Nous invitons tous ceux qui cherchent la vérité à nous contacter.

Déclarations du Christ des derniers jours (Sélections)

recital-kingdom-selection-4
Déclarations du Christ des derniers jours (Sélections)

Catégories

recital-latest-expression
Suite de la Parole apparaît dans la chair

8. La Bible est aussi appelée l’Ancien et le Nouveau Testament. Savez-vous à quoi se réfère le mot « testament » ? Le mot « testament » dans « l’Ancien Testament » vient de l’alliance de l’Éternel avec le peuple d’Israël quand Il a tué les Égyptiens et a sauvé les Israélites du Pharaon. Bien sûr, le signe de cette alliance était le sang de l’agneau sur les linteaux par lequel Dieu a établi une alliance avec l’homme, une alliance qui disait que tous ceux qui avaient le sang de l’agneau sur les deux poteaux et le linteau de la porte étaient Israélites, ils étaient le peuple élu de Dieu, et l’Éternel les épargnerait tous. (L’Éternel était alors sur le point de tuer tous les fils premiers-nés d’Égypte, et également les premiers-nés du petit et du gros bétail.) Cette alliance a deux niveaux de signification. L’Éternel ne sauverait aucune personne ou aucun animal de l’Égypte ; Il tuerait tous leurs fils premiers-nés et les premiers-nés du gros et du petit bétail. Ainsi, dans plusieurs livres de prophéties, il a été prédit que les Égyptiens seraient sévèrement châtiés à cause de l’alliance de l’Éternel. C’est le premier niveau de signification. L’Éternel a tué les fils premiers-nés d’Égypte et les premiers-nés du bétail et Il a épargné tous les Israélites, ce qui signifie que tous ceux qui étaient de la terre d’Israël ont été favorisés par l’Éternel, et tous seraient épargnés ; Il voulait faire une œuvre à long terme en eux, et Il a établi l’alliance avec eux en utilisant le sang de l’agneau. À partir de ce moment, l’Éternel ne tuerait pas les Israélites. Il a dit qu’ils seraient à jamais Ses élus. Parmi les douze tribus d’Israël, Il commencerait Son œuvre de toute l’ère de la Loi, Il révélerait toutes Ses lois aux Israélites, et Il choisirait parmi eux des prophètes et des juges, et ils seraient au centre de Son œuvre. Il a établi une alliance avec eux : à moins que l’ère change, Il ne travaillerait que parmi les élus. L’alliance de l’Éternel était immuable, car elle avait été établie dans le sang et elle avait été établie avec Son peuple élu. Plus important encore, Il avait choisi un cadre approprié et une cible appropriée par lesquels commencer Son œuvre de l’ensemble de l’ère, et donc les gens considérèrent l’alliance comme particulièrement importante. C’est le second niveau de signification. À l’exception de la Genèse qui précède l’alliance, tous les autres livres de l’Ancien Testament rapportent l’œuvre parmi les Israélites après la création de l’alliance. Bien sûr, il existe des récits occasionnels sur les païens, mais dans l’ensemble, l’Ancien Testament documente l’œuvre de Dieu en Israël. En raison de l’alliance de l’Éternel avec les Israélites, les livres écrits durant l’ère de la Loi sont appelés « l’Ancien Testament ». Ils sont nommés d’après l’alliance de l’Éternel avec les Israélites.

« Au sujet de la Bible (2) », La Parole apparaît dans la chair

9. Le Nouveau Testament est nommé d’après le sang versé par Jésus sur la croix et Son alliance avec tous ceux qui ont cru en Lui. L’alliance de Jésus était la suivante : les gens n’avaient qu’à croire en Lui pour que leurs péchés soient pardonnés par le don de Son sang, et ainsi ils seraient sauvés, renaitraient par Lui et ne seraient plus pécheurs. Les gens n’avaient qu’à croire en lui pour recevoir Sa grâce, et alors ils ne souffriraient pas en enfer après leur mort. Tous les livres de l’ère de la Grâce furent écrits après cette alliance et ils documentent l’œuvre et les paroles de cette alliance. Ils se limitent au salut par la crucifixion du Seigneur Jésus ou à l’alliance ; tous les livres ont été écrits par les frères dans le Seigneur qui avaient des expériences. Ainsi, ces livres sont également nommés d’après une alliance : ils sont appelés le « Nouveau Testament ». Ces deux « Testaments » comprennent seulement l’ère de la Grâce et l’ère de la Loi, et n’ont aucun lien avec l’ère finale. Ainsi, la Bible n’est pas d’une grande utilité pour les gens des derniers jours aujourd’hui. Tout au plus, elle sert de référence provisoire, mais elle a essentiellement peu de valeur d’usage.

