1. Ce qu’est la vérité

Versets bibliques pour référence :

« Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu » (Jean 1:1).

« Et la parole a été faite chair, et elle a habité parmi nous, pleine de grâce et de vérité » (Jean 1:14).

« Je suis le chemin, la vérité, et la vie » (Jean 14:6).

« Sanctifie-les par ta vérité : ta parole est la vérité » (Jean 17:17).

Paroles de Dieu concernées :

Dieu Lui-même est la vie et la vérité, et Sa vie et la vérité coexistent. Ceux qui sont incapables d’obtenir la vérité ne gagneront jamais la vie. Sans la direction, le soutien et l’approvisionnement de la vérité, tu n’auras que la lettre, les doctrines et, surtout, la mort. La vie de Dieu est toujours présente et Sa vérité et Sa vie coexistent. Si tu ne peux pas trouver la source de la vérité, alors tu n’acquerras pas la nourriture de la vie ; si tu ne peux pas obtenir l’approvisionnement de la vie, alors tu n’auras sûrement pas la vérité, et donc en dehors des imaginations et des notions, tout ton corps ne sera rien d’autre que ta chair, ta chair rongée de puanteur. Sache que les écrits des livres ne comptent pas comme étant la vie, les archives de l’histoire ne peuvent pas être honorées comme la vérité et les règlements du passé ne peuvent pas servir de récits des paroles actuellement prononcées par Dieu. Seul ce qui est exprimé par Dieu quand Il vient sur terre et vit parmi les hommes est la vérité, la vie, la volonté de Dieu et Sa manière actuelle d’œuvrer.

Extrait de « Seul le Christ des derniers jours peut montrer à l’homme le chemin de la vie éternelle », dans La Parole apparaît dans la chair

La vérité est le plus réel des aphorismes de la vie, et le plus important des aphorismes de toute l’humanité. Car c’est ce que Dieu exige des hommes, et c’est aussi l’œuvre accomplie par Dieu en personne. C’est pourquoi elle est appelée l’« aphorisme de la vie ». Cet aphorisme n’est pas un résumé, ni une citation célèbre d’un grand personnage. C’est plutôt la déclaration adressée à l’humanité par le Maître du ciel et de la terre et de toutes choses ; ce ne sont pas des paroles résumées par les hommes, mais c’est la vie inhérente de Dieu. C’est pourquoi elle est appelée « le plus important des aphorismes de la vie ».

Extrait de « Seuls ceux qui connaissent Dieu et Son œuvre peuvent Lui donner satisfaction », dans La Parole apparaît dans la chair

Tout ce que Dieu accomplit est la vérité et la vie. La vérité est quelque chose dont les gens ne peuvent manquer dans leur vie et c’est quelque chose dont ils ne peuvent se passer ; tu pourrais dire aussi que c’est la plus grande chose qui soit. Même si tu ne peux pas la voir ni la toucher, tu ne peux ignorer l’importance qu’elle a pour toi. C’est l’unique chose qui puisse apporter le repos dans ton cœur.

Extrait de « L’œuvre de Dieu, le tempérament de Dieu et Dieu Lui-même III », dans La Parole apparaît dans la chair

Que les paroles prononcées par Dieu soient simples ou profondes en apparence, elles sont toutes des vérités indispensables à l’homme lorsqu’il entre dans la vie ; elles sont la source d’eaux vives qui permet à l’homme de survivre à la fois dans l’esprit et dans la chair. Elles fournissent ce dont l’homme a besoin pour rester en vie : les principes et le credo pour mener sa vie quotidienne ; le chemin, le but et la direction par lesquels il doit passer pour recevoir le salut ; toute vérité qu’il devrait posséder en tant qu’être créé devant Dieu ; et toute vérité sur la manière de l’homme d’obéir à Dieu et de L’adorer. Elles sont la garantie qui assure la survie de l’homme, elles sont le pain quotidien de l’homme, et elles sont aussi le soutien solide qui permet à l’homme d’être fort et de se tenir debout. Elles sont riches de la réalité de la vérité de l’humanité normale telle qu’elle est vécue par l’humanité créée, riches de la vérité par laquelle l’humanité se libère de la corruption et échappe aux pièges de Satan, riches en enseignement, exhortation, encouragement et consolation infatigables que le Créateur donne à l’humanité créée. Elles sont le phare qui guide et éclaire les hommes pour comprendre tout ce qui est positif, la garantie qui assure que les hommes vivront tout ce qui est juste et bon, et le posséderont, le critère par lequel toutes les personnes, tous les événements et tous les objets sont mesurés, ainsi que la bouée de navigation qui conduit les hommes vers le salut et le chemin de la lumière.

