou maudits, tout est révélé pendant le travail de la conquête. »

Croire en Dieu est essentiel pour être sauvé et mener une vraie vie, mais les hommes doivent comprendre qu’il n’est absolument pas aussi facile qu’ils l’imaginent de parvenir au salut par la foi en Dieu, car après avoir été corrompus par Satan, ils sont devenus des hommes corrompus qui sont de Satan et s’opposent à Dieu. L’humanité corrompue résiste sans cesse à Dieu, attaque Dieu et blasphème contre Dieu, car le poison de Satan, la philosophie satanique et le mode de vie satanique contrôlent totalement le cœur des hommes. Ces choses constituent la vie des hommes, forment la nature des hommes, et amènent les hommes à devenir du genre de Satan. C’est pourquoi les hommes sont capables de résister à Dieu et de se rebeller contre Dieu. Concrètement, en vivant selon la philosophie de Satan, les lois de Satan, la logique de Satan et la connaissance et le raisonnement de Satan, l’humanité corrompue est uniquement capable de renier Dieu, de se rebeller contre Dieu et même de se transformer en démons haïssant la vérité et résistant à Dieu, sans aucune trace d’humanité en eux. C’est un fait, comme Dieu Tout-Puissant l’a dit : « Vous vivez tous dans un lieu de péché et licencieux ; vous êtes tous des gens licencieux et pécheurs. Aujourd’hui vous pouvez non seulement voir Dieu, mais plus important encore, vous avez reçu le châtiment et le jugement, vous avez reçu un très grand salut, c’est-à-dire, le plus grand amour de Dieu. Il fait tout par amour pour vous ; Il n’a pas de mauvaise intention. C’est à cause de vos péchés qu’Il vous juge, afin que vous vous examiniez et receviez ce grand salut. Tout cela est fait pour perfectionner l’homme. Du début à la fin, Dieu a fait tout Son possible pour sauver l’homme, et Il n’est certainement pas prêt à détruire complètement les hommes qu’Il a créés de Ses propres mains. Maintenant, Il est venu travailler parmi vous. N’est-ce pas encore un plus grand salut ? S’Il vous détestait, ferait-Il encore un travail d’une telle ampleur pour vous conduire personnellement ? Pourquoi devrait-Il souffrir ainsi ? Dieu ne vous déteste pas ou n’a pas une mauvaise intention contre vous. Vous devriez savoir que l’amour de Dieu est l’amour le plus vrai. C’est seulement à cause de la désobéissance des gens qu’Il doit les sauver par le jugement ; autrement, ils ne seraient pas sauvés. Comme vous ne savez pas comment mener une vie ou comment vivre, et comme vous vivez dans ce lieu de péché et de vice, et que vous êtes des diables licencieux et sales, Il n’a pas le cœur de vous laisser devenir encore plus dépravés, ni de vous voir vivre dans un lieu si souillé et être piétiné par Satan à volonté, ni le cœur de vous laisser tomber dans l’Hadès. Il veut seulement acquérir ce groupe parmi vous et vous sauver complètement. Cela est le but principal de Son travail de conquête pour vous. C’est juste pour le salut. » « Quand Dieu devient chair cette fois, Son œuvre consiste à exprimer Son tempérament, principalement à travers le châtiment et le jugement. En utilisant cela comme fondement, Il édifie l’homme avec plus de vérité, révèle plus de méthodes pratiques et réalise ainsi Son objectif de conquérir l’homme et de le sauver de son tempérament corrompu. C’est ce qui sous-tend l’œuvre de Dieu à l’ère du Règne. » Si l’humanité corrompue n’accepte pas l’œuvre du jugement et du châtiment des derniers jours pour le salut de Dieu, il lui sera impossible de recevoir la purification et de parvenir au salut, et impossible d’acquérir la vérité et de vivre à la manière de véritables personnes, car le tempérament de Dieu ne tolère pas l’offense. Lorsque des personnes possèdent une nature satanique de résistance à l’égard de Dieu, elles sont capables de haïr la vérité, et de renier Dieu, de se rebeller contre Dieu, de juger Dieu et de résister à Dieu, et le résultat d’une telle opposition à Dieu est l’autodestruction. Les hommes des ères antiques et préhistoriques ont été détruits pour avoir résisté à Dieu, et compte tenu, à présent, de la venue de Dieu dans ces derniers jours pour juger et châtier l’humanité corrompue en vue de sauver les hommes, l’humanité dispose d’une dernière chance pour être sauvée. Si les croyants en Dieu ne peuvent accepter le salut et la perfection du jugement et du châtiment de Dieu dans les derniers jours, Dieu les prendra pour cibles en vue de les détruire. L’œuvre de Dieu des derniers jours a pour but de résoudre le problème crucial de l’humanité qui est contrôlée et guidée par une nature pécheresse dont les hommes ne peuvent se débarrasser. C’est pour sortir l’humanité de l’influence obscure de Satan afin de tourner les hommes vers Dieu et de les soumettre à Son œuvre pour qu’ils deviennent des hommes qui obéissent à Dieu, adorent Dieu et s’accordent aux intentions de Dieu. Pour atteindre de tels résultats, les hommes doivent accepter le jugement et le châtiment de Dieu des derniers jours, et, à partir de l’œuvre de Dieu, obtenir la vérité des paroles de Dieu telle leur raison de vivre. C’est crucial pour se débarrasser des restrictions et des liens imposés par leur nature satanique corrompue à leur chair. Seules les personnes dotées d’une vie de vérité peuvent vaincre Satan, vaincre la chair et vivre selon les paroles de Dieu, elles peuvent véritablement obéir à Dieu, véritablement aimer Dieu, adorer vraiment Dieu, et donc être en mesure de vaincre leur nature satanique qui est constituée du poison de Satan et de la philosophie de Satan, en rejetant complètement les liens et les restrictions de la chair corrompue, en acquérant la libération et la liberté dans la vérité et en connaissant une vraie vie. Ce point est crucial pour que notre croyance en Dieu parvienne au salut de Dieu.