« Au sujet de la Bible (2) », La Parole apparaît dans la chair

10. La Bible n’est pas uniquement un rapport des paroles personnellement prononcées par Dieu. La Bible documente simplement les deux étapes précédentes de l’œuvre de Dieu, dont une partie rapporte les prévisions des prophètes et une partie comprend les expériences et les connaissances des gens utilisés par Dieu dans les ères. Les expériences humaines sont entachées d’opinions et de connaissances humaines, ce qui est inévitable. Beaucoup des livres de la Bible incluent des conceptions humaines, des préjugés humains et des interprétations humaines absurdes. Bien sûr, la plupart des mots viennent de l’éclairage et de l’illumination du Saint-Esprit et ils présentent des interprétations justes, mais on ne peut pas dire qu’ils sont une expression tout à fait exacte de la vérité. Leurs points de vue sur certaines choses ne sont rien de plus que la connaissance de l’expérience personnelle ou l’éclairage du Saint-Esprit. Les prédictions des prophètes ont été personnellement révélées par Dieu : les prophéties d’Ésaïe, de Daniel, d’Esdras, de Jérémie et d’Ézéchiel sont venues de l’instruction directe du Saint-Esprit. Ces gens étaient des voyants. Ils avaient reçu l’Esprit de la prophétie. Tous étaient des prophètes de l’Ancien Testament. Durant l’ère de la Loi, ces gens que l’Éternel inspirait, ont proclamé de nombreuses prophéties directement révélées par l’Éternel. Et pourquoi l’Éternel a-t-Il travaillé en eux ? Parce que le peuple d’Israël était le peuple élu de Dieu. Le travail des prophètes devait être fait parmi eux et ils étaient qualifiés pour recevoir de telles révélations. En fait, eux-mêmes ne comprenaient pas ce que Dieu leur révélait. Le Saint-Esprit parlait par la bouche des prophètes pour les gens qui viendraient plus tard afin que ces gens comprennent ces choses et voient qu’elles étaient vraiment l’œuvre de l’Esprit de Dieu, le Saint-Esprit, et qu’elles ne venaient pas de l’homme. Ainsi Il confirmait l’œuvre du Saint-Esprit.