Extrait de « Connaître Dieu est le chemin vers la crainte de Dieu et l’éloignement du mal », dans La Parole apparaît dans la chair

La vérité n’est pas stéréotypée, elle n’est pas non plus une loi. Elle n’est pas morte, elle est la vie même, c’est une chose vivante et c’est la règle qu’un être créé doit suivre dans la vie et qu’un humain doit avoir dans la vie. C’est quelque chose que, le plus possible, tu dois comprendre par le vécu. Peu importe à quel stade tu es arrivé dans ta vie, tu es inséparable de la parole de Dieu ou de la vérité ; ce que tu comprends du tempérament de Dieu et ce que tu sais au sujet de ce que Dieu a et est, tout est exprimé dans les paroles de Dieu ; c’est inextricablement lié à la vérité. Le tempérament de Dieu et ce que Dieu a et est sont en soi la vérité ; la vérité est une authentique manifestation du tempérament de Dieu et de ce qu’Il a et est. Elle rend concret ce qu’Il a et fait une déclaration claire de ce qu’Il a et est ; elle te dit plus directement ce que Dieu aime et ce qu’Il n’aime pas, ce qu’Il veut que tu fasses et ce qu’Il ne te permet pas de faire, les gens qu’Il déteste et ceux en qui Il trouve Sa joie. Derrière les vérités que Dieu exprime, les gens peuvent voir Son plaisir, Sa colère, Sa tristesse et Son bonheur, aussi bien que Son essence : c’est la révélation de Son tempérament.

Extrait de « L’œuvre de Dieu, le tempérament de Dieu et Dieu Lui-même III », dans La Parole apparaît dans la chair

La vérité est la vie de Dieu Lui-même ; elle représente Son tempérament, Son essence et tout en Lui. Si tu dis qu’avoir un peu d’expérience signifie posséder la vérité, alors peux-tu représenter le tempérament de Dieu ? Tu peux avoir une certaine expérience d’un aspect ou d’un côté d’une vérité ou avoir une certaine lumière sur elle, mais tu ne peux pas la fournir aux autres pour toujours, donc cette lumière que tu as gagnée n’est pas la vérité ; c’est simplement un certain degré que les gens peuvent atteindre. C’est simplement l’expérience convenable et la compréhension convenable qu’une personne devrait posséder : de l’expérience et une connaissance réelles de la vérité. Cette lumière, cet éclairage et cette compréhension empirique ne peuvent jamais se substituer à la vérité ; même si tous les gens avaient entièrement fait l’expérience de cette vérité et qu’ils mettaient en commun l’ensemble de leur compréhension empirique, cela ne serait toujours pas capable de prendre la place de cette vérité. Comme il a été dit par le passé : « Je résume cela par une maxime pour le monde humain : parmi les hommes, je ne suis aimé de personne. » C’est une parole de vérité ; c’est la véritable essence de la vie. C’est la plus profonde des choses ; c’est une expression de Dieu Lui-même. Tu peux continuer à en faire l’expérience, et si tu en fais l’expérience pendant trois ans, tu en auras une compréhension superficielle, si tu en fais l’expérience pendant sept ou huit ans, tu en acquerras une compréhension encore plus grande, mais aucune compréhension que tu acquiers ne sera jamais capable de se substituer à cette parole de vérité. Une autre personne, après en avoir fait l’expérience pendant quelques années, pourrait gagner une modeste compréhension, puis une compréhension légèrement plus profonde après en avoir fait l’expérience pendant dix ans, puis une compréhension encore plus poussée après en avoir fait l’expérience tout au long de sa vie, mais si vous combinez tous les deux la compréhension que vous avez acquise, même alors, peu importe l’étendue de votre compréhension, l’importance de votre expérience, l’ampleur de vos connaissances, la quantité de lumière et le nombre d’exemples que vous possédez tous les deux, tout cela ne peut toujours pas se substituer à cette parole de vérité. Qu’est-ce que je veux dire par là ? Je veux dire que la vie de l’homme sera toujours la vie de l’homme et, peu importe combien ta compréhension pourrait être en accord avec la vérité, les intentions de Dieu et Ses exigences, elle ne pourra jamais être un substitut à la vérité. Dire que les gens ont acquis la vérité signifie qu’ils possèdent un peu de réalité, qu’ils ont acquis un peu de compréhension de la vérité de Dieu, qu’ils ont atteint un peu de l’entrée réelle dans les paroles de Dieu, qu’ils en ont eu un peu d’expérience réelle et qu’ils sont sur le bon chemin dans leur foi en Dieu. Une seule parole de la part de Dieu suffit pour qu’une personne en fasse l’expérience tout au long de sa vie. Même si les gens disposaient de plusieurs vies ou même de plusieurs millénaires, ils seraient toujours incapables de faire complètement et profondément l’expérience d’une seule vérité. Si les gens ont seulement compris quelques paroles superficielles, mais qu’ils prétendent avoir acquis la vérité, n’est-ce pas d’une totale absurdité ?