Toutes les personnes qui comprennent la vérité en subissant le jugement et le châtiment de Dieu des derniers jours possèdent une connaissance authentique et précise des deux étapes de la rédemption et du jugement dans l’œuvre de Dieu destinée à sauver l’humanité. Depuis que le Seigneur Jésus a accompli l’œuvre de rédemption pendant l’ère de la Grâce, bien que les péchés de l’humanité aient reçu le pardon, les problèmes des origines pécheresses des hommes et de leur nature satanique n’ont jamais été résolus. Par conséquent, l’humanité n’a pas été vraiment sauvée. Le salut, tel que discuté pendant l’ère de la Grâce, se référait en fait uniquement au pardon des péchés, ce qui signifiait que Dieu ne considérait plus les hommes en tant que pécheurs et que, à cause du pardon des péchés, l’humanité pouvait prier directement Dieu et jouir de la grâce de Dieu. C’est le vrai sens du salut dans l’ère de la Grâce. Lorsque Dieu Tout-Puissant est venu, Il a clairement révélé le but de l’œuvre de l’ère de la Loi et de l’ère de la Grâce. Dieu Tout-Puissant avait ceci à dire à propos du salut dans l’ère de la Grâce : « À l’époque, l’œuvre de Jésus était la rédemption de toute l’humanité. Les péchés de tous ceux qui croyaient en Lui étaient pardonnés ; tant que tu croyais en Lui, Il te rachetait ; si tu croyais en Lui, tu n’étais plus un pécheur, tu avais été relevé de tes péchés. C’est cela que signifiait être sauvé et être justifié par la foi. Pourtant, il y avait un reste de rébellion et d’opposition à Dieu chez ceux qui croyaient et cela devait être retiré lentement. Le salut ne signifiait pas que l’homme avait été complètement acquis par Jésus, mais que l’homme n’appartenait plus au péché, que ses péchés avaient été pardonnés : à condition que tu croies, tu n’appartiendrais plus jamais au péché. » Donc, être sauvé ne se réfère qu’au pardon des péchés, et ce genre de salut ne peut permettre aux hommes d’entrer dans le royaume des cieux. De fait, pendant l’ère de la Grâce, le Seigneur Jésus a suggéré que seules les personnes qui recevraient le salut pourraient entrer dans le royaume des cieux. Le Seigneur Jésus a dit : « Ceux qui me disent: Seigneur, Seigneur ! n’entreront pas tous dans le royaume des cieux, mais celui-là seul qui fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux. » Ces paroles se réfèrent au don du salut. Il est évident que, lors de l’ère de la Grâce, être sauvé signifiait poser les fondations et préparer la voie pour recevoir le salut à l’ère du Règne. Ceci confirme ce que Pierre exprime dans la Bible à propos de ces personnes « à vous qui, par la puissance de Dieu, êtes gardés par la foi pour le salut prêt à être révélé dans les derniers temps ! » (1 Pierre 1:5). Ainsi, l’œuvre de rédemption accomplie par le Seigneur Jésus était destinée à aplanir le chemin et à poser les fondations de l’œuvre du salut de Dieu dans les derniers jours. L’œuvre du jugement et du châtiment des derniers jours que le Dieu Tout-Puissant — Jésus revenu — entreprend est le cœur et le point central de l’œuvre du salut de Dieu. C’est exactement ce que Dieu Tout-Puissant dit : « En sauvant l’homme par la croix, Jésus n’accomplissait que le travail de rédemption ; Il ne faisait pas le travail de perfection. Ainsi, seule la moitié de l’œuvre de Dieu était accomplie, et la fin du travail de rédemption n’était que la moitié de Son plan d’ensemble. » Par conséquent, Dieu s’est fait chair dans les derniers jours pour juger et châtier les hommes par des paroles, pour intégrer en l’homme toute la vérité dont il a besoin, et de ce fait lui permettre de vraiment connaître Dieu, voir la transformation de son tempérament de vie et faire partie de ceux qui obéissent à Dieu, adorent Dieu et s’accordent aux intentions de Dieu. C’est alors seulement que Dieu achèvera Son plan de gestion visant à sauver l’humanité. C’est seulement lorsque les hommes accepteront l’œuvre de Dieu des derniers jours, expérimenteront le jugement et le châtiment de Dieu, l’émondage et le traitement, les épreuves et le raffinement, accepteront d’acquérir la vérité de Dieu et de posséder les paroles de Dieu comme réalité de la vie, que l’humanité aura la capacité de triompher sur Satan et de vaincre sa nature pécheresse pour renaître en tant que création nouvelle. De cette façon, Satan ne sera plus capable de leurrer et de corrompre cette humanité qui porte la vérité comme raison de vivre, car lorsque les hommes acquièrent la vérité qui est leur raison de vivre, ils peuvent naturellement vivre selon les paroles de Dieu, obéir sincèrement à Dieu, adorer Dieu et atteindre une vraie vie. C’est le vrai salut. Parvenir au salut signifie que les hommes ont atteint une vie nouvelle en acquérant la vérité. Satan semble impuissant face aux personnes qui ont acquis la vérité. Les idées fausses, la philosophie et les stratagèmes de Satan sont tous désavoués et rejetés par les personnes qui ont acquis la vérité. Satan n’a plus aucun moyen de leurrer et de corrompre les personnes qui ont acquis la vérité. Toutes les hérésies et idées fausses de Satan qui corrompent les hommes sont totalement inefficaces sur les personnes qui ont acquis la vérité, et ne valent absolument rien. Satan n’a aucun statut non plus dans l’esprit des personnes qui ont acquis la vérité et n’est plus idolâtré. Étant donné que l’essence maléfique de Satan a été perçue, Satan est vaincu et rejeté par les personnes qui ont acquis la vérité. L’humanité sauvée est telle qu’elle vainc Satan, témoigne et s’accorde aux intentions de Dieu. Voilà ce qu’être sauvé signifie véritablement, et c’est précisément ce que l’œuvre de Dieu des derniers jours doit accomplir. Dieu Tout-Puissant a dit : « Le travail des derniers jours dévoile le travail de l’Éternel et de Jésus et tous les mystères que les hommes ne comprennent pas. C’est ainsi pour révéler la destination et la fin de l’humanité et pour conclure tout le travail de salut parmi les hommes. Cette étape de travail des derniers jours mène tout à sa fin. Tous les mystères que les hommes ne comprennent pas doivent être dévoilés pour permettre aux hommes d’en avoir un aperçu et d’avoir une compréhension claire dans leurs cœurs. Alors seulement les hommes peuvent être divisés selon leur genre. »

C’est en recherchant la vérité et en acquérant la vérité que les hommes peuvent parvenir au salut. Si les hommes n’ont pas acquis la vérité, alors ils demeureront certainement encore dans le domaine de Satan, esclaves de la chair corrompue, vivant encore dans le péché et continuant à commettre des offenses. Tout comme à l’ère de la Grâce, bien qu’ils aient reçu le pardon pour leurs péchés, les hommes ont continué à commettre sans cesse des offenses, se sont rebellés contre Dieu et Lui ont résisté. Leur vie était un cycle de péché et de confession, de confession puis de péché. C’est un fait que nul ne peut nier. La tâche que le Seigneur Jésus a entreprise était une œuvre de rédemption pour l’humanité. La seule chose que les croyants en Jésus ont appréciée est la vie de paix et de joie qui advenait au moment du pardon des péchés. Bien qu’ils aient tant pu apprécier la grâce de Dieu, leur nature corrompue n’a pas changé, et ils ont persisté à résister à Dieu et à se rebeller contre Dieu. Comment pouvons-nous dire que de tels êtres humains ont été totalement sauvés ? Particulièrement dans les derniers jours, la corruption humaine s’est aggravée à un tel point que l’ère entière a atteint un degré d’obscurité et de perfidie tellement extrême que la communauté religieuse s’est trouvée elle aussi dans l’obscurité la plus totale. Ce en quoi les hommes croient et ce qu’ils adorent est un Dieu vague, de sorte que les croyants des communautés religieuses ne peuvent vivre dans la vérité comme de vrais êtres humains, mais passent simplement leur vie quotidienne dans ce cycle : commettre des péchés puis les confesser, confesser puis commettre des péchés. Il est évident que Satan a transformé l’humanité en diables et en démons impurs, qui n’ont pas la moindre ressemblance avec de vrais êtres humains, et qui sont seulement capables de commettre des péchés et de les confesser, mais sont incapables de pratiquer la vérité. La plupart des conducteurs et des pasteurs de la communauté religieuse au service de Dieu résistent à Dieu depuis le début. Même encore à présent, ils continuent à résister à l’œuvre de Dieu dans les derniers jours. Ils sont déjà devenus des forces maléfiques de Satan qui sont hostiles envers Dieu. Permettez-moi de vous demander : les personnes qui ne peuvent se libérer elles-mêmes du péché, sont-elles celles qui ont reçu le salut ? Les personnes qui croient en Dieu, mais résistent à Dieu sont-elles celles qui ont reçu le salut ? Celles qui profitent de la grâce de Dieu, mais élaborent des stratagèmes pour résister à Dieu et travaillent main dans la main avec le grand dragon rouge pour persécuter et chasser le Christ incarné et condamner l’œuvre de Dieu des derniers jours, sont-elles celles qui sont parvenues au salut ? Si les hommes croient en Dieu, mais se rebellent constamment contre Dieu et résistent à Dieu, s’ils accomplissent leurs devoirs, mais continuent à jouer avec Dieu en faisant semblant et en trompant Dieu, sont-ils ceux qui sont sauvés ? Dans l’exercice de leurs devoirs, certains ne peuvent même pas se passer de faire semblant, d’être avides, méchants, destructeurs et perturbateurs, et ils font tout ce qu’ils peuvent pour agir de façon immorale et sans aucun respect de la loi, au point où ils n’ont plus la moindre ressemblance avec un être humain. Comment pouvons-nous dire qu’ils sont parvenus au salut ? Si c’était le cas, alors ce serait absurde à l’extrême, se serait travestir la vérité ! Mais l’œuvre de Dieu n’est pas aussi simple que les hommes se l’imaginent, car Dieu est un Dieu juste et saint, et le tempérament de Dieu ne tolère pas les offenses humaines, comme Dieu Tout-Puissant l’a dit :

« Étant donné qu’Il a créé l’homme, Il le conduit ; étant donné qu’Il sauve l’homme, Il va bien le sauver, et va complètement le racheter ; étant donné qu’Il conduit l’homme, Il l’emmènera à la bonne destination ; et étant donné qu’Il a créé l’homme et qu’Il le gère, Il doit assumer la responsabilité de son destin et de ses perspectives. C’est ça qui est le travail accompli par le Créateur. Bien que le travail de conquête soit réalisé en purgeant l’homme de ses perspectives, l’homme doit finalement être conduit à la bonne destination préparée pour lui par Dieu. » « Que ce soit le juste jugement ou le raffinement cruel et le châtiment, tout est pour le salut. Peu importe si aujourd’hui chacun est classé selon son genre ou si les catégories d’hommes sont dévoilées, toutes les paroles et tout le travail de Dieu ont le but de sauver ceux qui aiment vraiment Dieu. Le juste jugement vise à purifier l’homme, le raffinement cruel vise à nettoyer l’homme, les paroles sévères ou le châtiment visent à purifier et le salut est leur intérêt. »