« Au sujet de la Bible (3) », La Parole apparaît dans la chair

11. Aujourd’hui, les gens croient que la Bible est Dieu et que Dieu est la Bible. Ainsi, ils croient aussi que toutes les paroles de la Bible sont les seules paroles de Dieu et qu’elles ont toutes été prononcées par Dieu. Ceux qui croient en Dieu pensent même que les soixante-six livres de l’Ancien et du Nouveau Testament, bien qu’écrits par des hommes, furent dictés sous l’inspiration de Dieu et qu’ils sont une archive des déclarations du Saint-Esprit. Cela est une interprétation erronée des gens et n’est pas complètement en accord avec les faits. En fait, à l’exception des livres de la prophétie, la plus grande partie de l’Ancien Testament est un document historique. Certaines des épîtres du Nouveau Testament proviennent de l’expérience des gens et certaines viennent de l’éclairage du Saint-Esprit ; les épitres pauliniennes, par exemple, sont nées du travail d’un homme, elles sont toutes le résultat de l’éclairage du Saint-Esprit et elles ont été écrites pour les Églises. Elles étaient des paroles d’exhortation et d’encouragement pour les frères et sœurs des Églises. Elles ne sont pas des paroles prononcées par le Saint-Esprit. Paul ne pouvait pas parler au nom du Saint-Esprit. Il n’était pas un prophète, encore moins avait-t-il des visions. Ses épîtres furent écrites pour les Églises d’Éphèse, de Philadelphie, de Galatie, et pour d’autres Églises. Et ainsi, les épitres pauliniennes du Nouveau Testament sont des épitres que Paul a écrites aux Églises. Elles ne furent pas inspirées par le Saint-Esprit. Elles ne sont pas non plus les paroles directes du Saint-Esprit. Elles ne sont que des paroles d’exhortation, de réconfort et d’encouragement qu’il a écrites pour les Églises au cours de son travail. Ainsi elles sont une archive d’une grande partie de l’œuvre de Paul. Elles ont été écrites pour tous les frères et toutes les sœurs dans le Seigneur pour que les frères et sœurs de toutes les Églises à l’époque suivent ses conseils et se conforment à toutes les voies du Seigneur Jésus. Paul n’a pas dit que tous les membres des Églises, celles de son temps et celles de l’avenir, devaient manger et boire ses paroles ni que toutes ses paroles venaient de Dieu. Selon les circonstances de l’Église à ce moment-là, il a simplement communié avec les frères et les sœurs et les a exhortés. Il a inspiré leur foi et il a simplement prêché ou rappelé aux gens, et les a exhortés. Ses paroles étaient fondées sur le fardeau qu’il portait sur son cœur et il a soutenu le peuple par ses paroles. Il a fait le travail d’un apôtre des Églises de son temps. Il était un travailleur utilisé par le Seigneur Jésus, et donc il a reçu la responsabilité des Églises, il a été chargé de réaliser le travail des Églises, il a dû prendre connaissance des circonstances des frères et sœurs, et à cause de cela, il a écrit des épitres pour tous les frères et toutes les sœurs dans le Seigneur. Tout ce qu’il a dit d’édifiant et de positif aux gens était juste, mais cela ne représentait pas les paroles du Saint-Esprit et il ne pouvait pas représenter Dieu. C’est une compréhension totalement erronée et un blasphème grave que les gens traitent les documents fondés sur les expériences d’un homme et les épitres d’un homme comme les paroles prononcées par le Saint-Esprit pour les Églises ! Cela est particulièrement vrai en ce qui concerne les épitres que Paul a écrites aux Églises, car ses épitres ont été écrites pour les frères et sœurs en fonction des circonstances et de la situation de chaque Église à l’époque pour exhorter les frères et sœurs dans le Seigneur, afin qu’ils puissent recevoir la grâce du Seigneur Jésus. Ses épitres visaient à réveiller les frères et sœurs de ce temps-là. On peut dire que cela était son propre fardeau, le fardeau que le Saint-Esprit lui avait confié ; après tout, il était un apôtre qui dirigeait les Églises de l’époque, qui écrivait des épitres aux Églises et les exhortait. C’était sa responsabilité. Son identité était simplement celle d’un apôtre qui travaillait et il était simplement un apôtre envoyé par Dieu ; il n’était pas un prophète ni un visionnaire. Donc, son propre travail et la vie des frères et sœurs avaient la plus haute importance pour lui. Ainsi, il ne pouvait pas parler au nom du Saint-Esprit. Ses paroles n’étaient pas les paroles du Saint-Esprit, encore moins pourraient-elles être considérées comme les paroles de Dieu, car Paul n’était rien de plus qu’une créature de Dieu, et n’était certainement pas l’incarnation de Dieu. Son identité n’était pas la même que celle de Jésus. Les paroles de Jésus étaient les paroles du Saint-Esprit. Elles étaient les paroles de Dieu, car Son identité était celle de Christ, le Fils de Dieu. Comment Paul pourrait-il être Son égal ? Si les gens considèrent que des épîtres ou des paroles comme celles de Paul sont les paroles du Saint-Esprit, et qu’ils les révèrent comme Dieu, alors on peut seulement dire qu’ils manquent de discernement. Parlant plus durement : n’est-ce pas un blasphème ? Comment un homme peut-il parler au nom de Dieu ? Et comment les gens pourraient-ils se prosterner devant l’archive de ses épitres et les paroles qu’il a prononcées comme si elles étaient un « livre saint » ou un « livre céleste » ? Les paroles de Dieu pourraient-elles être prononcées nonchalamment par un homme ? Comment un homme pourrait-il parler au nom de Dieu ? Et donc, que dites-vous : les épitres qu’il a écrites pour les Églises pourraient-elles ne pas être entachées de ses propres idées ? Comment pourraient-elles ne pas être entachées d’idées humaines ? Il a écrit des épitres pour les Églises en se basant sur ses expériences personnelles et sur sa propre vie. Par exemple, Paul a écrit une épitre aux Églises de Galatie, qui exprimait une certaine opinion, et Pierre a écrit une autre épitre qui avait un autre point de vue. Laquelle des deux venait du Saint-Esprit ? Personne ne peut le dire à coup sûr. Ainsi, on peut dire que les deux étaient responsables des Églises, mais leurs lettres représentent leur stature, elles représentent leur approvisionnement et leur soutien pour les frères et sœurs, ainsi que leur responsabilité envers les Églises, et elles ne représentent que le travail humain ; elles n’étaient pas tout à fait du Saint-Esprit. Si tu dis que ses épitres sont les paroles du Saint-Esprit, alors tu es absurde et tu blasphèmes ! Les épitres de Paul et les autres épitres du Nouveau Testament sont l’équivalent des mémoires des personnages spirituels les plus récents. Ils sont sur un pied d’égalité avec les livres de Watchman Nee ou les expériences de Lawrence et ainsi de suite. La seule différence est que les livres des personnages spirituels récents ne sont pas compilés dans le Nouveau Testament, mais la substance de ces gens est la même : ils sont des gens qui ont été utilisés par le Saint-Esprit au cours d’une certaine période et ils ne pouvaient pas représenter Dieu directement.

