Nous invitons tous ceux qui cherchent la vérité à nous contacter.

Témoignages de l'expérience du jugement de Christ

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Largeur de page

0 résultats de recherche

Aucun résultat trouvé

`

30 Réflexions sur le remplacement

YI Ran La ville de Laiwu dans la province de Shandong

Il y a quelque temps, en raison de mon incompréhension du principe de révision du personnel par l’Église, au moment où l’Église a remplacé un guide, une conception m’est venue à l’esprit. De ce que je pouvais voir, la sœur qui fut remplacée était très bonne, aussi bien pour recevoir la vérité que pour échanger sur la vérité, et pouvait s’ouvrir sur ses propres expressions de corruption. Alors, je ne parvenais pas à concevoir comment une personne qui cherchait autant la vérité pouvait être remplacée. Cela pouvait-il être dû au fait qu’elle parlait trop de ses propres expressions de corruption et que, par conséquent, son guide l’a pris pour quelqu’un qui n’était pas à la recherche de la vérité et l’a remplacée ? Si c’est ce qui s’est réellement passé, alors une opportunité de formation n’a-t-elle pas été gâchée pour quelqu’un qui cherchait la vérité ?

Au moment où je me sentais très perplexe à ce sujet, j’ai lu ce passage sur l’organisation du travail publié par l’Église : « La famille de Dieu décide de former et d’employer les gens conformément à leur essence. Si l’essence d’une personne est de chercher la vérité, alors la famille de Dieu ne l’abandonnera en aucun cas ; si une personne est disposée à chercher la vérité, alors elle expérimentera incontestablement un changement. Si l’essence d’une personne n’est pas de chercher la vérité, si une personne néglige ses obligations et qu’elle ne suit pas le droit chemin, alors elle ne mérite pas d’être formée et Dieu ne peut pas non plus parfaire ce genre de personne. Car si Dieu ne désire pas parfaire une personne, la famille de Dieu ne peut pas non plus la former. … Ainsi, le traitement des gens doit être réalisé selon les exigences de l’œuvre de Dieu et la nature des gens. C’est la seule façon efficace de travailler de concert avec Dieu et de servir véritablement Dieu. Si cette façon efficace de travailler de concert avec Dieu n’est pas utilisée, alors l’œuvre de Dieu est entravée et la volonté de Dieu est entièrement enfreinte » (« Échange sur certaines questions », Annales sélectionnées des arrangements de l’œuvre de l’Église de Dieu Tout-Puissant). En essayant de comprendre cette parole mainte et maintes fois, j’ai réalisé qu’il y avait un principe au travail, qu’il s’agisse de la promotion ou du remplacement d’une personne par l’Église. J’ai compris que cela était abordé selon les exigences de l’œuvre de Dieu et de l’essence des gens, et non pas en employant ou remplaçant les gens à loisir. De plus, l’Église ne remplace pas les gens en se basant sur le fait qu’ils ont exprimé une certaine corruption, mais elle détermine plutôt les choses en fonction de leur essence. Si l’essence d’une personne est de chercher la vérité, alors l’Église ne la laisserait tomber en aucun cas, ne négligerait ou n’abandonnerait en aucun cas quelqu’un qui est à la recherche de la vérité. Je suis alors allée prier Dieu pour Lui demander de l’aide : « Oh, Dieu ! Je sais que j’ai été profondément corrompue par Satan et que je ne comprends pas Ton œuvre, que j’ai en moi de nombreuses conceptions et de nombreux points de vue qui ne pourront jamais être compatibles avec Toi. Aujourd’hui, grâce à Ton aide, je sais désormais que dans le choix, la formation ou le remplacement des gens, l’Église réalise tout cela selon les exigences de Ton œuvre et l’essence des gens. Mais je ne comprends toujours pas complètement l’essence de la sœur qui a été remplacée, d’où mon opinion au sujet de l’arrangement de l’Église. Je Te demande de me guider et de me conduire ; permets-moi de voir clairement de sorte que, dans mon travail, à partir de maintenant, je n’entrave pas Ton œuvre par mes écarts et mes erreurs. »

Après avoir prié, j’ai pris l’organisation du travail et, avec l’aide Dieu, j’ai lu ces mots : « En lisant les paroles de Dieu, ceux qui cherchent la vérité peuvent comparer leur propre condition de corruption aux paroles de Dieu. Leur échange au sujet des paroles de Dieu n’est pas fait simplement pour parler de la compréhension des paroles de Dieu, mais pour parler également de la compréhension d’eux-mêmes. Peu importe la corruption qui est exprimée, ils peuvent la révéler au grand jour afin que les frères et sœurs atteignent quelque chose de concret, tout en résolvant en même temps leur propre corruption. C’est aussi la meilleure méthode pour mener les gens vers la parole de Dieu. … Tous ceux qui ne parlent que du sens littéral et qui sont déconnectés de la réalité ne méritent pas d’être des guides dans la famille de Dieu. Ce type de guides et d’ouvriers devraient être remplacés » (« Pour servir Dieu, on doit apprendre à discerner toutes sortes de gens », Annales sélectionnées des arrangements de l’œuvre de l’Église de Dieu Tout-Puissant). Par ces mots, j’ai réalisé qu’en lisant les paroles de Dieu, ceux qui recherchent sincèrement la vérité peuvent comparer leur propre condition de corruption aux paroles de Dieu, avoir une réelle compréhension de l’essence des paroles de Dieu et véritablement comprendre la nature et l’essence de leur propre corruption. Leurs échanges peuvent révéler aux gens le vrai chemin et les conduire devant Dieu. De plus, tout en résolvant les problèmes des autres, ils peuvent aussi résoudre leurs propres problèmes et se concentrer sur leur propre entrée dans la vie et leur changement de tempérament.