Le but de l’œuvre du jugement de Dieu dans les derniers jours est de retirer aux hommes leur tempérament satanique corrompu en leur permettant d’acquérir la vérité, afin qu’ils ne commettent plus de péchés ni ne résistent à Dieu, mais puissent vivre selon les paroles de Dieu, qu’ils vainquent totalement l’influence de Satan et soient libérés du péché. C’est le résultat auquel l’œuvre de Dieu parviendra finalement. Après avoir vécu de l’œuvre de Dieu dans les derniers jours pendant plusieurs années, si nous ne comprenons toujours pas les intentions de Dieu et ne sommes pas encore parvenus aux résultats que Dieu exige, comment pouvons-nous dire que nous sommes parvenus au salut ? Recevoir le salut n’est absolument pas aussi simple que les hommes l’imaginent. Cela dépend de la personne qui subit étape par étape le jugement et le châtiment des paroles de Dieu et les épreuves et les raffinements, de si elle suit de près chaque étape de l’œuvre de Dieu et parvient au bout du compte à la vérité et à un changement de tempérament pour devenir une personne nouvellement créée. Ensuite, ces personnes pourront vaincre elles-mêmes Satan et le péché grâce à la vérité. Avant de pouvoir vraiment vaincre Satan, de vaincre le péché et d’être gagnées par Dieu, elles doivent développer un mode de vie qui leur permettra de suivre sciemment les paroles de Dieu, de se soumettre complètement à Dieu et de parvenir à s’accorder à Dieu. Si une personne peut parvenir à ce résultat à travers l’expérience de l’œuvre de Dieu, alors elle est véritablement parvenue au salut. Si quelqu’un croit en Dieu sans acquérir la vérité, il ne tiendra pas bon lorsqu’il fera face à des épreuves exceptionnelles, car il ne sera pas équipé de la vérité comme principe de vie et le risque qu’il trahisse Dieu sera total. Nous ne pouvons expérimenter l’œuvre de Dieu à travers notre propre imagination, en pensant que l’obtention du salut est acquise à cent pour cent, sous prétexte que nous suivrons sûrement Dieu jusqu’à la fin et ne trahirons absolument pas Dieu. En fait, pour parvenir véritablement au salut, il faut achever chaque étape de l’œuvre de Dieu dans les derniers jours. S’il manque une étape, un maillon dans la chaîne, cela ne suffit pas. Certaines personnes, confrontées à la persécution, aux arrestations et à l’oppression du grand dragon rouge, n’osent pas croire en Dieu tellement elles sont intimidées. Peuvent-elles parvenir au salut de cette façon ? Selon un dicton : « un coup manqué, même de peu, reste un coup manqué. » L’œuvre de Dieu consistant à éprouver et à raffiner les hommes, surtout au cours des dernières années, est l’étape la plus cruciale et elle est indispensable. Les croyants en Dieu doivent traverser l’épreuve de la défaite du grand dragon rouge avant de pouvoir se débarrasser de l’esclavage et du contrôle de l’influence de Satan, retourner véritablement à Dieu et devenir les véritables vainqueurs. Celui qui, quel qu’il soit, n’expérimente qu’à moitié l’œuvre de Dieu abandonne à mi-parcours. Par exemple, les poules doivent couver leurs œufs pendant vingt et un jours pour les incuber avant que des poussins ne soient prêts à éclore, mais si elles quittent le nid quelques jours auparavant, les œufs ne produiront pas de poussins. Là également, le temps est important. Lorsque nous faisons l’expérience de l’œuvre de Dieu, nous devons poursuivre notre route jusqu’au bout, car nous ne pouvons être certains de recevoir le salut que si nous faisons l’expérience de toutes les étapes de l’œuvre de Dieu à la fin des temps. Cela ne fonctionnera pas si nous manquons une étape. Nous devons subir les jugements et les châtiments, endurer l’émondage et le traitement, ainsi que les épreuves et les raffinements avant de vraiment comprendre la vérité, d’acquérir la vérité, et, alors seulement, notre tempérament de vie pourra changer. Ceux qui croient en Dieu depuis de nombreuses années, mais ne font pas véritablement l’expérience du jugement et du châtiment de Dieu, ne recherchent jamais la vérité face à toutes sortes d’épreuves et de raffinements, mais vivent de manière ignoble sous l’influence maléfique du grand dragon rouge, en essayant seulement de mener au mieux leur vie, au gré des tendances du monde de Satan, n’obtiendront pas la vérité ni ne parviendront au salut. Cela ne fait aucun doute.

Le salut est le résultat suprême auquel les hommes parviennent lorsqu’ils acceptent le jugement et le châtiment de Dieu, les épreuves et les raffinements. Car seules la compréhension de la vérité et l’acquisition de la vérité génèrent un changement de tempérament de vie chez quelqu’un. Ainsi, les personnes qui parviennent au salut sont de toute évidence des personnes qui comprennent une grande partie de la vérité et qui entrent véritablement dans la réalité de la vérité. Ce sont des personnes dont le point de vue sur les choses, la vision de la vie et les valeurs ont subi une véritable transformation, et ces personnes pratiquent constamment la vérité et sont capables de vraiment obéir à Dieu. En particulier, lorsqu’elles accomplissent leur devoir, elles révèrent Dieu, sont fidèles à Dieu et travaillent conformément à ce qui est attendu, sans faire semblant, ou sans tromperie. Ce sont véritablement des personnes qui parviennent au salut. Les personnes qui veulent évaluer si elles atteignent ou non le salut devraient estimer en premier si elles ont ou non acquis la vérité. Seules celles qui ont acquis la vérité et sont entrées dans la réalité gagnent la vie et parviennent au salut. En effet, seule la vérité peut changer le point de vue des hommes sur les choses, seule la vérité peut changer le tempérament des hommes et devenir leur vie, par conséquent, acquérir la vérité peut tout changer chez une personne. Concrètement, en comprenant la vérité, on peut discerner les tromperies de l’œuvre de toutes sortes d’esprits du mal ; en comprenant la vérité, on peut discerner toutes sortes d’idées fausses et d’hérésies ; en comprenant la vérité, on peut percevoir les stratagèmes de Satan, clairement percevoir l’essence du mal, le vrai visage de Satan et le grand dragon rouge. En comprenant la vérité, on peut véritablement connaître le vrai visage de sa propre corruption, connaître l’essence de sa propre nature et parvenir à une authentique repentance. En comprenant la vérité, on peut discerner les tromperies des faux conducteurs et antéchrists et ne pas tomber sous leur coupe. En comprenant la vérité, on peut discerner toutes formes de tromperies et de perturbations des esprits du mal et des démons, être capable de faire table rase des forces de Satan et être capable de se rebeller profondément contre le grand dragon rouge et de se tourner véritablement vers Dieu. En comprenant la vérité, on peut saisir les intentions de Dieu au cours de tous désastres et de toutes les épreuves, ne pas perdre le cap et savoir comment tenir bon et témoigner pour glorifier Dieu. Par conséquent, seules les personnes qui acquièrent vraiment la vérité et entrent dans la réalité sont celles qui vainquent véritablement Satan, se dégagent de l’emprise de Satan et parviennent au salut. Le point crucial pour parvenir ou non au salut réside dans la question de comprendre ou d’acquérir la vérité. Le fait que des personnes pèchent constamment, résistent sans cesse à Dieu et se rebellent contre Lui suffit à prouver qu’elles n’ont pas encore acquis la vérité et ne sont pas encore parvenues au salut. Lorsque des personnes ne comprennent pas la vérité, sont encore sujettes aux illusions et aux corruptions de Satan et résistent encore à Dieu, ces personnes sont-elles sauvées ? Lorsque des personnes ne comprennent pas la vérité, sont encore sujettes à la tromperie de faux Christs et antéchrists, sont incapables de suivre Dieu, mais suivent les antéchrists et résistent à Dieu, ces personnes sont-elles parvenues au salut ? Lorsque des personnes n’ont pas la vérité et restent vulnérables face aux pièges de toutes sortes d’idées fausses et d’hérésies, dénuées de discernement, acceptant les idées fausses comme la vérité et persistant à résister à Dieu, ces personnes sont-elles sauvées ? Lorsque des personnes n’ont pas la vérité, sont incapables de percevoir le visage insidieux et diabolique du grand dragon rouge, incapables de se rebeller véritablement contre lui, et persistent à résister à Dieu, ces personnes sont-elles parvenues au salut ? Lorsque des personnes n’ont pas la vérité, sont incapables de percevoir l’essence des tendances du monde, continuent à suivre les tendances du monde, sont avides de choses matérielles en refusant la vérité et en s’opposant à Dieu, ces personnes sont-elles sauvées ? Lorsque des personnes n’ont pas la vérité, mais élaborent constamment des conceptions erronées au sujet de Dieu, comprennent mal, voire jugent et délimitent Dieu tout en continuant à imaginer qu’elles sont loyales envers Dieu, si elles résistent à Dieu sans le savoir tout en continuant d’attendre de Dieu des récompenses, ces personnes sont-elles parvenues au salut ? Lorsque des personnes ne connaissent pas la vérité, résistent à Dieu tout en Le servant, se soumettant à Lui publiquement, mais Lui désobéissant en privé et faisant tout ce qui leur plaît, commettant de nombreux péchés derrière Son dos, disant qu’elles croient en Dieu et suivent Dieu, mais se tenant du côté de Satan pour résister à Dieu, ces personnes sont-elles parvenues au salut ? En somme, les personnes qui ne connaissent pas la vérité ne mènent pas une vie de vérité, par conséquent, elles violent la vérité et résistent à Dieu par leurs actions. Donc, lorsque des personnes ne comprennent pas la vérité, alors leur tempérament satanique demeure en elles et ne changera pas du tout. Et leur nature satanique qui résiste à Dieu et trahit Dieu demeure et ne peut jamais être retirée. Par conséquent, aucune de ces personnes qui ne connaissent pas la vérité et n’ont pas acquis la vérité n’est parvenue au salut. Seules celles qui, en faisant l’expérience de l’œuvre de Dieu des derniers jours, ont acquis la vérité et sont entrées dans la réalité sont sauvées et ont été amenées à la perfection, comme l’a dit Dieu Tout-Puissant : « Ceux qui sont perfectionnés sont des gens justes, des gens sanctifiés et purifiés ; ils sont la cristallisation de l’œuvre de la gestion de l’humanité, le produit fini. Bien qu’ils ne soient pas des êtres humains innocents, ils sont des gens qui cherchent à vivre une vie signifiante. Mais qu’en est-il de ceux qui sont conquis ? Ils reconnaissent seulement en paroles que Dieu existe ; ils reconnaissent que Dieu s’est incarné, que La Parole apparaît dans la chair et que Dieu est venu sur la terre pour faire le travail du jugement et du châtiment. Ils reconnaissent aussi que le jugement et le châtiment de Dieu et Sa punition et Son raffinement sont bénéfiques pour l’homme. Autrement dit, ils commencent tout juste à avoir la ressemblance humaine et ils ont une certaine compréhension de la vie, mais ils sont encore incertains au sujet de la vie. En d’autres termes, ils commencent tout juste à posséder l’humanité. Tels sont les résultats de la conquête. »