« Au sujet de la Bible (3) », La Parole apparaît dans la chair

12. L’évangile de Matthieu dans le Nouveau Testament documente la généalogie de Jésus. Au début, elle affirme que Jésus était un descendant d’Abraham, le fils de David et le fils de Joseph ; ensuite, Matthieu dit que Jésus a été conçu du Saint-Esprit et qu’Il est né d’une vierge, ce qui signifierait qu’Il n’était pas le fils de Joseph ou le descendant d’Abraham, qu’Il n’était pas le fils de David. La généalogie, cependant, insiste sur l’association de Jésus avec Joseph. Ensuite, la généalogie commence le rapport du processus par lequel Jésus est né. Jésus a été conçu du Saint-Esprit, Il est né d’une vierge et n’est pas le fils de Joseph. Pourtant, dans la généalogie, il est clairement écrit que Jésus était le fils de Joseph, et parce que la généalogie est écrite pour Jésus, elle rapporte quarante-deux générations. Arrivé à la génération de Joseph, il est précipitamment affirmé que Joseph était l’époux de Marie, des mots qui ont le but de prouver que Jésus était le descendant d’Abraham. Cela n’est-il pas contradictoire ? La généalogie documente clairement l’ascendance de Joseph. C’est évidemment la généalogie de Joseph, mais Matthieu affirme que c’est la généalogie de Jésus. Est-ce que cela ne nie pas la conception de Jésus par le Saint-Esprit ? Ainsi, la généalogie écrite par Matthieu n’est-elle pas une idée humaine ? C’est ridicule ! Ainsi, tu sais que ce livre ne vient pas entièrement du Saint-Esprit. Il y a peut-être des gens qui pensent que Dieu doit avoir une généalogie sur la terre, et donc ils disent que Jésus est la quarante-deuxième génération d’Abraham. Cela est vraiment ridicule ! Après Son arrivée sur la terre, comment Dieu pourrait-Il avoir une généalogie ? Si tu dis que Dieu a une généalogie, ne Le ranges-tu pas parmi les créatures de Dieu ? Dieu n’est pas de la terre, Il est le Seigneur de la création, et même s’Il est chair, Il n’a pas la même essence que l’homme. Comment pourrais-tu classer Dieu parmi les créatures de Dieu ? Abraham ne peut pas représenter Dieu. Il était l’objet de l’œuvre de l’Éternel à l’époque. Il était simplement un fidèle serviteur approuvé par l’Éternel, et il faisait partie du peuple d’Israël. Comment pourrait-il être un ancêtre de Jésus ?

« Au sujet de la Bible (3) », La Parole apparaît dans la chair

13. Les évangiles du Nouveau Testament furent écrits de vingt à trente ans après que Jésus fut crucifié. Avant cela, le peuple d’Israël ne lisait que l’Ancien Testament. Autrement dit, à l’Ère de la Grâce les gens lisaient l’Ancien Testament. Le Nouveau Testament est seulement apparu au cours de l’ère de la Grâce. Le Nouveau Testament n’existait pas quand Jésus travaillait ; après qu’Il fut ressuscité et monté au ciel, les gens ont mis Son œuvre par écrit. C’est alors que les quatre évangiles, les épitres de Paul et de Pierre, ainsi que le livre de l’Apocalypse furent écrits. Un peu plus de trois cents ans après que Jésus fut monté au ciel, les générations suivantes ont collationné tous ces écrits, et alors est né le Nouveau Testament. Le Nouveau Testament fut complété après ce travail ; il n’existait pas auparavant. Dieu a fait tout cette œuvre, l’apôtre Paul a fait tout ce travail, et ensuite les épitres de Paul et de Pierre furent rassemblées, et à la fin, la plus grande vision de Jean dans l’ile de Patmos fut ajoutée, car il avait prophétisé au sujet de l’œuvre des derniers jours. Tels sont tous les arrangements des générations suivantes et ils diffèrent des déclarations d’aujourd’hui. Ce qui est écrit aujourd’hui se rapporte aux étapes de l’œuvre de Dieu ; les gens aujourd’hui s’associent avec l’œuvre que Dieu fait personnellement et avec les paroles qu’Il prononce Lui-même. Tu n’as pas besoin d’intervenir. Les paroles qui viennent directement du Saint-Esprit ont été arrangées étape par étape et ces arrangements sont différents de ceux des écrits des hommes. On peut dire que ce qu’ils ont écrit été selon leur niveau d’éducation et selon la qualité humaine. Ils ont documenté les expériences des hommes, et chacun avait sa propre manière de documenter et de connaître, et chaque documentation était différente. Ainsi, si tu adores la Bible comme Dieu, tu es extrêmement ignorant et stupide ! Pourquoi ne cherches-tu pas l’œuvre du Dieu d’aujourd’hui ? Seule l’œuvre de Dieu peut sauver l’homme. La Bible ne peut pas sauver l’homme. Elle n’a pas changé du tout depuis plusieurs milliers d’années, et si tu adores la Bible, tu ne gagneras jamais l’œuvre du Saint-Esprit.