À ce moment-là, j’ai commencé à me souvenir en détail de l’attitude persévérante et de la performance de la sœur qui avait été remplacée. Bien que, pour résoudre les problèmes des autres, elle pouvait parler longuement et de façon convaincante, en utilisant des mots pondérés et bien argumentés, elle n’avait pas résolu la difficulté de sa propre entrée dans la vie et vivait toujours dans une attitude moralisatrice, se sentant infiniment orgueilleuse, pensant qu’elle réalisait correctement chaque travail. En fait, son travail était un fouillis. Si ce qu’elle avait reçu et échangé était réellement la compréhension de l’essence de la vérité, pourquoi ne parvenait-elle pas à utiliser sa compréhension pour s’aider elle-même ? Quand le guide a indiqué son comportement erroné, a pris au sérieux et a disséqué les problèmes graves qui existaient dans son travail et a échangé avec elle à ce sujet, même si, extérieurement, elle a acquiescé à plusieurs reprises, exprimant son acceptation et sa volonté de le faire en principe, malgré tout, en secret, elle a continué de suivre sa vieille méthode, en violation du principe, faisant encore une fois les choses à sa façon au détriment du travail. Quand il s’agissait d’elle, même si son apparence extérieure montrait qu’elle éprouvait beaucoup de remords, par la suite, elle n’effectuait aucun changement d’aucune sorte. Même si elle parlait de sa compréhension d’elle-même et qu’elle abordait ouvertement sa propre corruption, il en résultait qu’elle faisait en sorte que les autres l’admirent, aient une haute opinion d’elle, se rassemblent autour d’elle. Sa façon simple d’aborder ouvertement les choses ne pouvait apporter à quiconque le moindre bénéfice. Cela ne pouvait que causer du tort aux gens et les duper. … Je pouvais voir, d’après sa performance persistante, que, même si elle avait travaillé pendant de nombreuses années et acquis une importante compréhension littérale, son tempérament de vie n’avait pas subi le moindre changement. Au contraire, elle était devenue de plus en plus arrogante et orgueilleuse. C’est seulement maintenant que je réalise qu’elle n’était pas quelqu’un qui cherchait la vérité ni quelqu’un qui recevait la vérité pure ou échangeait de façon incisive. Elle ne méritait certainement pas d’être formée et, si on l’avait gardée dans son poste, elle n’aurait fait que retarder le travail de l’Église et causer du tort à ses frères et sœurs. Son remplacement était réellement la justice de Dieu et était pour Dieu une meilleure façon de la sauver. Sinon, elle serait toujours trompée par son apparence extérieure et n’aurait pas reconnu les erreurs dans son attitude, et aurait finalement subi le châtiment de Dieu.

C’est seulement par le biais de cette affaire que j’ai vu que je comprenais bien peu de la vérité, me concentrant seulement sur la signification littérale de l’organisation du travail et de la vérité, disposant seulement de connaissances théoriques. Ma priorité n’était certainement pas de saisir la volonté de Dieu dans l’organisation du travail, je ne possédais pas non plus aucune compréhension indispensable de la vérité. Ainsi, je finis non seulement par devenir incapable de comprendre l’essence des gens en profondeur, mais, au contraire, je me préoccupais avec arrogance de quelqu’un qui recherchait la vérité et avait été remplacé par erreur.

Oh, mon Dieu ! Je Te rends grâce pour Ta révélation et Ton illumination qui m’ont permis de voir ma propre destitution, mon propre aveuglement et combien j’étais pitoyable, qui m’ont permis de réaliser que, sans la vérité, on ne peut comprendre en profondeur l’essence de cette affaire, au contraire, on ne peut qu’être trompé par les apparences extérieures. C’est uniquement en comprenant la vérité que l’on peut accomplir correctement un travail essentiel. Oh, mon Dieu ! À partir d’aujourd’hui, je désire faire beaucoup plus d’efforts dans ma recherche de la vérité, solliciter Ta volonté en toutes choses, faire les choses comme Tu l’exiges et T’être bientôt utile.

Précédent:Que se cache-t-il derrière les mensonges ?

Suivant:Je suis inapte à voir le Christ

Vous aimerez peut-être également