Pour les croyants en Dieu, le point crucial pour parvenir ou non au salut réside dans leur capacité à acquérir la vérité et une vie nouvelle en faisant l’expérience de l’œuvre de Dieu. Peu importe ce que les personnes peuvent dire à propos de leur expérience et de leur connaissance des paroles de Dieu, ce qui compte est de savoir si leurs actions répondent ou non aux exigences de Dieu, si elles s’accordent aux intentions de Dieu et si elles sont entrées dans la réalité de la vérité. Les personnes qui manifestent la réalité des paroles de Dieu ont acquis la vérité et sont certainement des personnes qui connaissent Dieu et obéissent à Dieu. Le grand dragon rouge use actuellement de frénésie pour mettre des obstacles devant les élus de Dieu, condamnant radicalement l’œuvre de Dieu, déformant les faits, faisant passer le blanc pour du noir, commettant des crimes d’une énorme ampleur. C’est en effet une période qui met les hommes à l’épreuve et qui met leur travail à l’épreuve. Les personnes entrées dans la réalité de la vérité peuvent porter un témoignage glorieux et retentissant pour Dieu à travers toutes ces épreuves, et toutes celles qui tiennent bon pour porter un témoignage glorieux sont véritablement sauvées, peuvent obtenir la protection et les bénédictions de Dieu et être conduites dans l’ère suivante pour gagner une destination finale merveilleuse. L’espoir de parvenir au salut demeure pour les personnes qui à présent ne sont pas encore entrées dans la réalité, mais sont encore capables de rattraper leur retard. Si à la fin elles ne sont toujours pas capables d’acquérir la vérité et d’entrer dans la réalité, elles se trouveront en difficulté. Elles seront probablement éliminées et de toute évidence ne parviendront pas au salut. Par conséquent, dans la recherche de vérité, il est nécessaire d’atteindre les résultats suivants : l’acquisition de la vérité et l’entrée dans la réalité, la connaissance de Dieu et l’obéissance envers Dieu et un authentique amour de Dieu. Alors seulement on entrera véritablement dans la réalité de la vérité, parviendra véritablement au salut et sera rendu parfait. Certaines personnes ont cru pendant plus de dix ou vingt ans, mais ont été renvoyées de la maison de Dieu et éliminées à cause de leurs nombreux actes pervers, pour lesquels elles ont complètement perdu tout espoir d’être sauvées. Ces personnes n’accomplissaient pas leur service avec loyauté et étaient incapables de le mener à son terme, étaient absolument bonnes à rien, et la punition est la seule fin pour elles. L’élément fondamental pour juger si les personnes parviennent au salut est de savoir si elles possèdent la vérité. Dieu Tout-Puissant a dit ceci : « Je décide de la destination de chaque homme, non sur la base de l’âge, de l’ancienneté, du degré de souffrance et encore moins du degré auquel il attire la pitié, mais plutôt selon qu’il possède ou non la vérité. Il n’y a pas d’autre alternative. Vous devez vous rendre compte que tous ceux qui ne font pas la volonté de Dieu seront punis. C’est un fait immuable. Par conséquent, tous ceux qui sont punis le sont à cause de la justice de Dieu et comme rétribution pour leurs nombreux actes méchants. » Cela montre qu’il n’y a aucun espoir d’atteindre le salut si l’on croit en Dieu sans rechercher la vérité. Dieu est juste, peu importe depuis combien d’années on croit en Dieu ou la manière dont ses lettres de mission sont respectées, si l’on ne recherche pas la vérité, au bout du compte on sera éliminé. Ceux qui ont commis de nombreux actes pervers recevront une punition, et bien qu’ils croient en Dieu, non seulement ils seront inéligibles au salut, mais encore il leur arrivera malheur. C’est pourquoi je dis que recevoir le salut de Dieu n’est pas chose simple, et si on n’a pas encore suivi Dieu jusqu’au bout du chemin, il est prématuré de dire que l’on est parvenu au salut de Dieu. Les personnes qui n’ont pas recherché la vérité ne sont pas compétentes pour dire qu’elles sont déjà parvenues au salut. Si elles croient depuis de nombreuses années sans être entrées dans la réalité des paroles de Dieu, sans une once de vérité, sans le moindre changement dans leurs tempéraments corrompus, ce sont certainement des personnes qui seront éliminées et qui ont déjà complètement perdu tout espoir de parvenir au salut. « Car le travail de Dieu est de sauver l’homme de ce lieu de rassemblement des démons – l’homme qui a été racheté, qui vit toujours sous les forces des ténèbres, et qui ne s’est jamais réveillé lui-même – afin que l’homme soit libéré des millénaires du péché et aimé de Dieu, terrassant complètement le grand dragon rouge, établissant le royaume de Dieu, et apportant au cœur de Dieu son repos plus tôt. C’est pour libérer, sans réserve, la haine qui gonfle votre poitrine, pour éradiquer ces germes moisis, pour vous permettre de quitter cette vie qui ne diffère pas de celle du bœuf ou du cheval, pour que vous ne soyez plus des esclaves, pour que vous ne soyez plus piétinés et assujettis aux ordres du grand dragon rouge. Vous ne serez plus membres de cette nation en échec, n’appartiendrez plus au grand dragon rouge odieux, vous ne lui serez plus asservis. Le nid des démons sera sûrement détruit par Dieu, et vous vous tiendrez aux côtés de Dieu – vous appartenez à Dieu et ne faites pas partie de cet empire d’esclaves. » « L’homme a été créé par Dieu et aurait dû adorer Dieu, mais l’homme en fait a tourné le dos à Dieu et a adoré Satan. Satan est devenu l’idole dans le cœur de l’homme. Ainsi, Dieu a perdu Sa place dans le cœur de l’homme, ce qui veut dire qu’Il a perdu le sens de Sa création de l’homme et alors, pour restaurer le sens de Sa création de l’homme, Il doit restaurer la ressemblance d’origine de l’homme et débarrasser l’homme de son tempérament corrompu. Pour récupérer l’homme de Satan, Il doit sauver l’homme du péché. Seulement de cette manière peut-Il restaurer progressivement la ressemblance originelle de l’homme et restaurer la fonction originelle de l’homme, et à la fin restaurer Son royaume. » « Le royaume qu’Il veut établir est Son propre royaume. Il désire une humanité qui L’adore, qui Lui obéisse complètement et qui partage Sa gloire. S’Il ne sauve pas l’humanité corrompue, le sens de Sa création de l’homme se réduira à rien ; Il n’aura plus d’autorité parmi les hommes et Son royaume ne pourra plus exister sur la terre. S’Il ne détruit pas ces ennemis qui Lui désobéissent, Il ne pourra pas obtenir Sa gloire complète et Il ne pourra pas établir non plus Son royaume sur la terre. Voici les signes de l’achèvement de Son œuvre et les signes de l’achèvement de Sa grande réalisation : détruire complètement ceux parmi l’humanité qui Lui désobéissent et amener dans le repos les gens qui ont été rendus complets. »