« Au sujet de la Bible (3) », La Parole apparaît dans la chair

14. Beaucoup de gens croient que comprendre et interpréter de la Bible équivaut à trouver le vrai chemin, mais, est-ce vraiment si simple en fait ? Personne ne connait la réalité de la Bible : elle n’est rien de plus qu’un document historique de l’œuvre de Dieu et un témoignage des deux étapes précédentes de l’œuvre de Dieu. Elle n’offre aucune compréhension des objectifs de l’œuvre de Dieu. Quiconque a lu la Bible sait qu’elle documente les deux étapes de l’œuvre de Dieu pendant l’ère de la Loi et de l’ère de la Grâce. L’Ancien Testament raconte l’histoire d’Israël et de l’œuvre de l’Éternel depuis la création jusqu’à la fin de l’ère de la Loi. Le Nouveau Testament raconte le travail de Jésus sur la terre — le contenu des quatre évangiles — et le travail de Paul. Ne sont-ils pas des documents historiques ? Le rappel des choses du passé aujourd’hui en font des documents historiques, et, peu importe leur véracité ou leur réalité, ils sont encore historiques, et l’histoire ne peut pas répondre au présent, car Dieu ne retourne pas à l’histoire ! Et donc, si tu comprends seulement la Bible et non l’œuvre que Dieu a l’intention de faire aujourd’hui, et si tu crois en Dieu, mais ne cherches pas l’œuvre du Saint-Esprit, alors tu ne comprends pas ce que chercher Dieu signifie. Si tu lis la Bible afin d’étudier l’histoire d’Israël, à la recherche de l’histoire de la création de tous les cieux et de la terre par Dieu, alors tu ne crois pas en Dieu. Mais aujourd’hui, puisque tu crois en Dieu et cherches la vie, puisque tu cherches la connaissance de Dieu et non des lettres mortes et des doctrines ou une compréhension de l’histoire, tu dois chercher la volonté de Dieu aujourd’hui et la direction de l’œuvre du Saint-Esprit. Si tu étais un archéologue, tu pourrais lire la Bible, mais tu ne l’es pas. Tu es l’un de ceux qui croient en Dieu et tu ferais mieux de chercher la volonté de Dieu aujourd’hui.

« Au sujet de la Bible (4) », La Parole apparaît dans la chair

15. La Bible est une archive historique de l’œuvre de Dieu en Israël. Elle documente la plupart des prédictions des anciens prophètes, ainsi que quelques-unes des paroles de l’Éternel dans Son œuvre en ce temps-là. Ainsi, tous les gens considèrent ce livre comme « saint », car Dieu est saint et grand. Bien sûr, tout cela est le fruit de leur vénération de l’Éternel et de leur adoration de Dieu. Les gens se réfèrent à ce livre de cette manière seulement parce que les créatures de Dieu adorent leur Créateur avec conviction. Certains même appellent ce livre un « livre céleste ». En fait, ce n’est qu’un document humain. L’Éternel ne l’a pas nommé personnellement ni n’a guidé Sa création personnellement. En d’autres termes, Dieu n’est pas l’auteur de ce livre. Les hommes le sont. La « sainte » Bible est seulement le titre respectueux que l’homme lui a donné. Ce titre n’est pas la conclusion d’une discussion entre l’Éternel et Jésus. Il n’est rien de plus qu’une idée humaine, car ce livre n’a pas été écrit par l’Éternel, encore moins par Jésus. Plutôt, il contient les rapports des nombreux anciens prophètes, des apôtres et des visionnaires, qui ont été compilés par les générations suivantes dans un livre d’écrits anciens. Pour les gens, ce livre semble particulièrement saint, un livre qui contient de nombreux mystères insondables et profonds que les générations suivantes doivent comprendre. Ainsi, les gens sont encore plus portés à croire que ce livre est un « livre céleste ». Avec l’ajout des quatre évangiles et du livre de l’Apocalypse, l’attitude des gens envers ce livre est particulièrement différente de leur attitude envers tout autre livre, et donc personne n’ose disséquer ce « livre céleste », car il est trop « sacré ».

