L'œuvre de Dieu et la pratique de l'homme (Extrait IV)

À chaque étape de l'œuvre de Dieu, il y a aussi des exigences correspondantes envers l'homme. Tous ceux qui sont dans le courant du Saint-Esprit bénéficient de la présence et de la discipline du Saint-Esprit, et ceux qui ne sont pas dans le courant du Saint-Esprit sont sous le commandement de Satan, et sans le travail du Saint-Esprit. Les gens qui sont dans le courant du Saint-Esprit sont ceux qui acceptent la nouvelle œuvre de Dieu, ceux qui coopèrent à la nouvelle œuvre de Dieu. Si ceux qui sont dans ce courant sont incapables de coopérer et incapables de mettre en pratique la vérité requise par Dieu pendant ce temps, alors ils seront disciplinés, et au pire seront abandonnés par le Saint-Esprit. Ceux qui acceptent le nouveau travail du Saint-Esprit et vivent dans le courant du Saint-Esprit reçoivent les soins et la protection du Saint-Esprit. Ceux qui sont prêts à mettre la vérité en pratique sont illuminés par le Saint-Esprit et ceux qui ne sont pas prêts à mettre la vérité en pratique sont disciplinés par le Saint-Esprit, et seront peut-être même punis. Peu importe le genre de gens qu'ils sont, s'ils sont dans le courant du Saint-Esprit, Dieu se rendra responsable de tous ceux qui acceptent Son nouveau travail pour le bien de Son nom. Ceux qui glorifient Son nom et sont prêts à mettre Ses paroles en pratique recevront Ses bénédictions ; ceux qui Lui désobéissent et ne mettent pas Ses paroles en pratique recevront Sa punition. Les gens qui sont dans le courant du Saint-Esprit sont ceux qui acceptent le nouveau travail, et puisqu'ils ont accepté le nouveau travail, ils devraient coopérer avec Dieu de manière appropriée et ne devraient pas agir comme des rebelles qui n'accomplissent pas leur devoir. Ceci est la seule exigence de Dieu pour l'homme. Ce n'est pas le cas pour les gens qui n'acceptent pas le nouveau travail : ils sont en dehors du courant du Saint-Esprit, et la discipline et les reproches du Saint-Esprit ne leur sont pas applicables. Toute la journée, ces gens vivent dans la chair, ils vivent dans leurs pensées, et ils font tout selon la doctrine élaborée par l'analyse et la recherche de leurs propres cerveaux. Ils ne respectent pas les exigences de la nouvelle œuvre du Saint-Esprit, encore moins coopèrent-ils avec Dieu. Ceux qui n'acceptent pas la nouvelle œuvre de Dieu sont privés de la présence de Dieu, et en outre, dépourvus de la bénédiction et de la protection de Dieu. La plupart de leurs paroles et de leurs actions s'en tiennent aux exigences du travail du passé du Saint-Esprit, c'est-à-dire la doctrine, non pas la vérité. Une telle doctrine et réglementation suffisent pour prouver que seule la religion les rassemble ; ils ne sont pas les élus ou les objets de l'œuvre de Dieu. Leur rassemblement ne peut qu'être appelé un grand congrès de la religion, ne peut pas être appelé une Église. Ceci est un fait immuable. Ils ne connaissent pas le nouveau travail du Saint-Esprit. Ce qu'ils font semble évoquer la religion, ce qu'ils vivent semble repu de religion ; ils ne connaissent pas la présence et le travail du Saint-Esprit, encore moins sont-ils admissibles à recevoir la discipline ou l'illumination du Saint-Esprit. Ces gens sont tous des corps sans vie, des minables dépourvus de spiritualité. Ils n'ont aucune connaissance de la rébellion et de l'opposition de l'homme ni de l'ensemble de la malfaisance de l'homme, encore moins connaissent-ils tout le travail de Dieu et la volonté présente de Dieu. Ils sont tous des gens ignorants et vils, la racaille inapte à être comptée parmi les croyants ! Ils ne peuvent rien faire pour influencer la gestion de Dieu, encore moins pour nuire aux plans de Dieu. Leurs paroles et leurs actions sont trop dégoûtantes, trop pathétiques et tout simplement indignes d'être mentionnées. Tout ce que font ceux qui ne sont pas dans le courant du Saint-Esprit n'a rien à voir avec la nouvelle œuvre du Saint-Esprit. Pour cette raison, peu importe ce qu'ils font, ils ne reçoivent pas la discipline du Saint-Esprit ni l'illumination du Saint-Esprit non plus. Car ils sont tous des gens qui n'ont pas d'amour pour la vérité. Le Saint-Esprit les déteste et les rejette. Ils sont appelés méchants parce qu'ils marchent dans la chair et font ce qui leur plaît sous l'enseigne de Dieu. Alors que Dieu travaille, ils Lui sont délibérément hostiles et fuient dans la direction opposée. L'échec de l'homme à coopérer avec Dieu est en soi une rébellion suprême, sans mentionner que ces gens délibérément fuient loin de Dieu. Ne recevront-ils pas alors leur juste rétribution ?

Extrait de « L'œuvre de Dieu et la pratique de l'homme »

Nous sommes déjà dans les derniers jours. Savez-vous comment faire pour accueillir le Seigneur et être enlevés jusqu’au royaume des cieux? Contactez-nous dès maintenant pour en discuter.
Contactez-nous
Contactez-nous par Whatsapp

Contenu connexe