« Mon œuvre finale n’est pas seulement accomplie pour punir l’homme, mais aussi pour préparer la destination de l’homme. Encore plus, c’est pour recevoir la reconnaissance de tous pour tout ce que J’ai fait. Je veux que chaque homme voie que tout ce que J’ai fait est juste et est une expression de Mon tempérament ; ce n’est pas l’action de l’homme, encore moins la nature, qui a créé l’humanité. Au contraire, c’est Moi qui nourris tout être vivant dans la création. Sans Mon existence, l’humanité ne peut que périr et souffrir de l’invasion des catastrophes. Aucun être humain ne verra plus jamais ni le beau soleil et la belle lune ni le monde verdoyant ; l’humanité ne sera confrontée qu’à la nuit glaciale et à l’inexorable vallée de l’ombre de la mort. Je suis le seul salut de l’humanité. Je suis le seul espoir de l’humanité et, bien plus, Je suis Celui sur qui repose l’existence de toute l’humanité. Sans Moi, l’humanité arrivera immédiatement à un arrêt complet. Sans Moi, l’humanité souffrira la catastrophe et sera piétinée par tout genre de fantômes, bien que personne ne tienne compte de Moi. J’ai fait une œuvre qui ne peut être faite par personne d’autre. Mon seul espoir, c’est que l’homme puisse Me rembourser par de bonnes œuvres. Bien qu’ils soient très peu nombreux ceux qui peuvent Me rembourser, J’achèverai néanmoins Mon voyage sur terre et Je commencerai la prochaine étape de Mon œuvre qui progresse, car tout Mon empressement ici et là parmi les hommes durant ces nombreuses années a été fructueux et J’en suis très heureux. Je ne tiens pas compte du nombre d’hommes, mais plutôt de leurs bonnes œuvres. Dans tous les cas, J’espère que vous préparez suffisamment de bonnes œuvres pour votre propre destination. C’est alors que Je serai satisfait ; sinon personne d’entre vous n’échappera à la catastrophe. C’est Moi qui provoque la catastrophe et elle est bien sûr orchestrée par Moi. Si vous ne pouvez pas sembler être bons sous Mes yeux, alors vous n’éviterez pas de souffrir la catastrophe. En périodes de tribulation, vos actions et vos actes n’ont pas été entièrement appropriés, parce que votre foi et votre amour étaient vains et vous ne vous êtes démontrés que timides ou durs. À ce sujet, Je ne vais juger que le bien ou le mal. Je continue de me soucier de la manière dont chacun de vous agit et se comporte, ce sur quoi Je me baserai pour déterminer votre fin. Cependant, Je tiens à préciser que Je n’accorderai plus de miséricorde à ceux qui M’ont été complètement infidèles en périodes de tribulation, car Ma miséricorde a ses limites. En plus, Je n’ai pas d’affection pour quiconque M’a déjà trahi une fois, encore moins souhaiterais-Je M’associer avec ceux qui trahissent les intérêts de leurs amis. Voilà Mon tempérament, Je ne tiens pas compte de la personne. Je dois vous dire ceci : Quiconque brise Mon cœur n’aura plus droit à la clémence de Ma part et quiconque M’a été fidèle restera toujours dans Mon cœur. »

Pour que les personnes qui croient en Dieu puissent parvenir au salut, elles doivent savoir que Christ est la vérité, le chemin et la vie. Si elles ne peuvent accepter toute la vérité exprimée par Christ ni s’y soumettre, il sera alors impossible pour l’humanité corrompue de parvenir au salut. « Le Christ des derniers jours apporte la vie, et apporte le chemin de la vérité durable et éternel. Cette vérité est le chemin par lequel l’homme obtiendra la vie, et le seul chemin par lequel l’homme connaîtra Dieu et sera approuvé par Dieu. Si tu ne cherches pas le chemin de la vie offert par le Christ des derniers jours, alors tu n’auras jamais l’approbation de Jésus, et ne seras jamais qualifié pour franchir les portes du royaume des cieux, car tu es une marionnette et un prisonnier de l’histoire. » « Celui qui souhaite avoir la vie sans compter sur la vérité prêchée par le Christ est le plus ridicule sur la terre, et celui qui n’accepte pas le chemin de la vie apporté par le Christ est perdu dans le fantasme. Et donc, Je dis que celui qui n’accepte pas le Christ des derniers jours sera à jamais méprisé par Dieu. Le Christ est la porte d’entrée de l’homme dans le royaume au cours des derniers jours, personne ne peut le contourner. Nul ne peut être perfectionné par Dieu si ce n’est par le Christ. Tu crois en Dieu, et tu dois donc accepter Ses paroles et obéir à Son chemin. Tu ne dois pas simplement penser à obtenir des bénédictions sans recevoir la vérité, ou à accepter la fourniture de la vie. Le Christ vient au cours des derniers jours pour que tous ceux qui croient vraiment en Lui puissent être fourni avec la vie. Son œuvre est de bien terminer l’ancienne ère et d’entrer dans la nouvelle ; il est le chemin qui doit être pris par tous ceux qui entreraient dans la nouvelle ère. Si tu n’es pas capable de Le reconnaître, mais Le condamnes plutôt, blasphèmes ou même Le persécutes, alors tu es condamné à brûler pour l’éternité, et à ne jamais entrer dans le royaume de Dieu. Car le Christ est Lui-même l’expression du Saint-Esprit, l’expression de Dieu, Celui qui a été chargé par Dieu de réaliser Son œuvre sur la terre. Et donc, Je dis que si tu ne peux pas accepter tout ce qui est fait par le Christ des derniers jours, alors tu blasphèmes contre le Saint-Esprit. La punition qui doit être subi par celui qui blasphème contre le Saint-Esprit est évident pour tous. Je te dis aussi que si tu t’opposes au Christ des derniers jours, et Le rejettes, alors il n’y a personne qui peut supporter les conséquences en ton nom. En outre, à partir de ce jour, tu n’auras pas une autre chance de gagner l’approbation de Dieu ; même si tu essayes de te racheter, tu ne verras plus jamais le visage de Dieu. Car celui contre qui tu t’opposes n’est pas un homme, celui que tu renies n’est pas un être chétif, mais le Christ. Es-tu conscient de cette conséquence ? Tu n’as pas commis une petite erreur, mais un crime odieux. Et donc, Je conseille à chacun de ne pas montrer ses crocs devant la vérité, ou de faire des critiques imprudentes, car seule la vérité peut t’apporter la vie, et rien que la vérité peut te permettre de renaître et de voir le visage de Dieu. »

Si des personnes croient en Dieu et veulent atteindre le salut, elles doivent accepter et suivre l’apparition et l’œuvre de Christ des derniers jours, et elles doivent se soumettre au jugement et au châtiment de Christ dans les derniers jours. C’est le seul moyen de parvenir au salut. Ainsi, étant donné que les personnes font l’expérience de l’œuvre du jugement de Dieu dans les derniers jours, comment, après tout, devraient-elles rechercher la vérité afin que le salut leur soit accordé ?

Premièrement, elles doivent accepter honnêtement le jugement et le châtiment des paroles de Dieu. Tout en subissant le jugement et le châtiment des paroles de Dieu, elles doivent vraiment comprendre leur propre tempérament corrompu, comprendre leur propre nature satanique corrompue, voir le vrai visage satanique et l’essence de la corruption humaine et parvenir à comprendre tout à fait clairement la source de la résistance de l’humanité à l’égard de Dieu. Seulement de cette manière pourront-elles comprendre la source de la colère de Dieu envers l’humanité corrompue et comprendre l’intention de Dieu de juger et de châtier les hommes, ainsi que les exigences de Dieu à l’égard des hommes. Seulement de cette manière pourront-elles se soumettre totalement à l’œuvre de Dieu et, en même temps, comprendre le tempérament juste inhérent de Dieu qui ne tolère pas l’offense. Le juste tempérament de Dieu s’exprime lorsqu’Il révèle, juge et châtie la corruption humaine. Si vous n’acceptez pas le jugement et le châtiment de Dieu, alors vous ne comprendrez jamais le tempérament juste inhérent de Dieu. Nous pouvons aussi dire que si les hommes ne font pas vraiment l’expérience de l’œuvre de jugement et de châtiment de Dieu, ils n’acquerront jamais la vérité et ne seront jamais en mesure de parvenir à une véritable compréhension de Dieu.