« Au sujet de la Bible (4) », La Parole apparaît dans la chair

16. Aujourd’hui, Je dissèque la Bible de cette manière et cela ne signifie pas que Je la déteste, ou que Je nie sa valeur comme référence. Je vous explique la valeur inhérente et les origines de la Bible afin que vous ne restiez pas dans l’obscurité. Les gens ont tellement de points de vue sur la Bible et la plupart sont erronés. Lire la Bible de cette manière les empêche non seulement d’acquérir ce qu’ils devraient comprendre, mais, plus important, entrave l’œuvre que Je compte faire. C’est extrêmement incommodant pour l’œuvre de l’avenir et ne présente que des inconvénients, aucun avantage. Ainsi, Je vous enseigne tout simplement la substance et le fond de l’histoire de la Bible. Je ne demande pas que vous ne lisiez pas la Bible ou que vous proclamiez qu’elle est totalement dépourvue de valeur, mais que vous ayez une connaissance et une perspective correctes de la Bible. Ne sois pas trop unilatéral ! Bien que la Bible soit un livre d’histoire qui a été écrit par des hommes, elle documente également bon nombre de principes par lesquels les saints et les prophètes anciens servaient Dieu, ainsi que les expériences récentes des apôtres qui servaient Dieu et qui ont vraiment vu et connu tout cela, ce qui peut servir de référence pour les personnes de l’ère actuelle dans la poursuite de la vraie voie. Ainsi, en lisant la Bible, les gens peuvent aussi découvrir plusieurs chemins de vie qu’on ne peut pas trouver dans d’autres livres. Ces chemins sont les chemins de vie de l’œuvre du Saint-Esprit expérimenté par les prophètes et les apôtres dans les siècles passés, et plusieurs paroles sont précieuses et peuvent fournir aux gens ce dont ils ont besoin. Ainsi, tous les gens aiment lire la Bible. Parce que tellement de choses restent cachées dans la Bible, les gens la considèrent différemment des écrits des grands personnages spirituels. La Bible est un document et un recueil des expériences et des connaissances des gens qui ont servi l’Éternel et Jésus dans l’ancienne et la nouvelle ère, et donc les générations suivantes ont pu en tirer beaucoup d’éclairage et d’illumination, ainsi que des chemins de pratique. La Bible a plus de valeur que les écrits de tout grand personnage spirituel parce que tous les écrits de ces personnages sont fondés sur la Bible, toutes leurs expériences proviennent de la Bible, et tous expliquent la Bible. Et donc, bien que les gens soient bien approvisionnés par les livres d’un grand personnage spirituel, ils révèrent toujours la Bible, car elle leur semble de si grande valeur et si profonde ! Bien que la Bible rassemble quelques-uns des livres des paroles de vie, tels que les épitres pauliniennes et pétriniennes, et bien que les gens puissent être approvisionnés et soutenus par ces livres, ils sont quand même dépassés, ils appartiennent à l’ère ancienne, et, peu importe leur valeur, ils ne conviennent que pour une période et ne sont pas éternels. L’œuvre de Dieu progresse toujours, et elle ne peut pas simplement s’arrêter à l’époque de Paul et de Pierre, ou toujours rester à l’ère de la Grâce dans laquelle Jésus a été crucifié. Et donc, ces livres ne conviennent que pour l’ère de la Grâce, non pour l’ère du Règne des derniers jours. Ils ne peuvent servir qu’aux croyants de l’ère de la Grâce, non aux saints de l’ère du Règne, et, peu importe leur valeur, ils sont dépassés. Il en est de même avec l’œuvre de création de l’Éternel ou de Son œuvre en Israël : peu importe la grandeur de cette œuvre, elle était toujours dépassé, et le temps de sa fin viendrait. L’œuvre de Dieu est aussi la même : elle est grande, mais viendra un moment où elle se terminera. Le travail de Dieu est aussi le même : il est grand, mais viendra un moment où il se terminera, ne pouvant continuer toujours au sein de la création pas plus que de la crucifixion. Peu importe que l’œuvre de la crucifixion ait été si convaincant, peu importe qu’elle ait été efficace dans la défaite de Satan, après tout, une œuvre reste une œuvre, et les ères ne sont que des ères. L’œuvre ne peut pas toujours garder la même fondation et le temps n’est pas immuable, car il y eut la création et il doit y avoir les derniers jours. Cela est inévitable ! Ainsi, aujourd’hui, les paroles de vie dans le Nouveau Testament — les épitres des apôtres et les quatre évangiles — sont devenues des livres historiques, elles sont devenues de vieux almanachs. Comment ces vieux almanachs pourraient-ils conduire les gens dans la nouvelle ère ? Peu importe que ces almanachs puissent donner la vie aux gens, peu importe qu’ils puissent mener les gens à la croix, ne sont-ils pas dépassés ? Ne sont-ils pas dénués de valeur ? Ainsi, Je dis que vous ne devriez pas croire aveuglément dans ces almanachs. Ils sont trop vieux, ils ne peuvent pas vous conduire dans la nouvelle œuvre et ils ne peuvent que vous accabler. Non seulement ne peuvent-ils pas vous conduire dans la nouvelle œuvre et dans la nouvelle entrée, mais ils vous conduisent dans les vieilles églises religieuses, et s’il en est ainsi, votre foi en Dieu ne régresse-t-elle pas ?