Extrait de « Sais-tu ce qu’est réellement la vérité ? », dans Récits des entretiens de Christ

Dans Son expression de la vérité, Dieu exprime Son tempérament et Son essence : Son expression de la vérité n’est pas basée sur les résumés que l’humanité fait des diverses choses positives ni sur les déclarations que l’humanité reconnaît. Les paroles de Dieu sont les paroles de Dieu ; les paroles de Dieu sont la vérité. Elles sont le fondement et la loi par lesquels l’humanité devrait exister, et ces soi-disant principes qui proviennent de l’humanité sont condamnés par Dieu. Ils n’ont pas Son approbation, et encore moins sont-ils l’origine ou le fondement de Ses déclarations. Dieu exprime Son tempérament et Son essence à travers Ses paroles. Toutes les paroles produites par l’expression de Dieu sont la vérité, car Il a l’essence de Dieu et Il est la réalité de toutes les choses positives. Le fait que les paroles de Dieu soient la vérité ne change jamais, peu importe la manière dont cette humanité corrompue les positionne ou les définit, ou dont elle les voit ou les comprend. Peu importe combien de paroles de Dieu ont été prononcées et peu importe dans quelle mesure cette humanité corrompue et pécheresse les condamne, même jusqu’à ne pas les diffuser et même si elles rencontrent le dédain de l’humanité corrompue, même dans ces circonstances, un fait demeure qui ne peut pas être changé : la prétendue culture et les prétendues traditions que l’humanité trouve importantes, même étant donné les raisons énumérées ci-dessus, ne peuvent pas devenir des choses positives et ne peuvent pas devenir la vérité. C’est là un fait inaltérable.

Extrait de « Sur ce qu’est la vérité », dans Récits des entretiens de Christ

La culture et la façon d’exister traditionnelles de l’humanité ne deviendront pas vérité en raison des changements ou du passage du temps, et les paroles de Dieu ne deviendront pas non plus les paroles de l’homme parce que l’humanité aura été condamnée ou pardonnée. Cette essence ne changera jamais : la vérité est toujours la vérité. Quel fait existe-t-il ici ? Toutes ces maximes qui sont résumées par l’humanité émanent de Satan. Elles sont des imaginations et des notions humaines qui résultent même de l’ardeur humaine et qui n’ont rien à voir du tout avec des choses positives. Les paroles de Dieu, en revanche, sont des expressions de Son essence et de Son statut. Pour quelles raisons exprime-t-Il ces paroles ? Pourquoi dis-je qu’elles sont la vérité ? La raison à cela est que Dieu gouverne toutes les lois, tous les principes, les sources, les essences, les réalités et les mystères de toutes choses et que tout cela est saisi dans Sa main, et Dieu seul connaît tous les principes, les réalités, les faits et les mystères de toutes choses. Il connaît leurs origines et ce que sont réellement leurs sources. Par conséquent, seules les définitions de toutes les choses mentionnées dans les paroles de Dieu sont les plus exactes, et les exigences vis-à-vis de l’humanité contenues dans les paroles de Dieu sont la seule norme pour l’humanité, le seul critère selon lequel elle devrait exister.

Extrait de « Sur ce qu’est la vérité », dans Récits des entretiens de Christ

Précédent: 3. Définir le seul vrai Dieu comme Dieu trine, c’est défier et blasphémer Dieu

Suivant: 2. Quelles sont les conséquences si, dans sa foi, on s’appuie sur la connaissance théologique de la Bible ?

Nous sommes déjà dans les derniers jours. Savez-vous comment faire pour accueillir le Seigneur et être enlevés jusqu’au royaume des cieux? Contactez-nous dès maintenant pour en discuter.
Contactez-nous
Contactez-nous par Whatsapp

Contenu connexe

3. Les différences entre la vie de l’Église à l’ère de la Grâce et à l’ère du Règne

« Pendant qu’ils mangeaient, Jésus prit du pain ; et, après avoir rendu grâces, il le rompit, et le donna aux disciples, en disant : Prenez, mangez, ceci est mon corps. Il prit ensuite une coupe ; et, après avoir rendu grâces, il la leur donna, en disant : Buvez-en tous ; car ceci est mon sang, le sang de l’alliance, qui est répandu pour plusieurs, pour la rémission des péchés » (Matthieu 26:26-28).

Paramètres

  • Texte
  • Thèmes

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Interligne

Largeur de page

Contenu

Chercher

  • Rechercher ce texte
  • Rechercher ce livre