Certaines personnes acceptent l’œuvre de Dieu des derniers jours, mais n’attachent pas d’importance à l’acceptation du jugement et du châtiment de Dieu. Elles adoptent tout particulièrement une attitude d’évitement et de fuite à l’égard des paroles sévères de jugement de Dieu, n’acceptant que les paroles de bénédiction de Dieu, les paroles des mystères de la révélation et les paroles concernant l’entrée dans l’expérience. Du coup, les personnes qui croient en Dieu ne font pas l’expérience de l’œuvre du jugement et du châtiment de Dieu et passent complètement à côté du sens de la croyance en Dieu et du salut. Dieu n’accordera pas le salut aux personnes qui croient en Dieu de cette manière. Ce n’est qu’en acceptant sincèrement toutes les vérités que Dieu a exprimées et en subissant réellement le jugement et le châtiment de Dieu que les personnes peuvent vraiment changer leur tempérament corrompu, parvenir à une obéissance authentique envers Dieu, adorer Dieu et, pour finir, s’accorder avec Christ. La recherche de la vérité s’accomplit dans l’expérience de l’acceptation et de l’obéissance au jugement et au châtiment de Dieu. Plus encore, un changement de tempérament ne peut advenir que grâce à la compréhension progressive que nous acquerrons de Dieu au cours de l’acceptation et de l’obéissance au jugement et au châtiment de Dieu, aux épreuves et au raffinement. Le processus de soumission au jugement et au châtiment de Dieu est le processus de recherche de vérité et le processus de transformation du tempérament. On ne peut rechercher la vérité et acquérir la vérité qu’en faisant l’expérience du jugement et du châtiment de Dieu. C’est ce que les personnes qui croient en Dieu doivent comprendre. Nous ne pouvons absolument pas ignorer ceci : l’acceptation honnête du jugement et du châtiment de Dieu correspond au début de l’expérience de l’œuvre de Dieu et à l’entrée sur la bonne voie de la croyance en Dieu.

Deuxièmement, pour faire l’expérience de l’œuvre de Dieu et obtenir le salut de Dieu, il est nécessaire d’accomplir son devoir. C’est une condition importante pour agir de concert avec l’œuvre de Dieu. Accomplir votre devoir est aussi un signe de votre croyance sincère en Dieu, et la preuve de votre croyance en Dieu montre votre capacité à accomplir fidèlement votre devoir. Les personnes qui n’accomplissent pas leur devoir peuvent recevoir une petite part de l’œuvre du Saint-Esprit, et il leur est quasiment impossible d’accéder à la perfection du Saint-Esprit. Ce n’est qu’en accomplissant son devoir que l’on peut faire pleinement l’expérience de l’œuvre de Dieu et recevoir aisément l’œuvre et la perfection du Saint-Esprit. Ce n’est qu’en accomplissant son devoir que l’on peut recevoir une plus grande part de l’œuvre du Saint-Esprit et être capable de comprendre plus profondément sa propre essence corrompue, en se faisant davantage confiance pour rechercher le salut de Dieu. Ce n’est qu’en accomplissant son devoir que l’on peut faire l’expérience du jugement et du châtiment de Dieu plus profondément, comprendre la nature de sa résistance à Dieu et de sa rébellion contre Dieu et obéir sincèrement et adorer Dieu. Ce n’est que lorsqu’on a accompli son devoir que l’on peut comprendre plus authentiquement la sagesse et la toute-puissance de Dieu et se débarrasser de ses propres conceptions erronées et mensonges religieux. Ce n’est que lorsqu’on a accompli son devoir que l’on peut avoir une vie interactive plus riche avec les frères et sœurs de l’Église, partager davantage sa propre compréhension de la vérité pour atteindre une connaissance authentique de Dieu et provoquer la transformation du tempérament de vie. Ce n’est que lorsque nous avons rempli notre devoir que notre cœur peut devenir généreux, notre vision clairvoyante, notre sagesse abondante, nos connaissances peuvent s’élargir, tout cela devenant ainsi progressivement utilisable par Dieu. Ce n’est que lorsque nous avons rempli notre devoir que nous pouvons comprendre plus profondément la vérité et entrer dans la réalité pour parvenir à une transformation de notre tempérament et être amenés à la perfection par Dieu. En somme, accomplir notre devoir est de grande importance tout en faisant l’expérience de l’œuvre de Dieu. Le fait que nous puissions ou non accomplir notre devoir est directement en rapport avec les grandes questions de savoir si nous pouvons ou non obtenir le salut de Dieu et être amenés par Dieu à la perfection.

Troisièmement, ce n’est qu’en cumulant suffisamment de bonnes actions que l’on aura une bonne destination. Ceux qui n’ont pas cumulé suffisamment de bonnes actions ne peuvent obtenir le salut de Dieu. Il y a bien longtemps que Dieu a déterminé cela. Certes, tous les devoirs que les personnes doivent accomplir constituent de bonnes actions, mais ils doivent être correctement accomplis pour être comptés comme de bonnes actions. Si l’on accomplit un devoir sans s’y dévouer et le traite seulement de manière approximative, alors ce n’est pas une bonne action. Si l’on est destructeur ou perturbateur en accomplissant son devoir, c’est tout à fait mauvais. Il ne faut pas marchander en faisant de bonnes actions et il ne faut rien chercher en retour de bonnes actions, mais agir en renonçant complètement à sa propre volonté. Dieu se souvient des personnes qui font de bonnes actions authentiques. Certaines personnes ont donné de l’argent, puis l’ont regretté et ont exigé de le récupérer. Ce n’est pas une bonne action. Garder rancune pendant longtemps pour s’être laissé prendre au piège par les autres et s’en plaindre constamment ne peut pas être une bonne action. Accomplir quelque chose de bon pour la maison de Dieu et, par la suite, attendre quelque chose en retour ne constitue pas non plus une bonne action. D’autres personnes, après s’être dépensées au nom de la maison de Dieu pendant plusieurs années, pensent que cela les retient d’accomplir des choses plus importantes et commencent à se plaindre. Cela ne compte certainement pas comme une bonne action. Peu importent les bonnes actions que vous préparez, vous devriez les accomplir de plein gré, fidèlement et jusqu’au bout, et vous devriez être capable de gagner l’approbation des autres. C’est un acte de bonté, et également le témoignage d’une vraie repentance de la part d’une personne. Dans la Bible, il existe de nombreux exemples de bonnes actions méritant la commémoration de Dieu et qui peuvent être suivies. Par exemple : En servant Dieu, vous pouvez épuiser votre esprit et vos efforts, être fidèle jusqu’à la mort, ne jamais regretter ni vous plaindre — c’est une bonne action ; vous dévouer fidèlement à votre devoir, sans aucune superficialité ou insouciance, et obtenir de bons résultats — c’est une bonne action ; offrir l’hospitalité pendant plusieurs années comme s’il s’agissait d’un jour, traiter tes frères et sœurs comme des membres de votre famille, sans rien exiger ni demander en retour — c’est une bonne action ; être tout à fait prêt quel que soit le montant de l’argent offert, sans exiger quoi que ce soit ni demander à être remboursé — c’est une bonne action ; vous dépenser pour Dieu et vous consacrer à Lui, non pour la gloire et la richesse, ne pas chercher de rémunération, sans vous plaindre — c’est une bonne action ; être arrêté et envoyé en prison pour avoir fait votre devoir, endurer de terribles souffrances sans vous plaindre, et demeurer fidèle à Dieu et continuer à accomplir votre devoir — c’est une bonne action ; être capable de répandre l’Évangile et de convertir d’autres bonnes personnes, amener ceux qui cherchent la vérité devant Dieu, et leur permettre de poser une fondation sur le vrai chemin — c’est une action encore bien meilleure ; si, de plus, vous pouvez entraîner les élus de Dieu dans la réalité de la vérité, afin que les personnes portent un témoignage retentissant à Dieu, il n’existe pas de meilleure action ; être fidèle à Dieu, quel que soit le devoir que vous accomplissez, sans superficialité ni insouciance, en rendant sincèrement l’amour de Dieu et en donnant satisfaction à Dieu — c’est une bonne action. En bref, tout ce qui peut être accompli et qui est bénéfique pour répandre l’évangile du royaume, et qui est accompli avec sincérité, sans chercher de récompense et sans faire de compromis, tout cela compte comme de bonnes actions. Si vous faites tout votre possible pour accomplir toutes les bonnes actions que vous devez cumuler, et que vous êtes capable de cumuler, sans rechercher de compensation et uniquement dans le but de rendre l’amour de Dieu, alors vous possédez suffisamment de bonnes actions. Pourquoi Dieu veut-il se souvenir des bonnes actions ? Parce que les bonnes actions démontrent une repentance authentique chez les personnes, elles sont une preuve de fidélité à Dieu et quelque chose qui peut réconforter Dieu. Dieu aime et bénit les personnes qui ont cumulé suffisamment de bonnes actions.