« Au sujet de la Bible (4) », La Parole apparaît dans la chair

17. Comprendre la Bible, comprendre l’histoire, mais ne pas comprendre ce que le Saint-Esprit accomplit aujourd’hui, cela n’est pas bien ! Tu as très bien étudié l’histoire, tu as fait un travail formidable, mais tu ne comprends rien de l’œuvre du Saint-Esprit aujourd’hui. N’est-ce pas une folie ? Des gens te demandent : « Qu’est-ce que Dieu fait aujourd’hui ? Où devrais-tu entrer aujourd’hui ? Comment va ta recherche de la vie ? Comprends-tu la volonté de Dieu ? » Tu n’auras pas de réponse à ce qu’ils te demandent. Alors que sais-tu ? Tu diras : « Je suis seulement conscient qu’il me faut me détourner de la chair et me connaitre moi-même. » Et s’ils demandent ensuite : « Es-tu conscient d’autre chose ? », tu diras que tu sais aussi obéir à tous les arrangements de Dieu, que tu comprends un peu l’histoire de la Bible, et c’est tout. Est-ce tout ce que tu as acquis après avoir cru en Dieu toutes ces années ? Si c’est tout ce que tu comprends, alors tu es en grand manque.

« Au sujet de la Bible (4) », La Parole apparaît dans la chair

Déclarations du Christ des derniers jours (Sélections)

