L'essence de la chair habitée par Dieu (Extrait III)

L'humanité de Dieu incarné existe pour maintenir l'œuvre divine normale dans la chair ; Sa pensée humaine normale soutient Son humanité normale et toutes Ses activités corporelles normales. On pourrait dire que Sa pensée humaine normale existe afin de soutenir toute l'œuvre de Dieu dans la chair. Si cette chair n'avait pas un esprit humain normal, alors Dieu ne pourrait pas travailler dans la chair, et ce qu'Il devait faire dans la chair ne pourrait jamais être accompli. Bien que le Dieu incarné possède un esprit humain normal, Son œuvre n'est pas frelatée par la pensée humaine ; Il entreprend le travail dans l'humanité avec un esprit normal, sous la condition préalable qu'Il possède l'humanité avec un esprit, non par l'exercice de la pensée humaine normale. Quelle que soit la hauteur des pensées de Sa chair, Son œuvre ne porte pas le sceau de la logique ou de la pensée. En d'autres termes, Son œuvre n'est pas conçue par l'esprit de Sa chair, mais elle est une expression directe de l'œuvre divine dans Son humanité. Toute Son œuvre est le ministère qu'Il a besoin d'accomplir, et rien de Lui n'est conçu par Son cerveau. Par exemple, guérir les malades, chasser les démons et la crucifixion n'étaient pas des produits de Son esprit humain, Il n'aurait pu être réalisés par aucun homme avec un esprit humain. De même, l'œuvre de conquête d'aujourd'hui est un ministère qui doit être accompli par le Dieu incarné, mais ce n'est pas l'œuvre d'une volonté humaine, c'est l'œuvre que doit faire Sa divinité, œuvre dont aucun humain charnel n'est capable. Donc, le Dieu incarné doit posséder un esprit humain normal, doit posséder une humanité normale, parce qu'Il doit accomplir Son travail dans l'humanité avec un esprit normal. C'est l'essence de l'œuvre du Dieu incarné, l'essence même du Dieu incarné.

Avant que Jésus n'accomplisse l'œuvre, Il a simplement vécu dans Son humanité normale. Personne ne pouvait dire qu'Il était Dieu, personne n'a découvert qu'Il était le Dieu incarné ; les gens Le connaissaient comme un homme tout à fait ordinaire. Son humanité tout à fait ordinaire et normale était la preuve que Dieu était incarné dans la chair et que l'ère de la Grâce était l'ère de l'œuvre du Dieu incarné, et non l'ère de l'œuvre de l'Esprit. Il était la preuve que l'Esprit de Dieu a été réalisé complètement dans la chair, qu'à l'ère de l'incarnation de Dieu Sa chair accomplirait toute l'œuvre de l'Esprit. Le Christ avec l'humanité normale est une chair dans laquelle l'Esprit se réalise, possédant l'humanité normale, la raison normale et la pensée humaine. « Être réalisé » signifie que Dieu devient homme, l'Esprit devient chair ; pour le dire clairement, c'est quand Dieu Lui-même habite une chair avec une humanité normale, et par la chair de l'humanité normale exprime Son œuvre divine — c'est ce que signifie être réalisé, et qui signifie aussi être incarné.

Extrait de « La Parole apparaît dans la chair »

Nous sommes déjà dans les derniers jours. Savez-vous comment faire pour accueillir le Seigneur et être enlevés jusqu’au royaume des cieux? Contactez-nous dès maintenant pour en discuter.
Contactez-nous
Contactez-nous par Whatsapp

Contenu connexe