Ce qui est énoncé ci-dessus représente trois aspects de la réalité que nous devons prendre en compte pour obtenir le salut. Seules les personnes possédant ces trois aspects de la réalité sont celles à qui le salut est accordé. Sur le chemin de recherche de la vérité pour parvenir au salut, il existe encore de nombreuses difficultés et dangers auxquels les personnes doivent faire face, tels que l’éclatement des familles, les catastrophes naturelles et d’origine humaine et toutes sortes de malheurs et d’épreuves. La vie n’est absolument pas un long fleuve tranquille. Ceux qui n’ont pas la vérité vacillent, et le risque qu’ils se rebellent contre Dieu demeure entier. À ce stade, personne ne peut oser dire qu’il a déjà obtenu le salut de Dieu, car il n’a pas encore passé la dernière et la plus difficile des étapes pour terminer — sous la persécution du grand dragon rouge — d’accomplir fidèlement son devoir. En d’autres termes, comme le répand l’évangile du royaume, accomplir son devoir, cumuler suffisamment de bonnes actions, acquérir la vérité et témoigner sont les étapes cruciales en vue de déterminer si les hommes peuvent véritablement obtenir de Dieu le salut, et nous pouvons ajouter que cette période est cruciale dans la détermination du destin des hommes. Le fait que des personnes puissent ou non acquérir la vérité et parvenir au salut dépend de la façon dont elles recherchent la vérité et font l’expérience de l’œuvre du jugement et du châtiment de Dieu. Cela dépend de la façon dont elles ont accompli leur devoir afin de satisfaire Dieu ; cela dépend de la façon dont elles ont cumulé de bonnes actions afin de rendre l’amour de Dieu ; cela dépend, ainsi que l’évangile du royaume le répand, si elles ont été en mesure de convertir d’autres personnes en évangélisant et en témoignant pour Dieu ; et cela dépend si, oui ou non, les personnes peuvent achever la mission que Dieu leur a confiée pour guider les élus de Dieu sur la bonne voie de la croyance en Dieu, et enfin parvenir à la compréhension de Dieu, à l’obéissance envers Dieu et au témoignage. Ces personnes seront les celles qui obtiendront le salut et qui seront amenées à la perfection.

Parmi toutes celles qui croient en Dieu, les personnes en recherche de vérité ne représentent qu’une minorité, et il est certain qu’à la fin, nombreuses seront celles qui seront éliminées pour ne pas avoir recherché la vérité. Il est également sûr que certaines recevront une punition pour avoir commis toutes sortes de perversités. Parmi celles qui restent, certaines se verront accorder le salut pour avoir recherché la vérité. D’autres, désignées « exécutants fidèles » pour avoir accompli fidèlement le service jusqu’au bout, constitueront également une part du nombre total, tandis que les autres seront éliminées par la perdition ou la destruction. Ces trois types de personnes représentent chacun environ un tiers du nombre total. Ce fait se réalisera, comme on l’a vu à partir des paroles de Dieu. Par conséquent, n’imaginez pas que le fait de demeurer dans la maison de Dieu signifie que le salut vous sera accordé avec certitude. En fait, les hommes peuvent dire clairement quel type de personne peut être sauvé et quel type sera éliminé. Tout le monde a une opinion à ce sujet. Les personnes qui ont gardé des conceptions erronées et des illusions religieuses sont les plus insensées. L’œuvre du jugement et du châtiment de Dieu dans les derniers jours est l’œuvre de l’accomplissement de la fin de l’ère. Elle est différente de l’ère de la Grâce où les hommes pouvaient croire de la manière qu’ils le souhaitaient sans que personne n’intervienne. Il en est autrement de l’ère finale. Dieu déterminera soigneusement qui parmi l’humanité devrait rester et qui devrait souffrir de la destruction et qui devrait souffrir de la perdition afin de conclure l’ère. Les personnes qui ne recherchent pas la vérité ne font que se leurrer et se tromper elles-mêmes. Seules les personnes qui recherchent la vérité et acquièrent la vérité seront celles qui obtiendront le salut de Dieu. En fait, il est plus réaliste de dire qu’elles se sauvent elles-mêmes plutôt que de dire que Dieu leur accorde le salut. Si vous ne recherchez pas la vérité, le Saint-Esprit ne réalisera pas Son œuvre et, par ailleurs, Dieu ne vous reconnaîtra pas. Si vous recherchez la vérité, le Saint-Esprit accomplira Son œuvre et Dieu vous sera bienveillant. Étant donné que l’entrée au ciel dépend des efforts fournis pour rechercher la vérité, le fait que quelqu’un obtienne ou non le salut de Dieu dépend de ses propres efforts, de la véracité de sa recherche de vérité, de son paiement honnête du prix, de son renoncement à la chair et de sa pratique de la vérité, de sa participation active à l’œuvre du Saint-Esprit, ainsi que de la manière dont il endure les tourments liés à toutes sortes de souffrances, de tribulations et du raffinement. C’est la seule manière de recevoir l’œuvre du Saint-Esprit et les bons soins et la protection de Dieu. Si on ne paie pas le prix et ne supporte pas la souffrance, alors tout est fini et il n’y a plus rien à dire. C’est ainsi que le salut est accordé ; c’est ainsi que les choses se passent. N’entretenez aucune de ces conceptions erronées ou de ces illusions religieuses. Seules les personnes en recherche de vérité font l’expérience de l’œuvre de Dieu et, à la fin, acquièrent véritablement la vérité, sont remplies du témoignage de la victoire. Ces personnes sont celles qui sont véritablement sauvées et capables de recevoir les bons soins et la protection de Dieu. Afin de mettre fin à l’ère, Dieu complètera tout d’abord les personnes en recherche de vérité, puis apportera la destruction dans le monde. Les personnes qui auront obtenu le salut de Dieu recevront le raffinement et accèderont à la pureté au cours des catastrophes et, finalement, survivront, tandis que les personnes qui n’auront pas acquis la vérité s’effondreront face aux désastres ou aux épreuves et mourront toutes pendant les calamités. Voilà ce qui est réservé aux personnes qui ne recherchent pas la vérité. « Ce n’est qu’en connaissant Dieu que l’homme peut vraiment croire en Dieu, et ce n’est qu’en connaissant Dieu qu’il peut vraiment vénérer Dieu et Lui obéir. Ceux qui ne connaissent pas Dieu ne peuvent jamais vraiment obéir à Dieu ni vénérer Dieu. Connaitre Dieu comprend la connaissance du tempérament de Dieu, la compréhension de la volonté de Dieu et la connaissance de Son être. Cependant, tous les aspects de la connaissance de Dieu requièrent que l’homme paie un prix et requièrent la volonté d’obéir, sans laquelle personne ne pourrait suivre jusqu’au bout. L’œuvre de Dieu est trop incompatible avec les conceptions de l’homme, le tempérament de Dieu et Son être sont trop difficiles pour que l’homme les comprennent, et tout ce que Dieu dit et fait est trop incompréhensible pour l’homme ; si l’homme veut suivre Dieu, mais ne veut pas obéir à Dieu, alors l’homme n’obtiendra rien. Depuis la création du monde jusqu’à aujourd’hui, Dieu a fait beaucoup de travail que l’homme n’a pas compris et qu’il a trouvé difficile à accepter, et Dieu a dit beaucoup de choses qui font obstacle à la guérison des conceptions de l’homme. Néanmoins, Il n’a jamais cessé Son travail, bien que l’homme ait trop de difficultés ; Il a continué à travailler et à parler, et même si un grand nombre de “guerriers” sont tombés, Il fait encore Son travail et continue de choisir des groupes de gens qui sont prêts à obéir à Son nouveau travail. Il n’a pas de pitié pour ces “héros” tombés, mais Il valorise plutôt ceux qui acceptent Son nouveau travail et Ses paroles. Mais à quelle fin travaille-t-Il de cette façon, étape par étape ? Pourquoi élimine-t-Il et choisit-Il toujours des gens ? Pourquoi utilise-t-Il toujours une telle méthode ? Le but de Son travail est que l’homme Le connaisse et qu’il soit ainsi acquis par Lui. Le principe de Son travail est de perfectionner ceux qui peuvent obéir à l’œuvre qu’Il fait aujourd’hui, et non de perfectionner ceux qui obéissent à Son travail du passé, mais s’opposent à Son travail d’aujourd’hui. C’est exactement la raison pour laquelle Il a éliminé tellement de gens. »