Seul celui qui vit l’œuvre de Dieu croit véritablement en Dieu L’apparition de Dieu a apporté une nouvelle ère Dieu préside au destin de toute l’humanité Voir l’apparition de Dieu dans Son jugement et Son châtiment Les déclarations de Dieu à l'Univers entier - La septième déclaration Les déclarations de Dieu à l'Univers entier - La treizième déclaration Les déclarations de Dieu à l'Univers entier - La vingt-troisième déclaration Dans ta foi en Dieu, tu devrais obéir à Dieu Es-tu devenu vivant ? Une sélection de trois passages de la parole de Dieu sur « La vision de l’œuvre de Dieu » (La première partie) Une sélection de trois passages de la parole de Dieu sur « La vision de l'œuvre de Dieu » (La deuxième partie) Une sélection de quatre passages de la parole de Dieu sur « Au sujet de la Bible » (La première partie) Une sélection de quatre passages de la parole de Dieu sur « Au sujet de la Bible » (La deuxième partie) Une sélection de quatre passages de la parole de Dieu sur « La vérité intérieure de l'œuvre de la conquête » (La deuxième partie) Une sélection de quatre passages de la parole de Dieu sur « La vérité intérieure de l’œuvre de la conquête » (La première partie) Le Sauveur est déjà revenu sur une « nuée blanche » Tu dois chercher le chemin de la compatibilité avec le Christ Seul le Christ des derniers jours peut montrer à l’homme le chemin de la vie éternelle Il est très important de comprendre le tempérament de Dieu Les déclarations de Dieu à l'Univers entier - La quatrième déclaration La cinquième déclaration La sixième déclaration La douzième déclaration La neuvième déclaration La dixième déclaration La onzième déclaration La quatorzième déclaration La quinzième déclaration La seizième déclaration La dix-septième déclaration La dix-huitième déclaration La dix-neuvième déclaration La vingtième déclaration La vingt-et-unième déclaration La vingt-deuxième déclaration La vingt-quatrième déclaration La vingt-cinquième déclaration La vingt-sixième déclaration La vingt-septième déclaration La vingt-huitième déclaration La vingt-neuvième déclaration Quel point de vue les croyants devraient-ils avoir L’homme corrompu est incapable de représenter Dieu Servir religieusement doit être interdit Promesses à ceux qui ont été parfaits Les méchants doivent être punis Comment servir en harmonie avec la volonté de Dieu Comment connaître la réalité Les commandements de la nouvelle ère Le Règne Millénaire est arrivé Tu devrais savoir que le Dieu concret est Dieu Lui-même Connaître l’œuvre de Dieu aujourd’hui L’œuvre de Dieu est-elle aussi simple que l’homme l’imagine ? Tu devrais vivre pour la vérité puisque tu crois en Dieu Les sept coups de tonnerre — prophétisant que l’évangile du règne se répandra sur tout l’univers La différence essentielle entre le Dieu incarné et les personnes utilisées par Dieu La croyance en Dieu devrait se concentrer sur la réalité, non sur les rites religieux Seuls ceux qui connaissent l’œuvre de Dieu aujourd’hui peuvent servir Dieu Concernant la pratique de la prière Connaître la plus nouvelle œuvre de Dieu et suivre les pas de Dieu Ceux qui obéissent à Dieu avec un cœur sincère seront sûrement gagnés par Dieu L’ère du Règne est l’ère de la Parole Tout est accompli par la parole de Dieu Seulement aimer Dieu est vraiment croire en Dieu Un bref exposé sur « Le Règne Millénaire est arrivé » Seuls ceux qui connaissent Dieu peuvent rendre témoignage à Dieu Comment Pierre est-il arrivé à connaître Jésus Ceux qui aiment Dieu vivront éternellement dans Sa lumière Avoir un tempérament inchangé, c’est être en inimitié envers Dieu Tous ceux qui ne connaissent pas Dieu s’opposent à Dieu Une sélection de dix passages de la parole de Dieu sur « L’œuvre et l’entrée » (La première partie) Une sélection de dix passages de la parole de Dieu sur « L’œuvre et l’entrée » (La deuxième partie) Une sélection de dix passages de la parole de Dieu sur « L’œuvre et l’entrée » (La troisième partie) Une sélection de dix passages de la parole de Dieu sur « L’œuvre et l’entrée » (La quatrième partie) Une sélection de quatre passages de la parole de Dieu sur « Le mystère de l’incarnation » (La première partie) Une sélection de quatre passages de la parole de Dieu sur « Le mystère de l’incarnation » (La deuxième partie) Une sélection de quatre passages de la parole de Dieu sur « Le mystère de l’incarnation » (La troisième partie) Les deux incarnations complètent la signification de l’incarnation La Trinité existe-elle ? Les expériences de Pierre : sa connaissance du châtiment et du jugement (La première partie) Les expériences de Pierre : sa connaissance du châtiment et du jugement (La deuxième partie) Comment devrais-tu entreprendre ta future mission ? S’agissant de Dieu, quelle est ta compréhension Ce que signifie être un vrai homme Que connais-tu de la foi ? Aucun étant de la chair ne peut échapper au jour de la colère L’œuvre à l’ère de la Loi La vérité sur l’œuvre à l’ère de la Rédemption Vous devez savoir comment l’humanité toute entière s’est développée jusqu’à ce jour (La deuxième partie) Vous devez savoir comment l’humanité toute entière s’est développée jusqu’à ce jour (La première partie) Concernant les appellations et l’identité (La première partie) Concernant les appellations et l’identité (La deuxième partie) Seuls les perfectionnés peuvent donner du sens à leur vie Comment l’homme qui a défini Dieu dans ses conceptions peut-il recevoir les révélations de Dieu ? Seuls ceux qui connaissent Dieu et Son œuvre peuvent Lui donner satisfaction La différence entre le ministère du Dieu incarné et le devoir de l’homme Dieu est le Seigneur de toute la création Succès ou échec, tout dépend du chemin que l’homme emprunte (La deuxième partie) Envers qui es-tu loyal ? Succès ou échec, tout dépend du chemin que l’homme emprunte (La première partie) L’œuvre de Dieu et le travail de l’homme (La première partie) L’œuvre de Dieu et le travail de l’homme (La deuxième partie) La connaissance des trois étapes de l’œuvre de Dieu est la voie de la connaissance de Dieu (La deuxième partie) L’humanité corrompue a encore plus besoin du salut de Dieu fait chair (La deuxième partie) L’humanité corrompue a encore plus besoin du salut de Dieu fait chair (La première partie) L’essence de la chair habitée par Dieu L’œuvre de Dieu et la pratique de l’homme (La première partie) L’œuvre de Dieu et la pratique de l’homme (La deuxième partie) L’essence du Christ est l’obéissance à la volonté du Père céleste Restaurer la vie normale de l’homme et l’emmener vers une merveilleuse destination (La deuxième partie) Restaurer la vie normale de l’homme et l’emmener vers une merveilleuse destination (La première partie) Dieu et l’homme entreront dans le repos ensemble (La deuxième partie) Dieu et l’homme entreront dans le repos ensemble(La première partie) Tu verras le corps spirituel de Jésus lorsque Dieu aura renouvelé le ciel et la terre Ceux qui sont incompatibles avec le Christ sont sûrement les adversaires de Dieu Il y a beaucoup d’appelés, mais peu d’élus Es-tu quelqu’un qui croit véritablement en Dieu ? Le Christ réalise l’œuvre du jugement avec la vérité Le sais-tu ? Dieu a fait une grande chose parmi les hommes Tu dois préparer suffisamment de bonnes actions pour ta destination Trois admonitions Comment connaître le Dieu sur terre Vous devriez considérer vos actions Dieu est la source de la vie de l’homme Le soupir du Tout-Puissant L’homme ne peut être sauvé que dans le cadre de la gestion de Dieu Les dix décrets administratifs qui doivent être respectés par les élus de Dieu à l’ère du Règne La huitième déclaration La connaissance des trois étapes de l’œuvre de Dieu est la voie de la connaissance de Dieu (La première partie) L’œuvre d’évangélisation est aussi une œuvre pour sauver l’homme

00:00
00:00

0résultats de recherche