Pour obtenir le salut, il faut rechercher la vérité, et une personne qui accomplit un devoir — quel que soit ce devoir — obtiendra des résultats en fonction de sa recherche de vérité. Les personnes qui remplissent des devoirs sans rechercher la vérité ne font que rendre un service et n’obtiendront absolument pas de bons résultats. Par exemple, si les personnes qui travaillent en tant que conducteurs ou collaborateurs dans l’Église ne comprennent pas la vérité, il leur est impossible de servir les intentions de Dieu. Si nous ne comprenons pas la vérité, il est également impossible de résoudre les problèmes liés aux diverses formes de corruption et de conceptions erronées parmi les élus de Dieu, ou d’évangéliser et de témoigner de Dieu. Le discernement du travail des mauvais esprits et des illusions des faux Christs et antéchrists dépend entièrement de la compréhension de la vérité. Le discernement de toutes les formes de doctrines maléfiques et d’illusions de Satan et le discernement des stratagèmes de Satan dépendent entièrement de la compréhension de la vérité. La capacité de se rebeller contre le grand dragon rouge au cours des épreuves et, ainsi, d’échapper à l’esclavage de Satan et de suivre Dieu avec détermination, tout cela dépend de la compréhension de la vérité. La capacité de convertir d’autres bonnes personnes en proclamant l’évangile et en témoignant de Dieu dépend entièrement de la compréhension de la vérité. La capacité d’atteindre une performance satisfaisante en accomplissant un devoir et d’accumuler suffisamment de bonnes actions dépend de la compréhension de la vérité. La capacité de témoigner et de ne pas abandonner Dieu au cours des grands désastres et des épreuves à venir, tout cela dépend de la compréhension de la vérité. Si les hommes ne poursuivent pas la vérité, ils courent le danger d’abandonner Dieu à tout moment et de quitter Dieu. Lors de l’expérience du jugement et du châtiment de Dieu, plus les épreuves et les souffrances subies par les hommes sont nombreuses, plus elles sont bénéfiques et précieuses pour que les hommes comprennent la vérité et connaissent l’œuvre de Dieu. Les expériences de vie authentiques — principalement les expériences du jugement et du châtiment, de l’émondage et du traitement, des épreuves et du raffinement, de la persécution et de l’oppression de Satan, des échecs et des revers, et du rejet et de l’abandon de leur famille — sont les plus précieuses pour les personnes en recherche de vérité. Plus leur expérience de l’œuvre de Dieu est profonde et complète, plus les personnes ont de connaissances de Dieu et plus elles comprennent clairement la vérité. Leur tempérament de vie aura inconsciemment changé et elles n’auront pas de malentendus conceptuels sur Dieu, ne se rebelleront pas contre Dieu ni ne Lui résisteront, n’essaieront plus de tromper Dieu. De plus, elles seront capables d’être fidèles à Dieu, capables d’obéir et capables d’adorer Dieu lorsqu’elles Le prieront. Elles pourront être fidèles à Dieu en accomplissant leur devoir, obéir à Dieu sans condition et, même si elles doivent offrir leur vie pour Dieu, elles seront prêtes à le faire joyeusement. De telles personnes sont déjà entièrement parvenues au salut. Ces personnes ne sont-elles pas celles que les paroles de Dieu ont rendues parfaites ? Ne sont-elles pas la cristallisation de l’œuvre de Dieu ? Bien que le chemin qui mène à l’obtention du salut de Dieu semble très difficile et que les personnes doivent tant souffrir et payer un tel prix, tout ce que nous gagnons est vraiment précieux. C’est la bénédiction et la promesse de Dieu. Diriez-vous qu’une personne ne souffre pas lorsqu’elle est punie et condamnée à la perdition et à la destruction ? À quoi équivaut notre souffrance ? Nous ne devrions endurer que cela. Si les personnes ne souffrent pas comme elles le devraient pour croire en Dieu, alors elles endureront les flammes éternelles de l’enfer, et c’est un véritable tourment ! Ainsi, la souffrance que nous endurons au nom de la recherche de la vérité et pour parvenir au salut est légère et momentanée. Une telle souffrance sert entièrement à gagner la vérité, à témoigner, et à satisfaire Dieu, donc peu importe combien nous souffrons, nos esprits sont en paix, réconfortés, à l’aise et ne se sentent pas troublés. Si nous ne recherchons pas la vérité et ne sommes pas en accord avec l’œuvre de Dieu, bien que physiquement nous ne sentions aucune douleur, notre souffrance spirituelle sera d’autant plus insupportable, et par ailleurs il existe la punition et la damnation, la souffrance de la condamnation éternelle, la souffrance de la perdition et de la destruction. C’est la pire des souffrances, et c’est la souffrance éternelle. Est-ce cela que vous voulez ? Lorsqu’il existe une route qui mène au ciel, vous ne le voulez pas la prendre, mais vous préférez insister pour aller en enfer sans personne vers qui vous tourner ! C’est le choix des personnes qui appartiennent à Satan. Si vous croyez en Dieu, vous devriez suivre le chemin indiqué par Dieu. Plus vous avancez dans cette voie, plus elle s’illumine, et plus vous allez loin, plus êtes serez heureux, car il n’y a rien à craindre lorsque vous êtes avec Dieu ! Dieu Tout-Puissant a dit : « Finalement, toutes les nations seront bénies grâce à Mes paroles, et aussi brisées en pièces à cause de Mes paroles. De cette façon, tous les peuples, au cours des derniers jours, verront que Je suis le Sauveur revenu, Je suis le Dieu Tout-Puissant qui conquiert toute l’humanité, et J’ai été une fois l’offrande expiatoire pour l’homme, mais dans les derniers jours, Je deviens aussi les flammes du soleil qui brûle toutes choses, ainsi que le Soleil de justice qui expose toutes choses. Telle est Mon œuvre des derniers jours. »

« Comprends-tu maintenant ce qu’est le jugement et ce qu’est la vérité ? Si tu as compris, alors je t’exhorte à te soumettre docilement au jugement, sinon tu n’auras jamais l’occasion d’être loué par Dieu ou d’être amené par Lui dans Son royaume. Ceux qui n’acceptent que le jugement, mais ne peuvent jamais être purifiés, c’est-à-dire ceux qui fuient au milieu de l’œuvre du jugement, seront à jamais détestés et rejetés par Dieu. Leurs péchés sont plus nombreux et plus graves que ceux des pharisiens, car ils ont trahi Dieu et sont rebelles à Dieu. De tels hommes qui ne sont même pas dignes de faire du service recevront une punition plus sévère, une punition qui est en plus éternelle. Dieu n’épargnera aucun traître qui a déjà fait preuve de loyauté par des paroles, mais qui L’a ensuite trahi. De tels hommes recevront la rétribution par la punition de l’esprit, de l’âme et du corps. N’est-ce pas précisément une révélation du tempérament juste de Dieu ? N’est-ce pas le but de Dieu en jugeant l’homme et en le révélant ? Dieu réserve tous ceux qui accomplissent toutes sortes de mauvaises actions au temps du jugement dans un endroit infesté de mauvais esprits, laissant ces mauvais esprits détruire leurs corps charnels à leur gré. Leurs corps dégagent la puanteur des cadavres, et telle est leur rétribution appropriée. Dieu écrit dans leur livre de souvenir tous les péchés de ces faux croyants déloyaux, ces faux apôtres et faux ouvriers ; puis, au bon moment, il les jette au milieu des esprits impurs, laissant ces esprits impurs souiller leur corps entier à leur gré, afin qu’ils ne se réincarnent jamais et ne voient plus jamais la lumière. Ces hypocrites qui ont fait du service à un certain moment, mais qui sont incapables de rester loyaux jusqu’à la fin sont comptés parmi les méchants par Dieu, de sorte qu’ils marchent dans le conseil des méchants et en viennent à faire partie de leur populace désordonnée ; à la fin, Dieu les anéantira. Dieu rejette et ne prête pas attention à ceux qui n’ont jamais été fidèles à Christ ou qui n’ont consacré aucun effort, et les anéantira tous au changement des ères. Ils n’existeront plus sur la terre, et encore moins gagneront un passage dans le royaume de Dieu. Ceux qui n’ont jamais été sincères envers Dieu, mais qui sont forcés par les circonstances de traiter avec Lui machinalement, sont comptés parmi ceux qui font du service pour Son peuple. Seul un petit nombre de tels hommes peuvent survivre, tandis que la majorité périra avec ceux qui ne sont même pas qualifiés pour faire du service. Finalement, Dieu amènera dans Son royaume tous ceux qui ont le même esprit que Dieu, le peuple et les fils de Dieu, ainsi que ceux qui sont prédestinés par Dieu à être des sacrificateurs. Tel est le distillat que Dieu a obtenu par Son œuvre. Quant à ceux qui ne peuvent pas être inclus dans aucune des catégories établies par Dieu, ils seront comptés parmi les non-croyants. Et vous pouvez sûrement imaginer ce que sera leur fin. Je vous ai déjà dit tout ce que Je devrais dire ; la route que vous choisirez relève de votre décision. Ce que vous devriez comprendre, c’est ceci : l’œuvre de Dieu n’attend jamais ceux qui ne peuvent pas marcher à Son rythme et le juste tempérament de Dieu ne montre de miséricorde pour aucun homme. »

Le 15 mai 2013

Précédent:Seule la connaissance de l’œuvre de Dieu permet de suivre jusqu’au bout

Suivant:Les épreuves que l’on doit subir pour sa croyance en Dieu

Vous aimerez peut-être également